Skip to main content

Full text of "Rapport"

See other formats


u 









v:^ 



v^y 






THE LIBRARY 



The Ontario Institute 



for Studies in Education 



Toronto, Canada 




j 



L'BRary 



WOV 3 



197? 



FOR 



^IH£î!ii!iiDUCATJON 



fUTE 



ii^^:p:E>oi^T 



M 




Ji 



NDABT DE L'INSTROCTION PUBLi 



1)K 1J\ 



PROVINCE DJ^: QUEBEC 



PUUK L'ANNKK 



189V-98. 



IMPRIMÉ PAR ORDRE DE LA LÉCilSLATURK 




QUÉBEC: 

IMPRIMÉ PAH (n^AREKS PA(^F\r 

Imprimeur de Sa Très Cîhach:use Majesté la Heine. 



ES9\ 



i^^^I^IPOI^T 



DU 




ElANT DE LISTRUCTION PDBLIi 



^ 



DE LA 



PROVINCE DE QUEBEC 



POUR L'ANNEE 



189V-98. 



IMPRIMÉ PAR ORDRE DE LA LÉGISLATURE. 




QUÉBEC : 

IMPRIMÉ PAR CHARLES PAGEAU, 

Imprlmeur de Sa Très Gracieuse Majesté la Reine. 



1898. 



L13RARY 



JUN 28 1972 
THE ONTARIO iNSTîTUTE 



. ^f%.t ' ^ A 'c\ r\w 



SECRETARIAT DE LA PROVINCE DE QUEBEC 



QukBEC, 2 janvier 1899. 
A Son Honneur 

L.-A. Jette, 

lieutenant-gouverneur de la province de Québec. 

Monsieur, 

Permettez-moi de transmettre à Votre Honneur le rapport du Surintendant 
de l'Instruction publique pour l'année scolaire 1897-98. 

Je suis, 

de Votre Honneur, 

le très obéissant serviteui', 

J.-E. ROBIDOUX, 

Secrétaire de la Province. 



CONSEIL DE L'INSTRUCTION PUBLIQUE. 



COMITÉ CATHOLIQUE. 



L'honorable BoucHEH DE LaBhuère, Surintendant, président, 

Mgr l'archevêque de Montréal, 

Mgr l'archevêque d'Ottawa, 

Mgr l'archevêque de Québec, 

Mgr l'évêque de Trois-Rivières, 

Mgr l'évêque de St- Hyacinthe, 

Mgr l'évêque de Pembroke, 

Mgr l'évêque de Nicolet. 

Mgr l'évêque de Rimouski, 

Mgr l'évêque de Chicoutimi. 

Mgr l'évêque de Valleyfield, 

Mgr l'évêque de Sherbrooke, 

L'honorable L.-F.-R. Masson, M. S., C. P., 

L'honorable F. Langelier, M. P., 

L'honorable H. Archambault, C. L., 

L'honorable Thoma.s Chapais, C. L., 

L'honorable Oédéon Ouiinet. C. L., 

M. P-S. Murphy, 

M. Eugène Crépeau, avocat, C. R., 

M. H.-R. Gray, 

M. J.-L. Leprohon, M. D. 

M. M.-T Stenson, 

M. Lomer Gouin, 



M. Paul de Gazes, secrétaire. 



COMITÉ PROTESTANT. 



Membres du Conseil : 

L'honorable Boucher de LaBruère (ex-ojfficio\ 

M. R.-W. Heneker, D. C. L, LL. I)., président. 

M. George-L. Masten, 

Le révérend W.-I. Shaw, LL.D, D.D., 

M. A.-W. Kneeland, M. A., B. C. L., 

Le révérend A. T. Love, B. A., 

Le très révérend A.-Hunter Dunn, D. D., 

M. Samuel Finley, 

H. Herbert-B. Ames, B. A., 

Le principal W. Peterson. LL.D., 

M. V.-S. MacLaren. 

Membres associés : 

Le très révérend doyen Norman, D. D., 

Le révérend Elson-I. Rext'ord, B. A., 

M. S.-P. Robins, LL.D., 

L'honorable juge Lynch, D. C. L., 

M. John White, 

M. James McGregfor. 

ri 



M. Geo.-W. Parmelee, B. A., secrétaire. 



DÉPARTEMENT DE L'INSTRUCTION PUBLIQUE. 



L'honorable Boucher de LaBruère, Surintendant, 

Paul de Cazes, secrétaire français du département. 

Geo.-W. Fahmelee, secrétaire anglais du département, 

J.-N. MiLLEU, officier spécial et secrétaire suppléant, 

D.-N. St-Cyr, conservateur du musée, 

John Strang. comptable, 

F.-X. Couillard, assistant-comptable et commis préposé à la statistique, 

Louis-Joseph Précîen, archiviste, 

Moïse Raymond, bibliothécaire et commis de la correspondance française, 

Louis Lefebvre, commis de la comptabilité, 

W.-G.-L. Paxman, commis de la correspondance anglaise, 

Charles Blanchet, assistant teneur de livres, 

Antoine Dessane, commis, 

Cyprien Lévesque, commis, 

Albert Doré, commis, 

F. -S. Lee, commis, 

David Bittner, messager, 

Jos. Blouin', messager, 

L.-H. Asselin, messager. 



DEPARTEMENT DE L'INSTRUCTION PUBLiyUE. 



Québec, 2 janvier 1899. 



I 



I 



L'honorable M. J.-E. RoBiD(iux, 

Secrétaire de la Province, 

Québec. 



Monsieur le Ministre, 



b 



J'ai l'honneur de vous transmettre pour l'intorniation de la Législature mon 
•apport de l'année scolaire 1897-98, 



J'ai le plaisir de vous dire que le Bureau central des Examinateurs catholiques 
dont la formation avait été décidée l'année dernière, a définitivement été établi. 
Les bureaux locaux d'examinateurs ont par là même cessé d'exister et il y a lieu 
d'espérer que la réforme opérée contribuera à ne faire admettre dans la carrière 
de l'enseignement que des personnes compétentes. 

A cause de cette transformation, des règlements très élaborés pour l'examen 
des aspirants au brevet de capacité ont été adoptés par le comité catholique et 
ont reçu la sanction de l'exécutif, et le laborieux secrétaire du bureau central, M. 
J.-N. Miller, a organisé le fonctionnement de ce nouveau rouage avec une compé- 
tence que je me plais à reconnaître. 

Dans le cours <le l'année, le même comité a aussi revisé le programme d'études 
pour les écoles publiques et le programme d'examens des candidats catholiques 
pour l'enseignement. Plusieurs de nos maisons d'éducation, de même que des' 
instituteurs laïcs de grande expérience, ont suggéré nombre d'amendements 
qu'il pouvait être utile de faire au progrannne susdit et leurs suggestions pratique.s 
ont dans une large mesure facilité l'iniportant travail du comité. 

Je crois utile de reproduire ici ce progrannne. 



vin 



PiKHîRAMME d'tUiKles pour les écoles 



J 


PREMIER 


MATIÈRES. 


k^re année. 


2ème année. 


Tnptnictîon morale et re- 

ligieuiïie. 


Prit^res et catéchisme ensiMgnéf- 
de vive voix. 


Prii'^res. — Catéchisme. 


Langue française 


8yllahain\ — Tiettn^s, é|Hdlation. 
prennrrs essais de lecture cou- 
rant!' avt'c la sigTiilication dt 
mots tirés (lu livre de Krtun'. 
— (Attacher unc^rrande impor- 
tance :\ la prononciation). 


Tiecture. — E|)e]latîon, lecture cou- 
rante avec la signilication de mots 
tinVdu livre (Ve lectun*. Copie, 
dictée et coin[)te-rendu oral de la 
le(,'on. 

(iranunaire. — TiCS voyelles, les con- 
s(jnnes, les accents. 

Faire trouver le nom, l'adjectif et le 
verlie (simple distinction) omle- 
ment, dans de |)etites phrases (lue 
les enfants sont appelés il fain? 
sur les objets qu'ils cimnaissent. 


Langue anglaise. (Pouri 
les <'^cole« où l'anglaii* 
est enseigne» comme le 
français. ) 




Ticttres. — Epellation et lecture cou- 
mnte, avec la signification et la 
traduction de mots tirés du livre 
de lecture. 

Ei)ellation i)ar c<enr. 

Copie et dictée de la leçon. 


Ecriture. 


Ecriture sur l'ardoiw et ensuit<' 
sur le papier dès (pie les élevés 
seront suffisamment préparés. 


Ecriture sur le papier. — Premiers 
numéros d'une série a])prouvée. 


Mathématiques. 


Enseignement des dix premiers 

chiffres au moyen d'ohjets. 
Numération: Ecrire et lire les 

nombres jusqu'à cent (100). 
Addition et soustraction au 
moyen d'objets usuels et avec 
des nombres de deux chiffres. 
Calcul mental. — Les premières 

notions. 
Tables d'addition et de soustrac- 
tion. 


Numération. — Écrire et lire les 

nombre jusciu'A dix mille ( 10,0(X)). 

L(?8 c^^uatre règles simples. 

Apphcaticni (le ces règles au moyen 
de problèmes pratiques faciles. 

Calcid mental sur les quatre règles 
simples. 

T^es monnaies du pays ; les pieds et 
les pouces : les mois, les jours, les 
heures, les minutes. 

Table de multiplication et de divi- 
sion. 


Géographie. 


Quelques notions. — (Enseigne- 
ment oral). Situation relative 
des différentes parties de l'é- 
cole. La terre et l'eau. Le 
soleil (levant et couchant). 
Orientation. Points cardinaux. 
Accidencs du sol connus des 


Géographie. — Étude, avec cartes 
tracées sur le tableau noir,d'un ter- 
ritoire connu des enfants : l'école 
et ses environs, la paroisse, les lo- 
calités voisines, le comté. (Les en- 
fants écouteront les leçons données 
aux élèves de troisième année). 



m 

cal 



IX 



catliuliiiUKM — Cours élémentaire. 



I>EGRÉ 


SECX)ND DEGRÉ. 


SOino année. 


4ème année. 



('aU'chisnK*. 



lit'ctnrc (;(»uniiito avec l' intonation convcnablo. 
— Kxjjlication des mots ot (k'H phrases. — 
ronipte-rciulu oral de la leçon. 

< Iraniinaire. — Notions nn'niières donnc^'es orale- 
ment sur le nom, l'adjectif, le pronom, le 
verlx» (premiers ('I('''ments de la conjugaison ). 
Formation du pluriel et du féminin ; accord 
de l'adjectif avec le nom, du verlx; avec le 
sujet. Idée de la pro])osition simple. 

Analyse r^—l. Analyse grammaticale (le plus 
souvent orale, quehiuefois écrite) ; 
2. Décomposition de la proposition en ses 
ti'rmes essentiels. 

Rédaction. — Premiers essais ; composition de 
petites phrases avec^ des éléments donnés. 

Art épistolaire. — Premiers essais. 



CatéchiHme. 



Lecture courante, donner l'intonation convena- 
ble et rendre compte de la lecture. 
Epellation par cœur. 
Dictées, traduction. 
Constniction de petites phrases. 



Ix'cture courante continuée, donner l'intonation 
convenable. — Résumés oraux et écrits de la 
leçon. 

Exercices de mémoire. — Récitation de morceaux 
faciles. 

Grammaire. — Ixïs dix parties du discours et 
notions de syntiixe. — Dictées, exercices d'ap- 
plication et d'invention. — Analyse gramma- 
ticale. 

Décomposition de la phrase en propositions. — 
Rédaction : Lettres, récits et ae.<cri[)ti()n9 
d'un genre très simple. 



Lecture courante, donner l'intonation conve- 
nable et rentire compte de la lecture. 
Epellation par cœur. — Dictées, traduction. 



Cahiers avec modèles (suite)- 
Cahi(irs de devoirs journaliers. 



Cahiers avec modèles (suite). 
Cahiers de devoirs journaliers. 



Numération et lecture des nombres terminées. 
Les quatre règles simples revues, fractions. 
Problèmes pratiques, comptes, factures. 
Calcul mental. 

Tables des })()ids el mesures les plus en usage. 
Tables de multi[)iicati<»n et de division. 



Récapitulation de l'année précédente. — Réduc- 
tions, règles composées. 

Problèmes pratiques. 

Calcul mental. 

Tables des poids et mesurt^s. 

Comptabilité. — Recettes et dépenses d'une mai- 
son, comptes, factures, reçus, billets. 



Géographie. — Préliminaires. — La province de 
Québec. — L(»s autres provinces de la Puissance 
du Canada, étudiées particulièrement sur les 
cartes. 



Géogniphie. — Le Canada et les autres pays de 

rAméricpie. — Iji'n continents et les océans. 
Cartographie, premiers essais. 



MATlf^RKS. 



Gt'ograpliio. — Snitr. 



Histoire. 



I)c88in. 



PiUHîRAMME (r<''tuiU' pouF le8 écoles I' 



rUKMIER 



Ion' smiuV. 



enfant**, (n'-o^raphio locale : 
école, vilhiîîc. pnroisso, comtc^. 
An moyrn d'un ^çlolx' : forme 
do la terri». U'h joui>:oi les nuitH, 
\vi* saisons. ln(li(ini'r sur le 
glnlx' où K' trouve son puyw. 



HiHtoire «\int4V — T>'v<^nH oniles, 



'J^ine rvnntV. 



1 1 iKt-oin» nni nte . — Loeons orales. 



Sur Tanlois*'. — Tvijrnes (îroitos et Lignen droites et iifçnes courbes, 
leurscond)inais(»ns les plus sini- leurs combinaisons les plus «im 



ph 



pies, ('nmuis A main levée d'ob- 
jets usuels (h' fornu's trCs simples. 



Connaissances nsneUes. I^evons de choses. — Suivre les le-iLev^^ns de chosee. — Suivre les leçons 

(.-ons données atix autres classes. ' (lonnées aux autres classes. 



XI 



catholiques. — Cour.-» élémentaire. — Suite. 



DEGRE. 



Sùmo année. 



Histoire sainte. — F^tiule du livrt». 

Histoire du Canada. — Notions générales, 

pt'i^nt'mcnt oral. 



en- 



Oroqiiis d'après nature. — Formes géométriques 
et ornementales faciles, au trait. 



4ènie année. 



Histoire sainte continuée. — Lecture, avec expli- 
cations, du " Devoir du chrétien." 

Histoire du Canada. — Principaux personnages 
et principaux faits, avec manuel. 



Croquis d'après nature. — Notions sur les cou- 
leurs. 



Leçons de choses. — Noms des principales iMir- 
ties du corps humain; des principaux ani- 
maux du pays ; des plantes «ervant à l'ali- 
mentation ou les plus visibles pour l'enfant 
(arbres, fleurs, etc). Noms et usage des objets 
qui sont sous les yeux de l'enfant (objets 
servant au vêtement, à l'habitation, au tra- 
vail). Pierres et métaux d'usaire ordinaire 
Faire discerner et comparer par l'enfant des 
couleurs, des nuances, des formes, des lon- 
gueurs, des poids, des températures, des sons, 
des odeurs, des saveurs. 

Agriculture. — Leçons orales. ■ 



Leçons de choses. — Les mêmes qu'à la troisième 

année. 
Agriculture. — Leçons orales. — Lecture d'un 

manuel par le professeur et explications du 

text^. 



Xll 



Programme d'ëtudes pour les 



MATIÈRES. 



COURS MODKT.K. 



ôùiiu' année. 



(i^nie année. 



Instruction morale et re-jCatik'hi.Mnie. 
ligieuse. Ix'cture latine. 



Catéchimne. 
Lecture latine 



I^ingue franvaise. 



Lecture t'X|iressive. — (bniptie- Torture cxjjn'ssive. — Compte-rendu 

reiulu dv la Icctun'. j dv IjiU'ctnn'. 

Exercices de mémoire. — Récita-, Récitation de morceaux choisis. 

tion de monvaux choisis. (iraunuairc. — Syntaxe revue. 

Grauunaiïv. — Kléments n>vus, 'Analyse grammaticale et analyse 

syntaxe. — Dictées, exercices.! logiciuc. 

.\nalys<' granunaticale. princi- Précei)t('s élémentain'H de littéra- 

jx's généraux d'analyst' logique.! tutv. b'ttres, narrations et dos- 
Art épist<ilairc. — l/'ttres fami- criptious. 

liéres. lettn^s d'affain's, récits, 

descriptions, narrations. 



Langue anglaise. (Pour Tx-cture expn'ssive. — Kp<'llation'T>i'ctur(' expressivM'. 

les écoles où l'anglais l't déliuitittn des mots tirés dudMctées, traductions, (-omptes-ren- 
est enseigné comme le livre de lectunv — I)ic.t*'eH, tra-j dus d'anccdotfs lues ou racontées 
franvais^. ; ductions. ])ar le inaitn'. 

jCcmptes-rendus d'anecdotes liiesCiramniairc et analyse. 



Ecriture. 



ou racont/rs par le maître 
Art épistolainv I^'ttn's, narra- 
tions. 



Art épistolain*.— Tjettres, narrations^ 
(lescriptions. 



Cahiers avec modèles. 
iCahiers de dc'voirs journaliers. 



jCahiers avec modules. 
Cahiers de <levoirs journaliers, 



Mathématiques. 



Gréographie. 



Fractions ordinaires, fractions 
décimales et règles ccjmposées, 

1 revues. 

;Méthode de l'unité, percentage 
élémentaire, intérêt simple. 

Problèmes variés. 

Calcul mental. 

Toisé. — I*remières notions. Tenue 
des livres, en partie double. 



Récapitulation de l'année précé- 
dente. Percentage et ses aj)plica- 
tions ; commission, escompter, as- 
surance, intérêt, profits et pertes, 
etc. IVoblèmes variés. 

Toisé. — Toisé* des surfaces. Tenue 
des livres , en partie double. 



Europe et Asie. 
Cartographie. 



Revue de l'année précédente. — Afri- 
que et Océanie. — Revue du Ca- 
nada. Cartographie. 



xin 



^)les catholiques. — Suite. 



COURS ACADK.MIQrK. 
7ènie année. i Sème année. 



Catéchifiine. 



Catéchisme. 



Lecture expresHive, ('locution, déclamation. iLecture expre.sHive, élocution, déclamation. 
Toute la Grammaire. — Analyse logique. iToutc^ la (irammaire. — Analyse logique. 

Littérature. — Qualités du style, — Figures delLittérature. — Qualités du style, — Figure» de 
_ mots et figures de j)ensées. — Lettres, narra-' mots et figures de tx'nsées. 
tions, descriptions. lAnalyse litU'*raire, — l^ettrea, narrations, descrip- 

tions. 



Lecture et déclamation. 
Dictées, traduction. 
Grammaire, — Analyse. 
Littérature, — Lettres, narration? 



descriptions. 



Lecture expressive, — Dictées, traduction. 

Grammaire. — Analyse. 

Littérature. — Tx'ttres, narrations, descriptions. 



» 



Cahiers avec modèles. 
Cahiers de devoirs journaliers. 



Cahiers avec modèles. 
Cahiers de devoirs journaliers. 



Pereentage, revue gén» raie. 
Racines carrées et racines cubiques. 
Exercices pratiques. Calcul mental. 
Toisé des surfaces, reviie. 



Revue générale. 
Exercices variés. 
Calcul mental. 
Toisé des surface; 



et des solides. 



Algèbre. — Préliminaires, — Les quatre opéra-j Algèbre jusqu'aux équations du second degré 
tions, — Equations du premier degré, inclusivement. 



Tenue des livres, en partie double. 
Correspondance commerciale. 



Revue générale. 
Usage des globes, 
-Cartographie, 



Tenue des livres, en partie double. 
Correspondance commerciale . 



Revue générale. 

Globe terrestre et notions 

phie. 
Cartographie. 



orales de cosmogra- 





xiv 






rRiHJHAMMK (letudea pour loi 




COURS MODKLK. 


MATIÈKEiS. 


5t^nie aiun^. 


6ùine année. 

Histoiiv du Canada. — Dominion an- 
glaise. -Histoire sainte, ix* vue gé- 
nérale. 

Detiwn. 


Histoire. 


Histoin^ du Canada. — Dtmiina- 

tion fraiivîviso. 
Histoire sainte, revue générale. 


IX'isiii. 


Demn. 


Connaissancen usuellea. 


Ijerons de clu>8es et conipt^'s-rendus écrit.M. — Parler <le eoninjen'e, 
d'industrie, de navigation, d'hygiène, etc. Organisation i)oli- 
ti(iue et administrai ivi' du Canada. 

Agriculture. — Enseignement oral. 



Les Bienséances doivent s'enseigner simultanément à t^us les élèves placés bous la direction du 
N. B.— Dans tout leur enseignement, les maîtres et les maîtresses s'appliqueront à former leurs 



XV 



écoles catli<)li(|ues. — Suite. 



COUKS ACAI)J^:MI(iUE. 



7ôme année. 


Sème année. 


HiKtoirc de l'Eglise, jusqu'aux CroinadcH. 
HiHtoirc (lu Canuda, rrcapitulation. 
Histoire de France, principaux faits. 


Histoire de l'Egliae, des CroiHadeH aux temps 

nuxlernes. 
Histoire d'Angleterre, principaux fait*». 
Histoire de« iStatft-l'nis. 


Dessin. 


Dcsein. 



Agriculture. — Knscignenient oral. — Cours suivi. 

Notions élémentaires de philosophie, de piiysique, de géologie et de botanique. 

Economie sociale ( jtour les qarvmm). — L'organisation politique et administrative du Canada. — 
Ses produits agricoles, forestiers, miniers et industriels. — Son commerce intérieur et inter- 
national. 

Economie domestique {pour leuJiMes). 



même maître, au moyen de lectures ou de conversations, 
élèves aux vertus morales, aux bienséances et au bon langage. 



XVI 



Dt' son cot(^ le coinitc^ jirotfstant a ojx'n'' uni' n^fornic (li^iic de mention en 
créant un cours île péila^^oi^ie île ijuatre mois à l'Heole normale MetJill pour toute 
prrsoiHie qui ilésire enseigner «lans les éeoles élémentaires. 

Le cours ordinaire de neuf mois pour l'obtention d'un diplôme d'école élémen- 
taire n'a pas cependant été aboli et sera probablement suivi dans la plupart des cas 
de préférence à l'autre. Quant au diplôme d'école modèle, le cours de neuf mois 
est de rit^ueur, pendant (pu- pom* le diplôme d'académie le cours coujplet à l'ftcole 
Normale est requis. Le diplôme pour le Ki ndnydvtrn ne se donne qu'aux can- 
didats qui ont s\nvi un cours de deux ans et ont fait preuve de dispositions 
spéciales pour cette méthode d'enseignement. 

Il y a lieu de féliciter les protestants de ce fait que les circonstances leur 
permettent d'exiij^tT un staij^e à l'ftcole Normale de lem* croyance <le tous ceux 
qui veulent devinir institutiur.s. 

STATISTIQUES. 

Des perfectionnements s'opèrent chaipie année dans la manière de compulser 
les statisticpies de mon dé'partement. .le n>e permettrai d'attirer l'attention de 
la Li»gislature sur le nouvi'au sonnnaire des statistiijues des écoles indi(|uant 
l'aut^mentation ou la diminution dans (piel(pirs nombres conq)arés avec ceux de 
l'année antérieure et sur les tableaux (|ui concernent les université's de la Pro- 
vince. 

Je donne ci-aj)rès ces tableaux. 

Je référerai au.ssi tout particulièrement à l'appendice No \ï ipii indique, par 
comtés, le nombre des écoles et des élèves ijui les fréquentent et donne d'autres 
renseifjnements utiles. Par ces tableaux spéciaux, il sera plus facile de comparer 
l'état de l'instruetion «lans chaque division électorale, et (juehpies-unes de ces 
divisions moins avancées que d'autres y trouvciont peut être u\\ motif «l'émula- 
tion. 



Sommaire des stati8ti(|ues des écoles de la Province, pour l'année 1897-98. Ce 
sommaire indiijue rau<^nnentation ou la diminution dans quelques nombres 
comparés avec ceux de l'année 189G-97. 



ÉCOLES ÉLÉMENTAIRES CATHOLIQUES, 

Nombre d'écoles 

Augmentation 

Elèves catholiques 

Elèves protestants 

Total des élèves 

Augmentation 

Assistance moyenne des élèves 

Augmentation 

Percentage de l'assistance moj'enne 

Nombre d'instituteurs laïques brevetés 

" " " non brevetés 

Total des instituteurs laïques 

Augmentation 



4,274 

176,086 

645 

176,681 

123,594 

70 
53 
12 
65 



66 

6,916 
3,670 

17 



xvn 



ÈCOLKS ÉLÉMENTAIRES CATHOLIQUES.— .Çwt/r 

Nombre d'institutriceH laïques breveUies ... 3,055* 

" " ** non brevetées 272' 

Total des iiiHtitiitriceH laïques 4.227 

Auf^iiMiitation 

Moyenne (ii'.s tniitcinents des instituteurs brevetés $22**. 00 

Diminution 

Moyenne des traitcnu'iit des institutrices brevetées ; iHY/AK) 

Aufjfnientîition . 



ÉCOLES ÉLÉMENTAIRES PROTESTANTES. 



Nombre d'écoles 

Diminution 

Elèves protestants 

Elèves catholiques 

Total des élèves 

Diminution , 

Assistance moyenne des élèves 

Augmentation 

l*ercentage de l'assistance moyenne 

Nombre d'instituteurs laïques brevetés 

" " " non brevetés 

Total des instituteurs laïques 

Diminution 

Nombre d'institutrices laïques brevetées 

" " " non brevetées 

Total des institutrices laïques 

Diminution 

Moyenne des traitements des instituteurs brevetés . . 

Augmentation 

Moyenne des traitements des institutrices brevetées 

Diminution 



ECOLES MODÈLES ET ACADEMIES CATHOLIQUES. 



I 



Nombre d'écoles modèles catholiques 

Augmentation 

Elèves catholiques dans les écoles modèles. . . , 
Elèves protestants " " " 

Total des élèves 

Augmentât ion 

Nombre d'académies catholiques 

Diminution 

Elèves catholiques dans les académies 

Elèves protestants " " 

Total des élèves " " 

Diminution 

Grand total des élèves 

Assistance nu)yenne des élèves 

Percentage de l'assistance moyi'une 

Nombre d'instituteurs laïques brevetés 

'' " " non brevetés . . , 
Total des instituteurs laïques 

Diminution 

Nombre d'institutrices laïques brevetées 

H."„ "Z, " " non brevetées 
Total desjnstitutrices laques 

Augmentation 



893 



481 

65,135 

318 

65,453 

127 

25,201 

439 

25,(>40 

91,093 
76,3:« 
83.79! 

18v< 
201 

208 

353 

41 

394 



42 

rM.oo 

f4.00 



14 



25,392 




2,186 




27,578 






590 


20,071 






119 


73 




46 




7 




53 






2 


1,007 




28 




1,035 






3 


$570.00 






$55.00 


$183 00 






$1.00 



596 
11 



21 



11 



xvni 



i:('oLi:s MODKLKS KV ACAPI'.MIKS CATllOl.Uil'KS. .St/*/<. 

N«tinl>rx' jl'mstitiitiurs n»ljiri»Mix H,'U» 

Noinl»!-»' «l'iiislitul rit't's n'Ii^iiMJK^s , 2, .'{71? 

Ti»tal ilos rrIi^i»Mi\ ot ivlijît'usos . . .'{,'JOS 

.Mt)yi'niu' ilt'H tniiti'iiu'Mts ilos iiistituteure brt'veU^H . . .fll>'J.(K) 

Au^iiu'iitation 

Moyoum* (U's tniittiiuMils di-n institntriiVH bn'vt't<^»s .$IL'().()0 

IMiiiiniitiitn 



K(X)LF.< MODKLKS KT ACADKMIKS TK» HlvSTANTKS. 



Nombn' d't''c<>K«s ukmIMcs ]>r«»t*'st:int« - 

Anjziiu'iJlatiun 

KIC'Vi's i)n>U'staius»l:ins U'h^^coIcs nuKlèlcH. . 

ElC'Vt'scatholùnu's " " ** 

Total (K'S rliVi's " " ** 

Anpiu'ntati<»n , 

Xoinbn' <l'a('a«lrmir^ j»r<ttost:inU»H 

I>iiiiinution , 

ElCvos |>n>!rstants ilatis Ii'j* acadrink»» 

Elî^vfs cathnliinu's ** " 

Total «U's t'irvcs ** " 

Diiniiiiition . 

(inuul total «U's «'I'ych 

As*iistaiic»' iiHtymiu* «Ii'M rlt-veu 

Pt'iX'ciitap' «lo l'assihtaiuM' iiuivcinu* 

Noinbn- d'instiliitrurs la ijiu'H Im-Vi-t/'S 

'• '• *• non bn^vet/'H 

Total «U's institut«'»irH laTqm's 

I>iniiiiution 

Nombn' d'iiiPtitntria'S la (pu-s bn*vt'tA»8 

•' •* *' non brfVi't/HîS 

Tt»tal dm iustitntritvs lauiucH 

Aui^iiM-ntation 

Mniibri's «lu rlnp* protestant 

^ioyenm* (Irs tr.iit* iiu-nts «li's in«tituti'urH bn'Wtt'S. . . 

An;;nu'ntation 

Moyenne des traili-ments des institntrirt's btvvet<k?8. 

Anjnnentation 



6;^. 

4,128 

4,37» 

2() 

4,202 

214 

4,4(i() 

K,s4r) 

7,017 

7\i.'M\ 

(iS 

10 

7K 

21 ô 

13 

22<S 



$H24.(K) 

$:ioi .00 



r()LLÈGFJ< CLASSIQI'KS CATMOLK^rES. 



Nombii' de eollèges eatlioliciucH . . . . 
ElTves «lans le eours eoninureia'. . . . 

" " •* classique 

Total des élèves 

Aujrnientation 

Assistance moyenne des élèves 

Pereentage de l'assistance moyenne 

Nondire (le i)rofess<'urs la'qneg 

Nombre de profess«-urs reli^rieux. . . . 
Total iU'fi professeurs 



H) 
1,H14 
:?,()• () 
0,474 

0,018 

91.07 

40 

481 

521 



XIX 



UNIVERSITE LAVAL, CATHOLIQUE— QUÉBEC ET MONTRÉAL. 

ANNÉE 1897-98. 

Cette institution a été fondée en 1852, par le séminaire de Québec. 



Nombre de professeurs : 

Faculté de Théologie 

Droit 

" Médecine 

Arts.. 

Kcole polytechnique 

Totiil 

Nombre d'étudiants à Québec : 

Faculté de Théologie 

Droit 

*' Médecine 

Arts 

Total 

Nombre d'étudiants à Montréal : 

Faculté de Théologie 

Droit 

" Médecine 

Total 

Gradués de l'université, en 1897-98 : 

Docteurs en Théologie 

" Médecine 

Licenciés en Théologie 

" Droit 

Ing^Miieur civil 

Bachelier en Droit canonique . . . . 
Bacheliers en Droit 

** Médecine 

** Sciences appliquées 

** ès-Arts 

" ès-Tjettres 

" ès-Sciences 

Total 

Grands séminaires affiliés 

Collèges affiliés 

Collège agrégé 

Total 




75 
53> 
991 
(>4I 



214 
131 
174! 



2 
46 

9 
1 
1 

14l 
20! 
12 
ô2 
45 
31 



o 

17 

1 



109 



291 



519 



235 



23 



XX 



UNIVERSITÉ McGILL— PROTESTANTE— MONTREAL. 

ANNEE 1897-98. 
Cette institution n. ot6 fondée en 1811, par James Me(îill. 



Noinbn» de profo.^stnin* : — 

FaculU'» des Arts 

Modocino 

Pruit 

Si'iiMuvs 

Mcili'i'iiu' vrt<'riii:iiii' 



Total 



Nombn» d't'tiidiants : 

Faculté des Arts, — Cîarvons 202, lilU\'< l'Jl 

Médecine, '* 427, ** 2 

Droit, " 47 

'* ScitMices, " 22Ô, filles 6 

'* Mtkiecine v«t''nnain', — garçons 23 



Total 



(iradiiés de l'univeniité, vu 1897-98 



Docteurs en Droit civil 

" M«''<K'cine 

M«''decinc vétérinaire. 
MaîtR»8 ètJ-.Vrt,« 

** Scifiicrs 

In^''nieurs njécanicicn.^ 

Bacheliers ès-Arts 

" , Ù8 Sciences 

" en Droit 



Total 



27 
54 
8 
17 
11 



873 
429 

47 
231 

23 



1 

72 

12 

8 

3 

3 

47 

42 

11 



117 



1,103 



199 



XXI 



L'UNIVKRSITf: ET LE COLLËUE DE LENNOX VILLE,— PROTESTANT 
Fondé en 1845 par l'évêque G.-J. Mountain, tle Québec. 





9 

6 

27 

2 






















99 

53 

102 

16 


44 
























15 

10 

7 

13 
3 
3 


270 










'Jausa 
























51 







Nombre de i)rofes8eiirs : 

Au colléj^e 

Faculté des Arts 

" M^MJecine 

ThtMjlo^no 

Total .... 

Nombrc d'étudiants : 

Au collège 

Faculté des Arts 

'* Médecine 

Théologie 

Total.... 

Gradués de l'université en 1897-98 

Bacheliers es Arts 

Maîtres es- Arts 

Docteurs en Droit — Honoris Causa 

" Médecine 

" Art dentaire. 

Licenciés en Théologie . . . 

Total .... 



XXll 



Résumé île la sUitistiiiuo géné!*ale concernant les ëlèves des t^colrs catholique.' 

et protestantes. 



Elèves dans l©< diffkrentks années du cours d'ktudks. 



Dans les tk*oleH oléim»ntain>8 : — 

Cours rliMuentain», lin> aniuV. 

*' " 2nK' ainuV. 

" 'M\io anMi'i\ 

" 4int* aniK't'. 

Cours luodrk* 

Dans les «VoK's modck's : — 

Coui-s t''l('iutMitain' 

Cours modo le, lC'i\' aiim-e 

** " 2mo anmV 

Cours aradôniiqui' . 
Dans U's aradtinii's : — 

Cours t''lt imMitain- 

Cours niod» U', Irri' anntV 

C<iurs nuxlrlr, L*nn* aniU'O 

Cours a(:itiriMi<|iu'. lèiv anm'*c . 
2ine année 



Total dans les écoles éléinentain'S, les écoles modèles et les académies 

ElKVKS KTrDIAXT LES DIKFKRKNTK8 BRANCHES DE i/eNKEUJNKMKNT. 



89,8at 
69,066 
36,862 
1«,722 
1,768 

50,527 

3,098 
867 

20,390 
3,717 
2,970 
1,997 
1 ,032 

3l>4,197 



Histoire sîiinte \ 244,912 

Ix'ctun' 21)0,330 

Kcrilun- I 289,9:« 

Granmiain» .. 168,912 

Calcul nu'ntal 293,480 

Arithmétique ! 285,692 

Alg.-bn' I 7,565 

Mesuni^c 13,()78 

Physique 2,323 

Tonne des livres ! 45,115 

148,:^5 
59,094 
93,562 

Histoin^ d'Angleterre 7,232 

llistoiix' lie France. ... 
Histoire des Etats-Unis 
De 



Géogniphie 

Cartographie 

Histxure du Canaila 



i\n 



Agriculture 

Elève.«^ français étudiant l'anglais : — 

Dans les écoles élémentaires 

Dans les écoles modèles et les académies 
Elèves anglais étudiant 1 français : — 

Dans les écoles élémentaires 

Dans les écoles modèles et les académies 



Elèves dont la langue maternelle est le français . 
" •' " " l'anglais 



6,350 
2,274 
207,780 
86,846 

17,140 

42,652 

10,965 
11,325 

256,669 
47,528 



xxni 



Tahleau général des ëcoles de la province.— 1897-98. 





S5 

S 

Xi 

s 


i 

*-> 

►5 


î 


1 


.1.1.'. 1.- 


• 


m 

G 


i: 


X 


1 


1 =' 


II 
11% 

J'6 5 


Kcoles éU'iTieiitairos 


5,127 
534 
15:5 

:î 
5 

19 
3 
4 

■* 

7 

4 


238 
566 
444 

23 

6 

521 

13 
270 

39 

34 
4 


5,671 

I,5(Mi 

1,078 

9 

11 

""m 


101 .437 
:;3,797 

15,521 

136 

480 

5,474 

23 

2,051 

197 

821 

116 


102,822 

3»),0;J5 

14,5^5 

212 

490 

m 

132 
:538 


204 259 

69,8:^2 

:'À), 106 

34^ 

970 

5,474 

83 

2,18.S 

535 

8-.'l 

116 


1 43 VJ^\ 70 33 


EcoIoK modèles 




Aciidt'iiiies 


» 


Kcoles nr)riniil(\s 


Vr-i - 


ÊcolcH unnext'es aux écoles normales 

Col luges classiques catholiques 

Collùgea protestants 


6"J«.) 

5,018 

75 

2,050 

528 

G50 

105 




T'niversitc's 




Kcoles des soiirds-niuots et aveugles, 
écoles des arts et métiers 




Écoles d'agriculture .• 








Totaux 


5,863 


2,158 


8,335 


160,053 


154,674 


314.727 


236.480 


75.13 







RÉSUMÉ statistique concernant les instituteurs et les institutrices. 



Instituteurs iît 
Institutrices des écoles 
élémentaires et modèles 
kt des acadé.mies. 







BUFV'ETÉS POUR 


Ayant le 






ECOLE 


Brevet 










CD 















«K 


02 




, 








F.» S 






S 


_ 




0) 5 


5.S 




Si 




03 


6 





^1 


c 2 

3*3 


Xi 




O) 


^^ 


M; 


<v 







> 

2 







■S 




c 

3 




^ 


« 


w 


^ 


-< 


C 


G^ 



MoYKNNE 1»ES 

Tbaitf.m. Xt.S 

DES ri 

Briyktés. : .^ .t* 

I , -^ ■** 

^ S Ls.5i 1.5.5 

V- ci '.y aj ?■ ' i» o 
S ^ ! 3 ^ 3 1^ 



Instituteurs des écoles ca- 
tlK)liques 

Instituteurs des écoles pro 
testantes 

institutrices des écoles ca- 
tholiques 

Institutrices des écoles pro 
testantes 



Totaux et moyennes totales 



32 

17 

313 

41 



403 



241 

114 

4,308 

1,22: 



5 885 



62 

19 

3,206 

763 



4,050 



133 

37 

1,098 

419 



46 

58 

4 

40 



1,687' 148 



105 

40 

209 

371 



i $ CtS.j A Ct8.| 

136|222 00'492 Oo! 27i 



74 

4,099 

851 



570 00 



183 00 



^24 00 



102 OO1I2O 00 



301 00 



725! 5,1601123 62j310 19 



273 

131 

4,621 

1.263 



6,288 



Professeurs laïques enseignant dans les universités, les écoles norinales, les coliC-gi^s et 
les écoles spéciales 

(îrand total des instituteurs et institutrices laïques 



358 



Membres du clergé dans les collèges et quelques autres écoles. 

Religieux-frores 

Reliiîieuses 



Total des institutrices et instituteurs religieux 
Grand total d^s instituteurs et institutrices. 



6,646 

549 

2.432 

3,847 

10,498 



XXIV 



Etat oânèiul comparatif du mouvement de l'éducation. 



NOMimE DE 



Ecol9ii <<l^ mm t aires 

do nuulMrS 

AcHtlrmirs. 

Oollt^tr»"!» onlholiquei' et proteftant» 
Kci>lei« !(|>(H*ialps 

do normales . . 

UniversiK»!» 

Totaux 

KlèTM de4 <VoIe8 4^l<(ment.iirefi. 

do d«> modt^lco 

do acadi^mie:* 

do coll«^(rci« . 

do écoles 5l'<^cialcî« . 

do do normalod 

do do annexée." aux éco 

le." Dormait-!' 

Elèreu de? unirersités.. 

Totaux 

Inutitutouru laY'Hio.» .. 

do rolitrioiix 

Institiittiçrji laY*|iiP(i 

do rvliffiouses 

Totaux 



18<)7.68 


3 3W 

318 
190 

a> 

2 
3 
3 


3.907 



1872-73 18" 




77-78. 


1882-83. 


1887-88 


1802-l>3. 


4.09C 


4.404 


4640 


4. «M'a 


•J60 


:i:»i 


4H,S 


4'»3 


282 


24») 


14«.t 


141 


40 


31 


23 


^ 


17 


18 


18 


13 


3 


3 


3 


H 


3 


4 


4 


4 


4701 


5.039 


6 322 


5 (Î40 



I8ftô-96. 


1896-97. 


.M 78 


5115 


/>14 


524 


1«4 


105 


21 


21 



19 
3 
4 



156 S20 


155 916 


167.031 


:'2.700 


28.S88 


20 42λ 


2t> OlO 


32.488 


;{S.H;'.2 


6 189 


7.113 


7S74 


278 


741 


1.8li() 


256 


246 


SU6 


584' 


" VkH' 


■ *731 


212 837 


225.850 


237,069 



170.858 
21» 'MA 

.•» 278 
r> S79 
1 2<i2 

:wo 



1,240 



245.2J5 



181,402 

[70.417 

3918 

l.«K»5 

2y<) 

'"l!l93 
259.131 



187.979 

79.223 

5.024 
1 Ml 

2H4 

789 
1.1(»9 

276.9(î9 



6 903 

201.587 

91.907 

5,.S02 

l,9:i5 

377 

893 
1..528 



303619 



6.848 



197 9.33 

(58 789 

30.6' G 

5 4i»8 

1.9<i9 

306 

946 
12:ïJ 

307.280 



1897-98. 



5.127 

534 

153 

22 

16 

3 

4 

5,858 



204 2.59 

69 837 

.30 100 

5.6.57 

1,472 

348 

970 
.183 



814.732 



608 

311 

2,900 

648 



4.536 



696 

49S 

3..507 

956 



5657 



626 

69.3 

3.9.31 

1028 

6.178 



497 

602 

4 448 

1 .324 



6 871 



494 

912 

4 962 

1 .804 

8,172 



(".77 
1.128 
6,;«t4 
2.(198 



752 
1 220 
6 7(»3 
2265 



9297 



9,980 



729 

i,;^2 

.5.859 
2 513 



10,43.S 



743 
1 415 
6.903 
243 



10,49;- 



TaBLEAU comparatif DBB a)NTRIBUTI0N8 GÉNÉIIALES SCOLAIRES. 



CONTRIBUTIONS (ÎKNÉRALES 



Payées par les contribtia»»!*»*:— 

Taxe annuelle .. 

Taxe spéciale 

Coniril.utionn mcnsiiollcf 

Ct^ntrilmtions de- in'titutionp 
8colairc« Habventionéi's 



ToUux. 



1867-68. 



291 9(?» 

47.986 

452.868 

^20326 



M13,149 



1872-73. 



1877-78. 



1882-83. 



1887-88. 



406.450 6r..810 6.39 566, 804 413 

49.743 .50 247, 60 745 72 718 

889.3061.181 034 



71.5.661 
690,846 



694.211 928.394 



1892-93. 



995.282 

72 278 

16<') 151 



139 241 
1 006 526 M 11. (»42 



1.862 70O;2,249 574 2 8f»9 739,2 022.8'.«,2..345,753 



1895-96. 



1896-97. 



1,183 738 1,198 2.35 

97.149 91 623 

170. 009 198 4<»1 



1897-98. 



S 

1.226,95 4 

91 .579 

199 03 2 



9.56 677 1.171.1021.090,556 



2,407,633 2 659 451 2,61j8,121 



Payées par le fouverrement;— 

Pour l'éducation supérieure .. 

Pour les écoles ()ul»li<iue8 

Pour le> écol s dans les munici- 
palité? pauvres 

Pour le.« < coles normales 

Pour les écoleîi de.< sourds-muets 

et des aveujrles 
Pour le fonds de pension des 

instituteurs 

Pour rinsi>ection des écoles 

Pour le ("onseil de l'Instruction 

publique 

Pour les journaux de l'Instruc- 
tion pulilique 

Pour les livies en T>rix 

Pour des snbrentions a quel- 

Ques institutiuijs d éducation 

supérieure 

Pour le congrès des inspecteurs 

d'écoles 

Ponr les école du soir 

Pour le musée scolaire . 

Pour le Conseil des arts et mé- 
tiers 

Subvention spéciale en ^ertudela 

loieo Vict., chap.a 



67 972 
11600(1 

4.000 
40,627 



2 60' 

19:510 



3053 
3.000 



78,410 
145.000 

8.000 
44 625 



5100 
23.151 



2400 
2 500 



Totaux I 2.56,762 309.186 



Grands totaux 



1569. 19 1.2. 171. 886 



78410 
155 000J 

8.0001 
46000 

12 000 

8,000 
30.000 



2 8"0 
6,600 



78 410 
155 000 

6.000 
46,000 

13,000 

8000 
28.745 

1,^00 
9,500 



346710 .346,145 



78.410 
160.000 

6 000 
42.000 

13 200 

9,000 
29.825 

2,000 

900 
5,985 



5 900 



9.000 



78.410 
160.(100 

Ifl.OOO 
43,000 

13,000 

9 000 
42.000 

2 000 

2 2,50 
6.000 



9,700 

5' 10 

7. .500 

(iOO 

10 000 



362.220 393 960 



2 596 284,3 155,894 2,385.118 



78.410 
160,(H)0 

10.000 
43,000 

13U00 

9000 
42 000 

2,000 

2 2.50 
6,000 



6,000 

500 

10 000 

600 

10,000 



78 410 
160,(^00 

looool 

43 0001 



78410 
100,000 

10,000 
43,000 



13,000| !3,000 



392.760 



9 000J 
.36 000| 

3,000 

2 250 
6.000 



6 000 

'12000 
1,100 

13 000 

27000 



418,760 



9, '-00 
36,00 

2,000 

2 2.50 
6,00 



5,000 

12,000 
600 

13,000 

53 000 



443.260 



2.739 713 2 800 393 3 078,211 2,051,38 1 



XXV 



Nombre de municipalités ai de maisons d'école dans la Province — 1897-98. 



Muni('ipalit<^H houh le contrôle des comriiJHsaires ou Hvndics d'école catholiques, 
do do do do do prot«?HtantH . 

Total des municipalités 



MaÎHons d'école appartenant il la municipalité 

do do louées 

do employées pour des écoles indépendantes 

Total des maisons d'école 



Maisons d'école en pierre , 
do do briques, 

do do bois . . . . 



Total des maisons d'école 



1,033 
337 



1,370 



5,063 
445 
276 



5,784 



295 

393 

5,096 



5,784 



Résumé statistique concernant les pensionnaires du nouveau fonds de pensions 
et les pensions payées pendant l'année scolaire terminée le 30 juin 1898. 



PENSIONNAIRES. 



ï ê Si 

I 3 ^1 

o a) c 

02 



O j. 



■«^ 1> i; 



.i.r^r^ 



;e jL « 2 1 î i ^ î 



^ ^ 



Instituteurs âgées de 56 ans et plus. . . 
Institutrices âgées de 56 ans et i)lus. . . 
Instituteurs âgés de moins de 5{) ans. . 
Institutrices âgées de moins de 50 ans 
Veuves de fonctionnaires 



Totaux et moyennes totales 









Années 


78 


67 


30 


8 


121 


61 


26 


7 


9 


50 


23 


5 


326 


44 


17 


.0 


15 


59 


31 


9 


549 


52 


22 


6 



$ 


cts. 


18,884 


50 


7,040 41 1 


1,102 


63 


10,1LM 


65 


2,143 98 


39,296 


17 



$ cts. 

242 11 

58 19 
122 51 

31 06 
142 93 

71 58 



Pensionnaires décédés en 1897 

Pensionnaires qui out repris l'enseignement 

en 1897 

Pensionnaires retranchés de la liste en 1897. . . . 

Totaux et moyennes totales 



13 


53 


3 


38 


15 


42 


31 


46 



24 

15 

17 



20 



782 10 

87 41 
523 12 



1,392 63 



60 16 

29 14 
34 87 



44 92 

62 68 
24 51 



Nouvelles demandes de pension accordées 
en 1897 

Nouvelles demandes de pens-iou refusées 
en 1897 



Totaux et moyennes totales, 



63 47 
25 . 38 



21 
15 



3,948 80 
612 79 



88 44 



19 4,5tn 59 



51 84 



XXVI 



Li's Miiii.sli(|H(s rt'l<'vaii(. «lu luircau (io l'arohivisto et rcj^fistrairc du «h^par- 
teinotit «le ritistructiun pultli«|uo font voir ^'v (pii suit : 

Lottn\- n ..lu > ;iu »l('|wrtoment . . 11,747 

UtX r..9 ai.nex.^-s aux .iossi-rs ] l^^^^^ '^%^ T.illil 

•• envov.Vi. dn <l(*parlomei.t ) '"'"V'ii'^'i* i'-M» j 4,1„0 

(Mrt'ulnirt»t< envoytVt* 5,492 

lX«,i.>r, on circula.!..., j l'^^S;^^ i^tœ ! ».'*5« 

IX>88iors nouveaux 3,079 

" t''locti(»n do coniniissairoi' ot de Hyndirs d'éc.olep 1,41 1 

Erections» et délimitations de nuinicipalitért Hcolaireri 28 

Noniinat ions de comniissain'i? et de syndics d'école» IM 

Autorisations 8 

Pent^ences nMiduen par le Surintendant LM» 

( •( >N FKHENCKS IMCl )A( ;< X î IQU KS. 

Dans mon pnVôdent rapport, je faisais pressentir (pie les conf(^rences poda- 
pofji(pies innn^^^inves dans l'aiitonine de 1897 protluiraient un bon effet. D'après 
le ténioiirna«^e «les in^p<*ct<*urs d'écoles, ces couI'cm» nées ont répondu à un besoin 
réel, celui de remëdier, «lans une certaine mesure, au nnuwine de formation péda- 
jjo;^i(pie du très t^rand nombre de nos instituteiu's et de nos institutrices. Elles 
ne peuvent sans doute suppléer aux connaissances spéciales (pie les ])ersonnes (jui 
se destinent à l'enseigiM-nient pourraient ae^piérir dans une ('cole normale ; cepen- 
dant, dès la première année, les bienfaisants effets s'en sont fait sentir. Il y a eu 
amélioration chez un ^rand nombre de titulaires dN'coles ; ils ont enseif^né avec 
plus de méthode, avec une connaissance plus complète du programme d'études. 

I^ reorrefté M. Xantel, inspecteur d'écoles, écrivait en juillet dernier: "Je 
" suis aujourd'hui en état de vous assurer (|ue ces conférences ont lempli leur 
" but dans mon district. Je visitais dans le cours de juin dernier une école où 
" la jeune institutrice ne m'avait donné aucune satisfaction dans l'année scolaire 
" LSl)G-97 ; cette année», le résultat, de l'v-xamen est très Ixjn, je lui fis remarquer 
" le changement. Cette année, me dit franchement cette jeune personne, je sais 
" un peu enseigner, tandis que je ne le savais ])as l'an passé, je l'ai appris aux 
" conférences pédagogiques." 

De son côté, M. Lippens remarque que " les conférences dans leur ensemble 
" ont eu un résultat pratique considérable ". 

"L'ENSEIGNEMENT PRIMAIRE." 

Une mesure très importante est l'envoi gratuit du journal " L'Enseignement 
p iniaire " aux écoles de la province. Cette revue pédagogique, rédigée avec 
talent, tout en instruisant les maîtres et les maîtresses d'école, saura répandre 
des principes sains et faire comprendre ce qu'il peut y avoir de force et de gran- 
deur dans une éducation basée sur l'idée religieuse et les aspiration.? nationales 
du peuple 



XXVll 



^:COLES NORMALES. 

Le bon résultat (l«-s conféroiicfis p('Mjago((i(jues iridi(jue coîiihien s'impose à 
l'attention de la Léfjislature la fon<lation d écoles nonnales de filles pour les 
catholi(jues. J'ai eu l'honneur d'insister à plusieurs reprises sur l'étahlisseinent 
de ces écoles et jfï considère (|U(î c'<'st h; premier pas à faire dans les i-éformes et 
les profères à réaliser. Je ne fais du r«,'ste (ju'exprinier l'opiiiioii du eornité catho- 
lique du Conseil de l'Instruction pul)li(|ue 

Le principal de l'Ecole normale Jacques-Cartier, M, Verreau, dans son rap- 
port annuel, fait à ce sujet des réflexions que je crois devoir citer : 

" En formulant des programmes, 'lit-il, en faisant ^ubir des examens, le 
" gouvernement a élevé le niveau des connaissances que doit avoir l'instituteur. 
^'C'était le point de départ: il était nécessaire; mais on ne peut s'y arrêter 
" indéfiniment. Il ne suffit pas que les maîtres soient instrui's; il faut encore 
" qu'ils aient acquis une expérience, aussi grande que possible, des enfants et de 
" l'application des principes pédagogiques. Si l'on excepte ceux qui ont été for- 
" mes dans les écoles normales et dans les communautés enseignantes, combien y 
*' en a-t-il parmi les autres qui soupçonnent la nécessité d'une bonne Uiéthode 
" pour enseigner avec efficacité les éléments de l'arithmétique ou de la simple 
" lecture ? ou, s'ils l'ont étudiée, combien y en a-t-il qui sachent l'employer à 
" propos ? " 

M. Verreau, entre autres remèdes qui ont la sanction de l'expérience des 
vieux pays, suggère d'obliger toutes les personnes qui veulent enseigner à faire 
un stage dans une école, sous un maître qui aurait quelques années d'expérience. 

" Ce stage, dit-il, peut être plus ou moins long ; six mois suffiraient pour 
*' apporter un changement complet dans un grand nombre d'écoles et l'on finirait 
" peut-être par comprendre quelle est la valeur des maîtres et des maîtresses 
^' bien formés." 

CONCOURS. 

Lorsqu'on remonte dans le passé et qu'on se rappelle l'état peu satisfaisant 
de l'instruction publique il y a un demi-siècle, on ne peut qu'apphunlir à l'énergie 
qui a été déployée depuis cette époque pour augmenter le nombre et l'efficacité 
de nos écoles, et (|ue concevoir de fortes espérances pour l'avt'nir. Il existe en 
effet au sein des populations de notre province un désir réel de faire instruire 
les enfants et l'instruction se répandra d'autant plus promptement qu'on s'em- 
pressera d'opérer les réformes que requièrent les besoins de l'heure présente. 

Ces bonnes dispositions chez le peuple se manifestent de d'itiérentes 
manières. C'est ainsi (|u'on commence aujourd'hui dans certaines paroisses à 
organiser des concours entre les diverses écoles de la municipalité. Je mention- 
nerai Brompton-Falls où les commissaires, secomlés par le curé, ont organisé un 
concours entre les écoles en vue d'accorder des certificats d'études prinuiires aux 
élèves. L'examen a porté sur toutes les matières du cours élémentaire prescrites 
par le programme d'études, et l'inspi^eteur d'écoles, M. Cîenest-Labarre, en men- 



xxvin 



tioiiimiit Ci' fait, observe (|ue ce concours, tout en excitant It^Munlation chez les 
enfants et cliez les institutrices, aura pour etiet d'cnfi^ager les parents à tenir les 
ëièves assidus à l't^cole. 

Dans le district d'inspection de M. DuUoau, le concours n'eut ptvs lieu seule- 
ment entre It's oeoles d'une paroissi», mais entre celles de toutes les municipalitt»», 
au noml»re de vin«^t et une. Les mêmes questions d'exauien turent adressées 
à tous les curés du district d'inspection et le concours général se fit sous leur 
surveillance. 

Un»' autre mesure d'éj^ale importance est celle adoptée par (juehjues congré- 
gations de Frères et d«' Kelii^ieuses (jui font cone«>urir les »'']èves des diverses 
académies ou écoles conHées à leur tliivction. 

De plus, la correspondance de mon d<*partement me met en mesure de cons- 
tater (jue dans les endroits les plus reculés, là où la colonisation a fait encore peu 
de progrès, on s'impt)se «le lourds sacrifices pour se procurer une école. Le mis- 
sionnaire lui-même n'est pas h» dernier à doinier l'exainple «lu dévouement. 
Ainsi, à Millington, dans le diocè.se de Sherbrooke, !«' curé à bâti à ses fiais et 
dépens une maison d'école pour l'avantagea d'un petit groupe de colons peu 
fortunés. Il n'a pas hésiU^ pour cela à pren«lre la hache et le marteau et à se 
faire charpentier. 

Ce sont «les faits (ju il est bon de citer pour réfutei* les accusations injustes 
que des gens «jui ne nous connaissent point lancent contre le peuple de notre 
pn^vince. 

.le ne puis terminer mon rapport sans uientionner la [)erte (pie le conseil de 
l'Instruction publique a faite dans la personne de feu Sa Grandeur Mgr Laflèche, 
évê(jue de Trois-Rivières. Le nom du vénéré prélat sera inscrit dans l'histoire 
parmi ceux des grands éducateurs de notre pays. 

Nous avons aussi à déplorer la mort «le deux «le nos inspecteu)s d'écoles, 
M. Prémont, de Que'' bec, et M. Xantel, «le Saint-Jér(')me. Cette double perte est 
d'autant plus sensible qu'à l'expérience acquise ces Messieurs joignaient un grand 
zèle pour la propagation de l'instructiejn et s'acquittaient de leur devoir avec 
efficacité. 

J'ai l'honneur d'être, 

Monsieur le Ministre, 

Votre obéissant serviteur, 

Boucher de LaBru^re, 

Surintendant. 



XXIX 



t.istp: dî:s instituteurs et des institutrices catholiques qui ont 
obtenu des gratifications pour leurs succès dans l'en- 

SKI(;\EMEXr PENDANT L'ANXÉP: SCOLAIRE 1897-08. 



Nos. 



1 

2 

3 

4 

5 

6 

7 

8 



10 

11 

12 

13 

14 

15 

16 

17 



R^I'l'OUT I)K M. I.'lNsl'KCril I! T. lÎKAriJKf. 

Nombre d'écoios soii^ contrôle, l<is Somme à distribuer, $42(>.(X). 



Noms et prc/nomK du titulaire 



'Municipalité danH laquelle le titulaire Montant 
I de la çrati- 

a enseigné. ! fication. 



Mlle Mariu Marciuin 

do Marie Vaillaiicourt . 

do Joséphine Dancoese. 

Mrne Emilie Rioux 

Mlle Victoria Michaud. . . 

do Agathe Labric 

do Elise Moriu 

do Flavie lU'aulieu .... 

do Ada Fournier 

do Rose-Anna Bélanger 

do Odélie Hernier 

do Adélia K^rubé 

do Rachel Viel 

do Joséphine Paradis . . 

do Marie Lavoie 

do Claudia lU'aulieu . . . 

do Willu'hnine Carrier. 



St- Alexandre 
St-Arsène . . . 



St-Cyprien 

Rivièrc-du-Loup . . . , 
St-Louis du Ha ! Ha 
Notre-Dame du I^c 

St-Simon 

Trois Pistoles No 1 



Ile- Verte 
St-Eloi . . 



Cacouna, paroisse 

St. Clément 



$ 30 00 


30 00 


30 00 


30 00 


30 00 


30 00 


30 00 


30 00 


20 00 


20 00 


20 00 


20 00 


20 00 


20 00 


20 00 


20 00 


20 00 



$ 420 00 



Raitokt de m. L'i.NSI'ECTTEUR D. Bégin. 
Nombre d'écoles sous contrôle, 153. Somme A distribuer, $382.50. 



18 
19 
20 
21 
22 
23 
24 
25 
26 
27 
28 
29 
30 
31 
32 



Mlle 
do 
do 
do 
do 
do 
do 
do 
do 
do 
do 
do 
do 
do 
do 



Anna Li'vasseur 

Alvine Quimpe r 

Emilia Picard 

Antoinette Langlaia . . . . 

Aima Kaible 

Marie-Iiouise Mercier. ... 

Célina Langlois 

Marie-Emilie IVaulieu. . 
Marie-Phi loniéne Picard 
Marie-Louise Madore. . . . 

Elvine J>ouIanger 

Marie-Anne Parent 

Philomène Lavoie 

Marie Soucy 

P^loïse Ijt^xige 



St-Octave de Métis 

St-Ulric 

Assomption de McNider. 

Amqui 

do 

Bic 

St-Donat 

Ste-Flavie 

do 

Ste-.Angèle 

St-Fabien 

Ste-Luce 

St-Anaclet 

Ste-Luce 

St-Fabien 



32 50 


30 00 


30 00 


30 00 


30 00 


30 00 


30 00 


30 œ 


20 00 


20 00 


20 00 


20 00 


20 00 


20 00 


20 00 



$ 382 50 



\xx 



HaPPOUT 1>K m. l'INSPKLTKI'K k. HkLANl). 

Noiiibri' dWoK'î* sous contnMc, 134 Somnu* A «listriburr, $335.00, 



NoH. 



NoiuH et pn'-noiuH ilu titulaiix* 



MuiiifipuIiU'' dans huiuollo U» 
titiilain> a l'iiscij;!!»'. 



Montant 

dt> la j^rati- 

fication. 



33 
34 
35 
•M\ 
37 
38 
39 
40 
41 
42 
43 
44 
45 



Mlle Kniinu T/'sji^i» 

do I/mUi hulii'snc 

M. AIplutns*' I V'h'fîlisi» . 

M . K« lu'st Mai^nan 

MIU' Rost^-Anna Mjissioott* 

lio «'.-Kloisf Caron 

cil) Kvolina l'UmnK' 

d.» IV'liina Coniran 

M. On/'sinu' Kmaiiti 

MIU' Kinina (ianTau 

«l<> Ivloiianlina S;mfa<;on. 

do A/ilda Pa<{uin , 

d«» .S»pliit' Liipirn 



PuniontiiT . . , 

l»anli(MU' dt'H Tr<>ifl-Rivi«>'n's, 
St-,Iost'pli di' Maskinongt' . 

d«> do . . . , 

d»> d<> 

Shawini^an 

St-AK'XÏH 

Yainachiclu» 

Si-.Iusi'pli-di-Miu^kinongt'. . . 

P'tint*'-dn-Lar No 1 

Rivir-n'-du-I/oup No 2 

huniontiiT 

do 



35 00 

30 (H) 
30 00 
30 00 
30 00 
30 (H) 
30 (K) 
20 00 
20 (K) 
20 (M) 
20 00 
20 (H) 
20 (K) 



$ 335 00 



KaI*I»OHT I)B M. I.'lSSPBtTKl'R J.-E. BkIX^XHTRT. 

Nombre d(5coles noua (y>iitnMt», 180. SoniuR' i\ distribuer, $450.00. 



46 


Mlle 


47 


do 


48 


do 


49 


do 


60 


do 


51 


do 


52 


d.) 


53 


do 


M 


do 


65 


do 


66 


do 


57 


do 


68 


do 


69 


do 


60 


do 


61 


do 


62 


do 


63 


do 



Maria Puchanne . . 
S>phie lioui'hanl . . . 
T/'onie Vigui'au . . . . 
Adt'Iia l>r?.|iayeH. . . . 
Kose-Anna l>V'.«iletH 

Maria IV«leourt. 

PaniM'Iif ( "ôté 

Lyd a l^ithaix'lle. . 

A hua Pan-nt 

Clérina MorisH.*tte . 

(îracia IK'shayes 

Anna I^iraintV 

Aiiianda Rouleau. . 

Elodia BournM 

Ci'lina Melant.on . . . 
Fréileline haiieau. . 
Vietorina (iauthier 
Odélie Houle 



S(«-neiiru<le, Nicolet. . . . 

>to-Kulalie, do 

St-Cin'jçoire, do 

Ste-Anph'ile Laval, do 
St-L;'M»nunl. do 

Nicolet, do 

St-Zrphirin, Yaniaska. . 

Ijîi r.aic-du-Febvn'. <lo 
St-BouaventuR', do 

St-Sy Ivère, Nicolet . . . 

Bécancour, do 

St-Fran<;oiH-du-Ijîic, Yaiiiaska 



St-Cniillauine, 

8t-I*i('-de-<iuire 
Ste-.Moiii(pie, 
St-\Vence.sla.', 
Nicolet, 



do 
do 
do 
do 
do 
Nicolet 



$ 30 (X) 


30 (X> 


30 (X) 


30 00 


30 (X) 


30 (X> 


30 (X) 


30 (X) 


30 (X> 


20 00 


20 00 


20 00 


20 00 


20 00 


20 00 


20 00 


20 00 


20 oa 



$ 450 00 



Rapport de M. l'ixspïxteur L.-II. BELLEitosE. 
Nombre d'écoles sous contrôle, 148 Somme à distribuer, $370.00. 



64 
65 
66 



Mlle Joséphine Brissette 
do Georîîiana Fortier.. 
do Mathilde Boyer .... 



St'-Norbert, Arthabaska 
St-Ferdinand-d' Halifax 
Richardville 



30 00 
30 00 
30 00 



XXXI 



Rmm'okt I)K m, i/r.vHi'ECTKiK L.-TT. Bkllkrohe. — tSuiU. 
N(jinbre d'écoloH sou» contrôle, 148. Somme à tliHlribuer, $370.00 



No.M. 



()7 


.Mll( 


()8 


do 


VA) 


do 


70 


do 


71 


do 


72 


do 


73 


do 


74 


do 


75 


do 


7() 


do 


77 


do 



Noms et prénoms du titulain- 



IMiiloiiirnc [iurivièn.' 
P'niorcnticnne Dubois 

(Mani Fontaine 

Aloxina Bernard 

Clarice T( >nsignant 

Lucia l'rattc 

Enirrcncc l 'lourde . . . 
An<Ç('lin(' Mercier. . . . , 

Caroline N'ézina 

Vietorine Iv(^laidier. . . , 
Anna-Bella Désilets . . . 



Municipalité dans laquelle le titulaire 

a en.S'igné, 



St- l'ai il (leCliester 

liulstnxle, Station 

Ste-Sophie de Lévrard . 

Stanfold 

St-Xorbert, Arthabaska. 

St-Ivosaire 

Vietoriaville 

Ste-Sopliie de lA'vrard. . 
St-Louis de Blandford. . 
St-Bierre le^ Becquet.s . . 
Ste-Ifélène de Chest^r. . 



Montant 


de la grati- 


fication. 


30 00 


30 00 


30 00 


30 00 


30 00 


:30 00 


20 00 


20 00 


20 00 


20 00 


20 00 



$ 370 00 



R.\PPOKT DE M. l'inspecteur ( '. BoUCHARD. 

Nombre d'écoles sous contrôle, 160. Somme à distribuer $400.00 



78 
79 
80 
81 
82 
8:î 
84 
85 
8() 
87 
88 
89 
90 
91 
92 
93 



M. François Turgeon St-Cirervais, Bellechasse 

Mlle Hermine Tanguay 1 do do 

do Adéline Biais St-Vallier do 

do Philomène ( 'ôté lîeanmont do 

do Atala Simard Berthier, Montnuigny 

(lo Kmilie Boivin St-Fran(;ois do 

Mme B. -Henriette L'Espérance St-Thomas do 

Mlle Rosalie (oté do do 

Euphémie Beaudoin |St-Raphaël, Bellechasse 

Laura (lonlet St-Gervais do 

Eugénie ( 'outure jSt-Magloire, do 

Florida Morin 'St-C'ajétan d' Armagh, Bellechasse 

Phirmine Bélanger iIle-aux-( Jriies, Montmagny 

Alice Vésina iCap-St-lgnace do 

Philia Bernier iSt-Franeois, do 

Sara Dubé 'Ste-( îermaine, Dorchester 



do 
do 
do 
d(3 
do 
do 
do 
do 



3() (M) 


30 00 


30 00 


30 00 


30 00 


30 (tO 


:]0 00 


30 OO 


20 00 


20 00 


20 00 


20 0() 


20 00 


20 00 


20 00 


-0 00 



$ 400 00 



Rapport ok M. i/iNSPKCTKrR C. Brault. 
Nombre d'écoles sous contrôle, 121. Somme à distribuer, $302.50. 



94 |M. Oléophas («endreau .... 

95 'M. Simeon-Fdouard Dorion 

96 1\I. Joseph Lévesque 

97 Mlle Vietorine Moffet 

98 M. .Jean Trembla v 



^te-Marthe 

Station-(lu-Coteau 

Les Cèdres 

St-lgnace du Coteau-du-Lîic 
Ij<*s Cèdres 



99 Mll(> Alvina Malette iSte-Marthe 



32 50 
30 IX> 
30 œ 
30 œ 

30 (H) 



XXXll 



RaIMX^RT DK m. l/lN81«KtTKlîR C. HrAULT — Suitf. 

Noinblv «l'iVoIcH «ouh coutnMt», \'2\. Somme A distribiior, $302.60. 



Nos. 



N'oiii '1 pn'uoms du titnluiiv. 



Municipalité' dans laquclli' h» titulaire 
a enseigné. 



Montant 

(ie lagrati- 

lication. 



IIX) 
101 
102 
KKi 

im 

105 



M. ,Tos*'p]i (ieor^^-Kphrem Ik'lconrt 

Mme HeU'rca Staples 

do KlisalH'th Ix'Vt'stpie. 

.Mlle Maria lk»auchamp 

M. Isaae (irlina.-* 

M. Stanislas-Arsrne-Mirliel \Y>l>ert . 



Cotcnu-T^auding 

TiîU'Iune ( par. ) 

Haut de la Cote-St-Ijouis 
Vauilreuil 

Coteau-du-Lac 



20 (K) 
20 (K) 
20 (H) 
20 00 
20 00 
20 00 



$ 302 50 



Raimi)Rt dk m. l'insprcteur .t. -A. Chahot. 
Nombre dWoles s<ms contnMe, 07. Stmme A distril)uer, $242.50. 



lOfi 


Mlle 


107 


do 


lOS 


do 


]m 


do 


110 


do 


m 


di) 


112 


do 


113 


d<» 


114 


d.) 


115 


do 



Lvdia Flynn 

Cl)ristine IX'sjardins. . 

Jane Aliern 

Oetavic I/'page 

Anna llarnson 

Itibianc Maiiger 

Ang«li<pi»' lirirrr 

Mari«'-Aune liélanger. 

Adi'line Ix«page 

(ieorgianna Tremblay 



Percé 

(iran<le-Hivicre 

C'ap-Dc.xi'spoir 

SU'-Anne-dea-Monts. .. 

Cap-Chat 

Ste-.\délaïde-de-Pabo8 

Kiviriv-Madeleine 

Cloridonuî 

Ste-Anne-des-MontH. . . 
Fera* 



$32 50 


30 00 


30 00 


30 00 


20 00 


20 Oo 


20 00 


20 00 


20 00 


20 00 



$242 50 



Rapport db M. l'inspecteur .T. -A. Cf.érgux. 
Nombre d'écoles sous contrôle, 117. Somme à distribuer, $292.50. 



116 
117 
118 
119 
120 
121 
122 
123 
124 
125 
126 
127 



Mlle A manda Raymond iCbatham. 



do Georjrianna Descoteaux iHartwell 

do Corinne Leduc .Kipon 

do Marie-Louise Lavoie jSt-Faustin 

do Edna Lonergan jBuckingham . . . . , 

Mme AngC'le I^evert St-André-Avellin. 



Mlle 
do 
do 
do 
do 
do 



Marie-Anne Labelle iTliurso 

Mario Morin Ste-Angélique. . 

Marv Atkinson Grenville ( diss^ 



Julie Martin 

Azilda Emery 

Malvina Lamontagne 



Lachute (diss) 

St-André-d'Argenteuil. 
N.-D.-de-la-Salette 



$ 32 50 


30 (X) 


30 00 


30 00 


30 00 


20 00 


20 00 


20 00 


20 00 


20 00 


20 00 


20 00 



$ 292 50 



XXXIU 



Rapport de M. l'inhpectkiu AT -.T Cjnfrr. 
Nombre d'écoloa aous contrôle, 1<)2. >oiiime a diHtribiier, $406.00, 



Nos. 



Noms et pn-noms du titulaire. 



128 


Mlle 


129 


do 


130 


do 


181 


do 


132 


do 


133 


do 


134 


do 


130 


d(j 


I3() 


do 


137 


do 


138 


do 


139 


do 


140 


do 


141 


do 


142 


do 


143 


do 



Mario Gossclin 

Al nui LîU'oinlx' 

Hononih Fitzputrick , 

C.-Kniina Dubé 

Joséphine Bélanger . . . 
Georgiana Lapointt; . . 

Flore Raulay 

Florence Ijangloi.s 

Marie Lai lier 

PhiloiuTne Dubreuil.. 

Amantla .lobin 

Orpha IXîveau 

Marie-Louise Fortier. . 
Marie-Louise Boisvert 

Malvina Couture 

Sophie- A. Dionne 



Municipalité' dans laquelle le titulaire 
a enstugné. 



St-Kvariste-de- Forsyth 
St-Vital-de-Ijanibton . . 

Marston-Sud 

Ditton 

Platon 

Augland 

Chifton 

St-Vital-de-Lambton .. 

Barford 

St-Honoré-de-8henley . 

do do 

St-Vital-de-Tjambton. . , 
St-8ébastien d'Aylmer 
St-Evarist«-de-Forsyth 

Canton Compton 

Barnston 



Montant 
de la grati- 
fication. 



30 <J0 
.'iO (M» 
30 (JO 
30 t)0 
30 00 
30 00 
30 00 
20 «JO 
20 00 
20 (JO 
20 00 
20 00 
20 00 
•20 00 
20 00 



$405 00 



Rapport de M. l'inspecteur J.-B. Demers. 
Nombre d'écoles sous contrôle, 137. Somme à distribuer, $S42.50. 



M. Frs. Liénard 'Ste-Marguerite-de-Blairfindie 



144 

145 iMlle Aima Lafontaine jSt-Luc 

146 I do Maggie McCormick ;Ste-Brigide 

147 M. Jos.-A. Gagnon St-Cvprien 

148 Mlle Sophie lionibardier | 

149 I do Aurore Lagiie St-Luc 

TSO do Diana M an y 

151 I do Délina Bertrand St-Athanase 

152 I do Elizabeth McCormick iSte-Brigide 

153 j do Aima Hébert 

154 i do Alexina Pinwonneault St-Michel 

155 do Alphonsine Barrette |St-Rémi 

156 do Maria Surprenant 

157 I do Malvina (iingras jSt-Sébastien ! 

158 do Azilda Giroux St-Valentin 



$42 50 


30 œ 


30 00 


20 œ 


20 00 


20 œ 


20 U) 


20 tX) 


20 m 


20 IX) 


20 00 


20 (X) 


20 (K) 


20 U) 


20 (H) 



$;U2 50 



XXXIV 



RAntïKT HK M. I.'lNsrKlTKUU K.-V. PKaTUOlHM \1«0N8. 

.Noiuhii- il'«''«'«»le.s .MUis fuiuiVili', l(»l. Soiniiio à distribiior, $410.(X). 



Nos. 



Noms et pn^noms du titulain». 



MniiicMpnlit*^ dans hiqiiolle lo titulaire 
a eiisfigm'. 



Montant 

\o hijjjrati- 

fication. 



159 

im 

Itil 
lti2 
K^i 
U>4 

166 
167 
U>8 
169 
170 
171 
172 
178 
174 



M. Alexandn' Dupuis 

M. Piorn» MtMinicr 

Mlle Marii'-T.urio Polx'rt 

Mme Albina Dans^Tanlt 

Mllo rinlonirni' Chabot 

do Kinina IX'Hniamis 

do Alt'xantbiiH' l'jnond 

do Obiiulio St-l*ii'rr»' 

do Kninia DeslntisniaisonH. 

do Anna ('aon««ttt' 

do Roso-Abna Hrdard 

Mnu' l\o^^e-«^^'-Linla l\«»ï>idonx 
Mllo Marv-.Iani' Miir]>liy 

do Anian<la M<Hjnin 

do Artlirniist' Uonlay 

do Selfrid Leduc 



St-Hilnire. 
St-rii' . . . . 



St^llyiu'intho (par). 



St-Paul 



Ste-Angi^le. 



Ste-Marie-de-Monnoir 

Vilhi)^' Richolicu 

ImI Pn-pcntation 

St-(V»saire 



$40 (K) 
30 00 
:U) 00 

;u) (H) 

30 (K) 
30 00 
30 00 
30 (K) 
20 00 
20 (X) 
20 00 
20 00 
20 00 
20 (K) 
20 00 
20 00 



$410 00 



KaPIMUT OK m. I.'lXSl'tXTKlK .I.-Z. DUBEAIT. 



Noinbn^ d*<k*oleH sous contrôle, 167. 



Somme X distribuer, $417.50. 



175 


Mlle 


17rt 


do 


177 


do 


17H 


do 


179 


Mme 


l.SO 


Mllo 


ISl 


do 


182 


do 


183 


do 


184 


do 


185 


do 


186 


do 


187 


do 


188 


do 


189 


do 


190 


do 



Eva Blanchot 

M.-T.-.Tos<''phine Gaudreiiu 

Agla*'' SiroiH 

Adt'lina I^uzior 

Eliniro (ianiache 

Isola Kichani 

M.-Lso Morin 

(V'ianiro I^avoie 

Dina St-Piorre 

M.-I>îe Hndon . 

Aurore Anotil 

Angôlina Pelletier 

Alphon^«ine Morin 

Clara Ik)nrgault 

Eug»''nie Michaud 

Tharsillo Pelletier 



St-Pliilipix^-do-NY'ri 

St-Pascal 

StrAndr^' 

Kanionraska 

St-Koch-des-Aulnaies. . . 

St-Cvrille 

L'iHlet 

N.-D.-du-Mont-Carniel. . 
Ste-Anne-de-la-Pocaticro 

Riviùre-Ouelle 

St-Philippe-de-Néri 

Ste-Hélène 

St-Aubert 

Ste-Anne 

St-Pacôme 

Ste-Louise 



$ 47 50 


30 00 


30 00 


30 00 


30 00 


30 00 


30 (K) 


30 00 


20 00 


20 00 


20 00 


20 00 


20 00 


20 00 


20 00 


20 00 



$ 417 50 



XXXV 



RAi»PoitT i>E M. l'insfkcteuk J.-C. DUPUIB. 
Nombre d'écolea aoiia contrôle, lUO. Somme à distribuer, $200.00. 



Noms et prénoms du titulaire. 



Municipalit'' dans laquelle le titulaire 
a enseigné. 



Montant 
de la grati- 
fication. 



Mlle Marie-Lse-E. Roy 

do Marie-Cieneviève Delaney 

M. Alphonse Duranceau 

M. P.-IJ . Marcoux 

Mme Jos. Vincent, née Judith Guibord 
Mlle Anysie Lamarche 

do Camillia Lafortune 

do Virginie Roy 

do Marie- Anne La voie 

do Marie Lemire . . 



Ste-Julienne 

Lavaltrie 

St-Roch-de-l'Achigan 

St-Jacques No 1 

Charlemagne (St-Paul-l'Ermite) 

St-Paul-r Ermite 

St-Alexis 

Lachenaie 

St-Donat 

L'Assomption 



30 00 
30 00 
30 00 
30 0(J 
30 00 
20 00 
20 00 
20 00 
20 00 
20 00 



$250 00 



Rapport de M. l'inspecteur A. Fontaine. 
Nombre d'écoles sous contrôle, 125. Somme il distribuer, $^^12.50 



201 


M T.-N.-E. Gélinas 


Ste-Elizabeth 


$ 32 50 


202 


Mlle Marie Poitras 


St-Gabriel-de-Bnindon 


30 00 


20.'^ 


do Vitaline Laporte 


St-Félix-de- Valois 


30 00 


204 


do Emma Mireault 


Ste-Béatrix 


30 00 


205 


do Egérie Roy 


St-Norbert 


30 00 


206 


do Virginie Jacques 


St-Gabriel-de- Brandon. 


30 00 


207 


de Marie-Emma Lavallée 


Berthier 


30 00 


208 


do Mathilda Belleville 


St-Barthélemv 


20 00 


209 


do Adélina Fréchette 


St-Félix-de-Valois 


20 00 


210 


do Caroline Chamberland 


St-Zénon 


20 00 


211 


do Pomela Roy 


St-Norbert 


20 œ 


212 


do Albina Monfils 


St-Cuthbert 


20 00 












$ 312 50 



Rapport de M. l'inspecteur J.-E. Genest-LaBarre. 
Nombre d'écoles sous contrôle, 150. Somme à distribuer, $390.00. 



213 


Mlle Sylvina O'Bready 


Shipton 


$ 30 00 
30 CX) 


214 


do Mathilde Ik'aulieu 

do Aima Ouellet 


Weedon-Centre 


215 


Disraeli 

Brompton-Falls 


30 00 


21 B 


do Elmire Lindsav 


30 CX) 


217 


do Jane-E. Mavnard 


Stoke 


30 00 


218 


do Eldia Geoff rion 


do 


30 00 


219 


do Adèle Mathieu 


Walton 


30 00 


?.?0 


do Elise Schellinç 


Danville 


20 00 


2^1 


do Elinabeth De^ongchamps 


St-Adolphe-de-Marbleton 


20 œ 



XXXVl 



Rapih>kt dk m. l'inspecteur J.-E.-Genbst-LaBarrk.— «Stttt?. 

Nombie d't'^colee bous contiiMe, 156. Somme A distribuer, t^31K).00. 



Noe, 


j 

■ Municipalité dans laquelle le titulaire 
Noms et prénoms du titulaire. 

a enseigné. 


Montant 
de la grati- 
fication. 


•>«» 


.Mlle Marie-T.^)uiso Gosselin 

do Mary Tiiiaixl 

do Mary-li. S<"arry 

dt) Maria Sin>is . .' 

.M Mie Augustin 1.4i|;asi<é 

Mlle Ali)hon8ine l^esmarais 

do Amanda Ver\'ille 


St-Fv>rtnnat 


20 00 


•2'2'A 


llani-Noixl 


20 00 


•JJ4 


Cleveland 


20 00 


225 


llain-Sud 


20 00 


22(> 


WtH'don .... 


20 00 


:'27 


Brompton-Falls ... 


20 00 


228 


Ham-Nord 


20 00 










$ 890 00 



R.\ppoRT DE M. l'inspecteur L.-A. Guay. 
Nombre d'écoles sous contrôle, 147. Somme i\ distribuer, $367.60. 



229 


Mlle 


230 


do 


231 


do 


232 


do 


233 


do 


234 


do 


23.") 


d.) 


23(i 


do 


237 


do 


238 


do 


239 


do 


240 


do 


241 


do 


242 


do 



Anna lieaudet IX?8chai lions, villa^» ( Tx)tbini(>re) . . 

Marthe Rourgard !Ste-.\na>itaHie-de-Nel8on ( Mégantic) 

Eliza (îarnrau St-riavim (I/)tl)inic'ix>) 

Clara Hanihr St-.Tt'an-l V'schaillonH (I^»t.binière) . 

Knu'.'itini' Hraulieu N-h-dr-Ivounli's ( Mr^jantic) 

Jo8«''pliiiU' I^àlilx'rté St-K(li»uard ( I./«>tl)inii'iv) 

Jofct'plunc Mercier jSt-Narci.'<s«.* do 

Adrlina roiritT NeL^^on i^Mégantic) 

M.-I>ouiw Hlu'aume Ste-C'roix (I>jtbinière) 

Antonia C'iiandonnet Ste-Emélie do 

Aiigustine IW'langer St-lyouis-de-lvothinière 

Mérina (ii-nest St-Antoine-dc-Tilly (Lotbini<>re) . . . 

Mary King Inverness ( Mr-^rantic ) 

Georgiana Lemay St-Louis-de-I>otl)ini»''re 



47 50 
30 00 
30 00 
30 00 
30 00 
30 00 
30 œ 
20 (X) 
20 00 
20 00 
20 00 
20 00 
20 00 
20 00 



$ 367 50 



RaPI*OKT de M. l/lNSPECTElK I^N , LÉVE8(jrK. 

Nombre d'écoles? sous contnMe, 177. Somme à dintribuer, $442.50 



243 


Mlle 


244 


do 


245 


do 


246 


do 


247 


do 


248 


do 


249 


do 


250 


do 


251 


do 


252 


do 


25:^ 


do 


254 


do 


255 


do 


256 


do 


257 


do 


258 


do 


259 


do 


260 


do 



Blanche Garneau jWarwick 

AdC'le Morazain St-Germain 

M. -G. -Corinne Dumont jSt-Patrice-de-Tingwick 

Mary Walsh do 

Anna Marier iDrummondville 

Emma Caron [St-Simon 

Régina Bernard St-Germain 

Jof^éphine Biron St-Liboire 

Anna Brodeui* St-H ligues 

Marie-Alvine Démanche Wickham-Est 

R.-D. Manseau jSt-Fulgence 

Cordélia Authier iSt-Nazaire 

Adélia Jacques iSte-Hélène 

Régina Smith jDrummondville 

Maria Moulin | do 

Amanda Dubuc i Warwick 

Elménia Despins iSt-Cyrille 

Octava Morel Kingsey 



$ 32 50 


30 00 


30 00 


30 00 


30 00 


30 00 


30 00 


30 00 


20 00 


20 00 


20 00 


20 00 


20 00 


20 00 


20 00 


20 00 


20 00 


20 00 



$ 442 60 



xxxvu 

KAFin>KT DE M. l'inspecteur B. LIPPEN8. 

Nombre d'écoles houh contrôle, 152. !!;$oinine à distribuer, $380.00. 



Noius et pivnoms du tiliilaire. 



Municipalité' dans laquelle le titulaire 
a enseigné. 



Montant 

de la çrati 

tication. 



Mlle El vina Thibault.... 
Mme Clarinthe Lalanne. . 

M. L.-F. Kainsay 

Mlle Cédulie Fortier 

Rose Kainville 

Aurélie Tétreault . . . 

Ernestine Mercier. . 

Marie Bénard 

Zoé Boutin 

Marie Millette 

Alice Morrison 

Mme Hermina Hébert . . . 

Mlle Fran(,'oise Gosselin . 

do Cécile Descoteaux . . 

do Marie-Louise Daigle 

M. Alphonse Lefebvre . . . 



do 
do 
do 
do 
do 
do 
do 



lage; 



Belœil, (vil 
St-Lambert. 

Boucherville 

St-Hubert, Chambly . . . 
St- Antoine, Verchères . . 

Chambly (paroisse) 

Boucherville ( paroisse ) 

Chambly (paroisse) 

St-Anne de Sorel 

Montréal-Sud 

Ste-Victoire, Richelieu . 

Belœil (village) 

St- David, Yamaîska.... 
Ste-Victoire, Richelieu 
Ste-Julie, Verchères 



30 00 
30 00 
30 00 
30 00 
30 00 
30 00 
20 00 
20 00 
20 00 
20 00 
20 00 
20 00 
20 00 
20 00 
20 00 
20 00 



$ 381 00 



Rapport de M. l'nspecteur L. Lucier. 
Nombre d'écoles sous contrôle, 78. Somme à distribuer, $195.00 



Mlle 
do 
do 
do 
do 
do 
do 
do 



Flore Landry 

Isabella Euright 

Marthe Huard 

Julienne Langlais 

Marie-Anne Bourdage. 

Azilda Poirier 

Joséphine Audet 

Emérikla Landrv 



Carleton 

Xew-Carlisle , 

St-Charles-de -Caplan 

Port-Daniel-Est 

St-Bonaventure 

New-Richmond 

Maria 

St-Jean-l' Evangéliste 



35 00 
30 00 
30 00 
20 00 
20 00 
20 00 
20 00 
20 00 



$ 195 00 



Rapport de M. l'inspecteur J.-G.-"\V. McGowx. 
Nombre d'écoles sous contrôle, 188. Somme îl distribuer, $470.00. 



285 


M. Nap. Latréraouille 


Montréal 


$ 30 00 


2HH 


M. J.-R.-E. Ducharme 

M. L.-Ph.-J. Jasmin 


do 


30 00 


287 


do 


30 00 


•>S8 


M. Frédéric Viens 


do 


30 00 


289 


M. Jean-Bte Primeau 


do 


30 00 


290 


M. Jos.-H. Bergeron 


do 


30 00 


291 


M. William Kelly 


do 


30 00 


29î? 


Mlle Ida Liibelle 


do 


30 00 


298 


do A. Bibaud 


do 


30 00 


:i94 


M. P.-E. Smith 


do 


20 00 


295 


M. J.-Lévi Tremblay 


do 


20 00 


296 


M. Johu-J. McCuUen 


do 


20 00 



XXXVlll 



Rapport dk M. l'inhpuctbuk J.-G.-W. McIîown— A^uttr. 
Noinbiv d't'iM.»le8 »ouh contnMe, 188. S»niine à distribuer, 1470.00 



Nos. 



Noms ft piviumiH du titulain'. 



MmiicipaliU' dans laquelle le lituhuR' 
a enHi'ign^''. 



Montant 


de la grati- 


fication. 


20 00 


20 00 


20 00 


20 00 


20 00 


20 (X) 


20 00 



297 
2^)8 
2^>\» 
30t) 
301 
:i02 
303 



M. tîeorgi'-.I. hurharme 

M. l..8-Eug. Warren 

M. .I.-A. RcK-h 

M. .\ndn'' Ijipierre 

Mlle .\/ilda rej^)in 

do HoK'-iie-Liiua Desjardina 
do ZcK- Moffet 



Montréal 

do 

do 

Ix>ngiu'-Pointe 

Riviere-des-Pmiries 

C<:»U-St-Kl7..''ar 

St-Charles-du-lkiy-du-Sault. 



$ 470 00 



Rapivrt dk m. l'inspbctkuk .1.-1*. Nantkl. 
Nombre dY'colen »oiih contr6le, 1J30. Somme à distribuer, $325.00. 



304 


Mlle 


305 


do 


306 


do 


307 


do 


308 


do 


309 


do 


310 


do 


311 


do 


312 


do 


313 


do 


314 


do 


315 


do 


316 


do 



Alphonnine Sauvé. . . . 
Corinne Vaillancourt 
Victoria Vendette ... 

Adélina Ouiniet 

Adélina Carbonnean. 
Cordélia T^angloin . . . . 
Marie-Ixmine I^veillé 
D<»rina Charlxnineau 
Anp'lina I.4il)rot*.Me. . . 

(Mar.i Ix'veillé 

Maria Lîi]K)inte 

Flore I.^vallée 

Orise D-îschambault. 



St-lMaeide 

SU*-. M («nique 

SU'-Canut No 2 

Terri'bonne, paroisse 

St- Augustin 

St-Eustache 

Ste-AnneKles-Plaines 

St-Benoît 

Stt*-Scholastique 

St-Placide 

St<'-Lucie 

Oka 

St-.Ién'»nie, i)aroi83e . 



$35 00 


30 00 


30 (JO 


30 00 


30 00 


30 00 


20 00 


20 00 


20 (X) 


20 (X) 


20 00 


20 00 


20 00 



$325 00 



Rapport de M. l'in.specteuu L.-O. Pagk. 
Nombre d'écoles sous contrôle, 136. Somme à distribuer, $340.00. 



317 
318 
319 
320 
321 
322 
323 
324 
325 
326 
327 
328 
329 
330 



Mlle Josépliine Samson 

M. David Baatien 

M. William Banks 

Mlle Anna Finlan 

do Jane McDermott 

do Mary-E. Hogan 

do Catherine McDermott. . 

do Géraldine Kennedy. . . . 

do Marguerite McKinney. 

do Bridget Walsh 

do Julia Poulin , 

do Laure Legault , 

Mme Jo?ieph Valière 

Mlle Louisa McLean , 



Bouchette 

Ile-du-Calumet 

Ste-Elizabeth-de-Franktown , 

South Onslow 

Ile-aux-Allumettes 

Chelsea 

Waltham 

Ile-aux-Allumettes 



Portage-du-Fort 

St-P:douard-de-Wakefield 
Ste-Philomène-d'Egan . . 

Mansfield 

East-Templeton 



$ 30 00 


30 00 


30 00 


30 00 


30 00 


30 00 


20 00 


•^0 œ 


20 00 


20 00 


20 00 


20 00 


20 00 


20 00 



$ 340 00 



XXXIX 



Rapi'ort de m. I 

Nombre d'écoloM sous contnMe, W. 


/iNHPBLTBl'R 


J. PKfcMO.XT. 

.Somme A distribuer, $225.00. 


Nos. 


Noms et prénoms du titulain;. 


Munie ipalit/» dans laquelle le titulaire 
a enseigné. 


Montant 

de la ^ti- 

fication. 


331 


M. Zéphirin Hergeron 


Qu('''bec . . 


$ 35 00 


332 


Mlle EiTimii Tniinble 

do Alphonsiiie Liirue. . . 


30 00 


333 


.. 


:^) ()0 


334 


do Oc ilo Sinioneau 


4 i 

St-Laurent. 
St-Féréol . . 




30 00 


335 


do Magdeleiiie Pichette 


20 00 


336 


do Mario Préniont 


. 


20 00 


337 


do Catherine Hethrington 

M. Lionel Bergeron 


Québec 


20 00 


338 


(( 


20 00 


389 


M Onésime Goulet 


i i 


•20 00 










$ 225 00 



Rapport de M. L'ixspEcrEUR H. Prud'homme. 
Nombre d'écoles sous contrôle, 145. Somme à distribuer $362.50. 



340 
341 
342 
343 
.344 
345 
34() 
347 
348 
341) 
350 
351 
352 
353 



M. Joseph Bénard 

M. Joseph Manseau 

M. Joseph-F. Molleur 

M. Constantin Lecavalier. 

M. Lorenzo Tx)ngtin 

M. Maximilien Brousiscau . 
Mlle Marie-Ijouiso Poirier. 

do Henriette Boire 

do Iledwidge Turcotte . . 

Mme Mtilvina .Myri^ 

Mlle Olivine Frédéric 

do Marie-Louise Brault. 

do Philoméne Poirier . . . 

do Albina Picard 



St-Joacliim, Châteauguay 

St-Jean-Chrysostôme 

St-Stanislas-de-Kostka . . . 

Ste-Philomùne 

St-Isidore 

St-Constant 

St-Jacques-le-Mineur 

St-Philipix" 

St-Isidore 

St-l'rbain 

Ste-Pliilumène 

Beauharnois, paroi.sse . . . 

Valleyfield 

St-Stanislas-de-Kostka. . . 



$ 42 50 


'^o 00 


.30 00 


'SO 00 


30 00 


30 00 


30 00 


20 00 


20 00 


20 00 


20 00 


20 00 


20 00 


20 00 



$ 362 50 



Rapport de M. L'iNsrKcrrK P.-A. Koy. 
Nombre d'écoles sous contrôle, 132. Somme à di.s-tribuer, $330.00. 



354 
355 
356 
357 
358 
359 
360 
361 
362 
363 
364 
365 
366 



Mlle Aurore Dionne 

do Mathilde Turcotte . . . 

do Philomène Pélisson . . 

do Zéphirine Martineau 

do Dona-Maria Faucher, 

do IVIarie-Fxilda Page.. 
M. Jos.-Eudore Lockquell. 

M. Napoléon Mercun^ 

Mlle Mathilda Dussault. . . 

do Rosalie Parent 

do Marie-Louise Béland. 

do Odélie Ferland 

do Valérie Routhier 



Ste-Ambroist' 

Beauport 

St-Ambroise 

Charlesb<">urg 

Cap Santé village 

St-Basile 

N.-D. de Portneuf 

Pointe-aux-Tivmble.< 

Les Ecureuils 

Ik^auport 

Ancienne-I^^rette . . 

Sillery 

Ancienne-Lorette . . . . 



$ 40 00 

:^oo 

30 00 
:» 00 
:î0 tX) 
.30 (X) 
20 00 
20 00 
20 00 
20 œ 
2t1 00 
20 00 
20 00 

$ 3;î<1 00 



XL 



RAri»oirr dk M. i/inspwtkitr P.-,T. Ruel. 
Nombix» d'tvoKvx sons lontnMo, Hil. Sonuno A distribuor, $402.50. 



Noe. 


Noms et prénoms du titnlaiix'. 


Municipalité' dauf» laqncllo lo titulairo 
a onstM^nt''. 


Montant 
do la grati- 
fication . 


^\7 


Mlle Octavio Potliior 

tlo Lnn»ina liarsalou 

do AU-na l^'am-limun 


St-Dainicn-dc-Stanbridiir 


$32 50 


3tW 


N.- 1 ♦.-dc-Sianliridgi' (^Miss) 


.30 00 


•M\\) 


Know ltt>n, l>rniiu'. . , 


:>() 00 


370 


do .los«'i)hino l^u'omlx» 

do Kn]> inisii' Alhiin» 


Sti'-tVriK'-do-Milton, Shofford 


30 (K) 


371 


Sto- A n no-do-Stu l\ r 1 V 


30 (X) 


372 


dt> Murv Prévost 


St-Valt'rien, 


30 00 


.373 
374 


do Anna Cartior 

do A«la Millrtto 


St-l>ainitMi-do-Stanl)rid^;(« • 

Stnkolv-Nord. Slu-fford 


m 00 
30 (X) 


;i75 


do Knn'n'ntit'nne îxHiuc 


St-Vairrion, '' 


"0 (H) 


.37«i 


Mnir .Iost'j)hinr ( îarc»«au 

MIN' Marit'-Tyonist' I^iuzon 


N.-D.-de-Stanbridj^» 


20 (K) 


.377 


(( • t 


20 (K) 


37S 
37î» 


<1(» Aima lU'anchanij) 

do Philonir-nc <n*n<in.'Uii 


Roxt«»n, Slu'fford. 

Klv-Nonl. '• 


20 (K) 
20 (K) 


3.S0 


do KUmUi' 1/ 1 {('nmlt 


St-Valrricn, Sbcfford 


;io (X) 


do KoHi'-Annii IxhIoux 


Stv-Pudonticiim'. Shcfford 


:X) (X) 


3S2 


do I>ina Pivvost 


I\i)xton, " 


20 (X) 












$402 50 



RMM'oirr DE M. ï.'issrwTKriî .T.-Fn. Savard. 
Nonibn- d «H-uloH mcmim ctiiitnMe, 152, Somme i\ distribuer, $380.00. 



383 
384 


Mllo 
do 
do 
do 
do 
do 

do 
do 
do 
do 
do 
do 
do 
do 
do 


Kniilio Iloiicbard . 
M.-IV Cl.arrsi.... 
Kniilii' Tn*niblav 


.Tonquit^n» 


$ 30 œ 


\'illo do Chicoutimi 


.30 00 


385 


St-Jon^mo 

St-Aloxis-do-la-Grando-Haio 


.30 (X) 


:^fl 


Fxlwideo Iionrgt»ing 

Anna Tj;ii>oint*' 


30 00 


:W7 


St-.îrnuno 


30 00 


388 


Kniilio ( iravol 


St4*-Anno 


30 00 


389 


Mario Minior 


St-Alphonse 


30 00 


390 


Aima Rivorin 


C'bio<nitinii 


30 00 


391 
'^2 


Mario IV-r^oron.. 

M .-Elin vro Condo 


St-Franrois-do-SaIrs . . 

St-F(''licicn 


20 00 
20 00 


.39S 


('an>line Fortin 


St'.Tôrôme 


20 00 


394 


Mario Simanl 


Héljortvillc 


20 00 


.395 


A manda <iaj;non 


Sto-Anne 


20 00 


396 


I^uro Ijîivoio 


Chicoutimi 


20 00 


397 


Hôlono Houclianl 


St- A Iphonse 


20 00 












$ 380 00 



Rapport de M. l'inspecteur A. -H. .SiMARn. 
Nombre d'écoles sous contrôle, 33. Somme à distribuer, $82.50. 



398 
399 
400 



Mlle Elmire Laberge 
do Philomène Côté 
do Marie Lajoie. . . 



Riviore-au-Tonnerre 

Bergeronnes 

Pointe-à-Boisvert, Mille- Vaches 



$ 


32 50 
30 00 
20 00 



$ 82 50 



XLl 



Rapport de M. i.'i.vsPEtTELK A. Taxguav. 
Nombre d'écoles souh contrôle, 177. Homme à diHtribuer, $442.50. 



Nos. 



401 
402 
403 
404 
405 
40G 
407 
408 
409 
410 
411 
412 
413 
414 
415 
416 
417 
418 



Noms et prénoms du titulaire. 



Mlle OW-line Doyle 

do Octavie Fecteiui . . . . 

do Heniiance Gosselin . . 

Mme Ve. Faucher 

Mlle DélinaPoulin 

do Anna- Marie Perrault. 

do Caroline Drouin 

do Amanda Cliché 

do Blanche Tremblay . . . 

do Marie-Louise Perrault 

do Joséphine Poulin . . . . 

do Rose-Anna Doyle. . . . 

do Marie Cliché 

do Sophie Landry 

do L/^da Roy 

do Anna Loubier 

do Philomène Veilleux . . 

do Virginie Parent 



Municipalit<'' dans laquelle U* titulaire 
a enseigné. 



Montant 
de la grati- 
fication. 



St-Pierre-de-Brought<jn 
St-Victor-de-Tring . . . 

do 

St-Frédéric 

St-Georçes 

Ste-Mane 



St- Joseph ( Beauce ) . . . 

do 
St-Côme-de-Kennebec . 

Ste-Marie 

St-Fran(,'ois 

St-Pierre-de-Broughton 

St-Joseph 

St-Elzéar 

St-Georçes , 

St-Martm 

do 

Sacré-Cœur-de-Marie . . 



32 50 
30 00 
30 00 
30 00 
30 00 
30 00 
30 (JO 
30 00 
20 00 
20 00 
20 00 
20 00 
20 00 
20 00 
20 00 
20 00 
20 00 
20 00 



$ 442 50 



Rapport de M. l'inspecteur J.-O. Thibault. 
Nombre d'écoles sous contrôle, 153. Somme à distribuer, $382.50. 



419 
420 
421 
422 
423 
424 
425 
426 
427 
428 
429 
430 
431 
432 
433 



M. [Camille Dostaler Champlain (village) 

do Etienne Dostaler St-Maurice 

do Joseph-V. Beaumier St-Narcisse 

Mme Antoinette Cinqmars Ste-Geneviôve 

Mlle Honora Déry St-Stanislas 

do Noémie Lavoie Grondines (village) 

do Séverine Caron St-Maurice 

do Marie- Anne Lizé St-Stanislas 

do Corinne Béliveau Mont-Carmel 

do Alphonsine Paquin Deschainbault 

do Brigitte Laguerre Grondines (village) 

do Mélanie Dostaler St-Théophile 

do Joséphine Lacroix St-Casimir 

do Lucinda Bourke St-Maurice 

do Laura Delisle Ste-Thècle 



$ 42 50 


30 00 


30 00 


30 00 


30 00 


:x> 00 


30 00 


20 00 


20 00 


20 00 


20 00 


20 00 


20 00 


20 00 


20 00 



$ 382 50 



Rapport de M. l'inspecteur T. Tremblay. 
Nombre d'écoles sous contrôle, 89. Somme j\ distribuer, $222.50. 



434 
435 
436 



Mlle Grâce Lapointt^ St-Siméon $ :>2 50 

M. J.-Bte Tremblay Eboulements 30 00 

Mlle Julie Renaud Ste-Agnès 30 00 



XLII 



Rai'imrt de m. L'iNSPBCTKrR T. Tkkmblay. — Suite. 
Nombre d't^coles sons cmitrôle, 81). Somme A distribuer, $222.60. 



No8. 


Noms et pn'noms tlii titulaire. 
Mlle D.'lima St-llilairr 


Mnnicipulit*' dans lacinelle le titulaire 
a enseigné. 


Montant 

de laijfrati- 

lieation. 


i;»7 


Baie-St-Paul 


$ 3t) 00 


4 38 


lio Aliee Bliéreur .... 


St-Kidèle 


20 00 


4:^) 


do .\rthémise Ki vérin 

do Henriette Perron 

do Marie-L')ui}*e Côt»'- 
d«» (înice Bht'reur. 


l*ointe-au-Pic 


20 00 


440 


Ile aux Coudn's 


20 00 


441 


St-IIilarion 


20 00 


442 


Malbaie 


20 00 




$ 222 50 



R.\riH)UT l)K M. l/l.N8PBl'TKrR <T.-S. ViEN. 

Nombre d'écoles sous contrôle, 170. Somme i\ distribuer, $425.00. 



443 
444 
445 
440 
447 
448 
449 
450 
451 
452 
453 
454 
455 
45!> 
457 
458 
459 



Mlle Olympe Bi'langer . 

do Marcelliiie Marceau. . . 

M. Thos. Fournit-r 

Mlle Mary-.Vnn Diiff 

do Kugénie Fournier 

do (Mara Hélanj^'r 

do Jo.SL'phine Houtin . . 

do Marie TurcotU» 

do Anastasie Hrocliu 

do Clarida Bi'audoin 

do Caroline Horion Etchemin 

do L'onide Ferland jSte-Marguerite 

do Kllen McGratb 'St-Malachie 

do Ma'.^{îie Lacroix j " 

do Mal\ ina Vermette Partie Est, Village I^uzon. 

do Marie Côté 

do Odile Bolduc 



iSt-.Tean-C'hry808tôme 

St-Tjiimlx'rt 

Ste-CMairc 

St-Edoiiard-de-Frampton 

St-Nicolas 

St-Anselme 

St-Etienne 

Lévis 

St-Bernard 



St-Télesphore 
Ste-Marguerite 



$ 35 00 


:k) 00 


30 00 


30 00 


30 00 


30 00 


30 00 


30 00 


20 00 


20 00 


20 00 


20 00 


20 00 


20 00 


20 00 


20 00 


20 00 



f 425 00 



APPENDICE No I. 



RAPPORTS DES INSPECTEURS D'ECOLES. 



RAPPORTS DES INSPECTEURS D'ECOLES. 



M. T. BKAl LIKU. 

Isle-Vkhte no août ISOS. 

MoiiHieu r le Surintendant, 

.J'ai l'honneur de vous présenter mon rapport pour l'année scolaire 1897-98. 

Mon district comprend les 2(i municipalités du comté de Témiscouata, les 
municipalités de Saint-Alexandre et Saint-KIcuthèr •, dans le comté de Kamou- 
raska, et celles de Saint-Simon et Saint-Mathieu, dans le comté de Rimouski t 
en tout .SO municipalités, dont 1 protestante : FraservilN', diss. 

Les écoles <le ci'tte circonscription ont fonctionné au complet cette année ; il 
y en a eu dans tous les coins et recoins de chacjue municipalité. Les commissions 
scolaires en ont fait fonctionner KJO : 1 acadénde, !) écoles mo<lèles et L5Î) tHîoles 
élémentaires, et il y a eu, en outre, 7 écoles indépendantes en activité : 1 acadé- 
mie, *] écoles modèles et 3 écoles élémentaires ; en tout 176 écoles, fré([Uentées 
par 6,977 élèves, avec une asssistance moyenne de 4,452. C'est une augmenta- 
tion, sur l'année dernière^ de 6 écoles et de 573 élèves. 

Les conférences pédagogie pi es ont été IV'vénement de l'année dans le monde 
scolaire de mon district. Ces conférences ont déjà produit (juehiues résultats. 
Elles ont ouvert les yeux des institutrices, (pii, pour la plupart, n'avaient pas 
une haute idée de la dignité (ie leurs fonctions, et en ont déterminé plusieui*s à 
déployer plus de zèle pour les bien remplir. L'application du })rogramme d'études 
et les bonnes méthodes d'enseignement ont gagné un peu de terrain. Mais je 
dois avouer que j'attendais plus de ces longs entretiens avec les institutrices. 
Lors de ma visite aux écoles, j'ai remanpié (ju'un certain nombre d'entre elles 
n'ont pas tenu compte de mes ol)servations. Soit qu'elles aient été distraites 
pendant les conférences, soit ([u'elles n'aient pas bien compris, elles n'ont pas 
appliqué dans leurs écoles, les principes et les méthodes (pie j'ai exposés devant 
elles. Pour ces institutrices et pour celles (jui entrent dans l'enseignement cette 
année, il faudra, aux prochaines conférences, revoir, au moins en résumé, les 
(piestions traitées l'année dernière, ([ui ont une importance primordiale, parce 
c|u'elles sont la base même de la pédagogie. 

Malgré ce que je viens de noter, je trouve «pi'il y a lieu de eonsidéivr le 
résultat ()l)tenu connue satisfaisant. Qu'un bon nombre d'institutrices aient fait 
des etibrts pour améli(^)rer leur enseignement, c'est déjà In^au si l'on .songe au oeu 
d'encouragement (pi 'on leur donne. N'ont-elles ptvs subi la peine, j'allais dire 
l'aflront, d'entendre l'automne dernier un tollé général retentir partout le ]>ays, 
contre la fixation du minimum de leur traitement à cent piastres par année, avec 
accompagnenuMit de proclamations des connu is.sa ires d'écoles, déclarant (pi'ih ne 
se soumettraient pas à l'arrêté ministériel passé à cet ettet ^ Que cette musique 
a dû leur être désagréable et ennuyeuse ! elles (pli. dejiuis (piehpie tenqxs, 
croyaient entrevoir entin l'aurore de meilleurs jours, dans les bonnes tlispositions 
du Conseil de l'Instruction publi(pie à leur égard. C 'e n'est pas grand'chose pour- 



tant un salaire de cent piivstres pour toute une annexe d'un labeur si diiHeile ; eh 
bien ! elles »]ui travaillent pour le peuple, elles se sont vu refuser par le peuple ce 
nuxleste traitement. La ]Mvssion (pii a anienc^ le «j^onvernement à rescinder rarret(^ 
«lu l.S septembre ou à en susprndii> 1 ctlet, n\'M|ui\ aut-cllc i)as à un pl«''l)iscite ( 
Quan«l on voit les institutrices traitées do cette fayon par ceux <|u'elles servent, 
il n'y a ])as à s'étonner si leur zèle est un ])eu <lif1k-ile à réehautrer, même avec 
les meilleures c<»nférences pé'da^oLci'lues. 

La ]mrcimonie des connnissions scolaires à l'égard des institutrices vient de 
deux causes j)rincipales, qui n'en font (]U*une : le mancjue de moyens de beaucoup 
de nmnieipalités et l'insuHisance de l'aidi» (pic, toutes, elles reçoivent du jj^ouver- 
nement. Quand uin' nouvelle nninieijialité (e<»nnnt» nous en avons tant), pauvre 
vi dt'jà ehar«^t''e de tnxes j)our eonstruction d'(''<j^lise, de presbytèri» et dé[)endances, 
de ponts, etc., est oblijjée de soutenir six, sept, huit écoles et «pi'elle ne reçoit 
«pi'une centaine «le ])iastres par anné-e du L^ouvernenu'nt, il ne lui est tjuère 
possiide de payer <h' bons salaires à ces institutiiees. l^a menace de leur refuser 
la subvention n"a aucun effet sur ces municipalités, ni sur celles (jui sont plus 
riches. ])arce (pie cette subvention est trop faible. Les connnissions scolaires 
])r«''fèrent se ])asser d'une aide cpi'elles (pialifient d'insiiJcniHante, s'émanciper 
du contrôle du i^ouvernenjent et diriger leurs écoles à leur ^uise. Voilà pour- 
(juoi le mininunn de traitement fixé en septembre dernier fût resté lettre morte 
s'il eut été maintenu. Et les décisions du j^ouvernement comj)ortant auirmenta- 
tion de dépenses continueront à rester lettre morte tant (pie la sonnne votée pour 
le soutien des écoles communes ne sera pas considc'i-ablement au^menté(î. (^Juand 
le gouvernement voudra reprendre son contrôle sur les écoles, il lui faudra les 
subventionner, comme autrefois, de fa(;on à défrayer la moitié ou au moins le 
tiers des dépenses (pi'elles occasionnent. 

I\)ur me conformer aux renflements du Conseil de l'Instruction publi(pie, je 
vous donne ci-après la classification, par ordre de mérite, de toutes les municipa- 
lit(''s scolaires de mon district : 



O 



Noms des MuxiciPALrrÉs. 






S O 

O 



OD 


Ç) 


c 




o en 


o 


a: 0) 


^ 


•5-^ 


srj 


c - 












f ^■ 


^ 


-3 v^ 


' ^ 



^-^ 






n3 



W 



II 

o 
^ '^ 



"S 1^ 



o 



I 

H 






«» r, o 

— o iC 

C3 o j^ 

^ ? 



NOTE 
CiKNÉRALK 
OBTF-Nl K. 



f Fraserville 

\ Fraserville, diss 

Cacoima ( village ) 

tsle- Verte 

<; Trois-Pistoles No 1 

) St-Louis-de-Ha ! Ha ! . . 

St-Eloi 

f Rivière-dn-Loup 

\ St-Cl^ment 

^ Notre-Dame-du-Portage. 
) St-Modeste 



6 


9 


8 


9 


10 


9 


45 


1 


9 


8 


8 


10 


10 


45 


2 


8 


8 


8 


8 


8 


40 


12 


7 


6 


7 


8 


7 


35 


6 


5 


6 


7 


8 


8 


34 


5 


8 


5 


7 


f) 


8 


34 


6 


7 


6 


6 


7 


7 


33 


6 


5 


5 


7 


7 


7 


31 


7 


7 


5 


6 


6 


7 


31 


4 


5 


5 


7 


7 


6 


30 


5 


5 


5 


6 


7 


7 


30 



Excellent. 
Très bien. 



Bien. 



. 




2 

1^^ 




a 


a « 
'5 5 


> 

— X 




"S X 

H x"H 


\ 

XrjTK 


'H 

o 


Noms deh Minicipalitéh. 




1 .} 1 


il 




il 

A 






GÉN'kRALE 


CQ 

O 




IS 


t^^- 


^3 


7:-5 


^ î5 


i*^ 


^ '-5 


OBTENUE. 


^ 




^ 


W '^ 


w 


-^ 


r-^ 




H *** 






{ St-Arsône 


6 


5 


4 


7 


7 


7 


30 


Bien. 


7 


( Notre- Daiiie-dii-Ijac 


8 


o 


5 


7 


G 


7 


30 


(( 




Cacoiinu (paroinsej 

Trois-l'iHtcjuîH \o 2 


/ 


(i 


4 


6 


7 


6 


29 


(( 




9 
13 

5 


5 
6 


5 
5 
4 


6 

7 
7 


6 
6 
6 


6 

6 

"6 


29 
29 
29 


i( 


8 


- St-Alcxîuidre 


it 




Sto-KoHc-cIii-I)t'gelé 


(( 




St-]ien()ît-Al)hr 


1 


G 


5 


6 


o 


6 


29 


i< 




( St-Jeîui-de-Dicii 


8 

5 

11 


5 
4 
5 


5 
4 
5 


7 
6 
6 


7 



6 

7 
6 


28 
28 

28 


(i 





] St-Simon 


(( 




( St-Epiphane 


" 




( St-Antonin 


5 


6 


5 


5 





6 


27 


i( 


10 


\ Notre- Dame-des-Sept-Dou- 






( leurs 


2 
6 


5 
4 




4 


6 


6 
6 


6 
6 


27 
26 


(( 




S Ste-Françoiso 


<t 


11 


( St-Paul-de-la-Croix 


5 


5 


4 


5 


6 


6 


26 


(( 


* 


( St-IIubert 


5 


6 


4 


4 


5 


6 


25 


Médiocre. 


12 


( St-Cyprien 

( St-Mathieu 

( St-Hoiioré 


2 


(> 


5 


4 


4 


6 


25 


i( 


13 





5 


4 


4 


5 


6 


24 


(( 


2 
4 


6 
6 


4 
4 


4 
3 


4 
4 


6 
4 


24 
21 


<( 


14 


3t-Elcuthère 


ii 



J'ai l'honueur d'être, etc., 

Théop. Beaulieu, 

Ins]). <V écoles. 



M. D. BÉGIN. 



RiMOUsKi, 30 juillet 1898. 



Monsieur le Surintendant, 

J'ai l'honneur de vous transmettre les statistiques concernant les écoles de 
mon district d'inspection pour l'année i897-9cS, et mon rapport sur le fonctionne- 
ment de ces écoles durant cette même année. 

Il y a eu 38 municipalités qui ont tenu en activité 167 écoles, dont un bon 
nombre ont deux ou trois départements séparés. L'instruction y a été donnée 
par 103 institutrices laïques et 40 religieuses, formant en tout 203 institutrices, 
dont G n'étaient pas brevetées. 

Le traitement des institutrices laïques au lieu d'avoir été augmenté a été 
diminué dans bien des municipalités. 

Il faut toujours répéter que les salles de classes sont presque toutes trop 
petites ; que le matériel, tel que tables, tableaux noirs, cartes géographiques, est 



6 



extivinemeut mauvais et insutUsant : ce qui rond presiiiir nul l'avanceinent des 
élève.s. 

Il ne faut pas taire non plus (pie le manque do livres est une cause directe 
<lu défaut de développement des eonnaissancos les plus utiles chez les élovos. 
On n*a (ju'un seul livre de h'eture. Hors de ce livre, on i<rn()re tout. Il mo 
semUle »|ue l'on devrait lire alteruativ»'m<'nt dillërents li\ res, comme celui de 
M. Ma;jnan — le Droit Civicpie, — l'Histoire du Canada, et à la caiiipa^^no surtout, 
un lK)n traité d'ai^rieulture. On pourrait faire rendre eompti; do ces lecturcîs sur 
diflerents sujets, ce qui int«''resserait les t'Ièvos et rompriiit la nïonotonie de la 
classe. 

Pour comlilo tic misèiv. on place l:i pla])arL du t,emps, pour dirii^er une 
écolo aussi mal pourvue, une jeune institutrice (pli n'a jiucun(î idiV' juste do la 
manière de s y prendre pour intéresser et instruire ses élèves; après cola, il no 
faut pas s'étoniK-r si les résultats d'une telle école sont tiouvj's nuls ])ar l'ins- 
pecteur. 

Kspci «tus (jUi*. pour un l»on nouduv de ces jeunes institutrices (jui ont au 
moin^ d«' l.i Ivmne volnnd', les coiifiTeiices pé l}iir();^i(jues i'ci'ont un grand l»ien 

Je dois dir<-, nt-rumiMins. «jur jai un hou nombre de hoJines écoles et mémo 
d'excellvUtes écoles, comiue le démontrent mes cahiers de hulletins (pie j'ai eu 
l'honneur do vous transmettre dans le courant de l'année. 

Ci-suit la classitication des municipalités scolaires de mon district, par ordre 
de mérite : 













d 




0) 1 


1 




c 

c 

os 

o 


Noms des Mixkm'ai.ités. 


m bre d'école» ei 
activité. 


î c 

«•3 s 

?• C s: 


tat du mobilier 
en général 


e en opération d 
ours cl'études. 


nploi des livres 
approuvés. 


itenients et mod 
de paiement. 


otal des points 

conservés, 
ur 50 accordés. 


NOTE 
GÉNÉRALE 
OBTENUE, 


^ 




o 


H ^ 


r^H 




W 


2 


H "^ 




1 


Ville de St-(iermain-de- 














Kiniduski 


4 
1 
2 

9 
5 
8 
11 
2 


9 
9 

8 
7 
8 
8 
8 
8 


9 
8 
9 

8 
8 
7 
7 



9 
9 
9 

9 

8 
8 
8 
8 


9 
9 
9 
9 

8 
8 
8 
8 


9 
9 
9 
10 
9 
9 
9 
8 


45 
44 
44 
43 
41 
40 
40 
38 


Excellent. 


? 


Mont joli 




3 


Métis (liî^pidents 




4 


Stt'-(\'(ile-du-Bic 




5 


St-Anai-let 




r> 


Ste-Fhivie 


Très bien. 


7 


St-Octave 




8 


Causapncal 




q 


St-Fabien 


9 
3 
5 

8 


6 
6 

7 

7 


7 
G 
7 



8 
8 
7 
7 


8 
8 
8 
7 


9 
9 

7 
8 


37 
37 
36 
35 




10 


St-Gabriel 




11 


St-I)onat 




12 


L'As.somption-de-McNider. . . 




13 


Stf»-T.nff> 


() 


7 


6 


i 


/ 


8 


35 




14 St-Germain-de-Kimouski . . . . 


7 


7 


6 


7 


7 


8 


35 




15 St-Jérôme-de-Matane 


10 


8 


6 


6 


() 


8 


34 





'S 

o 

en 

O 



Noms des Municipalités. 





2 V* 


u 






o 


9, ■» -' 


^-* 


c o 


i^ 


«^"ii 


5 "^ > 




2r 


« > 


r^.- 


<- 1. 2 


d s 


^'t.C 




♦^ 




s Sd 


o " 


•" ^ 


Ci ^ 


•^ »i ^ 


-^ ^ 


s î^ 


•^ A 


o 


^^^ 
W ^ 






art 


y^ 






?^ 





-s 






^3 Q X ci N«JTE 



S-^ 'S'^i: 



onTEXL'E. 



If) 

17 

18 
19 
20 
21 
22 
23 
24 
25 
2() 
27 
28 
21) 
30 
31 
32 
33 



a-dur-Hiill 

SU>-AniK'-(le-lii-Pt<'-au-Père 

Amqui 

St-Jost'pli-de-Lcpiige 

( !îiiit( )n-T(>ssier 

Notrc-Diinu'-du Siicré-Coenr 

Massé k, Ouiiiu' t 

St-Kclouaid-dus-MéchiiiH . . 

St-Paul-des-Capueins 

Cherbourg 

Sto-AngèU' 

St-Ulric 

SU'-Félieité 

Stc'-lîlandine 

St-Daïuaso 

Sayaboc 

St-Valérien 

St-Moïse 



1 

S 
10 

() 

4 

2 

4 



(i 


6 


«J 


3.) 


() 




7 


3:^ 


7 




7 


32 


7 





8 


32 
32 


7 




7 


32 


r> 




9 


32 


1 <» 




7 


31 







< 


32 


5 




S 


31 


1 ^ 




7 


31 


t) 


5 


8 


31 


6 


(i 


5 


30 


7 


8 


4 


29 


5 


5 


') 


28 ! 


ô 


ô 


8 


28 1 


ô 


4 


8 


28 


4 


4 


G 


20 

1 



Trt'S bien. 



Bien. 



J'ai l'honneur d'être, etc., 

D. BÉrax. 

Insi^ d école.'i. 



M. F.-X.-E. BfiLAND. 

MASKiNON(iÉ, 27 juillet 1898. 
Monsieur le SiLvintendant , 

J'ai l'honneur de vous soumettre mon rapport pour l'année scolaire 1897-08. 

Je suis heureux de pouvoir constater (jue la plupart des écoles de mon 
district d'inspection ne laissent (jue peu de chose à désirer sous le double rapport 
de l'ordre et du progrès ; les instituteurs et les institutrices qui les diricfent riva- 
lisent de zèle dans l'accomplissement de leur devoir. Sans doute, on trouve, ici 
comme ailleurs, cette catégorie de titulaires dont la somme de comiaissances 
pédagogiijues est bien restreinte ; mais, au moins, il n'y a pas de mauvtiise 
volonté, ce qui mérite bien d'entrer en ligne de compte. 

Je constate aussi avec plaisir (jue les gratifications accordées par le gouver- 
nement de la province aux instituteurs et aux institutrices laïques les plus méri- 
tants ont eu pour etiet immédiat d'activer le zèle et de stimuler au travail un 
bon nombre d'entre eux ; mais il faut l'avouer, la somme destinée à cette fin 
n'est pas sufiîsante pour récompenser tous ceux qui méritent de l'être. 

Le gouvernement, en accordant ces primes d'encouragement à ceux qui sont 



clans ronsoigiiement, a fait un iicte patrioti(|iio ot national, acte destint^ à ranimer 
de courage ceux dont les faibles c^iuohinu'nts ne sutiisont ])as pour se procurer 
les choses essentielles à la vie ; ee (pii aura ]>()ur vfïvi raceroissenient des progrès 
dans uni' propt)rtion eonsidcraMe. 

Je dois aussi dt^clarer (pie les conférences pédagogiijues données aux institu- 
teurs et aux institutrices ont déjà produit d'excellents résultats et promettent 
beaucoup pour l'avenir. 

La plupart des titulaires n'ont pas eu l'avantage de suivre les cours de 
pt^lagogie donnés dans les écoles normales, et n'ont pu. par conséquent, se former 
à cette excellente UK'thode (pli s'a])pn'nd dans ces (»coles fondi'cs et soutenues par 
l'étivt. Il n'est pas («tonnant (pie plusieurs ne puissent réussir dans cet art si 
dirticile d'instruire la jeunesse et de former l'enfance. 

Il faut (piehpi'un pour leur explicjuer ces méthodes, leur donner une direction 
pédagogi(pie et les pousser à agir avec unitc'^ dans les méthodes à suivre. Eh 
bien ! ce «piehpi un, ce sera l'inspecteur (pli donnera des conférences pé(lagogi(pies 
aux instituteurs dans chacune des nnmicipalités .scolaires de son district d'ins- 
pection; ce sera encore une revue pédagogi(pie «pli viendra tous les mois répéter 
et confirmer ce (pie rins]>ecteur leur aura dit (îans .ses conférences. Espérons, 
par cons(''(pient, (pi'avant longtemps, le gouvernement enverra gratuitement à 
tous les membres du corps enseignant cette excellente revue pédagogi(jue, publiée 
à Québec, dont le rédacteur en chef est M. C.-J. Magnan, professeur à l'Ecole 
normale Laval. 

Toutes les (»coles modt'les ou supérieures, sauf deux, méritent une mention 
honorable. Dans chacune de ces écoles, où les élèves sont nombreux, l'institu- 
teur a le sec(^urs d'un assistant «jui enseigne aux élèves les moins avancés, sous 
la surveillance du titulaire en chef (pii consacre tout son temps aux élèves des 
classes supérieures. Les titulaires de ces écoles ont fait un grand travail et ont 
bien réussi. 

Au premier rang figure r(*cole ni()d('le de Dumontier (St-L('on), suivie de 
près par celle de Maskinongé. Cha^iuc municipalité devrait être forcée d'avoir 
son école modèle : et cette école devrait toujours être dirigée par un homme, 
pour le Qixs d'une (*cole de gan/ons (jii pour une ('cole mixte. Plusieurs munici- 
palités tloris.santes sont encore privées des avantages (J'une école modèle, et cela 
par le mauvais vouloir des commis.saires qui malheureusement sont souvent 
choisis parmi les gens privés de toute instruction. 

Plusieurs municipalités ont travaillé à améliorer leurs maisons d'école et 
leur mobilier. 

Les secrétaires- trésoriers tiennent bien leurs livres, seulement plusieurs 
laissent accumuler les arrérages ; ce qui est cause qu'un certain nombre d'insti- 
tutrices ne sont pas payées régidièreincnt. Je suis d'opinion que l'on ne saurait 
tenir trop strictement à ce que les maîtres soient payés tous les mois. Il n'en 
coûterait pas plus cher aux contribuables, et les institutrices y trouveraient un 
motif d'encouragement à bien s'acquitter de leurs devoirs. 

Je vous mentionnerai d'une manière spéciale les titulaires dont les noms 
suivent. Beaucoup d'autres ont bien rempli leurs devoirs ; mais ceux-ci se sont 
distingués entre tous par leur zèle et par les progrès qu'ils ont fait faire aux 
enfants qu'on leur a confiés. Ce sont les suivants par ordre de mérite : 

Mlles Emma Lesage, à St-Léon ; Léda Dufresne, à la Banlieue de Trois- 



Rivières N^ 2; ]MM. Alplionno l)el<'f^liso et Ernest Ma^ari, à Maskinongé ; 
Mlles Joso-Aniwi Massicotte. à Maskiuorif^é ; Mjiiie-H/'Ioïse Caron, à Sliawini<(an ; 
M. Victor Milot, à St-Barnabé ; Mlles Evélina Plourde, à St-Alexis ; Déliina 
Coiiieau, à Yamachiche ; M. Onésiîne Renaud, à Mjiskinont^é ; Mlles Emma 
Garcoau, à la Pointe-du-Lac ; Edouardine Sansfa(;on, à la Rivière-du-I^jup N' 2; 
Azilda Pacjuin et Sophie; Lupien, à St-L(*on ; Aiiianda St-Ives, à St-Elie ; Emma 
Massicotte et Mme Deléglise, à Maskinon;^(i ; Anna St-Pierre, à la Rivière-du- 
Loup N° 2 ; Léda Chevalier et Rose- Anna Alary, à la Pointe-du-L^ic ; Olive 
Lefebvre et Rose-Anna Déziel, à 8t-Justin ; Joséphine Comeaii et Marie-Lfjuise 
Vaillancourt, à Yamachiche ; Bernadette Turcotte, à Shawinigan : MM. Lazare 
Villeneuve et Ovila Ducliesnay, à St-Justin ; Télesphore Ferland et Edouard 
Deslormes, à 8t-Didace. 

Ci-joint la classitication des municipafiités scolaires, par ordre de mérita, 
conformément au paragraphe 14 de l'article 13 des règlements du Comité catho- 
li(|ue du Conseil de l'Instruction publicjue : 



2 

O 



02 

O 



Noms des Municipalités. 



va» •'-' 

o 



ce i^ 
ce o 



s âj 



t;'^ 'k 



c 



tu 



W 



i) o 

35 W 



'3 â 



^3 

O 



Note 



■^^ 00 



î il i! GÉNÉRALE 



^ ce 
H 5É 



OBTENUE. 



10 

11 

12 

13 

14 

15 
IG 
17 

18 



Trois-Rivières 

Rivière-du-Loup No 1 . .. 

MiiHkinongé 

Dumontier (St-Léon) 

Riviùre-du-Ijonp No 2 

Pointe-dii-Lac No 2 

/ Banlieue des Trois-Rivièren 

t No 1 

( Yaniacliiche 

( St-Justin , 

r Ste-Ursule 

] Banlieue des Trois Rivières 

( No 2 

St-Etienne 

8t-Kdnioiul 

St-Mathieu 

Shawinigan 

r St-Elie 

v^t-Sévère , 

Pointe-du-Lac No 1 

St-Alexis 

f St-I)idace 

t St-Paulin , 

Petc^rborough 

f Ste-Flore 

l St-Barnabé 

liante rstown 



7 


7 


8 


8 


9 


2 


/ 


G 


6 


10 


8 


G 


() 


7 


6 


10 


G 


7 


6 


8 


8 


G 


7 


G 


7 


1 


5 


5 


8 


8 


1 


5 


5 


5 


8 


13 


4 


G 


G 


7 


4 


3 


5 


7 


7 


8 


5 


5 


5 


8 


3 


4 


4 


G 


8 


8 


4 


5 


5 


< 


1 


5 


5 


G 


5 


2 


5 


o 


5 


9 


G 


5 


5 


5 


4 


4 


5 


5 


4 


4 


4 


4 


5 


.4 


5 


5 


3 


5 


5 


4 


5 


5 


4 


4 


4 


s 


4 


4 


4 


4 


6 


4 


4 


3 


5 


1 


•> 
<> 


ô 


4 


5 


9 


4 


3 


:î 


4 


8 


4 


4 


•> 
•> 


3 


•) 


4 


4 


3 


4 



10 

10 
10 

7 
G 

8 
7 
8 
6 



42 

39 
35 
34 
33 
32 

31 
30 
30 
29 

29 
28 
27 
25 
24 
22 
22 

•>o 
oo 

2Ï 
21 
20 
19 
19 
19 



Excellent. 
Trt'S bien. 



Bien 



Médiocre. 



Mu 



J'ai l'honneur d'être, etc., 



F.-X.-E. Bkland, 

Ins^p. (Vécoles. 



10 

NICOLET, 21 juillet 1898. 



MiniHirar le Sur'uilenditht, 



.lai riioiini'iir (lo vous transuicttro nuui rapport sur It^tat des écoles de mon 
district «l'inspection pour l'année scolaire l.SÎ)7-J)8. 

Ce district compte 27 municipalités, 1!)0 écoles sous contrôle, 3 écoles ind(''- 
pendantes »|ue je suis tenu de visiter, et II écoles modèles indépendantes, dont 
10 C()uvents, et une école tenue par Jes frères du Sacré-CVi'ur. 

C'c^ <lirtérentes institutions (»nt été fré>(|U«>nt«'es, cett<» année, par N,*{ô5 élèves 
et 1 assistance moyenne s'est élevée à (>,255, soit 75 pour cent. 

L»' pro«^rauniie d'études a été mieux suivi et les rèn^lemenls scolaires mieux 
ol»servé's «jue par le passé. Toutes les institutrices «le mon district, «jui ont la 
direction de <juel(|ue école, sont munies d'un brevet, et je n'en ai pas renconti'é' 
d'assez ])eu instruites pour ne pas pouvoir instruire les enfants confiés à leur 
direction. 

1^'éducation a été donnée avbc plus de soin aussi, ce (pie j'ai pu constater 
par n)oi-mèine, et ])ar les V)onnes remanjues faites en ma présence. Les proj^rès 
de l'année sont aussi de beaucoup supc'rieurs à ceux des années passés, et ce 
résultat, je n'ai ptis été le seul à le constater. Les conférences de l'automne der- 
nier et les «rratiHeations accordi'es aux institutrices, tels ont été les éh'UKMits (|ui 
ont produit ces bons résultats. J'ai remartpK', surtout <lans les grandes paroisses, 
une émulation, un zèle plus iju'ordinaire, n(jn seulement chez les institutrices et 
les élèves, mais même chez tous ceux (|ui portent intérêt à l'éducation. L'atten- 
tion de ces derniers a été éveillée parées réfoiim's si importantes, et le bien pro- 
duit a étt'*, suivant moi, assez extraordinaire. Ou va maintenant jusqu'à faire 
concourir, pendant les vacances, les élèves de toutes les écoles d'une munici- 
palité (pli ont le mieux tij^uré à l'examen de lin d'année. 

Sur les 193 écoles de mon district, les progrès ont été excellentH dans 92 ; 
h(n>x dans ()8, et médiocres dans 33. Comparé avec le passé, ce résultat est tout 
à fait satisfaisant. 

Dans mon district, nous n'avons p^s de livres absolument propres pour l'en- 
seignement des histoires de la manière (jue le veut le programme d'études. Un 
livre contenant des le^-ons de choses sur différents sujets intéressants et instruc- 
tifs devrait être entre les mains de chaque institutrice, car, sans ce livre, un 
certain nombre d'institutrices ne peuvent donner d'une manière avantageuse ces 
leCj'ons de choses qu'exige le pnjgramme. Il y a dans mon district (quelques 
municipalités (jui sont bi(,'n pauvres, où le taux de la cotisation est très élevé. 
Dans ces municipalités, je n'ai pas exigé que tout fût absolument en parfait 
état : maison d'école et moVjilier, surtout après deux années de mauvaises 
récoltes. 



n 



J'ai remarqué rjue la perception des cotisations s etiùt faite plus diUicileinent 

que par !<• liasse. 

Les secrétaires, à l'exception de deux, tiennent leurs livre» de comptes 



d'après la métliodc officic'lle, et tous ont riial»itude de faire aiiditer ces com 



pt<^s 



ciiaquv.' année. 

J'ai fait cette année deu\ cent quarante visites d'écoK- « t îm! donné des 
conférences dans (juinze endroits de mon district. 

Ci-suit la classification, par ordre de mérite, des municipalités de mon dis- 
trict d'inspection : 



o I Noms des Mr.Mcri'ALiTi'is. 



o 



10 



11 



12 




Nicolet( ville) 

La-Iîaie-dii-Febvre 

^ St-I>(>naventure 

\ St-Tlionias ( village) 

( Nieolet ( ])ai-()iHse) 

I SMV'lestiu No 1 

St-Eli)irge 

Notre-I)aine-de-l*ierreville . 

\ St-Thoinas ( paroisse) 

\ Ste-AiigMe-de-Laval 

( St-(niillauiue 

( Ste-( uM-triuIe 

\ St-Sylvùre 

!^ St-Cîivgoire 

\ St-AVeiieenlas 

/ St-Z'phiriii 

j' !^t-Fraii(;ois-(lu-Lat'. (vil. ) . 

I Ste-Monique 

1 St-(V'l(>still Xn '1 

l St-Sanmel 

/ Ste-Kiilalie 

I St-L'.''ona.rd 

\ Bt'caïu'onr 

Ste-Hrigitle-des-Saults ... 
( St-Franeois-du-Ijac (par.). 

S St-l*ie-de-(îiiire 

( Ste-IVrp.'tiie . . .». 



2 


10 


10 


8 


8 


10 


4«i 


11 


/ 


7 


8 


8 


8 


38 


() 


/ 


8 


8 


8 


6 


37 


') 


r> 


8 


8 


S 


S 


37 


11 





(i 


S 


7 


6 


36 


o 
• > 


7 


() 


7 


10 


6 


3t> 


.") 


() 


ô . 


8 


8 


6 


33 


4 


() 





7 


7 


7 


32 


') 


(> 


4 


6 


7 


S 


31 


4 


/ 


(> 


« 


J) 


8 


31 


1:5 


7 


5 


(i 


(i 





30 


7 


•"> 


4 


7 


(î 


8 


30 


t 


ô 


4 


7 


7 


7 


30 


11 


<i 


5 


7 


8 


4 


30 


\) 


ô 


4 


8 


7 


4 


28 


12 


(> 


4 


6 


6 


6 


28 


1 


ô 


. 4 


« 


l) 


6 


27 


12 


() 


4 


7 


.> 


5 


27 


ô 


5 


4 


5 


8 


ô 


27 


4 


4 


4 


5 


10 


4 


27 


7 


.") 


4 


6 


t> 


ô 


26 


8 


") 


4 


(î 


G 


5 


26 


11 


r> 


4 


« 


t) 


5 


2(> 


10 


r> 


4 


5 


() 


6 


26 


4 


5 


4 


5 


6 


6 


26 


< 


."S 


4 


5 


5 


6 


25 


() 


.') 


5 


4 


6 


5 


25 



Excellent. 
Tros bien. 



Bien. 



Pas8j\ble. 



J'ai l'honneur d'être, etc., 



J.-E. Belcourt, 



12 



M. L.-H. BELLEROSE. 

Stanfold, K; juillot 1898. 
Monsieur le Surintmdttnt, 



de vous soumettre mon rapport annuel sur l'état jrt^iu'ral des 
istrict d'inspection, pour l'année scolaire expirée le 30 juin 



J'ai l'honneur 
écoles dans mon district d'inspection, pour 
dernier. 



155 maisons d'éducation de tout genre ont été en activité pendant l'année, 
c'est-à-dire 2 académies de o^arrons. 5 «'coles modèles de tilles (couvents) indé- 
pendantes ; puis (> écoles modèles, dont 2 de gar(,'ons, 1 de filles et 3 mixtes, et 
142 élémentaires sous contrôle. 



Les 2 académii'S ont été frécpientées par 181 garrons, les 5 écoles modèles 
indépendantes par 473 tilles, et les 148 écoles sous contrôle, par 2,887 gardons et 
2,751 tilles. De ces 0,242 élèves, G,200 sont d'origine française, et 42 d'origine 
anglaise, 17 seulement sont protestants. 

450 élèves français ont étudié l'anglais, et 27 anglais ont étudié le françaia 

22 religieux, 31 religieuses, 2 institutrices laïques brevetées et 2 non breve- 
tées, ont enseigné dans les 7 institutions indépendantc^s ; puis 2 religieux, 7 
re igieuses, 145 institutrices laïques brevetées, 8 institutrices et un instituteur 
aï es non brevetés ont enseigné dans les écoles sous contrôle. 

La moyenne du traitement a été de S200.00 pour les religieux qui ont 
enseigné dans les écoles sous contrôle, de Si 38.57 pour les religieuses, de $85.42 
our les institutrices laïques brevetées, et de S54.G2 pour celles qui n'ont pas de 
revêts. L'instituteur laïc reçoit SlOO.OO. 

Au commencement de l'année, il n'y avait qu'une seule institutrice sans bre- 
vet chargée de la direction d'une école ; mais plus tard, les commissaires ont été 
obligés d'en engager trois autres pour remplacer celles qui avaient ai)andonné 
l'enseignement, 4 enseignent comme sous-maîtresses. 

Les conférences pédagogiques données aux institutrices l'automne dernier» 
et les récompenses accordées à celles qui ont le mieux réussi dans leur enseigne- 
rbeni, ont produit d'excellents résultats : le programme d'études approuvé a été, 
en général, plus fidèlement suivi, les nouvelles méthodes pour l'enseignement du 
français et de l'arithmétique ont été adoptées par un bon nombre d'institutrices, 
et les progrès des élèves ont été bien plus satisfaisants que par le passé. Cepen- 
dant, il se trouve encore beaucoup trop d'institutrices qui n'ont pas voulu profi- 
ter des avis que leur ont donnés les inspecteurs pendant ces conférences, et dont 
l'ambition ne va pas jusqu'à chercher à obtenir une récompense. Je crois qu'un 



I 



13 



excellent moyen de forcer les retardataires à suivre les autres dans la voie du 
progrès, serait de refuser l'indcumité accordée pour leur déplacement pendant les 
jours de conférences, à toutes les institutrices (jui ne se soumettraient pas volon- 
tairement (ît immé(liatement aux conseils ou aux ordres qui pourraient leur être 
dormes par l'autoiiL*'* compétente. De cette manière, on ne payerait pas inutile- 
ment des personnes qui ne font lien pour ga^er leur argent. Mais, pour 
rendre ces conférences encore plus efficaces, il faudrait les donner au commence- 
ment de l'année scolaire ; on pourrait les commencer vers le 15 septembre ou au 
comm(Micem<!nt d'octobre, afin de <lonner aux institutrices le temps de mettre en 
pratique les nouvelles méthodes qui leur seront enseignées. 

Je vois avec plaisir que, dans toutes les nmnicipalités où l'on se trouve dans 
la nécessité de réparer de vieilles maisons d'école, ou d'en construire de nou- 
velles, on s'efibrce de le faire de manière à remplir les conditions voulues par la 
loi et les règlements scolaires. 

Le mobilier n'est certainement pas ce qu'il devrait être : en général, les 
tables et les bancs laissent beaucoup à désirer, et il n'est pas toujours facile d'y 
faire faire les améliorations requises. 

J'ai continué à récompenser spécialement l'assiduité, la bonne conduite et le 
catéchisme, parce que je considère qu'un élève qui assiste régulièrement à l'école, 
qui s'y conduit bien, et qui étudie con.sciencieusement sa religion, ne peut man- 
quer de faire de grands progrès 

Partout les commissaires semblent animés du désir de mettre en pratique 
les conseils (^ui leur sont donnés ; mais, malheureusement, les moyens pécuniaires 
dont ils disposent ne leur permettent pas toujours d'exécuter les améliorations 
qu'ils désireraient faire. 

Le seule reproche que j'ai à faire à quelques-uns des secrétaires-trésoriers de 
mon district, c'est qu'ils ne pressent pas assez la rentrée des fonds, et qu'ils se 
trouvent ainsi obligés de retarder le payement de ce qui est dû aux institutrices. 

Les religieux et les religieuses qui ont été chargés de la direction des écoles 
sous contrôle ont très bien réussi. 

M\L l(;s curés des différentes paroisses de mon district s'occupent toujoui*s 
efficacement de leurs écoles. 

Je vous recommanderai encore une fois, Monsieur le Surii\tendant, les 
nmnicipalités de Sainto-Marie-de-Blandford, de Saint-Louis-de-Blandt'ord, de 
Sainte- Hélène-de-Chester, de Saint- Adrien-d'Irlande, et de Saint- Alphonse-de- 
Thetford, comme ayant besoin d'aide. 

ClassiHcation des municipalités scolaires, par ordre de mérite, conformément 
au paragraphe 14 de l'article 13 des règlements du comité catholiiiue du Conseil 
de l'Instruction publique : 



14 



'H 

c 

as 



10 

11 



Noms i»ks MiNH 11' M iris. 



1 


£ «-^ ^ 


.2 




vres 


,yv 




-Çrt 


S2 


— J- ' 


o a^ 


5«S 
1^1 


Etat du mr 
en génor 


•*H S 


Emploi des 
approuv 



1 



c 

^ a 

0) es 



se 



XOTK 



(iKNlÏHALK 



oirriiNlK 



Victoriaville 

JArthabaskavillr. . . 

St-Hosaiiv 

Staufold 

Ste-vSiphii'-d' Halifax 

i Sto-Vic'toin> 

; ] St-NorlHTt 

I ( St-lM'rdinan(l-<rilalifax. . 
i \ St-Alphonsc-dc-TIutford. 
: \ St-Adricn-d'lrUnnU' 

j 8t-raul-<U'-('hester 

, \ (MK'sUM'-N«>rd 

( Ste-Anne-du-Sault 

'rSt-('lirist..plu'. 

I \ Stt'-S>plii('-(l('-I/*vrard. . . 
j (Sto-lltlrih'-(l('-('l lester . .. 

/ î?t-Vair'ri'-(le-Hnlstrode .. 
I Gentilly 

II St-l'ieriv-ies-lk'C'(iU('ts . . . 
I V St-Tx>uis-de-niaii(lf<>rd. . . 
Ste-Marie-de-HIandfonl 





8 


S 




10 





•ï 





G 


12 







*) 


/ 


o 


S 


t 


i 


4 


7 


(i 


S 


."> 


ô 


10 


(i 


6 


(i 


ô 


() 


12 


(» 


ô 


W 
<> 


4 


(S 
.") 


/ 


.> 





10 


(» 


5 


/ 


.Y 


.) 





(i 


ô 


14 


5 


ô 


10 


.'> 


4 


4 


5 


5 


:{ 


.) 


.> 



S 

() 

s 


li 
.") 
ô 

ô 
ô 

r> 
() 


ô 

5 
4 

.') 
5 
4 



10 
S 
7 
7 
7 
(> 

(i 
8 
(> 
7 
<> 
I) 

f) 
ô 
(> 
(> 
ô 

(> 
ô 
5 



40 

:«) 

3(i 
32 
31 
30 

;k) 
;i0 

20 
20 
28 
28 
28 
27 
27 
27 
26 
26 
2(J 
26 
24 



Trc'K bien. 



liien. 



Médiocre, 



J'ai l'honneur d'être, etc., 



L.-li. Bp:lleu()se, 



M. C. BOUCHARD. 



Saint-Gervais, 20 juillet 1898. 



Monsieur le SHri)}tendai}t, 



J'ai l'honneur de vous adresser mon rapport pour laiiiK-e l<S!j7-98. 

Il y a peu de changements dans les statistifjues générales de l'année. Le 
nombre des municipalités est le même, 28 : plus un territoire non organisé dans 
le comté de Montmagny. 

Les élèves inscrits au journal d'appel de chaque école forment un total de 
6,585, donnant une diminution de 29 sur celui de Fan dernier. J'attribue ce 
résultat à ce que je n'ai pu me procurer toutes les statisti(|ues de fin d'année, 
parce que j'avais déjà visité les écoles de huit municipalités lorsque je reçus 
l'ordre de suspendre mes visites pour donner des conférences aux institutrices. 



15 



Depuis ()nol(|iios aniv*es, je ne rencontre plus d'écoles où l'on n'ensei^e pas 

à tous les (''l('\('s r«'criturc et )«' calcul, <'ri iik'mh' temps (jue la lecture. 

Les statistiijUfs, pour h; noiuhnj déniants (jui étudient Ils principales 
matières <lu cours d'études, <lonnent une augmentation remarquable. Ainsi, pour 
l'histoire sainte l'auï^mentation est de 721 ; pour les éléments de la grammaire, 
de fj.SS ; pour la syntaxe, de 174 ; pour la géocrraphie, 811 ; pour la cartof^raphie, 
*Ul] ; pour rhist(jire du Canada, 455. La })ro})ortion se conserve pour les autres 
matières en raison de leur importance. 

Les connaissances que les institutrices ont acquises pendant les conférences 
leur ont fait comprendre qu'il faut tenir tous les enfants occupés pendant la 
classe, si l'on veut obtenir l'ordre et l'attention des élèves ; et que l'on peut 
enseigner oralement l'histoire sainte, la géographie, l'histoire du Canada, etc., à 
de jeunes élèves ; et c'est pourcjuoi je constate cette augmentation dans l'étude 
des principales branches. 

Plusieurs institutrices n'ont pas encore pu classer régulièrement leurs élèves 
suivant le programme d'études, et faire un tableau de l'emploi du temps con- 
forme à la classe qu'elles dirigent : mais j'espère qu'avec de nouvelles expjica- 
tions, elles y parviendront aNant longtemps. Il faut avouei-, qu'à la campagne, 
il est difficile de classer les élèves tant qu'ils ne sont pas tous revenus à l'école, et 
plusieurs n'y arrivent qu'après la Toussaint. 

J'ai été très satisfait des conférences que vous m'avez autorisé de faire aux 
institutrices de mon district d'inspection. Elles ont été bien suivies par les 
titulaires des écoles, par les autorités religieuses et scolaires, et souvent par un 
gi-and nombre d'amis de l'éducation. 

Je crois, Monsieur le Surintendant, c|ue cet essai des conférences faites aux 
institutrices prouve suffisamment leur utilité pour qu'elles soient continuées à 
l'avenir, et pour que nous puissions les commencer dès l'ouverture des classes, 
afin que les maîtres et les maîtresses d'écoles en profitent immédiatement. J'ai 
fait dix-huit conférences l'automne dernier. Les institutrices (pii ne sont pas 
assez nombreuses, dans leur municipalité, pour avoir une conférence, n'ont pu se 
réunir à celles de la paroisse voisines (|ue dans trois cas. Les autres en ont été 
empêchées par la tempête, les mauvais chemins, ou la traverse comme à l'Ile-aux- 
Grues et à la Grosse-Ile. 

Je regrette que le gouvernement ait rescindé Tordre en conseil qui fixait le 
minimum des traitements des institutrices à cent piastres. Je suis convaincu 
qu'on ne parviendra pas à augmenter le salaire des titulaires des écoles primaires 
tant que les connu issaires seront libres d'engager à leur guise et suivant leurs 
caprices, connue la chose se pratique trop souvent. Dans mon district, à part 
quelques exceptions, on aurait pu payer cent piastres dans presque toutes les 
municipalités. Il aurait été facile, il me semble, de tolérer l'ancien mode d'enga- 
gement dans les paroisses nouvelles et pauvres qui en auraient fait la demande 
au Surintendant, comme on l'a fait lors(|u'il a été défendu d'engager des insti- 
tutrices non diplômées. Dans ce temps, j'avais de trente à trente-six institu- 
trices enseignant sans brevet; aujourd'hui, je n'en ai que neuf. Six de ces 



16 



dernières font la classe dans los couvents on dans les éek)les sous contrôle connue 
sous-niaîtresses. 

Les couHuissaii'es d eeoles de trois innnieipMlités ne font pas percevoir assez 
régulièrement les deniers dus par les contril)nal«K's et les instituti'iees sont mal 
payées. 

Li's *^ratitieations aeecu'dées aux titulaires dos écoles (pii se sont le plus dis- 
tinî^ués dans rcnst'i^^nu'nK'nt pendant raniw'e l.SÎ)0-l)7 ont produit lieaucoup 
d'énndation parnu eux ; je suis certain (pie plusieurs instituteurs ut institutrices 
ont cherché à surptisser ceux ipii ont déjà mérité cet honneur. 

J'ai été heureux d'api)ren<lr(' i\\w la série des livi'cs de lectui'c, ])ul)liée par 
les Frères du Saeré-Oeur, a é'té appi'ouvée par le Consoil dc' l'Instruction pubMcjuc. 

L'enseiirnement de la U-eture laissait à dé'sirer dans nos écoles primaires, 
car il y a trop de transition entre le Syllahaire et le Devoir du Chrétien, même 
en se servant du eatét'hisnu' connue intci médiaii-o filtre ces livres. Cette série 
de lecture est très bien faite, hicn «j^raduée, très attrayante et très intéressante 
pour tous les lecteurs, jji morale et les sentiments religieux que les enfants y 
puiseront corrigeront en eux bien des défauts inhc'rents à leur nature. 

Lii série de livres de lecture des révdes Sceurs de la Congrégation Notre- 
Dame est aussi très bien faite. 

Il n'y a aucun dont** (piune ère de progrès et un changement ilans notre 
système (l'instruction publicjue est en voie de se réaliser, et qu'avant longtemps 
nous ne craindrons ])lus la comparaison avec les nations les mieux notées sous ce 
rapport. Mais, malheureusement, Monsieur le Surintendant, on dirait qu(3 les auto- 
rités scolaires locales ne cherchent (ju'à paralyser les efi'orts constants (jue le Conseil 
de l'Instruction publique et le gouveraement font sans cesse pour relevf^r le 
niveau de l'enseignement primaire et l'éducation dans notre chère province de 
Québec, par leurs idées rétrogrades, leur esprit de discorde, d'insuboidination 
et de désobéissance envers les supérieurs ; j'en ai eu plus d'une fois la preuve. 

S'il faut reV)âtir une maison d'école, on ne parvient à faire cette construction 
que lorsque vous l'avez ordonnée ; vous êtes même souvent obligé de menacer les 
commissaires de la privation de l'octroi. (J'ajouterai que toutes les anciennes 
maisons d'écoles et le mobilier devraient être renouvelés.) 

Six maisons neuves ont été construites pendant l'année. Une à St-Magloire, 
magnifique ; une à N.-D-iVuxiliatrice-de-Buckland, à St-Cajétan-d'Armagh, à 
St-Nérée, à St-Raphaël et à St-Gervais ; ces dernières sont convenables et C(m- 
f ormes aux règlements scolaires. 

Pendant les conférences, j'ai recommandé à tous les coinmissaii-es que j'y ai 
rencontrés de vouloir bien faire la (Jépense d'une piastre par an pour chacune 
de leurs écoles, en souscrivant à " L'Enseignement Primaire"; mais je ne crois 
pas que personne ait suivi mon avis. 



17 



Vous voyez par les points accordés, d'après l'article 13 des règlements sco- 
laires du Conseil de l'Instruction publique, que c'est encore l'état des maisons 
d'écoles et du mobilier qui laisse le plus à désirer. 

Voici cette classification : 






OQ 

o 



Noms des Munkipautés. 



OQ 

|! 

o 









Sx 



W 



— < ai — 

D > 1 i* 



"^ x'i: Note 

Cl.*? i 



'S o 



"« i/ ^ 






5 t ? GÉNÉRALE 



zZ 'B OBTENUE. 



( Mo: 
\ Saii 



Montiiiagiiy, vilh^ .. 
int-^Iichcl, villiige 

r Saint- Viillicr 

Saint -Thomas 

Berthier 



-{ Saint-François 

Saint-Pierre 

Saint-Paul-de-Montminy . . 

Grosse-Ile 

Saint- ^Michel, paroisse 

Saint-Gervais 

Saint-(-harles 

Saint-Kaphaël 

( Saint-Lazare 

j Cap-St-Ignace 

( Saint-Gajétan d'Armagh. . . 

Saint- Etienne de Beaumont 

Saint-Phil<^mon 

Saint-Magloire 

lle-Ause-Grues 

N.-D. du St-Rosaire 

'N.-D. Auxiliatrice de Buck- 
land 

Sainte-Apolline 

Sai nte-.Tusti ne 

Saint-Daniien 

Saint<-'-Kose de Watford. . . 

Saint-Nérée 

Sainte-Germaine 

Territoire non organisé, M. 



3 

4 



11 

4 

8 

6 

4 

1 

5 

14 

11 

8 
12 
9 
3 
6 
6 
1 
2 

5 
1 
5 
3 
3 
7 
9 
1 



o 
5 
5 
3 
5 
2 
3 
3 
5 
4 
3 
2 
5 
3 
4 
3 
2 

2 
5 
2 

9 



\m 



10 

10 

2 

5 

2 

5 
3 
3 



2 
3 
3 
2 
3 
2 
2 
4 
2 
2 

2 
2 
2 
2 
2 

3 
2 
o 



Le tout humblement sousmis, 



10 
10 
5 
5 
5 
5 
6 
8 
5 



5 
5 
5 
5 
5 
5 
5 
5 
5 
5 

2 
3 
3 
6 
3 
2 

4 
2 



10 
10 
8 
7 
8 
8 
8 
6 
5 
5 
10 
10 
5 
5 
5 
5 
5 
5 
5 
5 
5 

4 
5 
8 
5 
2 

5 
5 
5 



10 
10 
10 
10 
10 
10 
10 
10 
10 
10 

5 

10 
10 
10 
10 
10 
10 
10 

5 
10 
10 

10 
5 
5 
5 
8 
5 
3 
5 



45 
45 
30 
.30 
30 
30 
30 
30 
30 
29 
29 
29 
28 
26 
26 
26 
24 
24 
24 
24 
24 

20 
20 
20 
20 
18 
18 
16 
16 



Excellent. 
<( 

Bien. 



Passable. 



Médiocre. 



J'ai l'honneur d'être, etc.. 



CÉLESTix Bouchard, 

Iiisp. d'écoles. 



18 



M. C. BRAULT. 

PoiNTE-C^I.AIRE, 2M août ÎSÎ)8. 

Manaictir le Surintfmiant, 

J'ai riuinncur de vous soumet tro mon rapjiort sur IVtat de l'instruction 
publi(jue, dans ma circonscription, pour raiinée scolaire hS97-98. 

I. 
MUNICIPALITÉS. 

I^ comté de Jaccjues-Cartier en contient 22 

Celui de Vaudreuil 10 

Celui de Soûlantes 9 

Total 41 



La quarante et unième municipalité a commencé à exister le 1er juillet 1897, 
sous le nom de " Municipalité de la Côte St-Ilémi de la paroisse de St-Joachim 
de la Pointe-Claire," Jus(jue là elle avait formé le troisième arrondissement de la 
municipalité ou paroisse de St-Joachim de la Pointe-Claire. 

Depuis quelcpies années il y a une tendance, chez les contribuables de cer- 
tains arrondissements, à désirer l'én^ction en municipalités de ces arrondisse- 
ments. Pour obtenir la réalisation de ce désir, on alléguera qu'on n'obtient pas 
justice des commissaires, (pi on est victime de leur n(''^ligence, qu'en donnant à 
l'arrondissement les privilèges d'une municipalité, l'éducation et l'instruction y 
fleuriront davantage, une seule école étant l'objet de la surveillance, de la solli- 
citude de cinq connnissaires, que par suite il s'y construira une maison d'école, 
qui, au confort et à la solidité, réunira l'élégance, en remplacement de la masure 
qu'on aura peut-être eue en partage jusque là, (ju'on sera plus que jamais parti- 
culier dans le choix des institutrices, s'assurant avant tout (jue celles-ci possèdent 
les aptitudes et les qualités pour s'ac(pntter avec avantage de leurs importantes 
fonctions. Ces raisons sont à la vérité bien belles et d'une éloquence telle qu'il 
est peut-être difficile de n'y pas céder, mais n'arrive-t-il pas quelquefois que le 
motif principal, sinon le seul, du désir en question, motif qu'on n'ose pas mettre 
au jour, est de se soustraire à l'aide qu'on se trouve à accorder à d'autres arron- 
dissements dont les biens imposables sont de moindre valeur. 

Il arrivera peut-être même aussi que ce désir aura pour principe la plus 
grande liberté, le moins de gêne qu'on espère avoir de lésiner au sujet du traite- 
ment de l'institutrice, dont la non moindre qualité sera de donner ses services au 
rabais, et au sujet des constructions et des ameublements scolaires que l'on sera 
presque toujours disposé à trouver en assez bon état. 



19 



En autant que possible, il me semble que les limites des municipalités 
scolaires, clans nos campagnes, devraient se confondre avec celles des paroisses, 
ainsi (jue le cas existe généralement pour les municipalit^'s d'un autre ordre, les 
municipalités régies par les conseils locaux ; tout au plus pourraient-elles coïn- 
cider avec les limites de celles-ci. D'ailleurs, l'éducation et l'instruction, on l'a déjà 
dit, doivent être intimement liées à la religion. Or, cette liaison existera d'au- 
tant plus intimement que la paroisse sera moins divisée pour les fins scolaires. 

Les sommes allouées chaque année aux municipalités scolaires par le gou- 
vernement me paraissent, en réalité, octroyées à la partie la moins favorisée des 
biens de la fortune dans chaque municipalité, en sorte (jue la partie la plus riche 
trouve dans ces octrois une compensation à l'aide qu'elle donne indirectement et 
dont j'ai parlé ci-dessus. 

IL 

MAISONS d'École. 

En pierre 17 

En brique : 13 

En bois 100 

Total 130 



Appartenant aux corporations scolaires 102 

Louées ou fournies par une fabrique ou une corporation 

religieuse 19 

Où sont tenues les écoles indépendantes 9 

Total 130 



L'arrondissement No 4 de la municipalité de St-Joachim de la Pointe-Claire 
est maintenant pourvu d'une maison d'école. Cette maison est suffisamment 
spacieuse et élégante en même temps que solide. C'est la seule qui ait été 
construite l'année dernière. 

Quatre nouvelles écoles, localisées dans des maisons louées, ont été établies, 
savoir : 

La première, à Vaudreuil, fréquentée par 30 élèves ; la deuxième, à St- 
Lazare, fréquentée par 31 élèves ; la troisième, dans la municipalité de Senne- 
ville, fi'équentée par 25 élèves, et la quatrième, dans les Cèdres, près de l'embou- 
chure du nouveau canal de Soulanges, où vient de surgir un village, fréquentée 
par 36 élèves. Peu de maisons d'écoles ont été réparées. Le mobilier d'un 
plus grand nombre de ces maisons a subi d'importantes améliorations. 



20 

HT. 

Ecoles. 
16 Municipalitos contiennent chacnne 1 école, soit en tont 1() écoles 



2 écoles, " 

8 

4 

6 

7 
8 
1) 




Total 



12 




12 




28 




() 




21 




16 









10 




180 


<( 



Augmentation de 4 écoles, tel (jue ci-deasus mentionné. 

IV. 

Elèves. 

lo. Sexe. 

Garçons 8,895 

Filles 8,6(Jl 



Total 7,056 

2o. Age. 

De 5 à 7 ans 1,181) 

" 7 à 14 " 5,840 

" 14 à 16 " 448 

16 ans et plus 134 



Total 



7,056 



3o. Origine. 

D'origine française 6,795 

" anoflaise 261 



Total. 



7,056 



4o. Croyance. 

Catholiques 7,025 

Protestants 31 



Total 7,056 



21 



5(). Savoir. 

En 1ère année du cours 2,463 

.. 2e " " l'^l^ 

« j^Q « «< 1 ,359 

" 4(3 «< " 776 

<« 5(3 « " 357 

"6e " '• 1'*^^ 

« 7(3 '< '< 39 

" 8e " " -- 

Total "A56 



PRO(iRAMME d'études. 



c 



4 

o 

() 

7 

8 

<) 

10 

11 

12 

13 

14 

15 

ir> 

17 
18 
10 
20 
21 
22 
23 
24 
25 
2(5 
27 



Matières. 



Catéchisme 

Histoire Sainte 

Bienséances 

Hygiène 

Ije(;ons de choses 

Lectnre 

Ecriture 

Dessin 

Arithmétique 

Calcul mental 

Mesurage 

Tenue des livres 

(irannnaire — Eléments . 
Grammaire — Syntaxe . 
Analyse logique 

Narrations 

(iéographie 

Cartographie 

Histoire du Canada 

Histoire de France 

Histoire d'Angleterre.. . 

Histoire des Etats-Unis. 

Histoire de l'ï^glise 

Agriculture 

Algèbre 

Physique 

Tricot et couture 



Nombre d'élèvej qui! Nombre d'élèves 
auraient du étudier ^^^ ^^^^^j^, j^^ ^j. 
les diverses •' 



matières. 



verses matières. 



7,025 

7,025 

7,056 

7,056 

7,056 

7,056 

7,a56 

7,056 

7,056 

7,056 

.548 

548 

4,593 

548 

548 

1,324 

4,593 

1,324 

2,661 

39 

22 

22 

191 

2,683 

61 

61 

61 



7,025 

5,940 

7,056 

5,267 

6,806 

7.056 

7,056 

5,372 

7,056 

7,a5(i 

391 

625 

3,511 

808 

7lK) 

1,903 

4,287 

1,447 

2,599 

'l55 

105 

90 

182 

2,(X>0 

63 

58 

92 



Déficit. 



1,085 

1,789 
250 



1,684 



15; 



1,082 



306 
62 



9 
623 

3 



Excé- 
dant. 



260 
152 
579 

123 

116 

83 
68 



866 



Suivant que j'en exprimais l'espoir dans mon dernier rapport annuel, le 
programme d'études a été de beaucoup mieux suivi qu'en 1896-97. Ainsi, pour 
l'histoire sainte, le chiffre 3,505 de déficit a été remplacé par 1,082 : pour les 
éléments de la grammaire, le déficit de 2,160 est remplacé par 306 ; quant au 
dessin, un déficit de 2,515 est substitué par le chiffre 1,684. 



22 



L'hvjxione n'iHait pas mentionné dans mon ])('tit tableau «le l'an dernier, 
5,2()7 élèves en auraient eu (|uelques notions, pendant l'année lS97-i)S. 11 
importe beaucoup à tout le mon<lc de .sa\oii proté^rer sa santé, ce bien terrestixi 
par excellence. En consétpience, les premiers éléments, les notions les plus 
importantes de l'hygiène, doivent, en autant (pie possible, s'incubpier à tous les 
élèves et ce, au moyen de petites le(H)ns orales données non pas à heures Hxes 
mais de temps en temps, (piand se présentent les occasions favorables d'en 
donner. 

VI. 

Instituteurs ft Institutrices. 

Les statisticjues conctrnant ces fonctionnaires sont presque les mêmes (pie 
celles de l'année 180G-Î)7. 

L'école modèle de gainons de la Pointe-Claire a été, toutefois, dirigée pour 
la première année, et ce avec beaucoup de zèle et d'erticacit('', par les religieux de 
Ste-Croix au nombre des(]uels le Frère Aimé occupait la première place. 
M. Napolé(m Gélinas. instituteur de mérite, venait de diriger cette institution 
durant onze années consécutives. 

Je crois (pi'il serait à propos d'exiger des candidats à l'enseignement la 
connai.ssance des règlements .scolaires. Ces ivglements comprennent les règle- 
ments concernant les fonctionnaires de l'enseignement, les ('-lèves, les maisons, les 
emplacements et les ameublements .scolaires, les matières (|ui doivent s'enseigner 
et jus(|u'à (juel point ces matières doivent s'enseigner, dans cha(pie année du 
cours d'études, etc., etc. Il est donc évident qu'il importe beaucoup à tout titu- 
laire d'école de connaître ces règlements. Au moyen de cette connaissance, il 
pourrait obtenir souvent de grandes améliorations au sujet de la maison d'école 
et du mobilier de cette maison. Se trouvant souvent en rapport avec les con- 
tribuables, l'occasion ne lui nmn(pierait pas de leur parler, de parler aussi au 
commissaire demeurant dans l'arrondissement, des grands avantages (|u'il y a 
pour les élèves, au point de vue de la conservation de la santé et même de l'édu- 
cation, d'avoir des salles de classe qui puissent s'aérer facilement, suffisamment 
spacieuses, bien éclairées, avantageusement situées et pourvues de sièges et de 
pupitres convenables. Entendant parler souvent de ces prescriptions si sages, si 
importantes des règlements scolaires, les personnes les plus intéressées à leur 
mise à exécution, les parents ([ui forment la niasse du peuple, finiraient par se 
laisser convaincre et cette heureuse transformation de l'opinion publique ne tar- 
derait pas à avoir son effet. Souvent, à ma connaissance, que d'améliorations 
considérables, obtenues sur les représentations des titulaires, ont été faites aux 
maisons d'école et au mobilier scolaire ! 

Les conférences pédagogiques inaugurées l'automne dernier sont, je crois, 
de nature à produire beaucoup de bien, ainsi que j'en ai exprimé l'opinion dans 
le rapport spécial que j'ai eu l'honneur de vous transmettre, il y a environ six 
mois. 



23 



L établissement d'un seul bureau d'examinateurs pour la province aura pour 
effet, j'en suis persuadé, do favoriser grandement les progrès de l'instruction pri- 
maire ; justice égale sera rendue, en même temps, aux divers candidats à l'ensei- 
gnement. 

Instituteurs et institutrices ont, en g/'nérai, rempli leurs devoirs avec avan- 
tage et à la satisfaction des intéressés. Les traitements, presque partout, ont 
été payés régulièrement. Les comptes scolaires ont été généralement bien 
tenus. 

\'oici la classification, par ordre de mérite, des municipalités scolaires de 
mon district d'in.spection : 



o 

O 



1 

2 

3 

4 

5 

6 

7 

8 

9 

10 

11 

12 

13 

14 

15 

16 

17 

18 

19 

20 

21 

22 

23 

24 

25 

26 

27 

28 

29 

30 

31 

32 

33 

34 



Noms des Municipalités. 







c 






*i 


1 1 


m 


00 ej 


o 


Ç x 


oo 


O 


' 1 


<V 


a ^ 




O a> 


es livre 
uvés. 




' ^ 00 


.Il 


maiso 
e, des 
ices, c 


obiliei 
rai. 


Mise en opérati 
du cours d'étud 


X s 


"S. ^^ 

o 3Q ^ 


Nombre 
en act 


3 ^è 


tat du m 
gêné 


Emploi d 
appro 




^ w -3 
'O X ^ 


1 




M 






H 





Note 



GENERALE 



OBTENUE. 



'Lachine (ville) I 3 

A^illagede Dorioii 1 

:St-Aiine (ville) 2 

Kigaud (village) 3 

Station-du-Coteau 1 

!Côte-St-Laurent No 2 1 

'Ste-Geneviève No 1 3 

Cùte-St-Laurent No 1 1 

'St-Polycai-pe 8 

Senneville 2 

Lachine (paroisse) 5 

St-Laurent (ville) I 3 

Haut-de-la-Côte-St-Louis .... I 1 

.Pointe-Fortune 1 

j Pointe-Claire 8 

Coteau-du-Lac 7 

Les-Cèdres I 8 

Kigaud (paroisse) 7 

Cote-de-N.-D. -de- Vertu i 1 

Vaudreuil I 10 

8t-Télesphore 5 

Côte-St-François j 1 

Bas-de-la-Côte-St-Louis ' 1 

Ste-Anne (paroisse) ' 2 

jSt-Zotique î 3 

Côte-de-N.-D. -de-Liesse ' 1 

St-Clet I 5 

jCartierville 1 

|Ste-Marthe | 7 

;8te-Justine : 5 

|Côte-8t-Jeau 1 1 

[Ile-Perrot 5 

Coteau-Landing 1 

[Très-St-Rédempteur 2 



10 

10 

8 
9 

7 



10 
9 

10 
9 
8 
9 
8 
9 
7 
7 
7 
7 
7 
6 
7 
6 
6 
5 
7 
6 
5 
7 
6 
6 
5 
5 
5 
5 
5 
5 
5 
6 
5 
6 



10 

7 
9 
9 
9 
7 
8 
7 
8 
7 
7 
8 
7 
8 
8 
8 
8 
8 
7 
7 
8 
7 
7 
7 
8 
G 
7 
7 
7 
7 
7 
8 
8 



10 

8 
9 
8 
9 
8 
9 
8 
8 
8 
8 
8 
8 
8 
8 
8 
8 
9 
8 
8 
8 
8 
8 
8 
8 
8 
8 
8 
8 
8 
8 
8 
8 
8 



9 

10 
8 
8 
9 
8 
7 
8 
8 
8 
7 
7 
7 
6 
5 
8 
8 
8 
7 
7 
8 
7 
6 
6 
tt 
7 
7 
7 
7 
8 
5 
6 
7 
6 



49 
44 
44 
43 
42 
40 
40 
39 
37 
37 
36 
36 
36 
36 
36 
35 
35 
35 
35 
34 
34 
34 
34 
34 
33 
33 
33 
33 
32 
32 
32 
32 
32 
31 



Excellent. 



Très bien. 
(< 

i< 

i< 

<< 

(( 

ce 



24 



c 

O 

'A 



Noms dks Mt'NiciPALiTfes. 



o 
5^ 









a 



II 

cE 






eu 




NOTE 
OÂNRRALB 
OBTENUE. 



35 Rivièn'-lk^audotU» 

36 St-LiiZîiTV 

87 St€-(ieneviève No 2 

38 Ste-Goneviùve No 3 

39 Côte-St-Keini-tU'-la-PoinU*- 

I CMain^ 

40 CôW-St-Kt^nii-de-Sto-(HMie- 

viève 

41 Ilo-Bizard 



1 


4 


5 


6 


8 


< 


30 


6 


5 


6 


6 


8 


() 


30 


1 


3 


5 


7 


8 


7 


30 


2 


4 


4 


7 


8 


() 


29 


1 


4 


5 


7 


8 


5 


29 


1 


4 


4 


7 


8 


5 


28 


2 


3' 


4 


7 


7 


ô 


20 



Bion. 



J'ai l'honneur d'être, etc., 



C. Brault, 

In 8p. (Vi'rolefi. 



M. J.-A. CHABOT. 

Bassin-I)E-Gaspé, 21 juillet 1898. 
Monsieur le Sicriv(tii(h(nt, 

J'ai l'honneur de vous adresser mon deuxième rapport sur l'état des ëcoles 
de mon district d'inspection pour l'annëe scolaire finissant le 30 juin 1898. 

Cette année, le comté de Gaspé comprend 44 municipalités scolaires ; deux 
n'ont pas eu d'école en activité, celle de rAnse-du-Gros-Cap-aux-Os. nouvelle- 
ment érigée, et celle d'Haldimand. 

Quatre-vin^t-douze écoles, dont 7 modèles et 85 élémentaires ont fonctionné 
régulièrement pendant l'année 1897-98 ; 5 n'ont pas ('té ouvertes, faute de 
moyens pécuniaires ; en tout, 97 écoles de tous genres. 

12 institutrices sont munies d'un diplôme d'école modèle, 74 d'un 
diplôme élémentaire et 6 ne sont pas brevetées ; sur ce nombre, il n'y a qu'un 
instituteur. 

La moyenne' des traitements des institutrices des écoles modèles est de 
$140.00 ; celle des institutrices des écoles élémentaires de S95.00, et celle des 
institutrices non brevetées de S68.00 

Un Ijon nombre d'écoles qui n'étaient pas en activité l'année dernière ont 
fonctionné cette année ; telles sont, celle du Cap-au-Renard, de la Petite- Vallée, 
de Manche-d'Epée, et celle de la Rivière-Madeleine. 

Les écoles modèles de ma circonscription sont très bien tenues ; le pro- 
gramme d'études y est bien suivi : les deux langues y sont enseignées également; 
cependant, dans celle de Douglastown, il y a peu de français. Au nombre des 
écoles élémentaires, il s'en trouve plusieurs tenues sur un bon pied. 

3,797 écoliers ont fréquenté, plus ou moins régulièrement pour un certain 



nombre, les diffërentes maisons d'éducation de mon district d'inspection ; il y a 
eu aut^nicntatioii de 'H 2 élèves. 

Il y a encore beaucoup de maisons d'école ((ui laissent à désirer; les unes 
trop petites et trop basses, les autres grandes c^t froides, enfin peu confortaVjles ; 
les cliâssis souvent mal disposés, et plus souvent le poêle, dans la classe, dérange 
la symétrie fju'on pourrait y établir et est presque toujours cause que les élèves 
ne sont pas à leur aise. 

Les maisons (^ue l'on construit à présent sont grandes et mieux aérées ; on 
adopte toujours un plan approuvé. 

Le mobilier est loin d'être convenable dans beaucoup de maisons d'école ; 
souvent les tables et les bancs ne sont pas proportionnés à la taille des élèves. 

Pour obtenir un bon travail des écoliers, il faut qu'ils soient à leur ai.se, bien 
traités, comme je l'ai tant répété aux institutrices lors des conférences. Alors, 
quand on verra dans les écoles de l)ons bancs et de bonnes taVjles, maîtres et 
élèves seront à leur aise ; tous prendront du goût à l'école et en bénéficieront. 

Les cabinets d'aisances dans beaucoup d'endroits sont en mauvais ordre. 

Généralement les emplacements sont bons, élevés, sains et secs. 

Les cartes géographi(iues se font rares dans un bon nombre de classes ; 
cependant, sur l'invitation que je leur en ai faite, MM. les commissaires com- 
mencent à pourvoir leurs écoles un peu mieux. L'an dernier, on a pourvu d'une 
mappemonde et d'une carte de la province de Québec celles (jui ne l'étaient pas ; 
beaucoup ont une bonne série de cartes géographiques. Les globes terrestres 
sont assez rares, on n'en trouve que dans les écoles modèles. 

Lors des conférences pédagogiques, données l'an dernier, j'ai eu le plaisir de 
rencontrer un certain nombre de commissaires. J'ai essayé de leur faire com- 
prendre, à eux et surtout aux institutrices, la grande utilité d'un bon tableau 
noir dans une classe. J'ai réussi, mais non comme je l'aurais désiré ; dans beau- 
coup d'écoles, on a réparé, agrandi et renouvelé ceux qui étaient en mauvais 
état ; il y en a encore quelques-unes où le tableau noir est trop petit et quelque- 
fois bon à rien. 

A quelques exceptions près, les livres dont on se sert dans les écoles du 
comté de Gaspé sont approuvés ; les livres anglais ne le sont pas toujours 
cependant. 

Au printemps, lors de mon passage à Percé, je n'ai pu aller faire l'examen 
de l'école de l'Isle-Bonaventure ; la glace étant partie, il était trop risqué de 
s'aventurer à travers ces glaces charroyées par le Golfe, pour franchir en canot 
un espace de trois milles. Alors j'ai cru ne pas engager ma conscience en remet- 
tant à l'automne cette visite. 

C'est avec plaisir que je le répète, les écoles de ma circonscription se sont 
améliorées beaucoup ; les progrès sont sensibles, les élèves mieux classés, les 
instituti'ices font suivre d'une manière plus attentive les matières du progrannne 
d'études ; cela, grâce au bon eftét qu'ont produit les conférences pédagogiques 
auxquelles toutes les institutrices, à l'exception de deux ou trois, se sont fait un 
devoir d'assister. . 

Les institutrices dont les noms suivent sont celles qui se sont le plus distin- 
guées dans l'enseignement pendant l'année scolaire 1897-98 : Mme O. Des jardins, 
Mlles Lydia et Kate Flynn, Georgiana Tremblay, Christine Desjardins, Kate 
Sirois, A.-Jane Ahern, Bibiane Manger, Octave et Azilda Lepage, Marie Tanguay, 



26 



Aniui Harrison, Can>lino TInhault, Eli/a.)ossup, May O'Coiinor, Môlanie Malouin, 
M. A. Bélanovr, Mari,au'riU' Collin, An^('»li(iiU' l^riori», Vitaliiu» Chesnol. 

Ci-suit la classitication des municipalités de mon district. |)ar ordre de 
mérite : 



c 

C 

y. 



.N«».M-< DUS MrxicnvM.iTKs. 




c ^^ c w 
•i * ï ^ 

a « « j. 



Note 

CilÏNKUALK 
OllTKNUK. 



1 
o 

3 
4 
5 
() 
7 
8 
t) 
10 
11 
12 
13 
14 
15 
IG 
17 
18 
19 
20 
21 
22 
23 
24 
25 
26 
27 
28 
29 
30 
31 
32 
33 
34 
35 
36 
37 
38 
39 
40 
41 
42 
43 
44 



(trande-ValltV 

Riio-Siid-de-SasjH' 

Koxnillo (Sydt'nliam) — 

( ira iidi'- A nso 

C'ap-l>^^»^'^^p^^ir 

York 

IVm^ 

^ap-de^^-l^»^^ion^ 

HiviC'iv-Madt'loino 

Anse-au-(iriffoii 

St-riiTiv-de-Malltaii' 

Mt>iit-T><»niH 

I>nujrl;ist<)wn 

Marsoiiirt 

Sto-Anno-dfH-M(»ntH 

RiviC-R'-au-licnard 

SMicor^'P-do-Malhai».' 

('a])-rhat 

Cap-a M- Renard 

Han\cln»is-dt'-Malbaio 

IVtit-Pabos 

(iraiide-KiviC-ix' 

Hanç-St-Paul 

Cloridonne 

St-Yvon 

Ste-Adélaïde-do-Pal> >s — 

Cap-aux-Os 

Anse-A-Valcau 

Kivière-à-Martre 

Petit-Cap 

Petite-Vallée , 

Pointe-à-la-Frégate 

Manche-d' Epée 

Grande-Grève 

Echourie 

Rivière-à-Lapierre 

Claude-Arbour , 

Gros-Morne 

Xew-Port 

Rivière-Xord-de-Pabos — 

Anse-Pleureuse 

Il^-Bonaventure 

Anse-du-Gros-Cap-aux-Os 
Haldimand 



4 

1 
7 
4 
1 
7 
1 
3 
1 
10 
1 
2 

ï 
5 
1 
2 

ï 
1 
1 
1 
2 

ï 
1 
1 
2 

î 
4 
1 
1 
1 



9 

9 

10 

S 
H 
9 
9 
9 
7 
7 
8 
S 
8 
7 
7 
7 
7 
7 
8 
8 
7 
8 
8 



9 
9 

8 
10 
9 
9 
8 
8 
9 
10 
8 
9 
8 
9 
8 
8 
8 
8 
8 



43 
43 
43 
41 
41 
41 
40 
40 
40 
40 
39 
39 
38 
38 
37 
37 
37 
36 
36 
3() 
3() 
36 
36 
36 
36 
35 
35 
35 
35 
35 
35 
35 
35 
35 
34 
33 
33 
33 
32 
31 
31 



Excellent. 



Très bien. 



Bien. 



J'ai l'honneur d'être, etc., 



J.-A. Chabot, Inn-p. d'écoles. 



27 
M. J.-A. CLÉROUX. 



Montréal, 1er août 1898. 



Monsieur Le Surintendant, 



J'ai l'honneur de vous soumettre mon rapport annuel pour l'année scolaire 

1897-98. 

J'ai visité 5 écoles modèles et 104 écoles élémentaires sous contrôle. ^ écoles 
modèles et 1 école élémentaire indépendantes. 

Ces différentes écoles ont été fréquentées par 2,987 garçons et 2,843 filles, 
formant un total de 5,830 élèves, dont l'assistance moyenne est de 4,052, ou 69^ 
par cent. 

Les écoles de St-Malachie et celles de Mulgrave et Derry sont fermées 
depuis le premier de mai. L'école de l'arrondissement Xo 9 de Locliaber est fermée 
depuis le commencement de mars. 

Les arrondissements suivants n'ont pas d'école en activité : Arundel No 2, 
Notre-Dame-de-la-Garde No 2, Notre-Dame-du-Laus No 4, Macaza No 1, St- 
Faustin No 4, St-Jovite No 5, et Ste-Angélique-de-Papineauville No 7. 

Dans mon district d'inspection, il n'y a que 4 écoles où le titulaire n'est pas 
diplômé, 20 institutrices diplômées pour école modèle y enseignent. 

Les dames religieuses, à la tête de 7 écoles, et les révérends Frères de 
l'Instruction chrétienne, de Buckingham, font preuve d'un grand zèle dans l'ac- 
complissement de leur tâche. 

Les révérendes Sœurs de Montebello et de Buckingham méritent une men- 
tion spéciale pour leur application à suivre le règlement du Conseil de l'Instruc- 
tion publique et le progrannne d'études. 

Je mentionnerai aussi d'une manière toute spéciale, Mlle Amanda Raymond, 
qui a très bien réussi à donner un enseignement très pratique dans les deux 
langues. 

Quoique mon district soit généralement composé de municipalités pauvres, 
les autorités scolaires paraissent disposées à améliorer graduellement l'état de 
leurs maisons d'école et de leur mobilier. 

Un grand nombre de commissaires et de syndics visitent leurs écoles régu- 
lièrement, examinant les élèves, aidant les instituteurs ou les institutrices de 
leurs conseils et, règle générale, ces écoles fonctionnent bien. Je regrette d'avoir 
à ajouter que 38 écoles n'ont pas eu de l'année la visite de leurs commissaires. 
Un certain nombre d'entre eux donnent pour raison (ju ils ne savent ni lire ni 
écrire, qu'ils sont par conséquent incompétents. 

Je crois de haute importance de vous faire connaître qu'un très grand nom- 
bre d'institutrices prennent leur pension en dehors de l'école, qui est ouverte à 
huit heures du matin, et elles n'arrivent qu'à neuf heures, de sorte (jue les élèves 
sont laissés sans surveillance pendant ce temps. Si elles s'absentent pour le 
dîner, les élèves sont encore une heure à une heure et demie sans surveillance. 



28 



Je vous transmets la classitication des niunicipalitt's scolaires, par onlro de 
mérite : 




NOTE 

UÉXÉRALE 

OBTENUE. 



10 



11 



12 



13 



Bucking;liain (village^ 

Ciii'nvillc No L'. ilisy! 

CiiiMivilK" N«>3. (liss... 

Chatliain \t» 1, ^^i^^s 

Notre-lhiiuo-dey-Nciges-de 
Maison 

Ste-Angt'liquo (Papineau- 

vilUM j 

LacluiU' ivilK". diss 

St-Aiuln''( pamis!*i'),diHH \ 

Monti'lu'lh» 

Carillon ; 

lyochabor (St-Jean-l'Evan- 
gi'listo) 1 

(îix'iivilk' No 1, dit*» j 

Hiix^n 

St-Aiulrv (villaj^' i, din». 

St<'-.Tt'nis;iU'in, disH ' 

Moininiiif^uo ' 

Notii'- 1 >aiiu'-do-B<»nî*ecoiin» 
(MontoU'llo) j 

Notre-Ihune-dt'-Montfort . . 

8t-.Tovit<' j 

Sto-Margucrite-de-Hrowirs- 
(tort' 

Notro-IhiiiK'-de-la-Salette . . 

Ile-dii-CaluiiK't 

Angi'-dardifii 

' St-André-A velli II 

Suffi.lk 

Hailwoll iSt-Ft'lixi 

Not rv-\ >aine-du-Laus 

Buc'kinghain (canton) 

La-Concoption 

La- Nativité 

L' Annonciation 

Arundel, 

St-Adolplie ( Howard) 

St-Faustiii 

St-Michel-de- Wcntworth . .. 

Notre-Danie-de-la-Garde . . 

Lac-Kscréar 

Ste-ValtTie (Ponsonbyj 

St-Rénii-d' Ainherst 

Preston 



1 Vr 



1 


5 


4 


6 


1 


6 


3 


6 


11 


6 


5 


5 


4 


5 


3 


* 5 


7 


6 


2 


5 


1 


6 


2 


6 



r> 


5 

(5 

(> 
5 
<) 
G 
5 
5 

5 
5 
5 

5 
5 
5 
5 
5 
5 
5 
5 
o 
5 
5 
5 
5 
5 
5 
5 
4 
5 
4 
5 
4 



() 
7 
7 
G 
(i 
7 

5 
6 
6 

7 
(> 
() 
5 
() 
V) 
6 
5 
5 
6 
5 
5 
5 
5 
6 
5 
5 
5 



4 
4 



« 
(i 
() 
7 
(> 

(> 
(> 
6 

a 
() 

6 

() 
(i 

6 
C) 
G 
i> 
G 
(i 
G 
G 
5 
G 
G 
G 
() 
G 
5 



3\) 
3G 

;r> 

34 

:î4 

34 

33 
32 
32 
32 

32 
32 
31 
31 
30 
2\) 

21) 
20 
29 

20 
29 
29 
20 
28 
28 
28 
28 
28 
28 
28 
27 
27 
27 
27 
27 
27 
27 
2() 
25 
23 



Trt'H bien. 



Bien. 



Médiocre. 



J'ai l'honneur d'être, etc., 



J.-A. Cléroux, Insp. d'écoles. 



29 



M. M.-J. CUROT. 



Montréal, le 30 juillet 1898. 



Monsieii/r le Surintendant, 



J'ai riioimeur de vous soumettre mon rapport sur l'état et les procès des 
•écoles de mon district d'inspection pour l'année scolaire 1897-98. 

I. 

Notes extraites des bulletins statistiques. 

u. Ma circonscription comprend 39 municipalités, dont 10 dans le comté de 
Stanstead, 20 dans celui de Compton et 9 dans celui de Beauce. 

b. Municipalités sous contrôle de commissaires catholiques 25 

" syndics " 11 

'' " commissaires protestants 3 

€. Maisons d'école en pierre 1 

" " Vjrique 4 

bois 165 

d. Maisons appartenant à la corporation scolaire 153 

" louées ou fournies gratuitement 16 

" d'écoles indépendantes 3 



en 

O 
o 



1 o 

! '^^ 

I °Q S 

I > a 

I <U oj 



o 

vu 

C 

a 

c3 

<V 
(M 



O 
VU 

<u 



a» 
vu 












c 



O 


« 


vi» 


■o 


c 




C 


j3 


ai 


es 


« 


« 


t^ 


00 



s> 



I ^ 

X — 
oc Z 



Ecoles sous contrôle. 



Elémentaire de gan/ons 
do filles. . . , 



do 



Modèles de garçons 
do filles.... 

do mixtes. . 

Académie de garçons 



Ecoles indépendantes. 



Modèles de lilles. . . 
Académies de tilles, 



100 
180 



67 
76 



61 
57 



31 ! 10 
37 I 9 



mixtes i 151 ! 2,285 ; 1,620 1035 318 ! 14 



115 
79 

125 
63 



4 
26 



64 28 
62 , 41 



21 
16 



49 



10 



29 : 18 



14 
30 ; 30 



23 



14 
15 



73 60 36 20 



19 



8 

4 

11 

9 



30 I 29 I 26 



Total I 165 ; 2,977 2,051 1355 507 133 61 



269 
359 
5,272 
250 
217 
827 
200 



37 
203 



217 
231 
3,240 
174 
128 
248 
131 



25 

160 



13 7.134 4,554 



f. Elèves* âgés de 5.k 7 ans. 
" "^ " 7 à 14 ans 



14 à 16 ans.., 
" " IG^ans et plus 
Elèves catholic^ues 



1.518 

5,306 

230 

80 

7,052 



30 



Elèves protestants '. «« 82 

•' dont la lanjxue niaternolle est le fran(,'ais (3.904 

l'an^Hais 280 

(/. Elèves fran(;ais apprenant Tan^^lais 1,542 

anirlals " le i'ianeais 154» 

/<. Instituteurs relijjfieux 15 

Institutrices religieuses 42 

Instituteur laùjue brevet*^ 1 

Institutrices laques brevetées 132 

Instituteur laïque non-brevetë 1 

Institutrices laïques non-brevet(^e^ 28 

i. Moyenne des traitements des titulaires brevettes $108 

non-brevetés 09 

II. 
Notes extraites des bulletins d'inspection 

a. Le titulaire de 1 école est-il compétent (* 

Excellent 2 

Très bien 28 

Bien 98 

Médiocre 32 

Mal 2 

b. Depuis quand le titulaire enseigne-t-il dans l'école ? 

1 an 101 

2 ans 40 

3 ans 12 

4 ans 5 

5 ans 2 

8 ans 1 

1 2 ans 1 

c. Le titulaire est-il payé régulièrement ? 

Oui 56 

Non 106 

d. La discipline de l'école est-elle bonne ? 

Très bien 29 

Bien 120 

Médiocre 13 

e. Y a-t-il progrès ? 

Très bien 4 

Bien 64 

Médiocre 59 

Mal 35 

/. Les salles de classe sont-elles assez grandes pour que chaque élève ait au 
moins 150 pieds cubes d'air ? 

Oui 51 

Non 111 



31 



Voici la classification des municipalités démon district par ordre de mérite 



c 

00 

O 



MUNICII'ALITÉM. 



03 



s X ;i 



2i 
o 






1^ rQ 






«'2 






<^JTE 



I 2* î è; i GENERALE 
OBTEXLE. 

2 H i 




1 
2 
3 
4 
5 
6 
7 
8 
9 

10 
11 
12 
13 
14 

15 
16 
17 
18 
19 
20 
21 
22 
23 
24 
25 
26 
27 
28 
29 
30 
31 
32 
33 
34 
35 
36 
37 
38 
39 



Eaton 

Coaticook 

Mégantic 

Magog (ville) 

Hampdcn 

Auckland 

Stan.stead 

Ditton 

Magog (canton) 

Compton (village) 

St-Herinén(''gilde 

St-Sébastien-d'Aj'hner 

Channay 

Ste - Suzanne - de - Boundary 

Line 

Emberton 

Barnston 

St-Ludger-de-Kisborough . . . 

Maraton-Sud 

Compton (canton) 

Barford 

St-Louis-de-Westburv 

Clifton \ 

Hereford 

N.-D.-des-Bois-de-Chesham . 

St-Evariste-de-Forsyth 

Ste-Catherine-de Ilatley 

Clifton-Est 

St€-Agnès-de-Ditchfield 

Val-Racine 

St-Vital-de-Liimbton 

St-Benoît-Labre 

St-Samuel-de-Gavhurst 

Ste-Cécile-de-Wliitton 

Waterville 

St-Honoré-de-Shenley 

Winslow-Nord. .\ 

Wi nslo w-Sud 

Hatley 

Newport 



Not« générale du district, 



1 


8 


7 


8 


6 


8 


37 


3 


8 


8 


6 


6 


8 


36 


2 


7 


8 


8 


6 


7 


36 


2 


7 


8 


7 


6 


7 


35 


1 


8 


6 


6 


5 


■ 7 


32 


5 


7 


7 


5 


4 


7 


:^.o 


2 


7 


7 


5 


7 


2 


28 


7 


5 


6 


5 


5 


7 


28 


1 


4 


6 


3 


6 


8 


27 


1 


5 


6 


4 


4 


5 


26 


8 


5 


5 


5 


4 


7 


25 


6 


4 


6 


6 


4 


6 


25 


2 


5 


5 


5 


5 


4 


24 


4 


5 


3 


5 


4 


6 


23 


4 


4 


5 


5 


4 


5 


23 


4 


4 


3 


5 


4 


7 


23 


1 


4 


6 


4 


3 


6 


23 


3 


5 


4 


6 


5 


2 


22 


4 


4 


2 


5 


4 


7 


22 


5 


6 


4 


5 


5 


2 


22 


5 


5 


5 


5 


4 


3 


22 


7 


5 


6 


5 


4 


2 


22 


5 


5 


5 


5 


4 


2 


21 


5 


4 


4 


5 


4 


4 


21 


10 


4 


6 


6 


4 


1 


21 


2 


4 


4 


5 


4 


3 


20 


1 


4 


5 


5 


4 


2 


20 


5 


4 


4 


5 


4 


3 


20 


3 


4 


5 


6 


3 


2 


20 


12 


4 


4 


5 


4 


9 


19 • 


5 


3 


6 


5 


4 


1 


19 


7 


4 


4 


5 


4 


2 


19 


5 


4 


4 


4 


3 


3 


18 


1 


5 


»> 


5 


4 


2 


18 


11 


3 


4 


5 


4 


1 


17 


7 


3 


5 


4 


4 


1 


17 


3 


3 


3 


4 


4 


1 


15 


1 


3 


1 


3 


4 


2 


13 


1 


2 


1 


5 


•> 

Ci 


2 


13 


162 


5 


5 


5 


4 


4 


23 



Très bien. 



Bien, 



Médiocre. 



Mal. 



Très mal. 



Médiocre. 



J'ai l'honneur d'être, etc., 



M.-J. CUROT, 

Insp. il écoles. 



Monsieur le SurintencUint, 



32 



M. J-B. DEM ERS. 

Sx- Jean, le 9 septembre 1898. 



J'ai rhoniieur de vous soumettre mon rapport sur l'état et les progrès des 
écoles de ma circonscription pour l'année scolaire 181)7-98. 

Toutes les écoles ont été ouvertes pendant l'année, moins celle de la 
municipalité dissidente de St-Valentin, (|ui n'a pas eu un nombre d'élèves suffi- 
sant. 

Les bulletins d'inspection, ainsi (|ue ceux de la statistique générale que j'ai 
déjà eu l'honneur de vous transmettre, font voir que le nombre des enfants qui 
ont fréquenté les écoles durant l'année est à peu près le même que celui de l'année 
précédente, tandis que le chittre de l'assistance moyenne paraît avoir un peu 
augmenté. 

Je suis heureux de constater que les progrès accomplis durant l'année dans 
la presque totalité des écoles sont plus satisfai.sants (jue ceux des années passées. 
Ce résultat, je n'en puis douter, est le fruit des deux innovations importantes 
qui ont éoé intro luîtes dans notre .système scolaire : la distribution de primes ou 
gratifications aux membres les plus méritants du personnel enseignant, et les 
conférences pédagogiques. 

Gratifications. 

Les gratifications ont certainement eu l'effet de créer de l'émulation parmi 
les instituteurs et les institutrices, surtout chez les personnes (jui entendent faire 
de l'enseignement une carrière, les autres sont demeurées plus ou moins indiffé- 
rentes. 

Conférences pédagogiques. 

Comme j'ai déjà traité ce sujet assez longuement dans un rapport spécial, je 
me bornerai à mentionner ici les principaux points sur lesquels il y a eu des 
améliorations que je crois dues à ces conférences. 

1. L'organisation des écoles et la cla.ssification des élèves ont, en général, 
été faites avec plus de soin que par le passé, ce qui m'a permis d'obtenir une 
statistique plus exacte avec moins de difficulté. Ce changement important est 
dû à la tenue déjà assez régulièrement faite dans la plupart des écoles du cahier 
de classification écrite des élèves dont j'ai fait mention dans mon rapport des 
conférences. 

2. La préparation des leçons et le choix des devoirs d'application, ainsi que 
la correction de ces devoirs, paraissent avoir reçu plus d'attention de la part des 
maîtres et des maîtresses ; ces devoirs sont aussi mieux gradués, et plus en rap- 
port avec l'âge et la capacité des élèves. 

3. J'ai aussi remarqué chez les enfants en général une plus grande émula- 
tion et surtout plus de persévérance dans le travail. 



33 



Cet heureux résultat est dû, en grande partie je crois, à l'emploi du registre 
d'inscription des notes de mérite du travail (juotidien des élèves, ainsi qu'à 
l'usage du cahier de devoirs journaliers qui se trouve maintenant dans presque 
toutes les écoles. 

Lors des conférences, j'avais averti les instituteurs que, dans mes visites, 
j'accorderais des notes spéciales pour la bonne tenue de ces registres de classifi- 
cation et d'inscription des notes ; que je tiendrais compte de ces notes dans la 
distribution des primes aux maîtres, ainsi que dans celle des prix aux élèves ; en 
outre, que je recueillerais dans chaque école une série aussi complète que possi- 
ble des cahiers de devoirs de chaque classe ou année de cours afin de pouvoir 
comparer les écoles entre elles, et de les juger d'une manière plus équitable. J'ai 
recueilli de la sorte près de quatre cents cahiers que je suis actuellement à examiner 
et à noter ; ces notes me seront très utiles pour la préparation du rôle de distri- 
bution des primes de l'année courante. 

Je me propose en outre d'utiliser ces cahiers, lors des prochaines conférences 
pédagogiques, comme objet d'une petite exposition scolaire dont le but serait 
d'offi'ir aux jeunes instituteurs une occasion favorable de se renseigner sur ce qui 
se fait et se pratique dans les écoles dirigées par leurs confrères d'une plus lon- 
gue expérience. 

En somme, jai constaté avec satisfaction qu'il a été fait de très louables 
efforts par un bon nombre des membres du personnel enseignant pour suivre les 
instructions et mettre en pratique les conseils qui leur ont été donnés dans les 
conférences. J'en ai même rencontré qui, avec un maigre traitement de $100 à 
Si 20, ont poussé le dévouement jusqu'à fournir gratuitement aux enfants les 
cahiers de devoirs et les autres fournitures de classes dont ceux-ci avaient abso- 
lument besoin, et que leurs parents négligeaient ou refusaient de leur procurer. 
Ils ont agi ainsi, m'ont-ils dit, dans le but de prouver à certaines commissions 
scolaires, très indifférentes à l'égard de leur écoles, qu'il est facile de faire 
avancer les élèves lorsqu'ils sont pourvus de l'outillage nécessaire, tandis qu'il 
est impossible d'obtenir d'eux des résultats satisfaisants lorsqu'ils manquent des 
objets essentiels au succès de leurs études. 



Suggestions. 

Monsieur le Surintendant, bien que les résultats que je viens de mentionner 
soient déjà assez encourageants, je crois cependant qu'il serait possible d'obtenir 
bien davantage de la distribution des primes et des conférences. 

Je me permettrai donc de soumettre très respectueusement à la considéra- 
tion des autorités les suggestions suivantes qui pourraient peut-être avoir leur 
utilité. 

Ne serait-il pas possible que les gratifications fussent décernées par une 
seule et môme autorité, une commission spéciale. Cette commission pourrait 
procéder soit par un examen des écoles qui voudraient concourir, ou par une 



;u 



épivuvo écrite du ^enre do colle (|uc le comité protostant fait subir aux élèves 
dos écoles supérieures sous son contrôle, ou bien encore par la comparaison de 
tous les travaux écrits de l'année scolaiiv faits par les élèves de ces écoles. 

A l'éf^ard des conférences, je considère qu'il est impossible à l'inspecteur, 
quelque compétent (juil puisse être et quelle que soit sa bonne volonté, de donner 
des conférences avec avantage sans aucun aide. D'al^ord avec le peu de loisirs 
que lui laissent les autres nt)mbreux devoirs de sa cliar^^e, il n'a pas le temps de 
préparer ccmvenablement une série de conférences sur la t^ndsi- universalité des 
sujets composant le pro»^ramme des études des écoles des ditférents degrés, ainsi 
que sur les diverses branches de la science pédag()gi(jue et les nombreux devoirs 
des instituteurs, et cela de fa(,*on à rendre ces conférences à la fois instructives, 
praticpies et intéressantes. 

Il est aussi bion difficile, ])our ne pas dire impossible, à un inspecteur plus 
ou moins bien doué sous lo rapport de la parole de pouNoir seul captiver l'atten- 
tion de son auditoire durant (juatrc longues séances de deux à trois heures 
chacune. 

En outre, je suis d'opinion que ces conférences ne devraient pas être données 
exclusivement aux membres du personnel enseignant, mais (jue les commissaires 
d'écoles et les parents dev)*aient être spécialement pri(''s d'y assister. Je crois 
qu'une séance entière devrait être consacrée à traiter sp(îcialement des devoirs des 
commissaires d'écoles et des parents, tant à l'égard des écoles et des c^nfants que 
des instituteurs, ainsi (pie des améliorations à apporter dans la construction 
des édifices et du mobilier scolaires. 

Ces conférences devraient être faites par des conférenciers spéciaux, choisis 
parmi les personnes les plus compétentes en science pé(I<u/Ofjiqiir pratique. Et 
chacun d'eux serait chargé de traiter un sujet en particulier, comme la pédagogie, 
l'enseignement de la langue française, les mathématiques, la géographie et l'his- 
toire, l'agriculture, etc. Ils pourraient alors pn'parer et traiter chacun leurs 
sujets avec plus de soin et entrer dans beaucoup plus de détails. 

Ce mode offrirait encore l'avantage immense que les mêmes sujets seraient 
traités d une manière uniforme durant la même époque dans toute la province. 
De sorte que le grand nombre d'instituteurs qui changent chaque année d'un 
district à un autre ne seraient pas exposés à perdre le bénéfice des conférences 
données sur les sujets de première importance, et à entendre des répétitions sur 
des sujets d'importance secondaire ; comme la chose arrivera fréquemment avec 
le mode actuel. 

L'inspecteur ])ourrait être chargé de convoquer les conférences pour son 
district, de fixer conjointement avec les conférenciers la date et le lieu où elles 
seront faites, de choisir le local et de faire les autres préparatifs nécessaires. Il 
pourrait en outre fournir d'avance aux conférenciers des renseignements sur les 
besoins particuliers des localités, et leur faire connaître les principaux défauts 
dans le mode d'enseignement suivi, afin de leur fournir l'occasion de subvenir à 
ces besoins et de combattre ces défectuosités avec efficacité. 



35 



D'ailleurs, si le mode que je suggère a déjà prcxJuit d'excellents résultats 
relativement à l'agriculture, je ne vois pas pourcjuoi il ne s'applir^uerait pas avec 
avantage à l'instruction, qui, autant que l'agriculture, doit contribuer aussi 
au bien-être de la population, ainsi (^u'à la prospérité du pays. 

Ci-suit la classification, par ordre de mérite, des municipalités de mon 
district d'inspection : 



O 

œ 

O 



1 

2 

3 

4 

5 

6 

7 

8 

9 

10 

11 

12 

13 
14 
15 
16 
17 
18 
19 
20 
21 
22 
23 
24 
25 
26 
27 
28 
29 
30 



Noms des Municipalités. 



Ste-Marguerite-de-Blairfindie. 

St-Jean (paroisse) 

Iberville 

St-Jean (ville) 

St-Sébastien 

St-Cyprien 

St-Rémi 

St-Rémi, dissidente 

St-Blaise 

Lacolle 

Hemmingford 

St-Cyprien, diss 

St-Blaise, diss 

Ste-Marguerite-de-Blairfindie. 

dissidente 

St-Yalentin 

St-Michel-Archange 

Ste-Brigide 

Sherrington, dissidente .... 

St-Thomas 

St-George-de-Henry ville. . . 

St-Edouard 

St-Grégoire-le-Grand 

St-Luc 

St-Alexandre 

Havelock 

Sherrington 

St-Athanase 

Ste-Anne-de-Sabrevois , 

St-Luc, dissidente , 

St-Valentin, diss. (fermée). 



OQ 



O) 

B 
o 



i 
6 

12 
1 
1 
7 
6 

U 
5 
9 
1 
8 
() 
5 
1 



s 0) s 






iW 



d 

o 



3 
TS 



w 



bo 



o o 



^ aa 

- 2 

"o fti 

a 



o 



Ci o 



9 a« 






6 

H 



a 


CD 


9 


v?'H 








L 5 
1^ 




c;5 


>-• 


ç^ '•- 


^ 


k> 


O 


2 


H 


00 



Note 



i I GENERALE 



OBTENUE. 



9. 

8. 

s. 

7. 

8. 

6. 

7.3 

6.3 

6. 

6. 



o. 

7.3 

5.8 

6.5 

6. 

6. 

4.9 

4.6 

5.6 

5. 

5.5 

5. 

5.3 

4.3 

4. 

3. 



8.5 

8. 

8.5 

7. 

6.6 

5.4 

4. 

6. 

4.7 

4.4 

5.6 

5. 

4. 

4. 

5. 

4.2 

4.3 

4. 

3. 

4.3 

4. 

4. 

4. 

4.3 

5. 

4.8 

3.2 

3. 

3. 



7.4 


6.5 


6.4 


36.3 


6.7 


6. 


7. 


35.7 


6.3 


6. 


6.5 


35.3 


5. 


5. 


8. 


35. 


6.3 


6.2 


6.5 


33.6 


7.5 


6. 


6.5 


32.4 


6. 


5.2 


6.5 


29.7 


5.5 


6. 


6.5 


29. 


5.6 


5. 


6.2 


28.8 


5.6 


5. 


7.2 


28.5 


5. 


5.3 


5.6 


27.5 


5. 


6. 


5.3 


27.3 


6. 


6. 


6. 


27. 


6.5 


6.2 


5. 


26.7 


4. 


4.4 


5.8 


26.5 


5.2 


4.8 


5.8 


25.8 


4.8 


4.6 


5.4 


25. 6 i 


4. 


6. 


5.5 


25.5 ! 


6. 


5. 


5. 


25. 1 


5.3 


5.1 


5.4 


25. 


5.3 


5.2 


5.5 


24.6 


5. 


5.5 


4.5 


24.6 


5. 


5.2 


5. 


24.2 


4.2 


4. 


5. 


23. 


4. 


4. 


5. 


23. 


4.2 


4. 


4.6 


22.9 


4.7 


4.2 


5.2 


21.6 


4. 


4.8 


5.7 


21.5 


5. 


5. 


5.0 


21. 











Très bien 



Bien 



Mal 



J'ai l'honneur d'être, etc., 



J.-B. Demers, 

Tnsp. d* écoles. 



HO 



M. J.-Z. BUREAU. 

Stk-An'.vf-df-la-Popati^jie. 19 août 18î)8. 

Mo}}sienv le Surintriuiant, 

J'ai riioniu'ur dv vous souiiu'ttro mon rapport aninu'l sur 1 ôtat des écoles 
de mon district d'inspection. 

Pendant l'année scolaire l«97-98, 172 écoles, dont 5 indépendantes, ont été 
en activité. Elles ont été fré(iuentées par 6,435 élèves. L'assistance moyenne 
a été de 4,331, ou 67 par cent. 

L'enseignement a été donné par : 





! 

B 

o 


KnmMgnaut 

dans 

les ^''coles 


Dogn^ des 
brevets. 


Bu roi 


lUX ( 


[ui les oui 


t accordés. 


Fo XCTI o N N .\ I RE8. 


1 

S 


s 

S 


6 

3 




os 


"Si 


'a 


















S5 


.3 

fi 

s. 


.2* 


oc 


2 

c 
o 


0) 
> 


> 

2 


1 




12 

00 

s 

O 


O 


o 


> 






6 


c 
1-^ 


00 

9 

6 


< 


5 




o 




3 


C 


C 

5 


o 


a 
3 
Uî 


O 


's 


Religieux 




























Religieuses 


26 


15 


11 


























Instituteur laïc 


1 


1 




1 








1 
















Institutrices laïques 


161 




161 




42 


115 


4 


10 


65 


1 


4 


1 


74 


1 


1 


Sous-maîtresses 


12 

206 




12 


1 


1 


10 


2 


1 










]() 








16 


' 190 


1 


43 


125 


6 


12 


65 


1 


4 


1 


84 


1 


1 



Aucune permission autorisant l^^ngagement d'institutrice non brevetée n'a 
été donnée. Deux de ces institutrices ont été engagées au milieu de l'année. 

Conformément au nouveau règlement du comité catholique, j'ai donné des 
conférences pédagogiques dans mon district d inspection ; 166 institutrices y ont 
assisté. Ce sont généralement celles qui se distinguaient dans l'enseignement 
qui en ont le plus profité. Ces conférences ont eu l'effet surtout de faire con- 
naître le programme d'études. Quelques institutrices le surchargeaient en 
obligeant leurs élèves à apprendre, dans le livre, des matières qui ne sont 
exigées qu'oralement, ou encore, en donnant autant de temps à l'enseignement 
des matières secondaires qu'aux matières principales. Lorsque le programme 
sera bien connu, les institutrices rencontreront beaucoup moins d'opposition de 
la part des parents à en enseigner toutes les matières. J'ai constaté cette année 
que le dessin était beaucoup mieux enseigné. 



:]7 



Dans le cours de l'année, quatre maisons d écoles ont été construites : deux 
à St-Pascal, une à Ste-Louiso et une à 8t-Philippe-de-Néri. Deux seulement 
l'ont été selon les plans fournis par le départeîiient de l'Instruction publique. 
On a aussi at^randi la maison d'école No .S de la ]:)aroisse de 8t-Rocli-des- 
Aulnaies, afin d'y ajouter un autre département. 

Afin de vous faire connaître aussi brièvement que possible les progrès faits 
dans mon district d'inspection depuis 181)2-93, j'ai cru utile de repro^luire la 
partie de la statistique se rapportant au degré d'avancement des élèves en 
lcS92-93 et 189G-97. 



KLkVES DE 


1 

i 
Année 

1892-92 


Année 
1896-97 


1 

Année 
1897-98 . 


a 

"3 îS ce 
bÎDS —' 


u 
5,9 ce 

- r: Ci 
•- — '■^•' 


^ = T 


X 

i =i 

"ZL ~~ ^^ 

Q 


1ère année (d'aprèn le cours). . 
2e " 


1,973 

2,417 

907 

315 

169 

32 

:J7 

12 


1,879 

1.922 

1,412 

731 

271 

99 

38 

25 


1,896 

1,871 

1,360 

774 , 

333 

lis ' 

55 

28 


453 

IM 
86 
18 
16 


7<» 
546 

1 
i 


17 

43 
62 
19 
17 
3 

Ibl 


51 


3e " 


52 


4e " 




5e " 




6e " 




7e " 




8e " 








Total 


5,903 ; 


6,377 6,435 


1,196 


625 


103 



En 1894-95, je disais qu'il y avait 27 écoles élémentaires où je trouvais des 
élèves de 5e année. Aujourd'hui, le nombre en est rendu à 58. 

Parmi les laïques qui se sont le plus distingués dans l'enseignement, je 
citerai M. Nérée Tremblay, de St-Roch-des-Aulnaies ; Mlles Joséphine Gaudreau, 
de St-Pascal ; Eva Blanchard, de St-Philippe-de-Néri ; Aglacé Sirois, de St- André, 
et Adéline Lauzier, de St-Louis-de-Kamouraska. 

Le 27 juin dernier, les écoles de mon district d'inspection étaient invitées à 
prendre part à un concours général. Ce concours a eu lieu dans 21 municipa- 
lités, sous la surveillance du curé de chaque paroisse. Deux élèves par année du 
cours de chaque école y ont été admis. Ceux de la même année concouraient 
ensemble. Les mêmes questions avaient été adressées à tous les curés de mon 
district. Elles étaient en rapport avec le programme d'études. Le l'ésultat de 
ce concours devra être : de mettre de l'émulation chez les institutrices et les 
élèves, de faire enseigner toutes les matières du programme, de rendre l'ensei- 
gnement et les examens uniformes, de faciliter la distribution des prinus aux 
institutrices, et de procurer le moyen d'accorder des certificats d'études aux 
élèves de 4e, 5e et 6e années. 

Je dois remercier MM. les curés de s'être chargés de la surveillance des 
élèves avec tant de bienveillance. 



38 



Ci-suit la chissitictition, par ordre de mérite, dea nmnicipalités scolaires de 
mon district d'inspection : 



Noms des Municipalités. 






9] 

i S ^. 

^ V c 

?, p rt 



73 



^ 

u 



O 0^ 

11 

c iS 

ai 3 



"S ^ 



'4 



-s 



2 
H 




NOTK 
OÉNÉRALK 
OUTKNTK. 



8 

9 

10 
11 
12 
13 

14 

15 



Ste-Anne No 2 2 

L'Islot 10 

St-Louia 7 

Riviore-Ouelle 8 

St-Marccl 1 

SU»-Aniu' No 1 10 

St-Philipi>e-do-N^Ti 4 

St-Roch-aes-Aulnaies 7 

St-Jean-Port-Joli 12 

SU'-Hélcne 9 

St-Pascal 13 

St-Eugèno 5 

St-Aiidn' 10 

St-Denis 4 

St-Aiilx»rt 9 

St-Cvrille 7 

St-PacÂnu« 8 

8te-Loiiise 



i 8t-Pamphile 8 

St-(Terniain 4 

St-Om^sime 4 

8to-Pen)étiie 3 

St-Dainaf»e 3 

f St-Bnino 6 

\ N. -D. -du-Mont-Carmel .... 7 

Lac-Noir 



8 


6 


10 


8 


41 


7 


6 


9 


7 


36 


6 


5 


9 


4 


31 


7 


6 


8 


6 


31 


6 


5 


8 


6 


29 


6 


5 


8 


4 


29 


6 


6 


8 


4 


28 


6 


5 


7 


5 


28 


5 


5 


8 


4 


28 


6 




7 


4 


26 


6 




7 


4 


26 


6 




7 


5 


26 


4 




7 


4 


25 


4 




8 


4 


25 


5 




7 


4 


25 


6 




6 


4 


25 


6 




6 


4 


24 


4 




7 


3 


23 


5 




6 


6 


23 


3 




7 


3 


22 


3 




6 


3 


20 


3 




6 


4 


19 


2 




6 


3 


18 


2 




5 


3 


17 


4 




4 


2 


17 


• • 


• • 


• • 




•• 1 
! 



Excellent. 
TrÙ8 bien. 



Bien. 



M^'diocrc. 



Mal. 



J'ai l'honneur d'être, etc., 



J.-Z. DUBEAU, 

Inap. d'écoles. 



M. J.-C. DUPUIS. 

Montréal, 3 août 1898. 
Monsieur le Surintendant, 

J'ai l'honneur de vous soumettre mon rapport pour l'année scolaire 1897-98. 
Mon district d'inspection comprend : 



.S9 



Nom hit» 
dY'cnIcs. 



Total 
d'<'*lt-veH 
inscrits. 





x' 

1 


ce 


1- 

c. 

X 


^t 


^ 


c 




s 


g 


< 


< 



I\rol,l>i. 






0) 

s 
d 



X 



Assistance 
moyenne. 



X 



.r î InRtitu- 
? r trices- 



x 

C5 


X 


Laïques. 


^ 




X 








5 


X 


y, ^ t 


X 








O' 




.'t 


Z l Z 


ï 


è 

^ 


1 ^ 


kJ.« 


39 


O 
Î5 



9 



Écoles sous contrôle. 



109 
5 
] 




108 Écoles élémentaires 

4j do modèles de garçons 

2' do do mixtes 

li do académiques de garçons 



4,657 4,650 3,186 3,155 1 16 95 9 121 

502 8«>6 437 319 91 11 i 1 H 

65 200 52 150 i I ' 3 2 5 

138 107 6 6 



Écoles indépendantes subven- 
tionnées. 



126 



8 Écoles modules de filles 

2 do académiques de filles 



126 



Écoles indépendantes. 

Non subventionnées 

Total, 126 écoles 



462 
219 



42 



499 
215 



45 



6,0071 6,143 



411 
200 



4d 



307 
199 



40' 



31 

18 



1 



31 
18 



1 



4,3261 4,277|15i 266 99 11, 193 



J'ai mis le tableau statistique de 189G-97 en parallèle à celui de cette année, 
afin de vous faire connaître brièvement la différence entre le total delèves 
inscrits et l'assistance moyenne de ces deux années. 

Vous constaterez : lo. Que l'assistance a diminué quoique le nombre d'élèves 
fréquentant les écoles ait augmenté. La culture du tabac en est la cause. A 
partir du mois de mai, la plupart des enfants sont dans les champs ; 2o. Qu'une 
école élémentaire est devenue modèle (Ste-Julienne), et qu'une école modèle est 
devenue académique (Laurentides, ville) ; 3o. Que le nombre d'institutrices non 
brevetées diminue d'année en année. Sur les onze de cette année, deux seulement 
ont eu charge d'école, les neuf autres ont enseigné comme sous-maîtresses. 

J'ai constaté, cette année, dans le corps enseignant de mon district un travail 
qui, en général, a été couronné de succès. Cette émulation est due aux primes 
accordées aux plus méritants et aux conférences pédagogiques. Je suis per- 
suadé que ces conférences sont appelées à faire un grand bien. MM. les commis- 
saires les ont suivies avec intérêt. 

En général, le mobilier .scolaire laisse beaucoup à désirer. 

Dans un trop grand nombre d'écoles, l'hygiène est tout à fait ignorée. Salles 
de classe trop petites, mal éclairées et aucune ventilation. 

Ces restrictions faites, je suis satisfait du résultat de cette année. 



40 



Voici les notes acconlt'es à clmcjiK^ ninnici})alit('', conforîiK'inont à l'articlf 13 
des rî'L^lonu'iîts scolairos : 



00 

o 

y-. 



N0M8 DES MrNKII*AI,lTh>, 



c . 

II 

© 
55 



w. ^ g. 



-se 



ce 



C S 

c £ 



E 



£ 






•= oc 

C «^ 

='•• C S 

— ce 

e« c lO 



Note 

(ikNÉRALE 
OHTKNUK. 



9 
10 

11 

12 
13 
14 



( Ville do8 T^urentidt'K 2 

I \ Villo dt' L'A8s<^inpti«»n 2 

St-Panl-rKrinito 4 

: I St-Donat 1 

' \ St-,Iacquee No 1 2 

.St-Lignori 6 

RtMHMitigny i 2 

j ( Lachonale 3 

\ St-Aloxin (> 

St-CaiixU'-do-Kilkcnny .... 4 

St<'-Mari('-SaIctiin'o 3 

St-Sulj)ico : 3 

I-.avaltrie 4 

St-Henri-di'-Mascnuche 

St-Koch-dc-rAchigîin î» 

St-Esprit 5 



Ion. 



St-Lin 

S L'Epiphanie 
, ( SU'-.iiilicnno 

f St-.Iacqm'S No 2 

j St-l'atrice-de-Rinvd( 

I^moraio 

Ile-Bouchard 

L'Assomption 

Wexford 

StrThéodore-de-Chert se V 



10 
1(» 
8 
8 
8 
8 
6 
6 
5 
5 
8 
6 
5 
(i 
<) 
() 

T^ 
iS 

') 
5 
4 
4 



10 
10 
8 
G 
7 
(i 
5 
t> 
5 
5 
6 
6 
5 
G 
5 
f) 



10 
10 
10 
10 
10 
10 
10 
10 
10 
10 
10 
10 
10 
10 
9 

10 
9 
9 
10 
10 
10 
10 



5 


5 


10 ; 


5 


4 


8 1 


5 


4 


r> ' 


4 


4 


() 



10 
10 
10 
10 
10 
10 
10 
10 
10 
10 
10 
10 
10 
10 
10 
10 
9 
9 
10 
10 
10 
10 
10 
10 
10 
10 



10 


50 


1 10 


50 


10 


4(5 


1 10 


44 


9 


44 


8 


42 


10 


41 


8 


40 


( 10 


40 j 


^ 


39 


^ 


39 


8 


39 


9 


39 


5 


87 


6 


37 


« 


37 


8 


:% 


5 


\^ 1 


5 


35 ! 


1 •'"' 


'HA î 


1 <> 


34 


5 


34 


4 


34 


4 


31 


4 


29 


4 


28 ' 



Excellent. 



TrÙH bien. 



<< 
II 

Bien. 



J'ai l'honneur d'être, etc., 

J.-C. Du PUIS, 



Ins'p. d'écoles. 



M. A. FONTAINE. 

Juliette, 31 août 1898. 
Monsieur le Surintendant, 

J'ai l'honneur de vous soumettre mon rapport sur les écoles de mon district 
d'inspection pour l'année 1897-98. 

Durant la dernière année scolaire, 140 écoles sous contrôle, savoir 5 écoles 
modèles et 185 écoles élémentaires, ont été en activité dans le comté de Joliette 
(80) et dans la partie du comté de Berthier que je visite (60). 



41 



Les (''coles modèles ont ëté fréquentées par 729 élèves, avec une assistance 
moyenne de 545. Sur le nombre total, 70 ont suivi le cours modèle. 

Les écoles élémentaires ont été fréquentées par 3,006 garçons et 3,354 filles, 
ou, en totalité, par 6,3G0 élèves, et l'assistance moyenne a été de 4,218, ou près 
de 67 par cent. 

Des statistiques, à moi fournies par dix écoles indépendantes de tilles, 
démontrent (\ue ces écoles ont été fré(juentées par 539 élèves, avec une assistance 
moyenne de 482. Ces écoles se trouvent dans les paroisses suivantes, savoir : 
St-Gabriel-de-Brandon, St-Norbert, St-Cuthbert et 8t-Barthélemy dans le comté 
de Berthier; St-Thomas, Ste-Elisabeth, St-Paul, St-Ambroise, St-Félix-de- Valois 
et St-Jean-de-Matha, dans le comté de Joliette. Ces dix écoles modèles indé- 
pendantes sont respectivement sous la direction des Sœurs de Ste-Anne, des 
Sœurs des SS. NN. de Jésus et de Marie, et des Sœurs de la Providence. 

Deux académies indépendantes de filles — une à Joliette et l'autre à Berthier 
— sont dirigées par les Sœurs de la Congrégation de Notre-Dame. Ces deux 
académies comptent respectivement 167 et 95 élèves ou 262 en totalité, et 
l'assistance moyenne y a été de 225 pendant le cours de l'année. 

Outre les institutions ci-haut énumérées, je compte, dans mon district 
d'inspection, deux académies indépendantes de garçons, dont l'une, à Berthier, 
est dirigée par les Clers de St-Viateur, et l'autre, à St-Cuthbert, par les Frères 
de l'Instruction Chrétienne. Le nombre d'élèves de ces deux académies a été 
de 184, avec une assistance moyenne de 170. 

De tous les nombres ci-dessus, il résulte que toutes les écoles de mon dépar- 
tement ont été frét^uentées l'année dernière, par 8,074 élèves, savoir 3,919 garçons 
et 4,155 filles. 

Comme progrès matériel, je dois mentionner la superbe maison que MM. 
les commissaires d'écoles ont fait construire dans la ville de Joliette pour l'usage 
des garçons qui y sont tous réunis sous une même direction. Cette construction 
est un ornement pour la ville et offre toutes les commodités désirables aux 
élèves (jui fréquentent l'école. Sous le rapport intellectuel, cette institution a été 
élevée au rang d'école modèle. Ainsi la ville de Joliette est dotée de toutes les 
institutions désirables pour l'éducation physique, morale et intellectuelle de la 
jeunesse. 

Je souhaite (^u'à l'instar de Joliette, d'autres municipalités instiiuont des 
écoles modèles où la jeunesse acquerrait des connaissances plus étendues en 
arithmétique, tenue des livres, dessin, etc., qui sont pour ainsi dire indispensables 
à tous. 

Je rappelle aussi, avec plaisir, que la paroisse de St-Jean-de-Matha a terminé 
le couvent en construction depuis plusieurs années et que les autorités se sont 
assuré les services des Scieurs des SS. NN. de Jésus et de Marie pour l'éducation 
de leurs filles. Plusieurs autres nuinicipalités, situées au nord des comtés de 
Joliette et de Berthier, sont appelées à profiter îles avantages qu'otfre cette 
institution. 



42 



Je suis lioureux d'artirmer qu'en général il y a eu progrès sensible dans la 
marche des (^coles que je visite. 

Huns le coui*s d'octobre et de novembre 1897, suivant le désir du comité 
catholi(jue du Conseil de l'Instruction publique, j'ai donné des conférences 
pédaj;oi:fi(pu»s devant quatre-vinu^t-dix-huit (Î).S) instituteurs et institutrices dans 
dix-huit muiiieipalités. Tous K\s membres laïques du corps ensei;;nant — excepté 
deux ou trois — et quelques religieuses ont assisté à ces confiTences dans lesquelles 
on s'est rappelé <les devoirs mis en oubli parfois. Tous ont exprime la satisfac- 
tion éprouvt'e durant ces conférences et ont exprimé l'espoir qu'elles se conti- 
nueront pendant de longues années. 

Je joins à ces remarques le tjibleau des municipalités classifiées, par ordre de 
mérite, suivant l'article 13 des règlements du comité catholique : 



•S 
o 



O 



Noms dks >frsiciP.\MTfe. 



1^ 

Î5 



Ç T. ^ 

Q ^ O 

S C C 

w :3i 



o C 

-3 






•2 '2 
•S s 



!B > 

o c< 

-S (^ 

K 






a 

H 



^ Cq 

ê 3 



Note 

OÉNÉRAMî 
OBTENUE. 



Ville (le .To]iott<» 

Sto-Elisalx^th 

St-Harthéleiny 

St-Félix-do- Valois 

St-CuthlxTt 

6 ,Grand-Rung-de-St€-Mélanie.. 

7 'St-Norbert 

8 St-Thomas 

9 |St-Z*''non 

10 St-Michol-dpH-SaintH 

11 Ste-Bt'atTice 

12 Ste-CTcneviève-de-Bcrthier.... 

13 Ile-Dupas 

14 Ville de Berthier 

15 St-Gabriel-de-Brandon 

16 St-Paiil 

17 St-Damien-de-Brandon 

18 St-Jean-de-Matha....- 

19 Ste-Emmelie-de-l' Energie .... 

20 La-Vérandry 

21 St-Ambroise-de-Kildare 

22 St-Charles-Borromée 

23 St-Alphonse-de-Kildare 

24 St-Côme 

25 Ile-St-Ignace 

26 Ste-Mélanie 

27 Ile-Madame 



2 
9 

12 
7 

10 
I 
(> 
4 
1 
2 

5 
9 
1 
1 
11 
8 
4 
7 
5 
1 
9 
6 
5 
4 
1 
8 
1 



9 


9 


10 


10 


47 


6 


9 


9 


9 


39 


6 


a 


8 


9 


36 


6 


7 


8 


8 


34 


5 


6 


8 


9 


34 


5 


8 


8 


8 


34 


6 


6 


7 


8 


33 


5 


6 


6 


10 


32 


b 


7 


7 


8 


32 


5 


/ 


7 


8 


32 


6 


7 


() 


8 


31 


5 


7 


6 


8 


31 


5 


6 


6 


8 


31 


6 


5 


5 


8 


30 


4 


6 


7 


7 


29 


6 


6 


7 


6 


29 


5 


5 


5 


8 


28 


5 


5 


5 


8 


28 


4 


6 


6 


8 


28 


5 


6 


6 


6 


28 


5 


5 


6 


7 


28 


5 


7 


6 


6 


28 


5 


5 


6 


6 


27 


4 


r» 


5 


6 


24 


4 


5 


5 


5 


23 


4 


5 


6 


5 


23 


4 


4 


5 


6 


23 



Excellent. 
Trùfl bien. 



Bien. 



Médiocre. 



J'ai l'honneur d'être, etc., 



A. Fontaine, 

Insj). d'écoles. 



43 

M. J.-E. GENEST-LABARRE. 

ViCTORiAViLLE, le 10 septembre 1898. 

Monsieur le Suvinfendanf, 

Jai l'honneur de vous soumettre mon rapport annuel sur l'état de l'éducation 
dans mon district d'inspection pour l'année scolaire 1807-98. 

J'ai rencontré cette année en activité : 

Ecoles élémentaires sous contrôle 154 

Ecole modèle " " 1 

Ecoles élémentaires indépendantes 3 

Ecoles modèles '" 2 

Académie " 1 



Total 161 

En plus, 11 écoles n'ont pas été ouvertes faute d'enfants en nombre suffisant 
pour les fréquenter. 

Le personnel enseignant qui a dirigé ces différentes écoles comprend : 

Instituteurs laïques brevetés 2 

Institutrices laïques brevetées 154 

Institutrices laïques non brevetées 10 

Instituteurs reliorieux 21 

Institutrices religieuses 38 



Total 225 

Les écoles sous contrôle ont été fréquentées par 7,019 élèves, les écoles indé- 
pendantes par 764, soit un total de 7,783 élèves. 

L'assistance moyenne dans les écoles sous contrôle a été de 4,562 ou 64 
pour cent, et dans les écoles indépendantes de 574 ou 75 pour cent. 

Le seul instituteur laïque enseignant sous contrôle dans mon district reçoit 
un salaire annuel de $360. 

Les institutrices laïques brevetées reçoivent un salaire annuelle maximum 
de $275, un salaire minimum de $80 et un salaire moyen de $120 ^i^;^. 

Le taux de la cotisation foncière prélovée pour payer le salaire des institu- 
teurs et des institutrices varie, dans les diveraes municipalités de mon district 
d'inspection, de 30c à 90c par cent pitistres, mais il est de 50c par cent piastres 
en moyenne, les propriétés étant généralement évaluées à un peu au-delà des 



44 



«leux-tiors do leur valiur rti'lle. A ces conditions, il nie pai'aît qno. })our mon 
district du moins, les contribuables paient sutîisanunent. et ()Ue, pour établir le 
siilaire des membres du corps enseignant sur un pied proportiimné aux services 
ipiils rendent — soit de î?l par jour pour les institutrices et de $2 par jour pour 
les instituteurs île campaLî^ne. — il faudrait que les fonds vieinient d'une autre 
st>urce que de la cotisation foncière, (^uant à la rétribution nu'nsuelle, pour 
<|uelle ne puisse devenir trop onéreuse, elle ne peut «^uère suffire plus (ju'à 
défrayer les frais d'entretien et de chauffage des maisons d'école. 

Relativement Wi l'état de l'enseignement, je vous dirai d'abord, Monsiein* le 
Surintendant, (jue j'ai rencontré cette année les mêmes entraves aux progrès (pie 
1 année <lernière ; ces entraves peuvent ainsi se résumer: mniKpie d'assiduité 
dans les écoles, ten<lance ([u'ont les parents à retirer leurs enfants trop tôt de 
l'école, manque d'expérience et de contiaissances pédagt)giques chez un grand 
nombre des membres du corps enseignant joint, pour (|uel(pi(^s-uns d'entre eux, 
à un sentiment (rai)athie pour leur profession. L(\s ivmèdes à ces <livers obsta- 
cles sont multiples, je me contenterai d'en signaler trois : l'octroi de certificats 
d'études primaires, rétablis.sement de nouvelles écoles normales et la propagation 
des connaissances pédagogicpies parmi les membres du C(^rps enseignant par le 
moy«'n d.» coTifi-reiices et <le journaux ptMlagogiijues. 

Quoi qu'il en soit de ces diverses difficultés, les chiffres suivants, basés sur la 
note d'examen accordée dans mes visites, vous donneront un aperçu du travail 
fait et des n'sultats obtenus : 

Ecoles ayant obtenu la note d'examen excellente l.S 

frh bien 42 

hi/'n 73 

médiocre 20 

Par déduction, je cote à 16 pour cent les institutrices incompétentes qui ont 
enseigné cette année dans mon district, étant compris cependant que je ne veux 
pas laisser entendre (jue toutes Les autres en.seigneraicnt suivant tous les prin- 
cipes de l'art 

Ce résultat, bien que laissant à désirer et surtout beaucoup à améliorer, me 
donne lieu d'être .satisfait, d'une manière générale du moins, des membres du 
corps enseignant de mon district, surtout si l'on considère qu'il y a et qu'il y 
aura toujours des médiocrités dans toutes les profes.sions et si l'on tient compte 
aussi que la tâche de nos institutrices est rendue passablement difficile par le 
manque d'assiduité dans les écoles. 

Au nombre des écoles où len.seignement est donné .sur le meilleur pied, je 
mentionnerai les écoles de garçons de Richmond et de Sherbrooke tenues par les 
révérends Frères du Sacré-Cœur et les écoles de filles de Wind.sor-Mills et de 
Sherbrooke tenues par les Dames de la Congrégation Notre-Dame. Les dév^oués 
professeurs de ces deux ordres religieux font des études pédagogicjues sérieuses. 



45 



ils s'efforcent de donner leur enseignement «l'après des raétho<Jes raisonnées et 
aussi d'après les méthodes les plus récentes, leurs classes sont bien organisées et 
la discipline est excellente parmi hîs élèves. Le chant et la déclamation srjnt 
aussi lohjet de l'attention des professeurs dans ces écoles, la sténographie et la 
clavi^raphie sont en outre enseignées à l'école modèle de garyons de Richmond 
et le tricot et la couture dans les .écoles de filles de Windsor-Mi Ils et de »Sher- 
brooke. L'école de filles de Windsor-Mills et l'école de gan;ons de Sherbrrxjke, 
sans avoir le titre d'école modèle, entrent cependant largeinunt dans les matières 
<lu cours modèle et pourraient à bon titre prendre place sur la liste officielle des 
écoles supérieures. 

Je mentionnerai aussi la municipalité de Brompton-Falls où certaines écoles 
ne sont pas moins bien tenues que celles que je viens de citer. Les commissaires 
de cette municipalité, secondés et dirigés par leur savant curé, le révérend M. J. 
Laporte, exercent une surveillance attentive et efficace sur leurs écoles. Afin de 
leur assurer comme une sanction plus efficace encore, ils ont voulu, cette année, 
ouvrir un concours en vue d'accorder des certificats d'études primaires. Appelé 
comme examinateur à ce concours, j'ai été heureux de constater (pie les élèves qui 
y ont pris part en sont sortis avec honneur. L'examen a porté sur toutes les 
matières du cours élémentaire prescrites par le programme d'études. M. le curé 
et MM. les commissaires de Brompton en inaugurant dans leur municipalité cette 
innovation, dont d'ailleurs l'idée n'est pas nouvelle, ont, je crois, touché le stimu- 
lant le plus efficace pour exciter l'émulation chez les élèves et chez les institutrices, 
pour engager les parents à tenir leurs enfants assidus à l'école et se sont en même 
temps mis en mesure de pouvoir montrer au public des preuves de la valeur 
réelle de leurs écoles. Puisse l'exemple donné par Brompton-Falls se multiplier 
ailleurs dans mon district. 

J'enregistrerai encore, comme s'étant particulièrement distinguées par leur 
enseignemenf cette année, les personnes dont les noms suivent, savoir : Mlles 
Mathilde Bcaubion, Aima Ouellet, Sylvina O'Bready, Adèle Mathieu, Marie- 
Louise Gosselin, Elise Schelling, Elisabeth Deslongchamps, Elmire Lindsay , Edesse 
Lefebvre, Maria Sirois, Mme Augustin Lagassé, M. Cléophas Simard, Mlles Hen- 
riette Breton, Malvina Mercier, Mary Pinard, Béatrice Beaudet. Amanda Ver- 
ville, Aima Bourassa, Eudoxie Mathieu, Geneviève Royer, Amanda Dupont, 
Vitaline Royer, Angélina Lemire, Victoire Geoffroy, Maud LaRoche, Anaise 
Beaudoin, Cordélia Légaré, Alphonsine Desmarais, Jane-E. Maynartl, Eldia 
Oeoffrion, Délima Beaudoin, Marie-Louise Dion, Cîraziella Gouin, Mary-H. 
Skarry et Anna Moufette. 

J'ai appris avec satisfaction, Monsieur le Surintendant, que notre journal 
pédac^ogiciue, " L'Enseignement primaire," sera distribué gratuitement cette 
année à tous les membres du corps enseignant de la pr(nince. Cette excellente 
revue contribuera puissannnent à répandre les connaissances pédagogiques parmi 
les instituteurs et les institutrices, et nous devons savoir gré à notre gouverne- 
ment provmcial pour l'acte de libéralité qu'il vient de faire en faveur de 
l'éducation. 



46 



La noiivellt' tiK'ho «mi nous a vtô inipost'e rautomnc dernier de <lonner des 
conférences jH'Hla;^^()t;i(|iies nous a été rendue facile, rjràce aux plans détaillés (juc 
vous nous en avez fait préparer. Ces conférences ont été accueillies d'une manière 
favorable île la part du personnel enseit^nant, des membres du clergé et des 
commissaires d écoles, et elles ont produit des fruits, La continuation de C(.*k 
conférences rencontrera certainement les vues sinon de tous, du moins du ^rand 
nombre de ceux qui prennent part à l'enseic^nement ou (jui s'y intéressent. 

Les primes ont causé île la joie chez eertaines institutrices et d amères 
déceptions chez d'autres. Le jugement de l'inspectein- n'est pas toujours non 
plus du goût de tout le monde, et l'on va jusqu'à dire que les primes sont 
accordées au favoritisme et à la protection plutôt (pian mérite. Nous devons 
nous attendre, Monsieur le Surintendant, à voir les déceptions et les méconten- 
tenients augmenter à l'avenir à mesure que les institutrices feront de plus grands 
efforts pour obtenir ces primes et qu'elles ne pourront toutes atteindre leur but. 
Finalement, il est po.ssible que ces gratifications n'atteignent pas le but pour 
lequel elles ont été établies ; qu'au lieu d'exciter lénuilation, elles ne produisent 
plutôt le mécontentement, le malai.se, le découragement, l'indillérence, et (qu'elles 
ne finis.sent, en outre, par rendre très impopulaire l'inspecteur à qui les mécon- 
tentes seront naturellement portées à s'en prendre. .T'ajouterai (|Ue certaines 
circonstances paiticulières, pouvant favoriser plus ou moins les succès obtenus, 
rendent cpielquefois très difficile de juger quant au plus grand mérite entre 
plusieurs institutrices, et ainsi, dans ces cas, l'octroi des primes devient très 
embarra-ssant pour l'inspecteur. 

Cin(| nouvelles maisons d'école ont été construites cette armée dans mon 
district. Dans chacune de ces maisons, j'ai eu à signaler des défauts plus ou 
moins graves, ainsi que je vous en ai fait rapport en temps et lieu. Sauf pour 
ce qui regarde les dimensions des maisons, je suis convaincu (|ue les commissaires 
ne sont pas à portée de comprendre les plans qui leur .sont envoyés ; alors ils 
donnent l'entreprise des mai.sons comme ils l'entendent, et ce serait ([uelquefois 
provo([uer de violentes récriminations que de vouloir faire apporter des modifi- 
cations dans la construction d'une mai.son d'école qui vient d'être terminée. 
Pour parer à ces inconvénients, il faudrait, ou bien que les plans envoyés aux 
commissaires fussent accompagnés d'explications très circonstanciées relative- 
ment à leur mise à exécution, ou bien cjue la loi pourvût à ce que l'entreprise 
des nouvelles maisons fut donnée par l'inspecteur, conjointement avec les com- 
missaires. Ce dernier moyen serait facilement pratiquable ; l'inspecteur, en 
effet, faisant le tour de son district deux fois l'année, les commissaires auraient 
toute l'opportunité voulue pour s'entendre avec lui, afin de pouvoir donner 
l'entreprise des nouvelles maisons en temps convenable. Autrement, je ne crois 
pas que nous puissions jamais arriver à voir disparaître les vices qui caracté- 
risent nos maisons d'écoles actuelles et à avoir des maisons qui répondent aux 
conditions hygiéniques et autres voulues par nos règlements scolaires. 



47 



Ci-suit la classiHcati(jn, jmr ordre de mérite, des municipalités scolaires de 
mon district d'inspection : 



Noms des Municipalités. 



c 



1 

2 
3 

4 
5 
6 
7 
8 
9 
10 
11 

12 
13 

14 
15 
16 



18 
19 
20 
21 
22 
23 
24 
25 
26 
27 




Richmond 

Sherbrooke 

Windsor-Mills 

Weedon-Centre 

Danville, disH 

Txiiinoxville 

St-\dolplie-de-Marbleton 

Bromptoii-FuUs 

Clevefand 

Ascot 

Melbourne et Brompton-Gore, 

disa 

Ham-Sud 

Weedon 

/ Stoke 

i. Lac- Weedon 

J Orford 

t Wolfestown 

( Garthby 

\ St-Georges-de-Windaor 

Disraeli 

Melbourne et Broinpton- 

Gore 

Ham-Nord 

Sliipton, diss 

Dudswell, diss 

Cleveland, diss 

Wotton 

Windsor 

St-Cainille 

St-Frs-Xavier-de-Brompton.... 

St-Adrien-de-Iiani 

St-Fortunat 

Stratford 



4 
2 

6 

2 

5 

S 

13 
•> 

9 
9 

o 
O 

8 
4 

2 
8 

10 
.> 
3 

13 
5 
7 
6 
3 
(i 
4 



10 
9.4 
9.5 
9 
7 
s 

7.5 
6.5 
7 
7.2' 

7 

6.8 

6.6 

6 

0, 

7. 

6 

6. 

6, 



o 
2 

1 
5 
5.6 

6 i 

(5.1' 

6 

() 

5 

6 

5 

5 

6 

6 

5.7 

5.3 



10 
9.8 
9.2 
9 
9 
9 

7.5 
7.5 
6 
6.3 

5 ! 
6.7 
6.2 

5. S 

6 , 
6 ' 

5.8' 

6 

6.8 

5.3| 

t 
5.5 
5.5 
5.8 
5.6 
5.5 
6.2 
5 

6.2 
5.3 

6 i 

5 

5.3 



10 : 
9.2 
9 i 
9 I 

8.5 
6.5 
7 

7 .7 
6.2 
6 . 

5.5 
6.9 
().3 
6.3 

5.6 
6 I 
6.3, 
5.6 
6.6 

6 

6.9 

6 

6.6 

(5 

() 

6 

6 

5.9 

5.3 

5.9 

5.2 



9.5 
10 

9.5 

9 

8 

9 

9 

8 
10 

7.6 

9.5 

8.21 

9 

7.9 

8 

7.5 

9.3 

9 

w 

9 

S 
8 



10 49.5 Excellent. 

H) 48.4 

9 46.2 

7 i 43 
10 I 42.5 

8 40.5' 
7.5 38.5 Très bien. 
8 37.7 
8 37.2 
8 35.6 



8 


35 


6.2 


34.8 


6 


34.1 


8 


34 


6.5 


34 


7.3 


33.6 


6.5 


33. r. 


6 


33.4 


5.5 


33.4 


6 


32.5 



/ . / 


b.o' 


7.6 


6 


8.5 


6 


7.2 


5 


9 


(> 


7.4 


5.8 


7.5 


6.1 


8 


5.3 


8 


5 


8.2 


5 



32.5 
32.5 
32.2 
31.8 
31.7 
31.6 
31.3 
31.2 
30.8 
30.6 
29 . G 
28.7 



Bien. 



Le tout humblement soumis, 



J*ai l'honneur d'être, etc., 



J.-E. Genest-LaBaure, 

Itxsfp, d'écoles. 



Monf<iear U S urh\ tendant. 



48 



M. A.-L. GILMAN. 
{Tradiiction.) 

Aylmer, 1er juillet 1898. 



J'ai rhonneur de vous présenter mon rapport annuel sur les ëcoles protes- 
tantes situées tlans les cantons de Labelle, Wright et Poiitiac. 

Pendant l'année dernière, il y a eu cent seize écoles sous contrôle et ciiK} 
ëcoles indépendanti's dans mon district d'inspection. Ces écoles sont dispersées 
dans une grande superficie de terrain, et comprennent (juarante-neuf munici- 
palités, et un district non orj^anisé. 

J'ai été très satisfait des pronrrès i^énéraux qui ont été faits pendant l'année 
<lernière. La moyenne de présence des élèves a été bonne. 

Je constate cependant avec peine la négliorence visible de certains parents 
au sujet de l'instruction de leurs enfants, et j'espère que le temps viendra, où le 
gouvernement <le cette province jui^^era à propos de passer une loi rendant 
l'instruction obligatoire et constituant en d/'lit le fait d'élever les enfants dans 
l'iofnorance. 

On a fait beaucoup de progrès pour le matériel scolaire des écoles dans 
les grandes municipalités, et (]uel(iues-unes des plus pauvres ont pris des 
mesures pour remplacer les vieux bancs par des sièges brevetés. 

Les institutrices de mon district sont relativement bien payées. Leur traite- 
ment varie de ? 150.00 à ?210.00 par an. Quelciues-unes ont $250.00 à S800.00 
dans des écoles élémentaires de village. Les traitements, à peu d'exceptions près, 
sont régulièrement payés. 

Vingt-cin(j pour cent des instituteurs de mon district sont sortis de l'école 
normale, et dix pour cent ont des diplômes d'école modèle du McGill. 

Je suis heureux de constater (pi'aucun instituteur ne possédant pas de 
<liplôme n'a enseigné pendant l'année dernière dans les écoles sous contrôle. 

Deux instituteurs pos.sédant des diplômes de l'école normale d'Ontario 
ont été employés dans des écoles situées .sur les frontières de la Province. 

Les commissaires de certaines municipalités ont décidé de n'employer que 
des instituteurs possédant des diplômes d'école modèle de l'école normale McGill. 

Les écoles des cantons suivants ont été classées comme excellentes : 

Bristol, Hull, Buckingham, Clarendon (en partie), Ste-Angélique, et une 
partie de St-Etienne. 

Les écoles suivantes méritent la note bon : Mashaw, Onslow, Eardly, Thurso 
Village, Temple ton et HuU-Sud. 

Les autres municipalités sont médiocres ou onauvaÂses. 

J'ai l'honneur d'être, etc.. 

A.-L. GiLMAN, 

Insjx d'écoles. 



49 



iM. L.-A. OUAY. 



St-David-I)E-Li^vis, 15 août 1898. 

Monsieur le Sumutendant, 

J'ai l'honneur de vous soumettre mon cin<|ui»''me rapport sur l'état de I'/mIu- 
cation pour 1897-98. 

Le nombre des écoles cette année est de 15.S, dont 3 académies, 13 écoles 
modèles et 137 écoles élémentaires. 

Le tableau de classification des municipalités scolaires, par ordre de mérite, 
vous donnera une idée juste des écoles sous mon contrôle. C'est pourquoi je 
vous le présente en premier lieu : 



t3 
O 



O 



Noms deh Municipalités. 






^^ 



o 



9 ^' ^ 

5^ ? 



A ;2 






a 



a 






'd C 



':3 
o 






30 

S .5 'H 



"3 5'-'= 



NOTE 

GKNKRALE 

OBTENIE. 



8 
9 

10 
11 



r Plessisville 

t Ste-AnaHtasio-de-Nelson .. 

Ste-Julie-de-Somerset 

' Notre-Dame-de-Lourdes . 

Inverness 

St-Calixte-de-Somerset . . 

Leclercville 

Ste- Agathe No 1 

Nelson 

/ St-rierre-Haptisto 

(Village Deschaillona . ... 

St-Sylvostre 

St-Patrice-de-B(»aurivage 

St-Jean-Deschai lions 

Ste-(>(»ix 

Ste-Eniélie 

St-Gillos 

8t-Agapit 

St-Flavien 

St-Antoine-de-Tilly 

r St-FAlouard...... *..... 

\ 8t-I^>uis-de-Lôtbinière. . . , 

( Ste-Philoiuène 

] St-Narc'isso 

\ St-ApoUinain» 

Ste-Àgathe No 2 



4 
7 
8 
4 
4 
9 
2 
2 
2 
ô 
4 
9 

o 

o 

6 
12 
() 
() 
() 
7 
7 
5 
10 
7 
() 
8 
4 



o 
6 
5 
3 
4 
3 
3 
4 
3 
5 
3 
3 
5 
2 
3 
3 
2 
1 
1 
3 
3 
2 



9 
9 
10 
8 
8 
9 
() 
7 
8 
8 
6 
8 
6 
7 
6 
6 
9 
7 
7 
6 
6 
7 
7 
(> 
8 
ti 



10 

10 

10 

10 

10 

10 

10 

10 

9 

10 

10 

8 

5 

10 

10 

10 

9 

9 

7 

9 

10 

9 

9 

4 

9 
5 



8 
8 
G 
5 
5 
4 
8 

(i 

5 
5 
5 
6 
7 
3 
4 
2 
4 
5 
5 
5 
4 
4 
4 
4 
4 
3 



38 
38 

33 
33 
33 



31 

:^»o 

30 
29 
2^) 
29 
29 
29 
28 
28 
28 
27 
2t> 
20 
26 
25 
25 
21 



Très bien-. 



Bie V. 



Médiociw 



Si ce tableau, comparé à celui de l'an dernier, ne démontre pas une amélio- 
ration très sensible, c'est que j'ai été plus particulier pour cette classification. 

L'année (|ui vient de s'écouler a été féconde en progrès. 



50 



IVabonl. It's conférences p('»(iaï:j(\jj^i(jncs ont produit les fruits (pic vous aviez 
le droit d en attentli'e. Klles ont été suivies ])ar toutes les institutrices (sauf 
trois ou ipiatre (pii en ont été empêchées pt)ur des raisons n»a.jeur<'s (pi'elles m'ont 
fait connaître), et l'attention (pi'elles y ont prêtée en diMuontre l'opportunit<'. 
IVailleurs. les n'v^ultats obtenus disent assez (pie c'est le ])lus ^rand ])as vers le 
progrès (pli ait été t'ait depuis longteir.ps. Il y a du mieux un peu j)artout. 

Les gratifications accordées aux instituteurs et aux institutrices les ])liis 
méritants ont aussi, de leur C(^té, grandement stimulé le Z('le du personnel ensei- 
gnant. 

Je déplore amèrement le rappel de la loi établissant le nnnimum des salaires 
à donner aux institutrices, car il a ét«' la cause de bien des déceptions. 

Si nous voulons compter sur un coi'ps enseignant composé de nuMiibres actifs 
et devoU(''s, il faut être en mesure de payer des salaires convenables, et de lui 
fournir de meilleurs logements, des .salles de classe confortables et convenable- 
ment meublées. Quand nos lois scolaires auront atteint ce but, on pourra 
esp(''rer voir l'éducation .se perfectionner davantage. 

Il st-rait urgent au.ssi, Monsieur le Surintendant, «pie nos eommi.ssions 
.scolaires fussent réform(''(îs ; car, assez souvent, elles .sont composées d'bommes 
«pli n'ont ni les connaissances, ni les a])titudes nécessaires pour renjplir avanta- 
geu.seinent les devoirs de leur charge. C'est siirtout dans le choix de leurs 
institutrices, et dans les vi.sites (pi'ils font à leurs écoles ((piand ils en font), qu'ils 
(lonnent des preuves d'incompétl'iice en fait d'«'Mlucation. 

Sous le plus futile prétexte, ils remercieront une institutrice de ses service s, 
eut-elle opéré des prodiges de dévouement : mais si elle n'a pas su adroit(Mnent 
plaire .soit à un les commissaires, soit à (piehpies parents ila^i enfants, (picl (pie 
soit son m«'*rite, elle se verra suj)plant('e par une autre (jui n'oti're aucune 
garantie, si ce n'est celle de se donner au rabais, mais (pii aura plus de diplomatie. 

Quant aux examens, pour un bon nombre de commissions, ils ccmsistent à 
aller distribuer un livre, plus ou moins petit, à chaque élève indistinctement. 
Or, il arrive ])arfois (pie le plus fain('ant, le plus grand gamin de la class(î 
re(;oit la meilleure part du lot, tamlis (pie le vrai méritant S(i voit rél('^gu('' au 
troisième plan. On conçoit facilement les con.séquences d'un tel .système. 

En général, les secrétaires-trésoriers s'acquittent très bien de leurs fonctions. 
Toutefois, il y en a encore quelques-uns (|ui ne suivent pas la méthode officielle, 
et aussi quelques-autres dont le zèle et l'ordre ne sont pas exempts de tout blâme. 

De tout ce (jui précède, il ne faut pas conclun;, Monsieur le Surintendant, 
(pie tout laiss'j à désirer dans les écoles de ma circonscription. Au contraire, ces 
observations ne s'adressent (pi 'à la grande exception, et je dois dire, eii toute 
ju&tice, que mon district d'inspection suit la voie progressive ; doucement, il est 
vrai, mais aussi sûrement. 

Avec du travail et de la persévérance, nous parviendrons à perfectionner 
notre sj'stème d'éducation. Et maintenant (pie le journal " L'Enseignement pri- 



51 



maire " va franchir le seuil (1<; tuut»-^ ncj.s riiaisoiis d'écol»;, je suis convaincu 
d'avance qu'il y opérera de merveilleux effets ; car les institutrices, du moins 
celles (lignes de ce nom, sauront mettre en praticjue les précieux enseignements 

(|u'ell(îs y puiseront. 

J'ai riionn<'ur d'être, etc., 

Lb-A. Gl AV, 



M. R.-J. HEWTUN. 
(Traduction.) 

RiCHMOND, 1er août l«îJb. 

Monsieur le Su rintmdccnt, 

J'ai l'iionneur de vous adresser, avec les présentes, les statistiques des écoles 
situées dans mon district d'inspection pour l'année 1897-98. 

En ce faisant, je désire constater (jue je me suis efforcé autant que possible 
de suivre à la lettre les instructions rec/ues de votre département, et que j'y ai 
réussi dans une certaine mesure. L'amélioration des maisons d'école que j'ai 
mentionnée dans d'autres rapports continue, et je suis heureux de dire que, pendant 
l'année dernière, plusieurs maisons d'école ont été entièrement renouvelées et 
pourvues de matériel moderne. On a beaucoup augmenté le matériel scolaire 
dans beaucoup de nmnicipalités, et l'on se propose de faire tant d'autres amé- 
liorations (|ue j'ai raison de croire ([ue l'intérêt que l'on apporte à la (piestion 
de l'instruction augmente d'une manière sérieuse. On a constaté depuis long- 
temps que le changement continuel d'institutrices qui a lieu dans la majorité de 
nos écoles élémentaires, dans les districts ruraux, est préjudiciable au progrès 
des élèves. Ce mal continue malheureusement encore. Très peu de 
bureaux de commissaires font des efforts pour s'assurer les services continus 
même de leurs institutrices qui réussissent le mieux. Je suis d'opinion que l'une 
i\es causes de ce mauvais état des affaires peut résulter dans le fait que beaucou]) 
de bureaux scolaires n'engagent pas les institutrices, en se réunissant aucomj^let, 
•et ne leur désignent pas les écoles pour lesquelles ils croient qu'elles conviendraient 
le mieux : mais se contentent de déléguer l'un de leurs membres pour se procurer 
une maîtresse pour un disti'ict ([Uelconque. Les résultats ne sont pas toujours 
ce ([Ue l'on pourrait désirer de nneux ; il arrive parfois que la personne ainsi 
déléguée engage la première institutrice venue ; d'autres fois, il néglige de rem- 
plir la vacance créée, jus(]u'à ce (|ue les institutrices avec lesquelles il aurait 
|)U entrer en relation aient trouvé de l'emploi, et les eonnnissaires se trouvt-nt 
alors obligés de se contenter d'une institutrice t|uelconque, sans s'in(juiéter de 
savoir si elle remplit les conditions reijuises. Dans le cas même où l'on a trouvé 
une Ivjnne maîtresse, il ari'i\e souvent (ju'à l'expiration du terme <le son enga- 
gement, le commissaire, syndic ou gérant d'école ([ui l'a engagée d'abord n'a pas k- 
pouvoir nécessaire de l'engager de nouveau, de sorte (pie. quand l'ouverture de 
l'école a lieu, les élèves sont obligés de st- mettre au courant des méthiKÎes de 
nouvelles institutrices. 



52 



Ja^s institntours dovrnii'iit ôtre cnpi^^t's par les foiMiiiissairrs ou les syiniics 
réunis «'ii corps, vt »Ic\ raifiit être assurés <pu', s'ils saf(juittrMt île leurs devoirs 
d'une uuinière satisfaisante, leur position deviendra perniancnte. 8i les connnis- 
sions scolaires suivaient partout ce système, il y aurait moins de prise aux 
critiques de certains parents, ijui souvi'ut. avec le système actuel empèchmt le 
renira<»'emont d Cxj'cllrnts instituteurs. 

Comment y renudier ( U est toujours plus facile de découvrir \ni défaut 
(pie d'enseipier le nu\ven de le faire disparaître. Ce problème est, d'après moi, 
lié à un autre, et la solutit)n de l'un amènera juscpi'à un certain point la solution 
de l'autre. C'est là une (piestion d'argent, et il est tenips (pie la population 
de cette province comprenne mieu.x (ju'elle ne le fait. (|ue la (piestion la plus 
importjinte (pli peut les intéresser le plus, c'est celle tle l'éducation de ses 
enfants. Il faut (pie l'on comprenne (ju'une instruction conforme aux exi^^ences 
de la civilisation moderne ne peut être donnée à la jeune «génération sans augmen- 
tation de dépense.s. 

L'autre problème est celui du traitement des instituteurs. 

Les traitements ]iayés aux instituteurs dans les districts ruraux sont si 
maigres (pi il y a peu d inti-rêt pour les ])ersonnes fpii ont l'avantage de posséder 
une bonne instruction et une lK)nne éducation à adopter ou à contiinici- la 
carrière de l'enseigncuïent. Les nuMnbres les ])lus /«'h'vs de la profession recon- 
nai.s.sent (pie l'instabilité de leur emploi et la modiciu* de leur traitement les 
en«m<'"ent à changer de po.sition dans des écoles supérieures, ou à tourner leur 
attention vers d'autres carrières où ils peuvent trouver une récompense d'un 
caractère plus substantiel, .le suis heureux de constater (jue les nouveaux 
rè<^lements concernant les diplômes auront pour résultat de nous donner 
des instituteurs (jui ont reçu une instruction spéciale, ce (pii auia [)our 
effet d'élever le niveau de l'instruction et des tiviitements ; cependant il est 
certain que cela prendra du tem])s et des etl'orts. On pourrait en hâter le 
progrès en établissant des récompenses pour les bureaux de commissaires, 
(|ui payent des traitements convenables, et s'efforcent de s'assurer les ser- 
vices d'institiiteurs expérimentés. Dans les grandes municipalités aussi, 
.si les allocations accordées aux écoles publitpies étaient faites de manière à 
dépendre de la manière dont les bureaux pourvoient à l'instruction, cela pourrait 
devenir un facteur important dans la voie de réforme scolaire nécessaire ; cela 
serait surtout vrai, si les allocations faites à l'instruction élémentaire ('taient 
aussi substantielles (qu'elles devraient létre. La seule influence dont dispose 
l'inspecteur sur les bureaux des écoles est simplement celle de la persuasion 
morale, et bien (]ue ces bureaux désirent toujours recevoir des conseils, et même 
les suivre jusqu'à un certain point, la force de persuasion dont un homme est 
capable de disposer est si faible, (piand elle est dispersée sur une superficie de 
3,000 milles carrés, qu'il faut une patience infini(i et des efforts répétés pour 
arriver à des résultats. On devrait accorder des allocations sérieuses pour aider 
les municipalités les plus pauvres dont beaucoup peuvent difficilement pourvoir 
aux besoins de l'instruction. Jl est nécessaire d'avoir plus d'argent : plus d'ar- 
o-ent du gouvernement, plus d'argent des municipalités. 



53 



J'ai parlé dans différentes occa-sions de l'état sanitaire des uiais^jns d'école et 
de leurs dépendances, je crois que la question est assez importante pour me justifier 
d'attirer une fois de plus votre attention sur ce point, car il est hors de doute que 
tout en travaillant julévelopper les facultés des élèves, nous ne devrions pas en 
niéni'j temps les exposer aux atta(|ues des germes de maladie, ou les habituer à 
l'indifférence, dans une ([Uestion d'une importance aussi vitale que celle de l'hy- 
giène. Les dépendances de toutes les maisons d'école devraient être souvent ins- 
pectées par un ofHcier de santé, car je suis certain ([Ue beaucoup de malheui-s qui 
n'arrivent pas à la connaissance du public, pourraient être attribués à l'existence 
d'une source de con tairions dans les environs des maisons d'école. Je désire 
encore recommander avec instance à votre département de .se mettre en 
conununication avec le bureau de santé au sujet de cette (question. 

Conformément aux instructions reçues, j'ai distribué des gratifications aux 
instituteurs l'année dernière; je crois (qu'elles ont produit de bons effets en engageant 
les instituteurs à renouveler leurs efforts, et beaucoup sont anxieux de savoir si 
ce système sera continué ou non. A ce sujet, je dois vous dire que je ne crois 
pas qu'il ait été bien compris ([ue les instituteurs des municipalités recevant une 
allocation pour l'instruction supérieure n'avaient pas le droit de concourir. 

Je suis heureux de dire qu'il y a très peu d'instituteurs dans mon district, 
n'ayant pas les certificats nécessaires. Parmi eux se trouve un excellent insti- 
tuteur n'ayant pas de diplôme, un autre, un spécialiste, a un diplôme d'une école 
étrangère dont le but est de préparer des instituteurs. Le troisième a été long- 
temps dans l'enseignement dans la république voisine. Je regretterais beaucoup 
la perte de ces travailleurs zélés. 

En ce qui regarde votre inspecteur lui-même, j'attirerai votre attention sur 
le fait que, pendant que ses devoirs et ses dépenses augmentent d'année en année, 
son traitement n'a pas été élevé proportionnellement. 



J'ai l'honneur d'être, etc., 



R.-J. Hewtox. 

Insp. d'écol4.'8. 



M. L.-N. LÉVESQUE. 

Roxton-Falls, 20 août 189S. 

Monsieur le Surintendant, 

J'ai l'honneur de vous soumettre mon rapport annuel sur l'état de l'instruc- 
tion primaire pour l'exercice scolaire finissant le 30 juin 1S98. 

Dans les 30 municipalités de ma circonscription, ont été ouvertes toute 
l'année 172 écoles élémentaires mixtes dont 1 indépendante, 5 écoles de tilles 
et 3 de garçons. Plus 11 écoles supérieures réparties comme suit, savoir: 



54 



1 aciuléinie de tillos, 5 écoles imnlMos (couvents), 2 écoles di» «j^aivoiis et îi écoles 
moilMes mixtes et sous contrôle, tonnant un total d'institutions de toute caté- 
gorie de 18.S. 

Nombre de iX'^ï'<'t^i>^ 1^,704 

"tilK-s . . 3,h;^2 



Total 7,536 

Elèves français 7,3S7 

anjxlais 149 



Totid 7,530 

Présence moyenne 74 J pour cent. 

Classification d'après les années du cours dans les écoles élémentaires : 

1ère année 3,()52 

2e " 1,749 

3e " .S(;3 

4e " 2cS5 

5e " 10 

G.559 

La classification des élèves n'est pas ce (juclle devrait être, cependant i y 
a amélioration sensible. î^ conférence sur ce sujet a produit un résultat qui 
devra être plus marqué l'an prochain, car les titulaires pourront s'occuper, de 
l'ouverture des clas.ses, de ce point important. 

Je remarque un heunux chan^^'ment dans la direction des écoles ; on y a 
employé des procédés plus rationnels pour connnuni([uer ses connaissances, grâce 
aux conférences (|ui ont été données l'automne dernier, quoicju'un peu tard. Ce 
succès obtenu dans un <;rand nombre d'écoles est d'un bon augure pour l'avenir ; 
on se familiarisera de plus en plus avec les bonnes méthodes. La distribution 
gratuite du journal " l'Enseignement Primaire " à tous les membres actifs du 
corps enseignant est un gage certain de succès; cette précieuse revue va puissam- 
ment contribuer à la diffusion de la science pédagogicpie, et cela grâce à l'aide 
généreuse (ju'otl're le gouvernement à son propriétaire. 

Je compte 235 instituteurs et institutrices dans mon district d'inspection, 
savoir : 

Religieuses 45 

Religieux 4 

Institutrices laïques diplômées 175 

Instituteurs laïques diplômés , . . . . 3 

Institutrices laïques non brevetées 8 

Total 235 



oo 



Ces dernières, moins une, sont employées comme assistantes dans les écoles 
modèles ou dans les écoles élémentaires nombreuses. 

La moyenne des traitements des institutrices des écoles élémentaires est de 
S9r).<S(S, et de SI 25.00 pour celles (jui dirigent des écoles modèles. Les tiois insti- 
tuteurs reçoivent un traitement moyen de 8202.00. 

Je note (piehiues nouvelles constructions scolaires dans le cours de l'année, 
toutes sont conicjiines aux renflements ; les plans (|ue vous avez fait préparer, 
Monsieur le Surintendant, sont d'une f^rande utilité pour les commissaires 
d'écoles et les ouvriers entrepreneurs. 

Les institutiices ont un trop faiblf; salaire, c'est connu ;. mais au moins, elles 
reçoivent ce niodicjue traitement tous les mois dans bien des municipalités ou à 
des dates (pii conviennent aux parties. 

Ci-api-ès la classification des municipalités d'après l'article 13 des règlements 
scolaires : 



-73 

o 



ce 

O 

1^ 



1 

2 

<) 
•> 

4 

5 

() 

t 

8 
9 
10 
11 
12 
13 
14 
15 
10 
17 
18 
19 
20 
21 
22 
28 
24 
25 
26 
j7 
28 
29 
30 



Noms des Municipalités. 









O 



■^ X Cj 

'^ ^'^ 

X O S 

i- O rr- 









^ ^ 



o O 



ce - 

§^ 
a; S 



o sr* 



W 



GO 



X *^ '«r r^ 

I O i I X j; p 



Note 



^ Î; isl <iENEP..\LE 

'il- s ^ I 

r* 2 S'"^ i OBTENUE. 



Drnmmondville 3 10 

TTpton 1 .2 i 8 

Acton-Vale 1 2 i G 

St-Théodore s 8 

St-(iernuiiii 11 8 

St-IIiigiics ; 8 7 

St-Siinon i 8. (> 

|Kin<^Hev (Village français) 8 (> 

|\Vickhâin-E8t 4 8 

Ste-Klisubeth 3 8 

;St-Fulgcnce, diss 4 7 

'.St-Ephrein-d'Upton 7 

;Ste-I[élcne-de-Bag()t 6 4 

8tc-Christiiie 4 5 

jSt-Cvrille 11 ' 7 

l8t-Aiidn' 4 G 

St-Nazaitv 4 5 

>St-Liboiiv ' 8 1 5 

IWarwick 12 7 

'Ciit'iiier ! 9 | 5 

St-Albert 5 (i 

L'Avenir 8 i 5 

(Jranlhani 7 5 

St-KugMio, villagt" 1 G 

Kingsey-Falls, diss 2 "> 

jWickhani-Onest 7 i 5 

8t-Kngène, paroisse ' 4 , 5 

8t-R('nii <» 4 

;St<^-Clotilde 7 5 

iTingwick 4 4 



10 
8 
7 
7 
5 
5 
5 
5 
4 
5 
7 
4 
5 
4 
4 
4 
4 
• > 
4 
4 
4 
4 
4 
4 
4 
4 
4 
4 
3 



8 
9 
8 

8 
10 

7 
7 
7 
G 
G 
i 

8 
7 
8 



i 
9 


44 


10 


43 


9 


38 


^ 9 


38 1 


7 


36 


9 


34 i 


9 


33 



33 
33 
33 
32 
32 
32 
32 
31 
31 
31 
30 



Excellent. 
Trcs bie 



Bien. 



() 


() 


1 


:iO ' 


ii 


G 


7 


8 


;iO 


ti 


5 


8 


7 


m 


" 


i 


(î 


i 


29 


'« 


(i 


/ 


é , 


29 


'• 


5 


G 


S 


2<) 


•• 


1 6 


é 


7 


29 




6 


ti 


S 


28 


•' 


4 


7 


( 


27 


'• 


4 


G 


S 


2(i 


t( 


5 


t> 


5 


24 


Médio 


•l 


4 


4 


.)•> 


'* 



L 



56 



Mes bulletins d'inspections, transmis dunint le ei)urs de l'année, vous ont 
tléjà suffisamment rensei<j^né, Monsieur le Surintendant, sur cha(]ue école dans ma 
division, c'est pounjuoi je ne crois pas devoir entrer dans plus de détails. 

J'ai l'honneur d'être, etc., 

Ls-N. Lévesque, 

Ins]ï. (V écoles. 



M. li. LlPPEiNS. 



Montréal, 2 juillet 1898. 



Mouii'icur le SnrhUnidant, 

J'ai l'honneur de vous soumettre mon rapport pour l'année scolaire 1897-1)8. 
Voici la classification, par ordre de nu'rite, des municipalités scolaires de 
mon district d'inspection : 



-H 
o 



Noms dbh MuNiai'ALrrfeR. 'b.i: 



s 


S H 


là 




' ^> 


ÊO^ 






tk 


III 




î^ 





s ta 






O <o 

O 3 



13 O 



W 



QD P 

a ^ 



3 




n 


c 




NX* 


â 


00 


'H 
8 


os 


c 


T3 


ryj 








2' 


S 


u 


u 


o 




s 


r 




00 



Note 



(iKNKRALK 



OMTENUE. 



7 

8 

9 

10 
11 
12 

13 



St-Lambort, 

VaiTeniu's. vilhifjf 

8t-H<K'li-do-Hiclu'li»Mi . . . . 

■ \ St-IIulx»rt 

'( 1^1» ri 1, villagi^ 

BoucluTville, villagi» 

( rViiK'hervilU'. paroisse . 

\ Moiitn''aI-Sud 

( Longueuil, ville 

yt-( )iirH, ville , 

Chaiiibly-C'anton 

Chambly, paroi.«se 

Contrecœur 

St-Basile 

Verchères 

rSMîruno 

Sorel, ville 

St-Antoine 

^ St-Marc 

( Longueiiil, paroi.sse. . . . 

l St-Michel, village 

Ste-Jiilie 

f St'I>»uis-de-Bon8ecour8 
\ St-Ours, paroi.sse 

{Ste-Victoire 
St-Joseph-de-Sorel 
Ste-Anne-de-àSorel 



(St- 



1 


9 


9 


H 


9 


8 


43 


2 


9 


«è 


(4 


9 


10 


41 


2 


yA 


10 


7* 


7A 


5^ 


40 


6 


8 


7 


/ 


9 


8 


39 


6 


8 


7 • 


7 


10 


7 


39 


2 


7 


5è 


7i 


10 


8 


38 


4 


6 


6 


8 


10 


7 


37 


1 


6 


5 


t 


10 


9 


37 


2 


7 


8 


7 


8 


7 


37 


o 


8 


6 


7 


10 


5 


3G 


1 


8 


6 


6 


8 


8 


36 


7 


7 


6 


7 


9 


7 


36 


5 


8 


5 


6 


10 


7 


36 


3 


7 


5 


5 


9 


7 


33 


4 


6 


5 


5 


10 


7 


33 


4 


5* 


5 


5 


10 


6.y 


32 


2 


7 


5 


6 


8 


6 


32 


7 


6 


3 


8 


10 


5 


32 


4 


6 


4 


5 


10 


7 


32 


6 


5 


5 


6 


7 


8 


31 


2 


8 


5 


7 


() 


5 


31 


5 


6i 


4 


6^ 


7- 


6 


30 





6 


5 


6 


7 


5 


29 


6 


6 


6 


5 


7 


5 


29 


7 


6 


4 


7 


6 


5 


28 


3 


6 


4 


7 


6 


5 


28 


3 


6 


4 


< 


7 


4 


28 



Excellent. 
Très bien. 



Bien. 



57 



'H 

G 



O 



Noms des Municii'alités. 







s 




X 


_ "^ 


1 


l 


2 -J 


u 


5'i 




^ 


7. 

«- 7- 


2^ 

^ • - 


2 X «^ 


•fi 


=: £ 

i- 3 




î 2- 


'- x'P 


s i' 


■s; "3 X 


"^ 


?'^< 


Cm ^ 


i' »^ 


■r '"' - 


c 




■j^ 




2 


."Si "* 




^'^ 


^ '^ 


K 


J^-^ 


r^^ 




r" X 



Note 

GéXÉRALX 
OBTTISUE. 



13 
14 

15 

16 

17 

18 
19 

20 

21 



( Bolccil, mroiflso 

/ St-David ( Yamaska) 

( Ste-Tlié(jd()Hie 

X St-Picrre-de-St-David 

( St-Aiiné 

( Varennes, paroisse . . 

f St-Rol)ert 

\ St-Marcel 

l Sorel, paroisse 

/St-Micliel No 7 

USt-Micliel No 5 

St-Micliel No C 

St-Micliel No 8 

rSt-Michel No 4 

ISt-Michel No 3 

St-Michel No 2 



3 


4 


5 


5 


8 


6 


28 


9 


7 


5 


5 


6 


5 


28 


2 


3^ 


5 


5^ 


7 


6 


27 


1 


7 


9 


7 


7 


4 


27 


10 


5^ 


4 


4.^ 


7 


5 


26 


6 


() 


• > 


4 


7 


• 6 


26 


8 


() 


4 


5 


5 


5 


25 


6 


ô^ 


^ 


5 


6 


5 


25 


2 


4 


4 


G 


6 


5 


25 




8 


2 


ô 


6 


3 


24 




7 


3 


5 


6 


3 


24 




6 


2 


5 


6 


4 


23 




8 


3 


2 


6 


3 


22 




2 


'> 


6 


6 


5 


21 




2 


2 


7 


5 


5 


21 




4 


2 


3 


6 


5 


20 



Bien. 



Médiocre. 



Il 
Mal. 



Le nombre des maisons d'école impropres à leur destination est de 14. 

Le nombre des salles de classe qui sont manifestement trop petites, c'est-à- 
dire dont le volume d'air varie entre le tiers et les deux tiers du cuba^je récrie- 
men taire (150 pieds cubes par élève), est de 48. 

Toutes les e'^coles de mon district, à l'exception d'une vin^rtaine, sont pour- 
vues d'un mobilier défectueux, je veux dire d'un modèle contraire aux exigences 
de l'hygiène et du bon ordre ; et malheureusement les commissaires d'écoles con- 
sidèrent l'achat d'un mobilier fait selon les règles de l'art comme une dépense 
folle et extravagante, et des tables et des bancs proportionnés à la taille dos 
élèves comme des objets de luxe inutiles. 

Dans un grand nombre d'écoles on a de mauvais tableaux noirs et des cartes 
géographi(iues hors d'usage ou en nombre insuffisant. 

Contrairement à l'article ILS des règlements scolaires, on impose aux insti- 
tutrices, dans quelques municipalités, l'obligation d'entretenir et «le av»M 
salles de classe. 



es 



Dans ma lettre du 18 juin 1808, je vous ai transmis une liste de neuf insti- 
tutrices (pli, au meilleur de ma connaissance, sont incompétentes pour iliriger une 
école avec succès. 

Je considère (pie les conférences pédagogiques de l'automne dernier ont e 
dans l'ensemble, un résultat pratitpie considérable. 



L 



58 



Le traitement aumiel des institutrices <K's écoles éléin«'ntjnres. a tjuelijues 
variantes près, est tîe î?14() ilans le comté de Chand)ly, de $1*20 «ians le comté do 
Vei*chères, et de 8100 dans le comté de Riehelieu ; mais les institutrices sont 
ol>li*j^ées de fournir \v eomItustiMe ]iour elmutTer les salles tle classe. 

J'ai riioiHieur d'être, etc., 



\\. Liri'KNs, 

Inxp. (/'('cdlcs. 



M. L. LUCIKK. 

iM.MUA, i:{ juillet INDcS. 

Monsu'ur le Sifinvfenthint, 

J'ai l'honneur de vous .soumettre mon rapport annuel sui' l'état de l'instruc- 
tion primaire dan.s mon district d'inspection pour l'aimée .scolaire 1897-98. 

Deux nouvelles écoles élénu'ntaires ont été établies dans le cours de l'année 
qui vient de s'écouler, savoir : une dans la numicipaliti» de New-llichmond et 
une autre dans ecllr «le St-l^onavcnture, ce (jui ])()rte à 82 le nondjre total des 
écoles catholiques du comté de Bonaventure. 

Toutes ces créoles ont fonctionné réf^ulierement pendant l'année scolaire 
1897-î)8, à l'exception «les (piatre petites écoles de Maini, Miguasha et Sdlarville, 
qui ont été fermées une partie «le l'année faute de moyens ))our les maintenir 
plus longtemps. 

Ces 82 écoles se classitient comme suit : 1 couvent ou école modèh^ de tilles 
dirigée par les So'urs de la Charité, à Carleton ; () écoles modèh'S et 72 écoles 
élémentaires mixtes sous le contrôle des connnissaires ou des syndics et »S écoles 
élémentaires indépendantes, y compris deux écoles sauvages. 

3,199 élèves, 1,593 gar(,'ons et 1,(J0() filles ont fréquenté ces diverses institu- 
tions avec une assistance moyenne de 2,303 ou de 72 pour cent. Ces statisti([ues 
comparées à celles de l'année dernière font voir une augmentation de 90 dans la 
fréquentation de l'école et de 79 dans l'assistance moyenne. 

Le personnel enseignant dans ces diverses maisons d'éducation se répartit 
comme suit : 10 sont des reliofieuses, 10 ont des brevets d'écoles modèles, dont 7 
les ont obtenus à l'école normale Laval, et 74 des brevets élémentaires d 
bureaux d'examinateurs. 

La moyenne des salaires est de SI 55.00 pour les institutrices des écoles 
modèles et de 895.00 pour celles des écoles élémentaires. 

Biea que minimes, les salaires varient peu ; je constate cependant des ten- 
dances à les abaisser dans quelques municipalités, par suite de la compétition 



59 



entre les institutrices et l'esprit d'ëconoinie mal entendu de certains connu issaires 
d'écoles. A mon avis, le remède à ce mal ne peut venir f[Ue de l'autorit*'* compé- 
tente. 

L'un des obstacles les plus sérieux aux pro;^rès plus rapides d*'s écohs est la 
trop «grande perte de temps de la part des élèves et la rt'çrratta^Ai' habitude des 
parents de les retirer trop vite de la classe. Il est vrai (|ue les parents ont (|uel- 
(juet'ois besoin de leurs enfants pour les aider aux travaux des champs et de la 
pêche, mais il arrive trop souvent qu'ils les retiennent à la maison pour des cho- 
ses futiles. 

J'ai eu lieu d'être satisfait de la tenue f^énérale <ies écoles ; le travail .se 
soutient, et l'on y met plus d'intellif^fince. J'ai remarqué avec plaisir (jue les 
institutrices apportent un soin tout particulier à l'instruction morale et religieuse ; 
les prières et le catéchisme s'enseif^^nent tous les jours aux enfants qui se prépa- 
rent à la première communion, et l'on suit en cela les instructions de M. le curé 
de la paroisse. 

Presque toutes les autres matières du programme d'études s'enseignent avec 
plus de succès, grâce au zèle et au savoir-faire de la majorité des maîtresses. Dans 
mes visites, j'ai souvent remarqué que les écoles qui donnent le moins de satis- 
faction s(mt celles qui ne sont point visitées régulièrement par les autorités 
scolaires. J'insiste beaucoup pour (|ue la loi soit observée sur ce dernier point. 

Grâce au bon (esprit qui anime les connnissions scolaires, les livres et autres 
objets de classe continuent à être fournis gratuitement aux élèves dans la plu- 
part des écoles. Dans les quel(|ues municipalités où cette excellente pratique 
n'a pas été introduite, on a établi un dépôt de ces fournitures chez les secré- 
taires-trésoriers (|Ui les vendent au prix coûtant. 

Voici maintenant les noms des institutrices qui se sont le plus distinguées 
durant l'année qui vient de s'écouler, lo Dans les écoles-modèles : Les Sœui*s 
(le la Charité, à Carleton ; Thérèse Cyr, à Maria, et Brigitte Audet, à St-Jean- 
l'Evanoéliste. 2o Dans les écoles élémentaires : Julienne Lanijrlois, à Port- 
Daniel-Est ; Catherine Leblanc, à Port-Daniel-Ouest ; les Sonirs du Saint- 
Rosaire, à 8t-Godefroi ; Marie-Louise Leblanc, à Ptispébiac ; Isabella Enright, à 
Nevv-Carlisle ; Marguerite Bourdage, à St-Bonaventure ; Philomène Bernard et 
Marthe Huard, à St-Charles-de-Caplan ; Emélie Babin et Azilda Poirier, à Xew- 
Richmond ; Joséphine Audet et Anne Goulet, à Maria ; Flore Landry, à Carleton; 
Emérilda Landry, à St-Jean-l'Evangéliste ; Joséphine Landry et Philomène 
Landry, à St-Alexis-de-Matapédiac. 

Avant de terminer ces remarques, permettez-moi. Monsieur le Surintenda 
de vous rcconnnander encore cette année les municipalités de St-Li\urent-de- 
Matapédiac, St-Godefroi, Mann, Shoolbred, vSt-Ltniis-de-Cionzague, Sellarville et 
les nouvelles colonies de Braudy-Brook et de St-Fran(,'ois-d'Assise dans la muni- 
cipalité de St-Alexis-de-Matapédiac, de Musselyville, dans St-Charles-de-Caplau 
et de la Pointe-au- Maquereau, dans Port-Danicl-Est, connue étant trop pauvres 
pour soutenir leurs écoles, sans l'aide supplémentaire acconlée par le gouverne- 
ment. 



uo 



J(» vous adresse, vu iiiême temps (jiie ces i-emar<|iios, la elassitieatioii des 1 
iiiunic'ipalités scolaires de mon district d inspection, par ordre de mérite, coni'or- r 
niémcnt au paraij^ra})lie 14- de l'article 11^ des règlements du comitc^ catholi(pie du 
Conseil de l'Instruction puMiipie : 



S 



"H 

o 






Noms db* MiNicn*ALiTK8. 









X — gj 



2 

W 



•si 

Se 
J ^ 



I ^ 
c ft 



Pi? a. »- î^ 



c« ;h 






NOTK 
(ÎÈNÈUALK 
OBTKNl'K. 



1 Carloton 

■J Si-,Ie:in-r F.vanp'liHto . . .. 

;{ Maria' 

4 Nrw-( arlisle 

5 St-Charles-de-Caplan 

6 New-Hiclim«»iid 

7 St-(îodefn>i 

8 St-Aloxis-d»'-Matap<^diac 

9 ('n>}^s-I\»int 

10 rort-Uaiiiil-Ouest 

11 rnil-l>aniel-F>t 

12 Mann 

m St- 11* inaventure 

14 Pasjx'hiac 

15 Mii!:iia.«h 

16 Sl-I>)uis-de-Gon7.ague . . .. 

17 (V>x. dJHH 

18 St-T>:inn'nt 

in Shoolltred. diss 

20 S'ilanille.diss 



4 


/ 


7 


10 


10 


(> 


t 


7 


10 


10 


\'2 
I 


1 




11» 
10 


10 
10 


(> 


7 


6 


10 


10 


S 


7 


7 


10 


10 


4 


C 


6 


10 


10 


5 


(> 


6 


9 


10 


2 


/ 


7 


5 


«) 


o 


(i 


(> 


10 


10 


1 


(i 


() 


\) 


10 


2 


(> 


<i 


(> 


10 


10 


4 


4 


s 


î) 


4 


4 


4 


s 


<) 


»> 


.") 


r> 


7 


s 


1 


4 


4 


S 


s 


1 


4 


4 


7 


S) 


3 


4 


4 


7 


\) 


1 


(i 


4 


6 


8 


1 


") 


4 


5 


6 



42 


Excellente 


42 


(( 


41 


{< 


40 


Trc'8 bien. 


40 


(i 


40 


n 


38 


(( 


37 


(( 


37 


(( 


37 


(( 


36 


<( 


33 


(( 


30 


Bien. 


30 


(< 


30 


(( 


29 


<( 


29 


<{ 


29 


II 


29 


li 


26 


II 



J'ai l'honneur d'être, etc., 

L. LUCIER, 

Insp. d'écoles. 



onsiear le Sarintendant, 



M. W.-G. LYSTER. 

(Traduction.) 

Cape-Cove, Gaspé, 14 septembre 1898. 



J'ai l'honneur de vous adresser mon rapport sur l'état des écoles situées 
dans mon district pour l'année 1^97-98. 

Il y a eu peu de changements importants pendant l'année dernière, et les 
remarques contenues dans mon dernier rapport peuvent parfaitement s'appliquer 
à l'état actuel de mon district d'inspection. 



fil 



Je re^r(3tte de dire (lue la popubitioii de la Côte de Oaspé est plus pauvre 
qu'elle ne l'a été depuis lon<(tenips ; il n'y a pas eu d'amélioration rlans le com- 
merce du poisson et, par consécpient, les <^ains d<'s péeln'Urs orit U;aucou[) diminué. 
Cet état de choses l'éagit évidemment de manièn* à taire tort à la perceptic^n des 
taxes scolaires et, dans plusieurs cas, les secrétaires-trésoriers ont éprouvé Ijeau- 
coup de difficultés. Un ou deux instituteurs seulement ont fait tles plaintes au 
sujet du paiement de leur traitement, et j'ai toute raison de croire (pie le retard 
dont ils ont soutiért était inévital)le, et (|U<.' la cause de leur plainte est dis- 
parue aussi vite que possible. 

.Je n'ai trouvé (ju'un instituteur sans diplûmr dans mon district : il y a 
amélioration remarquable sous ce rapport, c(Mnparativ<'mt'nt aux dernières 
années. 

Il a été construit une nouvelle école, No 1, à St-Godefroi (diss). L'école a 
été construite d'après un plan approuvé, mais je crains qu'elle ne soit trop 
petite pour les besoins de cet arrondissement qui est très peuplé. 

Les trois écoles modèles ont été ouvertes av^ec succès, et ont donné (grande- 
ment satisfaction. Leur utilité n'est plus mise en doute maintenant, même par 
ceux qui étaient fortement opposés autrefois à leur établissement. 

Je constate que les écoles ([ui ont été ouvertes pendant toute l'année 
scolaire ont fait un excellent travail, et donné plus de satisfaction tju'il y a 
(quelques années. Il est évident que l'on ne doit pas attendre d'améliorations 
des écoles qui ne sont ouvertes qu'à certaines époques dans l'année. 

Deux sujets ne sont pas généralement enseignés: la grannnaire anglaise et 
le dessin. Le dessin ne peut être bien enseigné (|ue par les professeurs ayant 
quelque goût artistique, et ayant reçu même un enseignement convenable. 

L'adoption de l'écriture droite a donné des résultats remarcjuables. 

Je crois que le nouveau règlement qui oblige les instituteurs d'avoir suivi 
un cours d(î pédagogie à l'école normale McGill sera avantageux. Il diminuera 
probablement le nombre des candidats aux diplômes ; mais il donnera des 
professeurs qui auront reçu une éducation pédagogitpie soignée, et qui, en un 
mot, seront au courant de leur profession. 

Les bonus présentés à certains instituteurs dans le mois de janvier dernier 
ont été reçus avec reconnaissance. Ils ont été regardés comme un témoignage 
d'un travail ayant donné de bons résultats et exécuté avec zèle et dévouement, 
par fois pendant plusieurs années, et souvent en présence de difficultés 
diverses. 

Je suis heureux de constater (|ue les parents en général reconnaissent aux 
instituteurs une inqjortance plus grande (ju'ils n'avaient l'habitude de le faire, et 



U2 



je «lois iliri' (|Ue K-s institutturs sont sonsiblos à cette appréeiation. Les jeunes 
institutrices sont «jfénéralenn'nt au-dessus de tout reproche, et la j)lu})art d'elles 
aiment leur travail »|ui est si in>})ortant, et i)lusieurs même y ai)]H)rtent tout 
hur dévoui'ment. 

d'ai l'honneur d'être, etc., 



WlI.I I \M-( JoKi; i^VsTKU, 

Ihs^). d'écoles. 



M. .!.-(; -W. Mc(îO\VN. 

MoNTKKAK. IS juillet 1808. 
}f(ft)f*irHr le Surintendant, 

.) ai 1 hoiuu'ur de vous soumettre mon ra])])ort pour 1 aini('e scolaire l8î)7-98. 

Me conformant à vos instructions, je n'ai visité (pi une fois cliacune des 
<''C<»les de mon district: la visite d'automne ayant ét«'' remplacée par <les conf(''- 
rences pédaiX(»Lji«pies. .1 ai pu C(»nstater avec ])laisir (pie ces conf«'rences ont 
prexiuit les meilleurs fruits. Si un grand nombre (J'institutrices nuuKpient 
d'initiative, de nn-thode et souvent de discipline, c'est ])lut(U faute de notions 
pédagogi(pies (pie faute de lH)nne volonté. 

En faisant le relevé des ])oints accord(''s à cluKpie municipalité, cette année, 
je trouve (|Ue .*^2 ont mérité la note er'tJImf l!l hi note très biett-, et 2 la note 
bien. Il n'y a pas de note mé/liffrrf. 

Je ne prétends pas pour cela (jue tout soit parfait : mais je ne })uis m'empé- 
cher de me déclarer satisfait du résultat. 

Mon district d'inspection comprend aujouidlini une population scolaii-e de 
42,4*Î4 élèves, r('partie comme suit : 





rXOI.ES sors ( (>NTF{(*)LE. 


Jù(>i-i:s 
im)Kim:ni).\nte.s. 


Fota] général 




Ecoles. Classée. Elèves. Ecoles. 


Élèves. 


des élèves. 


Cité de !M<»iJtivul 


41 .34."> 1C),7S4 '^î» 


S..1->>0 


25,104 


Coiutt' <riIoclula'^M 

Comté de Laval 


.')! ii2l» 12,02() 
28 :]:> 1 1,782 


Hi 1 ;'>,257 
2 205 


15,28.'] 
2,047 


120 000 1 30,592 

i 


47 11,842 


42,434 



o:} 



Je ne visite pa.s les écoles indépendantes, je nie l)orne à en recueillir les 
i»tati.Hti(|Ue.s ; mais j'.ii visit(^ les 60î) classes sous contrôle, composées de 30,592 
élèves. ( '<'s chiffres n'ont certainement pas l>e.soin de commentaires. 

Je Vous ai dt-jà l'ait, dans mes Imlletins d'inspection, le rajiport d»'taillé do 
clia(|Ue école, et je crois que la ré[)étition en serait pour le moins inutile. 

Voici le tableau de la classification scolaire, conformément à l'article 13 des 
règlements du comité catliolicjue : 



O 

y. 



4 
ô 
() 

7 
S 
*) 

;() 
11 

12 
13 
14 
lô 
l(i 
17 
IS 
1<.» 
20 
21 
22 
~2ÎÏ 
24 
25 
2(î 
27 
28 
2«) 
:5() 
.•Ji 
:V2 

:;4 
:îô 
3(> 
37 
38 
30 



•Noms DKS .MlNK ll'M.ITÉS. 



w r s 7''c S<rTK 



1 a 






s 




Ji 




ombre d'écoles e 
activité. 


X c 

"* "^ S 

^ ^5 


Etat mobilier m 
général. 


ise en opénition d 
cours d'études. 


Emploi des livres 
approuvés. 


'S 
-té 


TotAl des points 

conservés, 
sur 50 jU'cordés. 


1 -A 






15 




H 





Cilé de Montréal 

St-Henri 

St -Jean-Baptiste 

Ilochelaga 

( 'ote-des-Neiges 

(V)te-8t-Paul, village — 
I'oint<.i-aux-Trembles ... 

Sault-au-Kécollet 

Coteau-St-Louis 

Ste-Ckmégonde 

St-.loseph-de-I>ordeaux . 

()\itremont, diss 

St-rierre-aiix-Lieiis 

O )teau-St-l*ierre 

Village Turcot 

St-Louis-de-Mile-End . . 



St-(irég()ire-le-Thaumaturge. . 

Cote-St-^[iclu'l 

Xotre-l)anie-dc'-(ir.k'é 

St-Martin, village 

St-Vincent*-de-Paul 

r«)nt-Viau 

L< )ngue-l\)into 

( 'ûte-St-Léonan l 

St-Charles-du-r>as-du-Sault . . 

Ikis-du-liord-de-l'Eau 

Ste-I'ose, village 

Côte-St-Fnin(;()is 

La-Grande-(V)te 

Côte-St-Klz'ar 

Bas-de-la-IVt'e-(ute-.Ste-Uose 

Saint-Jules 

I\iviCiv-des-l*rairies, village . 
Rivière-des- Prairies, paroisse. 

Bas-de-Si->larliu 

llaut-de-Sl-.Maiiiii 

Côte-St-Antoine 

Ste-Dorollvée Xo I 

Ste-Dorothée No 2 





10 

y 

10 

10 
9 
9 
9 

10 
9 
9 
8 
9 
9 
8 
8 
9 
8 

10 
9 

10 
8 
8 
8 
8 
7 
8 
s 



10 
9 

10 
9 
8 

10 
9 
9 
9 
9 
<» 

10 

10 

10 
8 
9 
8 
7 

10 
8 
<i 
() 
<> 
< 

.") 
(i 
8 
."> 



< 


() 


( ■ 

< 


(> 


/ 


() 


8 


(i 


s 


1) 


4 
i 


.1 

(> 


7 


(i 

C, ; 



10 

11) 

10 
9 
10 
10 
10 
10 
9 
9 
10 
10 
10 
9 
10 
10 
10 
10 
10 
10 
10 
10 
10 
10 
10 

10 
9 
10 
10 
10 
10 
10 
9 
10 
10 
10 
10 
10 



1 10 


10 


l 10 


10 


, ^^ 


9 


! 10 


10 


; 10 


10 


10 


y 


1 10 


10 


1 10 


10 


10 


9 


10 


10 


i 10 


9 


' 10 


9 


10 


8 


10 


8 


10 

( 1 


10 


i 9 


9 


' 10 


10 



10 

s 

10 
10 
10 
10 
10 
9 
10 
10 
10 
10 
10 
10 
10 
10 
10 
10 
10 
10 



s 

10 

10 

10 

9 

10 

10 

8 

8 

8 

8 

8 



49 

49 
48 
48 
48 
48 
48 
48 
47 
47 
47 
47 
47 
40 
4«) 
45 
4ô 
45 
45 
4.5 
44 
44 
44 
44 
43 
43 
42 
41 
41 
41 
41 



GENERALE 



ODTEXUE. 



hxct'ileni. 



*"^ 


40 


Trî's i>ien. 


" 


40 




*• 


■• 


40 




•* 


s 


40 




(( 


— 


40 




'• 


s 


40 






i 


M 







1)4 



o 



40 
41 
42 
4.S 
44 
45 
4(i 
47 
4S 
40 
50 

51 
52 
5;^ 



Noms i>d< Minuii'vi.ités. 



c 


1 


if 






s; î ^' 


II 

S 




o 


M :i 


'y. 





I>\'*-Ko<trs 

naut-ai'-la-lVtit«-C\Mo 

St-rr.inç<»is-<ii'-SaK's 

Bil>J-^K•-la-(inuldo-(^^t<' 

CV»ti'-<U'8-lVrnin 

Côto-St-Luc 

L'AIx.ni-îVriouffi- 

I^i-(ii-aiult'-(V»to 

St-Kl/rar 

(Vit<'- Visitât ion 

Haut-(.k'-la - tîraiulo-(V»t<> Sic 

HOHI^ 

(Y)to-dos-I^icsii»HO 

St-K<liuiaiil 

CV»U'-St-raiil. iKiroJHs*' 



-a 

♦- fi 



o s 

^^ 
o ^ 

S^8 



C 



« a 



e 

H 



^ o 
— c >^ 

«8 ^ u 





8 


(> 


S 


S 


S 


.'W 




() 


5 


10 


10 


7 


:w 


4 


7 


5 


8 





s 


;h7 




S 


K\ 


8 


8 


/ 


.'Î7 




S 


(> 


8 


8 


7 


:{7 




(5 


5 


8 


9 


S 


:î() 




."> 


5 


10 


10 


(> 


Wks 


1 


7 


4 


10 


8 


<l 


:î5 




(l 


5 


8 


8 


s 


:i5 




") 


4) 


8 


9 


7 


85 




5 


5 


9 


10 


5 


;i4 




() 


:i 


8 


8 


8 


\\\\ 


•> 


4 


4 


7 


7 


8 


;io 


I 


;> 


4 


6 


6 


(> 


27 



J'ai l'bonncnr rl'otre, etc.. 



Note 

G4Ni-:RALE 
OHTKMK. 

Très bien. 



Bien. 



.J.-CJ.-W. McOovvN, 

Inbj). (lU'Coles. 



M. J. M((iRE(iOK. 



{ï nul II et ion.) 



HUNTINGTON, 28 jujllet 1898. 



MotWienv le Snrinfeiidifnf, 



J ai 1 liunnt'ur «le vous présenter mon dix-septième rapport annuel sur les éco- 
les de mon district d'inspection, pour l'année scolaire finissant le trente juin 1898. 

Les bulletins d'inspection qui ont été envoyés en différent temps indi- 
quant le rang des municipalités, tant au sujet des progrès matériels que scolaires^ 
me laissent peu de chose à dire maintenant. 

Les élèves des écoles ouvertes pendant dix mois ont prouvé leur supériorité 
par le progrès en général et l'excellence de leur exposition scolaire. Leurs tra- 
vaux pour 189()-97 en concurrence avec les districts ruraux ont remporté tous 
les premiers prix et deux mentions honorables. Je ne mentionne ce fait que 
dans le but de conseiller aux municipalités d'adopter le système d'enseignement 
de dix mois. 



65 



Le iKjinljre total des élèves a ét('' de 2,5(jl, avec une présence moyenne <l«; 
1,()38, soit près de 64 pour cent. 87.12 pour centdcs élèves reçoivent leur instruc- 
tion dans les écoles éh'inentaires, 8.47 pour cent suivent les écoles modèles, et 
4.41 pour cent profitent des avaiita^^os supérifmrs de nos académies, mais .40 
pour c^uit seulement ol)tiennent le degré d'a.ssocié es arts. Si l'on prend la pro[x>r- 
tion relative de toute la population scolaire de la province sous ce rapport, on 
trouve (ju'elle est d'environ î).3.(), et de 1 pour cent respectivement. Cela ne 
déinontre-t-il pas la nécessité d'améliorer nos écoles élémentaires. 

Dans les écoles Vnen dirigée.», les élèves exécutent généralement les travaux 
spécifiés dans le cours d'études actuel en six années environ, puis après, par suite 
d(; l'indifférence des parents ou pour toute autre cause, au lieu de continuer 
leurs études dans des écoles modèles ou des académies, ils s'en vont à rage de 
douze ou treize ans. Il en ré.sulte la nécessité d'augmenter le programme du 
cours élémentaire, de manière à retenir autant que possible les élèves un ou deux 
ans de plus à l'école. Cela aurait pu être obtenu facilement, si le bill de l'Ins- 
truction pul)li(iue présenté à la dernière session du parlement provincial était 
devenu loi, en comprenant ensemble deux ou plusieurs écoles, et en employant 
le nombre d'institutrices nécessaires; mais avec les règlements actuels cela est 
impossible, parce (|ue les travaux spécifiés dans le cours d'études sont tout ce 
(juc l'on peut raisonablement attendre d'une école, ou d'un instituteur quelconque 
Il en résulte que les écoles primaires devront en souffrir pendant un certain temps 

Sur les cent une institutrices, quarante imt des diplômes d'école modèle ; 
8 du McGill, 28 du bureau central protestant, 2 instituteurs et 2 institutrices 
des bureaux catholiques ; 57 ont des diplômes élémentaires; 13 institutrices 
du McGill, 41 institutrices du bureau central protestant et 3 institutrices des 
bureaux catholiques ; 3 soeurs de la Congrégation Notre-Dame, et un instituteur 
de l'école des sauvages de St-Régis, avec un certificat de troisième classe 
d'Ontario. 

Toutes les écoles ouvertes ont été visitées deux fois, et j'ai constaté des 
progrès satisfaisants dans chacune d'elles. Comme toujours les écoles ayant le plus 
d'élèves manifestaient plus de vie et d'émulation, et ont produit de bons résultats. 
Il est évident (jue toutes les écoles ne doivent pas être placées sur le même rang. 
Près d'un tiers méritent la note excelle )it, et les (piatre-einquièmes du reste 
peuvent être classés avec la note bon, et le reste pas.sable. 

L'année s'est passée agréa) »lement, mais non sans incident. L'inspecteur 
avait passé la matinée du 22 décembre 1897 à l'école de Roxham, Lacolle, avec 
l'intention de se rendre au No 8 de Hemmingford dans l'après-midi, mais en 
arrivant vers une heure, il a trouvé porte close, persienne fermée, bien que tout 
indiquât que l'école avait été ouverte dans la matinée; il conclut que l'école avait 
été fermée poin* les fêtes de Noël, et il continua sa route. Les commissaire'' so 
sont pljùuts plus tard, di^a^nt que l'école ft'avait jamais été ferméç, 



66 



Liste dos écoles méritant la note <\rcellevt, par ordre de mérite : 

Institutrice». MuNiaPAUTÉs. t.»?"!? 

1 Mlle Annie B. Camithcn» lIinclunbn>oke 1 

2 " Mary C. Hrown ll..wi(k 1 

2 ** Mftiynret S'vor Howiok 2 

2 " Mary F. Kcnnie St-('hryH^^st<^n^e 1 

."» " Mnrtha V. Taul (îo(iiiKmcliet*ter <> 

4 " Knmia S. lU'ntlon*<>n l'ranklin (i 

ft *' .laneKoy Onnstowii 4 

r> " Mary A. Kilgour Onustown \) 

i\ *' Jane Fol Ion (îodniancheHter {) 

t» " Anuuula MrNaupliton St-Anicot i(^i^Js) 4 

6 " Annio (\ Mcl>t>nald. • >rnisto\vn (» 

r> *' Mary C'anipln'll ( )nnRtown 12 

7 " Kleon«)r Dunlop St-ChryHoPt/>nie 8 

8 " Aegie Watlierson (iodnianchester 11 

9 •• ]Sfar>' E. Moody Dundi'e (i 

9 " .Tonnio Currio Fnmklin 7 

10 " .huut Iii»\vo llowick 3 

11 " Mary Suthorland Florin 4 

11 ** Relxîcca Conlter Hinohinbrooko 2 

11 " A. .1. .lohnpon Ilinclunbrooko 9 

12 " Elizalx'th Kuddock (indnianclu'ster 1 

12 " rW»s>:io ('anu'n>n Oundi'0 5 

12 " Fdna E. Cliainlx^r» liinohinbrooko 3 

13 " Maria SanpsU»r Oniistown 13 

14 " Lucv M. F.Kld Fl^îin 1 

14 " Mappio McCurtlio Ilavtdock 1 

15 " Flranor Hcrvoj» (>rinst<)wn 3 

15 '* FuMiia Camplïell Orinstown 7 

16 " I^lla Stowoll ( iodnianchoptor 7 

17 " Bella Macfarlane St-Anicet (Diss.) 1 

Les /'ooles des institutrices dont les noms sont précédés d'nn numéro 
semblable ont mérité' la même note. 

J'ai l'honneur detre, etc., 

James McGregor, 

Insj). d'écoles. 



M. J.-W. McOUAT. 

(Traduction.) 

Lachute, 1er juillet 1898. 
Monsieur U Surivfrndavt, 

J'ai l'honneur de vous présenter mon rapport annuel pour l'année 1897-98. 

Je n'ai pas à constater beaucoup de progrès dans l'amélioration du 
matériel, bien que l'on en ait fait dans les travaux scolaires, et j'ai le plaisir de 
vous envoyer une longue liste d'institutrices ayant obtenu de grands succès, liste 
faite par ordre de mérite, bien que dans certains cas il y ait égalité. 



67 



Institutrices. 



Ecoles. 



Mlle fAnnn Morrison Hillhearl. 

Fanny Clarke New Glasgow. 

Magfjjie Lumsden Torrebonne. 

Lillie Wood Joliette. 

Anni(; Gorhani St-Eu.stache. 

Jennie iMcKenzio Calumet. 

Helon Buckhaiii Brownsbur^. 

Lizzie P F. Patterson Dalesville. 

Aima Campbell Newton. 

Florence Anderson St-Télesphore. 

Jennie S. Watcham Cherry Valley. 

Wilhelmina Caruthers St-Laurent. 

Ettie T. McBride Mascouche. 

Robina Hialop, Bougie. 

Clara Dickson Côte St. Louis. 

" E. Allan Law, Bradfords. 

" ]\Iaggie Gordon Genoa. 

" Clark Kettyle East End. 

" Mary E. Armstrong Ste-Anne de B. V. 

" Elizabeth Sharpe Grenville Village. 

" Maggie Dixon Cambria. 

" Kate McDougall Mount Maple. 

" Catherine Thompson Hudson. 

Plusieurs institutrices qui ont bien travaillé n'ont pu prendre place dans 
cette liste, parce qu'elles ne s'étaient pas conformées complètement au programme. 
D'autres, à cause des circonstances dans lesquelles elles ont enseigné : manque 
<rélèves, dans un cas, manque de fonds, dans un autre, et dans beaucoup de cas 
matériel inférieur et classes interrompues par plusieurs semaines de vacances 
pendant l'hiver. Je suis heureux d'apprendre qu'il doit être accordé une alloca- 
tion supplémentaire aux municipalités pauvres, et j'espère que cet argent sera 
employé à acheter le matériel le plus nécessaire, et à améliorer l'éducation dans 
ces endroits. Je conseillerais de ne payer ces allocations qu'à la condition que 
les règlements aient été exécutés à la lettre. 

r)eaucoup de contribuables et de membres de bureaux scolaires m'ont dit être 
en faveur de dépenser l'argent consacré aux prix en matériel scolaire, qui 
serait donné comme prix aux écoles pour progrès général, au lieu do donner des 
prix en livres aux élèves comme on le fait maintenant. Le principal but des 
lécompenses est d'encourager l'étude et l'instruction, et il est évident pour 
ceux (jui s'occupent des écoles publiques que la méthode actuelle de distribution 
des prix ne fait pas le plus grand bien. Un prix accordé à l'école stimulerait 
l'esprit public de cette école et assurerait la coopération de chaque élève, ainsi 
(|ue celle des parents, pour placer cette école dans une position enviable. Cette 
rivalité louable parmi les écoles publi(\ues réveillerait l'intérêt que Ton doit 
apporter à l'instruction en général. Le prix accoi'dé à une école devrait porter 
sur une carte spéciale les noms de l'institutrice et des élèves qui l'ont gagné, 



68 



l'aniuV, otc, etc. Il pourrait être (iistrilnu^ piibliquomont, en présence des pa- 
rents et des anus do rt'diicjition. alors (pie l'on pourrait exjxiscr d'une manière 
eftective les travaux dt' léeole. Ce pi'i>j^ t a été diseutc et adopté à l'unaniniité à 
la réutiion des instituteurs protestants en liS94, et à la eonférence des inspec- 
teurs (jui a eu lieu en 1895. à St- Hyacinthe. 

L'association des instituteurs d'Argenteuil et l'association des instituteurs 
de la lîanlieue de Montréal ont eu j^lusiours nuiiiions pendant l'année d('rnièr(ï. 
A ce sujet, nu-s institutrices sont d avis (pie des conférences pédai;ogi(pies, faites 
au conimenceinent de l'année, produiraient de bons résultats. 

Dans l'arrondissenient No 5 (Genoa), Ste- Jérusalem, on a construit une école 
spacieuse et comnKxie. Aux Mille Iles No 3, Morin-Flats, Hudson et Cambria, on 
a fait des améliorations extérieures, et l'on a placé de nouvaux sièges dans l'école 
de St-Félix-de- Valois On pourrait mentionner aussi ditTérentes menues dé- 
penses faites dans toutes les écoles, et l'on pounait tracer une liste plus grande 
des besoins auxquels on n'a pu pourvoir ; cartes, siennes et tableaux noirs. Les 
globes, dictionnaires et borlofjes .sont tr»'s rare.s. Dans lu^aucoiip trop de cas, le 
site de l'école a été choisi parée (pi'il était impropre à tout autre usage. Peu de 
terrains sont clos, et la plupart du temps on n'en prend aucun .soin. La plupart 
des écoles n'ont jamais été peintes, et celles qui l'ont été sont aussi nues (ju'avant 
de l'avoir été. de ne comprends ])as dans ces remanpu's les nouvell(;s maisons, 
d'éc:»le, trente environ. (|ui ont éti' érigt'es depuis (piehjues années. Pour remédier 
à un tel état de choses, je conseillerais de no payer l'allocation du gouveinen)ent 
qu'à condition Vju'elle soit employé*» à faire les améliorations les plus nécessaires. 

Les écoles publiques de Montréal produisent un excellent résultat et don- 
nent un grand exemple de progrès qui fait honneur à la cité de Montréal et 
à la Province. 

En terminant, je désire remercier ceux avec lescjuels j'ai travaillé l'année 
dernière, pour la franchise et la courtoisie (jui ont caractérisé nos relations, et 
j'exprime l'espoir que ces bonnes relations continueront. 

J'ai l'honneur d'être, etc., 

J.-W. McOuAT, 

Inap. d'écoles. 



M. J.-P. NANTEL. 

St-Jérôme, 29 juillet 1898. 



Monsieur le Surintendant, 



J'ai l'honneur de vous soumettre mon rapport général sur l'inspection des 
écolea 3ous mon contrôle, pour l'année scolaire 1897-98» 



69 



Voici d'abord le tableau de classification des municipalités scolaires de mon 
district d'inspection, par ordre de mérite : 



'S 

o 

OQ 

O 



Noms dkh Mlnicii'alitks. 



J 12 ^1 

^'*' T* ' ^ "^ Oj 






î3 

w 




1 

2 

3 

4 

5 

6 

7 

8 

9 

10 

11 

12 

12 

12 

13 

13 

13 

14 

15 

16 

17 

18 

18 

19 

19 

20 

20 

21 

21 

22 

22 

23 



Terrebonne, ville 

St- Jérôme, ville 

Ste-Thérèse, village .. 

Côte-St-Joachim 

Ste-SchoUiHtique 

Ste-Thérèse, paroi aae 

St-Augustin 

St-EuHtache 

lOka 

jTerrebonne, paroisse. 
Ste-Aiine-des-Plaines . 

{St-J'-rôme, paroisse. 
St-Placide 
St-Canut No 1 

r St-Janvier, village. . 

] St-IIerinas 

( St-Canut No 2 

|St- Benoît 

Ste-Agathe 

Ste-Monique 

Ste-Sophie 



i f St-Janvier, paroisse , 
j \ St-Joseph-du-Lac. 



f St-Sauveur 

I \ St-Colomban . . . 
I f St-Hippolyte. . . . 

\ Ste-Lucie 

f St-Janvier, bas. . 

\ Ste-Margaerite . . 

( St-Jérônie No 4 , 

\ Ste-Adèle 

St-Sauveur, diss. . . 



4 
4 
3 
1 
10 
9 
7 
9 
7 
3 
9 
9 
5 
3 
1 
4 
1 
8 
8 
5 
5 
3 
3 
6 
1 
5 
3 
1 
5 
1 
7 
1 



10 
9 
9 

9 
8 
8 
7 
8 
7 
6 
7 
6 
5 
7 
7 
6 
5 
5 
5 
5 
4 
4 
4 
4 
2 

4 
3 
3 
4 
2 

3 
4 



10 
9 
9 

9 

8 

„ I 

/ 
7 
7 
6 
6 
6 
5 
6 
5 
6 
6 
4 
5 
5 
4 
4 
4 
4 
3 
2 

3 
4 
3 
3 
2 

2 
3 



10 

10 

9 

8 
8 
8 
8 
8 
8 
8 
7 
7 
9 
7 
5 
7 
9 
7 
7 
7 
6 
6 
6 
6 
8 
6 
6 
6 
4 
5 
4 
2 



9 
10 
9 
8 
8 
8 
8 
6 
7 
7 
6 
7 
5 
6 
6 
5 
6 
6 
5 
5 
6 
5 
5 
5 
6 
4 
4 
4 
5 
5 
5 
4 



48 
47 
44 
42 
40 
39 
38 
37 
36 

a5 

34 

:53 

33 
33 
32 
32 
32 
31 
30 
29 
28 
27 
27 
26 
26 
25 
25 
24 
24 
*^2 
2*^ 
21 



Excellent. 



Très bien. 



Bien. 



Médiocre. 



J'ai apporté beaucoup de soin à la confection de ce tableau qui fait connaître» 
à lui seul, l'état de l'instruction dans les différentes municipiilités scolaires de 
mon district d'inspection. 

Comme l'on peut voir par les chiffres contenus dans la deuxième et la 
troisième colonne du tableau ci-dessus, ce sont les maisons et le mobilier scolaires 
qui laissent le plus à désirer. Pour certtiines municipalités, il est ditîijile 
d'accomplir d'ici à quelque temps tontes les amélit)rati()ns nécessaire-;, elles sont 
trop pauvres pour faire mitux ;pour quelijues autres municipalités, c'est la bonne 
volonté qui fait défaut. Les moyens ne manquent p^is, mais l'on reUirde indéfi- 
niment des améliorations qui vont nécessiter quelques dépenses. Comme vous 
avez pu le remarquer dans mes bulletins d'inspection 011 j'ai donné la dimension 



70 



de prt'sqno toutes les salles de classe des écoles de mon district, elles sont rares 
les écoles (jui oHVent satisfaction ; presijue t-outes ne donnent pas aux enfants 
qui les fréquentent les 150 pieds cubes d'air par entant exigés par les lois 
scolaires. 

Les chiffres «le la quatrième colonne du tableau donnent })lus de satisfaction: 
ils indiquent que, d'une manière presque «générale, l'on a bien suivi ](" pro^i^rannni» 
d'études. Il n'y a (pu» ciiuj nnmicipalités scolaires sur trente-deux (pii ont la 
note *' médiocre." 

Les chiffres de la sixième colonne font voir (pie, dans la majorité de mes 
municipalités scolaires, le traitement des instituteurs et des institutrices laissent 
encore à désirer. 

Dans le rapport (jue je vous ai transmis en décembre dernier sur les confé- 
rences pédaj^ot^^iques, je vous disais (jue j'aut^urais beaucoup de bien de ces 
réunions. Je suis aujourd'hui en état de vous assurer ([ue ces conférences ont 
rempli leur but dans mon district. Je visitais, dans le cours de juin dernier, 
une école où la jeune institutrice ne m'avait donné aucune satisfaction dans 
l'anntv scolaire l.SÎ)()-î)7 ; cette année, le résultat de l'examen est très bon, je lui 
fis remar(|uer le ehan;^ement. "Cette année, me dit franchement cette jeune 
personne, je sais un peu ensei{^ner, tandis (pie je ne le savais pas l'an passé: je 
l'ai appris aux conférences pédago;j^iiiues." Ce (pi'avouait ainsi cette jeune 
institutrice, d'autres l'ont (h'montré ])ar leur succès lors de ma visite, même des 
vieilles routinières ont endtoité \v pas dans la voie du progrès et m'ont prouvé 
(pie je n'ai pas prêché tout à fait dans le dt'sert. Je ne veux pas dire pour cela 
que je n'ai rencontré que des succès dans mes examens de la tin de l'année. Il 
y aura toujours des pers(Uines (pli ne veulent ou ne peuvent pas comprendre et 
j'en ai rencontré cette année comme dans les années deinières ; mais à prendre 
l'ensemble, je suis très satisfait du travail de mes instituteurs et de mes insti- 
tutrices, travail (jui a été, il me semble, fait d'une manière plus méthodique, plus 
raisonné que ces années dernières et cela, grâce aux conférences pédagogiques. 

Les gratitiaitions accordées aux fonctionnaires de l'enseignement les plus 
méritants créent aussi un puissant moyen d'émulation. J'ai pu le constater 
d'une manière évidente cette année. 

Je suis satisfait de la manière dont s'acquittent de leur charge la plupart 
des secrétaires -trésoriers de mon district d'inspection. 



J'ai l'honneur d'être, etc., 



J.-P. Nantel, 

Insp. d'écoles. 



71 

M. L.-0. PAGE. 

LoTBiNifcRE, 29 juillet 1898. 
Monsieur le Surintendant, 

J'ai l'honneur de vous présenter mon rapport sur l'état de toutes les écoles 
catholi([ues (jui ont été en activité l'année dernière dans les comtés de Wright et 
de Poritiac. 

Dans les 45 iimnicipalitos de ce district, il y a eu 137 écoles en opération, 
dont 3 académies, 3 écoles modèles et 131 écoles élémentaires. De toutes ces 
écoles, l'académie d'Alymer est la seule qui soit indépendante ; les autres sont 
sous le contrôle des commissions scolaires. 

Le personnel enseignant se compose de 12 instituteurs religieux, 31 institu- 
trices religieuses, G instituteurs laïques diplômés, 135 institutrices laïques diplô- 
mées et 6 institutrices laïques non diplômées. 

Le nombre d(;s institutrices qui ont enseigné sans diplôme va toujours en 
diminuant, j'espère (jue l'année prochaine il n'y en aura pas une seule dans mon 
district. 

Le salaire moyen a été cette année de 8250.00 pour un instituteur religieux, 
$174.51 pour une institutrice religieuse, $181.66 pour un instituteur laïque, 
S145.14 pour une institutrice laïque diplômée et 8118.33 pour une in.stitutrice 
laïque non diplômée. 

Les écoles ont été fréquentées par 6,659 élevées ; l'assistance moyenne a été 
de 71 par cent. 

Il a été construit 4 maisons d'école. Les plans ont été exécutés conformé- 
ment aux devis fournis par vous, Monsieur le Surintendant. 

Plusieurs maisons d'école ont été réparées et sont maintenant confortables ; 
il y en a encore malheureusement beaucoup qui sont petites, mal éclairées, peu 

ventilées. 

L'arithméticjue, l'anglais et le français sont généralement assez bien 
enseignés ; cependant il y a encore quelques institutrices anglaises incapables 
d'enseigner le français qui ont charge d'écoles où la moitié des élèves sont 
canad iens-f rançais. 

Le par cœur joue un trop grand rôle dans l'enseignement de l'histoire et 
de la géographie. 

Le dessin et l'agriculture sont négligés dans la plupart des écoles; en faisant 
enseigner en ma présence, je me suis facilement eonviiincu qu'un grand nombre 
de titulaires ne sont pas au fait de cet enseignement ; les études qu'ils ont faites 
ne les y ont pas suffisamment préparés. 

L'écriture verticale est enseignée dans plusieurs municipalités ; ceux qui 
l'ont essayée sont tellement satisfaits, les avantages réels qu'elle a sur l'écriture 
oblicpie sont si considérables, qu'ils ne voudraient pour beaucoup retourner à 
récriture oblique. 



72 



MM. les secrétaires tiennent bien les comptes et raudition en est faite tous 
les ans. 

Plus «le cent instituteurs et institutrices, MM. les cures ot la plupart des 
conimis.saires d'(5coles ont assiste aux conférences pt^da^o^iques que j'ai données, 
et tout le nion<le s'accorde à dire (jue ces conférences feront un bien considérable. 
Chacun loue les etforts (jui se font de toutes parts pour promouvoir la cause 
de l'éducation. 

Ci-joint la cltxssilication des municipalités de mon district, par ordre de 
mérite ; 



é 

-H 

p 

S 


Nu.M> i)h> yivsn n- WATÈa. 




S if 

ç X o 
* C ea 

s'. S- 


Etat du mobilier 
en général. 


Si 


Emploi des livres 
approuvés. 


Traitements^ et 
mode de 
paiement. 


•^ ou 

&> C 

in 

-* c - 
o ^ 


Note 
(jénkrale 

OBTENUE. 


1 


Hull, cité . 


8 

ï 
1 

1 
1 
3 
() 
4 
1 
G 
4 
2 

3 

1 
1 
1 
11 
1 
1 
1 
2 
•> 

G 
2 
1 
5 
5 
1 
1 
3 
5 
4 
9 
2 
1 
1 


12 
10 

10 
10 
10 
10 
10 
9 
8 
7 
8 
9 
9 
10 
9 
9 
7 
8 
10 
8 
8 
9 
7 
G 
7 
8 
7 
G 
8 
8 
7 
9 
7 
7 
5 
8 
7 


10 
10 
10 
10 
10 
10 

l 

7 

10 
9 
8 
7 
9 
9 
10 
9 
8 
8 
G 
6 
7 
9 
7 
6 
5 
6 
6 
8 
5 
6 
5 
5 
5 
6 
7 
4 


10 
10 
10 

8 
8 
8 
9 
8 
9 

10 
8 
9 
9 
9 

10 
9 
8 
8 
5 
9 
8 
() 
7 
9 
6 
8 
8 
7 
7 
7 
7 
7 
7 
7 
7 
8 
7 


10 
10 

8 
10 
10 
10 
10 
10 
10 

7 
10 

s 

9 

G 
10 
() 
9 
9 
8 
9 
8 
8 
7 
7 
10 
8 
7 
8 
4 
7 
8 
9 
7 
7 
7 
6 
8 


10 

10 

10 

10 

10 

10 

9 

10 

10 

10 

9 

10 

10 

10 

5 

9 

10 

9 

10 

9 

10 

9 

9 

10 

10 

10 

9 

10 

10 

10 

9 

6 

9 

i 9 

10 

6 

8 


50 
50 
48 
48 
48 
48 
47 
45 
44 
44 
44 
44 
44 
44 
43 
43 
43 
42 
41 
41 
40 
39 
39 
39 
39 
39 
37 
37 
37 
37 
37 
36 
35 
35 
35 
35 
34 


P^xcellent. 


•> 


Avlmer 


<( 


3 


S»uth-( )nHlow 


<i 


4 


l*«»rt:ijîe-du-F<>rt 


(( 


5 
(> 


Litohlicld. diss 

Brvson, disa 


<< 


/ 


Bristol 


(( 


8 

9 

10 


St-Etienne-de-Cliolsea 

Ste-(V'cile-de-Mashain 

WaUham 


(1 


11 
V2 


Calumet ,. . 

rantlev 




la 

14 


St-Kdouard-de-Wakefield. . . . 
Sluniii 




15 
16 


Pointe-Ciatiiieau 

Hull-Sud, dis:? 




17 


Maniwaki 


il 


18 


Ile-aux-Aliimettes 


II 


19 


IK'sclu'nes 


II 


20 
21 


.^t-.Tean-de-Wakrfield 

Aldfield-N«»rd 


II 
Très bien 


*>o 


Kffan 


i< 


23 


Bri.stol 


il 


24 


Manslield 


il 


25 
2(> 


Ste-Philomène-d'Egan 

Kardlev 


II 
II 


27 


Ea.st-Templeton 


II 


28 


West-Templet<^)n 


II 


29 


Denholm 


II 


30 


Egan-Oueat 


II 


31 


I^slie 


it 


32 


Témiscamingue 


1 1 


33 
34 


Ste-Elizabeth-de-Franktown . 
Wright 


li 

a 


35 


Onslow-Nord 


il 


36 
37 


St-.Toseph-dc-Wakefield 

Aldfield-Sud 


II 
II 







73 



1 

e 

'H 

o 

co 

o 

5«^ 


NOE-» DRS Mu.VICII'ALITéH. 


9à 




2 ii 
^ *< 


Etat du mobilier en 
général. 


Mise en oix'nition 
du cours d'études. 


Emploi des livn»8 
approuvés. 


-1 

1 1 

11 

•g 

H 


5 .g 

m 


Note 

OBTENIE. 


38 


Auniond 


2 
1 

3 
7 
2 
5 
4 
3 


7 
3 
4 

5 
7 
5 
7 


7 
3 
6 
4 
5 
5 
5 
5 


8 
8 
7 
5 
6 
5 
5 
5 


6 

10 

9 

8 
6 
4 
(3 
7 
1 


5 

8 
tf 
8 
•7 
6 

2 


33 
32 
32 
31 
29 
27 
27 
26 


(( 


Pontiîic 


i( 


40 


Cameron 


i( 


41 


Bouclictte 


ti 


49 


Alyvvin 


Bien 


4S 


Low 


ti 


44 


Chichester 


1 " 


45 


Hincks 


1 «( 









Jai l'honneur d'être, etc., 



L.-0. Page, 

Insp. d'écoles. 



M. D. PAQUET. 

Havre-aux- Maisons, le 14 novembre 1898. 
Monsieur le SurinteTidant, 

J'ai l'honneur de vous dire que, pendant l'année 1897-98, je n'ai pu faire des 
conférences péda<:]jogiques que dans les municipalités du Hâvre-aux- Maisons et 
de St-Pierre-de-l'Etang-du-Nord, et cela avec grandes difficultés. Cette maladie, 
l'asthme, dont j'ai souffert pendant quarante-deux années, m'a tellement affaibli 
les organes de la voix que la lecture à haute voix m'est un supplice. Je me 
croyais quelque peu rétabli, mais je me suis aperru pendant la conférence que 
j'ai fait cette semaine, les 10 et 11 novembre, cjue la lur'ino faiblesse du l.irynx 
existe encore. 

Pendant cette année 1897-98, dix-neuf écoles ont fonctionné comme suit, 
savoir : 

Dans la municipalité de l'Ile-Coffin, 2 écoles élémentaires fréquentées par 
37 élèves ; 

Dans la municipalité de la Grosse-Ile, 2 écoles fréquentées par 41 élèves ; 

Dans la municipalité du iïâvre-aux-Maisons, 3 écoles élémentiiires fréquen- 
tées par 156 élèves, et le couvent de la congrégation Notre-Dame fréquenté par 
97 élèves ; 

Dans la municipalité de St-Pierre-de-l'Etiing-du-Nord, 5 écoles élémentaires 
fréquentées par 271 élèves ; 



St-Pierro-iîr-rKtanLr-du-Nonl dis-sidontc 1 ocole tMt^intntniro fréqu(Mit(^o 
par 32 élèves ; 

Dans la uuiiiicipalitô d'Aubert, 4 ccoles élëmeiitaires frëqucntées par 210 
élèves ; 

Et sur nie d'Entrée (jui, je crois, fait partie de la municipalité d'Aubert, 
1 école frét|uenti^e pir 18 élèves. 

Ce qui donne 765 élèves ayant fré(|uenté les écoles élémentaires et 97 le 
couvent, soit un totiil de 862 élèves. 

Tels sont les renseignements que j'ai pu recueillir pendant l'année. 

En faisant les conférences pédago«^i(iues cette année, je prends la statisti(|ue 
de chaque école. 

Je donne aussi aux titulaires, les instructions nécessaires pour ce (jui 
regarde les cahiei's, etc., <|ui doivent faire partie de l'Exposition de 1900. 

.r»ii l'honneur d'être, etc., 

Daniel Paquet, 

Insp. d'écoles. 



M. J. PARKER. 

(Traduction.) 

Leeds-Village, 1er août 1898. 
Monsieur ic Surintendant, 

J'ai l'honneur de vous présenter mon rapport annuel pour l'année 1897-98, 

Les statistiques de 48 municipalités vous ont été envoyées dans le mois de 
juin. A peu d'exceptions près, tous les instituteurs des école» élémentaires de 
mon district sont pourvus de diplômes. La plupart possèdent des diplômes 
accordés par le bureau central des examinateurs. Six des instituteurs ont reçu 
leur instruction pédagogique à l'école normale. 

Les instituteurs, à peu d'exceptions près, travaillent bien, et les écoles dans 
la plupart des municipalités sont dans un état satisfaisant. 

Les livres autorisés sont employés dans toutes les écoles et l'on y suit le 
cours d'études officiel. 

Je regrette de dire que le traitement est minime. Dans les écoles de village, 
la moyenne de traitement est de S120.00 pour l'année scolaire. Quatorze 
instituteurs qui se sont distingués par la supériorité de leurs travaux ont reçu 
une allocation de dix-huit piastres chacun de votre département, pour services 
rendus à la cause de l'instruction. Cette somme a été reçue avec gratitude et 



75 



servira de stimulant aux titulaires des écoles pour les engager à travailler encfjre 
iriieux à l'avenir. L'au«^mentation des allocations aux municipalités pauvres a 
donné de Ijons résultats. Ll's sommes provenant de cett^j .source ont été em- 
ployées à l'achat d'articles sc(jlaires. 

Beaucoup de nos municipalités sont pauvres. Les contrihuahles arrivent 
avec difficulté à réaliser la .somme néce.s.saire pour payer les instituteurs, et il 
s'ensuit que leurs écoles n'ont pas le matériel nécessaire pour l'en.seignement. 
On constate cependant chaque année des améliorations sous ce rapport. 

Les commi.ssaires et les syndics comprennent maintenant que l'allocation 
reçu du fond des municipalités pauvres doit être emphjyée à fournir aux écoles 
l'ameublement néces.saire. 

Dans certaines municipalités, on pourrait mieux réussir si l'on pouvait 
réunir deux arrondissements voisins contenant un petit nombre d'élèves, ce qui 
permettrait d'avoir une bonne école pendant huit ou dix mois de l'année. J'ai fait 
ces recommandations dans plusieurs municipalités. 

Aucune leçon d'agriculture n'est donnée dans les écoles situées dans mon 
district. 

Conformément à vos instructions, j'ai visité les " High Schools " de la cité de 
Québec, et jai eu le plaisir de constater que ces institutions sont en grande voie 
de progrès. Les professeurs de ces écoles méritent des éloges pour la manière 
dcmt ils s'acquittent de leurs devoirs. 

La classification des différentes municipalités est la même que l'année 
dernière. 

J'ai l'honneur d'être, etc., 

J. Parker, 

Ins^p. d'écoles. 



M. J. PRÉMONT. 

Québec, 31 août 1898. 

Monsieur le Surintendant, 

J'ai l'honneur de vous transmettre mon rapport de fin d'année pour 1897-98. 

La cité de Québec, la Banlieue, Sb-Rjch-Nord, St-Charles et le comté de Mont- 
morency forment uK^n district d'inspection. L'AS 112 institutions dont j'ai fait 
le classement dans les bulletins de la statistique, ont été fréquentée-?, cetteanné e, 
par 13,546 élèves. Assistance moyenne: 11,2S2. 

Personnel enseignant : 84 instituteurs, dont 18 laïcs, et 344 institutrices, 
dont 86 laïques. Ce serait, en moyenne, 32 élèves par cha(|ue instituteur ou 



76 



institutrice ; mais, on milité, c'est boiiucoii|) plus, attendu (ju'il est d'usage, chez 
plusieurs conj;réij;ations enseia^nantes de femmes, de confier cliaque école ou 
département à la direction de deux S(v»urs qui peuvent ainsi, au ^rand profit de 
leurs élèves, se ]>arta«_^er les matières du cours d'études. 



DES CONFÉRKNCES PÉDAGOGIQUES. 

L'inaui^uration des confërences pédajrogiques compte parmi les événements 
les plus remar(|ua)>les de cette année scolaire. Elles ont été hien vues de tout le 
monde, et il est incontestable i|u'elles produiront les nu'illeurs résultats. 

Tous les membres du corps ensifiofnant laïc, sauf .5 ou (), ainsi (pie <piel(|ues 
religieuses ont suivi, avec le plus vil' intérêt, la série complète de mes conférences. 
On posa des (piestions, on fit des objections qui entraînèrent la discussion, et je 
puis témoigner qu'on y mit de cet entrain qui assure le succès. Href, j'étais fier 
de mes instituteurs et de mes in.stit\itrices. A la dernière séance, ils ont voté 
des remerciments à l'autorité (pii a organisé ces conférences, reconnaissant (jue 
cet enseignement gratuit (pli leur est ainsi donné, leur sera d'un secours inappré- 
ciable dans l'exercice de leurs fonetions importantes. Ils espèrent (pie, })our hî 
plus grand avantjvge des élèves (pli leur sont confiés, ces conférences continuen^nt 
de faire partie de notre système d'enseignement public. Elles sont, pour les 
institutrices, la seule occasion (pli leur soit offerte de se rencontrer, de se con- 
naître, de s'fiitendre surtout concernant le .salaire (pi'elles seraient en droit 
d'exiger et (pi elles obtiendraient des commis.saires d'écoles si, à r»^])oipie des 
engagements, il y avait moins de compétition entre elles. 

lMusieui*s curés, des commissaires d'écoles et leurs secrétaires ont bien voulu 
assister à ces conférences et y prendre une part active en adressant quelques 
conseils prati(pies à l'auditoire. 

J'aime à croire (|ue l'inauguration de c«îs conférences a obtenu partout un 
plein succès. I)estin(»es (pi'elles .sont à favoriser le développement des études 
pédagogi(iaes et à en rehausser le niveau, elles portent le cachet d'une améliora- 
tion sérieuse et feront époque dans l'histoire de l'instruction publi(|ue de notre 
province. 

NOTRE JOURNAL DE L'INSTRUCTION PtJHLIQUE. 

Un autre événement remarquable qui vient d'être annoncé et que je désire 
mentionner dans ce rapport, c'est, grâce à la générosité du gouvernement, la 
joyeuse apparition de " L'Enseignement Primaire " dans toutes les écoles de la 
province. 

En vérité, nous marchons de progrès en progrè.s, et bien difficiles à contenter 
ceux qui se plaignent encore : 

Je compte: Année 1896-97. — 1^ Inauguration des primes accordées aux 

instituteurs les plus méritants. 
2"" Organisation du bureau central. 

Année 1897-98. — Enseignement gratuit. Conférences péda- 
gogiques. 
1898-99.— Cadeau de " L'Enseignement Primaire." 



77 



Si nos instituteurs n'ont pas encore obtenu tout ce qu'ils demandent ; au 
moins, ils ont la consolation, «le temps en temps, <le palper quelques morceaux de 
choix. Dans tous les cas, c<; dernier cadeau (ju'oii vient de leur offrir si genti- 
ment, va leur causer une agréable impression. Pour eux, surtout, ce j(»urnal 
pédagogique sera toute une bil)liothri|Ue, ou plutôt une mine inépuisable dVm ils 
pourront tirer tous les matériaux propres à élever l'édifice de leur réputation 
personncille comme éducateurs de la jeunesse. 

Le rédacteur-en-chef, valeureux champion des instituteurs, a fait, de son 
journal, l'une des plus l)elles, des plus intéressantes, comme des plus instructives 
revues pé(]agogi(|ues t|ue je connaisse. Je me réjouis de ce que le gouvernement 
a su reconnaître le mérite de l'un des nôtres, en le mettant en position de donner 
toute la mesure de son talent. Il le fera, n'en doutons point, au profit de la 
noble cause de l'instruction publique, (^u'il défend avec tant d'habileté et qu'il 
continuera de défendre avec plus de vigueur que jamais. 



LE LIVRE UNIQUE A L'ÉCOLE ÉLÉMENTAIRE. 

Chaque fois, Monsieur le Surintendant, qu'il est question de reviser notre pro- 
gramme d'études, ou d'introduire de nouveax auteurs dans nos écoles, je me sens 
pris d'un nouveau zèle pour en venir à l'effet d'un projet que j'ai longtemps 
caressé : celui de <loter l'école, surtout l'école rurale, d'un livre unique où l'élève 
n'aurait à apprendre que juste ce qu'il faut pour mieux comprendre l'enseigne- 
ment oral du maître — le seul qu'il convienne de donner à de jeunes enfants. 

Je me suis toujours demandé pourquoi on met entre les mains des élèves 
de nos écoles élémentaires tant de livres qui les dégoûtent plutôt de l'étude 

(ju'ils ne servent à leur instruction. Il leur faut cinq, dix outils dont ils ne 

savent pas même écrire le nom correctement. Ce procédé ne serait que risible 
s'il ne coûtait pas si cher. Est-ce étonnant que les parents protestent contre cet 
abus des livres, et qu'ils demandent à cor et à cri qu'on le fasse cesser au plus tôt. 

Le temps ne serait-il pas arrivé d'ouvrir un concours pour la meilleure com- 
position de ce livre unique qui, s'il était adopté, serait une véritable jouissance 
pour l'écolier, en même temps qu'une garantie de succès pour le maître. 

Ce n'est ni le temps, ni le lieu de tracer ici le plan de cet ouvi-age, tel que 
je le conçois, et voilà pourquoi je n'en dirai maintenant (pï'un mot. 

Ce livre unique serait partagé en courtes leçons de lecture — écriture variée — 
qui toutes auraient en vu(^ l'étude d'une nuitière i|ueleon(|ue du cours d'études 
(une large part serait faite à l'agriculture). Eviilemment, le maître, avant et 
après la lecture de la leçon, développiM ait plus ou moins, et à l'aide du tableau 
noir, le sujet à ses élèves, selon leur degré d'avancement ; ce serait enfin l'ensei- 
gnement gradué et concentri(jue mis en pleine vigueur. 

Voilà Vidée ; si elle plaît, je serai heureux, eu tout temps, d'expliquer mft 
pensée. 



'8 



SIMPLE APPRÉCIATION DE NOS ÉCOLES. 

Vous n\«/ |ui. Monsieur lo Surintendant, remarquer que mes rapports 
annuels ne nuntionnent a\ieun fait di' nnture à vous oMijrcr d'inteïjKvser votre 
autorit(^. Je rt^ussis g^nc^rnlement à rt^^ler les diflt'rends par la persuasion, et je 
m'en flatte j\ l'iu^nneur do mon district. 

Rien de plus à nott^r que de l'accroissement un peu partout. . . . dans le 
ncimlmMles maisons dVeole faites d'ajtrrs les ])lans oftkiels, dans le ])erfeetionne- 
ment du mobilitr, dans le salaire des instituteurs, dans le nombre d'élèves et de leui- 
assiduité à l'école. Li*s règlements scolaires sont généralement mieux observés, 
et par-dessus tout, zèle à toute épreuve déployé par nos instituteurs et nos insti- 
tutrices (pli, suivant les cireonstanecs plus ou mc^ins avantageuses où ils s(> 
trouvent placés, ont donné les meilleures preuves de leur compétence. 

Je le sais bien, Monsieur le Surintendant, on chercbern lorgtemps encore, tou- 
jours, je l'e.sjK're. à nuxlitier. à améliorer les j)jiit"( s jaiblt s de notie système fl'en- 
seignement public. C'est une di.spo.«iition de Ikju augure chez un peuple quand 
il se tient constamment en é'veil, et qu'il n'a rien tant à ea*ur oie de voir fleurir 
ses institutions, car le mouvement du progrès ne peut s'niK ter que chez les na- 
tions destinées à périr. Mais ici, dans notre chère province de Québec, en 
somiues-nous rendus à ce dernier point ( Et parce (pie, en cherchant bien, on 
trouve par-ci par-là certaines circonstances <l«'j)lorables dont notre enseignement 
public n'a pu encore .se dépouiller complètement, faudra-t-il nier le progrès ou 
dire que tout va mal dans nos t^oles, parce (jue le travail accompli n'a pas atteint 
à la perfection l 

En donnant la courte appréciati(jn .suivante des écoles que je visite, je ne 
voudrais pas tomber dans 1 extrême contraire. Pointant, en justice pour le 
personnel enseignant, je dois reconnaître sa valeur et .ses succès. 

Deux professeurs laïcs seulement tiennent des écoles modèles à Montmo- 
l'ency, M. J.-E. Boily à Ste-Famille, et M. A. Filteau, à St-Jean. Le premi<'r a 
déjà fait .ses preuves et a mérité une prime, l'année dernière ; ainsi, il ne peut 
déchoir maintenant : noblesse oblige. 

M. Filteau fait ses premières armes, mahs avec une telle dextérité que, 
conformément à l'article 13 des règlements, j'ajcjute .son nom à la liste, déjà 
publiée, des noms des instituteuis qui se distinguent dans l'enseignement de 
toutes les matières du programme d'études autorisé. 

Toutes les autres écoles de Montmorency sont tenues ou par des religieuses' 
ou'par des institutrices laïques. 

Je vous'ai déjà transmis la liste des noms de toutes celles qui se distinguent 
dans la carrière de l'enseignement, et vous savez, Mon.sieur le Surintendant, que 
cette li.ste est longue et fait honneur au comté de Montmorency. 

Les Dames religieuses enseignent dans sept maisons — à Ste-Famille, à Ste- 
Anne et à St-Laurent-^ Mes bulletins les rangent parmi les xneilleures éçojes dç 
mon district. 



V9 



Ce que je dis des maisons religieuses de Québec s'applique à celles de 
Montmorency et de St-R<:>ch-Nord. 

Les institutrices laïques de St-Charles et de la Banlieue ont donné satis- 
faction aux intéressés. 

Dans bon nombre d'écoles de mon district, on a adopté, comme exercices de 
callicijraphie, les cahiers Ahern — modèles d'écriture droit*' — On m'assure que ce 
procédé donne les meilleurs résultats. J'ai vérifié, moi-même, que les procès 
sont plus lapides, et (jue les mauvaises mains surtout parviennent à une écriture 
parfaitement lisible. 

Dans la cité de Québec, l'instruction publique sous contrôle est confiée aux 
institutions religieuses, à l'exception de 14 écoles tenues par des laïques subven- 
tionnées par la commission scolaire. 

Les institutrices de ces dernières écoles ont une mission bien laborieuse à 
remplir, attendu qu'elles s'obligent de pourvoir à tout ce que la loi exige : IochI, 
chauffage, mobilier et fournitures de toutes sortes, etc., — sans compter leurs 
obligations comme locataires. Ce genre d'obligations multiformes, qui les 
préoccupe constamment, leur laissera-t-il au moins le temps d'accomplir leur 
tâche essentielle : l'avancement de leurs élèves ? Hé bien ! oui. Cela peut 
paraître phénoménal, mais c'est le cas, tel qu'il m'est apparu. Et une preuve 
qui pourrait bien, par exemple, n'en être pas une aux yeux de t'^ut le monde, 
c'est que leurs écoles sont remplies d'élèvps — bien trop pour l'espace, généralement 
fort restreint. Pour réussir dans de telles conditions, il est permis de croire (jue 
ces dames sont douées non seulement du génie des affaires, mais encore des 
choses pédagogiques. Leur mérite est grand. 

J'espère toujours que MM. les commissaires d'écoles de la cité prendront, 
avant longtemps, la sage détermination de se mettre, à cet égard, plus en confor- 
mités de nos règlements scolaires. 

Les maisons religieuses donnent l'enseignement à au-delà de 9,000 élèves 
dans mon district. 

Je ne surprendrai personne en disant que cet enseignement est vraiment 
supérieur, et qu'il a toute la confiance et les sympathies du public. 

S'il est beau, étonnant parfois, de constater avec qutl succès, dans ce*^ 
maisons, on met en opération le programme d'études, on ne peut avoir que dv 
l'admiration en considérant les résultats de l'éducation morale et religieuse, qui 
accompagne, d'ailleurs, dans toutes nos écoles, l'éducation intellectuelle. 

Pour tous ceux, en effet, qui croient que le sentiment religieux élèvi' l'âme, 
l'ennoblit et y imprime profondément les notions du juste 1 1 de l'honnête, ils ne 
peuvent que se réjouir du fait que l'on prrnd tcnit ]v trmps nécessaire, à récoh\ 
d'étudier la religion Pour moi, jai remartjué ijue dans toutes hs écoles où Itn 
enseigne à bien prier, c'est dans celles-là surtout que ks règlements lîe la dis- 
cipline sont le mieux observés, et que l'éducation intelkctuellc y est le ph:s 
développée. Et M. Legouvé, de l'Académie française, ne disait-il pas : "Sij'éta"^ 



80 



' absolunu'iit i'oi*cô lio choisir, pour un oufant, ontiv ' savoir prier ' et ' savoir 
' lire.' je dirais: Qu'il sache prier! car prier, c'est lire au phis heau de tous les 
livres, au front de Celui d'où ^inane toute lumière, toute justice et toute bont(^." 

Douze professeurs laïcs ensei«::jnent dans ces maisons religieuses et sont fort 
estimés de MM. les directeurs. Leur salaire vient d'être aui^nuMité. Quehjues- 
uns d'entre eux ont re(,*u des primes, l'année dernière, et tous par leur zèle et leur 
.savoir-faire, en avaient mérité. E.spérons encore qu'un jour nouveau va bientôt 
luin» pour nos braves instituteurs. 

(^i-joint mon rapport concernant la classificati(Mi des municipalités scolaires 
de mon district : 



"H 

S 

5C 



Noms db< Muxicii'alitès. 












2 

c 

c 

0/ 









1 St-Uoch-Noni 2 

2 Ste-Anne 3 

3 ('li.it<aii-Uichor 4 

4 St-lMi:irli'H 1 

5 I^iCit. df QiH'lwe j 32 

6 St-.I»'un I 3 

7 Sto-1'Uinille j 4 

8 L'AngiMiimiieii •• 3 

9 St-T*'niTvnt i 3 

10 St rirrre ' 3 

11 Ix'H-CniiiH ' 1 

11' HanliiMU' de Québec 1 

\3 St-.Ioachiin 4 

14 St-lVtnniille-de-lk'aulieu 1 

15 St-Tite 4 

l(i St-FrançoiH 3 

17 St-Ferréol i 3 

18 ISt-Achillée : 1 



9 


9 


10 


5 


9 


5 


9 


10 


9 


9 


8 


5 


8 


5 


6 


5 


6 


5 


5 


6 


9 


6 


6 


5 


6 


5 


6 


4 


5 


4 


5 


4 


4 


4 


4 

1 


4 



10 
10 
10 
5 
9 
9 
9 
10 
9 
9 
4 
5 
6 
6 
7 
6 
4 
4 



t 
> 

"- au 

— VI, 
IXj > 

Se. 
s 



4B 



1"? 

fi 

H 



c 

el O) 

Si, 'S 
cS ^ 



S? 



Note 

(JÉNÉRA 
OBTENU 



10 
10 
10 
10 
10 
10 
10 
10 
10 
10 
10 

9 
10 
10 

9 
10 

6 

6 



10 


48 


10 


45 


10 


44 


10 


44 


6 


43 


10 


42 


6 


38 


6 


37 


6 


36 


7 


86 


6 


34 


10 


34 


5 


32 


6 


32 


5 


30 


6 


31 


5 


23 


5 


23 



Excellent. 



Très bien. 



Bien 

<( 

Médiocre. 



J'ai l'honneur d'être, etc., 



Joseph Prémont, 

Insp. d'écoles. 



M. H. PRUD'HOMME. 

Ste-Martine, 10 août 1898. 
Monsnur le Surintendant, 

J'ai l'honneur de vous soumettre mon rapport de Tannée 1897-98. 

Les écoles des difi'érents degrés de mon district d'inspection ont été fréquen - 
tées par 9,870 enfants; l'assistance moyenne a été de 7,706, soit plus de 78 pour 
cent. 



81 



Les c()ntert'nces pédagogiques ont produit do }x)ns résultats surtout ch< z 
les instituteurs et les institutiices ayant quelques années d'expérience dans l'en- 
seignement. En comparant leur méthode avec celle suivie par les conférences, 
ils ont ])U mi<'ux juger et apporter à leur enseignement les changements voulus. 

Il est aussi n-sulté une heureuse émulation chez les instituteurs et les insti- 
tutrices de la distrihution des primes accordées à ceux et à celles qui, l'an dernier, 
se sont distingués dans l'enseignement des diverses matières du programme des 
études. La plupart attendaient avec impatience, cette année, la visite de l'ins- 
pecteur, atin de hii taire voir les progrès faits dans leur école, et savoir de lui si 
la note obtenue à cotte visite leur permettait d'espérer d'être recommandés. 

Je vois avec entière satisfaction le gouvernement de uotre province abonner 
les titulaires de nos écoles à 1' " Enseignement Primaire " : il devra s'ensuivre 
beaucoup de bien. 

Ci-joint la cla.ssitication des municipalités de mon district, par ordre de 
mérite : 



Ti 
u 



o 



Noms des Municipalités. 






S 5 
o 



a ^ 

o rx, o 



-^ s 
2vë 






W 



^ o 



> • 



o s 



'^ o, 



Art 



w 



'?^ V ^ 
L i> ^. 






le 



XOTE 

GÉNÉRALE 

OBTENUE. 



1 

2 

3 

4 

5 

6 

7 

8 

9 

10 

11 

12 

13 

14 

15 

10 

17 

18 

19 

20 

21 

22 

23 

24 

25 

26 

27 

28 



Valleyfield, ville 

IBeauharnois, ville 

iLaprairie, village 

tSt-Constant 

St-.Tean-Chryso9tôme No 1 . 

iCaughnawaga 

iLaprairie, paroisse 

St-LouiB-de-Gonzague 

iSt-Timothée 

jBeaiiharnois, paroisse 

St-Anicet No 1 

St-Jean-Cbrysostôme No 2 

Ist-Urbain-Premier 

St-Isidore 

Ste-Cécile 

Ste-Martine 

St-Sacrement (Ilowick ) . . . 

'St-:Malachie 

iyte-Philomène 

St-Jacques 

;St-Stanirflas 

8t-Etienne 

Chàteauguav 

St-riiilimie .' 

!lIavelock 

iSt- Antoine 

ISte-Clotilde 

Ste-Barbe 



5 

3 
3 
5 
1 
2 
8 

10 
9 
8 
6 

10 
7 
4 
7 
7 
4 
2 

6 

5 
5 

8 



9 


9 


9 


8 • • 


8 


8 ^ 


8 


7 ' 



7 

7 ! 
7 I 
7 I 
7 I 
7 I 

6 I 

7 1 
6 I 
6 I 
7 
i\ 
6 
6 
6 
7 

6 
6 



t 


o 


1 


6 


5 


G 


5 


6 


5 


6 



7 
6 
6 
6 
6 
6 
6 
6 
6 
6 
5 
5 
5 
6 
t) 
5 
5 
5 
5 
5 
5 
5 
4 



9 
9 

8 
7 
7 
8 

7 

7 

7 ' 

7 j 

7 

7 

7 

7 

7 

8 

7 



7 
7 
8 
7 
6 
8 
7 
6 
6 
6 
7 
6 
7 
7 
6 
6 
7 



7 I 

7 ' (i 

7 

7 t) 



7 


6 


7 


tî 


7 


5 


6 

1 


6 



43 

42 

40 

36 

35 

35 

34 

33 

33 

33 

33 

33 

33 

33 

32 

32 

32 

32 

32 

32 

31 

31 

31 

31 

30 

30 

2^) 

27 



Excellente. 



Très bien. 



Bien. 



J'ai l'honneur d'être, etc., H, Phud'homme, Insp. d'écoles. 



82 



M. P.-A. ROY 

St-Amhhoise-de-Loreitk, 1er septembre 1898. 

^fiynmevr le Surlvfendant, 

J'ai l'honneur de vous soumettre mon rapport sin* l'état pjénéral de l'i^duca- 
tion dans mon district pour l'année scolaire terminé le 'M de juin LS98. 

141 écoles de tous genres ont été en netiviti' dans le cours de l'année der- 
nière, lestjUt'lles ont été fn'qnentées ]iar 6.718 él«'ves. avec uni^ assistance 
moyenne de 4.04(). 

En comparant CCS statisti(jues avec celles de l'année précédente, je constate 
une aupnentation de 812 dans la moyenne de l'assistance, ce qui me paraît être 
un très bon résultat. 

Six maisons ont été construites durant l'année, et sont distribuées comme 
suit : une pour l'arrondissement No 8 de St-Alban ; une jxnir chacun des arron- 
dissements No 2 de St-Basile et du Cap-Santé : une pom- le nouvel arrondisse- 
ment No 7 de Charleslourg, et deux <lans Beauport pour les Nos 4 et 7. 

Je croirais manquer de courtoisie, Monsieur le Surintendant, si je n'adressais 
pas mes félicitations à cette généreuse municipalité (jui n'a pas hésité à faire 
construire deux maisons d'école dans une même ann<'e et dont l'une, celle du 
Sault-Montmorency, est inie des plus belles de la province. Elle comprend cin(| 
grandes clauses dont chacune peut contenir près de 50 ('lèves. Les autorités sco- 
laires ont mis tout en œuvre pour la rendre conforme aux lois et aux règlements 
établis par le Conseil de l'Instiuction publi(jue. Il seiait grnndement à désirer 
que cet exemple fût s\iivi ]»ar \hi \h)1\ nombre d(* municipalités, dont 1(îs mai 
sons sont intolérables, surtout à cause de leur manque d'espace. Sans parler du 
mobilier qui est la ])lupart du t«'mps très défectueux, l'exiguité des salles de 
classe est tout k fait dé'ploi-able au ]M>int de vue <le la santc* des élèves ; c'est à 
un tel point que, dans mon district, le tiers des maisons ne peuvent donner que 
100 pieds cubes d'air à chaque élève, quel(|ues-unes -même ne donnent que 40 et 
50 pieds cubes : cela peut paraître exagéré, cependant c'est la vérité ; et dire que 
ce s(^nt souvent les municipalités les plus riches (jui font preuve de plus grande 
apathie à cette égard. 

Malgré le grave inconvénient que je viens de signaler, les progrès s'accen- 
tuent «l'année en année dans les écoles commises à ma surveillance, sauf, toutefois, 
quelque rares exceptions, et cela grâce au zèle, au dévouement et à l'activité du 
personnel enseignant. 

C'est avec bonheur que j'ai constaté une plus grande assiduité à l'école, en 
même temps (ju'une plus grande application de la part des élèves. Il est évident 
(\ue les gratifications accordées aux titulaires les plus méritants ont contribué 
puissamment à produire ces bons résultats, à cause de la grande émulation 
qu'elles ont fait naître parmi ceux qui enseignent. 

Les conférences pédagogiques données dans le cours de l'année dernière ont 
eu pour effet immédiat de donner plus d'uniformité dans la direction de l'école, 



83 



de rendre renseignement plus méthodique et plus rationnel et, con.séquemnient, 
plus pratique. 

La clas.sitication des élèves qui souvent était faite comme par ha.card. Fans 
préparation et sans soin, est maintenant lobjet d'une grande attention de la part 
d(;s instituteurs et des institutrices qui y apportent toute la réflexii n et tout le 
discernement dont ils sont capables, afin qu'elle soit en rapport avec le degré 
d'avancement de chacune élève et conforme au pnjgramme officiel d'études ; la 
discipline est meilleure et le journal d'appel est mieux tenu, enfin il y a un 
changement progressif très accentué sous tous rapports. 

Conformément au paragraphe 14 de l'article 13 des règlements scolaires, j'ai 
préparé le tableau suivant où sont classées, par ordre de "mérite, les diflérentes 
municipalités de mon district : 



s» 

o 



O 



4 

5 

6 

7 

8. 

9 

10 

11 

12 

13 

14 

15 

16 

17 

18 

19 

20 

21 
22 
2^1 
24 
25 
2() 
27 
28 
29 
30 
31 



Noms des Municipalités. 



(Aip-Rouge (St-Félix) 

St- Raymond, village 

Beauport 

Ancienne-Lorette, paroisse . 

Cup-Santé, village 

('harlcHbourg 

BoiH-de-1'Ail 

Notre-l)aine-de-Portneuf . . . . 

iPointe-aux-Trembles 

'Lac-St- Joseph 

P>.nreuils (St-J.-Bte) 

.Tewkesbury No 1 

St-Ambroise 

Sillery (St-Colomb) 

Lac- Beauport (St-Duiistan). 

Ste-Brigitte-de-Laval 

I Ancienne-Lorette, village. . . 

St-Augustin 

Cap-Santé, paroisse 

Saint- Bernardin (Kivière-à 

' Pierre) , 

Ste-Jeanne-de-Neuville 

St-Adolphe 

Tew kesbury No 2 

Sto-Foye 

St-Payniond, paroisse 

Stonehnni (St-Kdinond) .... 

St-Alban 

St-Michcl-de-Beauport 

St-Basile 

Sto-Cliristine 

Ste-Catherine 



d'écoles 
ivité. 


maisons 
?, des 
ces, etc. 


nobilier 
éral. 


pé ration 
d'études. 


es livres 
uvés. 


«^ "ti 


^^ c 


fi 


o ,^ 


T! o 1 




tat de 

d'éco 

penda 


tat du 
en gé 


eu 8 


nploi 
appr 


^ 


W ^ 


W 




r^"^ 



OD 



f 



2 


10 


10 


10 


10 


10 


6 


10 


10 


10 


10 


10 


10 


9 


10 


10 


10 


10 


6 


5 


8 


10 


10 


10 ' 


1 


8 


5 


10 


10 


10 


9 


5 


8 


10 


10 


9 


1 


8 


8 


10 


5 


10 


6 


7 


4 


10 


10 


10 


7 


8 


10 


10 


10 


3 


1 


6 


5 


10 


10 


10 


3 


8 


8 


10 


10 


4 


1 


5 


5 


10 


10 


10 


13 


5 


6 


10 


10 


9 


6 


4 


5 


10 


10 


10 


1 


9 


5 


10 


10 


5 


2 


4 


5 


10 


10 


10 


3 


2 


6 


10 


10 


10 


8 


5 


5 


10 


10 


6 


6 


4 


4 


8 


10 


10 


1 
1 


5 


4 


10 


10 


5 


5 


4 


4 


10 


10 


« 


1 


6 


4 


10 


10 


3 


1 


4 


2 


8s 


10 


6 


3 


4 


6 


9 


10 





12 


5 


6 


8 


8 


2 


2 


5 


4 


10 


10 





8 


4 


3 


7 


8 


7 


1 o 


4 


8 


t) 


10 





5 


3 


2 




7 


6 


2 


5 


2 


8 


10 





7 


5 


2 


2 


5 


« 



50 
50 
49 
43 
43 
42 
41 
41 
41 
41 
40 
40 
40 
39 
39 
39 
38 
30 
38 

34 
34 
33 
30 
29 
29 
2*.) 
29 
28 
25 
25 
20 



NOTE 
GÈNÉRAIE 
OBTEME. 



Excellent. 



Très bien. 



Bien. 



Médioc: 



J'ai l'honneur d'être, etc., 



P.-A. Rov. Insjj, iVécoles, 



84 

M. r.-.). RUKL 
St-Chahles, Bellkoiiasse, 22 juillet 1898. 



Mon.su (I r Ir Stirnifrtniant, 



J'ai riioniu'ur de vous sounietti'e mou raj^poit annuel sur l'état et les pro- 
grès des écoles de mou district ilinspcctiou pour ranui'c 181)7-98. 

Mou district comprend, ci'tte année, 40 nnnncipalit(''s scolaires, soit une 
au^neutation de trois sur rauut'e di'rnière ; ou en compte 18 dans le comté do 
SlieHord, 12 dans le comté do Missisquoi et 10 dans celui de Hrome. 

Ces municipaliti^s nouvelles sont St-Pierre-de- Vérone, formée du démend^re- 
ment de celle de St-l)amieu-de-Stanl>rid(]fe et do St-Sébastien-d'Iherville ; Saint- 
Franeois-Xavier-de-Farnham-Est, distraite de St-Vincent-d'Adamsvillo, et Saint- 
Joseph-de-Béranger, démend'"'" ').• *^*' -Croix-de-Dunliain. 

On peut les classifier connue i>uit : 

Municipalités sous le contrôle de commissaires catholicpies 34 

dr syndics catholiques 3 

" <le conunissaires pi-i.f rstîints 1} 

Nombre d'écoles él(«m<*ntaires sous contrôle 158 

" " mo<lèles sous contnMc .S 

" '* " indépendantes 4 

" " *' académitjues indépendantes Î5 

Total des écoles 168 

Les écoles modèles sous contrôle sont : une pour les filles et une pour les 
garçons à Waterloo, rt une école mixte à Valcou]'t, municipalité d'Ely-Sud ; 

Les écoles modèles indépendantes sont : le couvent de Granby, le collège de 
Granby, le couvent de Waterloo et le couvent de Roxton-Falls ; 

Les académies sont : le collège de Farnham, le couvent de Farnham et le 
collège de Roxton-Falls. 

Le collège de Farnham est sous la direction des Pères de Ste-Croix dont la 
réputation comme professeurs pour le cours commercial n'est plus à faire ; aussi, 
leurs élèves se placent-ils facilement dans les meilleurs établiî^sements de 
commerce. 

Les collèges de Roxton-Falls, de GranVjy et de Waterloo sont sous la direc- 
tion des révérends Frères Maristes. 

Les couvents de Farnham, de GranVjy et de Roxton-Falls sont sous la direc- 
tion des Dames de la Présentation de Marie ; le couvent de Waterloo et l'école 
des tilles aussi h Waterloo sont dirigés par les Da,mes des Saints Noms de Jésys 



85 



L école mixte d'Ely-SiKl est conduite par trois institutrices laïques. 

Toutes ces diverses maisons sont à la hautvur de leur mission, et les institu- 
trices rivalisent de zèle, de dévouement et d'habileté pour le succès de leurs 
élèves. 

Le tableau comparatif suivant parle j)ar lui-même ; il vous fera comprendre 
d'une manière exacte les progrès (jui se sont accomplis dans mon district pendant 
la dernière année scolaire : 



© . 


©.-: 


© 




"O o 

|l 

5 CD 


'6© 

1| 


ô^ 




5« 



5c 



Nombre de municipalités 

do d'écoles éléinontoires 

do do modèles 

do do académiques 
Elèves catholiques 

do protestante 

Assistance moyenne des élùves . 

Elèves de 1ère année 

2e année 



(lo 
do 
do 
do 
do 
do 
do 



do 
do 
do 
do 
do 
do 
do 



v.e 
4e 
5e 
6e 
7e 
8e 



année 
année 
année 
année 
année 
année 



P^lèves apprenant l'histoire sainte 



do 
do 
do 
do 
d(j 
do 
do 
do 
do 
do 
do 



do 
do 
do 
do 
do 
do 
do 
do 
do 
do 
do 



la lecture 

l'écriture 

les éléments de grammaire 

la syntaxe 

l'aritlimétique 

la géograpliie 

l'histoire du Canada ...... 

le dessin 

l'agriculture , 

les levons de choses , 

les bienséances 



Elèves français apprenant l'anglais . , 
do anglais do le français 



18 

951 

7j 

il 

4,132 

25Î 

3,037 

2,062 

1,006 

651 

210! 

121; 

60 
381 
9 
2,366' 
2,981 
3,876 
1,803 

229 
3,365' 
1,360' 

736; 
2,712 
1,479 
2,893! 
3,582, 

707 

loe! 



121 

40! 



2; 

2,2411 

17i 

1,737 

994 

516 

359 

200 

69 

55| 

39 

26, 

1,228 

1,552 

2,006 

927, 

220 

1,746 

784' 

487 

1,579 

6531 

1,617! 

2,144 

527: 

59 



lO! 

23 

o' 

730' 

14 

529 

464 

187 

67 

24i 

2 







325 

518 

660 

253, 

12! 

533' 

2171 

128 

451 

119 

551 i 

743 

171i 

23 



40' 

158 

3! 
7,103' 

56 

5,303 

3,520 

1,7091 

1,077! 

434|, 

192i 

115 

77| 

35 

3,919 

5,051 

6,542 

2,983 

461 . 

5,644 

2,361 

1,351 

4,742 

2,251 

5,061; 

6,469, 

1,405, , 

1881, 



436 
19 

284 
1,246 



8 
22 

12' 
1,281 

59 

1,2^5 

677 

'965 
517, 
30 
680 
M8 
335 
522 



222 
435 

178 



157 
52 



Les conférences pédatjjogiques que nous avons données dans le coure de 
l'automne dernier nous ont permis de rencontrer plus intimement nos instituteurs 
et nos institutrices, de les connaître, de les apprécier et de leur communitjuer des 
explications, des renseignements et des méthodes qui ont déjà fait quelque 
bien et (jui en feront encore davantage à l'avenir. 

J'ai déjà constaté quelques progrès et les augmentations considérables que 
vous pouvez voir dans le nombre des élèves qui apprennent l'histoire sainte, 
l'écriture, les éléments de grammaire, l'arithmétique, la géographie sont un des 
premiers fruits de ces conférences. 



N6 



Un secund fruit de ces uièines contVrences, c'est une meilleure classification 
des élèves: nous ne pouvions pas toujours, avec la meilleure volonté du monde, 
arriver à chvsser les élèves correctement ilans les diH't'rentes années du cours 
«'K'inentaire. parée ({Ue tiintôt un élève était dans la deuxième année pour la 
K'cture, ou même la troisième année, et n'apprenait pas la ijfram maire, tantôt il 
était dans les verbes en grammaire et dans l'addition simple pour l'arithméticpie, 
etc. Aujourd'hui, grâce aux instructions spéciales (pie nous avons données, ces 
anomalies vont cesser et nous allons pouvoir cahpier notre système d'instruction 
élémentaire sur celui de nos collèges, et l'uniformité du cours «l'enseignement 
élémentaire pourni exister dans toute la province. Aussitôt (pi on saura (ju'un 
élève a suivi le cours de deuxième ou troisième annt'e, on coiniaîtra. d'unt^ 
manière précise, l'étendue <le ses connaissances. C'est sur (juoi je me suis guidé 
dans mes examens de fin d'année. J'ai fait venir les élèves devant moi, année 
par aimée, et je les ai interrogés d'après le programme. 

Dans ces examens de fin «lannée, j'ai remanjut- (pie, dans un grand nombre 
d'écoles, la lecture avait fait des progrès appn'ciables. J'avais attiré l'attention 
des institutrices sur ce point et je vois avec plaisir (jue le ton est moins mono- 
tone, plus égal, la finale plus harmonieuse, la prouoneiation ])lus nette, plus 
eorrceti', 1 oreille est plutôt fiattée «pie déchirée. Je ne doute pas t^ue, l'an pro- 
chain, ces progrès en lecture seront constatés dans toutes les écoles sous ma 
direction ; car je considère (|u'une l)onne lecture e.st le premier fruit (|ue l'on doit 
retirer de l'école. 

Les gratifications accordées aux meilleures institutrices ont fait aussi du 
bien dans mon district d'inspection, car plusieurs d'entre elles ont été recherchées 
pour les engagements de l'an })rochain et ont re(;u des ofi'res plus avantageuses. 

J'ai vu avec plaisir que le comité catholique du Conseil de l'Instruction 
]iubli(|ue. à sa séance du 12 mai dernier, avait passé une ré.solution recomman- 
dant au gouverniment de prendre les mesures nécessaires pcnir (pie chaipie 
instituteur et institutrice de nos écoles publiques re(;oive gratuitement " L'En- 
seignement Primaire." J'apprends, de plus, (jue le gouvernement a accédé à ce 
désir. Cette excellente revue, la meilleure qui ait été publiée en Canada, va 
donc pénétrer dans toutes nos écoles et ne peut faire autrement que de rendre 
des services éminents à la cause de l'éducation. 

Ce que fait là le gouvernement ne saurait s'apprécier à sa juste valeur, car 
les résultats en seront si grands et si précieux (jue nous ne pouvons tous les 
prévoir. Ce sera un de ses plus beaux titres de gloire et le peuple qui sait 
apprécier ce qu'on fait pour lui devra lui en témoigner sa reconnaissance. 

Ci-joint la cUissification des municipalités scolaires de mon district, par ordre 
de mérite : 



87 



Noms dks municipalités. 









Il ;;. .2__. 

- iJ = ' o .5 
/• "3 •« Sa 



o 3° 

o 



90 
> . 

1 = 
•=2 



«1 I ' 

■5» = ~ f- d Nf/TE 









s '-^ u 



>'ERAL£ 



OBTEXriV 



Notre-Dame do Graiiby, ville 
Waterloo, écoles cutholiquerf 

St-Pierre-dc-W-rone 

f St-Roiiuiald-de-Furnham . 

( Knowlton 

( 8t-Armand-K.st, diss 

/ Bedford, écoles catholiques 
' St-Daniien-de-Staiibridge . . 

St-Valc'rien-de-Shefford 

Notre-Dame-dés- A nges-de 
Stanbridge 

Roxton-Falls 

Ste-Pudentieniie, village . . . 

Ely-Sud 

/ Ste-Croix-de-Dnnham 

i Lawrenceville 

' Ste-Anne-de-Stukely 

Stiikely-Nord 

West-Fariiham 

Eiistinan 

St-Edouard-de-Brome 

' Ste-Rose-de-Lima-de- 

Sweetsburg 

Notre- Dame-de-Granby, 
paroisse 

St-Bernardi 11-de- Waterloo. . 

St-Aiidré-de-Siittori 

Ste-Cécile-de-Milton 

St-Alphonse-de-Graiiby . . . 

St-Armand-Oiiest, paroisse . 

St-Ignace-de-^Iissisqin>i . . . 

Ely-Nord 

Roxtoii 

Bolton-Est 

St-Joachim-de-Sheff'jrd . . . . 

Ste-Piidentieiiiie, pan^is^e . 
rSt-Vinceut-d'Adamsville . . 
I St-Frs-Xavier-de-Sheff )rd . 
'1 St-Frs-Xavier-de-Farii liam- 

L Est 

\ Mansonville, diss 

) St-Joseph-de-B.Tanger 

j Potton, diss 

\ Potton 



4 
1 
10 
3 
1 
() 
7 
8 
9 



6 i 
3 



10 

10 

8 
S 
<) 
*) 
8 
8 
8 

6 
8 
4 
8 
ô 
8 
C) 
7 
() 
7 
4 



6 


5 





i 


3 


G 


3 


4 


8 


6 


10 


() 


(5 





f> 


5 



10 
10 

y 
<) 
10 
9 
9 
9 
9 

9 

8 
10 
7 
8 
9 
8 
7 
8 
9 
9 

9 

8 
9 
9 
8 
7 
9 
8 
7 
7 
8 
7 
7 
8 
8 

8 
8 
7 
7 
9 



46 
45 
40 

.39 
39 

38 
37 
37 

37 
37 
37 
36 
35 
35 

a4 

34 
34 
33 

32 

32 
32 
32 
31 
31 
31 
30 
30 
30 
30 
30 
'M) 
28 
28 

28 
26 
26 
25 
25 



Excellent. 
Trè« bien. 



Bien. 



Médiocre 



J'ai l'houneur d'être, etc., 



P.-J. RUEL, 

Iiisp. cUécdes^ 



88 

M. J.-E. SAVARD. 

Chicoutlmi, 20 ajût isî).s. 

Mon.s,, ,, r i( S'i I ( litendant, 

J'jii rhonneur de vous adresser mon rapjiort sur les écoles de mon district 
d'inspection pour l'année scolaire finissant le .SO juin I.SDH. 

Les «SC) numicipalités de mon district d'inspection conipninient 1()() écoles 
réparties de la manière suivante: 1 siMuinaire, 2 aea<l('inies de tilles, 14 écoles 
nKxlèles. y compris celle dos Frères Maristes à Roberval, et 143 écoles 
éléjnentaires. 

Le nombre des enfants de 5 à 1() ans qui ont fré(juenté toutes les institu- 
tions de ma circonscription est île (),(I20 : l'assistance mov«'nne a été de 4,543, 
tiindis (jue l'année dernièn' le nombre d'élèves inscrits a été de 5,858, avec une 
assistance moyenne de 3,802 ; il y a donc une augmentation de 771 élèves et 681 
pour l'assistance moyenne. 

En comparant cette augmentation, il est facile de constater un progrès 
constant, (juoi(jue dans plusieurs m\nnei})alit(»s, il reste encore beaucoup à faire 
sous le rapport matériel : je crois (piflles suivront, avant longtenips, l'exemple 
des conunissions scolaires plus inttlligentes, (ju'elles sauront s'imposer des 
sacrifices pour fournir à leurs enfants des maisons confortables et les moyens de 
leur donner une bonne éducation. 

Dans un grand nombre de municipalités, les maisons ont été réparées ou 
remplacées par d'autres <jui répondent mieux aux besoins actuels: Roberval a 
construit une belle maison pour l'école des Frères M-iristcs, St-Alexis-de-la- 
Grande-Baie en a bâti aussi une jolie ; dans la ville de Cbicoutimi, une école 
magnifi(jue. dont le coût sera de deux mille piastres, est actuellement en 
construction. 

Espérons (|Ue l'élan est donné et que bientôt toutes les vieilles maisons 
disparai tron t. 

Les commissaires de la ville de Cbicoutimi, liommes de progrès, ont décidé 
de pourvoir leur nouvelle école d'un mobilier moderne. 

Des progrès sensibles ont été constatés sur prescjue toutes les branches 
exigées par le programme d'études officiel, qui est généralement bien suivi. 

J'attril)ue cet excellent résultat aux conférences pédagogiques que j'ai faites 
durant l'année, par votre ordre, Monsieur le Surintendant: elles ont donné une 
impulsion nouvelle au zèle des maîtresses et des maîtres, elles ont contribué 
certainement à développer davantage la science pédagogique, elles ont contribué 
aussi à perfectionner les méthodes et les procédés d'enseignement, et elles 
suppléent, dans une bonne mesure, au défaut du cours normal pour les maîtres 
et les maîtresses qui n'ont pas eu l'avantage de passer par cette sorte de noviciat. 

Ces conférences sont propres à amener aussi, dans la mesure désirée, l'uni- 
formité d'enseignement et à détruire complètement la méthode routinière pour 



89 



faire plac(i à une inétluxlc pro<^ressive ; en un mot, «îllos produisant les plus 
heureux fruits, et contribuent à élever le niveau de l'instruction pul)li«|ue. 

Elles ont aussi eu de bons effets sur les connnissaires d'écoles, en leur faisant 
connaître davantage leurs devoirs, en aiguillonnant leur volonté et leur zèle, et 
en lesconvaiiKjuant de la nécessité de marcher avec le progrès de leur siècle : soit 
en construisant des écoles plus confortables, bien aérées et éclairées, et fournissant 
un iiiobili(!r plus complet et perfectionné. Un autre indic<' du résultat favorable 
obtenu sur leur esprit, c'est ({ue tous ou presque tous ont payé, sur ma sugges- 
tion, après mes conférences, un an d'abonnement à V Enseignement Primaire, 
publication des plus utiles. 

Le séminaire de Chicoutimi, dirigé par des professeurs dont les talents sont 
reconnus, est toujours sur un bon pied ; il occupe une des premières places panni 
les institutions, du même genre, dans le pays. La classe d'affaires " Business 
class " ajoutée, l'an dernier, au cours commercial, est de plus en plus appréciée 
par les parents ([m tiennent à donner à leurs enfants une instruction pratique (jui 
It'S mettra en position d'obtenir des emplois dans le commerce, les banques, etc. 

On commencera, l'an prochain, à y décerner des brevets de capacité aux 
élèves ([ui y auront passé un examen excellent sur les matières du cours com- 
mercial. Elèves : cours commercial, 99 ; cours classi(}ue, 64. Total, l(i3. 

L'académie des tilles de Chicoutimi, dirigée par les révérendes Soeurs du 
Bon-Pasteur, continuent de donner pleine et entière satisfaction. J'ai assisté à 
l'examen de fin d'année, et j'ai constaté que les élèves avaient fait des progrès 
remarquables. 

Je regrette le départ de la révérende sœur Ste-Marthe. supérieure, qui a dû 
démissionner pour cause de santé ; elle a été, pendant dix ans, pour ainsi dire, 
l'âme dirigeante de cette maison d'éducation, en y perfectionnant, chaque année, 
l'enseignement, et au.ssi en y obtenant un succès financier des plus complets, qui 
a rendu cette institution florissante sous le rapport matériel et intellectuel. 
Elèves, 203. Cours élémentaire, 140 ; cours modèle, 42 ; cours académique, 21 

Une des écoles élémentaires de la ville de Chicoutimi continue d'être dirigée 
par l'une des Scieurs du Bon-Pasteur et deux assistantes laïques. Progrès satis- 
faisants ; les trois autres écoles de la ville sont tenues sur un bon pied. 

Le monastère des Ursulines du Lac-St-Jean, relevé de ses ruines, continue de 
répandre, dans toute la région du Saguenay, les bienfaits d'une instruction 
prati(|ue ; le village de Roberval et les paroisses environnantes en retirent de 
grands avantages. 

Les écoles modèles comptent 1,360 élevées ; elles donnent généralement des 
résultats satisfaisants. 

Cette année, cpiatre de ces écoles sont excellentes. Ce sont c^dles de Jon- 
quières, dirigée par Mlle Emilie Bouchard ; celle du village de la Grande-Baie, 
par Mlle Hedwidge Bourgoing ; celle de Mlle A. Lapointe, à St-Jérome du Lac- 
St-Jean, et celle d'Hébert ville, conduite par les Sœurs du Rosaire, de Rimouski. 



h 



90 



Li'.s ('(.ulfs iiKulMf.s (lo Ha^^)tvillo, LaU'rriore et St Cu'(U''i>ii-do-(Ji*anilin()nt, diri^n'C! 
respcctivcMiient par Mlles Lt»(la Bijiichanl, Luce Tremblay et M. Liiulsay 
méritent une mention honorable. 

L t'Oole modi'le indt'pen.lante de St-Jcrônie du Liic-St-Jeaii, oontic'e à M. Chs- 
1*. Renaud, élève do l'école normale Laval, fait honmiir nu /.Me »>t an talent «1( 
cet instituteur. Elèves. 21. 

L'école ant^lai.st* de (^hicoutimi compte cette anni'i' 27 élèves; elle est sous 
la conduite du rév. M. .T.-!j. Campbell, professeur instruit et doué d'aptitudes 
remanjuables pour l'enseignement. Les succès obtenus sont bons. 

L'école des Frères Maristes vient d'être établie, cette année, à Roberval ; elle 
montre, dès son début, de bons résultats. J'attends beaucoup de bien de cette 
maison «]ui donne k .«es élèves une instruction ])rati(jue. Elle sera, avant peu 
d'annérs, en é'tat de fournir <les élèves capables d'oeeupci' des positions avanta* 
geu.ses dans le connnerce, etc. Supérieur, révérend Frère Célestin. Élèves, 184. 

Les autres écoles éh'mentaires, sauf (pielques exceptions, continuent de 
produire de l)on< î<'<ultats. 

En somme, il y a lieu d'être satisfait du proi^rès «général obtenu dans l'année. 

Le laireau central des examinateurs catholiijues, établi cette année, est une 
des H'f ormes des plus heureuses <jui va nous fournir des maîtresses et des maîtres 
instruits et compétents. 

Les primes ou gratifications offertes aux éducatrices et aux éducateurs 
laïcs les plus capables et les plus zélés, et (jui ont obtenu le meilleur résultat, au 
nombre (le quinze dans mon district d'inspiîction, ont stimulé» leur zèle <it sont de 
nature à les retenir davant'ii^çe d ins l'enseignement. Il est désirable (jue le 
nombre en soit plus considérable. 

L'agriculture, le dessin et les leçons de choses sont enseignés à tous les 
élèves, même à ceux de première annéï, surtout dans le but de tenir ces jeunes 
enfants toujours occupés, et par là, de leur faire aimer leur séjour à l'école. 

J'ai réussi à faire fournir aux écoles, par les commis.saires de chaque muni- 
cipalité de mon district d'inspection, le " Manuel des bienséances " de l'abbé ïhs- 
G. Rouleau, principal de rE2ole normale Laval, livre qui est, je crois, appelé à 
rendre des services importants à la grande cause de l'éducation. 

J'annexe, à ce rapport, la classification des diverses municipalités scolaires 
de mon district d'inspection : 



91 



I - 

s X <^ 



QQ 

O 



.\<).MS DKS M IM( 11' \ 1,1 ri;.s. 









^-«i 






s 2; 

:^2 



4ii 
1? 



1— 2P «»«•-» r" ;s 

^ Cm s •** — o iC 



ÉKAUE 



t H 



1 Chicoiitiini, ville 

2 Roberviil, villa}^(; 

3 Biifçotville, vill;i<i;o 

4 Ilrbcrtville, villago 

ô St-Prime 

6 Ouiatchouan 

7 'Hébertville, paroisse , 

8 iGrande-Baie, village 

y Chicoiitiini, paroisse 

10 Jonquières 

11 St-Jerôme 

12 Chicoutimi, diss 

13 jSt-Coeur-de-Marie 

13 St-Alphonse 

1 4 St-Gé(l«'>on-de-G randmont . . . 

16 iSt-Louis-de-M'-tabetchouan 

17 Laterrière 

18 St-P'élicien 

19 Grande-Baie (St-Alexis).... 

20 St-Bruno 

21 ISt-Henri-de-Péribonka 

22 iSt-André 

23 ^St-CharlesBorromée 

24 |Rivière-aii-Dor6 

25 iNormandin 

26 iSt-Fulgence 

27 iSt-Joseph-d'Alina 

28 jSt-François-de-Sales 

29 jSt-ïhomas-d'Aquiri 

30 ISte-Anne 

31 iBourget 

32 Ste-Liicie d'Albauel 

33 St-Méthode 

34 ,St-Félix-d'Otis 

35 St-Cvriac 

36 lCap-a-1' Ouest 



' 4 


6 


i 
5 


1 


6 


5 


1 


6 


5 


1 


5 


5 


1 7 


5 


5 i 


8 


5 


5 


10 


5 


5 


1 


6 


4 


! 13 


5 


4 


8 


5 


4 


13 


5 


4 


1 


4 


4 


3 


5 


4 


! 6 


4 


4 \ 


6 


5 


4 ^ 


6 


5 


4 1 


5 


4 


4 


1 7 


4 


4 1 


' 5 


4 


4 , 


1 5 


4 


4 , 


1 1 


4 


4 1 


1 

; 2 


4 

4 


4 i 
4 


! 1 


4 


4 1 


2 

4 


4 

4 


4 
4 


■ 8 


4 


4 


3 


4 


4 


3 


4 


4 


! 8 
1 3 


4 
4 


4 

4 


! 1 


4 


4 


1 3 


4 


4 


1 


4 


3 


1 


4 


^ 1 


1 1 


3 


3 1 



5 34 Très bien. 

5 34 

5 33 

5 31 

5 31 1 

5 31 

5 31 

4 30 Bien. 

5 i 30 , 

5 j 30 ; 

5 ! 30 ! 

6 I 30 

5 ! 30 " 

5 29 '* 

4 29 

4 29 " 

5 29 '♦ 
5 29 '♦ 
5 29 
5 29 
5 29 ; 
5 29 I 
5 29 
5 29 
5 28 
4 28 

4 28 ' 

5 I 28 ! 
4 ! 28 ■ 
4 28 

4 28 I " 

5 28 1 
5 28 I 

4 ' 25 1 Médiocre. 

4 24 I 

4 24 ) " 



Telles sont, Moîisieur le Surintendant, les quelques remarques que j'ai cru 
devoir ajouter auK informations contenues dans mes bulletins d'inspection. 

J'ai l'honneur d'être, etc., 

Jos.-Ed. Savahd, 

In^. iVécoles, 



é2 

M. A. -H. SIMAIU). 

Baie-8t-Paul, 4 novembre 1898. 



Monsieur le Surintendant, 



Mt's rapports doivent fatiiltMnont se ressentir de la monotonie de la Côte- 
Nord «qu'ils représentent au point de vue de l'éducation. Toutce(iueje puis 
faire c'est de les faire moins longs ijue cette Côte interminable. 

Mon district d'inspection, de la Rivière-aux-Canards à Blanc-Sablon et y 
compris l'Antieostie, s'étend sur une lont^ueur de onze cent vingt milles de côtes 

J'ai eu l'tK'casion de pareourir la pres(jue totalité de cette longue distance 
durant la dernière saison de navigation, et j'ai eu l'honneur de vous transmettre 
la statistiijue de toutes les écoles (pie j'ai visitées. 

Dans le but de rendre mon rapport plus lucide et plus précis, je vais le 
diviser en deux parties, soit : lo. La partie ouest du comté de Saguenay jusqu'à 
Portneuf : 2o. La Côte-Nord proprement dite et l'Antieostie. 

lo. L»i région ouest du comté de Saguenay. 

Je n'ai qu'à me féliciter de cette partie de mon district. Partout les muni- 
cij)alit<''s .sont organisét's régulièrement et toutes les écoles sont pourvues d'insti- 
tutrices dûment «liplùmées. Plusieurs même sont munies de diplômes de l'Ecole 
normale. Il y a progrès appréciable et constant. Je remarque en outre que les 
parents apportent Ix'aucoup de zèle à l'éducation de leurs enfants et l'assistance 
moyenne est excellente. 

Les institutrices .sont payées régulièrement. Quelques-unes des maisons 
d't^oles ont été construiti's sur de nouveaux modèles approuvés par le départe- 
ment de l'Instruction public^ue, et les autres .sont dans un état satisfaisant. 

2o. La Côte-Nord et l'Antieostie. 11 me faudrait sur ce point, Monsieur le 
Surintendant, répéter ce que j'avais l'honneur de vous dire dans mon rapport de 
l'année dernière, et pour être juste je devrais accentuer la note. 

Le progrès étonnant réalisé dans ces lieux, nous le devons aux missionnaires 
dont le zèle ne se ralentit pas et qui ont toujours la parfaite confiance de leurs 
ouailles. 

Deux endroits «)nt été privés d'écoles l'année dernière, la Pointe-aux- 
Anglais et les Islets-aux-Caribous ; mais grâce à un subside généreusemens 
accordé aux habitants de ces localités par Mgr l'évêque de Chicoutimi au court 
de sa visite, l'été dernier, il y aura là des écoles cette année. 

Je ne puis passer sous silence le succès étonnant réalisé par M. l'abbé Guil. 
Tremblay, curé de la Rivière-au-Tonnerre. Quand ce révérend monsieur prit 
possession de cette mission, à l'automne de 1897, tout était à créer, — pas d'école 
nulle part ! Malgré l'indigence des habitants de cette partie de la Côte, résultat 
quasi-miraculeux, vous trouvez maintenant une bonne école à la Rivière-aux- 
Graines, une semblable à Sheldrak, et, je ne crains pas de le dire, la meilleure des 



93 



écoles de cette partie de mon district, à la Rivière -au-Tonnerre. Ces remarques 
ne sont pas faites à titre de louange, mais seulement pour rendre justice à qui 
de droit. 

Un seul endroit m'a peiné, c'est la Rivière-St-.Jean. Malgré que la [x.pula- 
tion soit assez dense et relativement aisée, l'assistance moyenne est déploraljFe. Je 
ne dirai rien de plus pour le moment, espérant que le zélé curé de Magpie finira 
par convaincre ces gens et que les remanjues que je leur ai faites produiront des 
fruits. 

Quant à l'Anticostie, tout va bien. Le nouveau curé, M. l'abljé Ls Boily. 
m'a paru marcher absolument la main dans la main avec M. le gouverneur 
Comettant sur le sujet de l'éducation, et là on possède le nerf de la guerre. 

Malgré l'horizon assez serein de mon rapport, un point noir .surgit pour- 
tant, et ce point noir c'est l'Anse-St-Jean. Cette municipalité ne se trouve pas 
dans mon district, située qu'elle esta 45 milles en amont de la rivière Saguenay 
et hors la route que je suis habituellement. De plus, je ne puis m'y rendre en 
hiver autrement qu'en passant par le Lac-St-Jean, ce qui serait par trop suivre 
le chemin des écoliers pour un inspecteur d'écoles, et les S200 que le gouverne- 
ment m'accorde sortiraient vite de mon gousset. 

Géographiquement et moralement cette municipalité appartient à l'inspec- 
teur de Chicoutimi (jui, lui, est grassement rétribué, car elle se trouve dans son 
comté et à proximité de sa résidence. C'est le grand temps de voir à cette muni- 
cipalité qui fonctionne très mal. Devant le mauvais vouloir de certains com- 
missaires, M. le curé Pelletier a été obligé de se retirer de le commission scolaire. 
Aujourd'hui, la chose publique de l'éducation est tombée en quenouille, et pas de 
la plus belle espèce encore. 

Le tout humblement soumis, 

J'ai l'honneur d'être, etc., 

A.-H. SlMAlU), 

Insj). d'écoles. 



M. A. ÏANGUAY. 

Roxtox-Falls, 12 août 18Î)S 

Monsieur le Surintendant, 

J'ai l'honneur de vous soumettre mou dixième rapi)urt annuel sur l'état tle 
l'éducation dans mon vaste district d'inspection pour l'année scolaire finissant h- 
30 juin dernier. 

Le district dont je suis chargé comprend encore vingt-deux (22) municipa- 
lités, dix-neuf dans k comté de Beauce, deq;^ dans celui de Mégantic et une dans 
Dorçhester, 



94 



.) y compte 185 inMiiiuions do tous genres, réparties comme suit, savoir : 

]o 172 «'coles t'ij'iiu'utnires sous contrôle fréquentées par 5,702 élèves, avr 
une assistance n''«^\iliére de îi,76Ii Ces écoles sont dirijj;ées par 1()2 institutrice s 
dipli'mées. 10 institutrices non diplômées, dont .S enseipient comme assis 
tantes, 5 religieuses et 1 religieux. 

2o Cin(j écoles niodMes sous contrôle. — 474 élèves ont suivi le cours de ces 
institutions, avec une assistimce régulière de îHô. Neuf religieuses, deux insti- 
tutrices diplômées et une non diplômée (nssistante) dirigent ces cin(] écoles. 

3o l'ne école in<U'pendante non sul>ventionné»e h St-Frédéiic, Beauce, sous 
la surveillance dune institutrice n<.n Jipir.ni.'e. \'iiii^t-six «''lèves y ont <'t«' ins- 
crits, avec une assistance de 1(5. 

4o Deux écoles motlèles indé|XMidantes subventionnées dirigées par cin(i 
religieuses de Jésus-Marie, à St-François, et Tniitre pui deux religieuses du Bon- 
Pa.steur, à St (îeorges. 110 élèves ont été inscrits pendant l'année scolaire, avec 
une assistance journalière de l'^J^ 

5o Cincj académies ind» j» iiuanies sulnt'iiti» 'mires dirigées juir les Frères 
Maristes, à St-Fran«;(iis, les Frères des écoles chrétiennes, à Ste-Maiie, les 
Sa'urs du Bon-Pasteur, à St-CJeorges, les Sœurs de la Charité, à 8t-Joseph,et les 
Sceurs «le la Congn'gation, à Ste-Marie. Ces diverses institutions. (|ui t'ont l'or- 
gueil des municipalités (jui les possè< lent, ont été fré(juent<'es par (iOO élèves, avec 
une assistiince journalière de ô2.S ; elles sont sous la surveillance de vingt reli- 
gieuses et douze religieux. 

Grand total des élève> (),î)12 

" de l'assistance 4,71) ! 

" des gareons 8,501 

" des tilles :U11 

" " des in.stitutrices diplômées 164 

non diplômées 13 

•* " des religieu.ses 41 

" " des religieux 13 

En comparant ce rapport avec celui de l'an dernier, je constate une augmen- 
tation de 17(5 élèves, et avec celui de 1895-96, 291 élèves. 

J'ai remarqué avec plai.sir que l'assistance régulière a été un peu plus consi- 
dérable qu'elle ne l'a été par le pas.sé. 

Le nombre des institutrices non diplômées fliminue sensiblement tous les 
ans ; il sera bien difficile de faire disparaître complètement cet état de choses. 

Quatre de ces institutrices ont enseigné comme assistantes et trois autres 
ont été engagées, pendant l'année scolaire, pour remplacer des institutrices diplô- 
mées qui ont aliandonné l'enseignenjcnt avant l'expiration de leur engagement. 

J'ai été heureux de constater que le programme des études a été mieux 
suivi qu'il ne l'était antérieurement : j'en attribue la cause première aux confé- 
rences données l'automne dernier. 



95 



Les institutrices, en général, se sont efforcées de mettre en pratique les con- 
seils que nous leur avons donnés relativement à renseignement des difi'érentes 
matières du prof^ianiiiie d'études, de la classification de leurs élèves, etc. L'en- 
seignement (|ue l'on donne est plus piatique et, conséqucmmcnt, plus profitable 
aux enfants. On s'aperçoit enfin qu'il faut faire comprendre à l'enfant ce qu'il 
apprend et non lui faire apprendre ce qu'il ne comprend pas. 

Le mobilier scolaire laisse beaucoup à désirer dans la plupai-t des municipa- 
lités ; cependant, dans celles (]ui sont relativement pauvre s, on s'eflbrce de l'amé- 
liorer un peu tous les ans. Je ne puis en dire autant de celles qui sont nches et 
en particulier de la belle paroisse de Ste-Marie de la Beauce où les maisons 
d'école en général, le mobilier scolaire et le minime traitement al]c»ué aux insti- 
tutrices laissent beaucoup à désirer. Les contribuables de cette nmnicipalité ont 
fait de grands sacrifices pour aider les révérends Frères à construiie un magni- 
ti(]ue collège et cependant on craint de prélever les argents nécessaires pour 
améliorer les écoles primaires. 

Vous trouverez ci-inclus la classification des municipalités de mon di.^itrict, 
par ordre de mérite : 



o 



Noms des Municipalités 



<) 

]0 

11 

12 
13 
14 



St-.Tosepli, village 

St-( Jeorgcs 

St- Joseph, paroisse . , 
f St-Victor-de-Ti"ing 
\ iSt-Kphrem-clo-Tring 
St-Pierre-de-Broiighton 
( St-Méthode-d'Adstock 

\ St^^-Mario 

( St-Martin 

f St-Côme-de-Kennébec. 
\ Sacré-Cœur-de-Jésus . 

(Sacr^^-Cœnr-de-Murie 
St-Zacliarie 
St-Prosper-de-Watford 

r 8t-Fraiu;()is . . . 

\ St-Cn'déon 

St-Frédéric 

( St-Séveriii 

\ Leeds-l'M 

8t-Tlu()phile 



Saints- A liges. 



,St-Elzéar 




o '" 



10 

10 

10 

9 



S 

s 
s 
s 

7 
*) 

S 
8 



o 
o 






OQ 




•M QD 




~ vj; 








ê.-it 


Note 


7-^ g 




r^ 3i « 


GENERAL! 


co 




'—' c »c 




'^ o 




-ii »H 


OBTENUE. 


s 




H ^ 




46 


Excellent 


42 


<4 


39 


Très bien 


37 


i( 


37 


(( 


36 


(( 


35 


(( 


35 


(( 


35 


(( 


34 


(( 


34 


«« 


33 


i( 


33 


(( 


33 


'• 


32 


( . 


32 


(< 


31 


(( 


3() 


Bien. 


30 


i i 


29 


"■ 



2S 



Les secrétaires-trésoriers s'acquitti nt assez tîdèlement des devoirs de leur 
charge, cependant quelques-uns metiint ticp de lenteur dans la perception des 
cotisations, ce qui est très préjudiciable aux institutrices. 



! 



99 



Il arrive tissez souvent que les titulaires ne re(,'oivent la balance de leurs 
salaires qu'au conunencenient d'une nouvelle année scolaire. 

J'ose espérer. Monsieur le Surintendant, que ces (juehjues remarques, ainsi — 
que les bulletins d'inspection que je vous ai transmis, suffiront pour vous donner ■Ih 
une idée du t'onctionnenient de la loi d'é(luc.'itit)n dans mon <2^rand district d'ins-| 
pection. 

Kn terminant, je vous prii' de vouloii* liion aeeonler un octroi supplémcn- 
tiiire aux municipalitt's suivantes : St-Théopliile, St-CJéth'on-de-Marlow, St- 
MétluKle-d'Adstock, St-Prosper-de-Watt*ord, St-Zacharie, Socrë-Cœur-de-Marie 



8t-Martin et Leeds-I^t. 



J'.ii riuMincur dV'tre, etc., 

Amkdée Tangua V, 

Inap. d'écoles 



REV. RM. TAYLOH. 
{Trad action.) 

Knowlton, 20 août 1898 
M«tnsirfir Ir SiiriiUeiuLant, 

J'ai l'honneur de vous adro.s.scr mon rapport annuel scolaire de 1897-98. 

J'ai {U'tuellcment vini^t-sept unnncipalit(''s dans mon district d'inspection, le 
villai^e de Durliam y ayant été ajouté }>endant rann(*e. 

11 y a l'U l'annér dernière plus d'écoles à visiter (pi'il y en avait eu depuis 
plusieurs anné^'.s. Il n'y en a pas moins de 162, et j'ai réussi à les voir presque 
toutes deux fois pendant l'année. Des prix ont été donnés dans presque toutes 
les écoles. 

Quelques écoles qui avaient été fermées ont été rouvertes. 

L'honorable M. Sydney Fisher a donné cette année, plusieurs excellents dic- 
tionnaires aux écoles des cantons de Potton et de East-Farnham, en récompense 
des améliorations apportées aux emplacements scolaires. 

Les commissaires d'écoles de Potton ont fait des améliorations importantes 
à toutes leurs maisons d'école. 

Les écoles des municipalités de Durham et de Philipsburg ont maintenant 
d'excellentes cartes illustrées, ainsi que l'école d'Iberville. 

Ces cartes sont d'un grand secours pour l'instituteur. 

Bon nombre d'institwteurs de mon district unt obtenu des diplômes d'école 
modèle. 



97 



Deux: institutrices pleines de zèle et de dévouement, Mlles Hattie Collins et 
Ellen-E. Watson, sont mortes cette année. 

Les institutrices munies de diplômes sont en grand nombre, et aucun 
bureau d'école n'est justifiable d'employer des institutrices non brevetées, 

Deux institutrices sans diplôme seulement ont été employées, l'une à West- 
Bolton, et l'autre à East-Bolton. 

Un grand nombre d'écoles n'ont pas de cartes géogiaphiques, excepté celles 
([ue j'ai réussi à me procurer du chemin de fer du Pacifique, et du départe- 
ment d'émigration de Manitoba. Il me semble que notre propre gouverne- 
ment devrait publier une carte de notre province, pour la distribuer comme on 
le fait pour la carte du Manitoba. 

De grandes améliorations ont été opérées cette année en ce qui regarde le 
matériel scolaire, mais j'espère qu'elles augmenteront encore à la suite des con- 
ventions qui auront lieu cet automne. 

J'ai l'honneur d'être, etc., 

Ernest- M. Taylor, 

Insp. d'écoles. 



M. J.-O. THIBAULT. 

St-Jean-Deschaillons, 14 juillet 1898. 
Monsieur le Surintendant , 

J'ai l'honneur de vous soumettre mon rapport annuel sur l'état de l'éduca- 
tion dans mon district d'inspection, pour l'année scolaire 1897-98. 

Comme les bulletins d'inspection et les bulletins statistiques, que je vous 
ai transmis rlurant l'année, contiennent les renseiofuements exi^rés sur les écoles 
confiées a mon mspection, je ne ferai que quelques observations <l'une manière 
générale. 

lo. — NOMBRE d'écoles. 

Écoles sous contrôle 1 54 

J^ Écoles indépendantes 9 

Total 163 



2o. — PERSONNEL ENSEIGNANT. 

Instituteurs religieux 

igi 



P. 
Institutrices reliiricuses 29 



Instituteurs laùiues S 

Institutrices laï(|ues 1 ti 1 



TV^ 



Total 207 



98 



3o. — ASvSlSTANCE. 

Total lies élèves fréquentant 1»»8 écoles élémentaires 5,919 

les écoles modèles 1,319 

*• " •' les écoles académiques 616 

Total 7.S54 

Assistance moyenne U^tale, 5,466, ou 70 pour cent. 

I^ mobilier, dnns un bon nombre i]o mnniripnlit('»s. laisse encore beaucoup h 
désirer. Il se compose ^énérnU'meiit de tables l()n«j^ues d'une douzaine de pieds, 
très souvent doubles. Conclure de là (|ue ce mobilier n'est pas du tout propor- 
tionné »\ la biille des élèves ist cbose facile. Le plus sfmvcnt ces tables sont trop 
inclint'es, et cniisiMpiemnu iit. l'^'lève ne peut prendre (pi une mauvaise po8iti(m, 
surtout poui' ('eriri', position fatigiinte et très j)réjudieiable à sa santé. Enfin 
avec ces tables d'une loui^ueur démesurée, il est bien difficile d'obtenir le bon 
ordre : si un élève a besoin dv (juitter sa place, il en di'ran^e une douzaine. J'ai 
l'espoir, avec le temps, de faire renouvrlrr w mobilier conformément aux règle- 
ments scolaires. 

Je puis dire, en somme, que l'année scolaire 1897-Î)<S, dans mon district d'ins- 
pection, a eu un bien bon résultat. Ia\s conférences p<MlHjrofri(|ues ont produit 
un très l»on effet, de l'aveu même ries titulaires (pii ont reeoiinu le, bien (ju'elles 
leur ont fait, |>our quel(|Ues-uns, en l«'ur remettant à la nuMiioire des connais- 
.sanees pédaj^ou^iques oul>liées, pour le plus grand nombre, en leur faisant con- 
naitre les meilleurs moyens d'enseigner et de conduirez une école. Tous cer- 
tainement verraient avec peine la dist.'ontinuation de ces conférences. 

Le succès dans les écoles ne dépen<l pas toujours de la somme de connais- 
sances du titulaire, ni même de ce «{u'il connaît de la jx'dagogie. Plusieurs 
causes empêchent, malgré ces deux ehoses, un bon nombre d'éducatcîurs dévoués, 
et qui ont à co'ur l'avancement de leurs élèves, de réussir. 

Je veux parler, en particulier, de la confiance que les enfants doivent avoir 
en celui (jui est chargé de les instruire. A-t-on le soin de conserver, chez l'en- 
fant, cette bonne opim'on, ce culte, (|u'il doit avoir pour la personne chargée 
de lui donner le pain de l'intelligence, de former son cour ? Cela ne dépend pas 
toujours de la bonne volonté, du savoir-faire de l'instituteur, car il est de son 
devoir, pour son propre intérêt, de se faire aimer et d'exciter la confiance de ses 
élèves par tous les moyens possil)les et permis. Pour des bagatelles, à propos 
de rien, trop souvent, ceux (pii sont le plus intéressés à conserver intacts ces 
deux sentiments de l'élève pour son instituteur, parlent de lui désavantageuse- 
ment et sans considération aucune, devant les enfants, brisant ainsi le seul lien 
qui les attache au maître ; car dans une école où il n'y a pas d'amour pour le 
titulaire, où la confiance n'existe pas, il ne peut y avoir d'amour de l'école, do 
l'étude. Dans un bon nombre de cas, la cause de l'insuccès, avec toutes ses con- 
séquences, est là. 

En général, je n'ai qu'à féliciter les titulaires chargés dos écoles do ma oir^ 
conscription de la bonite ygloiité, du zèle e^ du déyouemoRt çlon^ ils ont f^it 



99 



preuve dans l'accomplissement de leur tâche délicate et difficile, et de l'empresse- 
ment qu'ils ont montré à suivre les conseils donnés dans les conférences. 

Ml^r les commissaires, en général, se sont montrés dévoués et comprennent 
l'importance de leur charge. Quand ils l'ont pu, ils se sont fait un plaisir de 
m'accompagner dans ma visite à chaque école, comprenant ainsi l'importance 
([\i'\\ y a pour eux de se mettre au courant de la mani«.'re dont fonctionn<'nt leurs 
classes, de leurs besoins, et de pouvoir être capables de rendre justice à (jui de 
droit (juand il s'élève (juelque difficulté. 

J'inclus le tableau de la classification des municipalités scolaires, par ordre 
(le mérite, conformément au paragraphe 14 de l'article 13 des règlements sco- 
laires du comité catholique du Conseil de l'Instruction public^ue : 



o 
o 



Noms des Municipalités. 



09 


fl û\ 


'ii< 


ss^i 


d'é 
ivii 




-<^ 


*- 0^ '- 


Nombre 
en ac 


Etat des 

d'écol 

dépendai 



u 

w 



r» 00 

o 



00 




t 




> 




.^.4 


ou 


' ' 


M^ 


00 


> 


o 


s 


ri 


C 


• ^H 


U 


o 


A 


'E 


^ 


;:: 








W 





O : 






00 

^ 00 

X r o 



Note 



5 w GENERALE 



X 



SSte-Anne-de-la-Pérade, 
lage 
^ Chainplain, village 

2 (îroiidines No 2 , 

8 A'^ i 1 lag(v Fennont 

4 iNotre-Daine-des-Anges . .. 

( Desclianibault 

\ Batiacan 

St-Caaimir 

Ste-Thècle ." 

St-Maiirice 

('hamplain, paroisse. -.. 

Ste-Cieneviève 

St-T i te , paro i sse 

St-Luc 

Ste-Anne-de-la-Pérade, 

roisse 

St-Prosixîr 

St-lJbalde 



vil- 



6 



8 



2 
2 

2 
2 
5 
9 
4 

11 
8 

14 
5 
8 
8 



pa- 



■ St-Théophile 
( St-Jacq 



9 



10 



quea-des-lMles 

St-Adelphe 

St-Tite, village 

I Mont-Carmel 

( St-Narcisse , , 

( St-S^verin ,,.,.. 

t St-Stanislas ,,,... i . • 

Il Grondinos No 1, paroisse *m.-. 

22 I ( St-(îilbort ,,.,,., 

\ Cap'de-la-^Iagdeloiiio ,t,...- 



9 
9 
7 
6 
7 
5 
5 
7 
7 
6 
4 
5 
6 
5 

5 
4 
5 
5 
5 
5 
5 
5 
5 
<) 
5 
4 

4 



8 
8 
7 
6 
6 
5 
5 
5 
4 
6 
5 
5 
4 
5 

5 
5 
5 
4 
4 
4 
5 

4 
5 
4 
4 
h 
4 



44 

44 

39 

37 

36 

35 

35 

34 

34 

34 

34^ 

33 

33 

33 



Excellent. 



Très bien. 



7 


9 


7 


as 


8 


9 


7 


33 


7 


{) 


6 


32 


7 


9 


7 


32 1 


7 


9 


7 


32 , 


7 


(> 


9 


31 


i 


t 


7 


31 


i 


7 


7 


31 


t) 


9 


7 


31 


(> 


ô 


7 


29 


i 


() 


7 


t 29 


7 


(i 


7 


28 


7 


' ô 


5 


27 


T 


' 5 


7 

1 


27 



Bien. 



! Les huit institutions dirigées par des roligieux et des religieuses sont toutes 

ï sur un excellent pied, et ceux qui le? dirigent méritent certainement les remercie- 



100 



mont* sincères de ceux qui leur eontient leurs enfants pour l'attention continuelle] 
qu'ils apportent A leur donner une instruction solide vi une éducation soignée. 

MM. les secrétaires-trésoriers tii-nnent leiu's livres d'après la nn'^thode offi- 
cielle rt correctrnH'nt. Je fais tous mes eti'orts ]nmY faire coni])rendre aux 
nnniicipalités qui ont des orréra*;es la position désavantageuse dans hKjui'Ue elles 
se trouvent, et la nécessité de faire payer à temps les taxes scolaires. 

J'ai l'honneur d'être, etc., 

J.-O. Thibault, 

Ins}}. (Vécoles. 



MovmeMv h Surinteiulant, 



M. W. THOMPSON. 
( Traduction.) 

COATICOOKE, 20 juillet 1898. 



J'ai l'honneur de vous présenter mon rapport pour l'année fini.s.sant le 30 
juin hSDiS. 

En comparant ce rapjïort avec les statistiques d»' 1 anné'c «Icriiicic, je constate 
une diminution dv vingt -six tlans le noml»r<' des élèves, en même temps «jue 
le nombre des écoles est dinnnué, de cent quarante qu'il était l'an dernier, à cent 
trente-quatre cette année. 

Presque cha<iue année, quehiues-unes des meilleures écoles sont placées sur 
la liste des écoles nuxlMes, et no sont pas incluses par conséquent dans mon 
rapport. Ce fait explicpie juscpi'à un certain point, tout au moins pour l'année 
dernière, la diminution du nombre des élèves. 

Dans cerbvines municipalités, le nombre des districts scolaires a été réduit ; 
dans la municij)alité de Compton, par exemple, trois arrondissements ont été 
formés de manière à comprendre à peu près le même territoire (jui était divisé 
autrefois en six arrondissements. 

Ceci est un pas dans la bonne direction, et un exemple qui pourrait êtr^ 
suivi avL'C avantage dans bien d'autres municipalités de mon district d'inspection. 

J'inclus comme d'ordinaire dans mon rapport dix-sept municipalités, dont 
neuf situées dans le comté de Stanstead, et huit dans Compton. 

La plus importante de ces municipalités est celle de Stanstead, dans laquelle 
il y a eu cette année vingt-huit écoles ouvertes, fréquentées par cinq cent quatre- 
vingt-treize élèves. 

L'école de Barston-Corner, qui a été divisée il y a plusieurs années en deux 
départements a été élevée au rang d'école modèle, et 1 énergie et l'habileté de sa 
direction lui mériteraient de figurer sur la liste des écoles supérieures. 



101 



D'autres «*coles pourraiont otro ajout/?es à cette liste, et je recommanderais 
(lies de Dix ville, North-Hatley et Fitch-Bay. 

QiKîUjues nouvelles maisons d'école ont été con^LiuiLfjs pendant l'année*, *:i 
|»lusi(iurs ont été l)ien réparées. 

Je suis heureux de constater les améliorations constantes dans mon district 
«lans la méthode d'enseignement et les progrès des élèves, ainsi (ju'à propos de 
I intérêt toujours croissant ([n'apportent aux écoles les différents bureaux scolaires 
• t les contribuables en général. 

La moyenne de présence des élèves pour l'année dernière a été de soixante- 
treize et demi pour cent du total. 

Sur les cent trente-c^uatre institutrices enseignant dans les écoles élémen- 
taires de mon district, vingt-cinq ont reçu des diplômes d'école modèle, et 
plusieurs ont suivi un cours à l'Ecole normale McGill. Neuf ont été engagées 
sans diplôme. 

A part de très rares exceptions, les institutrices sont payées ponctuellement 
aussitôt la clôture de leurs écoles. Il est très rare que j'aie entendu des plaintes 
au sujet du non paiement de leur traitement en temps opportun. 

J'ai éprouvé le plus grand plaisir à distribuer les gratifications données par 
votre département aux institutrices les plus méritantes, et j'ai la conviction que 
l'on continuera à en accorder d'année en année. Il est évident que cela fait plaisir 
aux institutrices qui ont travaillé avec tant de dévouement, de recevoir cette 
preuve que leurs efforts ont été appréciés. 

Je joins à ce rapport la classification requise des municipalités ; elle est à 
peu près la même que l'année dernière. 

Bonnes. — Dix ville, Stanstead-Plain, Rock-Island, Hatley, Coaticooke, Water" 
ville, Eaton, East-Clifton, Nevvport, Olifton, Stanstead, Baruston, Compton. 

Médiocres. — Magog, Hereford (diss.), Barford (diss.), Auckland. 

J'ai l'honneur d'être, etc., 

W. Thompson, 

Iiisp. d'écoles. 



M. T. TREMBLAY. 

Baie-St-Paul, 9 juillet 1898. 
Monsieur le Surintendant, 

J'ai l'honneur de vous présenter mon rapport sur l'état général de l'instruc- 
tion publi(iue dans m;)u district d'inspection pour l'année scolaire 1897-98. 

Je suis heureux de constater que, cette année spécialement, le progrès de 
l'éducation s'accentue davantage. Ce ipii est dû, il n'y a pas à en douter, lo 
au bon résultat dos conférences pédagogie] ues qui ont été données l'automne der- 
nier ; 2o aux gratifications qui ont été accordées aux instituteurs et aux institu- 



102 



triées laujues ((iii se sont le plus «listin^iu^s dans reiistii^iioment, et se sont le plus 
ticlMeiiient conformés aux rèt^flenients du C\)nseil de rinstruction ])ul>li(pie ; et, 
3o à la soiuine de î?lO,()l)0 (jui a été ajoutéi' à l'octroi ordiiiaiie accordé aux 
municipalités pauvres. Cette augmentation a été d'un grand secours pour un 
bon nombre d'écoles où les parents sont n»ellemiMit pauvres et sont obligés do 
s'impt)ser de lourds sacrifices pour fournir à leurs enfants une instruction intlis- 
pensabK'. 

MM. les curé'S de plusieurs paroisses m'ont dc'claré (jue le résultat d(; leurs 
visiti's aux diverses écoles de leur municipalité scolaire a été très satisfaisant, en 
exceptant quelques maîtresses ipii ont moins d'aptitudes pour l'ensignement ; 
mais, en général, ils ont reconnu (jue les progrés ont é»té' ])lus sensibles (|u'à 
l'ordinaire. Ces messieurs n épargnent ni leur temps, ni leurs peines, pour pro- 
mouvoir la bonne éducation et l'instruction dans leur paroisse. 

La plupart des connnis.saires d'écoles s'ac(piittent consciencieusement de leur 
charge. Phisieurs visitent avec moi l'école de leur arrondissement, et ils sont 
heureux d'être t^^moins des avis que je donne et des suggestions (pie je fais à 
leurs titulaires. 

Les livres de comptes sont généralement bien tenus ; mais, dans certaines 
municipaliti's. les secrétiiires-trésoricr-^ pen/oivent ditlicileineet les cotisations, ce 
(jui a pour etl'ct d augmenter les arrérages (|ui sont toujours trop considérables. 
Les comptes .sont partout audités d'une manière régulière. 

Les institutrices ont fait des efforts pour .se conformer aux exigences du 
programme d'études tel (jnexpliqué l'automne dernier ; mais elles éprouvent 
souvent des ditficulté's de la part des parents (pii se refusent ou (|ui négligent de 
fournir à leurs enfants les livres nécessaires pour pouvoir enseigner les diverses 
matières exigées dans chacpie année du cours. 

Les dames religieuses des deux couvents de la Baie-St-Paul et de la Malbaie 
n'épargnent rien pour donner un enseignement pratiipie et relevé. Aussi ont- 
elles été encouragées par le grand nombre d'élèves venues des différentes 
paroisses du comté pour suivre leurs classes dans le cours de cette année. Les 
révérendes Siuurs de la Conijfré^^ation et de la Charité ont la direction de ces 
deux couvents et méritent à juste titre la reconnais.sance des parents et des 
famillles en général pour le succès qu'elles obtiennent et le bien qu'elles opèrent 
dans la localité. 

Je dois féliciter MM. les commissaires de la Baie-St-Paul pour les répa- 
rations très convenables qu'ils ont fait subir à leur académie de garçons. Les 
titulaires et leurs élèves s'en sont tellement bien trouvés qu'ils ont déployé beau- 
coup de zèle et d'application dans l'accomplissement de leurs devoirs ; et je suis 
heureux de le dire, leurs efforts ont été couronnés de succès. 

Les écoles modèles sont dirigées par des instituteurs et des institutrices bien 
qualifiés : ils déploient beaucoup de dévouement pour faire progresser leurs 
élèves, et s'efibrcent d'enseigner toutes les matières obligatoires du programme 
d'études. 



103 



A la fin ou vers la tin de rann<*e, MM. les C(numis.saires, accompagnée de M. 

1(3 cuiv ou d(; son vicaire, ont fait <l<;s examens publics r-n présence des parents : 
et, dans plusieurs inuiiicipalit<'îs l«.'s commissain's ont eu la bornie idé»j «Je donner 
des prix aux enfants. C'est un puissant moyen d'émulation et d'encouraf^ement 
pour les élèves, les maîtres et les maîtresses. Les parents sont satisfaits de [xmvtnr 
)U<^er par eux-mêm(3s des profères de leurs enfants ; et ils profit<.'nt des remarques 
(jue fait l(i curé aprrs chatjue examen. Surtout s'ils ont fait perdre <lu temps à 
leurs enfants ou s'ils ont négligé de leur procurer les livres et les fournitures 
nécessaires. 

Permettez-moi, Monsieur le Surintendant, de vous recommander encore cette 
année les municipalités suivantes cpii, à moins de recevoir l'aide supplémentaire 
accordée aux municipalités pauvres, se trouveraient <lans l'impossibilité de main- 
tenir toutes leurs écoles en activité : Callières, De-Salles, St-Placide, Petite- 
Rivière, St-Hilarion, St-Urbain, Isle-aux-Coudres, St-Siméon et St-Fidèle. 

Conformément au paragraphe 14 de l'article 18, des règlements scolaires 
du comité catholique du Conseil de l'Instruction publi(|ue, je vous transmets la 
classification, par ordre de mérite, des municipalités scolaires de mon district 
d'inspection : 



t-, 
o 



o 



Noms des Municipalités. 



OQ 

o 

o 



^ 



§ u 


o 


SS 


i S ^ 




•^-^ 


-^ (D S 


■S2 


vu NU 1 


2| 

d si) 








;s 


iS -z. 


<t^ 


.2 d 


,w -^ 


W 


l^-^ 



o 

'd 






o X ^ 



ïi il X t- 









^ y - 



note 



GENERALE 



OBTENUE. 



4 
5 
6 

7 
8 
9 
10 
11 
12 
13 
14 



Pointe-au-Pic . . 

Malbaie 

f Baie-St-Paul . 
\ Ebouleineiits . 

St-Fidùle 

St-Siméon 

Isle-aux-Coudres 

St-Iréuée 

St-Urbain 

St-Hilarion . . . . 
Ste- Agnès ...... 

Callières 

St-Placide 

Petite-Rivière .. 
De-Sallea 



2 
15 
16 
12 
5 
5 
4 
5 
7 
8 
4 
1 
3 
5 
4 



8 


9 


10 


10 


10 


9 


8 


10 


10 


8 1 


7 


6 


10 ! 


10 


7 


7 


8 


9 


9 


7 ] 


7 


6 


8 


8 


3 





4 


7 


8 


10 


G 


4 


8 


7 


9 


1 ^ 


6 


8 


8 


5 


5 


6 


8 


8 


5 


1 5 


5 


6 


6 


9 


i 6 


5 


8 


6 


4 


, 4 


4 


6 


6 


8 


, 5 


4 


6 


6 


5 


' 4 


3 


6 


6 


5 


4 


3 


5 


5 


4 

1 



47 
45 
40 
40 
37 
35 
34 
33 
32 
31 
29 
28 
26 
24 
21 



Excellent 
Très bien 



Bien 



Médiocre 



J'ai l'honneur d'être, etc., 



Thos Tremblay, 

In»p. iVécoles. 



104 



M. es. VIKN. 



Lau7a)N, 1G août 1898. 



Monnifur h Surinteiiiiaiit, 



.lai I liniiiK'ur <lo vous pnvson ter mon rapport de tin d'anntM» ponr 18î)7-9^s. 

Pi'ndjint It' l'ours do cotte année, 7,152 élèves ont fn''([uent('' les «'coK's (1(^ 
mon district : 5.2.SÎ) dans les écoles élémentaires, avec une assistance moyeniKi 
di* 3,755 : 1.1 (i+ dans les écoles nio<lMes sous contrôle, dont l'jxssistance moyenne 
a étt» «le î)45 ; 250 <lans une académie sous contrôle, avec une assistance moyenne 
de 2\'\ \ KSÎ) dans les écoles modMi's ind«'pendan tes, assistance moyennt* 151 ; et, 
eiiHn. .*U0 dans uno aeadé'mic indépendante, assistance moyenne 2G0. 

Dans ce nombre ne sont j)as comprises <|uelques écoles indépendantes (pie je 
n'ai pas visittW, vu (pie le révérend M. Lindsay a été pn'posé à cette tin, et ce 
n'est i]ue sur les pressantes sollicitations des directrices des autres institutions 
jpie j'en ai fait la visite. 

Les bulletins «pie je vous ai soumis vous ont fait connaître, avec encore plus 
«le «îétails (pie par 1«' ])assé, ])eut-étre, l'état des écoles de mon «listrict et je crois 
inutile «l'y revenir. 

Il y a eu, en général, «pn'hpies améliorations pour ce «pli concerne les mai- 
.sons tri.k*oles. Je vous avouerai ci*pen«lant «juc je ne comprends pas toujours 
r«)pposition (pli nous est faite lors«|ue l'on exi^e que ces maisons aient toutes les 
eotiditions voulues pour «pi'elles soient hy«^iéni(pies. Je crois cpi'ello est le pro- 
duit «le 1 abus «jue certaines commissions scolaires font de l'autorité que leur 
donne la loi.* Il faudrait, je crois, avoir d'autres peines à intliger que le refus de 
la subvention aux municipalités récalcitrantes. 

A peu d'exceptions près, il n'y a pas d'améliorations «piant au mobilier 
scolaire, et depuis au-delà de vingt ans, je me suis fait un devoir de le dire. 

Le personnel des écoles de mon district est certainement supérieur à ce qu'il 
était il y a quelques années. Il y a encore des incapables, mais c'est aujour- 
d'hui l'exception. Il ne s'agit plus que de trouver moyen de conserver aux 
écoles les titulaires d'un mérite réel, et ce moyen c'est un traitement digne de la 
position pleine de responsabilité qu'on leur confie. 

Les gratifications ont semblé un bon procédé pour arriver à ce but : c'est le 
cas pour queUpies-uns ; mais je regrette de dire (]ue ([uelques commissions 
scolaires sont tellement illarulnées qu'elles ont fait le jeu de balan(;oires. . . c'est- 
à-dire qu'elles ont réduit Iç traitement en proportion de la somme probable que 
la gratitication devra rapporter ! 

Cet état de choses n'est pas très encourageant, car on retranche le certain 
en prévision de Yincertain. Ce fait est d'autant plus malheureux qu'il me 
semble sans remède ; et; dans ces circonstances, les gratifications ne valent rien 
de mieux qu'une mention honoiable. 



105 



Les c()nt'(''reiicos faites dans le cours de l'année ont pro^Iuit quelque bien, 
inais l'on se trompe grandement si l'on croit que, dans deux jours, le contV'rencier 
peut faire un cours de méthodolo<^ie. Aux écoles normales, cette science est 
ens(â^n('e pendant deux et même trois ans, (^t l'on c(jnsidère que l'on n'en a donné 
(jut,' les principaux iMidiiiients! 

Scîioii moi, 1 riivoi de l Kiisfifruement Primaire " que le wjuvernement se 
propose de faire, aux difi'éi'ents titulaires de nos ('écoles, devra produire de bien 
meillcjurs l'ésultats. Dans les conférences, il faut se borner à donner quelques 
conseils, tandis (juiin journal pédago<^i((ue est un guide que l'on peut consulter 
constamment et toujours avec profit. 

La classiticati<^n des municipalités de mon district est comme suit, cette 
iinnée : 

Bien : — Paroisse N.-D.-de-Lévis, St-David, St-Télesphore, Village de Lauzon, 
Ville de Lévis, Sault, St-Romuald, St-Antoine-de-Bienville, 8t-Joseph-de-Lévis 
et Partie-Est-du-Villatre-de-Lauzon. 

Assez bien : — St-Jean-Chrysostôme,St-Benjamin-du-Lac-à-Busque, St-Jean- 
de-St-Nicolas, Etchemin, 8t-Henri, 8t-Lambert, St-Isidore, St-Nicolas. St- 
Anselme et St-Edouard-de-Frampton. 

MÉDIOCRE: — St-Etienne, Ste-Marguerite, St-Bernard, Ste-Hénédine, Ste- 
Claire. 

" Mal: — St-Abdon-de-Standon, St-Léon-de-Standou, St-Odilon-de-Cran- 

bourne et St-Malachie. 

J 'ai l'honneur d'être, etc., 

G. -S. ViEN, 

Insp. d'écoles 



M. E.-P. DESTROISMAISONS. (a) 

Village Richelieu, 18 décembre 1898. 

Monsieur le Surintendant, 

J'ai l'honneur de soumettre à votre considération mon rapport annuel sur le 
fonctionnement des écoles de mon district pour l'année scolaire 1897-98. 

(a) Ce rapport a été reçu trop tard pour être inséré î\ sa place ordinaire. 



lOG 



L-' iiiuiiliro <K' municipalités sous mou contrôle ost do 2S, {]o 29 (|u'il ('tait 
l'annôo <lt'rui«'re, pi)ur la raison (pu* l'i-colo dissidcnti' de la ville de St-Hyacinthe 
est miiintiMuint visitée par un iuspi»cteur protestant. 

Iji» noinlire d élevés (pli ont fr('(pient('' les 17*S ('colos do mon district durant 
l'année scolaire selèvo à y,().'i(), non compris les élèves des collè<jfes classi(pies de 
Ste-Marie-de-Monnoir et de 8t-Hyacinthe, les élèves des orphelinats des deux 
munieipaliti^s citées plus haut et ceux de certaines iVoles privées de la ville de 
St-Hyaointhe. Ce serait done \ni nomhre de plus de 10,500 élèves fré(pientant 
les écoles de toutes catégories dans mon district. 

Comparant le nombre d'élèves des écoles que j'ai pu contrôler, je remarque 
une auj^mentation de 181 sur l'année dernière. 

7,084 ('lèves t>nt fnMpienté les écoles élémentaires, et 2,062 les écoles modèles 
et les académies. 

Toutes ces écoles ont été tenues sur un très bon pied et, je suis heureux de 
le dire, il y a beaucoup d'('mulation chez tous les membres du corps enseignant, 
laïcs connue reli«^i(.nix Je pourrais dire (ju'il n'y a pas une seule mauvaise école 
dans mon district ; les conseils et les instructions (jue j'ai donnés ont été fidèle- 
ment, suivis. 

Les conférences ont eu un excellent effet et ont amené l'uniformité dans 
l'enseii^nement, ce (|ui était tant à désirer. Dans mon district, cette uniformité 
existe depuis lont^temps ; car j'ai donné aux instituteurs et institutrices des 
instruetions (jui sont justement les mêmes que celles contenues dans les projets 
de conférences que nous avons à développer. 

J'ai donné l'année dernière 76 conférences, dont chacune a duré de deux à 
trois heures. Cin(i institutrices seulement ont man(jué à l'appel, et encore, ce 
n'était pas de leur faute. Dans plusieurs paroisses, un public nombreux y 
assistait et j'en profitais pour donner à ce public des instructions qui ont eu de 
très bons résultat?. De bonne foi, bien souvent, les gens ont des idées très faus- 
sées sur notre système d'enseignement, et c'est le devoir des inspecteurs d'écoles 
de les éclairer sur leurs idées erronées. Aussi, que de fois des personnes qui 
ayant entendu certaines de mes conférences sont venues me serrer la main et me 
dire : " M. l'inspecteur, nous av(ms tous à y gagner de vous entendre, et si parfois 
nos écoles ne donnent pas toute la .satisfaction que nous en attendons, la faute en 
est à nous, parce que nous n'avons pas toute la considération que nous devrions 
avoir pour les personnes qui se dévouent à l'instruction de nos enfants." 

Je joins au pré.sent rapport la classification, par ordre de mérite, das m uni- 
cipilités de mon district, suivant l'article 13 des règlements scolaires : 



107 



-2 

o 

00 

O 



Noms des Municipalités. 









o 



C 'ïJ i' 

S os' 3i 

'X. ^ 5 

'A '^ 






2 3 

ï8 



X > 




r 0; i^ Cf OBTENU». 



8 

9 
10 
11 

12 
13 



St-Hyacinthe (ville) ' 

St-I)orniiiiqiie ( vilhij^e) 

St-Cluirles (vilUij^t;) 

Vi litige Richelieu 

j 8t-Ueiiia No 1 

( St-Hyacinthe (paroi&se) . . .' 

f St-Hilaire 

\ St-Jean-BaptiHte 

( Ste-Angèle i 

ISt-Paul. I 

{La-Présentation 
St-Pie ; 
Ste-Marie-de-Monnoir | 

St-Césaire 

St-Dominique (paroisse).. 

St-Damase ; 

St-Hyacinthe-le-Confes9eur| 

Ste-Rosalie 

St-Mathias 

f Ste-Madeleine 

St-Michel-de-Rouçement . . 

St-Thoinas-d'Aquin 

L'Ange-Gardien 

St-Charles (paroisse) 

f St-Jude 

\ Notre-Dame-de-Bonsecoura 

f St-Denis No 2 

\St-Barnabé 



3 
1 
1 
1 
4 
8 
6 
7 
6 
7 
6 
13 
12 
11 
5 

10 
4 
5 
4 
4 
5 
4 
S 
6 
9 
2 
6 
6 



10 
S 
H 
8 
7 
() 
7 
7 
6 
6 
6 
6 
6 
7 
7 
5 
7 
6 
5 
6 
6 
4 
6 
7 
5 
5 
4 
4 



10 
9 
9 
9 
7 
5 
6 
6 
6 
6 
G 
6 
6 
5 
5 
5 
5 
5 
5 
4 
5 
3 
4 
5 
5 
4 
3 
3 



10 

9 

8 
8 
8 
8 
8 
8 
8 
8 
8 
7 
7 
7 
6 
8 
7 
7 
7 
7 
8 
8 
7 
7 
6 
8 
7 
8 



10 
8 
6 
6 
8 
8 
7 
7 
8 
8 
7 
7 
7 
6 
7 
7 



10 
- 9 
9 
8 
6 
9 
7 
7 
6 
6 




7 


6 


8 


6 


6 


/ 


7 


6 


5 


6 


8 


7 


6 


7 


6 


5 


7 


6 


4 


8 


7 


6 


6 


6 



50 
4:> 
40 
39 
36 
36 
35 
35 
34 
34 
33 
33 
33 
32 
32 
32 
32 
32 
31 
30 
30 
30 
30 
30 
29 
29 
27 
27 



Excellent. 



Très bien. 



Bien. 



J'ai l'honneur d'être, etc., 



E.-P. Destroismaisons, 

Insp. d'écoles. 



APPENDICE NO IL 



RAPPORTS SUR LES ECOLES NORMALES. 



111 



ECOLE NORMALE LAVAL. 

Québec, 23 novembre 1898. 

Monsieur le Surintendant, 

J'ai l'honneur de vous adresser mon rapport sur l'année scolaire 1897-9*<. 

Nous avons donné l'instruction à 364 élèves répartis comme suit : 

47 élèves-maîtres ; 75 ^an/ons fréquentant l'école annexe ; 

GQ élèves-institutrices; 176 filles fréquentant l'école annexe. 

42 élèves-maîtres ont rf çu un brevet : 8, pour académie ; 19, pour école modèle 
15, pour école élémentaire. 

55 élèves-institutrices ont reçu un brevet : 32, pour école modèle ; 23, pour école 
élémentaire. 

Un ancien élève, professeur depuis plusieurs années, s'est présenté à l'examen 
et a reçu son brevet pour académie. Total des brevets reçus : 98. 

Je regrette d'avoir à constater que la santé des élèves-maîtres a laissé Ijeau- 
coup à désirer, et qu'un de nos fidèles serviteurs, Ernest Lachance, est mort 
d'une méningite," après ({uelques semaines de maladie. L'honorable Premier 
Ministre de la Province m'a autorisé à faire visiter notre local par un officier du 
bureau provincial d'hygiène dont le rapport ne m'est pas encore parvenu. Je 
vous le ferai connaître aussitôt que je l'aurai reçu. 

Monsieur Napoléon Laçasse a remis, le 14 mai dernier, sa démission comme 
professeur de l'Ecole normale Laval entre les mains de son ancien élève le plus 
distingué, Sa Grandeur Mgr l'archevêque [de Québec. Nous espérons que cette 
retraite, si bien méritée par plus de cincjuante années d'enseignement, dont qua- 
rante consacrées à l'Ecole normale de cette ville, lui permettra de jouir long- 
temps encore d'une vie remplie de joie et de bonnes (ouvres. 

M. C.-J. Magnan. professeur de l'Ecole depuis dix ans et directeur aussi zélé 
qu'intelligent de V Enseignement primaire, a succédé à M. Laçasse, et M. Nérée 
Tremblay, ancien élève de l'institution, porteur d'un brevet pour académie, et 
ayant déjà à son actif plus de dix années de professorat, a renq^laeé M. Magnan. 
Nous espérons (jue la carrière de ces deux professeurs ilistingués sera longue et 
fructueuse. Ils unissent tous deux à des talents reniar(|uables un amour de 
l'étude peu ordinaire, un grand tact pédagogique et un dévouement infatigable à 
la grande cause de l'éducation, Un recrutement du et)rps enseignant, opéré avec 
de tels gages de succès, fait envisager l'avenir avec confiance. 

Au commencement de l'été, les instituteurs du Canada m'invitaient à donner 
une lecture sur l'éducation primaire à l'uue des séances de leur congrès tenu à 



112 



Hfilifax, Nouvel le -Ecc>a80, en juillet ileruier. Permettez-moi, Monsieur le Surin- 
tentlnnt. (le vous soumettre une idée exprimée dans eette conférence: "Il est 
souverainement re«rrettal»le ijue les brevets de eapaeité confiés aux instituteurs 
«les campagnes et des villos tle toute lUic province, soient la sanction d'examens 
sur les uièmes matières, et que les j>i'ogranunes scolaires soient les mêmes pour 
tt»ute une pn>vince." Il est im]>ossil)le d'éupiilibrer la natalité nombreuse et les 
ressources de la Province, sans pn'parer les entants (K's diiiérents centres aux 
divei*ses carrières qu'ouvrent à l'initiative privée les diverses sources de la pros- 
périté nationale dans les mêmes centres ou dans des régions similaires. Jusqu'à 
présent léMlucation primaire a été une ]iréparation aux carrières libérales, com- i 
mereiah's vt industrielles bien plus i\\\'a l'agriculture et aux métiers (][ui s'y 
rattachent. Cependant on se plait à répéter (et l'on a raison) que l'avenir du 
pays n'|>ose sur l'exploitiition intelligente des ressources agricoles. Il me semble 
que, |K)ur être C(^nséquents. nous devrions préparer l(\s enfants des campagnes 
AUX luttes contre la forêt et à la c\ilture de nos champs. Les titi'es divers 
d'Athènes et de Sparte à notre admiration provenaient de l'éducation diverse 
doiniée par ces deux villes. 

Je ne me tli.ssimule pas les ditlicultés que comporterait une bifurcation du 
progrannne .scolaire, mais ces difficultés ont été heureusement surmontées en 
France et en Belgique : ])our«|U<»i n'obtiendrions-nous ]ms les mêmes résultats 
dans notre province oii cette bifurcjiti(^n est j)lus urgente ? Les Frères de 
Phermel ont pris l'agriculture comme ba,se de l'éducation primaire (ju'ils donnent 
à dix mille petits paysans fran(,*ais, et leur succès n'est pas contesté. Ne pour- 
rions-nous ]>as ])r<»titer de leurs ex])ériences et obtenir des rt'sultats semblables 
en-<leeà de l'Atlantique ? Ce (jui me paraît évident, c'est (]ue l'élan, donné depuis 
plu.sieui-s années à la coloni.sation et h l'jigriculture, continuera à coûter cher 
tant (pi 'on n'aura pas compris (pie les mo'urs ne se surajoutent pas, mais se 
forment graduellement par l'éducation, c'est-à-dire tant (jue l'école primaire ne 
préparera pas les enfants à la colonisation et à l'agriculture. Comment voulez- 
vous (pie les enfants prennent le goût d'un état de vie dcjnt ils ne connaissent 
(|ue les lalx'urs et l'ob-scurité ? (^ue les secrets de la science agricole, les 
richesses de nos forêts, la fécondiU' de nos lacs et de nos rivières, l'art d'ex- 
ploiter toutes ce.s ressources soient dévoilés à l'enfance, et dix ans plus tard — 
(piand les écoliei's ainsi initiés à l'art de tirer de la terre et de nos bcjis les pro- 
duits al Mandants (ju'ils recèlent, seront arrivés à l'âge d'homme — nous n'aurons 
pas besoin de Icr payer pour qu'ils i< emparent de ces richesses et les exploitent 
au profit de leurs familles. 



J'ai l'honneur d'être, etc., 



Th. -G. Rouleau, Ptre, 

Principal. 



113 



ECOLE NORMALE McGILL. 

(Traduction.) 

Montréal, 10 juin 1898. 
Monsieur le Surintendant, 

J'ai l'honneur de vous informer que le nombre total des élèves de l'Ecole 
normale McGill pendant la session qui vient de finir a été de 180, dont 173 
élèves-institutrices et 16 élèves-instituteurs, distribués comme suit: Dans la 
classe élémentaire, 3 élèves-institutrices : dans la classe élémentaire avancée, 
3 élèves-instituteurs et 74 élèves-institutrices ; dans la classe d'école modèle, 2 
instituteurs et 70 institutrices ; dans la classe du Jardin de KEnfance, 12 institu- 
trices ; dans la classe d'académie, 2 instituteurs et 6 institutrices. La classe de 
pédagogie, pour les gradués et sous-gradués de l'Université, a été suivie par 9 
instituteurs et 8 institutrices, A la clôture de la session, 4 élèves-maitres et 6 
élèves-institutrices ont reçu des diplômes d'académie ; 2 instituteurs et 57 ins- 
titutrices des diplômes d'école modèle ; 3 instituteurs et 51 institutrices, des 
diplômes d'école élémentaire de première classe ; 9 institutrices, des diplômes 
pour l'enseignement dans les Jardins de l'Enfance, et sept institutrices des 
diplômes d'école élémentaire après avoir suivi le cours spécial de quatre mois ; 
soit, en tout, 139 diplômes accordés. Depuis l'ouverture de l'Ecole normale 
McGill, en 1857, il a été distribué 284 diplômes d'académie, 1,057 diplômesjd'école 
modèle, 1,661 diplômes d'école élémentaire, 9 diplômes pour le Jardin de l'En- 
fance, et 7 diplômes élémentaires à des personnes ayant fait un cours de quatre 
mois ; soit en tout, 3,018 diplômes accordés à 2,083 personnes, qui ont en moyenne, 
en autant que mes renseignements sont exacts, enseigné pendant six ou sept ans 
chacun dans les écoles publiques de la province de Québec. 

En présentant ce rapport annuel, il est de mon devoir de remercier le per- 
sonnel de l'école normale et des écoles modèles pour l'aide assidue et zélée qu'il 
m'a donné pendant l'année. Avec la bienveillante permission du bureau des 
commissaires d'écoles protestants de Montréal, M. E.-W. Arthy, secrétaire et 
surintendant locale, a donné, pour le grand bien des élèves de la classe modèle 
et de la classe du Jardin de l'Enfance, une série de lectures sur les principes de 
l'éducation, et Mlle Lovell, la directrice distinguée des Jardins de l'Enfance, a 
donné deux séries de conférences, l'une sur les principes de l'enseignement dans 
les jardins de l'enfance, et l'autre sur l'histoire des progrès des jardins de l'en- 
fance. Nous avons (ni aussi le plaisir hautement apprécié d'un cours de lecture 
sur les lois scolaires, donné par M. G.-W. Parmelee, secrétaire du département 
de l'Instruction publiciue, dont la présence et l'aide nous ont donné non seule- 
ment des renseignements très utiles sur le sujet (jui lui est si familier, mais qui 
ont servi aussi à amener les diplômés en relation personnelle, pour ainsi dire, 
avec le département de l'Instruction publitjue. Je dois constater, avec recon- 
naissance, la bonté des personnes suivantes qui ont donné des prix spéciaux, 
sans compter celui (|ue Son Altesse Royale le Prince de Galles a donné en 1861 : — 
Son Excellence le Gouverneur-Général, une médadle de bronze destinée à récom- 
penser les succès dans l'art d'enseigner ; Son Honneur sir Adolphe Chapleau. 
ex lieutenant-gouverneur de la Province, une médaille en bronze accordée »> 
l'élève de la classe élémeutaive qui a fait le plus de progrès dapa l'étude de hi 



lU 



InncTuo française : l'honorable Surintendant de l'Instruction publique, une 
nu'tlaille d'or à l'élève classé sect^nd dans le concours <U la médaille du l'rince de 
Galles, et une autre pour prix de i'ran(;ais : M. .l.-C. Wilson, un prix de quarante 
pitvstres et un livre «lonnés annuelle nimt «lepuis ]ilusi<'\ns années à l'élève-niaîtrc 
(jui a subi les nieilleui*s examens dans la classe élémentaire avancée; et M. G.-W. 
I*arinelee, secréUiire du tlépartement tle l'Instruction publi(jue, un prix à l'élève- 
inaître classe second dans le concours du prix J.-C. Wilson. 

Il est impossible de trop reconnaître les services rendus aux élèves de 
l'Ecole normale McCJill et j\ la discipline de l'institution ])ar les travaux zélés, 
atti'ntifs et gratuits des ministres (jui dirigt'ut les cours religieux hebdomadaires 
de l'Eicole normale. Le vénérable archidiacre Evans et le révc^rend James Fleck, 
comme ]ilusiein*s années auparavant, et les rév«'rends J.-W. Clipsham et Edward- 
M. llill, pi)ur la première fois cette nim»'»', ont fait ces cours pendant la dn-nière 
session. 

I^ demande d'instituteurs expérimentés pour toutes les écoles protestantes 
de la province de Québec étant devenui' trop ])r('ssante pour y résister plus long- 
tem])s, le gouvernement a décidé (jue tous les diplômes donnés aux instituteurs 
et aux institutrices j^roti'stants doivent représenter une certaine sonnne d'instruc- 
tion professionnelle. Mais comme un cours de neuf mois à l'école normale aurait 
étf» trop onéreux j)our bcaucou]) de personnes (jui n'as])irent ]ias à enseigner dans 
des écoles plus l'ievt'es (pie des écoles élémentaires, ini ordre en conseil passe'' le 24 
mars 18î)8 a décidé la création d'un cours <le pédagogie de quatre mois à l'Ecole 
normale McCiill, à des conditions très faciles. Ce cours est ouvert à toutes les 
pei*s»)nnes (jui ont acquis les coiniaissances nécessaires dans les académies de la 
province, et (|ui désirent en.seigner dans des ('coles élémentaires. 

Les demandes d'admission aux cours du Jardin de l'Enfance, bien que com- 
parativement minimes quant à présent, semblent devoir augmenter avec le temps, 
et le même ordre en conseil pourvoit à l'établissement d'une classe de ce genre 
à l'école normale. 

Il est actuellement effectué un changement dans le système de paiement 
des bourses. Pour éviter le paiement de bourses aux personnes qui profitent 
des avantages donnés par l'école normale mais qui n'enseignent pas, il a été 
décidé de ne les donner (ju'aux personnes qui se livrent à l'enseignement. Les 
personnes de la Cité de Montréal entrant comme élèves-maîtres ou élèves-insti- 
tutrices doivent donc payer un certain droit qui leur sera cependant remboursé 
après qu'elles auront re(,'U un diplôme et (qu'elles auront été dans l'enseignement. 
Les cas de rupture d'engagement d'enseigner (]ue tous les élèves signent ont été 
plus nombreux, et le changement susdit apporté aux règlements en réduira le 
nombre à une (juantité négligeable. 

Je constate avec reconnaissance l'aide que l'école normale a reçue des per- 
sonnes qui la contrôlent ; de vous Monsieur le Surintendant, du comité protes- 
tant du Conseil de l'Instruction publique, du comité de l'Ecole normale et de 
son président, l'infatigable principal de l'université McGill. 

J'ai l'honneur d'être, etc., 

S.-P. RoBiNS, LL D., 

Principal, 



115 

ECOLE NORMALE JACQUES-CARTIER. 

Montréal, 5 décembre 1898. 
Afonsieur le Surintendant, 

J'ai l'honneur de von.s soumettre mon rapport sur l'fHat et les progrès de 
l'Ecole normale Jac(|ues-Cartier pendant l'année; scolaire 1897-98. 

Soixante-dix-sept élèves ont été admis dans le cours de I année. 

Les tableaux suivants indiquent leurs différentes classifications : 

Elèves anciens 47 

Elèves nouveaux - 30 

77 

Elèves pensionnaires 56 

Elèves externes . . 21 



I 



77 

Elèves admis dans la classe de quatrième année 12 

" " " troisième année 18 

" " " seconde année 17 

" " " première année ^ 30 

77 

Elèves dont les parents résident à Montréal 28 

dans l'île de Monti-éal ... 3 
ailleurs 46 

77 

A l'Ecole modèle, 179 enfants ont été admis: ce (jui fait un grand total 
de 250. 

A la fin de l'année, il a été accordé : 

Diplômes d'Académie 10 

d'Ecole modèle 15 

*' d'Ecole élémentaire, 1-i 

En tout 39 

Les élèves qui ont re(,*u le diplôme d'académie désirent enseigiu-r; mais, 
jusqu'à présent, trois seulement ont pu trouver des situations passables. Les 
autres ont dû avoir recours à d'autres moyens U/ç:î^istence, en attendant nno 
occasion fs-vorablo de remplir leurs obligations. 



11(> 



Il en sera ainsi tnnt que le or<')Uvenienient, par la pins sinp^li^re des ano- 
malies, se fora à lui mémo une cononrronco qui rotardo W perfectionnement des 
méthcxles densoi^iement, progrt^s (|n'il cherche cepenciant à accomplir. J'ai 
dt^à eu cxîcivsion do le dire : 

'* En formulant des pronrrammes, en faisant subir des examens, le gouver- 
nement a élov»' \o niveau dos eonnaissanoos que d(^it avoir l'instituteur. C'était 
le point do départ : il était nécossairo ; mais on no peut s'y arrêter indéfiniment. 
Il ne sutht pas (pie les maîtres soient instruits ; il faut encore qu'ils aient acquis 
une expérience, au.ssi grande (pie possible, des enfants et de l'application des 
]irinci]K\s p(Mla>j^op(p]os. Si l'on (»xcopto ceux (pli ont été formés dans les ('^coles 
normales ot dans les communautés onsoi^nantos, combioii y on a-t-il parmi les 
autres (jui S()U])(;onnent la nécessité d'une bonne méthode pour enseigner avec 
otîicacité les élénu'uts do rarithm('ti(]Uo ou de la sim])le lecture ? Ou, s'ils l'ont 
étudi('o, combien y on a-t-il (pii sncbont l'employer k j^ropos ^ On ne peut s'em- 
pt'chor d'être attristé (piand on voit un grand noiubro de jeunes filles, (jui 
paraissent n'avoir ni l'éducation ni l'âge néce.ssaires, se présenter à l'examen pour 
obtenir un brovot, (juand on sait (pie ce brovot, malgré tous les soins des exami- 
nateurs, no pont constater (]Uo dos connai.s.sanoos actuolles, les(juelles ne .sont pas 
toujours des connaissances r('olIes et solides. Cependant, ce sont ces institutrices 
(pli vont .se charger de l'avenir intoUoctuel et souvent de la formation morale 
(Tun tr«''S grand nombre d'élèves. (^)uo leur importo ? Pour oll(\s, l'on.soignement 
n'est pus une V(jcation : c'est un pis aller, un moyen d'existence transitoire. 

" Mais, (iira-t on. quel ronij'de apporter au désordre que vous signalez ? Il y 
en a plusieurs qui ont la sanction de rexp(''rienoo dos vieux pays. Celui qui 
peut s'appli(juer le plus facilement, sans ble.s.ser aucune liberté, ni violer aucun 
droit ac(piis, .serait d'obliger toutes les personnes (pli veulent en.seigner à faire 
un stage dans une écolo, .sous un maître qui aurait (]U(*l(pies années d'expérience. 
Ce stag<» peut être plus ou moins long : six mois suffiraient pour apporter un 
changement complet dans un grand nombre d'écoles, et l'on finirait peut-éfre par 
comprendre (piolle est la valeur des maîtres et des maîtresses bien formés." 

La faible.s.se (pie le nouveau bureau des examinateurs a constatée chez un 
grand nombre de candidats, me paraît due au manque de méthode et d'expé- 
rience, plutôt (pi'au man(|ue de connaissances chez ceux qui les avaient préparés. 
Dailhurs — et il n'est peut-être pas inutile de le rappeler. — la science et l'art 
d'enseigner sont deux qualités qui ne se trouvent pas toujours réunies dans la 
même personne. Voilà pourquoi je me demande si ce n'est pas, jusqu'à un certain 
point, tromper le public que de lui piésenter comme capables de tenir une école 
et de bien enseigner ceux (jui semblent po.ssédor une .somme de connais.sances, 
même considérable, mais dont aucune épreuve ne garantit l'habileté à se servir 
des méthodes pédagogiques. 

Il y a une autre question (jui intéresse à la fois les écoles normales, parce 
qu'elle touche à la formation des maîtres, — les pères de famille, parce qu'elle 
touche à des intérêts pécuniaires. Je ne ferai que l'énoncer, mais il me semble 
qu'elle devrait être étudiée avec attention : " Jusqu'à quel point faut-il mettre 
entre les mains dçs élèvçs un livre qui contiept le texte de la leçon du Tuaître ? '* 



117 



On semble crc^noralement sous l'impression (|Ue l'élôve doir avoir un liv^re — 
un traité — pour cha<|ue matière ensei^nét*, et (juel(|uefois pour les dirtV-rentes 
parties d'une matière. Ainsi, pour la langue française, outre la grammaire, on 
exige un traité d'analyse grammaticale et un traité rl'analyse logique. De là, 
une augmentation de dépenses (jui devient une charge pour beaucoup de familles. 
L'enseignement exclusivement oral peut-il remplacer certains traités ^ 

Je tiens à témoigner ma reconnaissance à MM. les professeurs, qui ont 
rivalisé de zèle pour diminuer mes fatigues, parce que mes charges, à raison de 
certaines circonstances, se sont trouvées multipliées. Je dois tout particulière- 
ment remercier le Rév. Père Provincial des Pères Jésuites, (|ui a bien voulu 
permettre à l'un de ses religieux de donner des leçons de philosophie aux élèves 
les plus avancés de l'école normale. 



J'ai l'honneur d'être, etc., 



H.-A.-B. Verreau, Ptre, 

Principal. 



. 



APPENDICE No III. 



\ RAPPORT SUR L'ECOLE POLYTECHNIQUE 
' DE MONTREAL. 



121 



UNIVERSITE LAVAL, 



ÉCOLE POLYTECHNIQUE. 



Montréal, le 1er septembre 1898. 



Mcmsieu/r le Surintendant, 



J'ai l'honneur de vous adresser le rapport sur l'Exîole polytechnique pour 
l'année académique 1897-98. 

Le nombre des élèves inscrits a été de 19, répartis comme il suit, dans les 
(juatre divisions : 



1ère Division. 2e Division. 

! 


3e Division. 


4e Division. 


1 

Joseph Lanioureux, 
Louis Hainault, 
Ulysse Chopin. 


Onésiphore Côté, 
Paul Mercier, 
Henri Lefebvre, 
Henri Charlebois, 
Auguste Terrault, 
Albert Décary. 


Louis Côté, 
Georges Côté. 


L. -Albert Baulne, 

Euclide Malo, 

Jules Duchastel de Montrouge, 

Arthur Dubuc, 

Valmore Denis, 

Elle Blanchard, 

Henri Pelletier, 

Edmond Hardy. 



Un seul élève de la 1ère division ou 4e année a obtenu le diplôme d'ingé- 
nieur civil ; c'est M. Joseph Lamoureux ; il a obtenu le diplôme avec distinction 

M. Joseph Lamoureux a obtenu la médaille P.-S. Murphy accordée à l'élève 
le plus méritant de la dernière année, ayant au moins 16.50 de moyenne. 

M. Louis Côté a obtenu la médaille d'or offerte par M. le Surintendant 
de l'Instruction publique à l'élève le plus méritant de l'école. 

Le conseil de perfectionnement s'est réuni le 23 mai, et a procédé à l'examen 
des travaux techniques. 

Cet examen a donné de beaux résultats et MM. les Ingénieurs civils, 
membres de ce conseil, ont exprimé leur vive satisfaction du nombre et du 
mérite des travaux qui leur ont été présentés et des progrès qu'ils constataient. 

Le recrutement de cette année a été exceptionnellement remarquable par le 
nombre et surtout par la préparation des nouveaux élèves ; il s'annonce également 
nombreux et bien préparé pour l'anuée prochaine, et tout fait présager que 
l'école est entrée dans une voie brillante et prospère. 

En vue de cette prospérité, l'école a fait l'acquisition d'un terrain spacieux, 
en face de l'église et du carré St-Jitcques ; ce superbe terrain contient plus de 
37,000 pieds en superficie et a coûté $24,000 ; au moyen des économies de 



122 



plusii'iirs jiniu'os, lo liors <lii prix «i'aohjit a <'Lo paye C()ni])taiit.. Li's plans sont 
on préparation, et si nos espérances se nviliscnt, les coni's s'onvrij-ont rnnnt'c 
pnK'liaim» dans lo non venu local. 



Etat des hec^kttes et des dépenses de l'ècolk polytechnique 

POUR l'exercice 1897-î)s. 



Kbckttks. 

Ar^Mit en caisse le 1er juillet 1897 

Allocation du j^ouvernenient 

KtHribution des ('•lùven 

lYptits fait H par le8 ciùvee en vertu des Réglemente 

Vente de dcssiiiH aut^ii^niphiés 

Int4''n*'t Hiir drp«"tt** en bampie, au 31 décembre 1897 

R)unH» P.-S. Murphv 

Droite de diplômen de B. A. Se 



DkPKNKEK. 

Traitements des profenj^eurs et autres fonctionnaires, 

Bibliotlu\pit' et lal>onit4iire 

('«mibustibU» et t'claira{fe 

Taxe d»' l'eau et ciUri'tien des classes 

Inipri'ssions K pui»et<'rie 

IVusins antogranhiés 

Héparations et aéixinaes diverses 

Mobilier 

li**ml>»ursement de d<''pôts 

Frais de tliplûiues de H. A. Se 

Exix'dition t^tHuiésique 

Bourse P.-S. Murphv 



Balance en mains le 30 juin 



cts. 



1().1S3 SI 


1(),(KK) 0() 


71)0 50 


90 00 


4 00 


274 :\\) 


50 00 


115 00 


S,S33 16 


268 33 


153 27 


1!I0 ()S 


I(;6 88 


117 25 


96 54 


153 05 


30 62 


79 55 


25 00 


50 00 


10,173 33 


11,334 37 



cts. 



21, .507 70 



21,507 70 



Je certifie que l'Etat de compte ci-dessus est exact et en tout conforme aux 
livres de l'Ecole polytechnique. 

(Signé) N. Kheault, 

Auditeti/r. 

J'ai l'honneur d'être, etc., 

U.-E. Archambault, 

Principal. 



APPENDICE No IV. 

I 



STATISTIQUE GENERALE DU COÛT DE 
L'ENSEIGNEMENT. 



124 



SïATisTigi'E GÉNÉRALE <lu coilt do reuseiiTiieineiit. 



JdUNlClPAUTKS. 



o V 

£* 

C — 



Contribution* »lc« 
! luuuiripuliK^d. 



C o 

n = 



i ^ 

a S' 

« o 

M H 

« rt 






Contril)Uiioni< liu 

tiituvcnii-inriit. 







îl 




a 


& 




3 




« 




f ^ 






•£8 


8.£ 


>^ V 


Sn 






a> 


^1 


1-'* 

D ^ 
C O 


il 


— 


P^* 


.g- 



ir" 




•- « 








c 3 




M 




■-Î 




E'ï 




lij 




1 s -8 


J 


1 rz « s 

1 u c a 

1 "03 


•< 
H 


C--.- 

1 r^"- 


8 



Ut 

o. J^ 



ARGENTEUIL. 



l'ts. $ et H. $ ctR. 



rts. 



Anindel S4.<HVi 

Animiol. diwH l.'^.4.'>0 

Carillon ( vilUigt' ) :U).0<i."> 

Carillon (village), dit*?. . 8,40/i 

Chathanj No 1 1*>7.(KK) 

Chathani No 1, disH 117.715 

Cliathaiu No 2 i:r>.:iS.'> 

Ihinanv WJ'A) 

(ion'. .' :i7.(KS0 

t m'nville No 1 V<V2A4 

Gn'nvilK' Nt» 1. di^t» ll.<>4«.» 

Cm-nville No 2 .Mi.SSii 

(in-nville No 2, dinn 22.070 

(in'nvilleNo3 4H,0H,S 

(ir^nville No 3 d\m 12,213 

Ilarrinjîton No 1 . . . .T>.1.">4 

Harrinjrt<.n No 2 1S.260 

Howani ( St-A(lolplu' t . . . lô.'XK) 

I^u-hiito 1 ville ; :ri«»,071 

î^u'hute (ville),. dit*P 87,712 

Mille-Iles No 1 10,(ii:> 

Mille-Iles No 2 «, \OA'M) 

Mille-Iles No 3 10.2H0 

Monu-alm 14,4W4 

Morin 24,(HK) 

Morin, dise 11,242 

Notre-Dame-<le-Montfort .' 2(>,()1 1 

St-Andrt' ( paroisse ) 103,300 

St-André (paroisse) disa. 19,H(iO 

St-André ( vi liage ) (M>, 12ô 

St- A ndn:- ( v i liage ) , diss . . . 28,025 

Ste-Jérusaleni 221 ,328 

Ste-Jénisalem, diss 11,700 

8 t e-M arguerite-de- 

Brown's-Gore 19,510 

Wentworth 36,375 

Wentworth, diss 11,315 

St-Philippe-d'Argenteuil 



r<\\ 




24 


82 




11 


ISO 




41 


■ t < 




26 


«»s.*> 




273 


470 




244 


:>S2 


1,289 


ilôi 


5:> 




1 


489 




9 


800 


108 


24 


11() 


127 


39 


277 




.50 


154 




48 


100 


i:tt) 


40 


52 


/ 




281 




50 


'M 






119 






SU 




<M>.5 


438 




J14 


110 






114 






r>3 






130 




.....1 


110 




12 


11'> 






.■>62 


51 


U\ 


4«)4 




163 


59 


:i8 




497 




121 


140 




149 


885 


3r>.3 


150 


76 




109 


68 


195 


38 


''54 






113 




12 



59 

20 

32 

6 

125 

VMS 

89 

6 

57 

68 
28 
25 
'M'y 
30 
.5.5 

:« 

22 
125 
62 
18 
14 
15 
22 
:î6 

13 
46 
55 
24 
17 
78 
100 
13 



.5*J 

32 
14 
12 

28 



20 00 



14 

93 

m 

28 
24 
70 
58 
.36 
00 
00 
87 
14 
45 
24 
!K) 
26 
93 



'M) 00 



15 00 
25 00 



15 00 
:M) 00 
15 00 



4(^2 (K) 
2(> 74 



20 00 
20 (X) 
30 90 



79 
.56 
72 
88 
74 
00 
94 
60 
90 
84 
28 



30 011 

20 00 

20 (K) 

20 00 





20 00 

:'.6 00 










90 00 


36 00 




W 17 


36 00 


2,444 





30 00 





13 00 

48 34 15 00 

23 00 104 00 

30 00 



614 .52 

133 32 

2.53 14 

68 12 

1,383 28, 
880 14 

2,075 93 

73 66 

580 28 

1,031 24, 
350 70 
370 58' 
257 .36! 
381 00 
89 00 
406 87 
79 14 
171 4.5 

3,.303 24 
771 (H 
148 26 
148 931 
1.58 79 
1.52 56 
178 72 
161 88: 
(575 74 
682 00, 
157 94j 
725 60! 

2,912 07 

1,498 84 
228 28 

314 Oo! 

317 34 

252 00 

30 00 



1,0 



1 

3,0 

1,4 

2,5 
2 
4 

1,5 
1 
5 

1,5 
5 
8 



Totaux 



2,060,575 11,4.54 2,, 308 2,942 1,669 65 .582 91 617 00, 2,444 22,017 .56: 



125 



SxATiiJTKiUE GÉNÉRALE du coût de l'enseignement. — SvÀU. 



. 






ii 


f^ 


; 


•^ 


Contributions de» 


Contributions du 


w s, 


0^5 




^ 


municipalit^'B. 


ifoavemement. 


».a 


^-s 










c 3 


- « c 




|o 






«1 














<< 


' MUNICIPALITÉS. 

e 

1. 

5 


fi 


6 

C 




m m> 
a O 

•r; « 
3 3 


«1 

e 

^3 



O 

9« . 

•O 3 


l! 


^1 


•*» a 
« » o 
2fe'- 




9 
> 


a 

« 
<u 

■ g 


o, 

O 


u © 

c S 

o 


C/.- 

il 


our l'é 
upérie 


(0 a 

3. -S 


3 ,? ■ J 

ni œ = -f* 

►< c = :_• 

C.2.S ' >^ 


"^"S 3 
3H^ 

& -. fal 




Eh 


H 


o 


s 


Oi4 •" 


O — 


S-*' -z, 


= -< -r. 












Su 


o 


X» 



AKT1IABA8KA. 



$ 



S cts. $ et H. 



et: 



$ Ct8. 



ArthabaHkaville 174,117 690 

Blanford 125,770 377 

Biilstrode 137,319^ 802 

Ch^'iiier 189,670 1,174 

ChcHter-Eat 107,990 572; 

Chester-Nord 92,450 357' 

Notre-Daine-du-Rosaire. . . 57,819 260 

St-Albert 82,010i 546 

Ste-Aiine-du-Saiilt 120,385 42r 

St-Cliristophe 156,615 704; 

Ste-Clotilde 201,755 1,210| 

8te-Elisabeth-de-War\vick; 65,098 260i 

St-Norbert 124,390 435' 

8t-Paul-de-Chester 219,000 604! 

Rt-Rémi-de-Tingwick 84,936 531| 

Stanfold 307,560 1 ,537i 

Ste-Victoire (paroisse)... 105,775 793| 

Tingwick 71,500 500i 

Tingwick, dias 54,710 164| 

Yictoriaville 212,706 ' 1,063; 

Warwick (St-Médard) . . . 256.695 1,283' 

Totals 2,958,270 14,2891 





42 




37 


250 


71 


150 


25 




80 


208 


34 




24 


•^ 


28 




31 




41 




29 




32 


30 


150 




219 





27 


63 








38 




121 



111 10 

61 56 

115 50 

175 25 

180 61 

68 76 

52 97 

79 19 

63 18 

115 93 

123 03 

56 73 
89 82; 

201 36 
110 02, 
307 62; 
101 75 

57 38! 
33 74 

139 68 
253 36 



222 80 19,940 21,011 



Dô 4/ 



59 00| 
30 66 



2,587 



40 00 



82 39 




2,650 






"86' 21 
26 74 


10 00 . 


■ 2,563 
1.880 



11,011 90 


151,575 


475 56 


900 


917 50 


2,200 


1,670 25 


600 


927 61 


1,800 


505 76 


600 


613 97 


72ô 


649 19 


1,000 


580 18 


1,200 


3,491 40 


20,000 


1,374 03 


1,300 


:U5 73 


450 


596 82 


1,500 


8a5 36 


6,500 


821 02 


2,400 


4,796 01 


18,260 


H21 75 


3,000 


620 38 


1,000 


207 74 


400 


3,823 89 


25,500 


3,564 10 


13,130 



739 



BAGOT. 



Acton-Vale 

Acton- Vale, diss 

St-Aiidré-d'Acton 

Ste-Christine 

St-Domi nique (paroisse) 
St-Dominique (village). 

St-Ephrem 

Ste-1161ùne 

St-Hugues 

8t-Liboire 

St-Nazaire-d' Acton 

St-Pie 

St-Pie, diss 

Ste-RosaliQ .,.,,, 



1,0292,498 54 5a5 61 99 00 29,560 48,720 15 254,040 



155.8531 
15,5751 
197,804j 
106,965 
388,673 
126,500 
281,850 
301,7851 
624,908 
472,285' 
161,765 
825,685 
20,950 
408,781 



623 
46 
494 
481 
647 
255 
789 
753 

1,249 

1,322 
614i 

2,064 
62 

1,226 



413 

519 

48 



42 

51 
32; 
32, 

81! 
70 
80 
73 

114 
77 
53 

210 
10! 
76' 



131 10 26 74 

17 28 10 00 

221 77 

63 39 

126 46 

61 13 20 00 

145 80 

159 34 : 



1,600 



2,422 84 
78 28 

747 — 

576 

S.>4 

4(Xi 
1,014 

985 



1 1 
39 
46 
\\\ 
80 

:î4 



215 22! ' 1,578 22 

252 82! 1,651 82 

89 82' ' 1,169 82 

350 68 44 56 1,856 5,CM4 24 

8 42 128 42 

143 87 22 28 1,468 \ô 



29,126 

400 

1,250 

550 

2.700 

1,7.50 

:î,00() 

3,4a) 

4,000 

5,000 

2,000 

20.100 

600 

7,0(X> 



126 



Statistiqi'e générale du coftt do l'enseignement. — Suite. 



MUNICIPAUTBS. 



î 

il 



> 



Contributions doi 


Contributions du 


i 


municipalitéi. 


Gouvernement» 


«1 
a d 

•M a 










a 
o 


1 


S. 
«o g 


3 

o 

c 
m 

H 


2 

m 

O 
H 


(3 O 

'Z • 

II 


■0 


h 


•as 
«S 


•il- 

II 

C a a 

•»* o o 


ea 


m o 


o. 


o => 




p.s.s 


H 


H U 


k>i< 


<£ - 




a^^. 



h4 

H 
O 
H 



11 i 

2^ 5 
.„*- c 
ea 4> a 

« ^ L 



BAGOT.— Àut/^». 



St-Simon 

St-Tlu''<xl()iv 

St-Th»'<Hit>re, dise 
Upton ( village "^ . . 



:'re) 



Totaux 



BEAUCE. 

Adstock 

Agnès ot M<'*g:int \c 

Aylmor St-S/'hastienl 

Channay i St-AiifîUHtin) . . . 

I^iinhtoii (St- Vital) 

Metzcherinet 

Sacré-Coeur-<io-JéflnH 

Sto-Agnùs-de-DitchtioUi . . . 
Ste -Angt'8 - de - Ditchlield, 

dis» 

Saints-Agnoj» 

St-I^noit-.Iosi'ph 
St-CAine (Linicrc 

St-Elzt'ar j 

St-Eplirem-do-Tring I 

St-Evarifte-de-Forsyth .... 

St-Françoia * 

St-Frédéric 

St-Gédéon-de-Marlow .... 
St-Georges(^ AiibtMi -Galli'n) 
St - GeoiwB ( Aubort - (ial- 

lion), cfiss 

St-Honoré ( Shenley ) 

St-Jopeph (paroisse) 

St-Joseph ( village ) 

St-Ludger 

Ste-Marie 

St-Martin-de-Jersey 

St-Maxime-de-8cott 

St-Pierre-de-Broiighton . . . 

St-Samuel 

St-Séverin 

St-Thçophile 



19,700i 
111,4901 



1 .264 

1,0231 

59 

479 



291 
42 



4.990, 1S9 13,450 1,313 



50 

70 

3 

98 



$ cte 

101 47 

198 32 

6 80 

90 15 



1,1 7C 2,473 84 



66,4751 
61,300 
10,575 
25,540 

190,350 
33,910 

208,9a5 
60,125 

48,772 
146,226 
112,769 
175,700 
265,695 
225,000 
270,392 
710,000 
327,790 

23,375 
493,065 

14,000 
159,675 
467,494 
169,9.50 

20,160 
574,800 
112,976 
164,910 
127,075 

94,308 
112,200! 

36,5791 



398i 
367; 
697, 
191 

11161 
169 
820 

1002 



400 



49 



72 



58 

30 

16 

291 



81 



341 
321 
457 

4as! 

679 
1126 
1351 
2485, 

726' 

170 

1281 723 



24 

41 
19 



79 
69 



190 

3 

116 

214 

74 



26 



86 

1198i 

760 

339 

60 

1149 

451; 

412 

698 

706 

314 

80i 



15 



74 14 
158 27 

92 29 

21 27 
200 93 

15 47 
170 411 

91 56 



$ cts $ cts 
20 00 



10 (X) 



5 () 



209 23 20 00 



30 00 



35 65 

I 

2(5 74' 



69 00 



26 74 



19 761 ; 20 00 

102 39 

82 95 ' 

137 42 20 00 

133 99 

255 61 1 31 19 

186 861 

430 98 
194 91 

20 96 
316 48 



133 68 



! 30 00 



106 95 



16 50 1 25 00 



84 153 97 



84 



211! 
142, 



90 00 



49 

1 

108 

22 



220 91 

118 94| 
14 50 

266 26 
96 06 
73 28 

232 73 
95 52 
88 43 
34 16 



268 45 



245 08 



26 74 



30 00 



20 00 
30 00 
36 00 
30 00 
30 00 



1,680 



$ Ct8 

1,816 47 

: 1,333 32 

78 80 

2,322 80 



5,036 



23,678 07 



700 



5,550 



6,019 



4,674 
7,156 



2,00( 

1,80(~ 

3(M; 

13,fK)G 



97,976 



902 14 

583 27 

ÎK)3 94 1 

287 27 

1,706 67 

184 47 

1,017 15 

1,198 56 

421 76 

442 39 

539 96 

834 42 

884 99 

2,226 70 

1,791 85 

8,673 66 

920 91 

220 95 

7,472 43 

146 50 

1,525 97 

1,181 91 

5,516 39 

94 50 

8,810 34 

596 06 

506 28 

1,095 47 

859 52 

432 43 

144 16 



1,000 



2,(KH) 
4(K) 

4,4()Of 
2(X) 

4,000 

1,800 

200 

900 

1,^00 

2,800 

2,100 

11,200 

3,200 

25,000 

3,350 

600 

17,625 

400 

1,100 

4,000 

37,050 

205 
30,800 
1,500 
1,100 
3,000 
1,845 

500 

300 



127 



Statistique Générale du coût de renseifmenient — Suite. 



'ii 



MUNICIPALITES. 



a 
p a> 



9 



Contributions des 
muDicipalitéfl- 






o 
Q 



Contribationt da 

Gouvemement. 



S.? 

il 



es . 
73 3 



:^ 3 

Ci;'* 



r a. 



o— • 




BEAUCE— 5w?fr 



$ 



$ 



$ 



^t-Victor-de-Tring 332,800 998 200' 

5t-Zachario 82,045; 377i 1001 



95 
32 



$ cts. 

274 74 
70 16 



$ct8.' $ cte. 



$ Ct8. $ 

1,627 74 2,000 
015 16 850 



T(jtaiix 5,923,936; 21,712| 2,056l 1,765' 4,462 69; 91 1 22 466 00 22,993 .54,365 91 106,025 



BEAUHARNOIS. 

f^^anliarnoiR (ville) 

"^alaberry ( Valleyfield) . . . 

•^alaberry ( Valleyfield ), 

dips 

^te-Cécile 

^t-Cl('iiieiit 

'^t-C'lément, d is.s 

St-Etieiine 

St- Etienne, diss 

8t-Louis-de-Gonzagne 

St - Louis - de - Gonzague, 

diHs 

St-Stanislaa 

St-TiniothC'e 



Totaux 5,366,3931 14,890 



452,350 
1.091,370 

300,750 
583,512 
510,170, 

83,580 
281,275 

41,600 
463,415| 

179,91l| 
352,735 
419,725' 



2.261 
2,299 

920 

1.750 

1,275 

208 

520 

103 

2,363 

534 

811 

1,846 



525 



126 



BELLECHASSE. 



Armagh (St-Cajétan) .... 152,050 

Bcauniont 174,010 

Buckland 137,000 

Mailloux (St-riûlémon). . 82,970 

St-(Miarl(>s 203,000 

St-I)ainien-de-Bu:ldand .. 90,933 

St-(iervais ' 420,720 

vSt-Lazare i 255,142 

St-:Magl()ire 84,945 

8t-]Mic'hel (paroisse) 179,775 

St-:Michel (vilhige) 149,570 

Bt-Nérée 304,500 



900 
383 



53 
1,119 

553 

134 
35 

107 
91 
25 

100 

48 
50 



65112,315 



330 
30 
380 130 

459 

^47 130 

181 

908' 394 

7(>5' 

895^ 402 

358| 

3731....-! 



170 84 98 03 2.917i 5.499 871 32,611 

485 141078 24; 27,0a3 32,014 38i 156,977 



83 10 332 00' ' 1,888 lO' 26,-500 

105 58 1 1 2,(>49 5S 6,0-50 

180 52! ! 1 1 1,4ÎH) .52 4,000 

9 78l I I I .324 78 700 

97 42| ! ! 1,2.33 42 1,000 

8 10| I I ! 1.36 10 4.50 

185 341 124 77! | 1,230 4,003 11 .3-5,000 

1,1 I 

49 66 1 ' I 63166^ 3,000 

128 72' 35 65; I I 1,151 .37 3,.5(X) 

226 07; 71 30 ! 1,639 3,7S2 37 2.5,415 



1,790 33 1739 99; 32,819 .5435 32 295,203 



59 

34 

43 

244 

158 



385 



2001 



148 
04 
43 
46 

101 
96 



157 

87 
128 

99 
223 

91 
223 
142 
114 

88 
110 
126 



19 

14 26 74 

83 20 (X) 

17 20 ai 

00 71 30 1 1,9(X> 

20 74 30 œ ! 

89 12 1 l,52;l 

20 00 : 



33 
59 
04 
43 
10 
45 



89 12 



1,440 19 
ôtîO 88 
701 83 
822 17 

3,32*) 'Mi 
a3.5 07 

3.345 



89 20 (X) 



20 00 1,474 

1 492 

I 2,401' 3,074 

827 



71 
(M 
4,3 
10 
57 
89 



3,0(X) 

1,500 

8(.X) 

1,4.V> 

18,(XX) 

14,(KK> 

14.0a) 

1,700 

3,.5(X) 

1,-VX) 

22.180 

i.2œ 



128 



Statistique Q^.xérale du coût de l'ensciji^ioniont. — Suite. 



MUNICIPAUTBS. 



Il 

ri 

•©a 



> 



Contributions des 
municipalités 



HKLLFX'lIASSP>-,Vtii7,'. , $ 

St-I<iu>hiU'I I 2S.V>.'>2 

St-Vallier 3rj,4(>ô 



Totaux 



BKKTHIER. 

Borthicr (pan)iB8i») .. 

Ik»rthu»r (ville) 

Bcrtliirr (ville), di«8 . 
Braî^siuii (c«nton ) . . . 

Ile-dii-rjuls 

Ile-M:ulame 

Ilo-St- Ignace 

I^noraio 

levait rie 

Pn''vi>st (canton) 

St-l^rtlu'leniv 

St-Cuthbert '. 

St-I>aniien 

St-( îahrii»l-(îe-Hrandon 
St-NorU'rt 

Totanx . . 



BONAVENTURE. 

Carleton 

Cox 

Cox, diss 

Crojas- Point 

Hamilton (St-Bonaven 

ture) 

Hamilton, do dis» 

Mani>, Catholiques 

Mann, Protestants 

Maria 

Maria, dis* 

Méiapédia 

Migua.-^ha 

Xew-Richniond 

Xew-Richmond, disa, . , . 



2,892,072 



274,0 

2:\2:i() 

101, (MX) 

1 72,:«o 
7'>,<>.'>7 
.VJ,(X)0 

420.20<i 

2s:>.2S() 
4s,s:j.^ 

•)«>0,S23 
y32,50S 
14S,H.37 
027,820 
410,a'>5 



45 

c. 

« 

o 

a 

H 



ss 

o= 

B 



Contributions du 

Uouvorui-mont* 



I 



a 
8.? 

1! 



0^ * 



c ^ 
c ." 






'Z > 

C 3 






< 

H 

O 



713 023 
725 . . . 



8,332 2,23» 



1 ,(X) 

(•^< 

40j 

179' 

125 

i:i5, 

52l 

1.2(X> 



58 



1,190 



88 

55 

150 



$ Ct8. 

207 01 
142 04 



2,0C1 27 



5,40î),181 



120,025 

100,489 

12,570 

15,275 

i:«,593 

55,059 

8,840 

36,900 

176,775 
29,750 
:50,650 
20,025 

137,868 
81,795 



'.'ti 

1,455; 1,034 
1 ,500! 37 

320! 75 
1,255! 331 

ÎKX)! 8(K^ 



9,028 



2.277 



516. 
7991. 

021. 

921. 



16 
1<> 
18 
20 
21 



182 



50 

124 

41 



190 31 

i:« :i8 

31 78 
03 50 
52 05 
27 50 
(V) 54 

184 2 
10() 0.") 

32 6() 
271 52 
341 5S 
124 9( 
340 83 
I5S 81 



781 2,131 34 



5() 

118 

2ô 



'XV.\ 102 

160; 80 

:5.5| 7 

14<)| i 8 

1,414 1 200 

148 ■ 



153 
100 
96.51 

014 



122, 
694! 



11 

17 

347 

200 



$ CtH. 

20 74 
5,3 48 



383 24 



$ et H. 



130 00 



1()9 'X\ 
50 00 



80 21 



30 00 



30 00 



2() 74 
()2 39 



26 74 
2() 74 



442 15 



115 83 
79 74 
26 74, 
12 35i 



142 59 



229 34 26 74 
20 Hi 

15 79 

58 88, 

251 041 53 47 
10 38 

16 76| 

18 91 

113 78 100 00 
105 421 



60 00 



59 0{J 



44 00 



44 00 
10 00 
59 00 
20 00 



15 00| 
44 Ooi 

lio (X»' 



5,824 



$ Ct8. 

1,725 75 
978 52 



20.105 61 



5,891 



9,93.3 



4,000 



2,175 
1,0J4 



23,043 



1,291 
(),933 
271 
272 
193 
178 
135 
11,417 

m\ 

158 
2,9()9 
r>,940 

5r)9 
4,252 
2,970 



31 
71 
78 
50 
(>5 
50 
54 
48 
05 
66 
20 
97 
90 
57 
55 



I' 






- c9 ; 

s « ' 



% 

3,51 
3.2( 



89,5: 



\ 



2,059 



38,362 


49 


2,948 42 


99<) 


74 


157 


74 


104 


35 


735 


08 


270 80| 


110 


79 


2.32 88| 


1,918 


51 


180 


38 


180 


US 


179 91 1 


1,047 


78 


1,649 42| 



.3,8(, 

40, ( m; 

(),50 

5« 

1,2( 

:u 

50 

20, 9() 

2,00 

25 
12,00 
4(>,45 

40 
12,10 
12,47 

160,04 



12,95< 

1,04( 

50( 

20( 

2,87( 
15« 
43: 
2()( 

6,00( 
90( 
00( 
40t 

2,17? 

2,00(. 



129 



Statistic^ue Générale du coût de renseiOToment. — Suite. 



MUNICIPALITES. 



■»* 

fi 

9 



t'ont ri 


butions dea 


Contributions du 


iiiuuicipuliléii- 


(juuvcruea 










a 


o 


o 


as cr, 




.2 


S 


c3 


o:: 


? » 


S o 


'S 


s " 


^fl 


^ = 




c. 

M 


:r c 


s.? 


_«C.5i 


4> 


O 




u-° 


W^ 


H 


â 


on 
ô 


3 3 


?5- 



BONAVENTURE.— .SW<^. 

),l î^ouvellc (St-Jean-l'Evan- 

goliste) 

Paspébiac 

\x8p(''biac, diss 

Port-Danioî-Est 

Port-Daniel-Est, dias 

Port- Daniel-Ouest 

Port-Daniel-Ouest, diss. . . . 

Restij^ouche 

•>ellarville 

îellarville, diss 

>ho()lbred 

hoolbred, diss 

•5t-Alexis-de-Métapédia . . . 

^t-Charles-de-Caplan 

>t-Charles-de-Caplan, diss. 
5t-Etienne - de - New - Car- 

lisle 

^t-Godefroi 

•5t-Godefroi, diss 

^t-Laurent 

■>t-Laurent, diss 

•5t-Louis-de-Gonzague 

3randy-Brook(Immaculée- 

Conception ) 

5t-Alphonse - de-Musseley- 

ville 

Mill-Stream 

?ointe-au-Maquereau 



Totaux 



BROME. 



3olton-Est 

3olton-Ouest 

3rome (canton) 

i^rorae (canton) diss. 

Kastman 

^^astman, diss 

^^arnham-Est 

Knowlton (village) . . 



85,530 

131,530 

24,385 

84,814 

9,580 
56,735 
28,095 
23,716 
17,025 

2,925 
40,540 

7,815 

70,500 

138,744| 

5,750 

33,948 
55,514 
34,000 
22,300 
15,035 
6,800 



1,860,935 



397,742 
283,530 
824,110 



38,077 

64,154 

424,716 

237,930 



642 
460 

85 
424 

64 
226 
140 
120 

93 

14 
304 

46 
317 
520 

48 

200 
357 
272 
133 
105 
100 



201 
44 
40 
53 
30 



4 

36 
2 



50 



58 
370 



10,207 1,244 



1,988 

850 

2,369 



285 
289 
849 
951 



465 



509 



39 
80 
35 

11 
49 
36 
21 
16 



1,925 



70 



284 



18 

68 

97 

380 



$ cts. 



140 

169 

30 

133 

7 

40 

31 

18 

4 

3 

41 

12 

113 

128 

11 



75 

88' 
84' 
04! 
18 
60 
60| 
80' 
90 
70 
08 
64 
89 
54 
68 



$ cts. 



22 28 



100 oo: 

22 28| 

■ I 

26 74i 




18 91 
115 62 
50 18 
20 11 
20 08 
13 86 



26 74' 



10 00 
30 00 
15 00 
36 00 
20 (ïO 
18 00 
15 OOj 
90 OOi 
25 00 
44 oo! 
36 00! 



2,203 64 520 84 



20 oo! 

75 OOi 
36 00 
20 00 
100 OOj 
30 0(1 



35 00 
44 00 

30 00 

36 00 



1,006 03 
673 88 
265 84 
662 32 
116 18 
329 ?A 
195 60 
192 80 
114 90 
107 70 
420 08 
102 M 
563 89 

1,125 28! 
114 68 

304 91 
557 62 
378 181 

274 m 

171 08 
113 861 

35 Oo'i 
44 00 

30 00 

36 0<' 



2,100 

1,200 

600 

1,600 

175 

.500 

550 

300 

150 

250 

1,000 

339 

1,750 

2,.500 

275 

2.50 
800 
600 
9ôO 
600 
200 



1,096 00, 2,059; 19;.'55 48 47.773 



199 64 

95 73 

263 58 



37 30 

19 14 

117 87 

89 07 



282 00 



30 00 
80 00 



2,257 64 

945 73 

3,381 58 

30 00 

420 30 

376 14 

1,572 87 

1,702 07 



4,200 
4,(HH) 
6,.5tX) 

200 
l,50o 

50o 

l,75o 

lO.OOo 



uo 



SïATlSTigL'E GÉNÉRALE ilu COÛt 



(le renseir^ienient.-:-jSiti^. 



MUNICIPALITES. 





^ 


OontributioD*! dm 


Contributionii du 




>«< 


iiuinic'ipalitC:*. 


(louvmu'inent. 


















(3 


à 


ES. 


il 

%.■— 
a 


1 

c 
e 
<• 


"3 

Ci 


« m. 

a i> 
ozz 

II 

<5 


SB 

II 

8.? 


.2 

Ici 






•• 
> 


1 


1 


= 1 




a Xi 




BHOMK.— iSm/<. , $ $ 

Man^mvillo ' 8()J5oi 801. 

MaiiHonville, dis? , 3,3ô()j 27 . 

pott4.n :«M.O»^ï' 1,970,. 

Potton, ai«<8 1.^ ' 10. 

St-An«ln''-'U* Sutton S7, .uâ) 

St-FAluiiîml-(U'-nn)im' . . . .j 17,«.m.h 711. 

St-Fr.nioc)is-Xavier-do-Kjwrti 1 1 

Fanihai.i ! 21,180 {]Z . 

Sut ton (V^7.77:^! 1 ,«13| 

suttoii, diîîs ::\my 220 

Siittr»n-Flat (vilhijr»'» i:Mi,(i71i *)')<• 

St-Vimvnt-d'A<iainsvilU'.. 102,:i44 077 

?t-t'ajt'tan-di'-rotton | i 



$ c I $ CtH 



:m 



UV2 



348 

10 

4 

40 

10L> 



20 
124 


200 
105 



28 mv 

10 (Kij 
170 3() 

2:\ 02 
()() ()l 

11 ()0 



80 00 



$ CtB 



»H) 00 



44 IK) 



44 00 



Totaux p,0:îO,57(ii 14 .V.O l,4r)(> 1,003 



l ilA.Mr.LV. 

r>«^nrliorville ( par.>isM' ) . 
lioucliorvilK' ( villaîTo* 
Chaïubly t]xin>isHi') 

Chainbiy (Canton) 

Chanibly (Cant^m), diss. 

I>:>npii'iiil 'paivtisse) 

I>input'uil (villo) 

T/«nç:'itnil l^ville et "pa- 

l^li^-<^, diss 

St-Bavile-le-Grand 

St-Bruno 

SMIiibert 

St-Jean-Baptisto-de-Mont- 

n'al-Sud 

St-LanilxTt 

St-I>kUiibort, disH , 



228 38 215 

(il 52 

71 34 

90 47 



1,593 95 5S2 00 



55 00 



75 00 
50 00 



$ cts 

1,200 0(1 
137 0(] 

2,153 30 
147 iV2 
84 S (il 
151 00 

80 00 

2,642 38 

428 52 

1,227 34 

847 47 

50 00 



477 (X) 



20,680 05 



.0^'' 5:>() 70 
..4(n 1 000 l.(HH) 



l;i(i,S50 45! • 
(>45,1(>0 1,002 
778,528 1,04(> 



50 



300,000 1,140 

:W>2,0(iO 302 102 

472,000 (i70 107 

736,705 1,031 1(»7 

101,760 330 

2^>1»,563 1,7ÎK> 

263,313 807 207 



00 
(54 
80 
73 
70 
121 
517 

235 
()7 
75 
53 

122 

805 

m 



21 

5,0« 
2( 

1,3J 
2(| 

;3( 

5,0( 

2( 

4.5; 

1,1< 



C'IIAMBLAIN. 

Bat i Scan (St-F r a n c o i s 

Xavier) 252,8a5 

( 'ap-de la-Madeleine 104,825 

Champlain (paroisse^ 176,101 



6,071,675 13,a54 1,70312,417 



77 47 j 1 766 47 

117 87 20 00 ' ; 2,201 87 

1 85 78 i:i4 57 i ! 1,703 35 

75 84 26 74 2,725 3,288 58 

^^ 60 : 538 ()0 

26 4:; 1,280 43 



248 63 84 67: 



87 80 

73 :5S 

77 47 

101 43 



53 48, 



3,700 



2,430 



6,406 30 

1,462 89 
6(H 38 
9.S0 47 

3,775 91 



61 56' I 522 50 

()2 50 117 00 1 2.780 50 

34 84i 44 56 1 1.249 40 



1,240 60 481 02 



531 

48r) 

4^6 



156' 
44 



118 

8 

52 



107 02 

138 50 

00 71 


26 74 







8,855; 27,750 71 128,77 



40,7 



3,0( 

0,(X 

:{,(X 

27,8; 
],()( 
2,5( 

22, fX 

TtC 

3,o(: 

2,40 
41,02 

20 

13,70 

2.60 



938 76! 2,20 
676 501 2,40< 
637 71! 2,0' >' 



131 



Statistique Générale du coùfc do l'enseifniement. — Suite. 



MUNICIPALITES. 



5^ 

.s H 

9 



Contribntion^ dea 


Contribntions da 


■2-2 


municipalités- 


UoaTemement. 






s 9 


















•> 













a 


o VB 


• 








O 




"C » 








O) 










& 


C o 


c 


ai 


•=2 


•'• a 


s 


C3 


o^ 


2 s 


o © 


s > 


= a. 


B 




3 — 


^3 




s 9 


•-«é 


B 

CS 


Vj 


a'^ 


g.i 




sa 


i -? 






o 


II 


15- 


"- on 




H 


H 


o 


tH 


PU * 


:^-^ 


ô** 




■3X» 
lit 

«g* 

• s »• 



CIIAMrLAIN — Suite. 



0, Ft'i 



'hamplain ( vilhige) 

rniont ' 

Mont-Carmel (N.-D.-du). . 

St-A(lelphe 

Stc - Anne - de - lu - Pérade 

(paroisse) 

Ste - Anne - de - la - Pérade 

(village) 

Ste-Flore 

Sle-CJeneviève 

St-.TacqucH-des-Piles .... 

St-Luc 

St-Maurice 

St-Narcisse 

St-Prosper 

St-S('' vérin 

St-StanislaH 

Ste-Tiièele 

St-Tite (paroisse) 

S(-Tite (village) 

St -Théophile 

Grand-Mère 



84,105 

45,000 

345,470 

101,113 

353,025 

182,020 
393,605 
311,293 
170,675 
113,021 
801,906 
326,835 
294,453 
193,783 
318,025 
212,100 
240,070 
188,070 
127,095 



500 

90 

863 

103 

777 

455 

1,000| 

1,057 

841 

282 

1,122 

1,139 

796 

581 

1,462 

1,221 

960 

470 

510 



33 
240 



103 
392 



169 



Totaux ! 5,425,485' 15,732 



$ 

39 

90 

8 

16 

60 

166 
133 

83 

48i 
20l 

182; 

147 

i7r 

47i 

152; 

121' 

87i 

31 

158 



$ cts. $ cts.j $ cts.l $ 



$ cts. 



66 081 89 12: I 1,827 2,-52120, 10,400 

14 82 i 20 OO' 214 821 450 

152 04i ..■. ....! 1,023 04 3,000 

37 82j 44 00 i 200 82 550 

187 82' I 1,024 82 :\,m) 



CHARLEVOIX. 

Baie-St-Paul | 

( 'allières (Baie-des-Roches)l 

De Salles | 

l^iboulenients I 

] le-aux-Coudres j 

]\hilbaie (St-Etienne) 

Petite-Kivière 

] V)inte-an-Pic I 

Ste-AgnC'H 1 

St-Fidùle I 

St-IIilarion ' 

St-Irénée ' 

St-Placide j 

St-Siniéon 

St-Siniéon, diss 1 



730,000 

6,850 

75,160 

333,920 

114,000 

574,750 

140,000 

lW),00t) 

119,280 

116,700 

118,524' 

133,500 

58,340| 

45,250l 

6,8501 



1,137 



803 
2<'! 
1501 
843' 
265i 
1,2641 
175 
400 
238 
373 
396 
333 
175 
113; 
16l 



115 
207 
213 

84 

85 
311 
209 
145 
114 
226 
118 
189 

83 381 

73 81 



I 

18^ 71 30' 2,103, 2,943 48 

59 ; 1,580 59 

28! 26 74 !....... l,m) 02 

99 44 00 1,017 î)9 

42 :î87 42 

53 48 1,17() 2,845 29 

26 74 1,522 26; 

26 74 1 1.139 65' 

742 75 

124 77 1,234 .3,198 ^ 

40 ' 1,.5<Î3 40 

00' 1.628 (-0 

26 74! : 2,667 3,278 12 



19 37 2,982 92 





263 




16 




9 


40 


20 




117 


175 






ii3 


244 






54 


6 


73 


20 


15 





33 




29 



337 

10 

64 

280 

97 

348 

95 

45 

133 

114 

118 

123 

66 

84 

4 



20 00 



910 81 
20 00 



2:î,425 
3..5<J() 
2,500 
1,.>tO 
500 
8,740 
3,000 
2,800 
1,200 

14,200 
2,700 
1,50) 

22,:i50 
900 



472 37! 128 OOl 9,007| 31,396 29! 112,86.5 



07 
74 
47 
32 
45 
03 
20 
12 
34 
75 
08 
78 
94 
36 
721 



165 75 



35 65 



138 14 



2() 74 
26 74 



36! 



1,690 



44Î 



I0,000i 



36 



44 56; 

22 28! 



30 



30 . 
:iO' . 
20i. 



3,258 82 


15,500 


82 74 


200 


223 47 


1,200 


1,218 97 


6,100 


400 45 


800 


1,867 17 


78,000 


481 20 


2(X) 


.%S4 S<i 


2..Ô00 


716 OS 


1 ,iHX1 


.V47 7."^ 


1,5a) 


t^\7 04 


1,600 


514 0(5 


1.200 


:UM V>4 


;^;o 


25() ,3(5 


8(0 


4^) 7:^ 


410 



132 



STATisTigrE Générale du coûfc do rcnseisfiicnient.— Sui^c. 



MUNICIPAIJTES. 



s» 


Contribution 


•s (it'.i 


^'ontrîbutlonn thi 




5 


luuuioi|)alii4'^ii. 


(iuuvi iiiiinont. 


£it 














a 


S 




9 
C 


4i 


« m. 
C &> 

o= 

^ S: 

a - 




.2 

^ 


II 


a 

"3 
>• 


C 

m 

M 


c. 

w 
O 




S.S" 

il 


|2 


«2- 




riiAin<rv()iv-v„ 

St-rrlmiii 

Rivirri'-Ntiirp 

Sî ■ M ( MissifUî). . . . 

>'i .1 < «V<»1«« iml»'']>«'i 

Totatix 



' I I 

198,920, 40(> 1 122 60 



CnATEAniUAY. 

CliAU'augiiay . 

<'li:\tr:uijifiiay, dirtï* 

llnwick 

Hdwick, (lisH 

Onnstown (St-Malachie) . 
Onnstown, do disH. 

St^Antoino 

Sto-Clotilde 

Sto-('I..tiIdi'. diss 

i>t-Jt*an-< 'hrvH ►stôiiie No 
1 ' 

do No 2 

do No 2, diss. . . . 

Ste-Martine 

Ste-Martine, diss 

Sto-Pliilomène 

St-Urbain 

St-Urbain, diss 

Totaux 

CHICOUTIMI. 

Bagotville (paroisse) .... 

Bagotvillo ( village ) 

Bourget ( Périljonka) 

Chicoutimi (paroisse).. . 

Chicoutimi (village) 

Chicoutimi (village), diss 
Grande-Baie (St-Alexis). 




et s. 



$ 



30 00 

59 (X) 

:io oo: 



522 60 l,r)0 

30 œ' .... 

■)<> 09 



:k) ooi 



. 2,9;i2,044 5,904 48.-> 7-12:2,046 97 459 86 419 00 ll.OlK), 21,80(5 83 112,86 



411,5îK) 
!()«).('>(><) 
57S.272 
l.V),8»H» 
«♦9.s.r)()9 
204.314 
310,(KM) 
253,1.3,S 
51,075, 

39,9S."> 
4(X),220 
206,741 
473.4(X) 

54,4(X) 
524,010 
462,275 

55,240, 



823 

191 
1,1 r>6 

576 
1,497 
1,000 

(W2 

tm 

152j 

13.3 
2,001 

413, 
1,904 

126 



3(H' 



21 



.3<tô 



!»5 

1'^ 
57 
244! 
59i 
64 
25 
3 

5 
120 

'4 

il 

19i 



1,040 ' 120! 

601 59' 

55 1 5 



ir>8 42 
9 20 


89 12 




1,070 


76 (M) 








92 24 








117 92 


140 00 






80 32 
()2 85 
80 76 


59 00 
30 00 





10 04 








18 48 








202 24 


44 5() 






23 20 






166 90 


62 39 




2,000 


5 02 






118 73 
141 61 


35 65 







7 08 









156 48 
2,762 80 

451 20 
4,210 29 

1.50 02 
1,314 38 

801 61 
67 08 



,835 54 


11,55< 


236 20 


45( 


,247 66 


1,<;(K 


725 24 


■KM 


,3()2 92 


9,(KX 


,198 32 


7(X 


838 85 


l,r)(X 


739 76 


],:;()( 


186 04 


151 



4(X 

(),()(X 

1,5(XJ 

24,5(X) 

400 
3, (XX) 
2, (XX) 



5,289,025 12,984 780 1,018 1,371 67| 371 72: 89 00 



115,917 

57,700; 

32,395, 

292,75<3 

434,020, 

5,450. 

79,000; 



510 

173 

144 

1,476, 

1,0851 



230i 



53 

54 

75 

178 



35 65 



395 



68 



98 31 

59 62 

54 36 

222 52 

232 381,595 24 

12 281 100 00 

79 291 35 65 



20 00 



44 00 



3,670 20,284 39 



36 00 



12,747 



628 31 


600 


551 27 
296 36 


2,300 
300 


1,773 52 

15,837 62 

112 28 


2,600 

94,700 

300 


613 94 


800 



()4,450 



133 



Statistique Géxéuale du coût de renaei^ement. — Suite, 



3IUN1C1PAUTES. 



il 

•«a 



Contributions des 


Contributions <Ia 


5^ 


municipalités- 


Gouvernement- 


*.a 


1 






c 9 








«0 


1 










et 


1 








O 


S, 


C/ 00 


! '^ 




. 


to 


O 


^ ^ 


•^s 












— «0 




»— 




c: c> 




>4 


c &> 


œ sS 


3 


_eâ 


o^ 


s 2 


o o 




§■3 


S 


'j 


?3 


^ 3 


rs 2 


c a 


'.fc^ UÙ " 


C 




^ *B 


•J 3- 


»c< i* 


_ «s 


ntribu 

iuns 

ionnéc 


es 
1 ^ 


oa 
O 


:r a 


il 

C 3i 


c 2 




1 ^ 


H 


^ 


^* 


O — 

Oh 


a"^ 



-Ô- 3 
« o o 

as- 

a2<it 



H 

O 
H 



o o 

*• 3 * 

3 S > 

C - ^ 



CHICOUTIMI— 5m7«. 



$ 



67,000 

78,000 

218,270 



rrande-Baie (village) 

larvey (St-Fulgence). . . . 
onqnières (yt-Dominique) 

A-Dalle 

^a-Descente-des-Feinmes . ( 

jac-CIair ; 

aU^rrière (N.-D. de) î 175,755 

etite-RivièrtMinx-Sables 

t-Ambroise (mission) . . .\ 

te-Aiine (Tremblay) .... ! 177,620 

t-Charles-Borromée j 2.'3,100 

b-Cyriac j 

h-.Tean (L'Anse) | 56,480 

>Félix<i'0ti8 
apù-l' Ouest. 



385 
;î90 
727 



439 



621 
93 



50 



371 



Totaux 



COMPTON. 



uckland 

ury 

hesham (N.-D.-des-Bois). 

lifton 

lifton, diss 

lifton-Est 

lifton-Est, diss 

ookshire 

ompton (canton) 

ompton ( village) 

ompton (village), diss. . . 

itton 

aton 

aton, diss 

mberton 

ampden 

ampden, diss 

eretord 

ereford, diss 

ingwick 

larston 



1,813,463 



233 



6,621 



125,000 
305,734 

61,739 
152,715 
102,310 

82,600 

23,422 
184,500 
553,770 
108,580 

17,950î 
151,325! 
479,440; 

60,825 

81,0a)( 
120,8851 

27,5251 

()i,(XKy 

110,355 

2 14,907 j 

55,500i 



750 

2,140 

617 

763 

511 

371 

117 

922 

2,215 

542 

89 

1,029 

2,397 

243 

607 

724 

247 

457 

662 

967 

333 



651 



72 
35 
10 



50 



120 
91 



90 



$ cts. 

102 18 

a3 48 

158 70 



S cts. $ cts 



cts. 



26 74 1 
26 741 



108 09 



170 95 

45 45 

46 74 
81 76 



6 87 



896 1,562 98 



36 (X) 
59 00 
44 00 
44 00 
36 00 



26 74 



36 00 
36 00 



35 65 



53 00! 
59 00 
111 00 
44 00 
30 00' 



509 

621 

981 

44 

44 

36 

623 

36 

36 

1,318 

282 

ia5 

515 
44 
36 



18* 

1.'2! 
44 
00 

ooj 
m 

83, 
001 
00' 
601 

45; 

74! 
76 
OOi 
87' 



3,200 
1,200 
3,050 



1,800 



2,000 
900 

420 



750 


60 


320 


196 




21 




250 




28 




24 




14 




431 


75() 


66 




273 




15 


200 


182 


152 


59 




27 




127 




53 


85 


47 




39 




50 




40 



72 

174 
68 
86 
42 
39 
19 
48 

208 
32 
18 
82 

1S2 
65 
49 
82 
32 
75 
45 

109 
80 



1882 4i; 688 00| 12,747 25,048 391114,170 



113 OOi 



18 
67 
23 
34 
2(> 
951 
981 
22 
64 
10 
44 
16 
08 
81 
90 



282 00 



73 00 



36 00 



15 00 
15 00 
30 00 



44 OOi 







75 


00 


m 84 


75 


00 



59 00 
90 Oc 
15 00 

59 OOl 

"ià 66 

15 OO' 
25 00 



4,013' 



1,632 74 

2,943 17' 
742 33 

\,(m 46 
596 48 
449 :58 
180 181 

1,683 671 

3,245 23 
920 34 
166 26 

1,111 95 

2,961 98; 
578 22 
773 64 

1,023 10 
391 44 

4,744 00 
761 08 

1,216 81 
478 90 



2,300 
3,000 
2,000 
1,800 

900 
1,200 

200 
6,650 
6,300 
3,160 

100 
1,200 
2,250 
2,000 
1.250 
1,200 

450 
7,000 
1,600 
2,000 

720 



134 



Statistique Générale du coût de l'ensei^ement. — Suite 



MUNICIPALITES. 



a 

D 



Contribution? «Ici 


Contribution? du 


i 1 

o a 


inuuieijmliléii- 


Lîuuvvi'iicinont. 


•^ an 












il 


». 










a 


a 


0» m 


"S 

a 
c 
c 
m 

o 

2 


.S 

7! 

4Î 

a, 

m 
• 


os 

II 


m 
5 A 


o 

a <=>• 
c 2 


•M 
Û 

s- 


■ii 

n: «a a 
w c a 
•g o o 



H 

O 
H 






eïT3 



COMITOX— Vtii/r. 



Miu>lon -Siul 

MiV'i"<it* < vilhi^çi' I 

M«''pmtic ( vilhi^"), dix*», 

Nowport 

Xowport, diK«4 

St<'-( V'ciU'-(lo-Wliitton. . 
St-Luuiy-dv-Wi'st-Hnry.. 

Walrrvillo -..".. 

Wal'TvilU'. dis»s 

\Vt<i-r>inv 

\Vhitt.»n. '. 

\Viii«-l«>\v-\«inl . 

\Vinsl(»\v-Sii«l 

Wii'>ln\v-Siul, diss. . 

Vnl-lîîUMiio 

\*ill:ij^' de Sawvi'nillo. 
St-l*aul-di'-Sc<»tHt<)wn 

Totaux 



■' I, 



:V2A. 
12, 
A'J 

s."> 
Ils. 

ir»7 
::s 

s:;. 
r.o, 
:;o, 

."►4, 
94. 



< t I ', 

1 1 lit 
(MH) 



2i(t 
,S<K) 
tMi". 

2'Mi 
(Î9.'> 



1 .s*h; 

19S 
1.297 

r>() 

I2^> 
740 



«Mi» 

. ;« (> 
473 



3(M 
<i2 



(i93 
25 

142 
29 
42 



$ Ct8. 


$ Ct8. 

75 00 


$ cts. 



170 

7 

143 

l(i 

S5 
32 

23 
297 



$ cts. 



a5 78 

12rt 32 
13 7S 

109 32 
11 
53 18 

76 18 30 (K) 

24 21 75 00 

7 02 44 00 

02 53 (^1 00 15 00 

:W 94 20 00 

9« 91 59 00 

48 40 15 00 

28 9() 30 00 

27 07 30 00 

38 84 118 00 ' 

44 OOÎ 



$ cts. 




393 78 


or 


2,715 32 


15.0( 


23« 78 


8( 


1,508 32 


o oc 


105 14 


2( 


9()3 IS 


1.9: 


708 18 


1 .or 


1,009 21 


4,(K 


123 02 


K 


1,123 5:5 


2,0( 


.")70 94 


1,0( 


9<»l) 91 


2,0( 


459 40 


1,5( 


304 90 


2( 


388 07 


25 


92() 84 


3,05 


44 00 





4,520,7(K) 25,507 2,780 3,706 2,413 10 942 84 950 CX) 4,013140,323 94! 84,40 



DEUX-MONTAGNES. 



Annonciation 

(V)to-St-.T«»acliiin . . .. 

St-Atigustiu , 

St-An^nstin, disp. . . 

St-Benoît 

St-C'anut N(^ 1 

St-Canut No 1, diss. 

St-Canut No 2 

St-Coloniban 

St-Eustache 

»St-Eii.«tache, diss . . . 

St-Hennas 

St-Jérôme No 4 

St-Jopcph-du-Lac . . . 

Ste-Moniqiie 

.Çt-Placide 



85,900 :î80 
117.4(H) 2'M 
:308,725 1,143 



28 



24 

8 
50 



388,488j 
55,178 
11,000 
23,a38 

184,000 
692,074 

58,450 
307,106 

97,33.5 
240,055 
290,790 
183,658 



1,117 

400 
104 
155 
291 
:3,117 
134 
611 
140 
819 
623 
734 





// 




16 
6 


"24 


54 
"54^ 




32 
13 



157 52 






29 01 


35 65 




139 90 




2 76 






148 81 
33 50 


35 65 


'.'.'.'.'.. .\ 2,950 


15 72 

16 86 




25 66 


27 82 

288 18 

7 96 


"62'39 


59'66...'.'!!. 

3,869 


130 76 


53 47 




21 70 




123 88 






95 95 
106 37 







507 52 

30() ()0 

1,361) 90 

2 70 

4,328 46 

433 50 

160 72 
177 86 
377 82 

7,390 57! 
165 96' 
849 23 4 

161 70 
974 88 2 
731 95 ] 
840 37i ?> 



22, 



195 



Statistique Générale du coût de l'enseignenient. — Suite, 



MUNICIPALITES. 






Contributions des 
municipalités- 



[S 



H 



o 

H 



00 K 

c o 
ozz 



6 



Contribution? da 

(juuvtrnement- 



-TT" 

9 a 

— ? 

c 3 

•^ «Q 



s.? 

o a 



« 1 


fi 


a 


c «• 


w • 


•=2 


c ^ 


«•1 




c— * 


C 3 






»- 3 a 




•t: o o 






c — 


o-** 


eu 


o 



H 



î|i 

.S«-» o 
s o o 

i 3 3 

1< — W 
— .^ «» 



DEUX-MONTAGNES. 



•»tc-ScholaHtique 

•Jt€-Scholastique, diss 

Totaux 

DORCHESTER. 



ranbonrne (St-Odilon). . 

nninbourne, diss 

^>îuiipt()n-0uest 

'lampton-Ouest, diss. . . . 

^tandon 

^t-Abdon 

■^t-Anseline 

St- Ben jamin-du-Lac-à- 

Biinquo 

■>t-B(!rnard 

"^t(^-Clain' 

Ste-( îeniiaine-dii-Lac- 

P^tcheiiiin 

S(e-IIénédine 

St-Tsidoro 

Ste-Jiistiiio 

St-I/'on-de-Standon 

St-^Ialacliie 

St-^Ialachie, diss 

Ste-IVrarguerite 

St-Pr()S]x^r 

Wattord ( 8te-Rose-de ) . . . 

Ware (Canton) 

st-Luuis-de-Gonzague 



52,700; 



1,659 
131! 



180 
13 



$ cts.] $ cts. $ cte.j $ ! $ cta. 
236 39| 106 841 | 1, 19, 4,101 23 



5 94| 



149 94 



24,735 

500 



3 311,102111,798 52, 527.1,589 03, 294 00 84 00 8,738 2.3,082 03 100,695 



100,445. 
] 0,900 

225,44() 
14,250 
13,600 
15,000 

484,080 

40,000 
266,010 
363,716 



653 
SI 

750 
71 
81 



50' 



1,161 

200 
661 
747 



111 
24 



217 



57| 

J 

4! 
41 



107 121. ' 15 00 aS2 

11 76 ' 101 

17174! 44 56' 25 OO' 1,147 



12 

76 
30 



5 88' I 20 00 

17 19, 



9 45' 44 00' 



92 214 15' 71 30 



265,453 
422,220 

87,340 
117,450' 
139,707 

18,495 
277,000 

80,799 

32,864 



10 



504 
707 
436 
587 
698 
73 
692 
444 
197 



281 



23 
79 



29 65 

157 30 35 65 
195 98 35 65 



1,672 



450; 



44 
156 



84 
75 
44 
71 
6 
293 

22 



30 00 



124 as 

102 19 

53 45 

3,427 45 

229 65 

886 95 

1,057 63 



1,417 



137 32 

112 71 1 35 65 

208 56! 35 65 

65 43 1 88 00 

154 94 

147 701 

8 32! ' 20 00 

135 38 ! 1,120 38 

72 42 59 00 619 42 

32 12 59 00 4ti6 12 

1 36 œ I 36 00 

30 00 , 30 Go 



167 32 
(>52 36 

2,73:i 21 
664 43, 
785 tu 

1,:^6 70 
107 32 



2,200 
2fX) 

3,100 
200 
2.50 
100 

o,t>oL 

800 
4,800 
2,900 



2,000 
9,150 
1,000 
1,000 
3,000 
400 
2.000 
1,.500 



Totaux 2,974,785 8,7431 l,343l 908 



DRUMMOND. ! 

Drummondville 

Durliani (canton) I 

Durluini-Sud (St-Fulgence) 

Durlianî-Sud, diss 

(Tranthani 

Kingacy 

Kingse y, diss 



220,093 
128,6Î)() 
11 6,54: J 
60,27:; 
20:î,5O5 

20:},(X)0 

43.711 



1,100 
83(i 

1,048 
;^(îl 

1,000 

i,;^i9 

2()2 



49 
135 



108 



52 
107 

61 
316 

45 
81 



1,995 12! 258 46l 426 OO' 3,089! 16,762 58 43,610 



71 301 1,689 3,156 96 

75 00 ' 1,076 34 

75 00 20 (X> 1,:^^ 22, 

I ' 887 32i 



244 66; 

58 34 

8.5 22 

75 32 

87 67 ' 1,132 67' 

153 64 ; 1,661 (>4 

1140 273 40 



21,300 
2,200 
5,000 
1,;V50 

i,:oo 

5,000 
950 



13() 



STATisTigi'E GÉNÉRALE tlu coût (lo l'eiiseiornement. — Suite. 



MUNICIPALITES. 



1 

il 



Contribution!! dei 
municipaliK^s- 



DRIMMOND— 6'KtVr^. 



Kin^î»i'y-Falln 

Kinp^'y-Falls. dins 

St-Ku^rno-(lo-(îninth.im . . 
St-KuK<'iu' - de - (îraiithuin, 

(vilTap«i 

St-(n>riuain-(lo-(irantliain. 

St.-l*it'riv-dt'-l>urhain 

St-Pien\»-<lo-I>nrliaiM, d'ut». 

WtMulovor <S: Siiniwon 

Wiokhaiii-Kst 

Wiokhani-OiU'Ht . 

Totaux 



$ 

26,020' 

^fMJ.OCK) 



H 



t3± 

os 

ô 



Contributions du 

Gouvernement. 



I 



=1 









•»• «a 



V. a a 

c.2.2 



ni 

-< 

H 

o 

H 



$ Ct8. 



r>4:v 

89. 
483j 

:m. 



241 



2(ir> 



69 
24 

17 

110 
IGl 



$ cts. 



$ cts. 



38 62 16 00 

60 76i 76 00 

80 2() I 



2.'>6,400 

.S2,48(> 
2^>2,835i 



1,400' 
494 

878 



28i 



32 44I 

32(i 11 1 

114 2(i 25 00 

20 26 

222 74 

.'>3 61 

116 79 1 36 00 



2,.m?,816 12,477 804 1,106 1,782 00 246 30' 146 00 



i . Aî>PK. 

An>*t'-an-(inff<>n 46,470 

AiiK^-à-Valrau ' S,.V»0 

AnK'-l'liMirpus^. ll,K.'i7 

Aiilx'rt MJ<V2 

Barac'hois ; 24,2(50 

Bîiraclji)is. disH ' 11,139 

Cap-au-Honard 21,ÎK)0 

Cap-anx-Os 13,210 

Cap-lH'sos|xiir 71,r>6S 

Cap-1 V'!;('SiX)ir, diss" 44,460 

Cap-(les-K«)siens 4(),3r2 

Cap-Chat 113,.5(),-> 

Claiide-Arbour 11,9.V> 

Cloridorines 18,444 

Douglastown 55,tXX) 

Dougla^town, diss 6,745 

Echoiirie 4,200 

Etang ( St-Pierrc-de-r } . . . . 95,578 

Etang { St-Piem'-de-r ) diss 19,0S4 

Ga.'^pé- Baie-Nord 11,435^ 

Gaspé-Baie-Snd 39,0001 

Gaf*pé-Baie-8ud, diss 7,000! 

Gaspé ( village) 55,1251 



85 

in) 



507 

145 

83 

30 

115 

:Vi7 

338 

.347 

500 

89 

230 

275 

33 

42 

710 

lîK) 

102 

290: 

52 
113! 



165! 176 

.. ' 26 
5 



88 
15 



112 
8 



oL'; 



85 
20 



47 



107 
24 
16 
11 
19 
41 



83 a5 

23 74 , 

1(J 22 , 
154 72 , 

65 28 , 

11 86 
6 55! 

27 93| 
136 94i 

23 92' 

76 93' 

132 911 26 74 

19 01| 

Ô7 37' 

151 38i 66 84 
6 36l 



1,638 



3,327 



<K) 00 
.3() (K)' 
3() 00 
36 00 
36 00 



35 65' 



36 00 
36 00 
36 00 
20 00 
40 00 



192 84 

16 90' 
70 91: 

35 54j 

17 44 
32 981 



36 00 
36 00 
20 00 
25 00 



36 00 
20 00 
25 00 
25 00 
75 00 



$ et». 

655 52 
263 7() 
828 26 

413 44 

1,942 11 

3,(K)3 2() 

20 26 

1,622 74 

553 61 
1,058 79 



19,888 .30 



428 05 
144 74 

151 22 
1,038 72 

272 28 
99 86 
72 55 

178 93! 

653 59! 

391 92j 

463 93! 

771 6.^> 

152 01! 
323 37 
598 22 
136 36 

42 00 
1,045 84 
297 90 
213 91 
361 54 
163 44 
186 98 



C 3" 

m V ( 

sa 

cfV 5 



1,()0( 
3()( 
■\(i{ 

()5( 
4,50( 

io,<;o( 

()8( 
2,45( 

m 

1,57 



59,8in 



137 



Statistique Géxéhale du coût de ren.sei;memcnt. — Suite. 



MUNICIPALITES. 






h 

eâ 






c4 



Contributions dei 

uuiuicipalit<!:i)- 



S ^ 

nt s 

k 0» 



Contribatlons da 

(jiouvernemcnt- 



^ 



5 3 



a 
.2 

•9 3 

25* 



Z 11 

? a. 




GASPE.— >Sm7^. 

Grande-Anse 

M Giande-Grève 

I Grande-(îrùve, diss 

i Grande-Kivière 

Grande- Vallée 

Grosne-Ile 

ïlaldiinand 

Hàvre-aiix-Maisons 

Ile-Bonaventiire 

Ile-Coflin 

La-Madek'ine 

Malbaie ( St-Pierre-dé ) . . 

Malbaie uSt-Pierre-de), diss 

Manclie-d'Epée 

Marsouis 

Mont-Louis 

Newport , 

Pabos 

Pabos( Rivière-Nord-de ) 

Percé 

Percé, diss 

Petit-(^ap 

Petit-Pabos 

Petite- Vallée 

Pointe-à-la-Frégate .... 

Rang-St-Paul 

Kivière-à-la-^VIartre 

Kivic re-il-la-Pien-e 

Rivière-an-Kenard 

Roseville (Sydenham). 

Roseville, diss 

Ste-Anne-des-Monts . . . 

St-Georges-de-Malbaie . 

St-Yvon 

York 

Yt)rk, diss 

La-Pointe-Jaune 

Entry Island 

Ecole des Cannes 
Roches 

Ecole des Falls 

Anticosti 



$ ! 
4,772 

5,840 
155,631, 
24,152, 
16,680 
28,016 
76,752 
14,500 
13,400 
13,990 
44,980, 

9,760, 
12,967| 

5,047; 
39,134: 
97,405: 
80,964 

5,435 

118,000 

19,850, 

9,257, 
10,471 

5,653 

6,097, 

7,560 
10,015| 
10,778' 
78,708î 
11,300 

6,555 

130,800 

10,495 

8.537 



12,075 



de- 



$ 

23 

225 

29 

972 
120 
208 
140| 
191 
72i 
134| 

55; 

281 

58 

70 

25: 

195' 

487i 

472: 

54' 

700 

124i 

92 

78 

56' 

30 

37i 

66 

54 

524 

113 

81 

654 

52 

106 



15' 



17 



25 00 
36 00 



21 
95 
62 
17 

42i 
33; 
22| 
181 
69i 



100 00 
150 (X) 



36i 



$ ct8.| $ cts. $ Ct8. 

24 49 

28 38 
, 8 36 

242 62 
19 55 

25 89 
48 03! 
86 81: 
13 00 
10 20 
16 43 
40 28 
19 .56 
19 23 

8 81' 

43 19 

148 81 

112 50 

13 - 



26 74; 



69, 



10 

16 



92i 



10 

18 
56 

18; 

13 

I 



60i 22 13i 



ô /o 
160 061 

20 34 
24 28 
18 58 
12 67; 

7 52 

24 92 

7 52 

11 38 
94 87' 

21 06 
10 96 

189 32 
9 99 

12 14 
24 6() 
12 W 



44 56 



44 56 



72 00, 
25 00, 
20 00. 
36 00 
3<) 00 
20 00 
36 00 
25 00 
75 00 
20 00, 
36 00 
36 00 
20 00 
25 00 
36 00 
20 00 
20 00 
36 00 
36 00 
20 (X) 
3() 00 
36 00 
36 00 
36 00 
36 00 
36 00 
25 00 
20 œ 
36 (X) 
3ti 00 



I.0OO 



Totaux \ 1,972,178 



75 00, 
72 œ. 
20 00; 



30 00 
20 00 
40 00 



$ cta* 

62 49 
295 38 

73 :M) 
1,214 62 
211 55 
279 89 
403 03 
2,025 81 
138 00 
206 20 
140 43 
368 28 
170 5(5 
178 23 

69 81 
300 93 
655 81 
645 50 
103 75 
924 62 
233 34 
152 28 
142 58 
1(H 67 

73 52 

97 92 
109 52 
101 38 
6.>4 87 
180 06 
1^4 m 
1,055 88 
115 99 
167 14 

24 61 i 
1S2 ÎU 

72 00 

20 0<> 

30 IX» 
20 (X) 
40 00 



400 
400 
lOT) 

2,fKJ0 
450 
250 
620 

4,800 
:300 
200 
300 
500 
300 
500 
100 
650 

1,200 

1.000 
120 

2,000 
tiOO 
150 
200 
175 
200 
21X) 
1.50 
180 

m) 

.350 
140 

1,.500 
125 
180 

6,000 
200 



11,620 ,393 1,408 2,953 88 495 09 2,(X)1 00, 1,-500 20,370 97 41.255 



138 



STATisTigrii GÉNÉRAL!: «lu œùb <lo rensei:riuMn('nt — Suite, 



ilUXlClPAUTES. 






CoBtribntlôri Hii 

(îuuvcriit'inont- 



c -* 

u — 



m 



9 
C 

a 
m 
« 

M 

•I 
H 



4 

i 

« 

o 

a 

H 



il 

11 



II 

8.? 



3 

c a 



« 
a 

■h 

E 9 

el 

il 



IIOCIIFXAGA. 

Oôto-<U'»-Xeigos . . . 

(Wo-ilt'(*-Noijf»'s. <lis^ 

(V^to-St-T/<.n:mi 

(V\t<-St-I/.uiH j 

Côto-St-Lnc 

(Wto-St-^Iichcl 

CV^U'-St-Paul (vilhige) 

lWu« - St. - Paul (vilUigi'), 
di88 ' 

Oôto-Vi>*itj»tioji 

(VSU'-Visit;ition. <liss 

(>>t«'nu-St-l*iorn» 

(^oto:iu-St-l*ierre, dise 

H(K'))i'lafr<i 

Liin>?iu'-Pointo 

Lniiffut-lNiinto, diss. . 

Mai>^<>niu'nvt' 

Mais«»muMive, di»*? 

Notiv - Ihinie - do - (îniiv- 
Onest ' 

Notri' - Danio - de - (iràcv- 
Oiu'st. din? 

Ontn'iiunit Village) 

OutrtMîient fvillnîre), dins.. 

Poiute-anx-TiVMibU'S .... 

Pointo - aux - TnMublt's, 
diss 

Hivi' n>-de8-Pniiries ( jmr- 
V. is.-^?) 

Riviùiv-des-Pniiries (vil- 
laj?iM 

Sault-au-R''collet 

8ault-au-Récollet. diss. . . . 

St - Charles - du - Bas-du- 
Sault 

Ste-Cunégonde ! 

St - Grégoire - le - Thauma- 
turge ! 

St-Henri 

St-Henri, diss 

St - Jean - Riptiste (vil- 
lage ) 

St-.Toseph-de-Bordeaux ... 



$ 



70(î.:irï() 

1S0.(>.">() 

isi.s:»() 

1,240. i:ui 

r»;)'j.<.Mi() 

'_»2S.()0(> 

:î22.y7l 



247,42fi 

î»2.»>:M) 
:ns.«;si 
(il!i.7o:{ 
:;(>7.7'.H) 
.r>4<;.4-l(> 

l41.(i(N) 

js4.4:x) 
j \4a«» 



2,000, 
271 1 
221! 

4.ÎHK) 

2.;{7I 

250 

473 

1,014 

!" 
742, 
154 
iVM 
t>2t) 
24H 

7,554 
5.^ 
2K4 

2.:î35 
324: 





60 





16 


j 53 




312 




301 




:u) 




86 


• 


51 




10 




2'.> 


î»2î» 


259 




(H»2 




49 




24 




226 



$ ct«. 

137 90 

4 36, 

3.5 24' 

20() 24 
49 3H 
24 0(i 

125 2S 
59 30 



$ cte. 
35 65: 



$ cts. 



K9 12 



125 88 



31 18 

28 12 
13 «H 
53 98 

10 82 
857 66 

40 16 

11 34 
120 74 

Jl (X) 



^S'^ 00 



1.065,130 1,384 ' lO' 206 40 



134,120 317 

2«M,240 597 

'••''Wil 1,185 

^75 677 

i 1 

89,230 130 

! i 

218,951' 213 



77 38 58 
^\ 43 83 



45, 57 56i 84 67i 



110,245 
181,480 
129,000 



16 



148 
544 
450 



24 

82 

70 
55 
73| 



11 54 
39 97 



37 71 

37 581 204 98 
26 14 



114.862' 228 18! 36 64 

3,881,010 11,058: il,081' 900 00 64 16| 

1.640,000 5,740.... .1,511! 336211 2674' 

5,()a5,610 16,8471 8,424' 1,0971 1,340 58| 183 48 



2,33.3,191; 7,005 

4,672,2.50 11, 680! 
91,625 913' 



696, 100 64 



2,249' 1,333 02! 89 12 
4ll 75 21: 




3,027 



2,233 55 

25)1 36 

309 
5,478 
2,811 

274 

(>28 
4.875 



'2A 
24 

.381 
06i 

281 

421 



824 18 

192 12' 

744 68 
2,170 981 

2.">({ 82i 
9,103 (m 

i'A\i 16! 

319 341 
2,681 74' 

548 00 

1,609 40 



5,495 



26,973 



16,(XX 

1,(K)( 

.S(K 

40.(KK 

1(),()H 
2, (XX 
3,(XX 

.35, (KX; 

2,500 

i,«;oo 

SIX) 

s,:)(X) 

2,(KX) 
.50, (KX) 
2,000 
S(X) 
9,7(X) 
:5,(M)0 

8,(KX) 



4.32.58 1,575 
723 8:5 4(X) 

1,185 (X) 

6,.359 23| 41,400 



165 .54 



400 



.3r)0 97 1,000 



2.55 71 

27,814 .56 

549 14 



282 64 1,000 
13,103 16 50,000 



400 

172,740 

1,000 



5,760 21,111 14:100,375 
I 1,029 21! 1,000 



7,613 95! 90,000 
7,000134,292 061201,090 
7,801 641 40,000 



139 



Statistique Géxékale du coût do renseignement. — SvÂU. 



MUNICIPALITÉS. 



si 



t3g 



et 

> 



Contributions des 
municipalités* 


Contributions du 

(îouvcmement. 


Taxe annuelle. 


a 

m 

O 

H 

es 
H 


« et) 

a e> 

os 

II 

*- « 

o 


». 

S.? 

il 


.2 

et . 
s ^ 

•« 5 
^^ 

o 3 


«e 

S J; 
5 s» 

ei 
Oh 






' w> 



•.fi 

c S 



il 

•- o _• 
.^ «. 7' 

3 ^ 

M s 

.»J O C 






^ -^ w. 

s i» £ 



3 a j, 

o s ^ 

"3— ® 



HOCHELAGA.— S-uif^. 



$ 



«) 



St-.Iules ! 83,470 

St-Loiiis-de-Mile-Knd 2,458,228 

St-Loiiis-de-Mile-Knd, diss 515,387- 
Village - St - Pierre - aux - i 

Liens 97,735 

Village Turcot 108,600 



• ! '^ ' ♦* ! 
157' 10 

6,146 1,135 

1,717' I 374; 



$ cts. $ cts, 



293 
434 



Westmount (ville) 7,079,715 17,699 



73 
195 

4,683 



20 73 

337 62 

42 44 

32 12' 

73 71 



30 00 
65 CO 



? cts. $ 



187 73 

7,070 14,718 62 
2,198 44 



398 12 
702 71 



300 
49,523 
18,000 

14,000 
2,187 



330 51 22,712 51 118;277 



Totaux 42,155,493 111457 9,494 160(37 7,279 18 937 92 . 



HUNTINGDON. 

Dundoo 

Klgi" 

Franklin 

Godnianchester 

Godnianchestcr, diss 

Hâve look 

Heniingford 

llinchinbrooke 

Ilinchinbrooke, diss 

iluntingdon 

iruntingdon, diss 

St-Anicet No 1 

St-Anicet No 1. diss 

St-Anicet No 2 

St-Barbe 

St-Roniain - de- Hemming- 
ford 



55,325 2005^>0 10 1 108371 



340,229 

47,725 
284,638 
873,961 

52,450 
227,375 
335,356 
720, SOO 

24,810 
493,038 

51,550 
174,792 
154,517 
160, ()()() 
154,625 



637 47i 

954 56 
1,018 100 
2,185, 86 

104 

796 
1,676 
1,802 

124 

i,6oi; 

90i 
582, 
463 
480 
497 



33 
30: 
76, 



156 
106 
6! 
301 
20 
53 
69 

"ii 

1,781 



90 



204 
59 



290 25 



162,6021 731' I 148 



164 93 1,0(H 

98 31 1 1,214 

121 74 1,300 

168 44 i 2,740 

11 32 36 00 171 

111 21 993 

102 93 75 00 1,952 

224 58 2,102 

12 78 36 00 183 

103 58 540 00 4,025 

22 88 

130 22 

32 66 

59 41 

53 40 59 00 



84 67 1,414 

44 56 1 ;>00 



1,611 

2,160 

644 

564 

924 



93 
31 
74 
44 
32 
21 
93 
58 
78 
58 
55 
78 
66 
41 
40 



2,200 

1,300 

3,500 

6,000 

200 

300 

6,000 

7,500 

150 

9,400 

13,900 

11,100 

1,200 

1,600 

1,200 



115 50 



36 00 1,0;50 50 2,800 



Totaux 4,258,608; 13,740! 808 3,019 1,533 89, 744 23 167 00 2,614 22,626 12 68,;^0 



IBERVILLE. 
Henryville 3() 1,034' 



Ilenryville, diss 
Iberville (ville) 
Iberville, diss. . 
St-Alexandre . . 



45,494 
322,0(n| 
105,345 
446,218 



902 

95 

1,610... •.. 

105 160 

1,500 



216 
9 

77 
25 

60 



i 

138 80 

3 GS 


70 65 


1 
1,180 


158 26 
25 48 


178 22 


12,640 


225 75 


26 74 


1,835 



2,507 45, 18,000 

107 (^, 250 

14,6ti3 4Si 91,000 

315 4^' 500 

3,647 49: 18,400 



140 






Statistique (Jénékale du coût do l'ensei^eiiient. — Suite. 



MUNICIPALITES. 



•«g 






1 Contribution!! des 


Contributions du 


iè 


uitiuicipuliti^s- 


( 


iouveriioment. 


C 9 










Contributions des i 
tions scolaires s 
tionnées* 


] 

i 
1 

c 
c 
« 

H 


1 
1 


m m 

a a 


S 

is 

s» 


o 

h 


1 

^- m 



H 



IBEKVILLE-.s'tiir^ 

Ste-Anne-de-SabrevoiB. . 
Sie-A n nt'-(lo-Subn^voi8,di8tJ 

St-Athan;iso 

Sto- Hrijrido 

S'-'-'-u'ido, dÎM» 

>in» 

M ^ i>tion 



M 



i>tirn, diw». 



Totaux 

JAQUES-CARTIER. 

BaP-do-la-CM«-8t-Loui8... . 

(\irtiorvillo 

CAte-<ie - Notre - Daine - de- 

Lie84«e 

CAto-<io -Notre - Daine - de- 

Vortii , 

GMe-St-Fran<,'oig 

C^te-St-Jean 

Oôte-St-I^iiront No 1 

Côte-St-I^urpiit No 2 

CM*?-St-R(''mi 

Haut-de-la-Côte-St- 

Louis 

Ile-Biziird 

Lachinc ( pamipse) 

Lachine ( villa^^») 

Lachine (ville et paroisse), 

difs. 

Pointe-C'lain» 

Pointo-Claire, dis? 

Sainte- Anne - du - Bout-de- 

rile 

Sante-Anne - de - Bout - de- 

rile, di?s 

Sainte-Anne-de-Bellevue. . 
Santé- Anne - de - Bellevue, 

disa 

Ste-Gene«^'iève No 1 (vil- 
lage) 

Ste-(îeneviève No 2 (pa- 

roase) 



290,309 

2tM>,r>is 
531,9601 
29,98.'> 
504, (XX) 
492,444 
150,450* 



.580 

1M7 

ÎM)9 

1,489 

75 

1,209 

1.158 

268 



11 



3,625,358 10,092 511 



47,600 153 
81,725' 326 

76,813 137 



52,900 

()8,9rvS 
48,550 
90,ri00 
89,9'i0 
94,:3.50 

61,85ol 
113,975 
.305,0701 1,515 
963,310 4,361 



211 
20lj 
97! 
H)9; 
314 
172 



203 
216 



988,277 2,767 



562,314 
83,567 



1,518 
353 



182,100, 236 



307,750; 1,701 

141,45o| 253 

144, 150' 475 

I 

72,650' 152 



843 

167 



201 



$ 



26 

7 



38 



52 

40 

8 



$ cts. 

70 90 

12 38 

110 45 

223 82 

1 86 

147 95 

140 94 

21 10 



548 1,281 37 



5 
22 



2 
8 
7 
6 
12 
22 

7 

43 

117 

458 

413 

82 
56 

55 



160 
18 
24 
14 



18 80 
27 93 

25 78 

26 82 
22 84 
16 54 
37 60 
18 80 
21 81 

21 49 

76 82 

93 78 

297 44 



$ cts. 



26 74 



35 65 



$ cts. 



338 00 



178 24 

127 66 118 00 

135 121 119 42 

8 64 



61 38 

11 36 
118 18 

7 64 

108 41 

20 63 



89 12 



80 21 



15,655 



14,215 

' 2,428 



902 



$ cts. 

670 90 

15() 38 

1,079 45 

1,772 . 

7() 8() 

1,455 60 

1,678 94 

287 10 



28,425 37 



170 80 
375 93 

165 78 

239 32 
234 34 
120 54 
242 60 
344 80 
215 81 

231 49 

335 82 

1,725 78 

19,509 68 

3,425 66 

5,125 54 

584 54 

352 38 

11 36 
2,068 30 

479 64 

1,589 62 

186 63 



145,100 



500 
2,500 

500 

400 
500 
GOO 
400 
1,500 
200 

700 

1,300 

3,240 

87,010 

15,450 

35,150 

2,000 

900 

500 
11,600 

2,200 

10,180 

300 



141 



Statistk^uE Oi^xérale (lu coût de rensei;^ement. — Suite. 



MUNICIPALITES. 



«4> 






es 



ContHbations des 
Uiuaicipiilit^'8- 



M « 
» 

os 

:S a 

kl o 



Contribntionfl da 

(iuuvc-ruement' 



il 



r3 3 



Sa- 



ga 

m 

»— •» 



jacqup:s-cartier— 



(Côte- 



^te-Geneviève No 3 
Ste-(îcneviùve No 4 

St-Kémi) 

^t-Laurent (village) 

st-Laurent (village), diss. 
Village-de-Sennevilie 



Totaux. 



JOLIETTE. 

Orand-Rang 

Jolictte • 

Juliette, diss 

St-Alphonse-de-Rodriguez. 
St-Ainbn)ise-de-Kildare . . . 
8t-Ambroise - de - Kildare, 

diss 

Ste-B^^atrice 

8t-Cliarles-Borromée 

St-Côme 

Ste-Elisabeth 

Ste-Eméliede-l' Energie . . . 

St-Félix-de-Valois 

St-F<'lix-de-Valois, diss... . 

Ste-Mélanie 

8t-Paul 

St-Thomas 

Totaux 



KAMOURASKA. 

Kamouraska 

Mont-Carmel 

Rivière-Ouelle 

>St-Alexandre 

St-André 

Si - Anne - de - la -Pocatière 
Nol 



93,050 260 

83,750 125 

332,940 665 

208,920; 543 

300,000; 244 



25 

12 
16 
96 
15 



$ cts. $ cts. I $ cts. 



46 311 

25 57 

117 50 

24 76 



451 84 



0,796,469' 17,400 l,21l| 1,698 1,518 5111036 83 



85,161 
682,440 

95,300 
123,066 
434,723 

28,615 
169,699 
254,860 

99,744 
951,165 

89,033 
565,502 

20,175 
139,397 
667,635 
502,575 



4,909,090 



345,510 
131,297 
446,282 
306,922 
341,962 



212 

2,274 

188 

723 

1,010 

140 
675 
637 
398 

1,902 
550 

1,243 
100 
807 
877 
456 



12,192 



691 
409 
714 
982 
625 



385,503 1,082 



396 



91 





130 


40 


40 




58 




4 






227 






58 


54 






66 




8 






75 





39 75 
203 60 

18 72 
121 20 
173 10 

10 20 
112 07 

90 25 

91 33 
292 80 
100 89 
296 96 

8 96 

93 80 

159 56 

220 20 



656 80 



35 65 



80 £1 



44 56 



36452,033 39 



42 



94 



118 19 
117 33 
211 89 
187 07 
144 41 

192 12 



41 00 
35 65 



893 87 



55 65 



71 29 
80 20 
26 74 



30 00 



36 00 



15 00 




39,140 



$ ct0. I $ 

331 311 500 

162 57 200 

40,.390 34 274,300 

6(i3 76 

259 OOj 



, 1,500 
500 



56,685 79,549 .34 4.>4,630 



15,940 



1,247 



3,200 



2,861 



1,300 
1,200 



251 75 800 
19,204 40171,750 



286 72 

844 20 

2.523 75 



154 
787 
727 
746 

5,533 
740 

4,511 
131 
900 

2,377 

1,986 



20 
07 
25 
33 
01 
89 
52 
96| 
80 
56| 
85 



600 
1,9.50 
10,000 

300 

1,640 
18,000 

1,300 
27,900 

1,.500 

12,000 

200 

3,000 
16,400 
11,300 



81 00 25,748 41,708 26;2S0,140 



30 00 



1,400 

'*93S 
1,682 



2,306 84 

556 33 

1,9^5 18 

3,022 27 

796 15 

1368 12 



12,000 

1,500 

12,000 

10,570 

2,670 

2,500 



142 



Statistii^uk (Jéxéualk du coût do ronsoi<riicinunt. — Suite, 



MUNICIPALITES. 



('ontHbutlon<i dea 

iiiiiiuoipuUtt'ti- 



4$ 

I 

a 
s 
m 
» 

H 

m 
H 



o 



OS 



Contributions du 

(JoiiviTiH'inent. 



u 






a 
.2 

t 
O " 



Ë 3 

et: 

o— 

04 



KAMorRASKA-.Sm/,. 
St - A II no - (le - la Pocudon' 



t I cts.l $ CtH.i $ etH 



•iO 



i()4,r,r> oso.iJL' 

72 06 aO (X) 

«.»7,(>7 :{r),({r) 



:5(; ().'),«') 



r.') (K) 



Nul» 1:h'),-10-J 41>'.» 

St-Unin«Mlo-W«HMlbridg«' . t»l,:MO .ilO 

St-lVniî» 254,3«:i 407 

St - KlotuhOre i PohéiK'ga- 

u\(H^k ' :{57,777 71 

St-<n»rinain-de-Knniouni9-' 

ka 12(5,621 ai« 72,63 

Sto-Urlrno 2(W.<J.% 5.S7 i(K) 1(»(),42 ;{r),(i6 

Sl-(M>.siiui' 7s.7()7 27(J ! I Sl.fid 1 St) CX) 



ht-Pasonl 

St-l*aiVnno 

St-lMiilipix'-<lo-NV'ri 

Totfliix . 



LAC-SIMKAN. 



H/'UTtvillo (paroi 880).... 2.'Î5,(MH> 

HÔ»3ertvillo ^village) ' i)l,4l)() 

Nonimndin Î)S,Î1F)2 

Ouintchouan ' 2()S."- 

R«ilx'rval î*7 . 

Ki vir-R'-au-Don' 1 .s,b."ju 

St-Aiulré 15,r)S'") 

St-Hnino 87.42:> 

St Ovur-de-Marie bî)/^2~) 

St-Félicien U7,:m) 

St-Francoip-(lo-Salo8 i 3(j,00() 

St-G(''di'on-dt>-(îrandniont . ' 147,025 

St-Henri-de-Péribctnka . . . i 207,000 

St-.lt'TÔine 28r,,:tôô 

St-.IoHoph-d' Aima 180,7251 

St-L<>uis? de - >irtabotchou-' i 

an 151.a50i 

Ste-Liicie-d'Albanel 2,(KX), 

St-Méthode 4( KôQOl 

St-Primo ' 192,480: 



1 ' , > 1,077 4(J 35 250,70 r)2,:«>' 

j.i .... ôrw 154 115 205,:{.S I 

244,7<KI 6:i8 201 55 112,71 :i5.(>'V 



4,187,215 0,101 t)18 47(5 2,204 38,1383,54 171 (X) 



775 




100 


54S 




33 


147 


30 


17 


7:m) 




42 


:\)7 




10 


75 




18 


07 




27 


2()2 


l.>) 


<>0 


100 


180 


40 


34.S 




116, 


?40 






524 




22 


113 




4 


,027 


65 




73.3 




52 


480 


110 


41 


65 




8 


218 


105 


48 


461 




50 



202,75 

54,69, 50,(K) 

30,081 30 00 

111,74 

84,13 169,32 

12,80! I 36 00 

14,07} I 30 (K) 

60,60 1 5(3 00 

43,10 ! 50 00 

1(K),.J5 

.3.5.651 ; 36 00 

103,15 26,74i 36 (K) 
12,46 i 36 00 



197,17 
110,78 



55,a5! 
2(),74 



20 00 



124,10 

14,50 , 36 00 

27,29 : 44 00 

115,40 



il 

P 9 



w (9 

C c a 
c.2.2 






T3 a 

rt « 

a 



0) g II 
'ëS'O ' 



^ cts. 



31,200 32,882 

4:i2 

540 

247 



:i88 

830 

3o:î 

1,480 

1,041 

942 



35,220149,173 92 



; 1,077 

U85 

I 263 

' 883 
'15,1261 15,786 

! 141 

168 
6i2 
521 
550 
311 
711 
165 
1,:M4 
942 



761 10 
123 50 
442 29 
626 40 



2()0,5S 
1,00 
1,70 

60 

1,20 
3,00' 
30 
5,20- 
1 ,55" 
1,(X> 



257,311 



143 



Statistique Générale du coôt de l^enseignement— ÀVi/e. 



^ 



MUNICIPALITES. 



'Ç 

T 

V — « 

s 



Contri 


buiton<< (lefl 


DiunicipaliK'-s. 


V 




w 

W O 


Oi 


"a 


o a 








c 




s S 


08 


Vj 


:5S 


1) 


d) 




98 


'Û 


c 
o 


H 


H 


^ 1 



Contributions da 

(fouvtrrnement- 



— » 



9 . 

^ 3 



a 
2 

s . 



Z 3 



•il 



O'- 



c'a 
-S- 

^ = s 



o 

H 



ïli 



.î - s 



4*7 S 

> 



LAC-ST-JEAN.— >S'wi/e. 

vSt-Thomas-d'Aqiiin 

Notro-Dame-de-MistaHsini, 
Péiiboiu'a 



$ $ : $ 

50,000; 240 79 



20 



$ cts. 
38 03 



$ cts. 



Totaux I 2,338,8971 7,G80 733| 753 1,493 02 328 45 



LAPHAIKIE. 



Laprairie (paroisse' 
Laprairie (village) . . 

St-Conatant , 

St-Constant, diss . , 

8t-Isidore 

St-Jacqucs-Ie-Mineiir . 



$ cts. 

36 00 

59 00 
50 00 



564 00 



15,120 



963,480 l,6a5 

301,6001 1,196 

849,4801 943 

44,130 59 

556,320 1,159 

434,919 1,087 

St-Philippe I 722,136 1,850 



110 
266 



41 
172 



Totaux 



L'ASSOMmHON. 



L'Assoniptiou (paroisse) . 
L'Assomption (ville) . . . . 

L'Ki)ipbanie 

Il{'-Boucliard 

Lachonaio 

Laurcntidcs 

Mascouche (St-IIenri-de) 

Mascouchc, diss 

Kepentigny 

St-Lin 

St-Paul-1' Ermite 

St-Roch . 

.St-Sulpice 

Totaux 



3,872,065' 7,899 595 



166 lli I 

136 89, 165 76' 

163 181 26 74j 

5 74!, 
157 19i 
149 67i 
184 38, 



2,885 



$ cte. 

413 03 
59 00 
50 00 



26,671 47 



400 



57,990 



1,881 
4,649 
1,132 

, : 70 

26 74i I I 1,342 

26 74! I ' 1,304 

26 74 2,233 



11 5,300 
65Î 22,000 
92 5,000 

74i 

93' 4,500 

41 1 1,600 

12 4,000 



963 16! 272 72 2,8&3 12,614 88^ 42,400 



351,940 

20,290 

287,606 

40,000 

364,870 

193,623, 

605,311 

78,850; 

171,352! 

657,361 

402,720 

622,371, 

213,475' 



844 1 

1,056; , 

958 • 

UXV ; 

474 

l,353i , 

1,513, I 

200 

214! ; 

l,a52, 46, 
575 

1,166 

450| I 

4,009,769 9,955! 46! 



52 


136 


33 


134 


8 


155 


3 


7 


89 


65 


154 


99 


33 


208 


5 


11 


31 


74 


68 


169 


70 


125 


61 


220 


11 


57 



99', 

95 

90' 

19; 

32; 

92' 

04; 

58,, 
46; 
55 , 

OÔ 

80 



i I 1,032 99 2 500 

96960 .'.'.'.... 24,100 26,293 55 1741200 
26 74' i 1,688 2,836 64 20,340 



35 65 
71 301, 
62 391 



1,760 
3,580, 



35 65 



1,000 



110 19; 

663 97 

3,438 22, 

5,396 43; 

216 581 

319 46 

Ioo- - - 
,OO.Î •>•> 

770 71 

2,482 70 

51S 80' 



300 

1,300 

26,000 

20,025 

225 

1.200 

2,000 

4,500 

22,600 

2.000 



618, 1,467 46 1201 33 32,128* 45,415 79' 277,190 



144 



STATisTigrc OiiXÉliALi: ihi coût do rensei;:^noincnt. — Suite. 



MUNICIPALITES. 









ContrihutlonM de» 
luuuioipuiiii^b' 



Ci 
M 
O 



:S e 



Contributions ilu 

(JuuvcriHinent- 






c 9 








o 


a 


m 


o 


o . 


^ g 












H 

ns 3 


(Z ^ 


Oj cH 




n 

et 


pi 

u C B 

^.2.2 


c -• 






C 


d.* 


&4 


a-" 



< 

O 
H 



5Ï- 




Û\ 


•«ai 


c 3'! 




CI • ! 


a S' 


mlP* 


-^i\ 


ëa[ 


* 3 s 


«13 S 


> 



LAVAK 1 

Bas-de-la-Gmnde-CAto -de- 

Sto-KosK' 

Ba.«-do-la- Petito - Côte - de- 

SU'-Uo><e 

Bai«-du-It«»nl-do-rEau ' 

Bas-di-St-Martin 

('<St«'-<U's-li:icas}»t» 

Côto-ih's-rt'iTon 

CÔU'-St-Ant«tiiH' 

CÔU^-St-Kl/Air No 1 

Côto-St-Fnuiçoip I 

ilant -do-la-( i randc-Côto-do] 

Sk'-Kos*' 

Haut -di-la-lVtite-CMo- do- 

St<'-K«>so : 

Haul-do-St-Martin 

L'Ab«»rd-i-lMouffe 

La-(irande-Côte . 

Tx'P-Ecorp 

Pont-Viau ' 

Ste-Dt»n>th^c No 1 ! 

Sto-T>>roth6e No 2 a 

St-El/Air 

St-Franç<>i8-de-S;ile9 ! 

St-Martin (vilUi^O | 

Ste-Ro3c' (pan»iss«e) ' 

Ste-RoFH' ( village ) | 

St-Vincent-de-Paiil i 



OH, 300 184; 



52,8fiO 

rJ'J,(i50 

104,125 

54,100 

4'_M^>0 

i:'...v_'.-, 

124.065 

1 

46,110 

58,750! 

ia'>.77r> 

72,2?:. 

80,1 .V) 
58,4s:) 
70,(Î<K> 

(>8,a*>o 

80,825 
104.047 
200,049 
1<H).4Î>0 
2r><),0'«K) 
2rt8,000 
187,190; 



190! 
183. 
208 
1511 

147| 
i:îo 

109 
223 

129 

141 

158 
2(K)| 
143; 
110; 
1.50! 
142j 
145 
175 
998 
6OO! 
877! 
670; 
740! 



Totaux 

LÉVIS. 



2,602,(M6 7,03.5' 



Bienville 

Etchemin (village) 

Lauzon ( village ) 

Laiizon, Partie-Est-du- Vil- 
lage 

Le Saiilt I 

Lévis (ville) I 

Xiévis (ville), diss , 

Notre-Dame-de-la-Victoire' 

St-David 

StrEtienne 1 



218,970 

191,710, 

370,445; 

I 

82,6.50'; 

37,745, 
1,346,335; 
336.. 300 
236,050 
326,080 
150,700! 



262 

479 

1,037 

214 
125 
2,019' 
840' 
590 
3261 
301! 



18 

14 

27 

21 

9 

8 



$ Ct8. 



$ cts. 



$ CtB. 



18 69 
36 85 
25 03 
21 16 



10 
13 



17 



51 
16 
27 
20 
6 
24 
14 
30 
20 
25 
80 
50 



20 09 
24 49 
37 71 

16 76 

26 86 
40 93 
72 951 

17 72J 
20 52 
39 32 
19 66 
35 56 
22 99 
86 81 
90 15 

130 33 
113 57 
132 37 



55 65 



690 



318 
25 



509 1,050 52 



283 

680 

70 

5 

80 
560 
287 

15 
198 

49 



()2 39 
46 74 



164 78 



125 39 
288 50 
322 67 

49 31 

28 47 

573 36 

62 10 

126 14 
211 24! 

86 24i 



26 74 



263 77 



966 95 
50 00 



$ cts. 



202 00 1,00( 



1,116 



1,922 
5,150 



8,188 



13,206 



37,910 



222 69 
246 85 
254 03 
181 16 
155 00 
150 09 

203 49 
273 71 

154 76 

184 86 
198 93 
383 95 
176 72 
163 , 
215 32 
167 66 

204 56 
211 99 

1,114 81 
1,881 80 
1,032 33 
2,847 96 
6,119 11 



I5( 
1,()(K 
1,(KX 

70( 
1 ,'J0( 

S(K 

:UK 
8OC 

50C 

350 

HOO 

1,(XX) 

],(KX) 

800 

800 

600 

850 

600 

2,600 

11,915 

3,000 

20,724 

49,100 



16,947 30 101,889 



697 13 

1,447 50 

14,899 44 

958 31 

233 47 

42,029 31 

1,239 10 

731 14 
1,053 24 

461 24 



It 



145 



STATisTiyLE GÉNÉRALE du coût de rensei^ement— »S'ui^€. 



MUNICIPALITES. 



.2 e 

e S. 
M— 



Contributions des 


Contribations du 


niiiiiicipulit<-u. 


(iouvcrnement. 












« 1 










fl 


a 


9 
C 


.2 


•r; Ci 

3 = 


(0 

^3 


O 

s ï< 

-o 3 


33 


S 

es 


C 

01 


:£ c 


S.? 






o 


o 


5s 


u^ 


»-'S 


•-" en 


M 


« 


s 3 


s :r 


fc.^ 


rt 


H 


cS 




c 3 


o— 




_ M 

— n 



T— ** 



St 
St 

st 

St 

st. 
st 
st 
st 



LVXIS.— Suite. 

Henri 559,195' 1,118' 

■J(';ui-( 'hrvsostôme 3:]5,000 937 

Jcan-dc-St-Nicolas i Gl,920 6:î 

■Jost'i)h-de-Lévi8 163,730 327 

■Lainlx'rt 228,360 639 

NicolaH 371,100 555 

■Koimmld 33,550 134 

•Koiniiald, diss \ 74,400 293 

■Télesphore 67,935 67 



$ 



199: 



$ CtS. $ CtS. I Ct8. 



13| 
361 



117 

109! 

15 

14j 

"2661 

37j 
391 
16' 



241 01 

193 62 

19 12 

47 27 

153 97 

170 95 

50 22 

13 72 

25 03 



$ cts. 



26 74 1,701 75 



35 65 20 00 



46 35 1 

106 95 1,347; 

226 551 20 00! 3,500 



1,295 27 

97 12t 

388 27i 

852 32, 

2,415 90 

3,967 77 

345 72 

108 03 



6,800 

4,000 

300 

1,200 

4,500 

11,200 

36,000 

450 

650 



Totaux 5,142,175 10,326 1,281 2,774 2,788 33 1749 70; 40 00 5.5,963 74,922 03 531,890 

L'ISLET. 



Ashford (St-Damase) .... 87,960 175 

I^ic-Noir ' 9,545 143 

L'Inlet : 574,388 1,148 

St-AiibcM-t i 275,272 743 

St-Cyrille-de-Lessard ....! 180,668 487 

St-Eiigùne 185,5601 373 

St-Jean-Port-Joli i 460,9521 921 

Ste-T^iiiao I 297,133 356| 

St-AIarcel \ 27,443 532 

St-Pamphile i 139,195' 654' 

Ste-rerp(:'tue ! 74,485 186 

St-Koch-des-Aulnaies 386,7721 522, 



89 



Totaux 



43 



5 

305 

62 

45 

64 

159 

4 

12 

57 

22 

162 



55 76 
23 20 
259 38 
157 09 
138 50 
161 17 
233 27 
129 15i 




36 00 
36 00 
99 1 4,862 



266 76! 

207 20 

6,746 37 

80 20j i 958; 2,000 29 

' i 678 50 

I ' i 598 17i 

26 74! I ' 1,340 01 

I I ! 578 15i 

17 08 1 59 00' 

88 32' ! ; 



54 04 
154 62 



2,699,373j 6,240; 140 



LOTBINIÈRE. 



Leclercville 1 52,375 

Lotbinière 346,831 1 

St-Agapit ' 131,475i 

Ste-Agatho No 1 i 55,125l 

Stc-Agathe No 2 99,845 

St-Antoine-de-Tilly 262,636 

St-Apollinaii-e 220,000 

St<3-Croix 407,302 

St- Edouard 421,338 

Ste-Einilic 222,670 

St-Elavien 285,340 

St-Gillcs 1 93,420 



8971.471 58 



10.5 . 




24 


693 


90 


235 


394 


215 


192 


187 . 


• • . . 


27 


200 . 


• . . • 


80 


65() . 


• . . • 


135 


550 






814 . 




43 


589 


il) 


38 


400. 




31 


713 . 


. . . . 


158 


429 . 


• • > ■ 


25 



52 75 

199 211 
107 55 

36 42 

68 98 
155 80 
186 96 
248 10 
146 02 

75 75 
184 49 

63 70' 



49 02 



36 00 



620 08 
799 32 
298 04 
930 &i 



.500 

1.50 
2.5,300 
5,850 
1,450 
1,500 
1,500 
1,000 

300 
2,800 

300 
1,950 



327 95 167 OOi 5,82015.063 53 42,600 



89 12 
22 28i 

I 



2,400 



26 74 

:]5 65 

35 t)5 

64 16 l,670i 



26 74! 



181 75 

3,706 33 

930 83 

250 42 

375 72 

982 +5 

772 61 

2,839 26 

789 02 

506 75 

1,082 23 

517 70 



a50 

21,700 
1,380 
150 
1.200 
3,050 
2,000 

14,856 
1,700 
1,400 
2,600 
1,200 



U() 



Statistique Géxkuale du coût tlo renscimiement. — Suite. 



MUNICIPAUTÉS. 



i 

a 


Contribution!! des 


Contributions du 




uiiitiioi|>ulit(^8. 


(Jouvfnifincnt. 












àt 


1 tja 

o 

1 V 


6 

4» 

s 
c 

B 
H 


» 

c 
« 


II 
II 


S 

II 

8.? 


a 
.2 


a 

Û 


Val 


H 


1 


1' 


fi 




il 

<2- 



LOTHl N I KH Vr-**^uiu. 



:u,ooo 



40 



St-lîilloH. diw 

St-Jcan-lV8chaillt»n*i ( pa- 

n>isHiM 17î»,802 719 

St-.Toan-lVHchai lions (vil 



li»p' ) 

St-Nan*ij<He 

St-l*at ri(v-do-lV'anri vaj^i* . 
St-ratriiv-(U' - IVauriva^'. 

tli'*?* •• ■ 

Sto rhiloniône-de - Forti^T- 

vilU' 

fit-Sylve»tiv 

StrSvlvcHtiv, dini» 



HO.fxiO 

110.-^SL> 

S2,(KK 



420 
477 
270 



20,000 100 



i:i2.4î>."> 

l(Ki.407 

21,495 



4Ô7 
715 
118 



88 

i; 



$ cts. 
4 10^ 



«.Ml 110 (57 :?.■) ().') 
84 02 
1)3 74 



5(^ 



50 

18 

.S5 

113 

4 



Totaux 3,514,008 9,046 598 1,462 2,231 14 464 41 50 00 5,744| 19,595 55 




12 42 1 20 00! 

89 18 

151 02 78 42 20 00 1,674 
20 90 50 00 



MASKINONIÎ^:. 

Dumontior (St-T/on) 741.0(>0 1.853 

HiuitiTstown lNi.7()0 193 

MîV»ki noiif^' 88 1 ,45».-» 1 ,259 

PtMorlx>n>npli 15(1, fK)0 100 

Kivirn'-«ln-T>.up No 1 ;î55,502 1 ,244 

Riviôn-dn-Loiip No 2 714.312 1,000 

St-AU'xis 184,200 921 

St-Dithuv 2.<S,8.->4 714 

St^FxiiîK .nd. * ' 70,255 1 26 

-Ht-.Tiiî-tin 453,975 590 

St-Paulin 280,210 560 

Sto-rrsule 1 528,000 1,214 

Sto-Ursiile, dis? 22,689 56 



110 

84 



29 



114 
33 
40 
(y(\ 
10 
27 
76 
41 
24 



201 

78 

219 

60 

186 

225 

128 

186 

23 

177 

156 

259 

8 



46 26 74 

11 

84; 35 65 

49 

9iV 71 30 . . 

53 

29 

31 ....... 44 6Ô 

63 

50 

12 
34 



I 3,538i 



44 56 841 

57 93 1 7,420 



22 15 OOi 



Totaux 4,764,192 9,830 101 685| 1,911 80i 236 18 59 00 



MATANE. 



Causapscal . . . 
Cedar-Hall... 
Cherbourg . . 

Dalibain* 

Lep-Capucins 
McNider 



St-Paul) 



31,268 
86,930 
7,185 
32,685 
17,620 
173.672 



69 
462 

35 
196 

35 
900 



209 



24 

48 
24 
151 
8 
121 



16 65 

91 76 



36 00 
36 00 



11,799 



35 a5 

79 40: 36 OO' 

45 66 1 36 OOj 

25 35| I 36 001 

197 30 44 551 ) 



2,191 20 


5,(H)( 


331 11 


30( 


1,598 49 


5,50( 


160 49 


3(X 


5,154 26 


40,9;5C 


1,258 53 


2,.50( 


1,118 29 


2,0(X 


1,010 31 


1,20C 


159 63 


400 


866 50 


1,000 


1,677 68 


11,200 


8,992 27 


:U,840 


103 22 


800 



24,621 98 ia5,990 



145 65 


500 


882 41 


1,500 


174 40 


175 


292 66 


450 


104 35 


200 


,153 85 


4,650 



147 



Statistique Générale du coût de renseifçnement — Suite, 



MUNICIPALITES. 






5^ 

s! 7 

4, S. 



cl 



(.'ontributioTH des 
muuicipuliléS' 



s 
c 
c 

et 
H 

a 
H 



45 

c. 



u a> 

a S 

o 



Contributions «la 

(iuuwrDemeDt- 



•21 



f5 L^ 



-3 3 



?§• 



si 



O— • 

ai 



I T" 

9 a 
»» » 



c 3 



•'3 



O ■ 



S 2 - 

îli 

•osa 

aa- 

u S a 
3 - > 
»• - u 



MATANE.— 6'Mi7^. 

î' N'ideret St-Octave, diss. 

!• lis 

lont-Joli 

J'etit- -Métis 

ayiilx'C 

U.'-xVngèle-de-Mérici 

t-Ik^noît-Labre 

t-Dainase 

to-Félicité 

te-Flavie-de-Tx^page 

>Jérôme-de-Matane 

>J ose ph-de-Le page 

;-Moïse 

-Octave 

.-IJlric-do-Matane 

3S8ier (canton) 

e Florence-de-Beauri vage 



Totaux 

MÉGANTIC. 

alifax-Nord (Ste-Sophie) 

iverness 

ivernesa, diss 

lande-Nord 

lande-Nord, diss 

lande-Sud 

3eds 

îeds-Est 

;eds-Est, diss 

»eds-Sud 

3lson 

3tre-Danie-de-Lourdes. . . 

essisville 

cré-Cœu r-de-Marie 

•nierset-Nord (Ste-Julie.) 

•merset-Nord, diss 

•merset-Sud (St-Calixte) . 

imerset-Sud, diss 

-Alphonse-de-Thetford. . 
-Alphonse- de - Thetford, 

diss 

3-Anastasie 



$ I 

29,319 

55,441 

51,900; 

07,0451 

21,400' 

113,040 

94,325, 

44,918! 

77,805 

207,1.50: 

183,158; 

08,450 

37,962| 

172,5211 

150,355| 

32,957 



126' 
1661 
389! 
194| 
139; 
033| 
707 
449, 
459' 
766' 
824 
273| 
273 
983 
676 
2471 



fl Cts. $ Ct8.' 9 CtS. 



8, 

?! 

80 

lll 



89 12 



35 65 



16: 
210' 
138 

73i 
160 



70, 
184 
172 



15 00' 
36 00 



59 00 



131 
94 



1,757,1061 9,001 



260,000 

273,131 

56,325 

83,525 

28,975 

118,396 

118,000 

34,300 

2,800 

76,970 



910 

1,638 

281: 

835Î 

40 
591 
472 
171 

14 
461 



98 
40 

38 



13 44 
22 02! 

79 72' 

22 45 

20 41, 
132 27 

85 31 

92 72 
114 32 
139 25 
213 70 

43 08 

57 70 1 36 OOi 

208 96j 26 74 
183 09|....... 

63 08! I 36 00' 

50 00 



72 00 
36 00 
36 00 



35 65 

22 28 

98 (H 1 1,721 



$ cts. t 

147 44 

210 02 

673 84 

227 45 

225 41 

800 92, 

934 31 

777 72 

1,026 97 

1.060 53 

2,929 74 

476 08 

366 70 

1,447 70 

993 09 

384 08 

50 00 



600 
600 

1,300 
500 
250 

1,000 

1,100 
300 

1,100 

2,000 
17,660 

1,500 
800 

7,000 

1,666 



1,0261 846 1,947 64 387 681 556 00 1,721 15,485 32 44,185 



51 50 
366 
41 



65,454 
260,575 

85,000, 
226,105 

23,000' 
416,39(1 



327 
868 
425 
904 
80 
832 



45 



25 
16 



120 



173 

7 



26 



110 
52 



241 248 

, ..i 32i 

... 47i 



162 

126 
56 

107 
21 
80 

124 
38 
5 
68 
44 
45 

142 
96 

169 
5 

114 



200 00 



56 00 
36 00^ 
20 00! 



57 
56 
10 
16 
68 
58 
10 
66 
40 
76 50 00', 

05, i 

23; 3i> 00 

15' 



65 00 



36 00 



70| 

82| 35 65 
10' 



36 00 



153,960i 1,154 



14,5761 
212,030 



58 
742 



48 
350 



488 
3 



205 

8 
125 



(XI 80 20 2,320 

..! I 15 00 

54 



18 

82i 26 74' 



15 00 



1,173 57, 

2,330 56 
4:i4 10 
978 16 
126 68 
671 58] 
859 10 
268 66 
19 40 
725 76 
44 Oô 
518 23 

1,062 15 
557 70, 

1,381 47' 
117 lOl 

3,393 20, 
15 00 

1,895 54 



84 18 
1,246 56' 



2,700 

6,500 

550 

IK» 

300 

1,500 

3,000 

800 

100 

3,000 

8,000 

800 

2,000 

1,200 

3,750 

400 

18,200 

2,.56Ô 

1,000 
2,900 



14S 



STATisTigi'E GENERALE du coôt (le IViiseipuMuont. — S^iite. 



MUNICIPALITES. 



c — 

TSE 

o 
"iiî 



OontHbultoni 


1 
deo 


niiinicipiilitt^» 


6 


"S 


1 

• 
• 

m c 
o « 


c 


^ 


is 


c 


Ck 


•2 £ 


« 




TZ •> 


a» 


« 


^E 


M 


M 


6 


« 


M 


O 


H 


H 


^ i 



Contributlonn du 

(ioiivoriuMnont. 



S 9* 






P c 






Es 



o — 



a s 



fi 



45 





£ « o 
u c a 

^.2 .S 

o o' «^ 



H 

© 
H 



111 

^ B 

g"" 

««> 

Et 



se 



MKCi.VNTU'.— .<fui>. 



2*AS,:W4 



St-I^*^iiVMlu-l^u-N«Mr 

Sl-K«nlinaml-d" Halifax . . 
St - Konlinaïul - d'Halifax. 

aiss -«•».<>20 

St-Vii'm-Uaptisto 1 H»,:t4»o 

St riiTn-Haptisto.tliï»)' 40,000 



$ $ i $ et s. $ et H. $ Ct8. 



$ 



$ et s. 



709 
740 

140 
40'> 
101 



•JN 71 50 

17(» 225 20 124 77 



2;{ 

15 



14 îXi 
75 42 
21 40 



i 808 56 

2,400 3,664 97 



6' 
52.5 



15 (X) I 108 0() 3 

:;(i (H) 530 42 1,0 

20 00 217 40 1,0« 



Totaux 

MISSISQrol. 

IVdforil i ville), (l'atho-l 

îi(iues) ' 

IVdtoni i ville), (Protes- 
tants) , 

(Man'iuvvillo (St-CnHirgt'n) 

rowansville 

Ihniham 

Punhain (villajçiO 

Farnham-f>iU'Ht ( ^Miroisw* 

Farnliam-OucHt, dise 

Fn,'li{îshiirj; 

Frt'lijîshurj;, di»**» , 

N(>tn'-l>aine-des-AnjçeH . . . 
Philipslmrg ( St-Anuand-' 

Ouest), (Catholiiiues). .' 
Philipshurjx, ^ PmteftantH ) 

Stanbridgi-Kst 

Stc-Cn)ix-de-Dunhani 

St-I>aniien-de-Stanbridee . 
St-lhunien-de - Stanbridge, 

diss j 

St-Ignaeenle-^iissisquoi . . 
St-Ig:naee-de-Stanbridge. . . 
St - Jacques - de - CMarence- 

ville 

St-Joseph-de-Béranger . . . 

St-Pierre-de-Vérone ^ 

St-Romuald-de - Farnham- 

Onest (village) 

St-Romuald - de - Farnham 

Ouest (village j, diss ! 



3,108,860 12,9631 579 2,010 2,156 70 682 30 321 00 4,720 



185,01 1 547 



257,315 
2^)4.075 
2in),351 
674,850 



1,02<) 
1,07s . 
SOH . 
I,(i87 . 



70 



11) 

50 

5(55 

2fVl 




23,332 06 



14(î.403 052 

02,725 2S2 

4(V4,2yo 1,266 

24,000 00 

342,4(K) 1,37(1 



306 



85,8(r> 

417,870 

277,475 

85,530 

82,300 



213 
1,044 
071 
250 
164 



7ti 



82,275 


104 


12(),607 


253 


191,075 


764 



28,715 103 

44,850 150 

192,304! M9 

395,800 1,173 

179,150 537; 



20 
127 

3»; 

! '.S 

OS 

4.S 

183, 

51 

4 




5 

52 
42 



84 as 
•k; 27 

104 44 


2<.H) 00 

75 (X) 

225 00 


25 00 


3H 7S 




102 76 




10 ,S7 




] 


14S 22 





15 10 




101 22 


05 00 




30 70 
174 17 


100 00 

1 


:57 .50 
94 55 





83 00 

1 


88 75 


75 00 


i 


80 58 
80 34 


66 00 


17 12 
46 r)3 

77 25 

36 42 
21 5€ 








36 00 




100 00 








115,5 



735 88 



1,720 78 

2,083 70 

19 87 1 

1,400 22' 

317 10 
1.559 22 

235 70 
1,582 17 

401 50 

1,202 55 

1,317 75 

453 58 

248 34 



2,0( 

3,5. 
2,0< 
5,5. 
5,5( 
5< 

4,0 
3( 

2,7< 
4. 

1,8( 

1,6( 

3,0( 

2,5( 

4{ 

9( 



184 12, 
344 63! 
846 25 2,5( 



231 60 222 80 17,772, 



291 42 1,2( 

219 50 5( 

549 00 2,0( 

19,399 40i 82,5( 



358 7162 110 00 '1,076 62' 4,0( 



149 



Statistique Générale du coût de TenseiOTiement — Suite. 



MUNICIPALITES. 



-=3 



Contributions de» 
luuaicipalités- 



09 V. 

o 



Contributions du 

(iouvemcment. 



■:i, 



a 
2 

d . 

w o 



= a. 



o— « 
Oh 



s a 



C 3 



.- 9 



Ci — 

o 



l|l 

•r a a 

• " M 

J2** S 
s e e 

»- 5 a 



H 
o 
H 



MISSLSQUOI.— >S'wi<e. 



$ 



>te - Rose - de - Lima - de- 

SweetHburg 49,700 

?t-Th()nms 170,919 

^weetHbiirg ( vilhige ) 140,090; 



124 
598 
219 



$ $ cts.l $ cts.! $ cts. 



$ Cttf. 



$ 



51 
39 
35 



55 65' 

56 411 
13 64 



132 00 



362 65 fU)0 
r.93 41 ].•_'( M) 
2»57 iri Ô<A) 



Totaux 5,901,7311 16,457 

I ' 

MONTCALM. 



382:2,077,2,025 0311062 80, 542 00 17,772 40,317 83 132,800 



hortsey 

Kilkenny (St-Calixte) • • 

Rawdon 

Rawdon, diss 

^t-Alexis 

>t-Pf)nat 

?t-FiSprit 

•t-Jacqiies No 1 

•>t -Jacques No 2 

"5te-Jnlionne 

■^t-Liguori 

■^to-Marie-Salomée 

^Vexford 



26,680 
478,807 
180,000 
167,908 
415,600 

14,143 
596,964' 
331,150' 
549,585 
274,9591 
278,135 
110,000 
9,390 



533 
438i 
630j 
671 
726 
106 
824 
596 
714 
599 
750 
312| 
250i 









25 


83 


123 


98 







70 




28 




26 


ai 


15 


58 


9 


92 





107 02 36 00 

107 m ' ' 

62 64 

64 80 



968 



44 55 

115 00 20 00 

132 27l I 

37 71i ' 44 OO; 

35 65 1,800 

77 54 1,230 



155 90 
122 49' 
140 32| 
120 12 
125 71j 

67 90' ! 

53 61! i 36 00 



20 00 
44 55 



1,800 



Totaux 

MONTMAGNY. 

iiortliior 

.'ap-St- Ignace 

xrosse-Isle 

'le-aux-(lrnes 

Montmagny (ville) 

Votre-Dame-du-Rosaire. . . 

>te-A})()lline 

"^t-François 

•^t-ranl-de-Montininy 

•^t-lMenv 

>t-Th()inas 

Vlission situ<'»e sur les con- 

^.na de St-Magloire 

Ainton Pauet 



3,433,321 7,149 362 



676 

545 

1,730 

1,076 

956 

187 

2,885 

2,a>4 

S80 
785 
2,720 
446 
431 



02 
6<i 
19 
80 
27 
71 
55 
03 
32 
12 
26 
90 
61 



1,100 

8(X) 

5,135 

2,000 

2,600 

350 

13,000 

5,320 

3,(X)0 

l.SOO 

15,700 

600 

400 



296; 1,298 15' 337 29 136 OO! 5,798 15,376 44 51,sa5 



197,600' 
473,997 



296 
936 



179,949 
306,635 

50,341; 

24,160 
341,000 
158,732 
294,426 
675,000 



250 

1,073 

171 

47 

711 

238, 

560 

1,215 



113 
95 



89| 
44 



32j 
3241 

24 
11 
51 
53, 
88 
120 



123 78| 26 74 i 

380 26j 49 02 1 1,100 

50 00 44 00 

62 96! 26 74 ; 

112 29 2,178 

75 00 

19 34 44 00 

64 17 1 1,604 



182 34' 

48 24 



163 



128 72 30 00 

143 01; 
306 12 



ti6 84 1 1,128 



535 
2,509 

371 
3,869 

318 

121 
2,70*) 

544 
1,98.5 
l,tUl 



28 
00 
70 
63 
24 

:a 

70 
72 
85 
12 



2,800 

12,000 

150 

5(K) 

19,800 

4W 

200 

30. (XX) 

1,CXX) 

10,500 

4,5tK) 



30 oo: 

30 00' 



30 00 
30 00 



Totaux ; 2,701,840, 5,4971 208' 836 1,608 30; 345 80, 253 OO' 6,010 14,758 10 81,850 



150 



Statistique Géxéuale ilu coiH ilo rcn.sei;j^nenient. — SuUe. 



MUNIOIPAUTES, 



Conf ribiition-» de« 



« 


M m 


« 


o= 


^ 


is 


a, 


fi 


m 




r 


â 



Contributions <Iu 

tlouvfriu'inont. 



^ a 
c «• 



3« 

a t 

T3 3 



4> 



o " 



B a 

4 

sa 

^^ 
04 



0a 

a a 



u a a 
o w •< 



H 

8 



"85 

^" c l 



SB 



3,ri( 

4,ft( 
3( 
(if 

ir 

7,7.^. 

(),lf! 

7/î 

:io 

4,20 
2,10 

12,:{0 

t)0 

1,50 

9(V 



MONTMOHKNCY. 

L'Aiip>-( îîinlii'ii 

('lKU«a»i-Kklu'r 

I>H-( 'r.uiH 

St-AchilUV 

St-Adnlpiio 

Sto-Aiiiir-<U'-I^'ani>n' . . 
SU-Hrij;itt«'-ilr-Uival . . . 

Sto- Failli Ile 

St-Fi'rn''<tl 

St-Fraiiv<»i!^ 

St-.îraii 

St-.Ii»achiin 

St-I-riiunMit 

Sto-lVtn»nilk« 

St-rU-m' 

St-Tito 



lMM.(i4s 
:{1.\4()1 



$ Ct8., $ Ct8.; $ CtS. 



:r>() ;^m; ioî» ii>-j i7 :r> (m .. 



«MO 



i()() 



19,.'S00 
H.tMN) 

4:î<).4(>'.t 
77.1.VJ 

rjs.sio 

S(),.>44 
227,000 
40.">,04«i 
117,7(;2 

57,07:> 
IOO.CkSO 

i;i:>,UK> 



fia 

tu 

S72 
11»2 
2SS 
:{22 
2('kS 

4:{i 
:)2(i 

114 
271 



18 

2;«) 
1<> 

()4 



1Ô2 txs t)2 nu 

1(> 22 'M) (K) 

17 K\ :U) (K) 

r.\ '.vz ••{(> ot)' 

157 Oi> 55 (15 

(W (M) (iô 00 

S4 45 1();{ 37 

111 K5 



$ cts. 



(>5 

114 

Mi 

'M 

•>7 



54 
137 



bu 
21' 



843 



ÎK> 38 
85 10 
30 (J2 
82 «5 
104 76 



58 82 

2(1 (X) i 

S(i 45 1 1,776 

44 55 30 00! 

35 ()5 1 



082 

1,2(57 

46 

130 

14S 

1,323 
'Ml 

1,382 
433 
358 
0S3 
707 

2,415 
255 
484 
402 



TnfjUlX 



MONTKKAL. 



2,998,887 



5,423 36<i 1,2281,335 87 502 53 191 00 



Commissain»? catholiqiiee. ( M v380436 165973 
Commissaires protestant*. 61720800154302 



32669 15C91 67 4040 67 



2,618 11,664 40 



46,26» 



72791 290565 34i 193039^ 



53025, 5761 57 1185 00 ! ,214273 57 101143f 



Totaux 



128110236320275 . 



a5694 20853 24 5225 67 1 72791 504838 91 



NAPIERVILLE 



Sherrington 498,664 

St-Cvprien 700,000 

St-Cvprien, diss 43,141 

St-Edoiiard 484,()8() 

St-Michel ! 586,470 

St-Rémi I 876,672 1,593 62 

St-Rëmi, diss 53,800 



1,100 
1,900. 

86 . 


24 


41 
110 


872 




709 


286 


38 



80 



99 



183 41 

272 37 
3 08 
1.50 21 
173 96 
295 98 
6 38 



35 65 

71 29 



2,700 



Totaux 3,243,433 6,340 310 273 1,08.5 39 



26 74 
35 6.5 
35 65 



1,284 
3.432 



29418.3^ 



1,.384 06 
5,053 66 
89 08, 
1,048 95' 
2,.526 61 
5,418 63 
108 38 



204 98 7,416' 15629 37 



4,000 

.31,800 

550 

2,500 

6,400 

29,.500 

400 



75,1.50 



151 



Statistique Générale du coût do renseignement — Suite. 




MUNICIPAUTBS. 



2 
-^ 



pu 



Contributions dea 
luuoiuipulités- 



«3 


0» 


fti Qt 


*?? 


-og 


3 


U"* 


2 


o 


»-• 


9 








et 


A 


r* 


ca 




H 



Contribution» «lu 

(juuv<*rnemeDt. 



NICOLET. 



$ 



Bi'cancoiir 461,200} 

G«Mitillv 572,6(X) 

''<Nic()let'( paroisse)., 411,211); 

:i N i colet ( V i 1 le ) 2ôl ,05() 

.-Angèle 242, W4 

u'-Brigitte-des-Saults .... 226,575! 

-Célestin No 1 133,400i 

- (Y'U'stin No 2 211,525, 

u-Euhilie 210,600 

Mc-Gertnule :588,445J 

>l St-drégoirc 674,5251 

" Ste-Mari<'-(lc-Blanford 79,104 

'iSte-MoniqiU! 479,530 

Sto-Pe!iK'tiie I 197,907i 



Ct 8t-Pien\!-les-Becquets 
û( St-Sainuol-de-Horton . 
l Ste-Sophie-do-Lévrard 

St-Sylvère 

5|St-Wenceslas 



382,505! 
86,025] 
206,140| 
168,925' 
244,300 



968 

1,145 
863 

1,523 
460 

1,000 
278 
349 
505 
676 

1,416 
160 

1,007 
495 
765 
301 
824 
675 
659 



31 



24 
72 



59 

27 
78 



43 



216 
241 

2S2 
224 
122 
108 

70 

93 

76 
187 
198 

25 
233 

89 
244 

40 
119 

90 
205 



72 
54 

80 
80 
06 
73 
70 
91 
50 
28 
03 
57 
27 
50 
34 
72 
91 
15 
12 



98 02 
i5 65 


"36 66 


1,617 


20 00 






30 00 


i 


26' 74 


20 00 








* 1 



1,635 

3,814 

1,317 

2<),172 

3,823 

1,108 

l,:tô8 

504 

581 

1,616 

3,329 

221 

2,265 

611 

1,107 

371 

986 

809 

962 



37 2,800 
19 12,100 
80 4,500 
95 404,850 
71 13,.s20 
73 



02 
91 
50 
93 
05 
57 
92 
50 
34 
72 
91 
15 

8<; 



1,825 
8,000 
1,275 
2,800 
9,000 

18,515 
700 

11,400 
1,500 
2,700 
800 
1,8<Î0 
2,000 
2,400 



Totaux I 5,578,545' 14,069 1,()07! 604 2,871 65 1408 48 86 00 34,984 55,630 13 .502,845 




OTTAWA. 

L'Ang('-(îardion 

L'Ange-(îardion, diss 

L'Annonciation 

Auniond (canton 

Aylnicr 

Aylnicr, diss 

Aylwin 

Ayhvin, diss 

Bouchotte 

Bownian et Denholni 

Bowmanet Dcnliolni, diss.. 

Buckinghani (canton) 

Buckingluun (canton\ diss. 
Bucivinghani (village) . . . . 
Buckinghani (village), diss 

Canieron 

Cantley 

Cantley, diss 

Deschènea (village) 



59,615 

12,865; 

8,340 

91,760 

115,555' 

172,000! 

217.055 

27,23:î 

30,325 

28,6(X) 

13,295 



8aï 

128 

102 

1,147 

924' 

l,763l 

1,736 

476 

53() 

144 

66 



83 



31 

110 

300 

21 

5 

186 

16 

21 

95 

50 

280 

100 

30 

74 

24 

104 



97 
15 
44 
55 

152 
66 
72 
16 

106 
18 
15 

104 

6;î 

182 
58 
55 
86 
20 



6t> 

60; 

48 

3;î; 
46Î 
521 

37' 

88 
28| 
52: 
90 
50| 
08! 
12 
78' 
68| 
56' 




I 30 00 

' 15 00 ! 

30 00 

I 30 00, , 

169 33 3,100 

257 00 ' i 

30 OtJ; 





:^) 00 

20 00 


1 





30 00 


...... \\ 


53 4(i 
88 00 




i,:^65 





36 66 


1 




20 (X) 









716 66 

258 60 

461 48 

591 33 

4,ÎRVS 79 

1,463 52 

543 96 

21 76 

1,207 37 

182 88 

221 28 

1.376 52 

1,037 IK) 

3,ti43 S^^^ 

1,982 08 

597 12 

(i96 78 

208 68 

192 56 



800 
150 
:^X) 
750 
26.2tX) 

3.575 

1.220 
115 

1.5CX) 
UX) 
150 

1.41X1 

1.71X1 
10.500 

4,IXX) 
7tX> 

1.2tX) 
6(K) 
500 



152 



STATisTiguE GÉNÉRALE (lii coût do 1 1 iisei;jfneinriit. — Suite 



MUNICIPAUTES. 



»« 
^ 






ContrlbutioiH dct 


ContribuHon» du 


«.-3 


uiuiiicii>uii(éti- 


(•uuvfi'iH'iiient- 






C 3 






S. 


1 








a 


â 


i î 


c! 




S 


o 

i-i 'C 
C 2 


•F 8 


a 
c 
c 
ca 
v 

S 


Ci 

m 
o 




ïi 

8.? 

il 

5 A 


II 

c.tî 


ntribntion 
ions scol 
ionnées. 


; H 


H O 1 


£ 


tS* 


0^ 


a"" 1 



I 







I; 



sa 



OTTAWA— .<?«.'/.. $ 5 

KmxlK'V l.'>;î,79."> 771 

Kanili'v. (liH8 21.;MX) U.S 

F^pin ; r-».::s:, vm 

Egan-Onefft 7.'.'^. 1 :«) 

Hartwtll 24.«i(K> 40l> 

Ilincks l»2.()s.'> :i.s<; 

lliill i-itô (cathnliciuos^ . 1 ."^.:i.'>î) l.î.ivsn 

Iluil rit*' (protfHtaiits I . . . >^!.117 I.4Ô7 

Hnll ( cant-.iii ) '-L^' *;-? ^''^' 

HuUicantoiiK <lip«» 17,:>m;^ H<> 

Ia Coiuvptioii 41. i»^' 110 

I*ir-i:W'ar :{,M<' KM 

La-Nativit«' (canton Joh^ W,^^*-?^) .{22 

TxH-haU'r îM.slV, 1.444 

IjOt-haU-r, tli«» <>2.()7*J 77"> 

liorangi^r (canton) . . 4.">.()2S L>a") 

Lowi' i»3, 7."><> «»37 

Lowo, (li«8 .*>,()7.") :«) 

IxiWf.SiKÎ .... ^S.«(K> Sfi 

Maniwaki . 7^,715 7t>7 

Maniwaki.(li<^ 22.R(>() L»(K) 

Ma,«jhani 47,7si 477 

MontrU'llo 7r>,.MM) «.»«)4 

^fonU-U'Ilo, <liHs :{2,;N-, Kii 

Mnl}?ravi'et IV'rrv. . 25,2.^) :514 

Northlu'ld ot Wrijîht 4r),87() 1.14<i 

NortlilK'M ft Wrijîht. diss.; 20,^74 439 

Notn'-l>aiiuMlf-l*>(»n.'«oc(mrH 32,(K)7 KiO 

Notn'-I>anK'-«lf-la-(;anl«'... 23,5S0 .'{(M) 

Notiv- T )anio-dr-P'oiirviire8 

Notn'-I>aiiio-d«-la-SaK'tt('. . G0,00() 750 

Notn'-l>aiiu'-du-I^uis .".7,000 ô.îo 

N(>ti"i'-l>aiiK'-di'.<-Nt'ig(.-.'i . . . 55,30.5 K2S 
Nominingue ( St-Ignace), 

diss 

Pointo-Gatineau 40,739 814 

Portland-Ouest 34,005 340 

Preston ( canU^n ) 7,720 77 

Ripon 54, KIO 822 

Suffolk 22,0^)5 450 

Suffolk, di.>*s S.OOO 80 

St-André-Avellin 97.8.50 1,712 

Ste-Angéiiqnc 09,425 1,4-54 

Ste-Angélique, diss ^5,710 440 . 



$ et 8.1 $ Ct.M.I $ ct8. 



$ rtfl.' $ 



:52<) 
«I 



51 



(12 
10 
19 

S 
79 



.3,508 

280 

98 

20 

(> 

iL'i 

43 
4 

22.3 
31 
0(> 
75 
15 
75 

10.3 

8 

4 s 

2.35 
10 
17 
2.3 



127 

20 

58 

i\ 

125 

.50 

1 .o:i.5 

99 
84 
11 
39 
13 
39 

235 
20 
37 
87 
24 
12 

118 
15 

128 

124 

4 

.5(» 

14() 
2(5 
45 
09 



48 
18 
45 

«7! 

71 

08 
84 
92 



59 OOi 



581 901 



•M\ 00 
44 00 



m 

48 
75* 
43 
32 
44 
20 
:î9 



.50 00 
20 00, 



30 (X)' 
30 OO! 
.30 00 
30 (H) 
30 OOi 



10 
8()' 
89 

lo: 

72 
32 
40 
()2 
74 
58 

''\ 
84! 



20 00 



44 50 



.30 00 
20 00 



89 12 36 00 



.30 (K) 



275 



7o 

42 

2:V4 



119 
70 
90 



69: 
37: 

70: 



30 OOi 
20 00 
30 (X) 
59 00 
.30 00 

44 00 



900 48 


2,0ÇJ 


224 18 


28 


270 45 


3S 


1.53 87 


13 


732 71 


85 


480 08 


80 


18,208 80 


()S,(H) 


1.830 92 


7,(K) 


1,098 2(i 


i,:V) 


1()7 48 


15. 


491 75 


40i 


183 4.3 


.55' 


391 32 


5(X 


1,830 44 


:',,(KX 


844 20 


2.(KX 


246 39 


KM 


1,270 10 


1,10( 


114 80 


.3(X 


104 89 


m 


1 ,040 3() 


1,2.5( 


250 90 


l(X 


f)80 72 


1,4()< 


1,.307 44 


0,(M)( 


173 40 


KM 


448 02 


1,(KK. 


1,527 74 


1,(K)(1 


511 58 


4(X1 


222 77 


4(X) 


422 84 


2(K) 


20 (K) 




974 ()9 


1,.500 


720 .37 


8(K) 


1,403 70 


1,7(X) 



44 00 



19 

43 

lOÎ) 



79 

56 

5 

85 
54 
3 
72 
146 
48 



1()3 .32 66 84 1 1,123 



72 20 25 OO; 



23 

]()3 

89 

14 

273 

205 

52 



6:^ 67 001 



2f) 74 



42 44 001 



f)0 
78 
94 
36 



71 .30 
20 00 



493 
172 
1,203 
605 
101 



10 
20 
03i 
17 
42i 

60; 



15 00 

1,682^ .3,920 08 

30 OOl i 1,8.55 94 

■ 540 .30 



0,(XX) 
(MX) 
3 

.%•'% 

3 

18,6 

4,1 
9 



loî^ 



Statistk^ue Générale du coût de l'enseignement. — SuUe. 



MUNICIPALITÉS. 



^ 

« 






a 
a> 

"3 



Contri 


bution:^ des 


municipalités' 


6 




«D » 


9-^ 


.2 


S «> 




ea 


o::: 


S 






G 
m 


Q, 


:2S 


a> 


» 


l« o 


K 


H 


a a 


08 


d 


S 


^ 


H 


o 









âil 1 


Contributions du 


■" ® i 


<f0uvemement<> 


x^ 1 




= 3 I 




... 1 






«• 




a 


& 


- 'iî 




o 




■~ ^ 


m 








'H 




S > 

a 3 


-82 1 


00 3" 


^ O 


_ c« 


a ? ' 
















£oo = 
««sa 
■*i o o 


it 


9 s- 




O A 


3 




c.r.M 


£ 


(S- 







J 

H 

O 



OTTAWA.— ^w/7f. 

i<'-C(''cilo-de-Ma,shani .... 
Ste - (Vcile - de - Mashani, 

diss 

St-Ed«)iiard-do-Wiikofi(>ld . 
St-Eti('iine-(k'-('lR*lsea .... 
St - h'tienne - de - Chelsea, 

diss 

St-Félix-do-IIartwell 

St-.Toan-d(-Wakefield .... 

St-:Ma!a('liie 

Ste-ri\il()int''ne-d'Egan. . . . 

St-Kt'iui-d'Ainherst 

Ste-Kose-de-Lima > 

Ste-Valérie-de-P(jnHonbv. . 
St(>-\'alérie - de- Ponsonlby, 

diss 

Tenipleton-Est 

Teni])loton-Est, diss 

TenipU'ton-Oiiest 

Teiii])l(,'t()n-()nest, diss. . . . 

Vallée Gatineau 

WakcHeld 

Waketield-Nord 

Macnza 

Ra])i(ie de L'Orignal 

Ayhvin (école indéiien- 

daiite^i 



4 G, 1.31 

4,175| 

40,010 
()1,01() 



$ 



$ et s. $ et s. $ cts. 



$ et?. 



41 ( 

.354 
010 



27 10 80 1.3 OO; 

31 80 .58 ;^3 00 

129 HJ6 46 



93 m 

501 58 
845 46 



46,.532 637 200; 258 124 66 



14,010 
28,890 
27,071 
22,144 



102 ' 

2.30 

414 103 
43 



11| 
20 

.31 

10' 



20,740' 180 



18,514 
82,595 
.38,010 
103,419 
12,505 



110 
1,073 

304 
1,344 

125 



15! 

5 

115 

3ll 

162 

20 



.... 25 00 

.... 44 00 

12 89 44 00 

44 37 

72 63 ....... 20 00 

41 69 36 00 

I : 20 a) 

23 24 59 00 

9 10' 15 Oo' 

157 12' 30 00 

29 84 25 00 

140 90 



9 54 



37,937 
12,415, 
10,833| 



113 
02 
54i 



.)0 

310 



50 
27 



7 09 20 00 

42 98 

10 11 20 œ 

20 00 

1 20 00 



15 00 



139 10 
1,375 12 

389 84 
1,646 ^K) 

154 .54 
27 œ 

240 98 

4:5.5 11 
74 (X) 
20 00 

15 00 



'c :; 3 
^ 2 *» 



3 = 5 
S ^ u 



461| 242 225 75 10 1,003 10 1,500 



300 

250 

1,670 



,244 66 


2,500 


44 00. 




169 89 


125 


:500 37 


350 


CAO 6.3 


850 


1.30 69 


.300 


20 a). 




283 24 


400 



.390 
2,000 
1,500 
1.500 

250 



400 
300 



Totaux 



rONTlA(\ 



5,549,70(i 53,054 2,181 8,823 0,492 081538 31 1032 .32 6,147 79,867 99 210.445 



AUield 

Àlfield, diss 
AHield-Snd . 

Allevn 

Bristol 

Bristol, diss 

Brysoii 

Bryson, diss 



10,371 

4,370 

8,801 

2,450 

105,944 

22,0301 

24,020 

24,524 



Calumet 80,3(X) 1 ,0<1."> 



103 . 


. . . . 


29; 


43 . 




23 


Ot> . 




48 


25 . 






1,991 


155 


125 


253. 


. • • • 


17 


240 . 


.... 


47i 


245. 




20! 


1,003 


10 





15 66 1 1 147 66 100 

19 30 ' 25 00 110 36 100 

36 53 150 53 250 

28 79 25 IX) 78 79 UX) 

202 22 2,473 22 5.1XX) 

42 22 ' 312 22 1.200 

12 34 i 299 :«; 8lX) 

10 66 I I 275 66 750 

127 02 1.140 (V2 600 



154 



Statistiv^I'K (Jénékalk du ooilb do renseitjneincnt. — ISidtc. 



MUNICIPALITES. 



Oontribution^ d«t 

iniinioi|)uliU'>ri. 



-^a 



ContributioTiti dn 

(Jouvernomont. 











fl 


"3 

c 
a 


c. 


«e a. 
c CI 

Is 


4* 

li 

8.? 


.2 

s u 


e> 


o 




^.-û 


*,^ 


a 
H 


a 




= 3 


(S- 



• — w 

a s 



o— 

04 



1»(>NTIA(\— 5ui^. $ 

(."aluinct. tlins l.'),12ô 

rhii'lu'f»t4'r 47.14.'> 

(Mapham (caiit<»n) l'.»,().'>4 

Claivii.li.ii "JKi.îLM 

lU'-(lrs-Ailuinetto.s i:U),'Ji:» 

Tx'hIu' •J(i.S42 

Litohfi(Md-T'p]XT 1 7.^70 

Litcht"n'l(i-rp|HT, disy 7, '.♦*.•.') 

Tjit<.hfu*M-I>»wcr i:i,;]7.'> 

ManslirM .')S.72."> 

Manslit'M. «lisn 3ô,275 

Manslirhl-Siul 7,770 

OnsIii\v-N«»nl ... :»7,(K)() 

OnHlow-Nonl.dÏKh.. . . I-,(>4.'5 

OnHlow-Siul 71 ,;yH) 

Pontiac 1(),:170 

Porta^o-du-Fort 4:>,40;{ 

Porta^i-<lu-Fort, diss 1>(>.<KK) 

Qnv..n 4«.>,(M'»4 

Shîiwvillr. 71.SIM) 

SluH'ii 4U,'JL'5 

SU'-Elizalx'th -de - Frank- 

town 

8te- P:iiza|xth -de- Frank! 

town, dis*» 

Témisca lui ligue 

TlK^rne 

Waltham ' 

Pemhrokt' 
Cawood 



146 



$ 

143 
377; 

2871 
l.S«»8 
1.322 
268 
173 
lîW 
147, 
HHO 

i.'rt4 

77 
185 
ir)8 
866 
114 
.VJ7 
271 
(113 
718 
376 



:K),704 596 



$ ct8.! $ cts. $ et». 



21 



\:\ 74 
7(> 35» 



20 IK) 



12,050 

203, 5(M 

()(),(KX) 

21M'>(» 



191 
î>15 
(«X) 
2fi2 



46! 

ÔOO 
118 

:>2 

20 
30, 

:m 

40 

28 
21 
22 

150i 
47 

117 
00 

12t) 

293! 
48 



51 70 
282 48 
2(K) 71 



'M) IX) 

58 06 25 (H) 

14 80 I 

20 ' ;U) 00 

13 IX) . . . 

KM 08 . . . 

17 02... 



10 85 ' 10 00 

20 (X) 
. . . 35 00 



74 70 
10 08 
101 001 
12 40 
35 20 
:M\ 74 
71 
47 



05 00 
100 ;j,3 



01 24 



2(X) IX) 



27! 113 18 



744 
100 



37; 

58; 



12 



48 04, 1 25 001 

72 74' I 

101 00 25 œ 

:i8 78 , 20 (X) 

1 1 015 (X) 

! 15 00 



s a 

— 4> 

'Z > 

C d 

VI 



•ii 

II 

c.2.2 



Total H. 



1,043,813 10,5251,215 2,591 2,182 21 529 33 920 00 



POKTNErF. ! 

Boip-de-l'Ail 79,450' 

Cap-Santé i paroisse) 208,114i 

Cap-Santé ( village) i 43,073' 

Desclianibault ' 315,122, 

Ecureuils (Les) 101.020 

Grondines No 1 144,997 

Grondines Xo 2 i 02.475 

Lac-St-Josepli 20,090 



162 
583: 
183 
030 
;^85, 
362 
312 
70 



29i 
552 
lis 

85, 
35i 



25 

80 
34 
140' 
23j 
53! 
38i 
37 



38 03l 

98 74 . 
28 58 
209 74i 
50 73 
88 96: 
04 79!, 
12 07l. 



20 74 



22 28 

100 12 

35 05 

20 74 



< 

H 
O 
H 



$ Ct8. $ 



197 74 
453 39 
.384 70 
2,845 4S 
I.SIO 71 
403 m 
207 80 
2()8 
188 

l,:i47 

327 
125 85 
3(H) 70 
234 

1,107 
173 40 
814 20 
54() 07 
81.3 77 

1,258 38 
485 24 



20î 
(X)j 
08 
02 



(iSI 
(K) 



KX 
I.IHX 

:>(X 
(;,5(X 

2,8(X: 

1,(MX1 

KX) 

;;(X) 

150 

I.ÔOO 

7(H) 

100 

4(K) 

550 

],(KX) 

2(X) 

2,2r)0 

1,200 

(;oo 
:;()0 

1,(KX) 



7:J5 181 2,000 



.301 {'A\ 

1,780 74; 

88() (X) 

332 78 

015 (X)|, 

15 OOl 



475 

8(X) 

1,(XX) 

050 



23,902 54 30,075 



2,554' 



280 77 
1,319 74 

385 
3,733 

535 

530 

414 



8<; 

80' 
38 
70 
79 



119 07' 



1,000 

1 ,5(X) 

940 

23,800 

1,800 

1 ,200 

1,000 

500 



156 



Statistii^L'E Géxékale du coût de rensei^çnemont. — Suite. 



MUNICIPALITES. 



s5 



oP 






Contributions det 


Contribntlons da 




.0 


nmuicipalil<''8- 


( 


iouvi-rneincnt. 


"ï-a 










c 3 


a> 






co 


d 

9 


et 


l! 




o 


c & 


^ 


lé 

•p 3 


s &« 


«^'3 


s 
c 


es 


s — 


H 


= 3 


^ tfl ^ 


es 


C 

M 


£S 


ao c* 


^ 'fc. 


?;i 


'«"^ i 


Taxe 




r 


lî 


fi" 


*•- 


k c s 

C-2.Î 



H 
O 
H 






r— '3 

s i* o 

3 *-î-» 



^ 3 3 

3 - > 
t> - k> 



pohïnp:uf.— 5m-«^ 

Notre- Dame-des- Anges . . . 

Pointe-aux-Trenibles 

Portiieiif 

l'ortneuf, disH 

St-Albsiu 

St-Augiistin 

St-Kiisilo. 

St-Bcrnardin 

St-Casiinir 

Ste-Cathcrine 

Ste-Christine 

Ste-Chri.stine, diss 

St-(;ilbert 

Ste-Jcanne-de-Nciiville.. . . 
St-Raymond (paroinse) . . . 
St-KayiMond (paroisse) diss 

St-Ravii»()nd (village) 

St-Ubalde 

Lac-Edouard 



$ 

103,710 
294, 45() 
201,841 

K2,445 
237,284 
481,025 
209,890 

40,200 
423,350 
14{),631 

50,000' 



311 

544 

707 
240 
791 
902 
527 
120 
1,010 
50() 
165 



84 



148 

37 

110 



113 

38 



91 



413! 



3081 



29 



05,985 

234,785î 

221,013; 

39,550| 

94,710, 

184,256^ 



13r 
704 
1,105 
316 
473i 
589 



28 



852 



Totaux \ 4,086,052| 12,014| 2,684 

QUÉBEC (Cité). I 

Coniniissairt^s catholiques. 13,042,372 8,823|24000 
Coniinissaires protestants, i 2,023,337' 6,625 



QUEBEC. 



15,6()5 709 15,448,24000 



Ancienne - Lorette (pa- 
roisse) 639,6^)4 

Ancienne-Lorette ( vi liage ) 

Banlieue-Xotre - Dame- de- 
Québec 

Banlieue-Notre - Dame- de- 
Québec, diss 

Beauport (paroisse) 

Beauport (paroisse), diss. . 

Cap-Rouge (St-ln^lix) 

Charlesbourg 050,CXX) 

Mill-llill N()4 10,313 

Mill-llill No 4, diss 

Stoneham 30,335 

Stoneham, diss 22,888 



151,000 

194,869 

219,3()9 

706,911 

37,125 

98,975 



703 
271 

292 

219 

1,59() 

83 

346 
1,950 

48; 



26 

290 

57 

20 



39 
73 
92 



87 
68 



1,580 



34 
1,762 



1,796 



2a3 
135 

38 



I cts. 

65 11 
ll« 23 
168 30 

12 M 
224 57 
151 82 
144 95 

37 07 
314 50 
118 51 

48 00 
7 16 

48 24 
138 501 
272 18 

39 lo; 

126 68i 
129 99 



$ Ct8.|$ Cts. I 

I 44 001 



46 74 

53 48 



479 



93 54 968 

44 56 

i 75 00' 

44 56 1,600 

20 00 



30 00 



20 00 



15 00: 



78 48! 



2,234 



2,779 24 



30 00 



I Ctfl. 

652 lli 
1,239 97 
1,098 78 

365 54 
1,144 57 
2,175 36 
1,12<) 51 

258 07 
3,573 06 

761 51 1 

262 60 
7 16 

248 24 

935 50 
1,497 18| 

370 10 
3,851 16 

78() 99 
30 00 



2.000 
10,375 
2,400 
1,000 
1,500 
10.700 

i;«)0 

400 

14,500 

1,500 

700 

700 
3,000 
3,000 

600 

22,500 

1,000 



621 89! 194 00 7,835 27,708 18 109,515 



5,882 35 3,78681' 
416 36i 200 œ! 



62,542105,06816 767,570 
9,003 36 20,109 



6,298 71 3,986 St 62.542 114,071 52 787,679 



183 20 

79 40j 

70 40i 



46 74 



...11,058 

. ..! 55 
...I 155 
60l 147 
41 



148 
103 



30 



51 

471 

(i 

57 
250 



981 
96 

o/ 

14 



1 30 



15 00 



1,720 



128 
133 



34 

68 



10 42, 



14 
6 



21 
11 



(H 
30' 



36 00 
10 00; 
20 00' 
15 00 



3,420 



1,248 20 


2,820 


532 14 


750 


4a) 40 


1,000 


322 98 


100 


4,917 24 


31,000 


159 9(i 


100 


686 71 


11.100 


5,i)60 82 


lO.lXX) 


135 42 


200 


10 00 




233 (M 


ôtX^ 


1.35 30 


140 













156 


















STATisTigiE Gr^xÉiiALK (lii coût tlo rensein^neiiicnt.— 


-Suite. 












»* 


Contribution" des 


Contribntlons du 


•-> 




ô; « *- 








■>* 


niuuioipuliicti 


(Jouvernt'ment. 


a,^ 




•5;-B 








te 






Q a 




•T3 a ni 




MUNICIPALITES. 


o V 

n 

m 
C. — 

"^ 5 
u— 

a 

"m 


1 

ç 

H 

i2 


3 

o, 
m 

1 


« m. 
Q O 

II 

s 


Pour les écoles 
publiques. 


Pour l'éducation 
supérieure. 


Pour les municipa- 
lités pauvres. 


Contribution? des 
tions scolaires 
tionnées. 


H 

S 


'Valeur des maisons 
du mobilier et du c 
servant à l'ensein 





QUf:BKC— .Vrii>. 



St-Cliarlos 

St-('nlomhan-<lo-Sillorv . 
St - (%»l(nnl>an - do - SilVry 

diss 

St^l'hinstan 

St-I>uiistan, dins , 

St<»-Foy»» 

St4»-F«tyr, diss , 

Rt-(ijihriol-Kst 

St-<iahri«'I-Kst. «lins. . . 

St-tùihricl-OiH'st 

St-( Jahriol-OiU'st, diss 

St'lçnaco 

St^>iioljol-<îo-Hoani>ort. . . 

St-Kooh-N«»ni 

St-H«Hli-Nor î, dira , 

St-SativtMir 

Tt'wkrshury No 1 

Tewkc'sbnry No 2. 

T(»tanx 



(i.V>,00f> 
S4.0(X) 

172.R49 
22, SI 2 

3ir»,ooo 

fiM.040 
<i7,«U7 



1.473 
168 

533I 
103 
114 
423 
114 
270 



I cte.i $Ct8.' $Ct8. 



42.(MM) 
17.(K)'.1 

i:>,oir> 

107,.S(M 
321»,257, 
14,S,400' 

Il 4. 'XI) 

17.844 



230 

78 

88 

234 

493 

286 

229 

88 

124 



5,151,0311 11,.399 



335 

13 
399' 

10 

1 
4 



409 27 

19 23| 

271 08 



62 391 



154 10 



cts. 



$ 



2,279 06! :}^5(K) 

200 23' ()5() 

25,200 26,010 24' 125,850 



15 
10 
12 

461 104 
12! 7 
64 



29 



154 



77 
2 
3 

42 



(Xi 
24 

:{8 
02' 
10 

141 



20 00 

;w 00 



i:î9 03 



28 



85 

30 

9 

14 



;{5r 3,095 



KICHKLIKr. 

Sorel l,340,r>50 2,069|. 

Sort'l. dLs.^ ir>l,îK)0 2;)2' . 

St-Ainié 459,542 1,148 • 

Ste-Annc-de-Sorol 153,913 468i . 

St-JoK'ph iœ,()15 :«7 

St-Louis 201,135 442 

St-Marcel ' 222.905 068 

St-Onrs (paroisse) :iS0.880 011 

HM )\irs ( village I 2.S1 ,350 580 

St-Pierre-de-Sorel I 77.388 232, 

Rt-Robert .3:^9,600' 1,187 

St-Kocli 214,575 536, 

Ste-Victoire ' 313,827 1,098! 



45 

18 
9 
49 
290 
17 
12 
25 
20 



90' 

58! 
67 
64| 
24 

18 
78: 
46 
30' 



'M\ 00 
15 00 
25 00 
3(> (K) 
30 00 



.'>58 0() 

VM 24 

I KM» :i8 

ll,247ill,9.W 05 
I 1;î3 10 



15 

;î77 



22 28 



30 00 
20 00 



1:54 58 
13() r>7l 
325 (>4l 
950 521 
3HH 
271 
180 40 
178 30| 



18 

78 



2,60<i 42 757 92; 356 00 41,587 (K),152 34 



291 
76 
95 
68 

156 



386 



54 
24 
24 
52 



4,552 
1,436 



.30 
100 



705 72 207 30 

10 80 50 00 

266 58i 71 30! 

1.30 3.3 : 

130 01; 

117 33' I 

125 60, I 

177 72 110 65: 

98 63 1 i 3,460 

52 80 

201 89,, 

112 28i 

164 6II 



35 65' 
20 00' 



8,785 
308 

3,010 
000 
073 
559 
847 
923 

4,102 
330 

1,:î88 
713 

1,768 



2,500 
2(H) 
1(K) 
100,000 
2(H) 
5(H) 

" 000 

2(K) 

250 

4(K) 

5,000 

2,000 

"'""2(V) 
250 

.300,710 



08 100,000 



80 
88 
33 
01 
33 
00 
37 
03 
80 
89 
93 
01 



Totaux 4,108,2S0 10,558 380 970 2,294 42 554 96 1 9,442| 24,205 38 



3,800 
7,0(K) 
2,000 
1,375 
1,250 
1,200 
3,000 
28,000 
()00 
2,000 
5,500 
4,050 

160,975 



157 



Statistique Générale du coût de l'enseifpiernent.- 



-Suite. 



MUNICIPALITES. 




Contributions dei 
municipalités- 



o 

9 

S 

es 

o 

K 

93 

H 



H 
H 



•0 «, 

I .2= 

I as 

! flS 

o 
O 



Contributions do 

Goaremement. 



^ 3 

en 9 
0).- 

il 

c — 






§5- 



s s 



o— 

04 



àL 






«. o 












"s:^ 






c = 






— u. 






•/, 






;. -yj 






" û 












». a 






c-r 






























^ 


"C 


_ 


rtl os 


s 


**• 








c - 


- 


8 




•* 



5 =" V 



RICHMOND. 

Brompton 

Broinpton, (lias 

Clevehind 

Clevehind, diws 

Danvillo 

Danville. disH 

Kinj^sbury ( vilUige) 

Menjoiirne (cjinton) 

Melbourne (canton), diss. . 

Melbourne (village) 

Richniond (Commissaires 

catholiques) 

Richmond (Commissaires 

protestants) ' 

Shipton 

Shipton, diss 

Stoke 

St - François - Xavier - de - 

Brompton 

St - François - Xavier ~ de - 

Branipton, diss 

St-George-de-Windsor .... 

Windsor (canton) 

Windsor (canton), diss . . . 

Windsor-Mi Us 

Windsor-Mills, diss 



$ : $ $ cts. Sets. $ cts. 



$ 



$ CÎH. $ 



133,7(i4 
49,375 

254, ()1 9 
54,317 

231 ,543 
40,410 
31,3-10 

418,109 
38,702 

109,919 



6G8i 
3451 

1,527| 
301 ' 

1,020 
2:V2 
188 

2,090 
193 
192! 



581 



101 



051 



227,204 909; 

383,907 l,34()i 

418,097 2,093 

104,348 821 1 

300,000 2,7001 



2101 
77: 

100 
33| 

587! 
30 
32 

261 

111 
8 

607 



80 30 44 00 1 ,060 30 

25 54 10 00 457 54 

90 44 65 00 1,889 44 

48 52 ; 59 00 441 52 

66 32! 315 OOi 2,588 32 



28 00 1 30 00 

27 40 

154 26 

61 72 

31 05 



59 00 



326 66 
247 40 

2,570 20 
424 72 
231 05 



1,000 
1,000 
5.000 

50O 
7,000 

300 

325 
6,500 
2,540 

250 



108 
145 



119,4351 597 346 



Totaux 



RIMOUSKI. 

Massé et Ouimet 

Notre - Dame - du - Sacré ■ 

Cœur 

Rimouski, (paroisse) 

Rimouski (ville) 

St-Anaclet 

Ste-Anne-de-la - Pointe-au- 

Père 

ote-Blandine 



63,050| 
312,084; 

42,000! 

92,190i 
182,252: 
1..4,975; 



157 

844 
420 
400 
1,184 
530 



139 25 133 68 2,780 4,568 93 21,000 



317 93 911 1,756 91 3,600 

12; 152 48 2,305 48 4,000 

133! 90 58! ; 1,195 58; 900 

76 119 48' I i , 2,895 48i 2,800 



303 

148 

31 

385 



41 

15 
127 
138 

99 
584 

11 



72 92; ! 36 00 



1,092 92 1,000 



Il 00| 183 00 500 

172 88 1,506 88 3,600 

00 46 772 46 750 

43 44 573 44 2,600 

147 90, 2,300 iX) 7,325 

23 06i 65 00 629 06 3,720 



3,828,900 19,303,1,750 3,615 1,753 57 578,68 238 00 2,780 30,078 25 76,210 



15,340 



76 



^te-Cécile-du-Bic 

^t-Donat 

^t-Fabien 



121,840 


402 


171,080 


680 


152,510 


305 


185,741 


502 


44,105 


170 


43,598 


2('>8 


273,305 


1 ,o:'.8 


114,002 


342 


224,120 


784 













-?• '-' 




9 


21 49 




36 00; 


19 


27 
145 


71 77 
131 08 


2(> 74 






3(U 







142 49 
546 âi; 



250 
1,125 



71 



201 



21 
75 
42 

58 
38 



1,326 08 2,000 
153 54 170 450 123 00 18 535 20,952 10 89,000 
10121 53 47 i 917 68j 2,000 



34 81 231 81 

O;^ 93 52 00 458 93 

213 82 35 (>5 , 1,329 47 

214 25 36 00 l 650 25 

8160 35 65 ! ,.1 939 31 



500 
700 

2,4(X) 
800 

2,300 



158 



STATisTigrE Génékale (lu coût do l'ensoi^i^ieincnt. — Suite. 



WUNICIPAUTES. 



H» 

1 

O « 



Contribution? dei 


Contribution!! du 




niuuioipulit(>«. 


(louveriuMnont. 










fl 


k 


:j 


« 




m 


o 

D b 


l» 


a 
c 


a, 

m 


Contributio 
meniuell 






M 


1 


t'a 




Pourl 
lités 



c 9 



1^1 

a— 



H 
O 
H 



£i;*î| 


1- 


i 


-og 


i 


•9 


1 1 


.2*» 


1 


e« « 


» 


as- 


nViStt 


•S -OS 
T ® 9 


iJ 33 


RtJ S 


t» 





UIMorSKI.— .StttVr 

Sto-Lnc»' 

St-Muritllin 

St-M:ul\it*u-de-Ki(Hix. . 



.1 tni.Tôi 

St -Simon , 15^1,153 



St-VaU'Tion 

iin»}j-MôU', (niiwion) — 

KuisHi':ui-A-S'in 

St-Fxlouanl-<lo<»-Mt''chin8. 

Totaux . 



82,6.V{ 



179 
477' 



41 



206 



2,()(i5,a'^2 rt,r>40 a3i 



$ Ct8. 



*ll 

1321 



I ctfl.i $ cts. 



5:^ 
G8| 



i(X) (i8 1 :% 00 

147 74 53 47 
2(5 541 ! 44 00 



107 
87 



23 
40 



30 00 

153 OO' 

3() (K) 

:H) 00 



800 1,048 1120(\'i 19 588 00 



T^OrVILLE. ! 

A uur-y lardion 482,825 

Abbott sf. .ni 2ft3,017i 

Abl>)ttsfonl, (liHH 57,810 

Notiv - Ihiiiio- de - IVnîw - 

c<»urs 250,88# | 

Riclu'liou ( y'iWiXfro) 87,097' 

Sto-AngMc 4<i0,r>50 

St-r«''s;\irp 717, KJO 

St-Hilaire 432.SV) 

St-Jeaii-RantiPto ' 837,200 

Su»-Maric-(U'-Monnoir. ...' 1,150,705 

St-:Matlnas ' 1W,125 

St-Micliel-de-Roiigemont .] 359,600 
St -Michel - de-Roiigemont,| 

dips 1 90,700 

T.»taux I 5,:«9,686 11,623 



iK>5 
974 
231 

î)25 

287 

921 

1,792, 

1,731 . 

K^l 

l,712i 

(iobj! 
172;, 



47 



40 
U6 



UX), 



64' 

25 
211 
31 



646 



28! 

60| 

122 

40 



201 :m 

181 82 
19 44 

61 131 

56 941 

142 94 

278 51 

134 41 

156 33 

281 84 

77 90 

84 06 



18,535 



21 10 92 



SAGUENAY 



Aguanus | 

Anse-aux-Fraines 

Anticopti ( Baie - des - An -I 

glais) ; 

Bergeronnes ' 

Escoumins 



33,125! 
17,215 



110 
74 



799 



30 



512, 1,687 60 



38 
22 



11 60 
11 17 

16 01 
72 52 
71 66 



35 ()5 
1(H 87 
110 00 



65.5 03 



965 55 



.'U> 00 



36 00 



75 00 



36 00 
122 00 



14,913 
1,793 



29.402 



$ cts. 

397 08 

849 21 

9S 5-1 

720 <K) 

MH 88 

521 40 

153 (K) 

3() 00 

36 00 



3(),95(),30 



700 
2,000 

9(K) 

950 
1,(XH) 

800 



107,425 



46,108 



1,20() 30 

1,202 82 

314 44 

1,011 13 

304 94 

1,170 59 

17,214 38 

383,2 41 

1,054 33 

32,818 87 

592 90 

()84 00 

203 92 



61,731 15 



11 60 
116 17 

16 01 
256 52 
289 66 



1,7(K) 
2,300 
2,(KK) 

1,4(X) 

2,0(K) 

3,350 

121,0(K) 

13,0(X) 
4,400 

90,2(X) 
2,(KX) 
1,000 

1,200 



251,550 



200 

100 
500 
975 



loi) 



Statistique Générale du coût de rensei;nieiaent. — Suite. 



Oontribatlons det 

uiuaicipuliK-H- 



MUNICIPALITES. 





\ 

(0 « 




e &> 


cS 


o:z 






u 




>o 


3Ï 


















â 


a S 
â 



ContribntlonR du 

(jouverneincnt- 



-3 









^3 



c — 



SAGUENAY— »Sm<^. 

Exaltationdela-Ste-Croix- 
(l('-Tadoii8sac 

Labrador 

Mille-Vaches 

M»)iHie 

Notfe - Dame de - Natash- 
(inaii 

Pointc-tl-Boisvert 

Pointc-aiix-Esqnimaiix . . . 

Poiiito-de-Monts 

Poitnouf ' 

Rivic're-aiix-(^anardH 

Riviùre-Ste-Marguerite 

Saidt-au-Moiiton 

Sept- 1 IcH (St- Joseph) 

8t- Pat ri ce-de-la - Pentecôte' 

Bersimis 



$ $ cts. 



83,130 272 101 50 



17,350 
10,650 



86 
49 



(),465 
22,000 



32| 

200 



40 

5 

17 



10,0(X) 

17,500 

60,100 

6,200 

8,100: 



40 
22 
187, 
36 
40. 



10 



Ecole des Ilets-Jérémie.. . 

Guanis 

Ilets-Cariboii 

La Tabatière 

Magpie (Mission) 

Manicouagan 

La Romaine 

Pointe-aiix-Ontardes . . . . 
Lourdes-de-Blanc-Sablon. 

Piaste-Bay 

Rivière-Ciodbout 

Rivière-St-Paul 

Rivière-Pentecôte 

Rivière-St-.Tean 

Rivière-au-Tonnerre 

Rivière-Pem 

St-Etienne (Mission). . . . 



Totaux 



SIIEFFORD. 



Ely-Nord 

Ely-Nord, diss. 
Elv-Sud 



10 
6 
58 
10 
15 
10 



0() 50 
80 00 
31 37 
28 90 

39 21 
14 07 
188 14 
53 51 
33 00 
22 56 
70 48 
25 46 
13 32 
24 49 



59 oo; 

72 00 
36 00 
75 00 



300,835 1,148 



116,880 

84,2{K) 

257,635j 



818 

421 

1,803 



141 



295 



36 00 
36 00 
75 00 
30 00 
75 00 
75 00 
75 00 
75 00 
36 00 
75 00 
75 00 
75 00 



75 00 


75 


00 


75 


00 


75 


00 


30 00 


50 (X) 



— 9 
c 3 






< 

H 

O 
H 



$ cts. 

i 

t 
1 


$ cts. 

00 00 . 
70 (X) . 
44 (X) . 

75 00 . 

1 


1 


! 


178 24 


75 00 . 
59 00 . 
75 00 


1,380 


••-•iil 1 



ln4 

110 

2,a38 

5;^ 

92 

109 

:^7 

117 
143 
34 
36 
36 
75 
30 
75 
75 
75 
75 
:^î 
75 
75 
75 
75 
75 
75 
75 

;^) 

50 



21 

07 

.'W 

51 

09 

561 

48 

46 

32 

49 

00 

00 

00 

00 

00 

00 

00 

00 

00 

00 

tX) 

00 

00 

00 

00 

00 

(X) 

Ot> 



402| 



116 
10 
67 



80 

07 



78 
84 




6. Sj ^ 

"â'ir S. 



Ctfl. 


$ 


(liYJ 50 
150 00 
161 37 
157 ÎK) 


1,700 
200 



2(X) 

125 

10,000 

200 
100 
300 
400 
200 



904 15: 178 24 2090 00, 1,380; 6,i;% 39 1.5,350 



1,023 78 1.400 
458 84 800 
165 10 20 00 1 ! 2,4*^.7 10' 8,575 



lUO 



Statistiquk Of^.xÉRALE ilii coût (le rensci«niomont.— iSiti<<î. 



MUNICIPALITES, 



Contributions des 
niunicipalitéi- 






Si 

"3 

Ci 
n 
O 



B « 

afi 
ô 



SlIEFFOUR— ^tn^. 

Elv-Sud. iliss 

Gninby (caiiUm) . 1 

tinviiby l piiroiss*.' de Notn'-i 

Dîiino ) ! 

GranV>y (villagi' de Notiv- 

Ihime) 

Ijauii'iuwillo 

Roxt4>n-KullH (vilhigi') 

R«>xt4»n (Ciintt^n i 

Slu'ffi»rxl (St-Frs-Xavier) . .j 

Sheffonl ! 

SMikrlv-X«»nl 

Stiiki'l) -Nonl, dit» 

StiikolV-Sud 

St-AlplloilHC 

St-Al|)lj«niw. dij*s 

Ste-Aiiiu'-iii'-Stukoly 

St-lU-riumlin-ile- Waterloo. 

Ste-CV'ciU* I 

Sto-CVtik'. dise ; 

St-.Ioiifhiin 

St-Joacliiin. dis.»* I 

Ste-l*iidcntioimo ( ]yaroi.MSc» )i 

Sto-l*ii<U'ntii'niu>. »liss 

Sto-Pudont \om\v { villaj;t' ) . 
St-l*iidontienne {\'\\\.\ dïm, 

St-Valérien 

Waterloo (Commissaires 

catholiques) 

Waterloo iConimissaireg 

prot<>ï^tants' 

SheffoRl-Ouest. dij^.* 



S2,04(» 
.•W0,3i>2 



47Ô 
1,141 



rs is 



i6s,79.'î rm. 



i7;5.î«».'> 
2\»7,s:«» 

1(W{.217 

4< >.('►<►.'> 
HJl.K».') 
1(>«).4«.H) 

14,2()(» 
14:i,4'.»'J 

tJ2.(i72 
2S;i..Vi."> 

144,72:1 

101, (V4:» 
i:;:{.tKH) 

124, 21(» 

2«),:i':;; 
Ô27,H>.*) 



1,S27 
lî»5 
Gî>5 

1,012 
7(U 

1,1»1 
5)79 
20:{ 

'>():{ 

401 

71 

57.S 

370 

m,'} 

1,597 
G51 
40«> 
XV2 
434 
214 
ô2 

l,0G7 



013 


8 


8G 
60 


(;2 
273 
123 




. 4. . . 

17 

110 

7vS 




40 
104 



40 

151 

52 



:i89, 



175,600 1,053 



16 



70 

(W 

110 

3.3 

39 

9 

61 

275 



315,224 1,576 189 



Contributiont du 

(juuvcriieinent- 






=1 



a 
.2 

a Z 
c 2 



m 

■îi 

^^ m 

^^ 
s.tî 

&4 



'. T" 

a a 

B 3 
• •1 «B 



n: « a 
Coq 

c-2.2 



< 



$ cta. $CtH. $Ct8. 



24 44 

113 57! 



595 441 

2(ir> m 1,592 671 



$ cte. 



.'S 110 56; 



100 35 

22 77 

97 5() 

192 01 

110 45 

1(W 68 

m 52 



111 40 



3,600: 



44 50 



:U) 00 



7 IH I 15 00 



103 68 

(Mi 32 

6 8(> 

122 92 

54 :i(î 

150 98 

9 7() 

79 30 

46 56 

95 

51 

42 58 

4 70 

204 79 

95 96 

91 26 



20 (K) 
25 00, 



20 00 

':J6 '66' 



m 



103 37' 



(),939 

225 

888 

1,2()6 

1,203 

1,548 

1,065 

242 

776 

565 

108 

735 

.548 

1,071 

1,7<J6 

882 

520 

737 

518 

295 

66 

1,721 



77, 
12 
01 
45, 

58i 
52| 
18l 
68! 

32: 

86| 
92 
36 
98! 
76i 
30j 
5() 
52 
901 
58 
70 
79 



3,860 6,387 33 



344 00 ; 2,200 26 

! 36 00 36 00 



Si» • i^ 

M (O ( 






1,1( 
3,0( 



728 56( 3,1( 



10, 5( 

2,r>( 

2,(K 
5,(K1 
4,(K) 

80 
1,80 
3,20 

25 
1,97 

()0 
1,80 

40 
1,4()' 
1,50 
3,50< 
l,60t 

8()( 

40< 
4,20( 



Totaux I 5,404,571 22,479, 2,177| 2,451 2,544 16 



SHERBROOKE. , i 

Ascot 623,550 3.43oi ! 5 

Lennoxville I 262,;^X) 1.049 72 

Orford I 212,5.30, 1,487; ; 296 

OrfoRi, digs I 281,119, 1,026| 18 

Sherbrooke ( CommissaireSi ' [ ' 

catholiques) 1,093,210 4,372 1,367! 



422 81 

103 36 

71 26 

46 62 



888 33 



176 00 



7,460,38,175 49 



98 00 



122 00 



766 8711629 12 ' 22,477 30,601 99 



3,857 81 
1,444 36 
1,8.54 26 
1,089 62 



u;i 



Statistique Générale du coût de l'enseiti^ernent. — I^Ue, 




rs a 









J. i ' 


Contributions des 


Contribatione du 


— s» 


muoicipaiités- 


Uouvernement- 


II 












'm 


•> 










C 




V « 






. 


X 


3 


u • 


•C îi 












.— 00 




'~* 




e & 




e9 


c ^ 


w- 3 




C9 


oz:: 


p >: 


u e 




^"^ 


c 


'ô 


•^s 


^3 


rs 3 


Ss 


•li^ 


es 


c 


a'è 


S.ï 






-J 


0) 


O 




fc.^ 


k'Î 


»™ m 




K 

as 


S 


a a 
o 


s 3 




*" w 


c --i 


H 


H 


O 


(^ 


Ph * 




o 



H 
O 
H 



i5i 

as- 



*> s ** 



SI I ERBROOKE— A^uife. 

ifherbrooko (Commiysaires 

protestants) 

lii;aix3lton (Ascot) 

lock-Forest 

iock-Forest No 2 

» 
)0 



$ ' $ ' $ cts. $ cts.l 



$ Ct8.' $ 



2,073,720 8,294 



Totaux 

SOULANGES. 



4,540,449 19,057 



1,668 329 44 



396 00 



122! 
59| 
30! 



10,587 44 

122 00 

59 00 

30 00 



42,310 

2,000 

400 



i\ ! 

ii.^ 'oteau-du-Lac (St-Ignaœ) 

j( tivière-Beaiidette 

!(M-(Met 

lii t-.Ioscph (Les Cèdres). . J 

i;: t-Polyc'ar|Xi ' 

'à t-Télesphore-de-Montjoy . 
W t-Télesphore -de-Montjoy, 

diss 

t - Zotique (Coteau-Land- 

i"g) 

t-Z(^tiqiie ( Coteau-Land- 

ing), diss 

01] 'illage- de-la - Station - du- 

il Coteau 

OU Illage du-Coteau-Landing 



3,326' 1,730 362,12312 333 22,477 49,646 48 171,446 



340,122 1,133 275 

105,810 204| 80 

434,715 0211 84 

504,828 l,350l I 448 

459,760 l,793l 333 188 

275,600 716Î I 120 



109,350 189 
192,975 038 



137 10 71 30! 4,990; 

47 49! 35 65; 

103 681 26 74I I 

182 451 62 39' I 1,395 

186 31 115 86l I 1,805 

125 12 26 74 



20 15 32 

75 59 98 20 OO' 



84,520: 
31,3901 



253 
474 



Totaux 2,539,070 



STANSTEAD. 

'.arford 

larford, diss 

larnston 

leebe-Plain 

!oaticook 

'l'aticook, diss 

'.X ville 

hitley (Ste-Catherine; 

latley, diss 

lagog (canton) 

lagog (canton), diss.. 



7,431 



83.800 
100,070 
(i48,035 
119,975 
657,173 
217,920 

77,310 



503 

400 
3,499 

599 
2,955 
1,307 

386 



56,237 

147,298 

35,000 



126 
589 
140 



146 
112 



5 02 

41 90| 
56 08 



26 74 



333! 1,548 960 45 



49 



50 

19 
175 

36 
732 
336 

65 



55 

109 

20 



6,606 40; 

427 14 

835 42 

3,437 84 

4,421 17 

987 86 

224 32i 

792 98 

5 02| 

( 
467 641 

642 08 



29,500 

1,320 

1,700 

16,a50 

20,500 

2,100 

800 

1,500 



1,025 
550 



385 42| 8,190 18,847 87 75,405 



64 22 

37 54 

247 02 

44 16 
124 72 
206 88 

51 79 
231 36 

45 76 
82 62 



50 00 
297 00 
490 14 



15 



90 00 







59 






35 65 

1 


36 


1 



617 
471 

..: I 3,921 

..; I 729 

..: ! 4,108 

36 8,500 10,876 

502 

321 
285 
829 
231 



22 
54 
02 
16 
72 
02 
79 
36 
76; 
62 
65 



825 
8CX1 
9,0a) 
2,200 
4,000 
39,800 
1,3a) 
4,000 

2,5lK) 
300 



11)2 



Statistique Géxéuale du coût de ronsei^îiiement. — SwUe, 



MUNICIPAUTÉS. 



STANSTEAD.— 6ui/, 




Oontributiom 
municipalité 



des 



6 


" 


1 ■ • 


^^ 




B 9* 


3 


S 


ozz 


C 


^ 


1 n2 


c 

a 


a, 


£S 


c 


c 


1. « 




M 


il' 



ContributionB tin 




» 


Jouvernomcnt. 






• 




a 


a 




o 








<J _• 


« 




•r ? 


II 


Si 

° a 

nS 0) 


o 4; 
Ba 

Cl 


ft<'~ 


-•c 


i» *" 


b*A 


fcl*« 


»^ », 


3 2 

A 




u^ 

B.'::: 


£ 


£ * 


a. 




$ 



Ma^^. ville t'C<)lnIni8^^ai^L'H 

catl»..îu|ius) l«.»7,lGô| 1084 

pr\)U'stiint,s ) 1 S,'>,440| 74 1 

Stnnsti'ad TMÎ.IôO .'l'IôT 

Stanstt'îMl. di-j» 44.Kmr lôrt 

Staust- ;■ .. I . . ■!,., , ■•:- 

st-n.'. 

Ste-^uzaiiuc -de-iioiindarv- 

Line Mism\ L»04 

Villa^Mle-Rock-Islaml. ... tJô.KÎO 191 

lî'.tck-Isîlaïui, diss. 



38; 



Totaux 

ST-IIYACINTHK. 

I^i-rnVontation 

St-Harnabt'» 

St-Cliarlos (paroisse) 

St.-('liarK».< ( viHaji^' ) 

St-I>aiiia.<o 

St-lvenis N(. 1 

St-lXMiis No 2 

St-Jiido 

Ste-Marit'-Madt'leine 

St-Hvacintlie (paroisse) . . 

St-Hyaointhe (ville) ' 

St-Hyacinîhe (ville), diss . 
St-Hyacinthc - le - Confes- 
seur 

St-Tliomas d' Aquin 

Totaux 



3.717,441 



17,271 



256 
'J31| 323 

... 42 
4(i 



280 2,810 



27s.4;r» 

2(Jl?.3.^'»i 

.'>44.:m:»' 

::i 1 ''is 

K47,215| 

1,GS0.47.') 

ÎM,00()' 

240,7:i7 



1.1: 



r>4i 

7SS 

:«K) 

S7 
721 
(\2\) 
912 
026 
1,948 
6,721 
L'82 

722 
437 



5,644.79.*) 16,9fM 



ST-,JEAX. 

Lacolle (St-Bemard) 474,725 

Lacolle, diss 5(5 4,045 

St-Blaise 451 ,(XiO 

St-Blaise, diss 77,918 



830 

1,128 

880 

155 



17 



2(1 

(iii 



17 



16 
20 



8'... 
1013 ... 
1680 284 
2a5 



40 



3,401 6:38 



151 
55 



143 

148 

15 

17 



$ ctt». 



1(>5 5!^ 

60 ((1 
280 3(5 

.54 5» 

(54 47 

132 4^ 

(«1 89 

61 m 



2.016 50 



i:w 

107 
63 
45 

1H4 
<.K) 
14S 
236 
100 
300 
737 
32 



$ ctt^. 



50 m 

29(5 00 
133 68 



$ Ct9. 



106 00 



20 00 
75 00 



1442 47 



101 00 
64 47 



50 80 



106 84 



1020 42 
65 00 



2,351 49:1243 06 



205 72i 
65 92: 

88 481 
10 80| 



65 00 



59 00 



406 00 



20 00 



444 



4,700 



13,644 



2,200 



27,000 



$ CtB. 



2,080 58 



1,107 

4,487 

5,192 

358 

997 

419 

282 
59 



7,40( 



06 

3(5 9,5(X1 

24 44,S(K 

47| 7(Kj 

48 2,3(52 

89 575 

03 
00 



37,878 97 



779 07 
929 98 
9(53 61 
522 7H 

1.467 59 

3,821 42 
777 49 

1,148 06 
734 57 

3,261 75 

37,442 48 

584 28 

823 00 
541 47 



29,260 53,797 55 



,1 1,329 72 

' 1,481 92 

983 48 

182 80 



5(X) 



131,4(52 



1 
3 
2 

4 

17 
3 
2 
1 
8 
231 



,(J(H) 
,113 
,(500 
,030 
,5(M) 
,S()0 
,(KM) 

450 
,800 

500 
,(XK) 

350 



3,280 
1,000 



283,023 



2,700 

5.500 

3,000 

800 



163 



Statistique Géxékale du coût de ren.sei<;ueiiient. — Suite. 



MUNICIPALITES. 



« 

** 

^ 



-«a 

9 



« 

-a 

> 







à!l 


Contribution!! det 


Contrioationn da 


.- P 


inuni(;ii»ulit<^*8. 


(iouvcrneinent. 


c 3 


















ît 


1 








a 


a 


i> M 


ô 




. 


u> 


o 


'C • 


-^î; 




o 


(3 U 


0/ 


es . 


c '" 


«1 a 




es 


o:= 


? * 


o « 




-"3 


^ 


'2 


•■5 i 


-S 




Bs 


■i2g 


a 


CQ 


è"é 


(0 — 




£=• 


_£ «C> 1 


z> 


O 




u^ 


«-'^ 


»— n 




ea 


â 


a G 


- 3 

•-1 


|s 


|- 





< 
c 

H 



85^ 

<, - 3 

'5 o © 
s S*" 



3 » > 
«< - k 



ST-.TEAN.— Swi^ 



$ 



$ Ct8. $ CtsJ $ CtS. 



St-.Iean ( paroisse) 479,530 637 17 104 01 

St-Jean (ville) 1,2:^,168 4,936 IGO 4:{7 42 183 57 

St-Jean (ville ), cli.ss 359,860 1,254 . . . 

St-Luc 356,550 813;. . . , 

St-Liic, iliï^s 16,450 49!... 

SU' - Marguerite - de-Blair- ; 

tindie 593,519 985 156 

Ste - Marguerite - de-Blair- 

findie, diss 27,520 49 11 12 30 

St-Valentin 532,586 1,400! 548 69 192 12 



Totaux I 5,167,8711 13,116; 754 



349 

24 

6 



$ ' $ Ctfl. 

758 01' 3,050 

:;,ti00 9,316 ^ 49,60J> 

.")<) 96 200 00 1 ,862 9c 7,000 

82 28 919 28' 2,400 

2 78 15 00 72 7^ 400 

156 18 26 74 1,323 92 4,560 



15 00 87 30 200 

26 74 2,2:^5 86, 5,875 



1,115| 1,417 97 502,05 50 00 3,600 20,555 02(85,085 



ST-MAURICE. 

Pointe-du-Lac 

Pointe-du-Lac No 2 

Shawinigan 

St-Barnabé 

St-Elie 

St-Etieiine 

St-Mathieu 

8t-Sévère , 

Trois - Rivières, Banlieue 

No 1 

Trois - Rivières, Banlieue 

No 2 

Trois-Rivières (ville) .... 
Trois-Kivières (ville), disa. 

Yaniachiche 

St-.Ioseph-de-Mékinac .... 
St-Tliéodore-de-la-Grande - 

Anse ' 



271,825 
53,000 
282,530 
494,345 
128,467 
242,853 
57,7201 
321,620 



460', 

125 

706 , 

766 

428, 

6791 

190; 

280 



239,8651 225 



172,764' 
2,017,352 

340,785 
1,102,014 



400 
5,043 

8511 
1,763' 



61 i 



206 



12i 

49 

120 

42, 

3 



92 



1,5231 
365 



146 56 7129 1,100 1,777 85 

16 33 153 3:^ 

142 69 ?6 74 924 43 

216 40 26 74 1,223 2,413 14 

89 72 40 00 599 72) 

232 73 1,120 73 

25 03 20 00 235 0;^ 

104 44 476 44 



22 45 



252 45 



8,050 
300 
1,600 
9,800 
1,260 
1,078 
750 

1,5a) 

200 



52 65 457 65 400 

833 28 1871 50 46,508 55,778 78 325,050 

72 52 225 m) 1 .513 52 5,800 

315 15 147 94 2,4CK) 4.626 09 :^).750 

40 00 40 CX) 



Totaux ! 5,725,140; 11,9161 267 2,216 

TÉMISCOUATA. i 



Cacouna (paroisse) 

Cacouna (village) 

Ile-Vei'te 

Notre-Dame-du-Lac . . . . 
Notre-Dame-du-Portage 



151,6371 
93,700 
353,920 
184,154 
140,430: 



380 
:î37 
990 
560 
279 



35 



117 
35 
26 

276 



90 00 



90 00 



2,269 952369 21 lîK) 00 51,231 70,459 16i 386.538 



97 34i 

66 611 90 00 1,425 

256 fr4i 71 301 

149 67| 1 36 00 i 

51 25 :« 65l I 



594 .34 
1,9S8 61 
1,343 94 
1,021 67 



365 



901 



2,500 
lO.tKK) 
4,700 
1,600 
1,200 



164 



Statistique (Jéxéhale du coût de rensei^^iKuicnt.— <Sit<7o. 



Contributions dos 
tiiunicipulit<^« 



MUNICIPALITÉS. 






3 

G, 
m 
o 



a o 



Contributions du 

(louverncmpnt- 



n 



= 2 



2 « 

3 ^ 



a 

c 8 
Ba 

sa 
il 

04 



G 9 



rt: « a 
C c a 

r; o o 



.4 



n ai 

et « w 
« 

"«■ce 

U g « 

a C > 

01 s M 
«'O ai 

> 



Tt'.MlSœUATA— 5ui>. 

Notre - l^iue - don - Se]»t - 

lX>iiK'Ui>« 

KiviîTi»-tlu-I>ui]> 
St-Antonin 

St-Arsi*iu' 

St-Btnnit-Abhi 

St-('U''iiiont 

St-('v]>ri«'Ti 

St! ' ville).. 

St-i . rvilUO. 

dÏHS 

St-Eli.i 

St-Epi|»hane .1 

St-Franv«»is-Xavier 

5ito-Franv«»iHi' :W.588 

St-H,.n»>iv ... 'X\,970 

St-IIulx'rt i<i.nr> 

St-.lf:iii-ilt'-l)i«'U ^"' ''M 

St-I>»uis-du-lla ! Ha î ^",''7S^ 

St-M(Hleste UK).*»r>() 

St-Paul-ile-la-C'roix 5W.470 

Ste-R« K'^i-au-I V'^'lc 1 00, 72ti 

Tn>is-Pistolos Xo 1 20.'>,102 

Trois-Pisti.leî* No 2 1S1>,111 



$ cta.l $ cts. 



:;o.s\'A sr2 M Xi :tt) 

l.V>.7S<) 4S.'y 84 (37, 

123,084 27C^ 411 431 116 98 

: ' ' 121 741 

32 11 49 

i:îo \m 1(5 

:i;{ (VA 

(K)l 430 401 170 81 



8.576 51 1 

t\).'MH 500! 

__'.7;{9 KH 

7U7,S60| 3,981^1 

123,132 :i07 

i;W,700 371 

152,:i80 780' 



$ cts. 
36 00 


f 










:U) 00 





t cts. $ 



48| 
32' 



38 
63 



3001 
118' 
288! 
498' 
4(H 
373 
300 
359 
717 
727i 



27 



26 

••' 2- 
50, 104 



4i: 



14 

148 

49 



50' 

74 

192i 



71 
42, 

46 



18 14 
98 10 

146 13 
a3 73 
75 64 
33 52 
90 25 

113 25 
95 73 
90 68 
80 05 
S5 96 

165 79 

102 29 



.U) 00 



25 00 



195 30 
569 67' 
469 931 
121 74 
124 49 
7(>2 16 
173 631 



ÔOO 
1,800 
800 
2,(K)0 
140 
800 
200 



G,(KX) 11,197 30| 53,400 



35 65 



44 00 
36 00 

:^a 00 
:'A\ 00 
:;i; (M) 
:mj 00 




;;6 oo| 

36 00! 



147 a5 1 1,878 



Totaux 

TERREBOXNE. 



Cotv-St-l iabriel 19,800 

Doncaster I 59,586i 

Ste- Adèle 160,866 

Sto-Agathe-des-M«>nt*i 352,715 

Ste-Anne-iles-Plaines 5()1,820 

St-Faustin 200,000 

St-Faiii*tin. diss 5,225 

St-Hipi)ol>-te 64,045 

St-Janvicr (paroisse) 213,106 

St-Janvier ( village ) 91 ,870 

St -Janvier No 1 ( Bas ) «;9,0(X) 

St-.Térôlue (paroit^se) 3îK),507j 

St-Jérôme (paroisse), diss. 35,840' 



3,470,886| 13,579 590 1,897 2,778 15' 556 49 495 OOi 9,303 



69.. 

450i. 

804;. 
1,175!. 
1,405(. 

550| 
28. 

640. 

3191. 

1831. 

1031, 
1,280|, 

164* 



78 



200! 



10 85: 

46 63' 36 

158 27 

217 15 
la* 49 



00 



26 74 



1,070 



436 14 

567 75 
958 13 

77 73 
464 64j 
189 52 

568 25 
702 25 
083 73 
512 68 
466 05 
625 96 

3,141 84 
875 29 



800 
1,470 
5,750 



2,250 

450 

1,500 

1,200 

l,(i00 

1,()(K) 

9(X) 

850 

29,5(K) 

2,000 



29,198 64 



129,810 



71 30 1,582! 



71 88; 44 00; 



7 
29 
301 

18 

9, 

64, 



91 97i 36 00! 

57 27 

36 53 26 74 

19 55 

202 70 1 

8 00 ' 



79 85 


100 


532 63 


600 


962 27 


700 


2,488 89 


14,250 


3,320 79 


26,400 


865 88 


2,200 


35 00 


lOo 


796 97 


1,200 


406 27 


900 


264 27 


1,400 


131 55 


300 


1,546 70 


4,500 


178 00 


20o 



165 



Statistique Géxéuale du coût de reaseiornement. — Suite. 



MUNICIPALITES. 






o c 
S5 



•og 



9t 



Contribations de« 
Iiiuuicii)ulilé8- 



0) 

3 

a 
c 

ot 

4) 

M 

08 
H 



-3 

a 



OS 

3 s 
^2 



flâ 



Contrlbationn da 

ijuuvc-ruement- 



s d 



S;? 

o o» 



S 

"3 . 

T3 3 



3 a- 



1 

.2« 

c« 
— « n 

04 



l|i 

î« 2 2 

« o o 

Se- 



^j CQ 99 

3 ^ 

u c s 



< 

E- 
O 
H 



TERREBONNE— /Sw7« . 

St-.Térôme (ville) 

St-Jovite 

Ste-Marçiierite 

St-Sauveur 

Ste-Sophie (New-Glasgow ). 

Ste-Sophie, diss 

Ste-Thorèse (])arois8e) .... 

Skî-Thérèse, diss 

Ste-ThorC'so ( village) 

Terrebonne ( paroisse) 

Terrebonne ( ville) 

Terrebonne (ville), diss. . . 



$ 



$ 



$ CtS. $ Ct8.'$ CtS. $ Ct8. $ CtsJ 



190 4,226 669 

500 1,011 101 35 



939, 

140, 

55, 

167, 
166, 
î)9, 
4()2 
107, 
271, 

279,... .. 

341,369 2,560 i 32 



,435' 

,387 
,825 
,38,5 
,()80 
,000 



720 

886 1 

542! 

247 

925 313 
240' 



,615| 1,1 40j 
,330; 5581 



60i 



68 
24 
40 
20 
30! 

3j 
I 



308 


16 


122 92 


77 90 


146 


02 


124 


24 


32 


52 


185 


84 


8 


76 


143 


•>•> 
.).) 


77 


57 


142 


98 


13 58 



201 55 3,600. 

.35 a5 36 00 555 
36 00 



9,004 71 
1,896 57, 

833 90! 
1,0:32 02 

7.34 24i 

.30:3 .52; 
1,4^3 84 

268 76; 



3 = > 
O a >• 

mm •* o 



39,800 
9,750 
1,200 
1,000 
1,300 

450 
.3,000 

500 



926 85 1 21,400; 23,700 18 11.3,800 

1 ! ; 638 57 1,600 

133 68; 4,.343! 7,211 66 .59,700 

! I 13 58 500 



Totaux 5,255,0961 20,225i 674' 1,162 2,489 11,1422 51| 188 00 .32,.5.50 .58,710 62 285,450 



VAUDREUIL. 

Como 

Como, diss 

Ile-Perrot 

Newton (Ste-Justine) . . . 

Newton, diss 

Pointe-Fortune 

Pointe-Fortune, diss. . . . 

Rigaud (paroisse) 

Rigaud (village) 

St -Lazare 

St- Lazare, diss 

Stc-Marthe . . 

Ste-Marthe, diss 

Tr^'S-Saint-Rédemptcur . 

Vaudreuil 

Vaudreuil, diss 

Village-de-Dorion 



110,525 

71,900 

411,882 

321,681 

54,915 

.38,800 

13,685 

467,425 

291,070 

247,840 

29,9(X) 

561,215 

:30,806 

1 (il, 270 

704,381) 

77,.3.50 

274,:390 



Totaux 3,869,040 



VERCHERES. ! 

I 

Belœil (paroisse) I 512,470 450 

Belœil (village) 468,075 1,029 

(%int.re('(xnir 451,500 1,350 



353 

179 

1,194 

1,072 

187 

i:35 

47 
934 

1,019 

793 

95 

1,122 
100 
268 

1,831 
193 
301 



141 



116! 

9I 

1.35 



35, 
220 



301 



9,823 



957 



92 


28 00 


38 


14 98 


8 


92 29 


28 


158 50 


23 


9 02 


50 


28 20 


30 


6 40 


86 


180 19 


62 


58 99 


55 


133 64 


35 


8 74 


193 


162 78 


53 


10 32 


33 


56 51 


191 


197 .52 


12 


14 80 


12 


56 30 



473 

231 

22 88 i 1,:316 

I 1,258 

219 

30 00; ; 243 

\ 83 



1053 451 



22 28 



15 00 



71 30 



i 1,341 

22,691 24,8^ 

! 1,097 

I 162 

i 1,635 

1 163 

l 392 

3,889 
291 
670 



00' 
9S! 
57, 
50 
02 
20, 
40, 
19 



1,200 
400 

2,500 

2,.500 
tiOO 

1,000 
:350 

2,800 



44 112,800 



1,450 



74, 
06i 
32 
511 

52l 

loi 

30i 



2,500 
500 

3,500 

150 

800 

15,545 

500 

3,000 



1,00111,217 184169 31 45 00| 24,141 38,353 49 150,645 



80 
64 
97 



55 22 1 585 22 800 

138 71 71301 1,236 2,539 01,29,850 

189 11 *A) 001 : 1,656 11. 6,100 



lOG 



Statistique CÎÉ^'l^;RALE du coût do rensei<nicment — Suite. 



MUNICIPAUTKS. 



VKHCHKRRS— 6w/A 

St-AntoiiU'. 

Ste-,Iulu«. 

St-Marc . 

St*»-TlUMMlnMi' 

VanMiiu's ( pan>it*He) . . . . , 

Van'Hiu's ivillagi») , 

Vt'ix'hrrvs 

T<>t;m\ . 



Contribution*! ilc8 
municipalités- 



ri 



V 

9 
C 
S 

m 
o 

H 

SI 

H 



'2 



m m. 
p u 

~« 

B S 

cS 



Contributions du 
, l]ouYernem«nt. 



I 



S 

H 
Si 



a 


O 




-a 


Soi 


^ V 




'^ h 


1^ 


1 di* 



Sa 



o— • 

04 



*i • 

a 9 

•M 0» 

« et 

Pi 

t. c a 
p-2.2 



6" 



H 

S 



lia 

T3 a a 

(4 « 0) 

^ O a 
»- a 0» 
a n (, 

V a M 



400,000 
673,465 
2:î7,55<) 

:vj(»,()0() 
731,077 



1,593 
700 

\m 

297 

7(JtV 

«KM) 

2,100 



4,843,:i83, 10.2191 



82 
89i 
621 

25 

KM) 

120 



158 27 
139 57 

9(\ 38 
r.2 53 

171 SI 

S() 17 

2\\) 1*1 



:35 65 



946 i;$16 96 542 26 



WOLFK. 

D'IpraoIi. 

I>U(ls\vi'll, (lis> 
(iarthhy 

Haiii-N«>nl 

Hani-Sud (St-Jow.'ph) .... 

Hani-Sud. diss ' 

Haiu Stul Oiu'st^St-Adrion) 

Tjac-Wi>«'<l()n 

Stratfonl ( St-(iabriol) . . . 
St-Adolplu' do Marbleton. 

St-CamilK- 

St-Fortiinat 

Villîigc dr Marbletou 

Weedon ' 

WtH^don, diss 

Wt^'(l»in-(Vntre 

Wolfi'stown (St -Julien) . . . 
Wotton 

T<>t:iii\ 



\a\::M) <52:> 320 l'2 

*_»'j().:>:u w2 ! 114 

43.7(51 173 40! 3 

1(13.2(K) 722 1 .'«l 

Km.IRK) ÎKXl 400i 70 

159,265 7(W 2.3(> 10 

10,455 97 2.S4 25 

72,775 2îU 2<) 

S.3.215 20«j 

7*),0'.H) 371 ; 

lô.'.KW 6.3 117 ."»« 

12S,(K;7 95.3 33 'M 

1:K>,323 681 7.3 

i>4,778 473 ' 127; 

206,756 l,oa3: 

8,000 40' I 13 

1I5,94.> 479 i 17' 

l.sO,.5SO l>03 2îH) 144 

:î(^)0,425 1,100 4«;2 98 

2,217,311 10,572 2,1821 865 




$ et 8. $ 



1,868 92 

9.55 31 

1,1(58 03 

384 53 

1,103 81 

(5,(543 79 
4,249 49 



8,1:30 21,154 22 



6,.5(K) 
.5,3(X) 
,3,7(K) 
1,000 
5,200 
.")2,10() 
2(5, 7(H) 



137,250 



100 
110 

m 

118 

12 

.55 

1(54 

216 



89 
02 
62 



.50 00 



1 ,079 

1,244 

417 

s: 52 
i,.i:w 

1,069 
4.34 
418 

2(50 
44 S 
2.3(5 
1,120 
8(54 
719 



42 i 1,1.51 



56, 20 00 

01 1 
39: 
61 



89 12 2,734i 



85 

.051 

1,201 

4,699 



07;, 

52 
82! 
58 
391 
44! 
.381 
471 
43 
(58, 
00 
89 
02[ 
621 
421 
56, 

01 1 
.39, 

73 



200 

:;ho 

l.l.'SO 
3,.^)(K) 
1,S(K) 

:;.-'>o 

(5.')0 

7(K) 
1,2(M) 
1,0(K) 
1,(575 

.3(K) 
1,.3(X> 
1,500 

120 

1,.V)0 

3,000 

14,900 



1,671 301 139 12: 206 00 2,734; 18,369 42 35,425 



YAMASKA. 

Baie-du-Febvre 807,445 

Pierrevillo (paroi-^se) 223,718 

Pierreville ( village) 1.52,9.53 

St-Bonaventure-d'Upt^ii . . 158,830 

St-David 47r>,a35 

St-ElphAge 225, 820 



1,202 100 105 2:V4 

1,200 104 

3,426 113 4(i 

121 .)2 

255 :îo 

81 44 



88 7H ;',2 1,945 3,665 20 

76 1 ,3(H 76 



794 

857 
510 



124 



89 12 



35 (5.5 



(500 



411 



4,228 ,58 
942 52 

1,682 95 
.591 44 



24,850 
1,900 

12,. 385 
2,000 

10,8.50 
1,225 




1(57 



Sta nsTiQu'C Gi-IXÉUALL (Ju coût de l'cnseiornenient — Suite. 



a 



t'ont ribatioos des 


1 muQïcipalités- 


lie. 


o 


B3 K 

B ^ 


5 


et 


o:: 




u 

'O 


= 1 


•"• 


M 


J2 i 




M 


»- Cl 




O 




y. 


H 


c a 


et 


ed 
H 


a 



^'AMASKA— >Vm7('. 

St-FraïK.'ois, (paroisse) . . . 

St-Franrois ( vilhif^c ) 

St-( iiiilhuiiiU'-dTpton .. . . 

St-.MiclK'l ( vilhiy;o) 

St-Miclu'l No •_' 

St-Mirlu'l N.) ;5 

St-Mifhel No 4 

St-Miclicl No -") 

St-Miclu'l No () 

St-Michcl No S 

St-Mic'liel No '.) 

St-Pii'-<le-Ciiiiiv 

St-ricnv 

St-Thoinas - de-Pierreville. 
St-Zépliirin 



.')26,575' 
U)0,7S5! 

r)80,(X)0i 

7:^,375 

()9,(KK) 

61,475 

44,130 

22,480 

31,350 

26,185 

38,305 

105,350 

5,500* 

324,698 

485,980 



686 

252 
1,740 

4(>4 
62 

125 
78 
89 
62 
73 
53 

527 
27 

477i 
1,188' 



315 



222 

12.", 

62 

24 

18 

8 

12 

8 

16 

101 

9 



$ CtS. $ CtS 




CoDtribatloni da 

tiouvcrnement. 



-S — 
-; 3 



Totaux 4,431,209! 13,892i 4221 852 



188 

314 
72 
37 
23 
22 
14 
15 
7 
î) 

147 

90 

242 

186 



/» 
17 
50 
85 
39 
10 

:u 

.",9 



35 65 
80 21 
.*V) ()5 



1,205 
3,0<)8 
1,113 



3() . 
95' . 
5(i . 



20 

25 

51 

53 20 00 



881 78 


1,875 


1,578 82 


11,900 


5,424 71 


26,600 


1,808 50 


10,308 


161 39 


250 


172 10- 


100 


118 :u 


200 


111 39 


100 


89 3<> 


200 


88 95 


400 


78 56 


450 


1,090 20 


2,500 


119 25 


250 


719 51 


1,600 


1,394 53 


5,000 



2,370 241 374 60 8,342 26,252 84 114.943 



168 



(X^MTES ET CITRS. 



Valonr 

de la 

pn>pri^té 

iin]H>8abIe. 



KftCAPTTIT 

SlATISTigUE <;ÉNKKALE du 



0) 
ci S 



CONTRIBUTION» 
l)K8 MlNK'll'Al.ITKM. 






00 

.2 t 

G ï 

O P 



ArgeiiU'uil . 2.060.575 

Arthabaska 2.')5S.27() 

Bagot 4.'>')«).isn 

Beaiici» 5.«rj:{.9:i() 

Boanharnois . 5.:i66,393 

BolUvhas.>*<- 2,S92,672 

IVrthÙT 5,4(>îMHl 

HonavtMitun* 1 .S(>0,9:'>.5 

Hroiiio :5.«>3(),57«i 

Chamhly 6.071. «)75 

Cliatiiplaiu 5, 11'.'). }s.") 

('harlrv..ix J.'.t.rJ.lM-J 

ni.itoaugimv 5.289.025 

Chicoutiini 1.81.^,463 

Conipton 4.526,7îH) 

IVux-M«nîtii|çno8 3.831,102 

DorrhoHtor 2,974, 7«5 

Dninmiond 2.:i03,816 

Gasnô 1,972.178 

H.HVlaira. . 42.155,4«>3 

Hiiiitingdon .. 4,25S,«k)8 

Iberville .'.,625,358 

.lacqiies-Cartier .'),79<),469 

.Ic.lietto 4.909,090 

Kaiin>nra>jka 4,187,215 

Lac-St.-.Iean 2,338,897 

T^aprairie :').872,(K)5 

L'APHomption •l.(K)9,769 

Laval... 2,602,046 

Lévis 5,142,175 

L'Islet 2,6W,373 

Lotbinière 3.514,098 

Maskinongt'' 4,764, 192 

Matane 1,757,106 

Mégantic 3,108,860 

Mifsiïjquoi 5.901 ,731 

Montcalm 3,433,321 

Montmagny 2,701,840 

Montmorency 2,598,887 

Montréal, cité 128,1 1(),23() 

Napiervilie 3,243,433 

Nicolet 5,578,545 

Ottawa 5,549,706 

Pontiac • 1,643,813 

Portneuf 4,086,052 

Québec, cité 15,665,709 

Québec, comté ■ 5,151,031 



1 1 .4.54 


2,308 


2,942 


14.289 


739 


1,0'.0 


13,450 


1.313 


1,176 


21,712 


2,056 


1,7(>5 


14.800 


(V51 


2,315 


8,3.32 


2,239 


1,190 


9,628 


2,277 


781 


10,207 


1,244 


1,925 


14.569 


1.4(>(> 


1,993 


1 3.054 


1,703 


2,417 


15,732 


1,137 


1,937 


5,9(>4 


48,5 


742 


12,984 


780 


1,018 


(),621 


(>.51 


896 


25,507 


2,786 


3,706 


11,798 


52 


527 


8,743 


1 ,343 


908 


12,477 


804 


1,1 0() 


11,620 


39.3 


1,408 


111.457 


9,494 


ir),(M)7 


13,740 


808 


3,019 


10,092 


511 


548 


17,400 


1,211 


1,698 


12,192 


396 


364 


9,101 


618 


476 


7,680 


733 


753 


7,899 
9,955 




595 


46 


618 


7,035 




509 


10,326 


1,281 


2,774 


6,240 


140 


897 


9,046 


598 


1,462 


9,830 


101 


685 


9,001 


1,026 


.S46 


12,963 


579 


2,010 


16,457 


382 


2,077 


7,149 


362 


29(i 


5,497 


208 


836 


5,423 


366 


1,228 


320,275 
6,340 




85,694 


310 


273 


14,069 


1,607 


604 


53,054 


2,181 


8,823 


16,525 


1,215 


2,591 


12,014 


2,684 


1,580 


15,448 


24,000 


1,796 


11,399 


'Soi 


3,095 



169 



LATION. 

coût do rensei^iieiiieiit. 



CONTRIBUTIONS DU (ÎOUVKRNEMKNT. 









butions 
titutions 
aires 
ionnées. 




22"^ i 


00 
00 <V 


S2 




1 


f - H — c 


Pour le 

écoles 

publiqu 


Pour 
éducati 
upérieu 


ur les é( 
dans le 
unicipal 
pauvre; 


Contri 

des ins 

scol 

subvent 


t— 1 

-*: 

H 

o 

H 






i-* fO 








>'^ 


1 


$ 


$ 


^ 1 


$ 


% 


1,669 65 


582 91 


617 


2,444 , 


22,017 56 


53,3.55 


2,498 54 


505 61 


99 


29,5f>0 


48,720 15 


254,040 


2,473 84 


209 23 


20 ^ 


5,036 


23,678 07 


97,976 


4,462 69 


911 22 


466 


22,993 


54,365 91 


166,625 


1,790 33 1 


1,739 99 





32,819 


54,205 32 


295,203 


2,001 27 


383 24 


136 


5,824 


20,105 51 


89,535 


2,131 34 


442 15 


60 


23,043 


38,362 49 


160,042 


2,203 64 


520 84 


1.096 


2,a39 


19,255 48 


47,773 


1,593 95 


582 00 


477 




20,680 95 


49,7.50 


1,249 69 


481 02 ' 


.... 


8,855 


27,759 71 


128,778 


2,982 92 


472 37 


"128 


9,007 


31,396 29 


112,865 


2,046 97 


459 86 


419 


11,690 


21,806 83 


112,860 


1,371 67 


371 72 


89 


3,670 


20,284 39 


64,450 


1,562 98 


1,882 41 


688 


12,747 


25,048 39 


114,170 


2,413 10 


942 84 


956 


4,013 


40,323 94 


84,460 


1,589 03 


294 00 


84 


8,738 


23,082 03 


i 100,695 


1,995 12 


258 46 


426 


3,089 


16,762 58 


i 43,610 


1,782 00 


246 30 


146 


3,327 


19,888 30 


59,815 


2,953 88 


495 09 


2,001 


1,500 


20,370 97 


41,255 


7,279 18 


937 92 




55,325 


200,560 10 


1.108,371 


1,533 89 


744 23 


167 


2,614 


22,626 12 


68,350 


1,281 37 


338 00 





15,655 


28,425 37 


1 145,100 


1,518 51 


1,036 83 




56,685 


79,549 34 


' 454,630 


2,033 39 


893 87 


81 


25,748 


4l,70S 26 


i 280,140 


2,204 38 


".,383 54 


171 


35,220 


49,173 92 


1 257,315 


1,493 02 


328 45 


564 


15,120 


26,tî71 47 


57,990 


963 16 


272 72 


.... 


2,885 


12,614 88 


42,400 


1,467 46 


1,201 33 


• • • • 


32,128 


45,415 79 


1 277,190 


1,050 52 


164 78 


.... 


8,188 


16,947 30 


; 101,889 


2,788 33 


1,749 70 


40 


55,963 


74,922 03 


531,890 


l,47i 58 


327 95 


167 


5,820 


15,003 53 


42,600 


2,231 14 


464 41 


50 


5,744 


19,595 55 


70.756 


1,911 80 


236 18 


59 


11,799 


24,621 98 


105,990 


1,947 64 


1 387 68 


556 


1,721 


15,485 32 


1 44,185 


2,156 70 


582 36 


321 


4,720 


23,332 06 


115,520 


2,025 03 


1 1,062 80 


542 


17,772 


40.317 83 


132,800 


1,298 15 


337 29 


136 


5,798 


15,376 44 


51,805 


1,608 30 


345 80 


253 


6,010 


14,758 10 


81,850 


1,335 87 


502 53 


191 


2,618 


11, «^64 40 


46,260 


20,853 24 


5,225 67 


.... 


72,791 


5lM,S:xS 91 


2,\M1,833 


1,085 39 


204 98 


.... 


7,416 


15,629 37 


75,150 


2,871 65 


1,408 48 


86 


34,984 


55,630 13 


502,845 


6,492 68 


1,538 31 


1,632 


6,147 


79,867 99 


210,445 


2,182 21 


529 33 


920 




23,962 54 


36,675 


2,779 29 


621 89 


194 


" 7,835 


27.708 18 


109,515 


6,298 VI 


3,986 81 


• • • 1 


i 62,r>12 


114.071 52 


787,679 


2,606 42 


757 92 


356 


l 41,587 


60,152 34 


300,710 



170 



RËCAPITU 
Statistique (jénékai.e du 



COMTES KT CITES. 



Valour 

(lo lu 

propriété 

in»ix»siil)l('. 



X i 

H 2 



rONTUnUTIONS 
mes M l'NK "M'ALITES. 






5 CD 

i: c 

a '^ 

.9 2 



Kicheliou 

Hiclinionti 

Hinioiiski 

HouvilU' 

SiijîiU'iiay 

Slu'ffora" 

Shorbrouk» 

S>ulanp's 

StaiiHtojui . . 

St-Hvacintlu* 

St-Iean 

St-Maiirico . . 

TômisoiMiatu 

Torn'liouiU' 

Vaudn'uil 

Vt'rchCn's 

Wolfc 

Yama^ka 



Totaux 



4.HkS,28() 


10. 'ms 


38» 


970 


:;,.SL>S,iK30 


l!i.:i<r, 


1,750 


3,(il5 


L>.(x;:).ft:iL» 


«>.r>4() 


H31 


805» 


r).:;s«»,(;s«) 


ii,(;2;: 


75)9 


512 


;.(K>..s;{:) 


l.lis 


141 


295 


:>.i(>4,r)7i 


22,47'.) 


2,177 


2,451 


4.:)4(i.-iiî» 


i«».()r)7 




;î,.".2(> 


L\"):!u,()7() 


7,4:^1 


:\:\:\ 


1,548 


:;,7 17,441 


17.271 


2H() 


2,810 


.'>.«i44,7î»r> 


Ki.îMM 


3,401 


()38 


r>.i(i7,s7i 


13,lHi 


754 


1,115 


.").7l'.").14() 


ll.UK) 


2()7 


2,216 


:{.47(),Hs<; 


13. 07'.» 


590 


1,897 


.'i.L'.M.OÎXi 


20.22:) 


(>74 


1,162 


;;,s(;".»,(U<) 


0,S23 


957 


1,(H)I 


4,s4;;,;{H;i 

L',217,311 


10.21'.» 




94(> 


10,572 


... 
2,182 


865 


4,4;U,2()9 


13,8Î)2 


422 


852 


127,532,923 


1,226,9.54 


• 91,579 


199,032 


t 









171 



LATION.— «ui«e. 
coût de renseigneinent. 




2,294 


42 


1 ,753 


57 


],G4<S 


11 


1,«87 60 


904 


15 


2,544 


16 


1,730 3() 


060 45 


2,010 50 


2,351 


49 


1,417 


97 


2,209 95 


2,778 15 


2,489 


11 


1,217 


18 


1,310 


96 


1,071 


30 


2,370 24 



554 


96 


578 


68 


2,005 


19 


965 


55 


178 


24 


888 


33 


2,123 


12 


:î85 


42 


1,442 


47 


1,243 06 


502 


05 


2,369 21 


556 49 


1,422 


51 


1,169 


31 


542 


26 


139 


12 


374 60 



238 

588 

3() 

2,090 

17() 

rjoo 



406 



50 
190 
495 
188 

45 



20() 



9,442 

2,780 

18,535 

-16,108 

],:580 

7,4()0 

22,477 

8,190 

13,644 

29,260 

3,600 

51,231 

9,303 

32,550 

24,141 

8,130 

2,7:^ 

8,342 



24,205 38 
.30,078 25 
30,956 30 
61,731 15 
6,136 39 
38,175 49 
49.t>46 48 
18,847 87 
37,878 97 
53,797 55 
20,555 02 
70,459 16 
29,198 64 
58,710 62 
38,353 49 
21,154 22 
18,369 42 
26,252 84 



X r H = s 



160,975 

76.210 
107.425 
251,550 

15.:i30 
124,-375 
171,446 

75.4a5 
131,462 
283,023 

85.085 
:^6,538 
129,810 
285,450 
150,645 
137,250 

:^,425 
114,943 



158,963 29 



56,793 59 



19,435 



1,090,56 2,843,312 88 13,781,507 



APPENDICE i\o V. 



STATISTIQUE GENERALE D'APRES LES BULLETINS 
DES INSPECTEURS D'ECOLES. 



174 



STATISTIQUE GENERALE DES 



ÉCOLES ÉLÉMENTAIRES 



Et'olcH Hoiis K' o)ntiT»lo des coin- 
misvîain's ou yvndics d'écolen. 



CoMTKs» KT clTl"«. 






c 
o 
y; 



Elt'vos 
catholique» 



w 

C 
C 

i: 

a 

O 






Elùves 

pn »toa- 

tant«. 



c 
c 

C 



|8l 
^1 



Ecoles indéiH'udaiiteg. 



E 

o 



Elèves I Elèves 
catho- I protes- 
liques. i tante. 




1 O ? 

I a ^ 



•S 4^ 



î2i 



5 

c 



Ar>'fnt<Miil .... 
Arilial):isk:i. . . . 

Ba-..t 

It^'auce 

I^'anlianioig 

IVIK'chasae 

K'rthier 

Ivïiiavcnture 

Hioine 

t'hamhly 

(Miaiiiplain 

C'harlevoix . 
C'h.itoaujçuay . .. . 

Chicoutimi 

Coiup^on 

IX'Ux-M(»ntiigiie? 

l>.»rflu'Htor 

Drunuiiond 

ijaspé 

Hocliolaga . 

Huntinjîdon 

IlxTville 

JîU'ques-Cartier. . 

.Toilette 

Kanuuiraska 

L;ic-St-.Tean 

Lapniirie 

L'Assomption. . . 

Laval 

Ll'vIs 

LIslet 

Lotbinière 

Maskinongé 

Matane 

Mégantic 

Missisquoi 

Montcalin 

Montréal, cité . . , 

Montmagny 

Montmorency . . . 

Napierville 

Nicolet 

Ottawa 



27 

117 
>() 

l'ILi 
42 
83 
t>8 
78 
23 
31 

114 
S2 
51 
64 
70 
54 

108 
68 
S9 
37 
25 
53 
35 
75 

103 
83 
27 
50 
24 
75 

m 

98 

57 

95 

81 

41 

50 

9 

46 

33 

27 

150 

141 



621 
2,100 

1.73l> 
3,645 

1,341 

1,451 

1,302 

386 

475 

2.512 

1,499 

1,047 

I,li)6 

1,43(J 

1,106 

1,52() 

1,2S() 

1,650 

1,220 

394 

847 

724 

1,711 

1,760 

1,327 

664 

972 

671 

1,493 

1,183 

1,662 

1,209 

1,6S5 

1,321 

1,002 

1,094 

342 

851 

701 

791 

2,520 

3,0':5 



.503 
2.030 

3.(i'.Hi 

i,r>4:{ 

1,441 

1,583| 

1.270: 

.587 

2,. 5.58 

1,510 

1,073 

1,0«»5 

1,316 

1,107 

1,.5(),5 

1,20'» 

1,687 

2,m2 

351 

987 

1,047 

1.972 

1,468 

1,298 

673 

1,152 

597 

1,414 

1,111 

1,564 

1.198 

1,723 

1,271 

966 

l,165j 

7071 

8.56, 

709 

854 

2,700 

3,006 



1' 



10 
12 
l.S 
10 
15 



41 



10 



3 
6 

13 
8 

10 



50 



802 
2,871 
2,(MM 
4,712 
l.S')3 
2.118 
2.0.39 



1.8:^1 
.■)39 
849 
3,234 
2,l<i2 
1,621 
1,497 
1.825 



1,6.53 
2.0S.S 
1,727 
2,1()3 
3,111 

525 
1,331 
1,434 
2,436 
2,146 
1,741 
1,021 
1,47!» 

959 
2,215 
1,471 
2,248 
1,697 
2,22<i 
1,837 
1,4.50 
l,.50ô 

870 
1,316 
1,019 
1,183 
3,709 
4,268 



9 

UK) 

11 



17 

145 

9 



41 



24 
32 



46 
24 



10 



.50 



50 



11 



10 



.') 884 
1 2 



553 

48 



25 



20 



1204 



22 



28 



1089 



15 



14 



16 

2()0 

20 



45 



37 
42 



15 



108 
i8 



1025 
45 



40 



1734 



37 



i,i:{o 
4,i:U) 
3.. 567 
7,376 
2,785 
2,802 
3,034 
2,()71 
7()0 
1 ,062 
5,142 
3,0<)5 

2,i:vj 

2,311 
2,779 
2,352 
3,104 
2,. 528 
3,, 363 
5,. 5.38 
822 
1,834 
1,777 
3,685 
3,228 
2,625 
1,340 
2,124 
1,268 
2,910 
2,294 
3,275 
2,407 
3,408 
2,605 
1,978 
2,260 
3,356 
1,707 
1,410 
1,657 
5,220 
6,169 



175 



ECOLES ELEMENTAIRES.— 1897-98. 



(^\TIK)LIQUES. 






ÉCOLES ÉLÊMKXTAIKES PRETES 


TAN 

lante 


TES 




rnstitii- 


Institii- 
tric't'H. 


PxîoleH 80UH le contrôle des coin- 
minsuires ou HvndicH d'écolcH. 


Ecoles indépent 


s. 


X 

> 
00 

l 


1 

i 
1 

CD 






o 
'5) 


o 

3 


oc) 

1 

o 
"a 


, 1 

-Si 
"^ 

u 

S 



Elèves 
protestants. 


Elèves 1 
catho- 
liques. 


00 

Q ûj crj 1 




Elèves \ 
protes- 
tants. 

au 

C aô 

u" — 

es TZ 

: ^ 


Elèves 
catho- 
liques. 


1 

il 

x c 

X s: ; 


SD 
.1 


■j'j 

3 


oô 






ai 




os 




S, 
1 


C. 

a 



X 


X 

s 




27 

123 
81 

214 
44 
78 
G6 
74 
24 
27 

120 
89 
50 
65 
70 
56 

10() 
74 
84 
32 
21 
48 
33 
74 

104 
83 
27 
49 
28 
72 
65 

101 
45 
95 
82 
38 
49 
25 
44 
30 
27 

148 

137 


3 
3 

8 
6 
16 
9 
8 
2 

5 

1 
2 
2 
1 
4 
3 
2 

3 

"52 
3 

}^ 
3 


55 
2 


688 
29 


653 

16 


45 
2 


38 

1 


858 
28 














1 
1,424!.. 

48 . . 


59 




2 














? 


1 




















•) 


3 

5 


25 
42 


17 
54 


2 
2 


1 


26 
65 














45 

98 




3 


1 














5 




















1 


































21 

73 

3 


349 

596 

49 


344 

646 
50 


6 
76 
14 


1 

85 

4 


480 

1,071 

99 














700 

1,403 

117 

29 


1 

4 

1 


?0 


















68 




2 














8 


1 




16 


10 




2 


20 


1 


















1 




20 


222 


213 


20 


6 


318 














461 




19 




















4 
2 


90 
4 
3 

22 

Î7 

16 

54 

3 

6 

3 


750 

19 

11 

150 

191 

605 

530 

21 

45 

25 


739 

16 

23 

143 

166 

516 

537 

13 

41 

29 


72 
10 
9 
16 
10 
11 
208 

"è 
3 


52 
1 
5 

18 
5 

11 

143 

4 

3 

2 


1,203 

33 

34 

223 

263 

934 

904 

31 

79 

41 














1,613 

46 

49 

327 

372 

1,143 

1,456 

57 

95 

59 


1 

"2 

'2 
1 
1 


89 
















4 






' 










8 


1 
















20 
















17 


9 


49 
2 














32 


9 


1 

1 


17 
15 


21 
3 






10 

19 


51 


1 






3 
8 


8 














8 
























































1 
9 
































1 


.... 

() 


3 


14 


19 


1 


2 


29 














36 


_ 


2 


1 


















5 

1 
1 
2 

"ià 
5 

64 
4 
3 
5 

8 
9 

■ 


2 


16 


9 


15 


9 


34 














49 


1 


1 






















2 


10 


11 




1 


19 














22 




8 


10 




















2 
39 
55 

5 
12 


44 

306 

435 

60 

3,591 


37 

224 

416 

41 

3,628 






5() 

422 

732 

68 

5,601 














81 

576 

1,012 

108 

1 7,466 


1 









23 

100 

4 

134 


23 

61 

3 

113 














88 




1 














55 
















5 


8 
















1«8 


















1 


2 
































8 


1 


15 


6 


3 


3 


19 














27 




2 


















2 





65 


765 


742 


40 


40 


1,201 


3 


23 


14 

1 


4 


7 

1 


41 


l,63â 


4 


62 



176 



STATlSTIgUE GENEUALK DES 









ÉCX)LE8 ÉLÉMENTAIRE!^ 




Eccileti tK>U8 le coiitmle des com- 
miswiiiv» ou HvndicH d'écoles. 


KcoIeH iiidt'ix'iuiaiavH. 




CoMTÈi rr CITE». 




Elèves 

catholiques. 


Klôves 

j>rot^8- 
tantH. 


si. 


X 

c 


ElOves 
catho- 
liqueH. 


Elèves 

piotes- 

luntH. 


H 

s I* 






C 


i 


o 

c: 

ci 


1 


« ë f 1 . vg 


Cb 

1 




OD 

S 


es 


X* 


en 

l 


Fontiuc . 


51 
98 
Ki 
41 
.53 
VA) 
67 
ti8 
16 
95 
19 
26 
29 
i\H 
30 
46 
133 
86 
8 
44 
34 
7S 
ÎH) 
14 

4208 


949 

1,766 

506 


92S 27 


41 

16 
14 


1,105 
2,.507 

(>71 
1,.578 
2,171 
l,3îM) 
1,620 
1,971 

382 
2,463 
1,272 

«94 

627 
2,293 

916 
1,236 
2,994 
3,056 

487 
1,297 
l,a54 
1,774 
2,8,32 

.547 












1,945 


Pttrtiieuf . . . 


•lu;; 


S 

11 












3,518 


Qu<''K*c, oit*' 


23i 615 


(i50 
40 






1046 
44 

"48 
40 


2,198 


(.^u<l)tt', coniUJ 


1,0:^)' i.oni 


1 


34 






2,145 


iJirlu'lirU . . 


1.4S0 
1,194 
1.169 
1.412 


1..540 
1.052 
1.2S1 
1.27() 






3,020 
2,376 


I\i<-)uiii)n<l 


19 


21 


2 
1 


56 
43 


34 
33 




1 : - "• . i 






2,52() 
2,703 


L 


'.♦ 


12 






.Siijîiicnax 

Sh«'ff«>rd 


242 237 
1.730 1.725 














479 


4 

13 


11 

ii 














3,467 


Sherbnx)kc 

S)uliiiige>*. . 

Stttllî»t4'iul . . 


I.IKM 
.543 

4m 

1,.593 

600 

2,441 

2,067 

345 

934 

732 

l,4i>4 

2,022 


711 

1. 


1 


(\2 


45 


4 


4 


62 


1,854 
1,233 


....!.... 










1,023 


St-H vat'inthe 


1 










3,178 


St. -.Iran 


1 , • 


1 


150 


120 






180 


l,.5œ 


St-MauriiM' 


2,514 








1,776 


T^'•l^i^K^•uala 






3 

2 


35 

100 


52 
(i5 


1 


1 


74 
1.35 


5,044 

4,226 

552 


Tern'honnf 


1,««)4 

207 

878 

(i22 

1,368 

2()14 






Tn^is-Kivit-rcs 










VandR'UÎI 


2 
















1,815 


VtTchèrei' 










.... 




1,3.54 


Woife 


7 
















2,833 

4,036 

830 


Yamaska 














Ilea-de-la-Madeleint' .... 


488! 342 

1 






































Totaux 


83,430 85,902 


283 


309 


118523 


66 


3574 


3130 


32 


21 


5071 


176681 



é i 



F:C0LE8 ELEMENTAIRES— 18)7-98. —Sfitii!/?. 



CATHOLIQIIES. 


Eco 
m 




EC^OLES EL 


feMENTAIHES PROTF^iTANTES. 








Institu- 
teurs. 


Institu- 
trices. 


les Hoiis le contrôle des com- 
isyaire.s ou syndics d'écoles. 


Ecoles indt' pi' ridantes. 


. 1 

X 


X 

"x 


X 




o 

o 


QQ 

O 

3 


Otj 

i 


X* 


Elè 
proies 

où 

S 


ves 
tants. 


Elèves 
cutlwj- 
liquefl. 


X 

X G -r 

•x ?''^, 
OD .^.^ , 

S ; 


"o 




Elèves 
protes- 
tants. 


Elèves 
catho- 
liques. 


• • 1 

>. X 

5 > 

11 

X C ' 
X - 1 


OD 


X 

i; 

3 


x' 


X 

s 



a 

'3 


X 


X 



u 

a 

C 




3 


r 

X 


X 


1 




46 
102 
30 
49 
54 
<)2 
(>ô 
()7 
15 
96 
18 
19 
28 
74 
28 
44 
137 
78 
5 
41 
37 
84 
99 
14 


5 

17 

3 

10 
3 
() 
3 

"4 

7 
4 
8 
4 
5 
1 
3 
18 


47 
5 

2 

14 


085 
40 

159 
90 


079 

48 

130 

110 


7V) 
3 
9 

22 


73 
2 
3 

11 


1,130 
70 

248 
109 














1,516 

99 

301 

239 


4 

i 


41 
















5 














■ ■ ■ ■ 1 


K 


















14 




6 
















-) 


50 


388 


337 


27 


30 


535 














782 




50 




















Ui 


3 

1 

43 

25 

2 

78 


31 

5 

290 

433 

18 
773 


19 

12 

288 

410 

13 

080 


4 


4 


32 

14 

491 

735 

17 

1,171 












1 


58 

17 

(W9 

iXÎO 

31 

1,079 


1 
1 
1 

2 
7 


2 


1 


















53 
51 


58 
00 














39 
















31 


;"> 














9 




83 


00 


3 


25 


30 


9 


7 


50 


73 


1 






() 





02 


49 


11 


10 


80 












.... 


132 




(i 


1 


















1 
5 


18 
54 


10 
05 


1 


2 


17 

h7 














29 
121 




1 


1 


7 
G 
2 
1 














5 




















4 


5 


30 


51 


8 


7 


08 














102 




5 




















5 


9 


77 


89 








12s 














171 


_ 


9 




2 


















2 


40 


52 






t)2 














98 


2 


1 










9 


9(> 












M 


121 


4227 


410 


884 


12,821 


12,397 


1180 


909 


19,931 


78 


15 


16 


140 


27,578 


53 


1034 



178 



STATISTIQUE CiÉNÉRALK 



V_ OMTl*^ KT ( Il ta*. 



KCOLES MODKLlvS 



Im^>I.B* sois l.K a»NTl{OLK MKS CX>M- 
MI.SSAIUKS or SYXDU'S d'ECXU.KS. 






EIOvop cn- 
t holiqiies. 



K levés 
tunts. 



B 

es 

O 





OD 




c 


ÇK. 


p 


a> 


tr 


'^ 


es 


tu 


c 



o 7; 
c • 



F/CtlLES INDEPENDANTES. 



£ 
o 



Elèves ca- 
tholiquos. 



as 

C 
C 

Ci 

C 



EIC 


vea 


protos- 


tîiuts. 


(» 








^* 


X 


o 


o 


o 




u 
es 


il^ 


■— ■ 





0) 

Cl Çp 

c P 
c f 

O 



a, 



Ar 
Ai 
Ha^MU 

IV'JUU'C 

IVanharhoifj 
IVllechasiHî . 

lîertiiior 

lionavcntun* 

Brome 

Chain bl y 

Chaiui)lain. . . 

Charlivoix 

('h:\toaugiiay 

Chiconliiiii . 

Compton 

l>enx-Montiigiie8 

Dorchostor 

Druininond 

(lafîpé 

Hoclu'lîi^i 

Huntin^don 

Ibervillc 

Isles-de-la-Madoleino 

Jacques-Cartier 

Joliette 

Kainoiiraska 

Ijac-St-.Tean 

Laprairie 

L' Assomption 

Laval 

Lévis 

L'Islet. 

IvttbiinCre 

Maskinongé 

Matano 

Mt'fîantic 

Misî-isquoi 

^loiitralm 

Montréal 

Montmagny 

Montmorency 

Napierville 

Nicolet 



3201 

38-J 

3vS| 

477 

248 
L'44 



187 
15<i 

230 



201 



411 
414 
(K)7 
4 «2 
542 
191 
305 



4() 



4<) 
483 
187 



15(} 
77 

370 
73 



46 
434 
107 

44 
143 

70 
332 

70 



6 
8 
8 
5 
n: 
1 
6 
5 
I 
7 
13 
1 
4 



564 
3(W 
240 
3()9| 
3111 

52' 
307 
232 
*'74 
IW 
4,074 

51 
264 



5 
3 
10 
6 
4 
3 
4 
8 
3 
8 
4 
8 
4 



2 

30 
3 

10 
3 

b 



134 

5181 
182 
251 

42 
322 
lOS 

82 

2:i.3 

2,4H5 

14 



672 
559 
3()9 
39<> 
274; 
247. 
25S 
469 
71 
3,55 
144 
370 
248 



IIK 



:«2 

26 
149 
3Ô 
25« 
30S 

334 
181 
35:^; 



168 
,974 

128 
4-18 
189 
399 



198 



62 
7,550 

91 
350 

83 
182 



622 
()65 
301 
479 
4(>0 

7(> 
504 
330 
116 
313 
5,60^) 

45 
236 



28 
31 



42 



21 

68 



166 



2 
41 



664 
423 
502 
511 
334 
230 
417 
65:î 
117 
5()2 
283 
589 
413 



34 



170 
12,418 
174 
596 
206 
487 



13 



21 



129 



25 

8 



15 



3 
11 
2 
1 
4 
7 



30 

5:1 



803 
118 
249 
82 
57 
260 
172 



287 
142 

26 

48 

92 

170 



1,757 



65 



130 

1,918 

85 

69 

214 

442 



25 



30 
45 



722 

106 

216 

64 

57 

235 

154 

17 



229 

238 

18 

64 

97 

143 



87 



119 

3.177 

' 85 

53 

258 

410 



179 



DES ECOLES MODÈLES.— 1897-98. 



CATHOLIQUES. 


ÉCOLES MODÈLES PROTESTANTES. 


Ecoles 

de 

garçons. 


Ecoles 

de 
ailes. 


Ecoles 
mixtes. 


Insti- 
tuteurs. 

1 


Institu- 
trices. 


J 

1 

1 

g 


Elève 
catholi- 
ques. 


Elèves 

pro- 
testant.'». 


X 

> 

X 


> 

si 

s 
1 ! 

'53 

XI 


1 
? 

X 


c 

"S 

1 

II 

s: 


s 


Xi 

s 

o 

y. 


(X> 
> 

W 


o 


> 

'V 


2i 

S 

o 


1 

oà 
> 

W 


3 


3 ■ 

^ 1 


7J 


en 

s 
o; 

û5 


ai 






ai 

C 







9* 
J 
» 

X 






1 

6 
3 
1 
2 
2 
5 
1 


49 
623 
189 

64 
158 
133 
370 

73 












4 
32 
18 
16 
11 
13 
26 

8 


2 


1 




42 


47 


90 


62 


2 




2 


2 


275 
216 
160 
428 
293 
248 


1 

3 

6 

1 
3 


100 
323 
593 
105 
331 






10 
2 

8 
1 
4 
3 
7 




2 


3 


4 






















9 






















3 
4 


1 
4 


16 


1 


24 


8 


79 


87 


198 


159 


2 




4 


8 


1 
2 

1 
1 






29 
70 
41 

85 


1 
65 
30 

78 


30 
147 

77 
165 


28 

98 

61 

136 


1 

1 
2 




2 




() 


448 




8 
5 

1 


4 
1 

1 


4 










2 


4 


447 
177 
105 
185 






3 
4 
5 
2 

6 

1 
1 
5 
1 
7 


279 
445 
271 
236 
647 
94 
121 
406 
158 
434 


5 
5 
2 
3 

1 


12 
"4 


4 

10 

7 

2 

11 


..... 




4 


3 

1 
1 


333 

46 

140 




9 






















2 


5 

S 

7 
4 

8 

'"'99 

7 

23 

5 

10 

19 

11 

3 
























1 

8 


7 

18 


is 


12 
295 


9 
296 


28 
622 


20 
461 


1 

1 




1 






1 
2 


37 
229 


19 


3 


279 
59 


2 

1 


4 


9 

9 

9 

8 
8 
1 
3 




1 
























1 


56 


2 
1 
3 

1 


2 




43 

16 

307 

30 


38 

12 

313 

27 


83 

28 

639 

59 


61 

15 

539 

42 


1 

2 

1 




3 










1 


8 


4,074 


10 
1 
3 
1 
2 
6 
5 


3,295 
()3 
249 
82 
175 
260 
304 


7 
1 

1 


77 

"à 


9 
2 


10 


14 




2 
2 


133 
40 


1 


9 


247 


























4 


678 

559 

205 

205 

102 

20S 

370 

337 

81 

65 

57 






2 
1 


13 


. 1 
2 

17 
6 
5 
2 

ï 

10 
3 

10 
4 
8 
8 


1 


4 


2 


137 


110 


253 


169 


1 




5 


3 








4 


4 
5 
3 

1 
1 
4 
1 
7 
3 
8 
4 


364 
481 
326 

75 
162 
287 

49 
624 
268 
723 
446 














• 








2 


2 
2 

"•'i 

2 
2 


4 

11 

7 






















1 


























9 


4 
2 
3 
2 
1 
2 


287 
256 
179 
97 
100 
170 


17 

15 

6 

3 

12 

18 
6 
9 






















3 






















9 


1 






24 


16 


40 


36 






?, 


9 












2 


1 






14 


17 


31 


25 






?, 


1 






























1 


15 


1 


88 


1 




2 
5 

1 


9 
16 


6 


60 

177 

19 


27 

169 
20 


97 

368 

39 


78 

290 

30 


1 
4 

1 




3 

8 


1 


110 
8,664 


3 
24 
2 
2 
3 
8 


130 
9,250 
85 
165 
214 
503 


1 
3 
3 
6 
2 
3 


122 
506 
219 


1 
79 


i2i 


2 
52 

4 
13 

2 

10 


11 

214 

8 

9 

21 

26 


1 


14 






























3 


172 
167 
270 

1 


530 
171 

250 


2 
3 


6 
6 






















2 






















2 






































1 







Comtés et cité». 



KSO 



STATISTIQUE GÉNÉRALE DES 



ÉCOLES MODÈLES 



EtX)LE8 sors LK CONTKOI.K I>KS COM- 
MISSMKKH OV SYNDICS I)'Kt\>LEH. 



o 



C 

B 
o 



Elt^ves ca- 
tholiques. 



ou 
c 
o 

C 
es 

C 



Elo 


VOS 


pro- 


to^tiuUs. 


ai 




C 




O 


X 


tr 


C 


C3 


T^ 


'^ 


U^ 



ï^ . 

C oj j. 

es c f^ 

•s ** — 

c 



Ko > LES INDEPENDANTES. 



I 



P]1C'V08 Cil 

tholiqiics. 



OD 

c 






Elèves 

pro- 

testnnts. 



c 

u 



C c; K 
c3 C P 



B 



(Utawn 
Pontiîu* . 

Port neuf 

Qurliec (cit<'').. 
C^th'lx'C (eoint"). 

Hichrlieu 

KichiMond 

Hiiuouski 

K<»uville. 
Sîiguenav. 

Sheff«»rd' 

SherhnK)ke . . . . 

Stmlaiigi^s 

StansU'a<l 

St-Uvacinthe. . . 

St-Jean 

St-Maurice 

Trniiscouata.. 
Tern'honne . . . . 
Trois-Kivières . . 

Vaudreuil 

Vcrchères 

\V..lf(. 

Yaniîkska 



1 
14 

9 
14 

3! 

1 



Totaux 



rvs9 

IGl 
277 
110 
141 
IG4 



587 
38 
44(i 
2,*J9l> . 
.V.Hi 
lOS 



340 



503 

248 

4S 

4()«» 

27()1 
12G 



251 

51 
177 
155 



lOS 
405 



171 



22*) 
205 
(»1K 

rjn 

140 
32 

4:^ 
42 

r,6s 



20 



28,225 24.185| 197 



2 
12 



'.^8 
59 
757 
2,418 
977 
306 
120 
888 
117! 

228 
200 



585 
302 
557 

US 
I K; 
2*.».') 

i:u 
:{:'►.') 

124, 
790 



3 

10 
1 
4 
1 



11 
417 



248 



92 



34 



102 
473 

82 
145 
187 



249 



105 



105 



69, 42,956 



141 



43 



3,058 



212 

i«i 

i.S4 



115 
127 
150 



97 



78 
318 



9,667 



11 



34 



109 
768 
73 
365 
175 



233 
265 



134 
225 



103 

90 

123 



84 



63 
325 



11.213 



l,3ir) 

7'.\ 

1,(X)7 

3,7()9 

1,249 

771 

353 

528 

410 

318 

63(i 



897 
4()7 
90S 
592 
288 
M 3 
.",08 
439 
247 
973 
78 
552 



65,458 



181 



ÉCOLES MODÈLES— 1897-98.— .SiA^e. 



CATHOLIQUES. 


é('olï:s modèles protestantes. 


Ecoles 


Ecoles 


Ecoles 


Insti- 


Institu- 




Elèves 


Elèves 




IX 1 

C/ 

>• 




^ 




de 


de 












o 


catholi- 


pro- 










garrons. 


filles. 


mixtes. 


tuteurs. 


trices. 


''J 


ques. 


testants. 




^ 




î 


















m 
Cl 






■j. 


- ? 


X 


I- 


7 






























§« 
































>■ 


o 


c: 


o 


ji; 




















v'i 


^1j 










»o 


Cl 


X 


*§ 


X 
















X 




tfj 








, 




X 


o 


^ 


X 




ai 


, 


t 




S 




ij 


^ 


00 


o 


t 


co 




73 






5* 


-S 


> 


^ 


3 


>• 
'1; 


O 


^ 

'H 


a 

o 


> 


& 

3 




—>* 




c 


9" 

C3 


(7j 




OQ 

2i 


1 


.2 

es ' 


^ 


1 


^ 


y. 


w 


^ 


W 


^ 


W 


K 


^ 


« 


y. 


■w' 




'O 


'^ 


H 


< 


^ 


*^ 


— 


•> 


300 


2 


256 


4 


759 


1 


1 
4i 1 


19 


3 


12 


6 


194 


167 


379 


265 


2 




6 










1 
8 
6 


73 
717 
641 






2 
14 

4 


"'i4 

74 


4 


1 


3 


117 


95 


216 


148 


2 




5 


5 


177 
681 


4 
9 


173 
2,447 
423 
145 
192 


3 

4 


"q 




4 




.... 


















\ 


346 

382 

161 

67 

48 


5 
2 

ï 


5 
2 


480 
239 






'l 


16 
27 

5 

21 

4 

19 






















3 





11 






















1 


5: 


! 2 






60 


100 


160 


126 






5 


1 


6 

1 
3 

1 


461 
113 
318 
107 






7 

] 
3 








1 


3 


249 


1 

1 

.... 


"ii 












































^ 


199 


4 


330 










































1 


9 


8 


70 


59 


146 


118 


1 




3 


3 


224 


3 


161 


6 


512 


6 




8 


10 






250 
36 


1 
2 


217 
629 








4 
6 


"è 


5 
14 


4 

1 


14 
4 


14 
3 


144 
27 


112 
20 


284 


227 
44 


2 




8 




2 


243 




2 




319 






3 
2 
3 

1 


273 

173 

203 

66 


4 


10 


1 

4 

10 
2 


9 
8 

10 
12 


1 


4 


1 


17 


21 


43 


26 


1 




1 




2 
3 
3 
2 
2 


115 
162 
150 
439 




8 


178 
92 


1 
1 







































































60 


97 


1 


90 


2 




1 


1 


13 


10 


20 


17 


60 


50 






2 


9 


164 


3 
1 
6 


315 

78 
318 


4 


494 


4 


3 


5 


17 

6 

21 
























1 


1 


1 


19 


22 


43 


35 


1 




1 


2 


177 


1 


57.... 


3 


2 






















2 




130 


23,319 


173 


25,348 


178 


16,786 


162 


372 


356 


1,044 


53 


164 


92 


2,148 


1,975 


4379 


3.349 


30 


106 



182 



STATISTIQUE GÉNÉRALE 



0»MT^-s ET riTiW. 



ACADÉMIES 



ACADKMI»* 8<>rs LK CONTHOLK DKS 

oommiss.viuks <»r syndics 
d'elvm.ks. 



A<V1H:MIKS INDKl'KNDANTKS 



Elèves 1 Elèves 
catho- protoH- 

liques.! tante. 



C 

c 

i: 

es 

o 



00 

C 

O I («4 




I^ICVOH 

cutholiqucH. 



c 
o 

i: 

es 

o 



KlCveH 
protoH- 
tantH. 



C 
O 

es 
O 



Ç V OD 

rt C <u 



Argentouil 
Art]Kiba*«ka. 



IV'Uuro 

Bt'uuhamois 

IVllccha.'*!-» 

IVrthier 

Broim» 

Chambly 

Chainplain 

Cliarlt'voix 

Châti'anj^imy 

('hicdiitinii 

('oinpt«Mi 

nenx-Montîmnes. 

Dun'lu'sUT 

Dninunond 

Hoclu'lapi 

Hiintiiipdon 

Ibervillo 

Jacquots-CartitT . 

Joliotto 

Kamouraaka .... 

Laprairie 

L'AfPomption. . . 

Lévia 

L'Islet. 

LotbiniC-re 

Ma.«kinong6 .... 

Matane 

Mégantic 

Misgisqiioi 

Montcalm 

Montréal, cité. . 
Montmagny .... 
Montmorency. . . 

Nicolet 

Ottawa 

Pontiac 

Portneuf 

Québec, cité .... 
Québec, comté. . 
Richelieu 



(52 



600 



110 
207 



1S4 



1(H> 
95 



112 

50 

583 

255 

lœ 

255 



268 
147 



224 
125 



129 



1,289 



154 
138 
250 
140 



176 



115 



1,040 



115 



96 
143 



113 

844 



2,906 



855 



447 
79 



20 



125 
107 
213 
219 



165 



812 
140 



105 
1,518 



3,041 
72 



150 
243 
22^ 
54 
2(U 



125 
205 
180 
50 
180 



lO) 
85 
S)] 

970 



3 

3(i 



43 



2 
2 

î 

10 
2 
1 



62 
206 



724 



450 



533 
]M 
92 
149 
114 
7()3 



13 
3 



112 



72 

52 

125 

101 

1,361 

238 

17 



72 



131 

1,178 

277 

305 



204 



100 
65 
81 

915 

120 
483 
140 
71 
130 
105 
657 



78 



4 

"5 

"54 



11 



60 
104 
330 

94 

1,906 

238 

17 



70 



122 

1,373 

244 

266 



DES ACADEMIES.— 1897-98. 



183 



CATHOLIQUES. 


ACADÉMIE.S PROTICSTANTES. 


Acadt'mieH 

do 

garçon H. 


AcadéniieH 
de 

filles. 


Acadé- 
mies 
mixtes. 


Inatitii- 
teure. 


Institu- 
trices. 


VJ 

s 

*ii 

g 



Elèves 
catho- 
liques. 


Elèves 
protes- 
tants. 


> 

en 




en 
(h 



C 

a 

>-. 

an 

X 


OQ 

5 

S/ 
X 






S 
o 


73 

> 

'il 


ci 

O 


o 


i 


râ 

O 

> 
'il 

W 


on 

O 

a" 


a) 


a* 

3 


ai 

'bû 
1 


00 



es 




ti. 





tn 
























1 


2 


2 


138 


132 


274 


232 


1 




4 


1 


119 












17 










1 
3 
2 

2 

1 


57 
333 
311 
109 

95 








1 

'"s 


• 4 

15 

20 

7 

5 






















9 


267 
752 








12 
9 






















1 
























































2 


188 








11 


































^ 


13 


7 


85 


111 


216 


170 


3 




4 






1 
2 

2 

1 
1 


150 
243 
225 

54 
203 










1 

"s 

1 

3 


7 
10 
9 
4 
8 




2 


208 
147 








10 






















1 






1 














.1 














1 
2 


16 

2 


5 


86 

50 


73 
96 


180 
148 


141 
137 


1 
1 




3 




























7 




129 


1 
1 
1 
6 


106 

85 

94 

1,012 








5 




7 

4 

8 

122 


























































... 1 










1,240 








24 


3 














! 
















1 


15 




127 


143 


2a5 


235 


1 




6 




143 












8 










3 
1 
1 
1 
1 

o 

o 

1 
1 


546 
167 
92 
150 
114 
764 
115 
112 










33 
14 
7 
9 
9 
45 
4 
4 


































1 
























































154 
13S 
250 
140 








4 
6 
4 
6 


.... 






















j 


















































































































170 








3 


























1 

1 
1 

7 
2 

1 


76 

52 

130 

101 

1,365 

238 

17 










3 
2 

12 

8 

138 

10 

2 
























<V2 
208 








5 
16 


7 


1 

3 
3 

1 
1 


2 
13 

34 


1 
6 

16 


27 
102 

750 

59 
71 


44 
134 

571 

49 
69 


74 

255 

1,371 

U\8 
140 


46 
210 

1,143 

77 
92 


1 
3 

18 

1 


.... 
2 
























4 

1 


1,615 
143 


1 


350 


23 


54 
6 


■ ■ "2 


46 




113 
844 








4 
12 








o 


929 






4 




22 
















2 
(i 
4 


131 

1 ,437 

361 

305 












9 

148 

63 

12 












8 


3,255 


2 


311 


12 


57 


2 
1 


2 


11 





115 


100 


226 


176 


(j 


. . . . 
















1 1 




\ 


















l 






, 



184 



STATISTIQITK GÉN KRALK 



























ACADÉM1IC8 




Afvi 


)KMIKS S 
l-OMMISS. 


»IH LE «X>NTUOI,K DES 


Ar A DKM l vu 1 NDKI'KN 1>A ^T^y. 










C'OMTK» KT t ITKH. 


S 

rs 

es 

- c 

C rt 

f-v 



5« 


Ell^ve« 
catho- 
liques. 


KlCves 
protey- 
tantH. 


ou 
Ê 


es 

C ^. 


Ki:-vi's 

cuthuliqucH. 


Klcvea 
Pi c*.e8- 
tantH. 


ce 


•w 




où 

c 

es 
O 


î 


X 

c 

C 

a 




1» 

3 
c 




00 

c 

O 
es 


X 


.< 

1 


Il 

Hichmoml 
























Kiintujski i 










1 
2 

î 

1 
2 

2 

1 
1 
1 
4 

1 


20 

HO 

51 

47 

28 


270 
1(M 






225 
235 
49 
226 
160 
177 
180 
150 
160 
.•^76 


290 


K'MivilU» 










• 





2 


24() 


1 












51 


M»ke II. . . . 












279 

185 
195 




10 


289 


Sumstead 1 
St-Hvucintl,' ' ! 


()72 




1 




131 
5(V4 




40:5 

8<;7 


St-.Ieim . . 












205 
1«1 
121 

:i84 


...-.1 5 


210 


St-Mauricf 


1 


•>0l 








isô 

182 
2.S5 
1M2 






3()2 


Tonii^couatn 


1 ]| •>'>'7 




1 
4 








391 


Tenx'lvuuu' 


]l :u<i 




.... 


7 


7()9 


Tr»)it?-UiviiTi'P 


1 


270 


...: 


275 


Verchères ! 








108 








108 


lOS 


Vaniaska 


1 


88 








85 








8S 












94 






217 


18() 






Totaux 


33 


10^0 


1490 


33 


3 


10,290 


2,549 


10,787 


11,875 


25,(>40 



185 



DES ACADÉMIES —1897-98.— ^ut^e^. 



CATHOLIQUES. 


ACADÉMIES PROTE-STANTES. 




Académies | AcadémieH 
de de 
garçons. filles 


mixtes. 


Institu- 
trices. 


GQ 

's 

Vf 

73 
c3 

O 
es 

O 

5^; 


ElCves 
catho- 
liques. 


EhHea 
protes- 
tants. 


1 

1 


S 


OD 

— 


II 






> ' a 

'J^ ; O 

\ 




o 


3 3 






00 


C 
O 
:^ 
u 

O 


3Û 


o 

es 

O 




S'il 

'^ 5 i 
"5 .25 

o ; » 


3 
ao 




1 




1 




1 




2 

1 


7 


3 


1121 64 
1 


1 186i 164 


1 
3 




4 








1 

1 


290 






18 
13 


! 






V 140 


1 


106 



4 9 


3 


1 i 








ii 51 








3 


........ ^ 

! 1 4 


6 

1 


171 
121 

128 


179 
119 
101 


i 3631 MJQ 
245' 207 

234| 210 

1 

1 


9 


.... 7 


1 


1 


289 
203 
195 
21fl 










14 


2!.... 6 


1 200 


9 


1 






()' 

13.... 

... 


21 !• 21 5 


3 1 8 


1 072 *> 


i 






?3 


1 






1 


! 






12 

6 

8 


1 


i 171 13 


40 


i 32' 102^ 82;î l'.... 2 


1 201 


1 161 


1 








1 i 


\ 


Il 1 


1 1 '>9Q 




'""i 

i 


168 




61 1 




1 1 








2! 378 


3 9S\\ 


loi ! 19 


•■••j""r"T""'; 


1 




1 275 






1 






8 
7 
4 


1 




i: 4! 21 i9l 34 59! 43 


1 1....I 2 


Il 108 




! 




o 


1 

1 


1 . . . . 




1 


' 


il 88 








1 




















II' ' 't ' 


45 


12,687 

1 


li\ 11,834 5 

i 


1119 


46 343i 38 

i ' 
1 


918 26 


152 


62 2.201 


2,a5i 


' 4,46<5 3,668 i 4^ 

il 


i ^; 122 



18G 



Statistique Qi^:nérale concernant les instituteurK. 





ENSEIGNANT DANS LES ] 


fc(X3LES CATHO 




INSTITUTEURS LAÏCS RUEVETf:S. 


INSTITUTEURS LAÏCS 
NON HRE VETES. 


(C)MTKS KT CITKS. 


Dana 
écolen 


Avant 

Me 
bn»vet 


iM)ur ment 
écoles 


Dans I( 


'H <^'ColeH 


Traite- 

nient 

dans les 

écoles 


1 


t 

2 

c 

a 


cr 

-1 

ce s 

1 


es 
C 
Ç 

f 

c 
s 


Ë 

A 

s c 


i 


.2 


1 1 


i 

"5 

^ es 
''j 

T! 
O 


03 

*5 

c 


9} 

5 
3 


û 

03 

3 


00 

G 

a 


oô 

B 

a 

a 


Si 
a* 

eû 

O 


Arpi'ntouil 

\rtli!ibiit»ka 


1 
1 


1 
1 

l 

• > 
■ > 


.... 


.... 


4 




* ? ' 








$ 


$ 


i 1 ■ - - 












Bîigot 

Boaiicc 


:?70 292 
150 .... 














1 




1 

1 




92 

277 




IV:iuh:\rnoi8 


1 

4 






400 I 




IV'lK'cliu.'^sn*.. . 




241 






IVrthior . . 
















I^^naventurp 
















Brunie 


( 






, 




















Chainblv 


5 


1 

1 

:1 


1 
1 
1 





5 
3 

2 
3 

1 




3»4 














Pliainj)luin 


2!.... 


282 


1 




1 




90 




(^liîirU>voi\ 




• > 

• > 

1 


1 ....: --'52 
.... :i()() 317 




CliAtôanpnav 


1 


Il 1 














Cliicoiitinii 


1 








130 














Coiiipton 




















Deux-Montagnes 

Oorcliost^er 


•> 


.... 
.... 

1 

1 

2 
1 


2 


1 


• • • • 


1 
I 


'■"! 35o; ::: 














1 
1 


....! 300 














Drummond 


1 


1 
9 
2 

2 
2 
4 

1 


1 
9 

3 




100 
313 

170 
















HtX'hohtjja 

Huntin^'d» >n 


4 6 
2 1 
1 1 


1 
2 

ï 

9 
1 


i 


284 
''00 


5 




9 


4 


180 


250 


Iborville 


1 185' <)25 














Jacques-Cartier 

.Tolif'tti» 


1 . . . 


3(X) 
35*< 














1 136 














Jiac-St-Jean 

Lianrairie 


il..;; 

2 


"^RM 
















») 


393 














L'Assomption 


1 








1 


300 
















Laval 


1 .... 


1 




1 


200 
















L<évis 
















L'I«let 


1 


1 
2 

1 








1 


J .^50 














Lotbinière 




2 
•> 

T 






1 

5 


l;....! 275 
1 1571 î?43 














AIa«kinono"é 


10 


9 


H 




.... 










Alôgantic 




1 




300 














]Vïissisquoi 










1 
















Montcalm 




1 


J .... 
50 4(i 


''k 


1 
47 


1 354 
26 300 676 










1 




Montréal 


1 


2 


7 



1 


8 


300 

1 


300 


Montmagny 


1 . . . . 




. . • • 


L* • • • 













187 



pour rannëe scolaire terminée le 30 juin 1898. 



LIQUKS. 


ENSEIGNANT DANS LES ÉCOLES PROTESTANTES. 




Institu- 
,eurH re- 
ligieux. 


INSTITUTEURS LAÏCS lîKKVETKS. 


IN> 

Dan 


JTITUTEURS LAïas 
SON BREVETÉS. 


SQ 

.y 
"x 

X 

jj 

D 


■*» 


o i 

'5 : 
u 


Dan H 
lerf 
écoles 


Avant 

'le 
brevet 


Brevetés 
pour 
école 


Traife- 
n(;nt dans 
les écoles 


s les écoles. 


Trait^- 
mentdan.'' 
les écoles 


1 

3 



X 

2 


-J5 - 

o 

H ! 

1 


■Si 

't : 


c« — 

2 c 

Sq " 






OQ 


ce 

.2" 

SI 

5 


S c' 

1' 

c 

3 
. ,1 


§ i 


t 

a ' 

^ i 

w : 
1 





■ù 
< 




ce 

-ta ^ 


x! 

1 J 

^ 1 


2 i 




X 

M 

(—1 


X X. 
î - ■- 


1 






3 


• • • • 


3 


1 


1 


2| 1 558 


1 ! 




$ 


$ 


3 




1 


•■i9 

4 

12 

16 




.... 









! 




4 














■"■"i"" 1'" ' 








1 


♦2 














•••■/•••l ! 








:.... 




o 


9 




2 


'"il 


1 


— 


1 


"* 1! 1 ?^lh 












2 




4 




! 






' 












17 






1 

"4 
2 


9 






.... 

1 
1 

.... 







4?0 














1 
1 
7 
3 


1 








1 
3 

1 1 








■ 170 




i . . . . 


. . . . 












.... 






5 
3 


"3 
1 


"3! 190 


.=S17 


1 ' 












"5 


14 
10 




2 


I 350 .^7.^ 


1 






















" ' ' \ 






3 








.... 










1 
















4 


4 






1 
1 
2 










1 


I 


.nOT 


> 


.... 




\ 


1 
1 
3 





1 










1 1 


' • "! 3nf 


1 








; 


1 




1 4 

1 





1 


1 


1 


1; Il 1!1<V fi9,fi 


' 




1 - 






2 














1 












.... 




. . . . 






1 






2 
2 


1 
2 

2 


1 


2 

1 

1 
1 


2 

.... 


1 

, 1 


.... 

3 

1 

.... 


150 3.")C 

^ 850i 75(. 

1 86: 


)i 




....L... 






3 

! 3 




16 


150 




)l 














8 


•'l 






1 


350 




.... 


2 


11 

15 

7 

4 

4 

12 
12 
17 




1 


300 


: t 








1 
1 





2 


1 





' S0( 


i 










:. . . 


4 





















9 








I""" 


1 






1 






2 


1 








: 


1 












1 


1 










' * ' i 








1 


1 


1 


1 








1 




i 1 

.... 










1 


.... 1 ... . 


J 


L 1 






400 








. ] 




1 








1 • • • • 

1 


j.... 




1 ........... 






<; 




1 






! 








........ 




ir 


■;■■] 

17 


1 


1 • • • • 














.... 1 






1 


.. . 1 


s 

i 

] 
» 1^ 


1 1 

i 11 

' . . . . 


3 1 1 

2 . . . . ;^ 
1 


Il 112 
, 3; 


i 39Ô 




0, ■ 


> 




1 524.. ... 1; 1 ; 48 


r 1 


1 


1 


i 


1 ! 1 'X{\ 


5 










i.... 


lOf 


)i 17c 
! 6 


;i::: 


• i • • • • 


ijî 1 


û' 9ft!i loi 1 fini 


[) ^ 


i 4 


\ 




12 


"^ 2 


1 . . . 






1 "^ 
1 . . . 


l 


* »""-' 




1... 




> • • • 





ISS 



iSTATisTiQUK Généhalk concernant les instituteurs, 



KNSEK^iNANT DANS LKS Ï^X'OLKS CATIIO- 



INSTITUTEUKS LAU'S BREVETÉS. 



INSTITrTETTRS LAÏCS 
NON BHEVETËS. 



(U.MTÉS l'7rc'lTl^:S. 



MoiitinonMicy 

NiiM»lrt 

NapiiTvilIr 

Ottawa 

Pontiar ... 

Portnouf 

Qu(''bec. cité 

Kicheliou . 
Richnion»! 

Rimville 

Shofford 

Shorbiookc 

Son langes 

Stanstead 

St-Hyacintlu- 

St- Jean 

St-Manrict' 

Tt'niisconata 

Terreboniic 

TroiF-Riviùo> 

Vandivuil 

Verchtres 

Wolfe 

Yamaï^ka 

Saguenay 

Iles-de-la-Madeleiniv 

Totaux et mnyenney. 
f^f^" trnitpmont< . . 



Dan» Ayant 

lo8 le 

<''c*)leH brevet 



Hn'vett's 
école 



Tniite- 

nient 

dans les 

«'•coles 






•- c 



o 

o 
c 



s es 

ri 

^ e8 
K 

P I 



a 
B 



'S 



4) 

cr 

a 



fi 

SI'-/ 



21, 



' $ I $ 
2 120 203 



Trait e- 

DaiiH les écoles /"y"/ 
dans les 

écoles 






ou 




a> 




s 




cr 


X 




îl' 


c 




^«■O; 


03 


a»T3 


•*j 


O) ? 


C3 


4^ ii 


a> 


-= rt 




'V 


â 


T) 


^o* 


O 


W 


S 



6i.... 2.">() .m'); 

11.... 221 475 



179 



1 ... 



225 

2S3 



320 



3751 



(> () 51 1 <> I 200 S.T) 



1 ... 



. 230 4()W . 

,. 225. ... . 

1 .... :{50i. 

1 :{()() :525 . 



413 
2S4 



1 150! 1 



?, IP' in.-v i"r, «2 i:?3 4f') ?22 402 12 20 15 17 



250 
225 



120 



<)50 



200 



100 274 



189 



pour l'année scolaire terminée le 30 juin 1898. — SuiUî. 



LIQUES. 



ENSEIGNANT DANS LES ÉCOLES PROTESTANTES. 





i 

1 

Institu- 


INSTITUTEURS LAÏCS BREVP:TÉS. 


1 


INSTITUTEURS hA 
NON BREVETfcJ 


lies 

s. 

aiu- 

tdan? 

coles 


i 

s 

"x 

X 




o 

'3 1 


teurs re- 
ligieux. 

i 


1 
Dana Ayant 

les le 
écoles brevet 

i 


Brevetés 
pour 
école 


Traite- 
ment dant 
les écoles 


)anH le.« écoles 


Tr 

inen 
les t 


"x 

c 


S ! 

•*^ 

'•+3 

Ui 

.S 

^ 1 

c 




QQ OQ 1 

£ Si 

QQ (h 1 -M 1 

ai 04' C 

.2^§; s 

.2 W ■ 
"S 


00 

a 

1 


II 

î 

u 

<x> 

a 

s 

Q 




1 
S : ^ 


6 
'g 


a* 

«31 'a i b: 

— *3 'o 1 .2 
g -^ '^ ' § 

a ^ . s 


1 OD 

'a 

i ^ 


1 

! ? 

! C 

! s 

1 00 

s 


x 

c* 

1 ^ ' ce ^ 
TS 53 . ? 

l '^ ! a . '5 


a. 

X 

c: 

g 


! 






1 




1 


1 


1 1 

i 




$ 


$ 


1 


1 






$ 1 $ i 






10 

8 

16 




. . . . 
1 
























1 




H 






1 


























8 
4 


— 


3 
3 


3 

2; 

1 


2 

2 


4 
3 


Il 3 
l! 3 


2 
1 


243 
304 


550 
375 


2 
1 


1 


. . . .i 


, .. . 


'Î46 8 

150 6 




3 








16 


66 
17 

il 

18 
16 




1 


4 


2 


3 


....| 3 


2 


900 


800 




2 




2 


.... 766' 7 




.... 






3 


2 


1 




3 




714 














3 




5 






1 














1 






2 
2 


2 
2 


3 


•"1 r 1 


2 

2 


120 
331 


825 
925 













4 




il 


4 


2.... 




1 


1 


• • • • 




200 


5 




1 


10 

21 

10 

4 

6 

17 

14 

2 

10 




5 


3 


1 


7 


3 3 

... .1 ... . 


2 


144 


794 


3 


2 


3 


2 


167 


600 13 




10 






.2 





2 




2 




550 










2 




1 






1 " 
















1 






























1 




?, 


























. . 




'' 










1 





1 






1 





600 










1 


1 




?. 
















« 








6 


1 






































1 


.... 






1 






280 














1 






9 
























2 






























|. • . ■ 










2.... 


1 


1 


1 





1 


175 
















2 

1 






1 

l 8:^1 




















27:i 


10 


1 
4Cv 68 


40 


74 


1 19 


1 37 


fxS 


570 


824 


7 


10 


lit 6 


183 


i 
733I 131 


7 



190 



Statistique Générale conceniant 





KXHEKJXANT DANS I.KS ÉCX) 


I.KS ( ATHOI.KillKS 






InHUimncos 1î 


iiqiiL 


'H brevet<'t'H. 


Institutrii'i'H lakpu'H 
non bnnotéee. 


v. 




COMTK» KT CITÉS. 


Danslcfi 
écoles 


Ayant le 
brevet 


Brpvi't(''e8 
pour l'école 


Tmito- 

mont 

dans les 

^•colea 


nanHlonécolen 


Traite- 
mont 
dans los 
écoles 


3 

t 

•c 


• 


t 

*s 

e 
o 

s 


8 


c il 

T' C 

- C 
Zi 

c 
p 


E 

11 


c 




1 

c 

1 

< 


È 

é3 

c 

Ê 


— 
0^. 


c 

a 


ou 

-g 

<-< 


c 



03 

9 


1 
i 

C 

c 


Cb 
C 

6 


?5 


5 

t. 
C 

00 

y, 

e2 


Argcntoiiil . 

Arthabojika 

Bneot 


26 
116 
77 
191 
38 
74 
61 
73 
23 
2(i 
115 
75 
48 
64 
58 
5.5 
ÎM 
(>9 
78 
23 
21 
48 
30 
68 
103 
79 
26 
47 
23 
67 
61 
97 
45 
92 
81 
37 
41 
14 
44 
29 
27 
146 
126 






120 
80 

191 
46 
77 
(»2 
73 
22 

30 
123 
80 
49 
75 
.'>4 
55 
97 
68 
75 
25 

.")! 

29 

70 

112 

84 
30 
49 
23 
6() 
59 
94 
48 
93 
S2 
40 
4.3 
63 
44 
28 
29 

lr>2 

125 


23 
97 
48 
179 
45 
((9 
49 
72 
12 
24 
73 

m 

42 
VA 
47 
"K) 
84 
55 
74 
16 
17 
36 
29 
60 
92 
72 
24 
37 
21 
53 
44 
63 
31 
77 
65 
26 
38 
17 
31 
23 
27 
115 
85 


3 
26 
.32 
20 

1 

9 
15 

8 
11 

7 
52 
17 

9 
14 
11 

7 
18 
16 
12 
10 

5 
15 

1 
10 
28 
13 

(> 
12 

3 
24 
20 
44 
18 
23 
24 
14 

5 
47 
18 
17 

2 
39 
42 


2 


$ 

130 

84 

1113 

75 

131 

SI 

117 

92 

135 

147 

83 

73 

129 

75 

116 

131 

79 

95 

<>(> 

180 

105 

122 

138 

106 

67 

7() 

144 

113 

145 

Sî) 

77 

82 

103 

84 

93 

129 

115 

170 

85 

107 

1.33 

• 74 

139 


$ 

i(Xi 
100 
111 
n\) 

.S9 
1.34 
135 

m 

94 

97 

140 

95 

2(K) 
111 
125 
155 
460 
100 
172 

101 

107 
142 
200 
100 
114 
130 
102 

86 
105 
108 
100 
148 
109 
110 
142 
100 

90 
250 


11 

7 

4 

22 

(> 
4 
5 

1 

1 

1 

5 

14 
») 

ï 

12 
1 
13 
4 
6 
9 


3 

i 

1 

i 

8 


1 
7 
4 

2.3 
3 
4 
5 
1 
1 
1 
5 

14 
2 

ï 

12 

1 

13 
5 
6 
9 


3 
■■4 

'"s 


$ 

60 
71 
55 
65 
71 
6S 
(il) 
90 

120 
60 
56 
55 

105 
55 
70 
55 
68 
(H) 
()9 
97 


$ 

i20 

60 
60 

".55 
209 


27 


7 
3 

8 
8 
4 
.3 
7 

'5 
10 
10 
3 
14 

2 

8 

8 
3 

1 
3 

2 
17 
6 
4 
2 

ï 

10 
3 
10 
4 
8 
8 
3 
2 

52 
5 

11 
2 

8 

1 


3 

"8 
.... 

•) 

4 
1 
1 
2 

?> 
2 

.3 

4 

') 

.") 

3 

11 

1 

.... 

"8 
1 

.... 

11 
5 

13 
1 

7 
7 

'"'3 

5 

12 

"2 
2 


1.3: 
8-1 


PtMUlCO .... 

Bi'auharnois ... 
Bt'll(X'ha>;st' .... 

R'rthior 

Bonavoiiturt' 


221. 

8*J 
(}\ 
81 


BroiDo ... 


'^1 


Chanibly 

Chaiiiplain 


31. 


Charlovoix 

ChAtoaujfiiîiv 


9i 


Chicotitiiiii 


7^ 


C^^mptun 


7< 


IVux-Monta$rno«> 

DorchrsUT . 
Dnimmond 


5}- 
11.^ 

7fi 


Gaspé 


92 


Hocnola^ 


4:^ 


Hiintinî^dcm 


?'? 


Ilx-rvilk» 














51 


Jacfinesï-Cartier 

Joliotto 


2 

(i 

1 

A 
»> 

2 

.') 
5 
4 

4 


2 
î 

1 


4 
6 
1 
4 
2 
2 
5 
5 
4 
4 




75 
60 
()4 
74 
75 
55 
(>3 
70 
56 
63 


125 

100 

"75 


.34 

77 


Kamoiiraska 

Lac-St-Jean 

Laprairie 


121 

8r 

'V? 


L'Assomption 


51 


Laval 


?9 


Lévis 


Sri 


L'IPlet 


6^ 


Lotbinière 


111 


Ma«kinong(* 


4Ç 


Mutane 


3 
1 
1 
8 
11 
.... 


'4 

i 

2 


3 
1 
1 

8 

11 

1 

3 


"4 


55 
63 
55 
66 
120 


160 

"èô 
55 


10; 


Mégantic 


9f 


Missisquoi 


4r 


Montcalra 


51 


Montréal 


77 


Montmagny 


,5r 


Montmorency 




65 


4? 


Napierville 


7S- 


Nicolet 


2 
11 


2 


4 
11 




55 
115 


60 


15? 


Ottawa 


13£ 



191 



les Institutrices pour l'année scolaire terminée le 30 juin 1898. 





Enseignant dans les écoles protestantes. 




Institutrices laïques brevetées. 


Institutrices laïaues non 
brevetas. 


X 


en 


Dans les 
écoles 


Ayant le 
brevet 


Brevetées 
pour école 


Traite- 
ment 
dans les 
écoles 


Dans les écoles 


Tniitement 

dans 
les écoles 


ï 


œ 
.Si 

-^ 


00 

t 

■*-> 

C 
o 

s 

vu 


00 

s 
00 q 




if 



a 

a 


1 




a* 
*S 

< 






ai 






1 


« 1 

C 
(—1 


X 


X 

X s 

s*" 


11 

X 


7 


58 
2 


5 


11 


52 
2 


49 
2 


10 


4 


$ 

125 
96 


% 

276 


1 






1 


1.50 




64 


35 






2 


30 


























37 


3 
5 


■■■■4 


1 
3 


2 
6 


3 

6 






126 
174 
















3 


47 


3 




sœ 














9 


1^9 
















3y 
10 


"20 

67 

3 

1 


1 

4 
6 


1 
5 
2 
3 






1 
3 
10 
I 
1 






250 
231 
225 




1 


1 






80 


2 


19 
71 


21 

63 

2 




152 
123 

200 
250 






24 


12 


1 




1 




119 




74 
3 


22 
















1 


11 






















11 


19 

"88 
3 
3 

20 

17 

82 

51 

3 

6 

3 


3 

1 

24 


10 

15 
2 


12 
1 

97 
1 
3 

19 

16 
6 

45 
3 
2 
2 


10 

'"87 
2 

3 

20 

15 

12 

33 

3 

5 

1 


12 

1 

24 

1 




181 


218 
100 
249 














*>*> 


9 














1 


9 
18 
10 


1 


131 
133 
120 
121 
156 
219 
178 
126 
219 
151 


1 
1 


2 


3 
1 




85 
112 


400 


115 
4 
3 


19 


3 

1 

14 

7 


4 

2 

40 

13 


3 

3 

33 

25 


"1 


157 
275 
245 
292 














23 
















18 


273 














46 


10 














58 


30 














3 


55 


5 


9 
1 


2 




246 














11 


46 














3 


21 



















3 


































10 


































35 


2 




2 




1 


1 




131 














• 


•> 


15 


















56 


1 


') 


2 


1 


1 


2 




250 


280 














3 


8 
















17 


3 


') 


1 


4 


4 


1 




109 


114 














5 


20 
















9 


2 
38 
55 

5 
154 






2 

40 

64 

4 

50 


1 
36 
56 

3 

28 


1 

7 

12 

3 

145 


2 
20 


158 
113 
128 
115 
370 
















♦> 


1 1 


5 
15 

1 
41 


3 

6 

145 


169 
210 
120 

529 














43 


25 




2 









320 


72 


24 






6 


416 
22 


9 


5 


14 




213 


430 


209 


14 


































2b 


2 




') 











116 



















34 






















5C 


58 


[ 8 


12 


54 


52 


13 


1 


162 


295 


4 




4 




106 




70 



192 



ST.VTisTigPK (iKNKKAi.K Concernant 





KXRKIOX.VXT DAXh 


l LES KCOI.ICK CATllOl.igrKS. 




Institutricvs hiiqut 


»H bri'vetévs. 


Institutrices laïques 
non bRnetées. 


CL 




I»an..les' -Vv«nt 


Hiv 


vetées 


TniiU'- 

nieut 


Traite- . 

ment 


CVtMTlÛ* KT ClTh>. 


pou 


école 


dauH les 


Dans le écoles dans les 


t 








écoles 


écoles 


T 




2 




c 5 

3. s 


i 

c 


1 


0* 

s 
.2* 
B 

1 


.È 

c 
a- 


OIJ 

II 


(C 

s 
W 


1 1 il 

I o 1 


v. 

c 

a 


Modèles et 
académiques. 


c 

'C 

c 


















$ $ 










$ 


$ 




Pontiac 


45 


o 


1 


46 


40 


/ 




15.3 2tK) 


1 




1 




110 




48 


Port neuf 


«.^.î 


v.\ 


12 


ÎH) 


77 


31 




89 


112 


i 




8 




()5 


()() 


116 


Quélx'c, Cl mit/' 


45 


12 


1(5 


41 


24 


;w 




117 


140 


5 




6 




.V) 


55 


()3 


Québec, cité ... 


:U) 


(\ 


13 


23 


13 


23 




ir>() 


167 


() 




2 


4 


1(K) 




42 


Richelieu. . 


51 


4 




55 


•10 


15 




102 


93 


3 




3 




('4 




58 


RiduMond .. 


57 


. • • • 


3 


54 


41 


15 


1 


125 




5 




5 




78 




()2 


Riniouski . . 


Cù\ 


6 


2 


67 


47 


22 




77 


107 


2 




3 




72 


()6 


72 


Rouville 


iH\ 


(> 




72 


3S 


34 




128 


122 


1 


4 


1 


4 


110 


UK) 


77 


Sji^uenav 


15 
14 


1 

:{ 




3 
.... 


13 

ss 

13 


15 
(>6 
13 


1 
22 
'l 




84 
118 
12'l 


120 
114 














16 


Slu'fford 


11 




11 




75 




99 


Iles-de-la-M:uleleine 


14 


Sherbr(X)ke 


17 
1H 


5 


2 


15 
'>3 


14 
IS 


3 
5 




146 
1 53 


169 


1 
1 


•\ 


1 




()() 
75 


94 


18 


Soulan{?i'>» 


?7 


Stanstead 


26 
70 
24 


5 

1 


1 
1 
1 


25 
74 
24 


17 
47 
23 


9 

28 

2 




121 
121 

145 


"i5i 


2 
4 
4 




2 

4 


"4 


60 

59 

KM) 




?8 


St-Hvacinthe 


79 


St-.Ie"an 


29 


St-Maurice 


39 

181 


2 

lî 


6 


41 
13r> 


25 
10»> 


15 
a3 


1 


81 
82 


lis 
93 


5 
6 


2 


7 
5 




()0 
74 


60 


48 


Téniij»c<>uata ... 


14S 


Terreboniie 


77 


2 




79 


72 


7 




119 


165 


1 




1 




60 




80 


Trois-Rivière» . . 


5 
4() 

79 
92 






5 
39 
39 
73 
94 


1 
32 
21 
65 
74 


4 

H 

18 

14 

20 




13S 
















5 


Vaudreuii 


"4 

2 


1 
(> 


146 




1 
2 

5 

7 


1 
1 


2 
3 
5 
7 




120 

113 

9() 

75 


100 


49. 


Verchéres 


118' 77 
98 ... . 
92 84 


42 


Wolfe 


84 


Yamaska 


101 


Totaux et moyennes 
des traitements. . . 




.3955 


353 


209 


4099 


3206 


1098 


4 


102 


120 


272 


41 


278 


35 


74 


109 


4621 



Statistique générale concernant les élèves.— Année scolaire 1897- 



D'après In 

langue | — 
maternelle. 



ÉLÈVES DANS LES DIFFÉRENTES 
Dans les écoles élthueutaires. 1 Dans les écoles 



ANNÉES DU COURS D'ÉTUDES, 
modules. Dans les i 



COMTÉS 
ET CITÉS. 



-S I •« ô 



Argenteuil . 
Arthabaska. 



Beauce 

Beauharuois . 



5,159 
4,338 
8,728 
4,620 
3,663 

Berthier 3,919 

Bonaventuie ■ 3,075 

Brome ' 905 

Chanbly ...; 1.920 

Champlain ' 6i805 

Charlevoix 3,858 

Ch&teaugday j 2,821 

Chicoutimi 3,182 

Compton 2,939 

Deux-Montagnea ' 3,157 

Dorchester I 3,540 

Dnimmond ' 2,770 

Gaspé I 3,320 

Hochelag» 114,609 

Himtingaon j 949 

Iben-ille 2,448 

Jacques-Cartier 3,268 

Joliette ! *,624 

Kamouraska 4,193 

LacSt-Jean 3,309 

Laprairie ! 2,056 

L'. Assomption ( 2,933 

Laval I 2,056 

Léri.) ! 4,632 



1,798 


1,120 


554 


136 


1,966 


1,269 


» 


1,701 


951 


110 


3,432 


2,458 


315: 


1,226 


852 


5i 


1,063 


860 


46 


1,719 


768 


964, 


1,070 


1,125 


1,.551| 


913 


460 


300 


415 


431 


32: 


2,219 


2,197 


r 


1,108 


1,075 



105' 938 



640 



1631 1,048 1,377 
476j 1,462 
877 1,613 

3,725 1,521 
526 



L'Iolet i 2,771 

I/.tbiniire ' 4,008 

Maakinongé 3,077 ■ 

Matane l 4,203 

«i&mk |3_,g7 

Miasisquoi 1 2,600 

Montcalm ! 2 473 

MoEtr&jl Il9,891 

Montinagny 2,385 



€3 



M,062 6,092 1,844 i 

''\ 506 543 437 



6 ô 



649 


116 


415 


76 


015 


86 


582 


54 


276 


32 


317 


.56 


16,758 


976 


237 


35 



Dans les éco 
les modèles 
et les aca 
d(''mie8. 



ÉLÈVES ÉTUDIANT LES DIFFÉRENTES BRANCHES DE L'ENSEIGNEMENT. 



2,G18 
250 



82 


12 


89 




437 


18 


2 




132 


23 


33 




30 


23 


112 


45 


541 


179 


112 


73 


,054 


4,574 


y 


9Q 



43 


278 


100 


9 


84 


2 


531 


26 


1,060 


138 


345 


5 


444 


35 


350 


72 


29 


147 


499 


328 


384 


1 


248 


' 


398 


119 


113 


21 


43 


553 


241 


1 


173 


18 


144 


72 


101 


60 


4,179 


1,062 


102 


332 


385 


38 


795 


205 


427 


20 


353 




194 


6 


332 


33 


308 


11 


343 


9 


790 


100 


217 




149 


135 


125 


11 


262 


4 


271 


69 


212 


291 


207 


40 


1,826 


4,247 


Attrt 


. 



a 
■§ 






£ 


3 


i 


1 

3 


£ 


i 
i 


a 


2,638 


2,967 


2,967 


1,447 


2,938 


3,944 


5,274 


4,812 


2,538 


5,283 


3,917 


3,821 


3,821 


1,667 


4,252 


7,910 


8,640 


8,840 


4,099 


8,649 


4,742 


4,812 


4,763 


2,846 


4,812 


2,315 


3,668 


3,668 


1,587 


3,668 


1,789 


3,924 


3,665 


1,360 


3,407 


3,584 


4,019 


4,015 


1,914 


3,948 


1,848 


2,230 


2,380 


1,868 


2,435 


1,211 


2,099 


2,070 


1,007 


2,099 


6,028 


6,621 


6,621 


4,590 


6,621 


3,859 


3,859 


3,551 


2,394 


3,460 


3,.338 


3,.384 


3,384 


1,873 


3,384 


3,017 


3,066 


3,066 


1,118 


3,066 


4,772 


5,293 


5,268 


2,771 


5,293 


3,262 


3,262 


3,262 


1,526 


3,259 


1,890 


3,703 


3,703 


1,281 


3,703 


2,384 


3,237 


3,233 


1,349 


3,237 


2,763 


2,839 


2,681 


1,341 


4,144 


14,279 


16,136 


16,166 


15,211 


16,121 


2,490 


2,793 


2,795 


1,532 


2,779 


1,312 


2,462 


2,555 


984 


2,168 


2,755 


3,494 


3,494 


1,587 


3,494 


2,065 


4,693 


4,302 


1,767 


4,349 


4,006 


4,193 


4,107 


2,199 


4,108 


3,.31! 


3,311 


3,311 


1,106 


3,311 


2,063 


2,063 


2,063 


1,069 


2,063 


2,883 


2,982 


2,982 


1,220 


2,982 


1,928 


2,056 


2,056 


816 


2,036 


2,616 


4,444 


4,444 


1,942 


4,343 


2,728 


2,776 


2,776 


1,455 


2,776 


3,367 


4,202 


4,202 


1,720 


4,202 


1,402 


3,003 


3,003 


1,269 


3,003 


2,498 


4,088 


3,914 


1,793 


4,288 


3,587 


4,001 


4,001 


1,942 


3,904 


2,716 


3,329 


3,632 


2,242 


3,787 


2,808 


2,861 


2,861 


1,382 


2,861 


27,112 


32,5.55 


32,633 


20,201 


32,420 


KAn 


O 'jno 


O Ono 







4,712 
3,819 



2,510 
3,923 



2,070 
6,621 



3,234 
2,423 
16,186 
2,779 
2,538 
3,494 
2,776 
4,107 
3,311 
2,063 
2,982 
2,008 
4,444 
2,776 
4,202 
3,003 
4,249 
3,742 
3,225 





CP 


S 

s 


1 


102 




163 


24 


102 


6 


251 


69 


239 


30 


145 


29 


148 


98 


97 




95 




96 


47 


229 


30 


147 


67 


163 


17 


82 




95 




123 


16 


68 




32 




67 




505 


49 


187 


196 


162 


32 


255 


65 


74 


13 


206 


122 


82 




147 


18 


285 


79 


60 


12 


208 


39 


187 


22 


185 


58 


104 




93 


1 


176 


23 


198 


194 


116 


32 


339 


388 


lat 





S I f 



a 



1,739 

2,534 

2,118 

3,: 

2,870 

1,162 

1,355 

2,118 

1,341 

785 
3,903 
2,157 
2,332 

797 
3,096 
2,124 
1,078 
1,409 
1,231 



1,311 
1,937 
913 
1,727 
1,470 
1,581 
1,491 
1,175 
2,025 
2,006 
1,713 
18,421 



1,225| 
1,571, 
1,336| 
2,009 



1, 
1,250 



1,037 
1,484 

1.: 

830 



14ê 


181 


116 


4,3S9 


3C 


30 


7 


3,016 


69 


86 


6 


2,977 


114 


141 


26 


2,2Î7 


59 


49 


35 


1,997 


,59 






1,8.3», 
9021 


59 


37 


37 


77 


111 


52 


6,107 


75 


86 




l,930i 


82 


48 


28 


3,3801 


30 


21 


22 


2,426 


131 
33 


6 
49 


2 


4,179 
3,260! 


62 


62 


11 


1.834J 


39 


16 


4 


2,332 


46 


45 


6 


2,124 


326 


295 


125 


14,873 


145 


53 




2,593 


53 


82 


51 


1,632 


110 


111 


86 


2,374 


51 


107 


23 


2,966 


131 


139 


62 


3,501 


8 


8 


8 


3,273 


14 


29 


10 


2,072 


98 


118 


45 


2,982 


26 


63 


4 


2,056 


162 


180 


75 


2,451 


20 


33 


22 


2,440 


85 


82 


69 


2,349 


46 


46 


36 


1,377 


103 


103 


1 


1,274 


117 


179 


47 


2,853 


202 


147 


51 


2,996 


27 


25 


11 


2,711 


1,531 


768 


400 


25,102 




1 


. 


a ooe 



4,193 




3,309 


2 


2,056 


16 


2,933 


49 


2,056 




4,632 


184 


2,771 


5 


4,008 
3,077 ■ 


221 

1 



M(îgantic 

Mtssiijquoi 

Hontcalm — 

Montréal 

Montmagny . . 
Montmorenci. 
Napiervillii . . . 

Slcolet 

OtCa'wa 

Pontiac 

Fortneuf 

<li«Sbec, L'ité . . 
Québec-comté 
Richelieu 4, 



3,187 
2,600 
2,473 
19,891 
2,386 
2,272 
2,154 
6,300 



4,5^7 
9,770 



Richmond 

Kimduski 

Kouyille 

Saguenay 

Sheîford 

Sherbrooke 1 

Sburangea 



1,361 

397 

14,052 

7 

22 



1,893 
4,96î 



2,422 



1,! 

1,437 
1,935 
1,372 
1,235 
1,031 
6,002 
606 



1,165 
1,233 
1,236 
1,061 
253 



Saint-Hyacinthe 

SvJean 

Saint-M:mrice . . 

Témiscouata ' 6,943 

Terrebonne 5,279 

Trois-Rivières 1,272 

Vaudreuil 2,037 

Verchèrea | 2,434 

2,869 1 
4,676 



2,287 
1,679 



Wolf e 

Yamaska 

Iles-de-la- Madeleine, 



Totaux £56,669 47,528 89,866 



322 162 26 249 



664 236 17 423 



59,056 '36,852 16,722 1,763 59,527 



1,562 



12 13 132 



561 38 541 
81 ! 112 



750 610! 494' 2291 1,054 



44i 46) 



21 



335 187j 454 357 
37' 27i 401 



4,006 


4,193 


3,311 


3,311 


2,063 


2,063 


2,883 


2,982 


1,928 


2,056 


2,616 


4,444 


2,728 


2,776 


3,367 


4,202 


1,402 


3,003 


2,498 


4,088 


3,587 


4,001 


2,716 
2,808 


3,329 
2,861 



2,262 



19: 460 183 



321 36 17; 672 



40 

27,112 
1,549 
25 2,294 
19 1,006 
14j 0,093 
30lj 10,018 
257! 2,520 
2} 4,757 
866 11,436 



209 3,379 

1: 2,351 

12' 3,096 

I 

2 405 

266| 3,236 

324I 3,023 

21 j 1,944 

270, 2,965 

46 3,' 

70! 1,482 
811 



25^ 4,571 

11 5,304 

371 1,160 

28' 2,060 

....\ 1,232 

30 3,059 

...) 3,851 



565 



2,294 
2,236 
5,588 
9,739 
3,012 
4,815 
11,49' 
3,994 
4,091 
3,753 
3,143 
2,277 
774 
4,033 
3,445 
2,161 
4,085 
3,331 
2,639 
2,426 
6,007 
5,424 
1,323 
2,224 
2,435 
3,125 
4,667 
1,010 



4,107 
3,311 
2,063 
2,982 
2,066 
4,444 
2,776 
4,202 
3,003 
3,914 
4,001 
3,632 
2,861 
32,633 
2,392 
2,294 
2,236 
6,306 
9,740 
2,977 
4,825 
11,497 
3,994 
4,091 
3,769 
3,198 
2,277 



2,199 4,108 4,107 
1,106 3,311 3,311 



1,069 
1,220 
816 
1,942 
1,455 
1,720 
1,259 
1,793 
1,942 
2,242 



2,063 2,063 
2,982 2,982 
2,036 



4,343 
2,776 



4,344 
1,739 
2,815 
7,137 
2,083 
1,870 
2,228 
1,796 
1,672 



2,426 
5,360 
6,424 
1,323 
2,234 
2,435 
3,126 
4,677 
1,010 



4,928 2,862 

3,445 

2,161 

4,061 

3,331 



l.i 

2,402 
2,052 
1,324 
769 
3,377 
3,422 



3,904 
3,787 
2,861 
32,420 
2,392 
2,294 
l.i 

6,304 
11,100 
3,275 
4,806 
11,497 
3,994 
4,082 
3,669 
3,247 
3,407 
814 
4,850 
2,488 
2,161 
3,570 
6,006 
2,265 
2,418 
5,085 
6,357 



4,444 
2,776 
4,202 
3,003 
4,249 
3,742 
3,226 
2,861 
32,730 
2,392 
2,294 
2,236 
6,304 
11,221 
3,830 
4,715 
11,497 
3,811 



3,717 2,970 1,997 1,032, 17,140, 10,96542,652 11,325 244,912290,330289,938 



1,295 
1,206 
1,766 
2,346 
426 



2,219 
2,435 



3,217 
2,324 
812 
4,336 
3,420 
2,161 
3,850 
2,523 
2,362 
2,418 
6,322 
5,424 
1,323 
2,224 
2,436 



1,031 


2,339 


77 


161 


31 


135 


37 


136 


91 


169 


183 


410 


102 


85 


128 


201 


565 


1,682 


173 


241 


22 


108 


148 


71 


66 


166 



1,482 



513 
1,041 
4,673 
1,059 

135 



712 1,459 131 139 



913 
1,72' 
1,470 
1,681 
1,491 
1,176 
2,026 
2,006 
1,713 
18,421 
1,013 
1,564 
692 
3,438 
6,300 
1,703 
2,244 



1,187 
1,801 



11,234 



1,488 
520 

3,977 
690 
482 



135 


12 


11 




99 




5 





1,008 


224 


2,214 


908 


167 


20 


2,037 


867 


1,643 


1,160 


1,414 


435 


2,364 


1,388 


2,766 


1,123 


1,094 


361 


799 


226 


2,620 


690 


3,347 


872 



788 


270 


1,274 


418 


927 


130 


1,163 


327 


2,110 


322 


430 


83 


148,346 


59,094 



1,037 
1,484 



8,622 
789 

1,182 
642 



1,446 
2 066 



1,491 
1,844 



782 
1,021 



3,501 2,128 
3,273 8,273 
2,072 827 
2,932 1,092 

2,060 

2,451 

2,440 

2,34(1 

1,377 

1,274 



431 
1,576 

1,748 

1,440 

1,297 

760 



2.996 



2,711 

400| 25,102 

2,320 



10 



2,264 
1,086 
6,180 
8,811 
2,636 
3,821 
9,674 
2,264 
1,245 
3,270 
1,241 
2,921 
269 
3,019 
3,127 
1,986 
3,236 
3,700 
1.1 

3,619 
6,061 



2,703 
3.786 



1,294 
1,402 
688 
1,296 
4,588 
313 
2,884 
1,264 
1,146 
267 
424 
816 



728 
1,198 
1,781 
748 
56S 
217 
60S 
796 



i^PPENDICE .\o VI. 



rATISTIQUE GENERALE DES ECOLES DE CHAQUE COMTE DE LA 
PROVINCE ET DES CITES DE MONTREAL ET DE QUEBEC. 



196 

Statistique générale des écoles. — Division par comtés et cités. 



COMTÉ DARGENTEUIL. 

Nombn' (îo iminicipuliU'S sous le contriMe des catholiques 17, des proteetantu 20 

Nombre île maisons dV'cole 91 

Valeur des propriétés immobilières imposables $2,000,575 00 

Contributions des miinieij>alit(''s scolaires l(i,704 00 

Contributions du vrouvernement i>onr les t'eoles du comté '2,S(\\) 50 

Valeur dfs maisons d'éc>)le et du mobilier scolaire 53,855 00 

Nombre d'enfants de 5 A 10 ans dans le i-omtc 5,004 

FJéves tle 5 A 10 ans «pii ni\t fréqueuté les écoles du comté 2,8(50 

Klcves au-dessus de 10 ans 101 

Nombre d'écoles élémentaires S2 écoles modèles 3 

Nombre d'académies 1 collège classicpie 

Elèves des écoles élémentaires 2,554 des écoles modèles 139 

Klèves <les acadénues 274 des collèjjjes classitpjes 

Klèv»*s dans le cours élémentaire 2,81S coury m»)dèle 122 

Elèves dans le cours académique 27 cours classique 

Klèves fraïu.ais l.lOi) Elèves anglais 1,708 

Elèves callioliipies 1,201 Elèves protestants 1,700 

Instituteurs laïques brevetés 3 Traitenient moyen $558 00 

** '* non brevetés Traitement moyen 

mstitutrices laïques brevetées M» Traitement moyen.. 135 00 

" " non brevetées 2 Traitement moyen 105 00 

Instituteurs religieux Institutrices religieuses 7 



COMTÉ DARTHABASKA. 

Nombre de municipalités sous le contrôle des catholiques 20, des protestants 1 

Nombre de maisons d'école 131 

Valeur des propriétés immobilières imposables $2.958,270 00 

Contributions des municipalit»''s scolaires 10,057 00 

Contrilmiions du gouvernement pour les écoles du comté 3,103 15 

Valeur des maisons d'école et du mobilier scolaire 254,040 00 

Nonjbre d'enfants <le 5 à ](> ans dans le comté 5,502 

Elèves de 5 à 10 ans qui ont fréquenté les écoles du comté 5,234 

Elèves au-dessus de 10 ans 01 

Nombre d'écoles élémentaires 119 écoles modèles 9 

Nombre d'académies 1 collèfre classique 

Elèves des écoles élémentaire 4 178 <les écoles modèles 998 

Elèves des académies 119 des coUèj^es classiques 

Elèves daîis le cours élémentaire 5,000 cours modèle 242 

Elèves d ins le cours a'jadémique 53 cours clsssique 

Elèves français 5,159 Elèves anglais 1.30 

Elèves catho iques 5,242 Elèves protestants 53 

Instituteurs laïques brevetés Traitement moyen 

** " non brevetés Traitement moyen 

Institutrices laïques brevetées 125 Traitement moyen $85 00 

" " non brevetées 10 Traitem-^nt moyen 85 00 

Instituteurs religieux 19 Institutrices religieuses, 35 



]^7 
Statistique générale des écoles. — Di vision par comtés et cités. — Suite. 



COMTÉ DE BAGOT. 

Nombre de iminicipalités suus le contrôle des catholique«, 15, des protestant» 

Nombre de maisons d'école 83 

Valeur des propriétés immobilières impofables $4,y99,ls9 00 

Contributions des municipalités scolaires 15,9;:Jy 00 

Contributions du gouvernement ix)ur les écoles du comté 2,703 07 

Valeur des maisons d'école et du mobilier scolaire 97,976 00 

Nombre d'enfants de 5 il 10 uns dans le comté 4,493 

Elèves de 5 il 16 ans qui ont fréquenté les écoles du comté 4,30S 

Elèves au-dessus de 16 ans .• 44 

Nombre d'écoles élémentaires bO écoles modèles 8 

Nombre d'académies 1 collège classique 

Elèves des écoles élémentaires 3,567 des écoles modèles 728 

Elèves des académies 57 des collèges classiques 

Elèves dans le cours élémentaire 4,209 cours modèle 137 

Elèves dans le cours académique 6 cours classique 

Elèves français 4,838 Elèves anglais 14 

Elèves catholiques 4,346 Elèves protestants 6 

Instituteurs laïques brevetés 4 Traitement moyen $312 00 

" " non brevetés Traitement moyan 

Institutrices laïques brevetées 80 Traitement moyen 112 00 

" " non brevetées 4 Traitement moyen 55 00 

Instituteur» religieux 4 Institutrices religieuses 30 



COMTE DE BEAUCE. 

Nombre de municipalité» sous le contrôle des catholiques. 28 ; des protestant» 2 

Nombre de maison» d'école 234 

Valeur des propriétés immobilières imposables $5,923.93fi 00 

Contributions des municipalités scolaires 25,533 00 

Contributions du gouvernement pour les écoles du comté 5,839 91 

Valeur des maisons d'école et du mobilier scolaire 166,625 00 

Nombre d'enfants de 5 à 16 ans dans le comté 11,248 

Elèves de 5 il 16 ans qui ont fréquenté les écoles du comté 8,708 

Elèves au-dessus de 16 ans 130 

Nombre d'écoles élémentaires 217 écoles modèles 9 

Nombre d'académies 5 collège classique 

Elèves des écoles élémentaires 7,421 des écoles modèles 817 

Elèves des académies 600 des collèges classiques 

Elèves dans le cours élémentaire 8,463 cours modèle 302 

Elèves dans le cours académique 73 cours classique 

Elèves français 8,728 Elèves anglais •, 110 

Elèves catholiques 8,784 Elèves protestants 54 

Instituteurs laïques brevetés Traitement moyen 

" " non brevetés 1 Traitement moyen $92 00 

Institutrices laïques brevetées 199 Traitement moyen 78 00 

" " non brevetées 23 Traitement moyen 65 00 

Institateurs religieux ......•• 12 Institutrices religieuses 37 



198 



Statistique jjéiu^rale des écoles. — Division par comtés et cités. — Suite. 



COMTÉ DE HEAUHARNOIS. 

Nombre de inuni«Mpalitt''a sems le contnMe des oatholiquea, 8, des protestants 4 

Nombre de maisons d'école 5G 

VaU'ur des proprirlrs immobilir-res imposables $5,:{G(),398 00 

Contributions des mnnicipalitts si-oluires I7,H56 00 

i'oatribulio/is du j^ouvernement pour les écoles du comté 3,530 32 

Valeur des maisons d'école et du mobilier scolaire 295.203 00 

Nombre d'enfants de 5 à 10 ans dans le comté 6,'282 

Klôves de ô .\ \i\ ans tpii ont fréipienU' les écoles du comtt'' 4,752 

KK'Vi's au-dessus de 10 ans 130 

Nombre ilVcoles élémentaires 48 écoles nuxlèles 7 

Nombre d'acailémies 3 collè^re classi(jue I 

Kléves ded écoles élémentaires 2.SS3 des écoles modèles 889 

Kléves des académies I,(H>3 des col K^es classiques 53 

KlCves dans le cours élémentaire 4,4.s5 cours modèle 277 

Elèves dans le cours académu|ue 73 (*ours classiipie 53 

Klèves fran»;ais 4,571 Klèves anglais 317 

Elèves catln>li»jues 4,012 Elèves protestants 27() 



Instituteurs laïques bn-vetés. 

" non brevetés.. 

Instirutrices laïque* brevetées 

non brevetées. 
Instituteurs religieux 



Traitement moyen $.520 00 

1 Traitement moyen 277 00 

55 Traiteuïent moyen 143 00 

7 Traitement nu)ven 70 00 

38 Institutrices religieuses 47 



COMTE DE BELLECHASSE. 

Nombre de municipalités sous le contrôle des ca'.holiques, 14, des protestants 

Nombre de maisons d'école 90 

Valeur des propriétés immobilières imposables $2,892,072 00 

Contributions des municijtalités scolaires 11,761 00 

Contributions du gouvernement ix)ur les écoles du comté 2,520 51 

Valeur des maisons d'école et du mobilier scolaire 89,535 00 

Nombre d'enfants de 5 ;\ 10 ans dans le comté 4,659 

Elèves de 5 à 10 ans qui ont fréquenté les écoles du comté 3,646 

Elèves au-dessus de 16 ans 22 

Nombre d'écoles élémentaires 84 écoles modèles 9 

Nombre d'aca'lémies 2 collège classique 

Elèves des écoles élémentaires 2,S02 des écoles modèles 757 

Elèves des académies 109 des collèges classiques 

Elèves dans le cours élémentaire 3,483 cours modèle 163 

Elèves dans le cours académique 22 cours classique 

Elèves français 3,663 Elèves anglais 5 

Elèves catholiques. 3,607 Elèves protestants 1 

Isntituteurs laïques brevetés 4 Traitement moyen $241 00 

" '• non brevetés 

Institutrices laïques brevetées 

" " non brevetées 

Instituteurs religieux 



78 
4 



Traitement moyen 

Traitement moyen 82 00 

Traitement moyen 68 00 

Institutrices religieuses 29 



199 



Statistique gén^reAe des écoles. — Division par comtés et cités. — Suite. 



COMTÉ DE BEKTHIER. 



Nombre (lo municipiilitOH houh le contrôle des catlioliquen, 15. de« protestantH . 

Nombre de miiiHoiiH d'école 

Valeur des propriétx'H immobilières imponabh.'H 

Contributions des municii)alités scolaires 

Contributions du gouvernement pour les écoles du comté 

Valeur des maisons d'école et du mobilier scolaire 

Nombre d'enfants de 5 à KJ ans dans le comté 

Elèves de 5 à 10 ans qui ont fréquenté les écoles du comté .... 

Elèves au-dessus de Iti ans 



Nombre d'écoles élémentaires ()•'^ 

Nombre des académies ."> 

Elèves des écoles élémentaires ;î,0.'>4 

Elèves des académies 283 

Elèves dans le cours élémentaire o,700 

Elèves dans le cours académique '.V.) 

Elèves français 3,î)iy 

Elèves catboliques 3,931 

1 

1 

()4 

5 

17 



Instituteurs laïques brevetés 

" " non brevetés. 

Institutrices laïques brevetées 

" " non brevetées, 

Instituteurs religieux 



écoles modèle.". . . . . 

collège classique 

des écoles modèles 

des collèges classiques, 

cours modèle 

.... cours classiciue , 

Elèves anglais 

Elèves protestants 

Traitement moyen 

Traitement moyen 

Traitement moyen 

Traitement moyen 

Institutrices religieuses 



1 

74 

$5,409,181 OC) 

12,»i8« OU 

2,033 49 

1(>(J,042 OO 

4,012 

.3,895 

70 

9 



CAS 
220 



40 
34 

$420 00 

800 00 

118 00 

60 00 

39 



COMTÉ DE BONAVENTURE. 



90 



Nombre de municipalités sous le contrôle des catholiques, 20, des protestants 11 

Nombre de maisons d'école 110 

Valeur des propriétés immobilières imposables SI, 800 .935 00 

Contributions des municipalités scolaires 13,370 00 

Contributions du gouvernement pour les écoles du comté 3,820 48 

Valeur des maisons d'école et du mobilier scolaire 47,773 00 

Nombre d'enfants de ô à Ki ans dans le comté 0,023 

Elèves de 5 à 10 ans qui ont fréquenté les écoles du comté 4,tX)0 

Elèves au-dessus de 10 ans 33 

. . . .écoles modèles 8 

collège classique 

.... des écoles modèles 0()8 

.... des collèges classiques 

.... cours modèle 234 

cours classique 

Elèves anglais ÎH>4 

Elèves protestants 839 

Traitement moyen $170 00 

Traitement moyen 

Traitement moyen 112 00 

Traitement moyen W 00 

.... Institutrices religieuses 1'^ 



8 



Nombre d'écoles élémentaires 

Nombre d'académies 

Elèves des écoles élémentaires 3,;)71 

Elèves des académies 

Elèves dans le cours élémentaire 3,797 

Elèves dans le cours académique 

Elèves français 3,075 

Elèves catholiques :>,200 

Instituteurs laïques brevetés l 

'* " non brevetés 

Institutrices laïques brevetées 104 

*' " non brevetées I 

Instituteurs religieux 



t!00 

STATisTigrE j^onônilo dos écoles. — Division pur comtés ot cités — Suite. 



COMTÉ DE BROME. 

Nombre de inunicipalito» 8ou8 le contrôle des catholiques, 9, des protestants 9 

Nombre «le muuhoiih tlVM*<>le 108 

Valeur Av» }«roprirtr8 ininmbilit^res imposables $;^,930,570 (X) 

Contributions des muinrij»alitÔ8 noolairos 18,028 00 

Contributions «lu j^ouvornomcnt iH)ur les miles «lu comté 2,lir)2 95 

Valeur <!»'« maisons d'iVoU* et du mobilier scolaire 49 750 00 

Nombre tl'enfauls do 5 ;\ H» ans tlans le comté 2,9(i4 

Elèves de 5 ;\ Vi ans qui ont fréquenté les écoles du coniU'' 2,:}84 

Elèves au-<lcs8U8 de IC» ans (JH 

Nombre d'éroles élémentaires 9<) écoles modèles 1 

N«mïbre d'aïadémies. 2 collé^re classique 

Elèves des écoles élémentaires 2,ir».'i des écoles modèles 77 

Elèves des académies 21(> des collèijiîs classicpies 

Elèves dans le cours élément^iire 2,:i35 cours modèle 93 

Elèves dans le cours académiqu»' 28 cours classique. 

Elèves français 90.'> Elèves anglais 1,551 

Elèves catholiques O'.i" Elèves protestants 1,523 

Instituteurs laïques brevetés 7 'I raitenienl moyen r 347 

" " non brevetés Traitement moyen 

Institutrices laïques brevetées \h\ Traitement moyen 132 

" " non brevetées 2 Traiteinent moyen 120 

Instituteurs religieux Institutrices relijçieusea 



COMTft DE CHAMBLY. 

Nombre tle municipalités sous le contrôle des catholiques, 11 ; des protestants 3 

Nombre de maisons d''Cole 40 

Valeur des maisons d'école et du mobilier scolaire $6,071,675 00 

Contributions des municipalités scolaires 17,174 00 

Contributions du gouvernement pour les écoles du comté 1,730 71 

Valeur des maisons d'école et <lu mobilier scolaire 128,778 00 

Nombre d'enfants de 5 A 16 ans dans le comt('^ 2,760 

Elèves de 5 à 16 ans qui ont fréquenté les écoles du comté 2,181 

Elèves au-dessus de 16 ans 39 

Nombre d'écoles élémentaires 34 écoles modèles 8 

Nombre d'académies 1 collège classique 

Elèves des écoles élémentaires 1.179 des écoles modèles 891 

Elèves des académies 150 des collèges classiques 

Elèves dans le cours élémentaire.. 1,978 cours modèle 229 

Elèves dans le cours académique IH cours classique 

Elèves français 1,920 Elèves anglais 300 

Elèves catholiques 1.9.5S Elèves ]»rotestants 262 

Instituteurs laïques brevetés 8 Traitement moyen $390 00 

" " non brevetés Traitement moyen 

Institutrices laiiquee brevetées 34 Traitement moyen 155 00 

" " non brevetées 1 Traitement moyen 60 00 

Instituttturs religieux 14 Institutrices religieuses 12 



201 



Statistique générale des écoles. — Division par comtés et cités, — Suite. 



COMTÉ DE CHAMPLAIN. 



Nombre de municipalit<''8 bous le contrôle des catlioliquee 22, des protestants 

Nombre de muisoiiHdV'cole 

V^alenr des propriétcH immobilières imposables 

Contri])utions des municipaiitiés scolaires 

Contributions du gouvernement i)Our les écoles du comté 

Valeur des maisons d'école et du mobilier scolaire 

Nombre d'enfants de 5 à 10 ans dans le comté 

Elèves de 5 à 10 ans qui ont fréquenté ks écoles du comté ". 

Elèves an-dessus de 10 ans 

Nombre d'écoles éléuïentaires 110 écoles modèles 

Nombre d'acadéndes 4 collège classique 

p]lèves des écoles élémentaires ô,171 des écoles modèles 

Elèves des académies 511 des collèges classiques 

p]lèves dans le cours élémentaire 0,20l> cours modèle 

Elèves dans le cours académique 00 cours classique 

Elèves français 0,005 Elèves anglais 

Elèves catholiciues 0,008 Elèves protestants 

Instituteurs laïques brevetés 5 

" " non brevetés 1 

Institutrices laïques brevetées 120 

" " non brevetées 5 

Instituteurs religieux 10 



1 

i:îo 

$5,425,485 (X) 

.3,5î53 29 
112,865 00 

7,213 

0,570 

01 

11 



955 
308 



Traitemeiit moyen 

Traitement moyen 

Traitement moyen 

Traitement moyen 

Institutrices religieuses 



32 

29 

<>2-2 00 

90 Oi) 

85 œ 

56 00 



COMTÉ DE CHARLEVOIX. 



Nombre de municipalités sous le contrôle des catholiques, 15, des protestants 

Nombre de maisons d'école 90 

Valeur des propriétés immol)ilières imposables $2,932,044 00 

Contributions des municii)alités scolaires 7,191 00 

Contributions du gouvernement pour les écoles du comté -,9i'5 83 

Valeur des maisons d'école et du mobilier S(;olaire 112,800 00 

Nonibrt; d'enlants de 5 à 10 ans dans le comté 4,8t;)4 

Elèves de 5;\ 10 ans (pi i oui. fréquenté les écoles du comté 3,828 

Elèves au-dessus de 10 ans 31 

Nombre d'écoles élémentaires 85 écoles modèles 8 

Nombre d'académies :> collège classiiiue 

Elèves des écoles élémentaires 3,0()5 des écoles modèles A'2- 

Eléves des académies 372 des collèges classiques 

Elèves dans le cours élémentaire 3,()()ii cours modèle 



Elèves dans le cours académique 27 

Elèves français 3 858 

Elèves catholiques 3,859 

Instituteurs laïques brevetés 3 

'• non brevetés 

Institutrices laïques brevetées 85 

" " non brevetées. ... 14 
Instituteurs religieux 



172 

i 



cours classique i 

Elèves anglais 

Elèves jirotestants 

Traitt-ment moyen $-252 00 

Traitement moyen 

Traitement moyen 70 (X) 

Traitement moyen 55 00 

Institutrices religieuses 11 



Statistique générale des écoles. — Division par comtés et cités. — Suite, 



COMTÉ DE chati:auouav. 

Nombit» (le niunicipaliU-s hoiw le contrôle des catholiques, 11. des protestants <> 

Nombre de maisons (IVrole 7J) 

Valeur «les propriétés iminol>iliére8 imposables $r>,2S9,02r) ()() 

Contributions des muni(ip:ilit«'S sctilaires 14,782 (M) 

Contributions du ^'»)uvernfnient i>our les écoles du comté I,.s32 39 

Valeur des maisons d'école et du mobilier scolaire 0)4,450 (K) 

Nombre d enfanta île ."> à l(i ans dans lo comté 3,329 

hlèves de .'> é 1») ans «jui «>nt fréquenté les écoles du comU'' 3,329 

Elèves au-dessusde 1(> ans 59 

Nombre d'écoles élémentaires 71 écoles modèles 5 

Nombre d'académies 2 ... .collège classitjue 

Elèves des «rôles éléuicntaires 2.593 dej» écoles modèles 5(51 

Elèves tics acadénues 234 des coIIè>;cs classiques 

Elfves dans le coui-8 élémentaire 3,171 couis modèle 1(>3 

Elèves dans le cours acailémitiue 54 cours classique 

Elèves français 2.S21 Elèves an^'lais 507 

Elèves catholicpies 2,781 Elèves protestants (K)7 

Instituteurs laï<iae6 brevetés 5 Traitement moyen $350 00 

" " non brevetés Traitement moyen 

Institutrices laïques brevetées 73 Traitement moyen 146 04 

non brevetées 2 Traitement moyen 105 (X) 

Instituti'urs religieux 4 Institutrices religieuses Il 



COMTÉ DE CHICOUTIMT. 

Nombre de municipalités sous le contrôle des catholiques, IH, des protestants 1 

Nombre <le maisons d'école 73 

Valeur des propriétés immol)ilières imjwsables $1,813,463 (X) 

Contributions des nmnieipalités scolaires 7,168 00 

Contributions du gouvernement pour les écoles «lu comté 4,133 39 

Valeur «les maisons d'école et du mobilier scolaire 1 14,170 00 

Noml)re «l'enfants «le 5 à 16 ans dans le comté 3,525 

Elèves de 5 A 1<> ans qui ont fréquenté les écjles du comté 3,233 

Elèves au-dessus de 16 an;' 119 

Nombre d'écoles élémentaires 65 écoles modèles 7 

Nombre d'académies 1 collège classifjue 1 

Elèves «les écoles élémentaires 2,311 des écoles modèles 675 

Elèves des académies 20;î des collèges classiques 163 

Elèves dans le cours élémentaire 3,052 cours modèle 116 

Elèves dans le cours académique 120 cours classique 64 

Elèves français » 3,.345 P^lèves anglais 7 

Elèves catholiques 3,330 Elèves protestants 22 

Instituteurs laïques brevetés 2 Traitement moyen $215 00 

*' " non brevetés Trai<^ement moyen 

Institutrices laïques brevetées 79 Traitement moyen 78 86 

*' " non brevetées 1 Traitement moyen 55 00 

Instituteurs religieux 17 Institutrices religieuses 9 



203 



Statistique gonérale des écoles. — Division par comtés et cités. — SvAte. 



COMTÉ DE COMPTON. 



N'ombre de inunicipalit's sous le contrôle des catholiques, 20, des protestants 18 

Nombre de maisons d'rcole l-Hi 

N'aleur des propri('t(''S immobilir*res imposables $4,52«>.7ÎK) (J() 

Contributions des municipalités scolaires 31,9'.K) W 

Contributions du gouvernement pour les écoles du comté 4,oll 94 

Valeur des maisons d'école et du mobilier scolaire S4,A('»() (l) 

Nombre d'enfants de ô ;\ k; ans dans le comté 5,741> 

Elèves de 5 à IG ans qui ont fréquenté les écoles du comté 5,125 

Elèves au-dessus de IG ans 1<;.S 

Nombre d'écoles élémentaires IGO écoles modèles IC 

Nombre d'académies 2 collège classique 

Elèves des écoles élémentaires 4,392 des écoles mcnlèles 75:i 

Elèves des académies 148 des collèges classiques 

Elèves dans le cours élémentaire 4,945 cours modèle 289 

Elèves dans le cours académique 59 cours classique 

Elèves français 2,939 Elèves anglais 2,354 



Elèves catholiques 3,037 

Instituteurs laïques brevetés 3 

'* *' non brevetés 

Institutrices laïques brevetées 170 

" '* non brevetées 15 

Instituteurs religieux 4 



Elèves protestants 2,256 

Traitement moyen $ 462 00 

Traitement moyen 

Traitement moyen 142 54 

Traitement moyen 115 00 

Institutrices religieuses 9 



COMTÉ DES DEUX-MONTAGNES. 



Nombre de municipalit<'S sous le contrôle des catholiques, 14, des protestants 4 

Nombre de maisons d'école 69 

Valeur des propriétés immobilières imposables $3.SH1.102 00 

Contributions des municipalités scolaires 12,377 00 

Contributions du gouvernement pour les écoles du comté l,i)67 03 

Valeur des maisons d'école et du mobilier scolaire 100,695 00 

Nombre d'enfants do 5 à 16 ans dans le comté 3,435 

Elèves de 5 à 16 ans qui ont fréquenté les écoles du comté 2,425 

Elèves au-dessus de IG ans S8 

Nombre d'écoles élémentaires 62 écoles modèles 6 

Nombre d'académies 2 collège classique 

Elèves des écoles élémentaires 2,398 des écoles modèles 62î) 

Elèves des académies 235 des collèges classiques 

Elèves dans le cours élémentaire 3J01 cours modèle 136 

Elèves dans le cours académique 25 cours classique 

Filèves français 3,157 Elèves anglais 

Elèves catholiques 3,1S8 

Instituteurs laïques brevetés 2 

'* " non brevetés 

Institutrices laïques brevetées 

" '' non brevetées 

Instituteurs religieux 11 



()0 
•> 



105 

Elèves protestants 74 

Traitement moyen § 350 00 

Traitement moyen 

Traitement moyen 133 

Traitement moyen 83 

Institutrices religieuses 



204 

Statistiqie gt'nt''iale dos écoles. — Division par comtes et cites. — Suite. 



COMTÉ DE DORC^HESrER. 



Ndijbrt' do munie ijaliti'p w uh lo contrôle dop cal boliquce, 17. <lot< protewtantH. 
Nt'iubtv do inaisiinH dWolc 



3 

IKi 

VaK'ur iIih ]m \nu\(ti iininobilit>i\»8 inijHiwiblc8 $2,974,78r) 00 

(^>ntributi« ns dot* nninici]ialito« soolain^H 10.904 00 

Contributions «in gouvornoniont ]xnir Ioh oc(do8 du oon»t<^ 2,070 AH 

Valour d» s n.MiM>nH d'» oolo ot du niobilior M'olairo 43,(»10 00 

N(^n»biv d*onfant*< do T) :\ IT» :aiH d-AUx lo couïtô 4,2^5 

KIi vo.^ <io ô j\ h; jin.« (jui ont fntpuntô Ioh ôooU's du coint<^ 3,070 

Kit vos au (lo>.*«iis dv IC) ans 27 

Noinbro d'roolos ôlôujontairot? 111 ... .ôcolos uukIoIos 

N« nibn» d'aoailôniioi» 1 collige classiquo 

Eli'vot* do.s oc» 'loH ('^l<!^niontaireH . 3,153 dot^ ôoolo« niodt^loH 405 

Klo\'e8 doti acad('niie8 85 dcH collogos olassiqr.oH 

Elovos dan.** lo oours ('•lôinontaire 3,576 cours niotU" lo 110 

Elovos dans lo oour« aoadt'iniiiue 11 cours classicjuo 

EK vos franviiis 3,540 KK" vos anglais. 1()3 

Elôvos catliolique« 3,('>54 Elovos protestants 40 

Instituteurs laïques brevotos 1 Traitoniont moyen $300 00 

•* non brevet^'8 Traitement nioyon 

Institutrices» laïques brevet<^e8 1(V> Traiti-mont moyen 82 64 

" ** non brevetées 13 Tiait<'ment moyen 68 00 

Instituteurs religieux Institutrices religieuses 10 



COxMTÉ DE DRUMMONl). 

Nombre de municipalit<^s sous le contnMe dos catholi(iues, 13, des protestants 7 

Nombre do maisons d'école 94 

Valeur des propri«'t<'s immobiliôres imjxisables 152,303,816 00 

Contributions dos municipalitt's scolaire.** 14,387 00 

Contributions du gouvoniomont pour les écoles du comté 2,174 30 

Valour dos mai-^^ons d'éc(»lo ot du mobilier scolaire 59,815 00 

Nombre d'enfants de 5 à 10 ans dans lo comté 3,807 

ICléves de 5 A 10 ans qui ont frtkiuenté les écoles du comté 3,190 

KlC-ves audos.-sus de 10 ans 56 

Nombre d'écoles élémentaires 90 .... écoles modèles 4 

NVmibre d'académies 1 .... collège classicpio 

Elèves dos écoles élémentaires 2,855 dos écoles modèles 297 

Elèves dos académies 91 des collèges classiques 

Elèves dans le cours élémentaire 3,122 cours modèle 108 

Elèves dans le cours académique 10 c(Mirs classique 

Elèves franvaii^ 2,770 Elèves anglais 476 

Elèves cat hojiques 2,848 Elèves protestants 398 

Instituteurs laïques brevetés 4 Traitement moyen $187 50 

*' " non brevetés Traitement moyen 

Institutrices laïques brevetées 94 Traitement moyen 103 15 

" •' non brevetées ... 5 Traitement moyen 64 00 

Instituteurs religieux Institutrices religieuses 19 



205 

Statistique générale dos écoles. — Division par comtés et cités. — Suite. 



COMTÉ DE GASPÉ. 

Nombre de municipalit<'8 sous le<,ontrAle des catholiques, 41, des protestants 12 

Nombre de maisons d'école 112 

Valeur des pronnéU'îS immobilières imposables^ $1,972,178 00 

Contributions aes municipalités scolaires 13,421 (O 

Contributions du gouvernement pour les écoles du comté 5,449 97 

Valeur des maisons d'école et du mobilier scolaire 41,25.5 fK> 

Nombre d'enfants de 15 â IG ans dans le comté 7,720 

Elèves de 5 à 16 ans qui ont fréquenté les écoles du comté 4,172 

Elèves au-dessus de Ki ans 25 

Nombre d'écoles élémentaires 106 écoles mo<lèles 8 

Nombre d'académies collège classique 

Elèves des écoles élémentaires 3,735 des écoles moilèles 462 

Elèves des académies des collèges classiques 

Elèves dans le cours élémentaire 4,051 cours modèle 144 

Elèves dans le cours académique 2 cours classiciue 

Elèves français 3,31:0 Elèves anglais 877 

Elèves catholiques 3,784 Elèves protestants 413 

Instituteurs laïques brevetés Traitement moyen 

*• ** non brevetés Traitement moyen $ 

Institutrices laïques brevetées 104 Traitement moyen 109 18 

" " non brevetées 6 Traitement moyen 69 (X) 

Instituteurs religieux Institutrices religieuses 



COMTÉ D'HOCHELAGA. 

Nombre de municipalités sous le contrôle des catholiques, 29, des protestants 17 

Nombre de maisons d'école 83 

Valeur des propriétés immobilières imposables $42.155 403 00 

Contributions des municipalités scolaires i:)6,978 00 

Contributions du gouvernement pour les écoles du comté S,217 00 

Valeur des maisons d'école et du mobilier scolaire 1.108,371 00 

Nombre d'enfants de 5 î\ 16 ans dans le comté 19,968 

Elèves de 5 il 16 ans qui ont fréquenté les écoles du comté 16,613 

Elèves au-dessus de 16 ans 328 

Nombre d'écoles élémentaires 58 écoles modèles 21 

Nombre d'académies 7 collège classique — 

Elèves des écoles élémentaires 6,681 des écoles modèles 8,008 

Elèves des académies 2,252 des collèges classiques 

Elèves dans le cours élémentaire 15,393 cours modèle l,3t)5 

Elèves dans le cours académique 183 cours classique 

Elèves françc^is 14,60<) Elèves anglais 2,332 

Elèves catholiques 15,137 Elèves protestants 1.804 

Instituteurs laïques brevetés 14 Traitement moyen $439 00 

" " non brevetés 5 Traitement moyen 190 00 

Institutrices laïques brevetées 72 Traitement moyen 221 64 

" " non brevetées 17 Traitement moyen 150 00 

Instituteurs religieux 150 Institutrices religieuses 273 



Statistique g«^iu^rale dos écoles. — Division par comtés et cités. — Suite, 



COMTÉ DE HUNTINGDON. 

Nombre de municipaliU's «oiis lo contnMe des catholiques 10, dos protestants 10 

Nombre de maisons d'rcole . 04 

Valeur îles j>roprirU''S inimohilii-res imiwsablcy $4,2r)H,()(>S 00 

( onlrihutions des niuniripalitrs .scolaires 17,r>()7 00 

Contributions du jjouverneinent pour les t'-coles du comté -,445 12 

Valeur de« maisons ilV'ooJe et du mobilier scolaire (>s,;)r)0 00 

Nombre li'enfants de '> A 1(» ans ilans le comté :>,017 

Klèves de .'> A 10 ans qui ont fréquenté les éci>les du comté L',()44 

Klèves au-dessus »ie Kl ans 174 

Nombre d'écoles élémentaires 70 écoles modèles 4 

Nombre d'académies 1 collo>j:e classi(iue 

Klèves des éc\»les élémentaires 2,27S des écoles modèles 255 

Elèves des académies 2S5 des collèjjes classiques 

Elèves dan.s le cours élémentaire 2,554 cours modèle 18() 

Elèves dans le cours aca<lémique 7S cours classicpie 

Elèves fran«;ais 049 Klèves an>;lais 1,8(50 

Elèves catholupies I,:i50 Elèves protestante , 1,450 

Instituteurs laïques brevetés 5 Traitement moyen $45.'i 20 

" " non brevetés 1 Traitement moyen 'i50 00 

Institutrices laïques brevetées SO Traitement moyen 107 84 

" ** non brevettes Traitemont moyen 

Insittuteurs religieux Institutrices relijîieuses 10 



COMTft DTRERVILLE. 



Nombre de municipalités sous le contrôle des catholiques, 8, des protestants 4 

Nombre de mai.sons d'école 00 

Valeur des propriétés immobilières imposables $3,025,:}58 00 

Contributions îles municipalités scolaires 1 1,151 00 

Contributions du povernement pour les écoles du comté 1,010 '.\7 

Valeur des maisons d'école et du mobilier scolaire 145,100 00 

Nombre d'enfants de 5 A 1(5 ans dans le comté 2,825 

Klèves de 5à 10 ans qui ont fréquenté les écoles du comté 2,500 

Klèves au-dessus de 10 ans VA 

Nombre d'écoles élémentaires 57 écoles modèles 4 

Nombre d'académies 1 collège classique 

Elèves des écoles élémentaires 1,891 des écoles modèles 536 

Elèves des académies 148 des collèges classiques 

Elèves dans le cours élémentaire 2,3:>6 cours modèle 172 

Elèves dans le cours académique 62 cours classique 

Elèves français 2,448 Elèves anglais , 122 

Elèves catholiques 3,518 Elèves protestants 52 

Instituteurs laïques brevetés 3 Traitement moyen $ 370 00 

" " non brevetés Traitement moyen 

Institutrices laïques brevetées 54 Traitemeu; moyen 125 t'O 

" " non brevetées Traitement moyen 

Instituteurs religieux 11 Institutrices religieuses 30 



207 

Statistique générale des écoles. — Division par comtés et cités — Suite. 

COMT^: DES ILES-DE-LA-MADELEIXE 

Nombre de municipalitéa sous le contrôle des catholiques, 4, des protestants 2 

Nombre de maisons d'école 17 

Valeur des i)ropriL*téa immobilières imposables f oOG,0*J6 00 

Contributions des municipalités scolaires 2,584 00 

Contributions du gouvernement pour les écoles du comté SIO 36 

Valeur des maisons d'école et du mobilier scolaire 8,700 00 

Nombre d'enfants de 5 à IG ans dans le comté 1,182 

Elèves de 5 à, Kî ans qui ont fréquenté les écoles du comté 1,010 

Elèves au-dessus de KJ ans 

Nombre d'écoles élémentaires 16 écoles modèles. 1 

Nombre d'académies collèg** classique 

Elèves des écoles élémentaires 928 des écoles modèles 82 

Elèves des académies des collèges classiques 

Elèves dans le cours élémentaire 988 cours modèle 22 

Elèves dans le cours académique cours classique 

Elèves fran(;ais 912 f^lèves anglais 98 

Elèves catholiques 912 Elèves protestants 98 

Instituteurs laïques brevetés 2 Traitement moyen $ 175 00 

" " non brevetés Traitement moyen 

Institutrices laïques brevetées 14 Traitement moyen 129 00 

'* " nonbrevetées 1 Traitement moyen 200 00 

Instituteurs religieux Institutrices religieuses 6 



COMTÉ DE JACQUES-CARTIER. 

Nombre de municipalités sous le contrôle des catholiques, 23, des protestants 5 

Nombre de maisons d'école 52 

Valeur des propriétés immobilières imposables $5,796,469 00 

Contributions des municipalités scolaires 20^309 00 

Contributions du gouvernement pour les écoles du comté 2,555 34 

Valeur des maisons d'école et du mobilier scolaire 454,630 00 

Nombre d'enfants de 5 à 16 ans dans le comté ' ;i,864 

Elèves de 5 à 16 ans (jui ont fréquenté les écoles du comté 3^787 

Elèves au-dessus de 16 ans 'lS9 

Nombre d'écoles élémentaires 41 écoles moilèles 7 

Nombre d'académies 3 collège classique 1 

P^lèves des écoles élémentaires 1,872 des écoles modèles 1,106 

î:ièves des académies 546 des collèges classiques '452 

Elèves dans le cours élémentaire 3,171 cours modèle 2^)1 

Elèves dans le cours académique 394 cours classique 120 

Elèves français 3,600 Elèves anglais 376 

Elèves catholiques 3,616 Elèves pn)testants :î60 

Instituteurs laïques brevetés 3 Traitement moyen f}.50 00 

" " non brevetés 14 Traitement moyen 4(X) 00 

Institutrices laïques brevetées 41 Traitement moyen 163 12 

" '' nonbrevetées 4 Traitement moven 100 00 

Instituteurs religieux ^ 39 Institutrice» religieuses ^ 55 



208 
STATiSTigUE générale des écoles. — Division par comtés et cités. — Suite. 



COMTÉ DE JULIETTE. ' 

Nombre do nuinicipalit*''S sons le contrôle des catholiques, 14, des protestants 3 

Nombre de maisons d't'cole 87 

Valeur des propriétés immobilières imposables $4,VK)9,Oyo 00 

Contributions des municipalit/'s scolaires 12,952 00 

Contributions du gouvernement ixnir les écoles du comté 3,008 26 

Valeur de>i UKiisons irécole ot du mobilier scolaire 280,140 00 

Nombre d'enfants de 5 :\ 1(J ans dans le comU'^ 4,803 

Elèves de ô ;\ I(> ans qui ont fréquenté lee écoles du comté.... 4,800 

Elèves auM.lessus de 1(> ans 245 

JSouïbre dVooles élémentaires 78 écoles mo<ièles y 

Nombre d'académies 1 coUèjçe classique 1 

Elèves des écx)les élémentaires 3,744 des écoles moilèles 819 

Elèves lies académies 107 des collèges classiques 315 

Elèves dans le cours élémentaire 4,569 cours modèle 148 

Elèves dans le cours académique 113 cours classique 215 

Elèves franvais 4,932 Elèves anglais 113 

Elèves catholiques 3,984 Elèves protestants 61 

instituteurs laïques brevetés 4 Traitement moyen $192 00 

** •* non brevetés Traitement moyen 

lustitutricet laïques brevetées 73 Traitement moyen 110 00 

•* " non brevetées 7 Traitement moyen 66 00 

Instituteurs religieux 42 Institutrices religieuses 46 



COMTÉ DE KAMOURASKA. 

Nombre de municipalités sous le contrôle des catholiques, 16, des protestants 

Nombre de maisons d'école 116 

Valeur des propriétés immobilières imposables $4,187,215 00 

Contributions des munciipalités scolaires 10,195 00 

Contributions du gouvernement pour les écoles du comté 3,759 27 

Valeur des mais ms d'école et du mobilier scolaire 257,315 00 

Nombre d'enfants de 5 à 16 ans dans le comté 4,839 

Elèves de 5 à 16 ans qui ont fréquenté les écoles du comté 4,269 

Elèves au-dessus de 16 ans 193 

Nombre d'écoles élémentaires 103 écoles modèles 13 

Nombre d'académies 1 collège classique 1 

Elèves des écoles élémentaires 3,228 de écoles modèles 873 

Elèves des académies 92 des collèges classiques 269 

Elèves dans le cours élémentaire 3,869 cours modèle 361 

Elèves dans le cours académique 115 cours classique 117 

Elèves français 4,460 Elèvesanglais 2 

Elèves catholiques 4,462 Elèves protestants 

Instituteurs laïques brevetés 1 Traitement moyen $300 00 

" " non brevetés Traitement moyen 

Institutrices laïques brevetées 120 Traitement moyen 72 00 

" " non brevetées 1 Traitement moyen 64 OD 

Instituteurs religieux 28 Institutrices religieuses 21 



209 



Statistique générale des écoles. — Division par comtés et cités. — Suite. 



COMTÉ DU LAC-ST-JEAN. 



Nombre de municipalités sous le contrôle des catholiques, 20, des protestants 

Nombre de maisons dY'CoIe SW 

Valeur des propric^-tes inimobilK^res imposables $338,897 OU 

Contributions des municipaliU's scolaires 9,166 00 

Contributions du gouvernement pour les {"«coles du comté '2,'iSô 47 

Valeur des maisons d'école et du mobilier scolaire 57,990 00 

Nombre d'enfants de 5 à 10 ans dans le comté 4,320 

Elèves de 5 à Ki ans qui ont fréquenté les écoles du comté 3,300 

Elèves au-dessus de lo ans .V^— H 

Nombre d'écoles élémentaires 83 écoles modèles ^ 7 

Nombre d'académies collège classique 

Elèves des écoles élémentaires 2,025 des écoles modèles ^i86 

Elèves des académies des collèges classiques 

Elèves dans le cours élémentaire 3,215 cours moilèle 96 

Elèves dans le cours académique cours classique 

Elèves français 3,309 Elèves anglais 2 

Elèves protestants „ 2 

Traitement moyen $239 00 

Traitement moyen 

Traitement moyen 78 20 

Traitement moyen 74 00 

Institutrices religieujses 3 



Elèves catiioliques 3,1^9 

Instituteurs laïques brevetés 

" " non bre^ étés.. 
Institutrices laïques brevetées 

" " non brevetées 
Instituteurs religieux , 



85 

4 

.4 



COMTÉ DE LAPRAIKIE. 



Nombre de municipal »cs sous le contrôle des catholiques, 0, des protestants 

Nombre de maisons d'école 33 

Valeur des propriétés immobilières imposables $3,872,065 00 

Contributions des municipalités scolaires 8,494 00 

Contributions du gouvernement pour les écoles du comté 1.2:^ 88 

Valeur des maisons d'école et du mobilier si'olaire 42,400 00 

Nombre d'enfants de 5 à 16 ans dans le comté 2.341 

Elèves de 5 à 10 ans qui ont fréquenté les écoles du comté 2,051 

Elèves au-dessus de 10 ans 21 

Nombre d'écoles élémentaires 27 écoles modèles 4 

Nombre d'académies 2 collèi^e classique 

Elèves des écoles élémentaires 1,340 des écoles modèles 428 

Elèves des académies 304 des collèges classiques 

Elèves dans le cours élémentaire 1,1)47 cours modèle 101 

Elèves dans le cours académique 24 cours classique 

Elèves français 2,05'» Elèves anglais..... 16 

Elèves catholiques 2,0()3 Elèves protestants 9 

Instituteurs laïques brevetés 2 Traitement moyen $ 393 00 

Traitement moyen 

Traitement moyen 143 73 

Traitement moyen 75 00 

Institutrices religieuses 10 



non brevetés 

Institutrices laïques brevetées 

" '• non brevetées 

InsUtuteurs religieux 4 



30 



210 

îSTATlSTigUK générale des écoles. — Division par comtés et cités. — Suite. 



COMTÉ DE L'ASSOMPTION. 

Nombre lii- niuiiioipaliU's sous le contrôle des catholiques, 12, îles protestants 2 

Nombre »le maisons d'école 59 

Valeur des pn)jtriéU'-8 immobilirrea imposables $ 4,CK)9,469 00 

(.'ontribiitions des municipalités scolaires lO.OlH 00 

Contributions ilu ^gouvernement pour les écoles du comté 2,()()8 79 

Valeur vies maisons d'école et du mobilier scolaire 277,100 00 

Nombre d'enfant^j de 5 î\ 16 ans dans le comté 3,250 

Elèves de '» à 1«'> ans qui ont fn'quenU'' les école» du comté 3,059 

Elèves au-ilessug de 1(> ans 199 

Nombre d'é'coles élémentaires 53 écoles modèles 7 

Nombn* d'hcadéanes 2 collège classique 1 

Elèves des écoles élémentjiires 2,1(M) des écoles modèles 570 

Elèves des académies 252 des collèges classiques 270 

Elè\es dans le cours élémentaire 2,70t» cours motlèle 219 

Elèves dans le cours académique s:{ cours dassitpie 247 

Elèves franvais 3,204 Elèves anglais 54 

Elèves catholiques 3,224 Elèves protestants 34 

Instituteurs laïque* brevetés 1 Traitement moyen $ 300 00 

non brevetés 1 Traitement moyen 550 00 

Institutrices laïques brevetées 51 Traite'nent moyen 117 12 

* ** non brevet<^8 2 Traitement moyen 55 00 

loAtituteun» religieux 40 Institutrices religieuses S5 



COMTÉ DE LAVAL 

Nombre de municipalités sous le contrôle des catholiques, 23, des protestants 

Nombre de maisons d'école 29 

Valeur des ]>ropriété8 immobilières imposables $2,602,046 00 

Contributions des municii)alité8 scolaires 7,544 00 

Contributions du gouvernement ix)ur les écoles du comté 1,215 30 

Valeur des maisons d'école et du mobilier scolaire 101,889 00 

Nombre d'enfants de 5 ;\ KJ ans dans le comté 2,663 

Elèves de-ô à 16 uns qui ont fré(iuenté les écoles du comté 2,035 

Elèves au-dessus de 16 ans 21 

Nombre d'écoles élémentaires 24 écoles modèles 6 

Nombre d'académies collège classique 

Elèves des écoles élémentaires 1,268 des écoles modèles 788 

Elèves des académies des collèges classiques 

Elèves dans le cours élémentaire 1,947 cours modèle 98 

Elèves dans le cours académique 11 cours classique 

Elèves français 2,056 Elèves anglais 

Elèves catholiques 2,053 Elèves protestants 3 

Instituteurs laïque brevetés 1 Traitement moyen $200 00 

*' " non brevetés Traitement moyen 

Institutrices laïques brevetées 24 Traitement moyen 145 00 

" " non brevetées 5 Traitement moyen 63 00 

Instituteurs religieux 12 Institutrices religieuses 15 



211 

Statistique générale des écoles. — Division par comtés et cités. — Suite. 



COMTft DE LfiVLS 

Nombre de municipalités sous le contnMe des catholiques, 19, des protestants 3 

Nombre de maisons d'école 89 

Valeur des propriétés immobilières imposables 15,142,175 (K) 

Contributions des municipalités scolaires 14,.'iv^l (X) 

Contributions du gouvernement i)our les écoles du comté 4.578 03 

Valeur des maisons d'école et du mobilier scolaires 531,890 00 

Xon)bre d'enfants de 5 il KJ ans dans le comté 6,530 

Klèves de 5 il 10 ans qui ont fréquenté les écoles du comté 5,102 

Elèves au-dessus de 16 ans 211 

Nombre d'écoles élémentaires 74 écoles modèles 10 

Nombre d'académies 4 collège classique 1 

Elèves des écoles élémentaires 2,959 des écoles mo<ièles 843 

lOlèves des académies 1,014 des collèges classiques 497 

Elèves dans le cours élémentaire 4, -189 cours modèle 479 

Elèves dans le cours académique 229 cours classique 116 

P^lèves français 5,110 Elèves anglais 203 

Elèves catholiques 2,244 Elèves protestants 69 

Instituteurs laïques brevetés 2 Traitement moyen $575 00 

" *' non brevetés Traitement moyen 

Institutrices laïques brevetées 80 Traitement moyen 111 00 

" " non brevetées 6 Traitement moyen 7100 

Instituteurs religieux 50 Institutrices religieuses 50 



COMTÉ DE L'ISLET. 

Nombre de municipalités sous le contrôle des catholiques, 11, des protestants 

Nombre de maisons d'école 73 

Valeur des propriétés immobilières imposables $2,699,373 tX) 

Contributions des municipalités scolaires 7,277 00 

Contributions du gouvernement pour les écoles du comté 1,^)66 53 

Valeur des maisons d'école et du mobilier scolaire 42,600 00 

Nombre d'enfants de 5 îl 16 ans dans le comté 3,309 

Elèves de 5 ù 16 ans qui ont fréquenté les écoles du comté 2,734 

Elèves audessus de 16 ans 42 

Nombre d'écoles élémentaires 66 é("oles modèles 5 

Nombre d'académies 2 collège classique 

Elèves des écoles élémentaires 2,294 des écoles modèles 227 

Elèves des académies 255 des collèges classiques 

Kièves dans le cours élémentaire 2,536 cours modèle 198 



Elèves dans le cours académique 42 cours classique. 

p]lèves français 2,771 Elèves anglais 

Elèves catholiques 2,776 Elèves protestants . 



Instituteurs laïques brevetés 1 Traitement moyen $350 00 

" '■ non brevetés Traitement moyen ^ 

Institutrices laïques brevetées 64 Traitement moyen ~ 79 48 

'* " non brevetées 4 Traitement moven „ 56 00 

Instituteurs religieux .*.... 6 Inuti tutrices religieuses 8 



212 



STATisTigi'E générale des écoles. — Division par comtés et cités. — Suite. 



roM Tl^: DE LOTIUMKHK. 



Nombre de nuinicipulitt'^s sous le contrôle des catholiques, 19, des protestants '^ 

Nombre do maisons d\'cole 112 

Valeur de« proprirU's immobilières imposables $3,514,Oî)8 (K) 

Contributions ilo.s munii-iitaliti's scolaires ll,l()() 00 

Contributions du gouvernement j)our les ('coN's du oomtt' *J,H4r> ^f) 

Valetjr tl«'8 maisons d'ôrole et du mobilier srolain* 70,7r)() (M) 

N<»ml)re dVnfants île 5 A U> ans dans le c<imt4' 4,945 

Elèves dt" 5 à Kl ans qui ont fn''<juent<'' les éi*i»li'8 du eomté 4,l()r> 

KIC'ves au-ilessus de Ki ans 

Nombre dWoles t'-lrmentairca 101 écoles modèles 

Nombre d'aoadt'mies 1 collège classique 

Elèves des écoles èlèmcMUaircs 3,297 des écoles modèles 

Elèves des acadènnes 112 «les collèges classi«iues 

Elèves dans le cours èlènjentJiire .'1,1>7(> cours modèle 

Elèves dans le cours académique 4."> 

t'ièves français 4,(HkS 

Elèves catluiliques 4,17(> 

Instituteurs laïques brevetés 2 

" *' non brevetés 

Institutrices laïques breveU''e8 112 

" " non brevetées 4 

Instituteurs religieux 



CA 

11 

820 

.........ï.ï.. *20H 

cours clapsitiue 

l-lèves anglain 221 

Elèves protestants 5.'{ 

Traitement moyen $275 00 

Traitement moyen 

Traitement moyen 85 08 

Traiti'ment moyen 63 00 

Institutrices religieuses 17 



COMTÉ dp: maskinongé. 



Nombre de municipalités sous le contrôle des catholiques, 14, des protestants 

Nombre <le mais<ins d'écoie 59 

Valeiir des jiropriétés imm.obilières imi>08able8 $4,704,194 00 

Contributions des municipalités scolaires 10,616 00 

Contributions du gouvernement pour les écoles du comté 1,206 98 

Valeur des maisons d'école et du mobilier scolaire 105,990 00 

Nombre d'enfants de 5 A 16 ans dans le comtt'' 3,758 

Elèves de 5 à 16 ans qui ont fréquenté les écoles du comté 3,051 

Elèves au-dessus de 16 ans 27 

Nombre d'écoles élémentaires 57 écoles modèles 6 

Nombre d'académies 1 collège classi(iue 

Elèves des écoles élémentaires 3,407 des écoles modèles 495 

Elèves des académies 176 des collèges classiques 

Elèves dans le cours élémentaire 2,968 cours modèle 115 

Elèves dans le cours académu^ue cours classique 

Elèves français 3,077 Elèves anglais l 

Elèves catholiques 3,078 Elèves protestants 

Instituteur» laïques brevetés J2 Traitement moyen $171 33 

'* " non brevetés Traitement moyen 

Institutrices laïques brevetées 49 Traitement moyen 101 61 

" " non brevetées Traitement moyen 

Instituteurs religieux 3 Institutrices religieuses 20 



213 

Statistique ^r^nf^rale des écoles. — Division par comtés et cités. — Suite. 



COMTÉ DE MATANE. 

Nombre de municipalit^^s sous le contrAle des catholiques, 1'.), des protestants 1 

Nombre de maisons d'école 103 

Viileur (les propriétés immobilières imposables fl,757,10i 00 

( ontribiitions des municij)alité8 scolaires 10,873 0») 

Contributions du gouvernement pour les écoles du comU» 2,891 32 

Valeur des maisons d'école et du mobilier scolaire 44,185 00 

Nombre d'enfants de ô ;\ 16 ans dans le comté 5,861 

Elèves de 5 à 16 ans (jui ont fréquente les écoles du comU'' ". 4,262 

Klèves au-dessus de 16 ans 26 

Nombre d'écoles élémentaires 97 écoles modèles 8 

Nombre d'académies 1 collège classicjue < 

Elèves des écoles élémentaires .'j,489 des écoles modèles 723 

Elèves des académies 76 des collèges classiques 

Elèves dans le cours élémentaire 4,1^^0 cours modèle 138 

Elèves dans le cours académique 20 cours classique 

Elèves fraiiçais 4,20;i Elèves anglais. 85 

Elèves catholiques 4,203 Elèves protestants 85 

Instituteurs laïques brevetés Traitement moyen 

" " non brevetés Traitement moyen 

Institutrice? laïques brevetées 102 Traitement moyen 87 09 

" " non brevetées 3 Traitement moyen 55 00 

Instituteurs religieux Institutrices religieuses 9 



COMTÉ DE MÉGANTIC. 

Nombre de municipalités sous le contrôle des catholiques, 14, des protestants 15 

Nombre de maisons d'école 134 

Valeur des propriétés immobilières imposables $.">,108.860 00 

Contributions des municipalités scolaires 15,502 00 

Contributions du gouvernement pour les écoles du comté S.O^X) Od 

Valeur des maisons d'école et du mobilier scolaire 1 15.520 00 

Nombre d'enfants de 5 :\ 16 ans dans le comté 4.900 

Elèves de 5 à 16 ans qui ont fréquenté les écoles du comté 3,949 

Elèves audessus de 16 ans 66 

Nombre d'écoles élémentaires li?0 écoles modèles 8 

Nombre d'académies 3 collège classiqiie 

Elèves des écoles élémentaires :),1SI des écoles modèles 6-16 

Fîlèves des académies 188 des collèges classiques 

Elèves dans le cours élémentaire ;),796 cours modèle 177 

Elèves dans le cours académique 42 cours classique 

Elèves français 3.167 Elèves anglais S4h 

Elèves catholiques 3,:)09 Elèves protestants 706 

Instituteurs laïques brevetés 4 Traitement moyen $301 OO 

" " non brevetés Traitement moyen 

Institutrices laïques brevetées 132 Traitement moyen 101 78 

** " • non brevetées 1 Traitement moyen 63 00 

Instituteurs religieux 5 Institutrices religieuses Il 



2U 



Statistiqi^e générale des écoles. — Division par comtés et cités. — Suite. 



COMTK DK M1881SQUOI. 



Nombre »îe nuinicipnlitt's sons le contrôle des catholiques, VA, dts j>rote8tnntB 'Jl 

Nombre do niaisoiiH dVcole ll.'i 

Valeur des pn>i>ru''t*''s iininobiliO'res inii>oeiible8 $5,9(11,731 (>() 

ContributitMis vies niunioipaliU's scolaires IS.DK) 00 

Contributions du gouvernement pour les écoles «lu comté 3,659 83 

Valeur des maisons déiH»le et du mobilier scolaire 132,800 (X) 

Nombre d'enfants de 5 :\ Ui ans dans le comt«'' 4,135 

Elèves de 5 A 10 ans (jui ont fré«)uenté les écoles du comté 3,724 

Elèves au-<lfS8us «le H\ ans , 227 

Nombre «r«'«-«>le.s élémenjaires 90 écoles mo«l«'l«'s 5 

Nombre «ra«-adémies 5 collè>:e «•Ia8si«|iie 

Elèves «les éci>les élémentaires 2.îhH) «les écoles niodrlcs 368 

F^lèves des aca«lémie8 593 des colkVes classiques 

Elèves «lans le cours élémentaire S.49S cours modèle 341 

Elèves dans le cour» aca«lémique 112 cours classi«]uo 

Elèves franvais 2,600 Elève» anjilais 1,351 



Elèves catlioli«iue8 2,501 

Instituteurs laïques brevetés G 

non brevetés 1 

Institutrices laïques brevetées 110 

" ** non brevetées 7 

Instituteurs religieux 18 



Elèves protestants 1,450 

Traitement moyen $524 00 

Traitement moyen 480 00 

Traitement moyen 139 00 

Traitement moyen 157 (K) 

Institutrices religieuses 26 



COMTÉ DE MONTCALM. 



Nombre de municipalités sous le contnMe des catholiques, 14, des protestants 

Nombre de maisons d'école 

Valeur des propriéU''S immobilières imposables $ 3,433, 

Contributions «les municipalités scolaires 7 

Contributions du pouvernement jwur les écoles du comté 1 

Valeur des maisons d'école et «lu mobilier scolaire 51 

Nombre d'enfants de 5 A 16 ans dans le comté 

Elèves de 5 A 16 ans qui ont fréquenté les écoles «lu comté 

Elèves au-dessus de 16 ans 

Nombre d'écoles élémentaires 55 écoles modèles 

Nombre «i'académies 1 collège classique 

Elèves des écoles élémentaires 2,368 des écoles modèles 

Elèves des académies 101 des collèges classiques 

Elèves «lans le cours élémentaire 2,738 cours modèle 

Elèves «lans le cours académique 15 cours classique 



... 3 

... 60 

321 00 

807 00 

771 44 

805 00 

3,083 

2,812 

58 

6 



401 
1*17 



Elèves français 2,473 

Elèves catholiques 2,723 

Instituteurs laïques brevetés 2 

" " non brevetés 

Institutrices laïques brevetées 49 

** " non brevetées 8 

Instituteurs religieux 



P^lèves anglais. 

Elèves protestants 

Traitement moyen 

Traitement moyen 

Traitement moyen 

Traitement moyen 

Institutrices religieuses 



. 397 

147 

364 00 

iïe'oô 

66 00 
.... 24 



215 
Statistique générale des écoles. — Division par comtés et cités. — Suite. 



COMTÉ DE MONTMAGXY. 

Nombre de municipalités sous le contrôle des catholiques, 12, des protestants 

Nombre de maisons d'école 62 

Valeur des propriétés immobilières im}K)8ables $ 2,701,840 00 

Contributions des municipalités scolaires 6,541 00 

Contributions du gouvernement pour les écoles du c«)nité -^07 10 

Valeur des maisons d'école et du mobilier scolaire 81,850 00 

Nombre d'enfants de 5 ù IG ans dans le comté 3,422 

F^lèves de 5 à lo ans qui ont fréquenté les écoles du comté 2,375 

Elèves au-dessusde 10 ans 17 

Nombre d'écoles élémentaires 46 écoles m^xlèles 5 

Nombre d'académies 3 collège classique 

Elèves des écoles élémentaires 1,707 des écoles motièles 304 

Elèves des académies 381 des collèges classiques 

Elèves dans le cours élémentaire 2,194 cours modèle 146 

Elèves dans le cours académique 5'2 cours classique 

Elèves fran(,'ais 2,385 Elèves anglais 7 

Elèves catholiques 2,870 Elèves protestants 

Instituteurs laïques brevetés Traitement moyen 

" '• nonbrevetés Traitement moyen 

Institutrices laïques brevetées 49 Traitement moyen $ 87 00 

" '* non brevetées 1 Traitement moyen 60 00 

Instituteurs religieux 6 Institutrices religieuses 22 



CITÉ DE MONTRÉAL. 

Nombre de municipalités sous le contrôle des catholiques, 1, des protestants 1 

Nombre de maisons d'école 93 

Valeur des propriétés immobilières imposables $128,110,236 00 

Contributions des municipalités scolaires 405,969 00 

Contributions du gouvernement pour les écoles de la cité 5b,l78 67 

Valeur des maisons d'école et du mobilier scolaire 6,246,992 00 

(*) Nombre d'enfants de 5 à 16 ans dans la cité 55,051 

Elèves de 5 à IG ans qui ont fréquenté les écoles de la cité 33.9v'>7 

Elèves audessus de 16 ans 3,512 

Nombre d'écoles élémentaires 30 écoles modèles 41 

Nombre d'académies 15 collèges classiques 3 

Nombre d'écoles normales 2 universités 2 

Elèves des écoles élémentaires 10,822 des éc>)les modèles 18,420 

Elèves des aca lémies 4,701 les collèges classiques 983 

Elèves des écoles normales 951 les universités 1,622 

Elèves dans le cours élémentaire 30,672 cours modèle 3^*00 

Elèves dans le cours académique 1,(X)2 cours classique 913 

Elevés des universités : Facultés des arts, 373 ; médecine, 603 ; droit. 178; science-;, 231 ; 

théologie, 237. 

Elèves français 21,333 Elèves anglais 16.166 

Elèves catholiques 26,703 Elèves protestants 10.796 

(t) Instituteurs laïques brevetés 131 Traitement moyen $851 75 

(t) " " non brevetL'S. 21 Traitement moyen 490 48 

Institutrices laïques brevetées 275 Traitement nioVen 343 8S 

" " non brevetées.... 25 Traitement moyen 215 48 

Instituteurs religieux 247 Institutrices religieuses 416 



i;! 



Ce nombre nest qu'approximatif. 

Les professeurs laïques des uuiversitéi ne sont pus compris dans ce nombre- 



21G 
Statistique générale des écoles. — Division par comtés et citéa — Suite. 



COMTI^: DE MONTMORENCY. 

Nombre île nmniciiMilit^^s sous le contrôle des catholiques, 16, des protestants 

Nombre île iiuiisont» dWole 43 

Valeur des prnpri(''tôa immobilir-res imposables $2,598,887 (X) 

(\>ntributit>n8 îles muniripaliU'S scH)laires 7,017 CH) 

Contributions du ^ttuvernement pour les écoles du ooinK'* 2,02V) 40 

Valeur des miiis(»ns dV^-ole et du mobilier scolaire 4o,200 00 

Nombre d'enfants de ') à 1(3 ans dans le comté 3,005 

ElOves de 5 j\ 1(5 ans qui ont fréquenté les écoles du comlé 2,274 

Eli^ves audessus de 10 ans 20 

Nombre d'éooles élémentaires 33 éc(de8 modelés H 

Nombre d'académies 1 coUcL'e classique . 

KIcves des écules élémentaires 1,<10 des écoles modèles 867 

Elèves des académies 17 des coIUVhh classiques 

Elèves clans le cours élémentaire 2,162 cours niodél'.' 122 

Elèves dans le cours académique 10 cours classi<pie 

Elèves français 2.272 Elèves anvrlais 22 

Elèves catholiques 2.294 Elèves j^rotcstants 

Instituteur» laïijues brevetés 3 Traitement moyen $237 GO 

nonbrevetés Traitemenl moyen 

Institutrices laïques brevett'es 40 Traitement moyen 112 00 

non brevetées 3 Traitement moyen 59 00 

Instituteurs religieux Institutrices religieuses 14 



COMTÉ DE NAPIERVILLE. 

Nombre de municipalités S0U8 le contrôle des catholiques, 5, des protestants 2 

Nombre de maisons d'école 43 

Valeur des pronriétés immobilières imposables $3,243,433 00 

Contributions des municipalités scolaires 6,923 00 

Contributions du gouvernement i>our les écoles du comté 1,290 37 

Valeur des maisons d'école et du mobilier scolaire 75,150 00 

Nombre d'enfants de 5 à 16 ans dans le comté 2,839 

Elèves de 5 à 16 ans qui ont fréquenté les écoles du comté 2,189 

Elèves audessus de 16 ans 47 

Nombre d'écoles élémentaires 28 écoles modèles 7 

Nombre d'académies collège classique 

Elèves des écoles élémentaires 1,684 des écoles modèles 552 

Elèves des académies des collèges classiques 

Elèves dans le cours élémentaire 2,110 cours modèle 126 

Elèves dans le cours académique cours classique 

Elèves français 2,154 Elèves anglais 82 

Elèves catholiques 2,202 Elèves protestants 34 

Instituteurs laïques brevetés 6 Traitement moyen $323 00 

" " non brevetés Traitement moyen 

Institutrices laïques brevetées 31 Traitement moyen 129 00 

" " non brevetées Traitement moyen 

Instituteurs religieux 8 Institutrices religieuses 26 



217 
Statistique générale des écoles. — Division par comtés et ciL»-.>. — .^ '/^ 

COMTÉ I)K NICOLET. 

Nombre de municipalités 80U8 le contrôle des catholiques, 20, des protestanta 

Nombre de maisons d'école lôô 

Valeur des propriétés immobilières imposables $5,57«,.>15 <iO 

Contributions des municipalités scolaires 1*'>,'^>H) (JtJ 

Contributions du gouvernement pour les écoles du comté 4,:»j 13 

Valeur des maisons d'école et du mobilier scolaire 502,845 00 

Nombre d'enfants de 5 à 16 ans dans le comté 6,482 

Elèves de 5 à 10 ans qui ont fréquenté les écoles du comté 6,374 

Elèves audessus de 16 ans 267 

Nombre d'écoles élémentaires 150 écoles modèles 13 

Nombre d'académies 1 collèges classiques 1 

Elèves des écoles élémentaires 5,22U des écoles mo<lèles 1,023 

Elèves des académies 113 des collèges classiques 285 

Elèves dans le cours élémentaire 6,065 cours modèle 283 

Elèves dans le cours académique 18 cours classique 275 

Elèves franyais 6,585 Elèves anglais 56 

Elèves catholiques 6,641 Elèves protestants 

Instituteurs laïques brevetés Traitement moyen 

" " non brevetés 1 Traitement moyen $400 00 

Institutrices laïques brevetées 154 Traitement moyen 74 77 

" " non brevetées Traitement moyen 

Instituteurs religieux 34 Institutrices religieuses 34 



COMTÉ D'OTTAWA. 

Nombre de municipalités sous le contrôle des catholiques, 50, des protestants 32 

Nombre de maisons d'école 220 

Valeur des propriétés immobilières imposables $5,549,706 00 

Contributions des municipalités scolaires 64,058 0^ 

Contributions du gouvernement pour les écoles du comté 9[t>62 99 

Valeur des maisons d'école et du mobilier scolaire 210^445 00 

Nombre d'enfants de 5 à 16 ans dans le comté ' 16,952 

Elèves de 5 à 16 ans qui ont fréquenté les écoles du comté ll',259 

Elève» au-dessus de 16 ans 120 

Nombre d'écoles élémentaires 210 écoles modèles. ..x 11 

Nombre d'académies 4 collège classique 

Elèves des écoles élémentaires 7,804 des écoles modèles 1,694 

Elèves des académies 1,881 des collèges classiques 

Elèves dans le cours élémentaire 10,782 cours modèle 530 

Elèves dans le cours académique 67 ceurs classique 

Elèves français 8,483 Elèves anglais 2.S96 

Elèves catholiques 9,273 Elèves protestants '. 2.106 

Instituteurs laïques brevetés 10 Traitement moven $339 00 

** *' non brevetés . ... 6 Traitement moven 213 00 

Institutrices laïques brevetées 193 Traitement moyeu 153 00 

" " non brevetées... 15 Traitement moyeu 112 00 

Instituteurs religieux ^ 16 Institutrices religieuses 50 



218 

,11 , M I I ■— — — à— — H^ 

Statistiqi'E gt^nt^rale des t^coles. — Division par comtes et cités. — Suite. 



COMTÉ DE PONTIAC. 

Nombre de municipalités sous le contrôle des catholiques, 19, des j)rote8tant8 18 

Nombre do inaisous d'tV(»lo 102 

Valeur dfs proprit'U'S iiniimbiliores im|K>8al)le8 $1,643813 00 

Contributii>ns des munioip.ilitos scolaires 20,331 00 

( ontrib\iti«tns du gDUVoriuMiient i)our les (''coles <iu comté 3,G31 54 

Valeur des maisons d'école et du mobilier scolaire 36,67c 00 

Nombre d'enfants de 5 t\ 16 ans dans le comté 6,019 

Klèves de 5 i\ i6 ans qui ont fréquenté les écoles du comté 3,767 

Elèves audessus de 16 ans 123 

Nombre il'écoles élémentaires 08 écoles modèles 6 

Nombre d'académies 1 a)lUVe elassitiue 

Klèves des écoles élémentaires 3,461 des écoles modèles 289 

Klèvcs des académies HO des collè^;es classiques 

Elèves dans le t\)urs élémentaire 3,752 cours modèle 123 

Elèves dans le cours académique 15 cours classique 

Elèves franvais 1,032 Elèves anglais 2,H6H 

Elèves catholiques 2.10() Elèves protestants 1,784 

Instituteurs laï»|ues brevetés 9 Traitement moyen $264 00 

" " non brevetés 1 Traitement moyen 150 00 

Institutrices laïques brevetées 97 Traitement moyen 161 00 

" " m>n brevetées 2 Traitement moyen 130 00 

Instituteurs religieux Institutrices religieuses 2 



COMTÉ DE PORTNEUF. 

Nombre de municipalités sous le contrôle des catholiques, 23, des protestants 3 

Nombre de maisons d'école 116 

Valeur des j»rt)i)ri« tés immobdièrcs imiK>sable8 $4,086,052 00 

Contribiitions des municipalités scolaires 76,278 00 

0)ntributions du gouvernement pour les écoles du comté 3,595 18 

Valeur des maisons d'école et du mobilier scolaire 109,515 00 

Nombre d'entants de 5 â 16 ans dans le comté 5,954 

Elèves de 5 ;\ 16 ans qui ont fréquenté les écoles du comté 4,726 

Elèves audessus de 16 ans 89 

Nombre d'écoles élémentaires 103 éf'oles modèles 17 

Nombre d'académies 2 collège classique 

Elèves <les écoles élémentaires 3,617 des écoles modèles 1,067 

Elèves des académies 131 des collèges classiques 

Elèves dans le cours élémentaire 4,623 cours modèle 139 

Elèves ''ans le cours académique 53 cours classique 

Elèves français 4,597 Elèves anglais 218 

Elèves catholiqties 4,721 Elèves protestants 94 

Instituteurs laïques brevetés 3 Traitement moyen $225 00 

" " non brevetés Traitement moyen 

Institutrices laïques brevetées 113 Traitement moyen 95 00 

" " non brevetées 8 'Jraitement moyen 64 00 

Instituteurs religieux Institutrices religieuses 28 



219 

•■•■■■•■ ■ ■■■ . , 

Statistique générale des écoles. — Division par comtés et cités. — Suite. 

CITÉ DE QUÉBEC. 

Nombre de inunicipalit^^'S sous le contrôle des catholiques, 1, des protestants 1 

Nombre «le maisons d'école 73 

Valeur des propriétés immobilières imj)oSHbles $15,6(>ô,709 00 

Contributions des municipalités scolaires 41,244 00 

Contributions du gouvernement pour les écoles 24,285 52 

Valeur des maisons d'école et du mobilier scolaire 2,287,579 00 

Nombre approximatif d'enfants de 5 à 10 ans dans la cité 16,031 

Klèves de 5 à 10 qui ont fréquenté les écoles de la cité 11,597 

Elèves audessus de IG ans 1,113 

Nombre d'écoles élémentaires 41 écoles modèles 9 

Nombre d'académies 18 collèges classiques 2 

Nombre d'écoles normales 1 université 1 

Elèves des écoles élémentaires 2,499 des écoles modèles 3,769 

Elèves des académies 5,229 des collèges classiques 552 

Elèves de l'école Normale 370 de l'université 291 

Elèves dans le cours élémentaire 9,529 cours modèle. 1,963 

Elèves dans le cours académique 580 cours cla.tsique 397 

Elèves de l'université: Faculté des Arts, 64 ; Médecine, 99; Faculté de droit 53 ; 

Théologie, 75. 

Elèves français 10,910 Elèves anglais 1,800 

Elèves catholiques 12,087 Elèves protestants 623 

(t) Instituteurs laïques brevetés 22 Traitement moyen $535 41 

(t) " " non brevetés.. 11 Traitement moyen 534 09 

Institutrices laïques brevetées 50 Traitement moyen 202 68 

" *' non brevetées 6 Traitement moyen 100 00 

Instituteurs et professeurs religieux.... 105 Institutrices religieuseg ~ 239 



COMTÉ DE QUÉBEC. 

Nombre de municipalités sous le contrôle des catholiques, 18, des proteitants 10 

Nombre de maisons d'école 69 

Valeur des propriétés immobilières imposables $5,151,031 00 

Contributions des municipalités scolaires 14.S45 00 

Contributions du gouvernement pour les écoles du comté 3,720 34 

Valeur des maisons d'école et du mobilier scolaire 310,710 00 

Nombre d'enfants de 5 à 16 ans dans le comté 4,931 

Elèves de 5 à 16 ans qui ont fréquenté les écoles du comté 3,916 

Elèves audessus de 16 ans 78 

Nombre d'écoles élémentaires 56 écoles modèles 15 

Nombre d'académies 4 collège classique 

Elèves des écoles élémentaires 2,384 des écoles modèles 1,249 

Elèves des académies 'M'A des collèges classiques 

Elèves dans le cours élémentaire 3,697 cours modèle 187 

Elèves dans le cours académique 110 cours classique 

Elèves français 3,534 Elèves anglais 460 

Elèves catholiques 3,755 Elèves protestants 239 

Instituteurs laïques brevetés Traitement moyen 

'* " non brevetés Traitement moyen 

Institutrices laïques brevetées 70 Traitement moyen $126 00 

*' " non brevetées 7 Traitement moven 73 00 

Instituteurs religieux Institutrices religieuses 82 

(t) Les professeurs laïques des universités ne sont pas compris dans ce nombre. 



220 



Statistique générale des écoles. — Division par comtés et cités. — Suite. 



COMTÉ 1)K HU^HKLIKn. 



Nombiv de iminiciiïjilit458 bous le contrôle des catholiques, 16, den protentaiitH 

Nombre de uuiisoiis dV'Cole 

Valeur des propriét*.''» immobil itères injixjsiibles 

Contributions aes municipalités scolairvs 

Contributions du gouvernement pour les écoles du comté ... 

Valeur des maisons d'école et du mobilier scolaire 

Nomba> d'enfants de r> A 1(> ans dans le comU* 

Klè\es de .'> A 16 ans qui ont friViuenté les écoles du comté 

Klèves aiuiessus de 1(5 ans 

Nombre d'écoles élémentaires . 5:i . . . .écoles modèles 

Nombre d*:u-adémies 1 ... .collège classique 

Elèves des écoles élémentaires. .i.O-O . . . .des écoles modèles 

Klèves des académies 3(V> 

Klèves dans le cours élémentain 1^,910 

Klèves dans le cours académique S) 

Klèves français 4.090 

Klèvi'S catholiques 4,090 

Instituteurs laïques brevetés 

" *' non brevetés .... 

1 natitutrices laïques brevetées 55 

non brevetées 3 

Instituteurs religieux 17 



00 

$4,108,280 00 

11,914 00 

2,849 38 

160,975 00 

4,567 

4,046 

50 

7 



.... des collèg(^s classiques 

.... cours modèle 

.... cours classique 

Klèves anglais 

Klèves protestants 

Tniitement moyen 

Traitement moyen 

Traitement moyen $101 

Traitement moyen 64 

Institutrices religieuses 



771 

m 

6 



00 
00 
49 



COMTÉ DE RICHMOND. 



Nombre de municipalités sous le contrôle des catholiques, 13, des protestants 11 

Nombre de maisons d'école 108 

Valeur des propriétc''S immobilières imposables $3,828,960 00 

Contributions ues municipalités scolaires 24,728 00 

Contributions du gouvernement pour les écoles du comté 2,570 25 

Valeur des maisons d'école et du mobilier scolaire 76,210 00 

Nombre d'enfants de 5 i\ 16 ans dans le comte 4,125 

Klèves de 5 A 10 ans qui ont fréquenté les écoles du comté 3,768 



Klèves audessus de 10 ans 

Nombre d'écoles élémentaires 112 

Nombre d'ac;vdémies 2 

Elèves des écoles élémentaires 3,158 

Elèves des académies 186 

Elèves dans le cours élémentaire 3,554 

Elè\es dans le cours académique 67 

Elèves français 2,471 

Elèves catholiques 2,751 

Instituteurs laiques brevetés 5 

" ** non brevetés 

Institutrices laiques brevetées 116 

" " non brevetées .... 5 

Instituteurs religieux . . ,, » . . 5 



89 
4 



.... écoles modèles 

collège classique 

. . . .des écoles modèles 513 

.... des collèges classiques 

cours modèle 236 

. . . .cours classique 

Elèves anglais 1,386 

Elèves protestants 1,106 

Traitement moyen $556 00 

Traitement moyen 

Traitement moyen 1 34 00 

Traitement moyen 78 00 

Institutrices religieuses II 



221 
Statistique générale des écoles. — Division par comtes et cités. — Sttite, 



COMTÉ DE RIMOUSKI. 

^(Olnbre de raimicipalit^'S sons le contrôle des catholiques, 15, des protestants 

Nombre de maisons d't'coUî 73 

Valeur des propriétés immobilières imixjyables $2,065,632 00 

Contributions des nuinicipalités scolaires 8,180 00 

Contributions du gouvernement pour les écoles du comté 4,241 30 

Valeur des maisons d'école et du mobilier scolaire 107,425 00 

Nombre d'enfants de 5 à 10 ans dans le comté 4,424 

Elèves de 5 à 16 ans qui ont fréquenté les écoles du comté 3,408 

Elèves audessus de 16 ans '. 63 

Nombre d'écoles élémentaires OS écoles modèles 7 

Nombre d'académies 1 collège classique 1 

Elèves des écoles élémentaires 2,526 des écoles modèles 528 

Elèves des académies 290 des collèges classiques 127 

Elèves dans le cours élémentaire 3,116 cours modèle 235 

Elèves dans le cours académique 75 coufs classique 45 

Elèves français 3,470 Elèves anglais 1 

Elèves catholiques 3,471 Elèves protestants 

Instituteurs laïques brevetés Traitement moyen 

" " non brevetés 2 Traitement moyen $250 00 

Institutrices laïques brevetées 69 Traitement moyen 79 61 

" '' non brevetées 3 Traitement moyen 70 00 

Instituteurs religieux 15 Institutrices religieuses 31 



COMTE DE ROUVILLE. 

Nombre de municipalités sous le contrôle des catholiques, 11, des protestants 2 

Nombre de maisons d'école 74 

Valeur des propriétés immobilières imposables $5,389,686 00 

Contributions des municipalités scolaires 12,934 00 

Contributions du gouvernement pour les éecoles du comté 2,6S9 15 

Valeur des maisons d'école et du mobilier scolaire 251,530 00 

Nombre d'enfants de 5 ù KJ ans dans le comté 3,279 

Elèves de 5 à 16 ans qui ont fréquenté les écoles du comté 3,430 

Elèves audessus de 16 ans 239 

Nombre d'écoles élémentaires 71 écoles modèles 5 

Nombre d'académies 2 collège classique 1 

Elèves des écoles élémentaires 2,761 des écoles modèles 410 

Elèves des académies 24() des collèges classiques 252 

Elèves dans le cours élémentaire 3,220 cours modèle 243 

Elèves dans le cours académique 123 cours classique 83 

Elèves français .*>,5S4 Elèves anglais 85 

Elèves catholicjues 3,596 Elèves protestants 73 

Instituteurs laïques brevetés 1 Traitement m^yen $375 00 

" '* non brevetés 5 Traitement moyen 210 00 

Institutrices laïques brevetées 72 Traitement moyen 127 50 

" " non brevetées 5 Traitement moyen 102 00 

llistitateurs religieux 36 Institutrices religieuses • 37 00 



oo»> 



Statistique gënt^rale des écoles. — Division par comtes et cites. — Suite. 



COMTÉ DE SAGUENAY. 

Nonibrt' do iniinioipalit458 sous le contrôle des catholiques, 14 ; des protostanta 

Noinbn» do maisons d'école 19 

Valeur des propriétés iinniohilicres imposables $300,83.^ 00 

Contributions des nuinicipalités scolaiivs 1,5H4 00 

Contributions du gouvernement |K)ur les écoles du comté 3,172 39 

Valeur des maisons d'éc(»le et du niobilier scolaire 15,360 00 

Nombn.' d'onlantv'» de 5 A 1(5 ans dans le comté 1,27G 

Elèves de .'> A lii ans qui ont fn'quenté les écoles du comté 809 

Elèves audossus de 10 ans 5 

Nombre d'écoles élémentaires 17 écoles modèles 3 

Nombre d'académies collège classi(iue 

Elèves des écoles élémentaires 490 des écoles modèles 318 

Elèves des aciulé m ieii des collèj^es chu«siques 

Elèves dans le cours élémentaire 700 cours modèle 44 

Elèves dans le cours académie pie '.... 10 cours classi(iue 

Elèves français 795 Elèves an{^lais 19 

Elèves catholiques 797 Elèves pn)t<'stants 17 

Instituteurs laïques brevetés 1 Tniitemont moyen $160 00 

" ** non bn'veté'S 1 Tniitement mo'ven 200 (X) 

Institutrices laïquea brevettes 16 Traitement moyen 80 00 

** non brevetAîs Traitement moyen 

Instituteurs religieux Institutrices ivligieuses 4 



COMTÉ DE SHEFFORD. 

Nombre de municipalités sous le contrôle des catholiques, 18 ; des protestants 13 

Nombre be maisons d'école 153 

Valeur des prooriétc's immobilières imposables $5,404,571 00 

Contributions des municipalités scolaires 27,107 00 

Contributions du gouvernement pour les écoles du comté 3,G08 49 

Vale ir des maisons d'école et du mobilier scolaire 124,375 00 

Nombre d'enfants de 5 il 16 ans dans le comté 5,118 

Elèves de 5 i\ 16 ans qui ont fréquenté les écoles du comté 5,090 

Elèves audessus de 16 ans 116 

Nombre d'écoles élémentaires 138 écoles modèles 7 

Nombre d'académies 3 collège classique 

Elèves des écoles élémentaires 4,156 des écoles modèles 636 

Elèves des académies 414 des collèges classique 

Elèves dans le cours élémentaire 4,758 cours modèle 354 

Elèves dans le cours académique 94 cours classique 

Elèves français 4,107 Elèves anglais 1,099 

Elèves catholiques 4,253 Elèves protestants 953 

Instituteurs laïques brevetés 4 Traitement moyen $472 00 

non brevetés Traitement moyen 

Institutrices laïques brevetées 133 Traitement moyen 127 00 

" " non brevetées 12 Traitement m oven 79 00 

Inatituteiirs religieux......^ ^ 18 Institutrices religieuse s 23 



223 

Statistique gén(>rale des écoles. — Division par comtés et cités. — Suite 



COMTf: DE SHERBROOKE. 

N'ombre de municipalités sous le contrôle des catholiques 4, des protestant.s ., 5 

N'ombre de maisons d'école 49 

Valeur des i)ropriétéH imniobilién!H imposables ^,54^,449 0() 

(Contributions des numicipalités scolaires 22,'Js:i Oi) 

Contributions du gouvernement pour les écoles du comté 3,8ô3 48 

Valeur des maisons d'école et du mobilier scolaire 309,565 00 

Nombre d'enfants de 5 A 16 ans dans le comté 3,747 

Elèves de 5 A, 16 ans qui ont fréquenté les écoles du comte 3,548 

Elèves audessus de 16 ans 432 

Nombre d'écoles élémentaires 45 écoles modùls 1 

Nombre d'académies 2 collège classique catholique 1 

Université et collège protestant 1 Elèves des écoles modèles 146 

Elèves des écoles élémentaires 2,814 des collèges classiques 216 

Elèves des académies 534 Elèves de l'université " Bishop". . 270 

Elèves dans le cours élémentaire 3,170 cours modèle 293 

Elèves dans le cours académique 265 cours classique ... 81 

Elèves de la faculté des arts 53 ; faculté de médecine 102 ; faculté de théologie 16 

Elèves franvaif^ 2,184 Elèves anglais 1,796 

Elèves catholiques 2,452 Elèves protestants 1,528 

Instituteui-s laïques brevetés 13 Traitement moyen $1,411 54 

" *' non brevetés 5 Traitement moyen 840 00 

Institutrices laïques brevetées 55 Traitement moyen 198 00 

" " non brevetées 3 Traitement moyen 143 33 

Instituteurs religieux 24 Institutrices religieuses 21 



COMTÉ DE SOULANGES. 

Nombre de municipalités sous le contrôle des catholiques 9, des protestants 2 

Nombre de maisons d'école 41 

Valeur des propriétés immobilières imposables. $2,539,070 00 

Contributions des municipalités scolaires 9,312 

Contributions du gouvernement pour les écoles du comte 1,34.5 87 

Valeur des maisons d'école et du mobilier scolaire 75,405 00 

Nombre d'enfants de 5 ;\ 16 ans dans le comté ' 2,370 

Elèves de 5 à 16 ans qui ont fréquenté les écoles du comté 2,143 

Elèves audessus de 16 ans 18 

Nombre d'écoles élémentaires 28 écoles modèles 12 

Nombre d'académies collège classique 

Elèves des écoles élémentaires 1,204 des écoles modèles 897 

Elèves des académies des collèges classiques 

Elèves dans le cours élémentaire 2,000 cours modèle 156 

Elèves dans le cours académique 5 cours classique 

Elèves français 2,086 Elèves anglais 75 

Elèves catholiques 2,126 Elèves protestants 35 

Instituteurs laïques brevetés 11 Traitement moyen $.314 00 

" " non brevetés Traitement moven 

Institutrices laïques brevetées 26 Traitement moven 158 00 

" " non brevetées 4 Traitement moven 89 00 

j^nstitut^urs religieux Institutrices religieuses 14 



224 

Statistique jjt^néralo dos ëcolos. — Division par comtes etcit(^s. — Suite. 



COM'rr, DK srANSTKAD. 

Nombre de municipaliU's rous le contnMe dos catholiques, 10, i)n>to8tanti^ 15 

Nnnibro de inuisonH d'ri'olo 127 

Valour tlfs pronrirtt's iininobiliiTt's imiH>8al>U*8 $."), 717,441 (X) 

Contrilnititui» «lt'8 nHiniciii;ilit«'s Boolairos 20,370 (M) 

Contributions du p«>uvornt'in(Mit j»ur les t'»odt*« <hi oo'ntt' H,s(>4 07 

Valeur deg mniBonH d'tVole i»t du mobilier scolaire l.'U,4(»2 00 

Nombre il'enfunts de 5 A Ifi ans dans le comté 4,543 

Klèves de 5 A 1(> ans qui ont fréquenté les écoles <iu comté 3,8tt7 

KU'ves audessus de Iti ans 223 

Nombre d'écoles élémentaires 110 écoles moilèles 

Nonibre «raca»léniies 5 collège classique 

Klcves «les écoles élémentaires 2,702 des écoles modèles 751 

Klèves lies académies Ch\7 des collèges clas^i(iues 

Klèves dans le cours élémentaire. 3,(>.'>2 cours niodèle 354 

Klèves «lans le ciiurs académique M cours classique 

Klèves français 1,S0.S Klèves anglais 2,102 

Klèves catboli(pje8 2,037 Klèves prot^^stants '. 2.052 

Instituteurs laïques brevetés S Truiteinent moyeu $3H8 00 

" " non hrevetés 5 Traitement moy(n 340 00 

Instftutrices laïques bri'vetées 107 Traitement moyen 148 00 

non brevetées 10 Traitement moyen 202 00 

Instituteurs religion X 10 Institutrices religieuses 34 



COMTÉ DE ST-HYACINTHE. 

Nombre de municipalités sotis le contrôle des catholiques, 14, des protestants 1 

Nombre de maisons d'école 78 

Valetir des propriétés immobilières imposables î"5, 044,705 00 

Contril)utions des municipalités scolaircr 20,943 00 

Contribution du gouvernement jx)ur les écoles du comté 3,504 55 

Valeur des maisons d'école et du mobilier scolaire 283,023 00 

Nombre «i'enfants de 5 A Ki ans dans le comt<' 5 181 

Elèves de 5 A H) ans qui ont fréqiienté les écoles du comté 5,098 

Elèves audessus de Ki ans 20H 

Nombre d'écoles élémentaires OS écoles modèles 6 

Nombre d'académies 3 collège classique ] 

Elèves des écoles élémentaires 3,178 des écoles motièles 962 

Elèves des académies 867 des collèges classiques 29/ 

Elèves dans le cours élémentaire 4,746 cours modèle 219 

Elèves dans le cours académique 42 cours classique 297 

Elèves français 5,252 Elèves anglais 52 

Elèves catholiques 5,254 Elèves protestants 50 

Instituteurs laïques brevetés Traitement moyen 

non brevet<'s 2 Traitement moyen $210 00 

Institutrices laïques brevetées 77 Traitement moyen 127 60 

*• " non brevetées 4 Traitement moyen... 59 00 

Instituteurs religieux 63 Institutrices religieuses 41 



225 



Statistiqt^e générale des écoles. — Division par comtés et cités. — Suite. 



COMTfi DE ST-JEAN. 



Nombre de munioipaliU's sous le contrôle des catholiques, 7, des protestants 7 

Nombre de maisoriH dV-cole 49 

Valeur des pro])ri('t(''S immobilières imposables ^.. $5,167,871 00 

Contributions (les municipalit^'S scolaires 14,985 00 

ContributionH du gouvernement pour les ('coles du comté 1,970 02 

Valeur des mai.sonH dV'Cole et du mobilier scolaire H5,0.S5 00 

Nombre d'enfants de 5 ;\ 16 ans dans le comté 2,741 

Elèves de 5 ;\ 16 ans qui ont fréquenté les écoles du comté • 2.612 

Elèves audessus de 16 ans 27 

Nombre d'écoles élémentaires 37 écoles modèles 5 

Nombre d'académies 2 collèges classiques 

Elèves des écoles élémentaireg 1,692 des écoles modèles 635 

Elèves des académies 312 des collèges classiciues 

P^lèves dans le cours élémentaire 2,466 cours modèle 160 

Elèves dans le cours académique 13 cours classique 

Elèves français 2,383 Elèves anglais 256 

Elèves catholiques 2,412 Elèves protestants 227 

Instituteurs laïques brevetés 11 Traitement moyen $342 00 



non brevetés 1 

Institutrices laïques brevetées 33 

" '* non brevetées 5 

Instituteurs religieux 10 



Traitement moyen 650 00 

Traitement moyen 150 00 

Traitement moven 140 00 

Institutrices religieuses 17 



COMTE DE ST-MAURICE. 



Nombre de municipalités sous le contrôle des catholiques, 12, des protestants 

Nombre de maisons d'école 61 

Valeur des propriétés immobilières imposables $2,954,374 00 

Contributions des municipalités scolaires 5,982 00 

ContributifMis du gouvernement pour les écoles du comté 1,751 76 

Valeur des maisons d'école et du mobilier scolaire 55.088 00 

Nombre d'enfants de 5 à 16 ans dans le comté 2,926 

Elèves de 5 à 16 ans qui ont fréquenté les écoles du comté 2,399 

Elèves audessus de 16 ans 27 

Nombre d'écoles élémentaires 
Nombre d'académies 



, 46 écoles modèles 

.^ 2 collège classique 

Elèves des écoles élémentaires 1,77(> des écoles modèles 

Elèves des académies 362 des collèges classiques 

Elèves dans le cours élémentaire 2,3(i5 cours modèle 

Elèves dans le cours académique 2-' cours classique 

Elèves français 2,422 

Elèves catholiques 2,426 



288 



99 



Instituteurs laïques brevetés. 

" " ' non brevetés.. 
Institutrices laïques brevetées 

" " non brevetées. 
Instituteurs religieux 



Elèves anglais. 

Elèves protestants 

1 Traitement moyen $225 00 

.... Traitement moyen 

41 Traitement moyen 83 00 

7 Traitement moyen 51 00 

4 lastitutricea religieuses 14 



226 

Stattsttqfe g^n^rale des écoles. — Division par comtés et cit(^s. — Suite 



COMTÉ DE TÉMISCOUATA. 

Nombr© de municipalitos sous le contnMe des catholiques 2.'>, dea protostaiits. . i 

Nombre »le îiiaisous d't'colo i;V.) 

Valeur doH i»roprii''U''S inim(»l>ilii're8 inii>08ableH $:^,470,S8() (H) 

(ontributiDiis di>a munioipalitrs scolaires l(i,()()('. 00 

r«)ntributi»»n8 du gouvcrneiiu'nt pour les écoles du comU^ lî.SLM) (14 

Valeur des niaihona d'école et du niobiler scolaire rjy,810 (X) 

Nombre* «l'enfants de o î\ H» ans «lans le c«)inté (),993 

Kléves de 5 A Ki ans qui ()nt fré«pienté les étiole» du comté 5,1)38 

Kléves au-tlessuB de 1(1 ans 09 

Nombre d'écoles élémentaires 137 écoles modèles 9 

Nombre il' académies 2 coUcjçe classique 

Klcves «les écoles élémentaires 5,073 des éeoles modelés 543 

Elèves des aca»lémies 391 des coUcjres cl.lssiques 

Elèves dans le cours élémentaire 5,705 cours modèle 257 

Elèves dans le cours acadt-mique 45 cours clasaique 

Elèves français 5.943 Elèves an^jlais 64 

Elèves catholiques 5,97(i Elèves protestants 31 

Instituteurs laïques brevt'té'8 1 Traitement moyen $350 00 

" " non brevetés Traitement moyen 

Institutrices laïques brevetées 143 Traitement moyen 84 00 

,' " non brevetées 6 Traitement moyen 74 00 

Instituteurs religieux 6 Institutrices religieuses 6 



COMTK DE TERREBONNE. 



Nombre de municipalités sous le contrôle des catholiques 20, des protesta 
Nombre de maisons d'école 



ants 4 

95 

Valeur des propriétés immobilières imposables $5,255,196 00 

Contrilmiions des municipaliU's scolaires 22,061 00 

Contributions du gouvernement ix>nr les écoles du comté 4,099 62 

Valeur (U'S maisons d'écoles et du mobilier scolaire 285,450 00 

Kttmbre d'enfants de 5 A 16 ans dans le comt<> 6,459 

Elèves de 5 à 16 ans qui ont fréquenté les écoles du comté 5,523 

Elèves au-dessus de 16 ans 133 

Nombre d'écoles élémentaires 93 écoles modèles 5 

Nombre d'académies 5 collège classique 1 

Elèves des écoles élémentaires 4,347 «les écoles modèles 308 

Elèves des académies 769 des collèges cfassiques 232 

Elèves dans le cours élémentaire 5,146 cours modèle 224 

Elèves dans le cours académique 54 cours classique 232 

Elèves français 5,504 Elèves anglais 152 

Elèves catholique 5,526 Elèves protestants 130 

Instituteurs laïques brevetés 2 Traitement moyen $312 50 

" " non brevetés 2 Traitement moyen 420 00 

Institutrices laïques brevet(''e8 84 Traitement moyen 1 125 00 

" " non brevetées 1 Traitement moyen 60 00 

Instituteurs religieux 43 Institutrices religieuses 45 



227 

Statistique générale des ëcolea — Division par comtés et cités — Suite. 

VILLE DES TROIS-RIVIÈRES. 



Nombre de muiiicipalitéH 80U8 le contrôle des catholique» 3, des proteetanta 1 

Nombre de maisons d'école 18 

Valeur des propriétés immobilières imposables ~ $2,770,766 00 

Contributions aes municipalités scolaires 8,417 00 

Contributions du gouvernement pour les écoles 3,077 40 

Valeur des maisons d'école et du mobilier scolaire 331,450 00 

Nombre d'enfants de 5 il 16 ans dans la ville ». 2,182 

Elèves de 5 à 16 ans qui ont fréquenté les écoles 1,449 

Elèves audessus de 16 ans 114 

Nombre d'écoles élémentaires 8 écoles modèles 2 

Nombre d'académies 2 collège classique 1 

Elèves des écoles élémentaires. 552 des écoles modèles 489 

Elèves des académies 334 des collèges classiques.^ •^ 238 

Elèves dans le cours élémentaire 1,234 cours modèle 140 

Elèves dans le cours académique 86 cours classique 103 

Elèves français 1,507 Elèves anglais 56 

Elèves catholiques 1,510 Elèves protestants 53 

Instituteurs laïques brevetés 1 Traitement moyen 1600 00 

*■ ** non brevetés Traitement moyen 

Institutrices laïques brevetées 7 Traitement moyen 170 00 

" " non brevetées Traitement moyen 

Instituteurs religieux 38 Institutrices religieuses 10 



COMTÉ DE VAUDREUIL. 



Nombre de municipalités sous le contrôle des catholiques 10, des protestants 6 

Nombre de maisons d'école 53 

Valeur des propriétés immobilières imposables $3,869,040 00 

Contributions des municipalités scolaires 11,781 00 

Contributions du gouvernement pour les écoles du comté 2,431 49 

Valeur des maisons d'école et du mobilier scolaire 150,645 00 

Nombre d'enfants de 5 ù 16 ans dans le comté 2,640 

Elèves de 5 il 16 ans qui ont fréquenté les écoles du comté 2,432 

Elèves audessus de 16 ans 64 

Nombre d'écoles élémentaires 49 écoles modèles ^ 

Nombre d'académies collège classique 1 

Elèves des écoles élémentaires; 1,917 des écoles modèles- 307 

Elèves des académies des collèges classiques 272 

Elèves dans le cours élémentaire 2,295 cours modèle 132 

Elèves dans le cours académique cours classique 69 

Elèves français 2,283 Elèves anglais 213 

Elèves catholiciues 2,364 Elèves protestants 132 

Instituteurs laïques brevetés 2 Traitement moyen $413 00 

** " non brevetées Traitement moven 

iNstitutrices laiques brevetées 47 Ttaittnnent moyen 148 00 

" " non brevetées 2 Traitement moyen 86 00 

Instituteurs religieux 33 Institutrices religieuses ~ 16 



228 
STATiSTigi'E gt^iit^ralo des écoles.— Division par comtés et cités. — Suite. 

COMTÉ DE VERCHfcRES. 

Noinbn» »lo luunioijMiIltos houh le rontrftle de»» catholiques 11, don pnitOHtants .' ... 

Noiubix» iW maisons tl'i'oolo 44 

VaI(M>r dfs ])roMri<'«t4''s inm lobi lit' n^s itii|v»sablog $4.84H,3S3 (X) 

(\>n(rib»Jtions «W munioijMilitrs «vdaires 11,1(>5 00 

ContributioDsdii RduviTiuMiu'ut pour Ion tVolos du comté 1,859 22 

Valeur «les maisons d't'coN' et di» mobilier scolaire 187,250 00 

Nombti' d'enfants de 5 à 16 ans dans \e c<»mt4'^ ; 2,727 

Klrves de .'> A !(> ans tpH ont fn-quent** les écoles du comté 2,398 

KlèvfS atidessus de 10 ans , 37 

Nombn» «r«''i*ules ol«''m«'ntain'H 34 écoles modelés •.. 9 

Nombn* d'académies 1 col Ir^e classique 

Elèves des écoles élémentain»s 1,3.54 des éi^oU-'Hinodéles 973 

Kléves d^^8 académies 108 des collèges olaësiquee : 

Kléves dans le c*)ur8 élénjontain» 2,23ô cours mo<léle 174 

K lé ves d «4» s U> cours académique 2<> ...... cours claKsique 

Kléves français — 2,4.'U Kléves anj^lais 1 

Kléves catb(»lit|ues ^ 2.435 Kléves ]>rotes<.ant^ '. 

InstiHJt4'urs laïques bn'vet4'*s H Trait4Mnent n>oyen $284 00 

n<)n brevetés Tniitement moyen 

Institutrices laïque*! bn'veU''es 39 Traitenvent- moyen 113 00 

" '• noa brevetées 3 Tniitement moyen 109 00 

Instituteurs religieux w 11 Institutrices religieuses ;........;... 17 



COMTÉ DE WOLFE. 

N'ombre de municipalit^'s nous le contrôle des catholiques 15, des protestants 4 

Nombrt» de maisons d'école 93 

Valeur des propriét^^s immobilières imposables....» $2,217,311 00 

C<nitributions des municipaJités scolaires 13,619 00 

Coirtribut ions du gouvernement pour les écoles du comté 2,016 42 

Valeur des maisons d'école et du mobilier scolaire •. 35,425 00 

Nombre d'enfants de 5 ;V 16 ans dans le comU* 3,947 

Elèves de 5 A 16 ans qui ant fréquenté les école^i du comté .,...^. 3,098 

Elèves audessus de 16 ans 27 

Nombre d'écoles élémentaires 87 écoles modèles 2 

Nombre d'acadénjies collège classique 

Elèves des écoles élémentaires 3,004 des écoles modèles 121 

Elèves des académies .: des collèges classiques *. 

Elèves dans le cours élémentaire 3,070 cours modèle 54 

Elèves dans le cours académique ^1 cours classique 

Elèves français 2,809 Elèves anglais...» 256 

Elèves catholiques 2,907 Elèves protestants 218 

Instituteurs laïques brevetés 1 Traitement moyen ..$280 00 

" " non brevetés Traitement moyen 

institutrices laïques brevetées..... 89 Traitement moyen.: 102 00 

'' " non brevetées- 5^ Traitement m€^yen-..»w.. ....... .-w........ w^»^..- 96 00 

Instituteurs religieux Institutrices religieuses 



229 
Statistiques générales des écoles. — Division par comtés et cités. — Suite. 



COMTK D'YAMASKA. 

N'ombre de municipaliU'H sous le contnMe des catholiques, 23, des prote étants 

Nombre de maisons d'école 97 

Valeur des proçriétés immobiliùres imposables $4,431,209 00 

(Contributions aes municipalitC'S scolaires 15,106 00 

Cyontributions du gouvernement pour les écoles du comté 2,744 84 

Valeur des maisons d'école et du mobilier scolaire 114,943 0<J 

Nombre d'enfants de ô -X 16 ans dans le comté " 5,060 

Elèves de 5 î\ 16 uns qui ont fréquenté les écoles du comté 4,614 

Elèves audessus de 16 ans t)3 

Nombre d'écoles élémentaires 90 écoles modèlef 9 

Nombre d'académies 1 collège classique 

Elèves des écoles élémentaires 4,037 des écoles modèles 552 

Elèves des académies 88 des collèges classiques 

Elèves dans le cours élémentaire 4,512 cours modèle 154 

Elèves dans le cours académique 11 cours classique 

Elèves français 4,677 Elèves anglais 

Elèves catholiques 4.677 Elèves protestants 

Instituteurs laïques brevetés Traitement moyen 

" * * non brevetés Trritement moyen 

Institutrices laïques brevetées 94 Traitement moyen $91 00 

' * " non brevetées 7 Traitement moyen 75 00 

Instituteurs religieux 9 Institutrices religieuses 26 



ft 



APPENDICE No VIL 



lo.^INSTITUTIONS CATHOLIQUES SUBVENTIONNÉES SUR LE 
FONDS DE L'ÉDUCATION SUPÉRIEURK 

2o.— INSTITUTIONS PROTESTANTES SUBVENTIONNÉES SUR 
LE FONDS DE L'ÉDUCATION SUPÉRIEURE. 



2S2 



RÉSUMÉ des rapports des coll^ges classiques, dos acadëmîes et de 



CX)MTÊS 
ET 

MUNlCirAl^lTÉS. 



de 

l'Inetitiition 



contnMo ilrs 

comiiiisHairt'S 

ou indt'iH'n- 

daiilv ? 



Etat 
financikr pk 
i/lNSTirrrioN. 



6 

•J: "c ^ 
2 



as 



c 
p 



PERSONNEL ENSEIGNANT. 



Religieux 



ou 



Keligieuses. 



LAÏQUES 1 


É 




§ 


•£ 








•*3 


■*s 


■e 


■S 


c 


fl 


M 


M 



ARGENTEUIL. 
St-Andn\ vi linge . . . . 
ARTIIARASKA. 



Arthabai^kaville 

8t-Chri8tophe 

St-M/^dard do Warwick 

8t-N«»rlH'rt 

SUnfold 



VicU>riaville 



BAGOT. 



Acton-Vale 

St- Dominique, village 
St-Liboire 



M(Ki., couv. 

Ac4vd. , garç. . 
Mod., couv. . 



mixte 
couv.. 
Karç.. 
fllles.. 

couv.. 

garç.. 



Acad. , couv . 
Mod., mixte 



StrPie 

8t-Simon 

Vpton, village 



BEAUCE. 



StrFrançois 
St-Georges . 



Str Joseph . 
Ste-Marie . 



Sacré-Cœur-de- Jésus . 

'^t-Côme 

St-Ephrem de TVlng. . 
St-Pierre de Broughton 
St-Vital de Lambton. 



Acad., couv. 
Mod., mixte. 

•' couv.. 

" garç.. 

Acad., garç.. 

" couv. 

Mod. , garç . . 
Acad., couv. 
Mod., garç.. 

Acad., couv. 

" garç.. 
Mod. , mixte 



Indi'ix»ndante. 



IndéixMKÎantt 
{ S)UH cent, et 
\ in dé p. 

Sous contrôle 
Indéjx'ndante 
S<>uH contnMo 

SouR cont. et 
indépi'ud. 
Sous contrôle 



Sous cont. et 
indéjK'ud. 

Sous coninMe. 

< ( 

Sous cont. et 

indépend. 

Sou.s contrôle. 

( Sous cont. et 

( indéjx'nd. 

Sous contrôle. 



5,000 



143,000 

16,000 

• r.,470 

8(X) 

10,(XX) 

2,(X)0 

2,000 

20,000 

2,000 



21,626 

1,600 

3,ax) 

12,0(X) 

300 

6,000 

5,000 



2,444 3 SS. Providence, 



19,94017 Frs du S.-Cœur 
2,587 « SS. Congrégat 

l,R8o' 6 SS". l'Assomp'n 

280 

2,()r>0 11 SS. l'Assomp'n 

2lX) 1 SS. 

200| 1 SS. 

2,503' 7 SS. Congrégat'n!. . . 
619 



Indépendante». 
( Sous cont. et 
( indépend. 

Indépendante. 

Sous contrôle. 
( Sous cont. et 
( indépend. 

Sous contrôle 



1,600 9 SS. Présentât' n 

425 3 SS. St-Joseph.. 
.S85 



1,856 6 SS. Présentat'n 

. 220| 

1,580, 6 SS. Présentat'n 
440 4 Frs Maristes: . . 



16,500 

10,000 

2,000 

29,a50 

2,500 

16,000 

8,000 
1,000 
1,000 
6,000 
700 
750 



5,550! 8 Frs Maristes. 

2,944 4 SS. Bon. Pasteur 

2,075 4 SS. 

4,574 9 SS. de Charité 
327; 2 

3,500 7 SS. Congrégat'n 

7 Frs Ecoles Chr. 
2 SS. P'I. Secours 



3,650 
210 
205 
700 
260 
376 



5 SS. Serv. Marie 



a 

H 



233 



écoles modèles catholiques subventionnées. — Ann^e 1897-98. — Suite. 



ÉLÈVES. 


Note d'ap- 
préciation 
basée uni- 
quement 
aur l'exa- 
men du 
rapport- 
annuel de 
l'Institu- 
tion. 


RENSEIGNEMENTS 

l'RIS DES BL'LLETI.SS D' INSPECTION. 




15 . 
1*2 


ReeeTant la pension 
et l'instructioD gra- 
tuitement. 


Es 

« Q 

.2 S 

> bc 


'il 


l'IPII 
RIPPQ 
LINS 

s 

2^ 

il 

es 
Q 


[SU 
»TD[ 

moi. 
t . 

s 

Q es 


l'IPKS u 

BIPPISI 0[ 
UISPLCJ, 

■£. 't . 

3 3 ** 
•' p - 

Jtf Sa 

--^ -".? 

2 « ? 

Q c« 


Etat de , 

la 
maisoti. 


Etat 

du 

mobilier. 


1 

•H 8 


m 

> 


Note 
générale 
de l'école. 


^ rw» .-• Ai 

5) © • 


10 

7 
2 
2 

"'2 

• • • • 

5 

12 

3 

3 

1 

4 

4 
3 

() 


17 
30 

30 

22 

"] 
5 

5 

5 

2 

10 

20 

53 


49; 

119 

117 

123' 
101 
76 
127 
13s 

209 

146 

lô5 

114 
148 

155 

85 

120 

125 

130 
156 

145 
141 
108 

185 

202 
110 

95 
155 

85 
137 


11 

63 

19 

19 
19 
20 
15 
26 

24 

19 

31 

8 
19 

21 

14 

7 
28 

30 

21 

12 
39 
16 

30 

32 
10 

9 
12 

9 
20 








Excellent. 












$ cts. 

(>} 14 


.2 


. . . 1 




Très bien. 


1 












63 14 
219 23 


Excellent . 








. . 


52 62 


















26 33 




19 




Très bon.... 


Bon 


Oui. . . 


Oui . . . 


Très bonne. 


39 36 
35 08 


... 


22 
26 


. . . 


Bien 

Très bien. 

Excellent. 


Excellent. . . 


Excellent. . . 


Oui. . . 


Oui . . . 


Très bonne 


26 33 
26 00 

52 62 


6 
6 


19 


• • • 


Très bien. 

Très bien. 

<< 

Passable . . 

Très bien. 
«( 

<( 

Très bien. 

Excellent. 

<< 

iTrès bien 


Très bon . . . 


Très bon. . . . 


Oui... 


Oui . . . 


Très bonne. 


26 33 


497 îK) 
26 33 


% 

13 
14 


6 


Très bon . . . 
Excellent. . . 

Médiocre . . . 
Excellent . . . 
Très bon. . . . 


Très bon. . . . 

Médiocre . . . 
Excellent. . . 

Médiocre . . . 

Très bon. . . 


Oui. . . 


Oui . . . 


Très bonne . 
i< 

Excellente. . 

Très bonne. 


20 00 

20 00 
43 84 

lîO 00 

35 08 


16 
17 


15 




Bon 


Oui. . . 


Oui ... 


Excellente. . 


39 36 


204 61 
131 ^ 














70 16 














35 08 


31 

4 

18 

■ 
> 














219 '^3 


16 


... 


Èxcelle'nt . 

(( 

Bien 

Très bien. 

<( 


Très bon. . . 


Bon 


Oui. . . 


Oui ... 


Excellente. . 


llD 08 
65 77 












, 


1 


175 3îl 






10 
6 

U 
9 

20 




Assez bon. . . 
Bon 

Passable . . • • 
Bon 


Assez bon. . . 
ti 

<• 

. (1 

Médiociv . . . 


Oui.. . 

« 


Oui . . . 

a 

t( 


Très bonne. 

(t 

r 

Excellente . . 
Tivs lx>nne. 


26 .33 






20 00 






30 69 






26 33 






26 33 












S61 93 



RÉ^SUSrfc deâ rapports des coll^f]:es classiques, acadéînies des et dt 



OOMTÉS 

ET 

MUNlCirVLITÈS. 



Degn'' Kpt-olle 8o»in 

contitMe ile^ 
«le I comniispairi'S 

I (Ui ind<'»]H»n- 
rinfltitutioD.j (iantv? 



P>AT 


KINASriKK I>R 


1,' Institution . 


6 




8| . 

k. oo C 


'S 


Dépenses 
Tannée 


5«^ <ai 

E 


«• 


.1 



PERSONNEL ENSETGNANl 



Kuli^ieiix 
R<»ligieuHe8. 



L«l[qu«t 



I 



BEAUHARNOIS. 

Valloyfu'ld 



BeAiihariiois 

8t- Louis de Gonugue 



8t-Stani8l«0 de Koatka. 
8t-Timothée 



Mod., garç..- 
•• couv.. . 



BELLECHASSE. 
8I-Charle« 



8t-GervaiB. 



St-Damien de Buck- 
land 

St-E^ienne de Beau- 
mont 

St-Michel 



Coll., cliu*fl .IIndi'p»'ndanU' 

Acad., garç. j j^ar-iH-nd. 

" couv. •! " 

Mod.,garv. 
couv. . 

Sous contnMe.. 

( Sous cont. et 

I indi'peml. 

mixte..j8ouH c<intnMe..l 

garç.... " I 

^"^ •• \ indépend. I 



Acad., couv.. Indt'pendant*» .; 
Mod., gan;... .Souh contrôle.. 

Acad., couv.. ^ i„,i,,j^j,,, 

Sous contnMe. 



St- Raphaël. 
St-Vallier. . 



BERTHIER. 
Berthier 



Lanoraie. 



Mod., gare... 
" mixte^ 



" oouv..~ 

•' gare... 

" mixte.. 

" «arc.... 

" Sues... 



( Sous cont. et 
? indépend. 
Sous contrôle. 



St'Barthélemy | 

St-Cuthbert Acad., gare. 

Mod. , couv .. 



Acad., garc..|Indépendante. 

" couv... j ?^"; ^^"i «^ 
/ indéixînd. 

Mod., " ..; 

" gare... Sous contrôle 



Bt-Grabriel de Brandon. 



St-Norbert 

BONA\^NTURE. 

Carleton ~ 

<< 

Maria 



gare... 
couv... 



Mod. , couv .. 
" mixte. 



Indépendante. 
( Sous cont. et 

( indépend. 

(( 

Sous contrôle.. 
( Sons cont. et 
( indépend. 



Indépendante. 
Sous contrôle. 



108,182 

108,182 

24,2(iO 
12,(XX) 
15,000 
10,000 

10,000 

2.000 
10,000 

14,000 



13,0001 
1,000 

0,000 

400 

13,000 

600 

20,000 

1,200 

1,200 

700 

700 

20 000 

8,300 

15,000 

1,580 

10,000 

18,000 

18,000 

5,100 
3,000 

5,575 



8,500 

1,200 

700 



12/>94 

12,504 

4,43î> 
1 />5() 
2,917 

7m 

1,230 

422 
()7ft 

1,639 



13 EccléHiaetiques . 

8 

23 SS. SS. NN. J-M 
S VAvTCH St-Viat. 
9SS. SS. NN. J.M 

4 ClercH St-V'iatcur 

7 SS.SS.NN.de J-M 



4 Clercs St-Viateur 
7 SS.SS.NN.de J-M 



l,tM)0]6 SS. de la Charité 



200 

1,523 

250 

150 

320 

2,401 

807 
270 
284 
134 



2 SS. 

6 SS. Jésus-Marie. 



3 SS. Perp. Secours 



6 SS. Jésus-Marie 
3 SS. Perp. Secours 



4,195 
1,697 

9,933 
608 j3 
5002 

1,4603 



Clercs St-Viateur 

SS. Congrégation 

SS. Providence 
Clercs St-Viateur 



500 

2.176 
640 

1,044 



2,059 
514 
318 



Frs Inst. Chrét. 
SS. Ste-Anne.... 

SS. 



6 8S. Ste-Anne. 



6 SS. de la Charité 

2 SS. " 



2:^5 



j^oles modèles catholiques subventionnées. — Année 1897-98. — Suite. 



ÉLÈVES. 






^2 



DHPII[S U 

Bippem 01 
imsiiiui. 



3 

Si 

a c 

ce 

Q 



s «^ 

= 3 



0) C3 &. 
— ,<; •— 

S « S 
es u â 



MPKS 11 

iippyi II 

lUSfWf. 



OC 

i fi 



Note (l'ap-: 
préciationj 
battée uiii- 
(luomcnt 
8111* l'cixa- 
iiien du 
nipiK)rt 
anniK^ de 
l'Institu- 
tion. 



KENSP:i<iNKMENTS 

l'RW DKH BULLBTINH D' INSPECTIOS. 



Etat de 

la 
niaisKjn. 



Etat 

du 
mobilier. 



, C 

•Si 





Not« 
générale 


es 


de l'école. 


>* 





53 

752 

10926 
20209 
]|261 
97 



51103 



115 
122 



10118 



64 
72 



8 
21 



17 

28 
3 



13 
15 



78 
51 

108 

77 
114 

109 

146 
76 
59 



129 
97 

141 

82 
30 
61 

120 

186 
140 

86 



74 

106 

86 



54 

39 
25 
46 

7 

15 

8 
14 



12 
16 

21 

11 

10 

9 
16 

44 

26 

17 

7 



33 

18 

21 

9 

7 

16 

18 

18 
11 



13 
26 
23 



24 
2 



13 



22 

9 
7 



11 



13 
26 
23 



5 

18 



54 

39 

24 

46 

7 

15 

8 
14 



12 
16 

16i 6 

11 

10 

9 

16 

43 

26 
9 
6 



Trèa bien. Excellent 

1 

Très bon. 

Bon 

p]xcellent Très bon.. 
Très bien. Bon 



Très bon. 
Bon 



Très bien. 



Bien 

Excellent. 

Très bien. 



Excellent. 
Bon 



Très bon . . 
Bon 



Très bien. 



Passable . 

Médiocre 
TrèH bon. 



Médiocre. 
Bon 



Excellent 

Très bon. . 

Bon 

Très bon. . 
Passable . . 



Très bon 

Passable . . . . 
Bon 



Oui. 



Très bon 

(( 4( 



Bon 

Passable . 

Médiocre. 

Pa«îsable . 
Très bon . 



Passable . 
Médiocre. 



Excellent. Excellent. . . 
Très bien.i " 
Bien. ... 



Très bien. 



Bien 



Très bien, 



Excellent. 
Très bon . . 



Bon 



Excellent Bon 

Très bien . Très bon 
'* " iBon .. ., 



Oui. 
Oui. 



Oui. . . 

Oui. '. '. . 



Excellente. 
iTrès bonne 



Oui. 



Très bonne. 
Excellente. 
iTrès bonne. 



Oui 



Oui 



Oui. 



Un peu 



Excellente 



jTrès bonne 

Excellente 
<( 

iTrès bonne 

I " " 

I <( K 



Oui — Excellente. 



Bon. 



Bon 



Oui. . . 



Oui. 



Oui. . . . Très bonne. 



Oui. . . Excellente. 
Beauc. . Très bonne. 
Oui.. . . Excellente. 






= 53 



^2, 

QQ 



$ etfl. 

dS4 oo 
87 6e 
87 e» 

43 84 
52 62 
35 08 

87 60 

35 06 
35 08 

35 06 

1,483 85 

43 84 
26 33 

43 84 

43 84 

26 33 

26 33 
43 84 

43 84 

26 33 
26 :î3 
26 33 

377 18 

131 54 

35 06 

43 64 
35 06 
26 33 

35 06 

26 SS 

20 00 
26 33 

26 33 

405 94 

87 69 
52 62 
52 62 



286 



RÉSUMÉ des rapports des collèges classiques, dos acadéniei et 4i 



CUMTKS 

irr 

MINICITALITÉS. 



iHgiv 



l'Iuntitutittii 



roiilnMo des 

ou iniK'j)On- 
daiitv ? 



FINANCIER DK | PERSONNKI. KNSKIGMANT 

i.'Institittion. 



6 



■s 




OD 


a 


c 


a 


a 


e4 



S 



Keligieux 

ou 
Koligieuses. 



laIqubs 





(£ 
S 


ii 


S 


s 


S 


-«1^ 


■^ 


^ 


^ 


a 


a 



BONAVKNTURK. 
Nouvelle ( St-Jeani 



Mod., mixte 



l'Kvaiigi^Iiste.- 
Port-I>:iniel-E«t. 
St-BoiiaventUR» . 
St-(n>defn>v ' •• 

I 

CHAMBLY. I 

Boucherville M«h1. gare. 



Chamblv 



Acad. Ci>nv 



Chanibly Canton 

Longiieuil 

St-Hul>rt |Mod. gare.. 

I ** couv. 

St-I^inU'rt [ •' mixte 

CHAMPLAIN. 



Sous contnMe 
II 



SouH contnMe. 
S S<)U8 cont. et 
l indéjKmd. 



M<k1. g:irc.... 

*' mixte. SouH contnMe 



4 j I s S(niH cniit. et 

Acad. g:irr.. -^ indriHMid. 

àSous contrôle, 
et 



( SouH cont. et 

( indi'iR'iid. 

SouH contnMe. 



Champlain, vilhige iAcsid. couv.. 

Mod. gare... 

Cap-de-la-Madeleine... .| " " ... 
Ste-Anne de la Pé rade. Acad. cx^uv. . 

garc 
Ste-Geneviève de Ba 
tipcan 



St-Maurice. 



St-Narcis8e.. 
St'Stanislas. 



St-Tit« 



CHARLEVOIX. 
Baie St-Paul 



Malbaie 

Eboulements.. 
Pointe-au-Pic 



Mod. oiixte. 

" oouv.. , 

" gare. 
" mixte . 

Acad. gare. 
Mod. couv. 



Acad. gare. 

" couv, 

(( (( 

Mod. gare . 
" filles" 



Indt-pendante. 
Sons contnMe. 
Indépendante. 



Sous contnMe. 



( Sous cont. et 
/ indépend. 
Sous ContnMe. 

S Sous cont. et 
( indépend. 
Sous cont. et 
indépend . 



Sous contrôle 
( Sous cont. et 
( indépend. 

Sous contrôle. 



HOO 

42() 

1,3(K) 

450 



12,0(X) 

10,(XK) 

1,H(K) 

1H,0(X) 
5,000 

35,000 
2,500 



1,150 



15,000 
5,000 

1,050 

.S, 875 

300 
500 

12,000 
21,792 



2,000 

8,000 

9,300 
2,400 
1,600 
400 
2,300 



315' 

13g! 

isol 

100 2 SS. St-R<).saire. 



a50 

2,725 

(iS4 
573 

4,880 

435 

2,430 

1,285 



1,828 

540 

230 

2,103 

1,058 

289 

1,177 

:U4 
401 

1,234 



7 SS. Congn'gat'n 
2 Frs Inst. Chn^t. 



11 Frs Ecoles Chrét 
5 SS. Bon-Pasteur 



5 SS. Bon-Paeteur 



5 SS. Congrégat'n 
3 Frs du S. -Cœur 



SS. l'Assompt'n 



5 Frs St-Gabriel. . 
4 SS.de la Charité 



409 

l,69o| 6 SS. Congrégat'n 

1,0581 5 SS.de la Charité 
355'... 

22o; 

140, 

277' 



il écoles iiiodôliiî.s catlioli(|ues .subventionnées. — Année 18.07-08.' -»S*ui^4ç. 



237 



i^^âa— «M^h ■ ■ Il i 



ÉLÈVES. 



a . 



«/ a 



«.2 






O'irHES u 
HlPi'Dfll D[ 
LIISÎIÎOI. 



c c 



o c 



Q'1PII[S lE 
RIPPORI IL 
L IIISPLCI. 

a g « 



3 



Note d'ap- 
préciation 
baH(';o uni- 
quement 
Hiir l'exa- 
men du 
rapport 
annuel de 
l'Institu- 
tion. 



KENSEKJXEMKNT.S 

l'RIS DK3 BCLLKTINS D' INHI'KTIOX, 



Etat «1«- 

la 
DiaiHiJH. 



Etat 

.lu 

mobilier. 



'^ 


e- 


1 


OD 




-c: 


4, ♦j 


bfi 


£| 


a 


^"^ 


— 


S S 


1 


•^ ï 


** 


■s'c 


« 


2 


i- 



Note 

g^'nérale 
de récole. 






s = o 

Où * 



8 
19 



94 
51 
61 
46 



..:106 
44150 



30 
213 



6 
10 



118 
100 

283 
62 
83 

122 



25 



72 



107 
86 
12 

140 
8102 



107 
102 

60 

50 

171 
217 



9 

11 

6 

6 



10 

20 

28 
8 

40 

15 

20 
24 



22 
15 
10 

28 
36 

15 

16 

8 
9 

33 
11 



40147 

42175 

5143 
40 
33 
36 
37 



15 

25 

24 

23 

7 

16 
23 



8 

11 

6 

6 



10 



Très bien. 



17 



20 
13 



Bon 



Bon 



Mauvais 
Très bon 



15 
6 
4 



8 

3 

15 

24... 



22 17 
15 
9 
26 
26 



Bien 

Très bi,en 



I Médiocre... 
Bon 



iBon 



Oui 



15 



30 
13 



8. 
9. 

33' 4 

14 . 



Oui. 



Bon 



(4 (( 

(< I( 

Excellent 

Très bien.iTrès bon.. . 



Excellent .Très bon... . 



Bien 

Très bien 



Passable . . 

Bon 

Excellent 

Très bon 



Oui. 



Assez bon . . Assez bon 
Excellent . . . Très bon 



Très bon., 
Bon 



15 

25 

24 

25 

7 

16 
23 



15 
6 
4 



Bon 



" Passable. 

Excellent . . . Très bon 

Très bon.. 



Très bien, 



Oui. 



Oui. 



Oui 



Très bonne.. 
Bonne 



Très bonne..' 



Oui. 



Très bonne. .' 



Oui. 



Oui. 



Oui. 



Oui. 



Oui. 



22 2S 
22 28 
26 33 

20 00 



Très bonne..! 
Excellente .1 



Excellente 



Excellente . 

Très bonne. 
Excellente . 



283 82 

20. OÔ 

66.64 

65.74 
26.33 

«3.34 

26.33 

26.33 

43.84 



Très bonne. 
Eixcellente 



Très bon 



Bon. 



Bon 

Très Ixin . 
Bon 



Oui. 



IBon 



Oui. 

I tt 



Très bonne. 



Bonne 

iTrès bonne. . 



358.55 

61.38 
26.33 
20.00 
35.08 
35.08 

26.33 

26.33 

21^.33 
26.33 

87.69 

26.33 

397.21 

58.74 

104.35 

109.62 
2t>.33 
25.00 
25.00 
26.33. 



238 



RÉSUMÉ des rapports des collèges classiques, des académies et d 



COMTES 

ET 

MrNICIPALITKS. 



de 
Inutitutidn 



Est-oUe pous 

contrôle (lt*s 

connu issain^s 

ou inih'jH'u- 

danU' ? 



Ktat 
flnancikk i>e 
i.'Institi'tion. 



^ X V 



4; Jii- 

•^ Ou 

O 



0) 
as 9 



S 



PEIISONNEL ENSEIGNANÎ 



Keligicux 

ou 
Ut'ligieusea. 



LAlQUBS 


1 




, 


1 


C 


^1 


3 


3 


-^ ■ 


•* 

i 
C 




^1 


•-« 


tiH 


■ 



CHAKLEVOIX 



Ste-AentV .. 
8t-IIilarion 
8t-Irénée ... 



CHATEAUGUAY. 

Chàieaugnay 



8t - Jean - ChrysortAmé 

No. 2 _... 

8te-Martinc 



Sie-Philoniùne .. . . 
CHICOI'TIMI. 
Ohicoutiini 



Bagotville 

Grande- liaiefSt-Alexie) 
N.-D. de Ijat<»rrière 

Ste-Anne 

St-Dom inique de Jon- 

quiùres 

»St-Fulgence ( Han'ey) . 

œMPTON. 

Ilereford 

DEUX-MONTAGNES. 

8t-Eu8tache 



St-Benoit.. 

îSt-Hermas. 

St-Joachim 



Ste-Scholastique. 



Mod., filles, 



Acad.,coiiv, 
Mod., gare. 

•• mixte. 
•* garo. 

" fille*. 

" mixte. 



Coll. cla88 . . 
Aciid., couv. 
Mod., mixte 



Sous contrôle. 



Mod., couv, 



Acad., couv. 
Mod. , garç . . 

" couv.. 

" mixte. 

I< K 

" couv. . 
Acad . , garç . 



( 8ouH cont. et 
( indépend. 
Sous contrôle. 



iSoufl cont. et 
indôpend. 
SoiiH contrôle. 



Indépendante. 
Soue contrôle. 



Sous cont. et 
indépend. 



( Sous cont. et 
l indépend. 

Sous contrôle. 
( Sous cont. et 
( indépend. 

Sous contrôle. 

( Sous cont. et 
( indépend. 
Sous contrôle. 



400 
2(X)' 
300 



6,100 
1,600 

3,000 
O.IXX) 

12,000 

8U0 



68,000 

12,000 

2,200 



$ 



126 
150 
136 



1,670 
327 

(iOO 
702 

476 



8,726 
4,021 

568 



5 SS. Congrégat'n 



5 Frs Maristes. 
5SS.SS. NN.J-M. 



17 Ecclésiastiques. 
8 SS. Bon-Pasteur 



3,000 
600 
500 


2î)4 
120 
198 


500 
500 


282 

228 


3,575 


1.013 


8,000 


3,869 


8,000 


1,073 


14,500 


2,950 


2,160 
2,000 


610 
337 


13,000 


1,920 


8,000 


1,000 



5 SS. L'Assomp. . 



7 SS. Congrégat'n 
4 Clercs Viatear. 
3 SS. Grises 



5 SS. Ste-Croix . . 
4 Frs Inst. Chrét. 



239 



|K)tes modèles catholiques subventioanéea* — Année lHd7-98.— i>u«^«. 



t 



ÉLÈVES. 



■-■«a 



sa 



â.2 



l'IPliS [[ 

Rippem D[ 

l'IlSflTST. 



00 

3 

Si 

es 



3 5^ 
« S 

— VI» 

11 



D l«ttS U 

S1P*III l[ 
IHSWÎ. 



h (-• ■ 

o c 5 c 

— o' -^ 



a g 






Note d'ap- 
préciation 
bas^'e uni- 
quement 
sur l'exa- 
men du 
rapport 
annuel de 
l'Institu- 
tion. 



KENSKKiNKMENTS 

PRIS DKH BULLETISl D'iMSPBCTlCt*. 



£:tat de 

la 
maison. 



Etat 
du 

mobilier. 



= a 

•^ o 



S 






Note 
de l'école. 




.2 



54 
64 

67 



271 89 
14 61 



154 
124 



2140 
..!l04 



..163 

7 203 

12121 

...174 

,..i 41 
, . Jll9 



14110 
82 



...134 



26 206 

. . J147 
14 90 



124 

I 59 



2139 
6129 



10 
12 
9. 



8 
18 

29 
46 

12 

18 



42 
10 
15 
6 
12 

12 
11 



22 



18 

13 

15 

38 
10 

9 

33 



10 

12 

9 



71 8 

..1 18 

I 

..' 29 

..: 46 

.. 12 

.. 17 



21 



10 

15 

6 

12 

12 
11 



...136 



15 

13 

15 

38 
10 



6 
10 



Bien JBon 

" Assez bon. 

Très bien . Bon 



Excellent. Bon 



Très bien. 
Excellent. 



Bon 

. Très bon .... iTrès bon • . 
Très bien . Bon Bon 



9 
33 



6 
10 



Assez bon. 



Oui . .!Oui . . .! Bonne 



Bon 

Pa.ssable. 



Oui 



Excellent. 
Très bien. 
Bien 



Très bon. . . .Bon . . . . 
Bon 'Médiocre 



** Médiocre. 

" Bon 

Assez bien Médiocre . 



Très bien . Très bon 



Excellent. P^xcellent 

Très bien. 

Excellent. Très bon. . 

Très bien. Bon 

" " Excellent 

" " dTrès bon . 



Bon .... 
Médiocre 



Bon 



Excellent 

Très bon . 

Assez bon 
Excellent 

rrrC's bon . . 



Oui. 



Oui 



26.33 
43.84 

.1 22.28 



Oui.. 

Beaucp 

Oui.. 



Très bonne. 



Excellente. A 
Très bonne. I 



Très bonne. 
Bonne 



' . . .rTrès bonne. 
'* ... Bonne 



Oui. 



Oui. 



Méd 



Oui. 



Bonne 



Très bonne 



Excellente. 



467.82 

62 «2 
35 08 

43 84 
35 08 

26 33 

35 08 



228 03 

1,403 10 
166 61 
35 08 
35 08 
26 33 
35 08 

26 33 

26 33 

1,753 W 
66 74 



66 74 

9» 08 
96 88 

'^5 08 

52 62 
35 08 




289 29 



240 



BËSUMË des rapports des collèges classiques, des académies et c 



CXDMTÊS 

ET 

MUNICIPALITÉS. 



DognS 

de 

l'Institution 



l^St.-ollo 80U8 

contnMo lioa 

comniiseairea 

ou indt^pen- 

dante? 



Etat 

FINANClKll ni-? 
i/Inhtiti'tion. 



PERSONNEL ENSEIGNANT 



— i — 

o 

ce a 
"^^^ 

o 



0) 



S 



IveligitHix 



otl 



Roligiou.si'H, 



laYqubs 



en 
C 



DORCH ESTER. 

St-Anwlon»e Mod. couv . 



St-IV'rnanl . . .1 

8to-Clair\' ! 

St-Edouanl de Framp-' 

ton 

Ste-IIeiirdine 

St-l8id«»n» . . 



garç» . 
mixte 



DRUMMOND. 
Dniinnjond ville. . . 



Acad. couv 



St-Geniiain de Graut- 

huiii ;Mod. mixte 

St-Pierre de Durham. . *' couv. 

(iASPÉ 

Cap Chili MchI. mixte 

Cajvl H'K'PïKÙr 

I><»uglast<»\vn 

(îrando-RiviiTe 

Mont- Louis 

Penx^ 

Ste-Anne des Monts. . . 
IIAvre-aux-Maisona . . .1 " couv 



•ci* 



HOCHELA(îA. 

CAte-des- Neiges Mod. couv 

Côte-St-Paul .: " 

P<:>inte-aux-Tremble8 ,. jAcad. couv 

Sçiult-au-Récollet 

Mod. garç. 



Sle-Cun('gonde 

St- G régo i re- le-Thauma- 
turge. 



.. •• couv 

St-HenH " garç. 

" (École Ste- 

Elisabeth).. " 

" " couv 

St-Jean-Baptiste. 'Acad. couv 

St-Louis de Mile-End. . Mod couv. . 



^ S0U8 cont. et 
? ind«'|H'nd, 
Sous c^ntnMe . 



( Sous cont. et 
} in<l(''ixMui. 

( S»Uf< mut. et 
\ indriHMip. 

Sous contrôle . j 
Indépendante. 



Sous contrôle 



$ { 

6.0001 

800. 
î»00 
800 

1,400 
1,000 



1,672 
14(1 

318 

275 
216 



GSS.de la Charité 



4,000 1,417 



15,000 1,689 



4 SS. Bon-Pasteur 



8 SS. Présentation 



Indépendante 



Sous contnMe. 
) Sons cont. et 
t indépend. \ 

Indépendante 
Soua contrôle. . 



f Sous cont. et 
\ indépend . 
Indépendante . 
J Sous cont. et 
I indépend. 



800 
8,000; 



300 

600 

700 
400 

4r>o 

400 
2,860 



5,000 

26,700 

35,000: 

120,000' 

2,000 

20,000 

30,000 
1 6,000: 
68,000 

45,000' 
77,000j 
45,000. 
36,000| 



335 



1,638 



230 

175 
105 



8SS. L'AsHompt'n 



172; 

1651 

240; 

220 ; 

822 4 SS. Congrégat'n 



358 3 SS. Grises 

3,027 8 SS. Congrégat'n 

5,495 -9, SS. 
26,973 22 Relig. Sacré-Cœrl 2 
687 2 Frs St -Gabriel 



3,785 



15 Frs Ecoles Chrét 



3,100;iOFrsInat Chrét. 
1,8759 SS.SS.NN.de.T-M 
6,635|17 Frs Ecoles Chrét 4 

3,40011 Frs Inst. Chrét. 
7,000:34 SS. Ste-Anne. . . 
5,760i4SS.SS.NN.deJ-M 
7,07015 SS. Providence. 



241 



^oles modèles catholiques subvontionn<^*es. — Ann^e 1897-98. — Suite. 



ELEVES. 



S?- 

e> a w 
c •**•— 

-S2 



tf ® 



« • 


ou 


3 t; 


0^ 


:;s 


<^ 


S3 


'■V 




VJ) 






w 3 




«es 


-a 


£3 l- 




■r •» 


■«s 


II 


s 



fl'IPBES lE 
81PP0BI DE 

imsiiiyi. 



O ci 

*^ 

c a 

es 



3 C 



— ^ 

es S 

O e« 



I mis II 

IIPPIIÎ lE 

lIISPEtî. 



3 1 3 SJ 
O • Q 3 



Note d'ap- 
préciation 
buHée uni- 
quement 
aur l'exa- 
men du 
rapport 
annuel de 
l'Institu- 
tion. 



HENSEKiXEMENTS 

PRIS DK.M BULLETINS D'iKHPECTlOM. 



Etat de 

la 
maison. 



Etat 

du 

mobilier. 



•^ 


00 


tj f^- 


-Ci 


^ ♦» 


tMC 


L •* 


£ 




MJ 


a X 


, 


» ï^ 




♦rf "* 


•^ 


••=8 


0) 


2 


> 



Note 
générale 
de l'école. 



«^ t. c» 



s 5 3 



1 ■■ 



i 



o-j 



4115 



59 

79 

131 



1010 



14201 



158 
137 



12 



^0 
108 



257 



17 

10 

9 



75 
40 
6fs 
71 

m 

63 
63 
40 



127 

179 

162 
95 

80 
748 

621 
390 
945 



484 
914 
227' 
819 



32; 

I 

6i 

I 
15' 

10; 

20i 



20; 9 



12 

4 



9 

10 
16 
8 
8 
6 
7 
18 



16 

1] 

32 
43 
10 
25 

37 
15 

64 

35 
27 

28 
26 



10 
47 



32 

6 

7 

37 

15 
10 

20 



20 

12 
10 



16 



10 
25 

37 
15 
67 

35 

27 
28 



Excellent. Bon Bon 

Assez bon. 

Bon 



Très bien. " 

' " . . Assez bon. 
•' . . Médiocre . 



Oui . . 



" ..Très bon...., " 

" ...; Assez bon.. . Assez bon, 

•'...'Bon Bon 



9Très bien. Excellent..., Très Ix.ii 



10 




9 




17 




8 




8 




6 




8 





Bien Très bon .... Passable , . . . lOu*. 

Très bien . Excellent . . . Très bm ' 



Très bien.lBori Bon 

* ' ! iTrès bon . ! . . : Passalile '. 

'' ". " t " ... Bon 

*'.'Bort " 

Bien Très bon " 

Bon 
Excellent. 



Oui 



Excellent.! Excellent..,. Excellent. . . Oui 



Très bien.] 



Excellent. lExoellent. . . Excellent. . .|Oin. 
Trô« bien. " ..Très U'u.... " 



. Excellent 



.. Très bien .1 

I ■ I 
5 Bien 

i 

, jTrès bien. 



. Excellent ' 



Oui. 



fTrè» bonne .. 
Bonne I 



Oui Excellente. 



Beaucp! Excellente . 

Oui....! " '. 

BeaucpTrèus bonne 
Oui....; " 
Beaucp Excellente . 
Oui 'Très bonne. . 



Oui. . ..Excellente.. 



Oui Excellente 



43.84 

26.33 
35.08 
a5.08 

43.84 
.'«.08 

:tô.a8 



2M.33 
35.08 

20.00 
25.00 



80.08 

26.33 
35.06 
65.74 
25.00 
26.33 
43.84 
43.84 
147.60 



413.76 

35.08 

87.69 

83..^ 
175.39 
26.33 
68.14 
26.33 

25.00 
74.53 

39.36 
66.64 
87.69 
29.52 

820.04 






242 



RÉSUMÉ des rapports des collèges cliussiques, des académies et d)t 



eOMTÊS 

ET 

MUÎUCIPALITKS. 



IV'gn' 

do 

rinsititution. 



Ent-ollo 8on8 

contrôle tlfS 

l'oinniiHBain^s 

ou inâépen> 

danto ? 



Ktat 


nNANCIEU DK 


i.'Inwtttittion. 


6 






^ 


penses 
'année. 


•^ eu 
o 


a 


u 




Ar 





PERSONNEL ENSEIGNANT. 



UlYQUCS 



Heligieiix 



ou 



lieligicuses. 



£ 

9 

i I i 



HUNTIXlilKlN. 



Huntingdon 
8fr-Anicet .... 



IIŒRVILLE. 
Iberville 



8t- Alexandre 

8t-Get»rges de Henri- 
ville 



SMjivgoinvle-Grand . . 

JACQUES-CARTIER 

St. Laurent, village... 



Mod., couv. 
'* mixte. 
" couv.. 



Acad., gan;. 
Mod., couv. 



garç 

mixte 



Coll. Ck88 . 
Acad. couv 



Indc'pendanto l(»,000i 
ScuiH contnMe . 50(»! 

Indi'ix'ndante K,(K>0' 



Lachine 

Mod. gare. 

PoinUM^'laire Acad. couv 

" Mod. gare. 

Ste-Anne de lîellevue . " 

. " filles 
Ste-Geneviève 'Mod. garcy 



JULIETTE. 
Joliette 



St^Ambroise de Kildare 
Ste-Elizabeth 



St-Felix de Valois 

St-Paul 

St-Thomae 



couv . 

Coll. class.. 

Acad. couv. 

Mod. gare. . 

** couv. 



gare . 
couv. 



Ind^>pendante 

I ( SouH cont. et 
/ indt'p. i 

Iiîdrpendanti^ | 
I V S<MiH cont. et, 
I i indt'p. 
Sou« contrôle . ! 



Indi'' pendante 
S Sous cont. et; 
} in(U'f)end I 

Ind(''pendante | 

Sous contn')le .| 
^ Soup cont. et 
'/ indt''pend. I 

Sous contrùle 



\ Sous cont. et 
l indép>end. 



Indépendante 
( Sous cont. et 
l indépend. 

Sous contrôle . 
{ Sous cont. et 
( indépend. 

Sous contrôle . 

Indépendante 
( Sous cont. et 
( indépend. 

Indépendante 



62,000 

20,000i 

10,000 

10,000 

3,746 
800 



177,000 

60,000 

60,000 
10,000 

22,000 



1,1131 3SS. Congr^'gat'n 

247 

860 4 SS. de la Mercie 



8, 126; 13 Frs Maristes. 
4,616 10 SS. Congrégat'n 
1,836' 7 SS. PréHcnt'tion 
1,180 () " 



838 4 Frs Mariâtes, 
la') 



20,67924 
12,46o|30 
14,21633 



2,626 
2.428i 



Religieux 

SS. Ste-Croix 

SS. Ste-Anne 
Frs EcolesChrét 



SS. Congrégat'n 

6,000 684| 2 Frs Ste-Croix.. 

6,000 900 3 Frn Inst. Chrét, 

4,000 420 4 SS. Congrégat'n 

2,000 750 2 Frs Ste-Croix.. 

5,0(Xi 902 9 SS. Ste-Anne . . 



116,000 

20,0001 

15.000 

6.500 

20,000 
2,000 
5,000 

7,000 

8,200 



12,382 

3,557 

1,600 

1,247 

3,196 

438 

2,861 

,1300 

1,021 



35 Religieux 

14 SS. Congrégat'n 
7 ClercsSt-Viate'r 
7 SS. Ste-Anne . 
4 SS. Providence 



7 SS. Ste-Anne . . 
3 SS. Providence- 
2 SS. 



14 



243 

écoles modèles catholiques subventionnées. — Année 1897-98. — Suite. 



ÉLÈVES. 



F? 

* r r 



«« 






5^ 






D HPIILS l[ 



01 
L'iNlillIUf. 



3 C 






IIPR[S LE 
HilPPÛHI DL 
L'IlliPLCI. 



3 

O • 
Cl V 



3 S' 
C - 



NoUî d'ap- 
préciation 
basée uni- 
ci ne ment 
Hiir l'exa- 
nion du 
rai)poi-t 
annuel de 
l'Institu- 
tion. 



RENSEKiXKMKNTS 

l'FtTS DF-H Dtri.LKTIN'ft D' I NSPEfTION. 



^'J: T 



Etat de 

la 
maison. 



Etat 

du 

mobilier. 



~ 


c • 


1 


X 


tc^- 


'i 


^ -s 


bfi 1 


p§ 


p 1 

i^ 1 






:i'^ 


'^ 1 










*^ ^* 




— o 


^ 


"•-^ i< 


•* 


^ 


>^ 



Note 
g<>nérale 
de lY'Cole. 



, r: 3 Ci 



.O 

» 



9 

8 

4 
12 

4 

5 

18 



25 
15 



4 
39 
18 

5 



50452 



15 

18 



19 
G2 

6 
15 

22 

7 



63 
05 
68 



143 

213 

61 

108 

87 
29 



306 

251 
367 

139 

80 
146 
118 

95 

107 



315 

;]82 

346 

99 

167 
112 

48 

66 
55 



15 
6 

8 



56 

31 

10 

17 

26 
17 



41 

48 
29 

32 

16 

i: 

17 

5 

17 



15 

,18 

17 

21 
24 
23 

16 

17 



38 



18 
19 

18 



13 



38 
31 



17 



lio 



41 

48 
29 

32 

16 
27 

17 
5 

17 



Très bien, 



38 Très bien , 



18 



12 



18 
19 

18 



Excellent. 



Très bien. 



Passable... 
Bon 



I Passable. 
iBon 



Excellent ..Excellent . 



Bien 



Excellent 
Très bon . 



Très bon . 

Excellent 
Bon 



Bien 



Très bon. 



Excellent . . ;Très bon. 
Très bon.... 



Bon 

Très bon. 



Bon 



Tros bien. 

I i 

Bien Excellent ..Très bon 



Très bien 



Excellent 



Bon 



Bon 



Oui 



Oui 



Oui . .iOui 



Oui . . Oui 



Oui . . Oui 



Oui ..Oui 



Oui . . Oui . 



Très Ixjnne . 



Excellente . 



Excellente 
Bonne 



Excellente 



Très bonne 



Excellente 



Très bonne 



20.00 
43.84 

147.18 



131.54 
43.84 
26.33 
a5.08 
35.08 

a5.t« 

306.95 

356 91 

87.69 

116.63 
5S.75 

58.75 

58.75 
43.84 
43. }^ 
43.84 

35.08 

904 .OS 

620.95 

74.53 

20.00 

35.08 

43.^ 
35.08 
43.84 

40.34 

35.08 

$ÎMS.7 



k 



244 



RÉSUMÉ des mpports des collèges clivssiqnes, des académies et ^ 



a)MTES 
MUNICIPALITÉS. 




oontmlo <U»s 

coiiiinissîiin»» 

o\i indt'ixm- 

danto ? 



Ktat 


FINANtlKK mi 


l'Institition. 


ô 




ec <" 


0» 


-ès,- 


rs 


• 




93 O» 


.^•e:5 


âl « 


c 


a ^ 


u 




a 





PERSONNEL ENSEIGNA> 



Koligicux 

ou 
lU'ligieuses. 



LAÏgUES 


•« 


^ 


, 


£ 


gS 


1 


5 


•C 


1 


3 


s 


•♦ , 


•»-< 




•• 1 








c 


a 


i 

E-! 


»-H 


HH 


1 



KAMOrRASKA 



Sto-Aîine 



KaiiKnimska . 
Kivicre-Oiielle 



St-Aloxandn? 



St-André .. 
Sr-Dt'iii».... 
Sto-Ht-Iônc 
St-Pascal . . 



Coll. clasa . . 

Acad., couv. 

Mod., " 
*' garç.. 

•* couv. 

•' pan.' 
" couv. . 

" trarv.. 
" mixte. 



pirv 
mixte. 



IndriHMidantr. 

\ S«tus cont. l't 

l in dé pend.. 
•I 

Sous contnMe . 
( S>nH cont. et 
( indr|K'nd 

Sons cnutn'ilo . 

Ind«'iH'ntlanto. 

Sous contrôle . 



StPhilipix» de Néri . . 
LAC-ST-JEAN. 



Hébertville iMod., mixte 



Robenal 



gare, 
couv... 



St-Gédéon de Grand- 

mont 

St-Jéronie 



St-Josoph d'AIma^. 
L.\PRAIRIE. 



Sous contrôle. 
Indopendante, 
mixte. Sous contrôle. 



gare. . 
mixte. 



Laprairie Acad., gare. 

" couv. 

Mod., mixte. 
" garç . . 
" mixte. 



St-Constant 

St-Isidore 

St Jacques le Mineur. 

L'ASSOMPTION. 

L'Assomption 



Lachenaie 



Coll. cla.ss . . 

Acad., couv. 

Mod., garç. . 
" mixte 



Indépondante. 
Sous contrôle. 



Sous contrôle 
Soi s c« »nt. et 
indépend. 

Sous contrôle . 



150,000 

17,:^0(' 

4,852 
:i,000 

7,000 

S(K) 
8.000 
300 
650 
600 
800 
400 
400 
700 



1,400 

4,.300 

28,500 

720 
1,000 
1,(KK) 

300 



6,000 

13,000 

2,500 
100 
500 



Indépendante. 120,000 
j Sous cont et; 3^ q^ 
} indopend. . ' 
Sous contrôle. 3,000 
1,000 



lî).0'^2 28Prt8. et Ecole . 

12,0^)7 9 SS. do la Char. 

1,397 4 SS. Congrégat. 
271 



9;]8 



4 SS. Congrégat . 

237' 

1,(>S3 OSS. de la Char. 
219 



160 
212 
i9ll 
180 
172 
298 



633 3 SS. St-RoKaire. 
5,100 4 Frs Marintes.. 
15,12018 Kel. Ursulines. 



162 

207 
400 
133 



1,526 

2,885 
400 



39Ô 

390 



4 Fra Inst. Chrét. 
9 SS. Congrega'n 



20,0:^5 34 Ecclésiastiques 
3,463 12 SS. Congrégat . 



797 
233 



3 Frs. St-Gabriel 



245 



écoles modèles catli<)li(|ucs suV)ventionn('es. — Anri('(i liS97-08. — Suite. 





ÉLf 


:VES. 






XoUi d'ap- 
préciation 
buH4'*o uni- 
qiU'inont 
f^iir l'exa- 
incii (lu 
rapport 
annuel d». 
rinstitu- 
lion. 


UEXSET<;XF'MKNTS 

l'RI.S DK.S UfLLKTISH D' IXKPWTIO.V 




■ïào 


« ï = 

■" 3 :: 

§i3 

g-- 

PS « 


ô ^ 

4^ 


7J 

>• 

173 

H 


OIP 

u 

.3 


HLHL 
iHf 

\m 
'fi . 

3 ^ 

Xi ~ 


,yipiiisi[ 
mm\ ut 
L miiPicî. 

a. \t . 

d 1 = ^ 
o * ô c 

rli 


Etat de 

la 
maison. 


Etat 

du 
mobilier. 


1 

■il 

2> 


« 
-fi 

P 


Note 
, générale 
de l'école. 








?6î> 


















1 


• 


$ 

876 94 


2 


7 


17<) 


3-1 

24 
6 

24 

6 
25 

r 

16 
10 

ti 

() 
20 
28 

18 
38 
90 

6 
10 
18 

6 

31 

22 

17 
18 
12 


22 






Excellent. 






1 




i 


87 09 


1 
271()'2 


23 
6 

18 

6 
25 

7 
16 
10 

6 

6 
20 
28 

18 
38 


• • • 


Très bien. 

(( (( 

il il 

Excellent. 

Très bien. 

<< (( 

(( il 
Il II 
Il II 
Il II 

Bien 

Excellent. 
Très bien . 


Excellent. . . 

(( 

Très bon .... 
Excellent. . . 
^ édiocre.. . . 
Très bon. . . . 

Bon 

Très bon.... 
Assez bon. . 
Bon 


Très bon 








35 08 




55 

72 

72 
M 
57 
<J2 
25 
78 
30 
4r> 
138 

14.^ 
154 
219 

m 

124 
21 
72 

154 

196 

128 
103 
105 

275 


'Bon 

.Très bon. . . . 


Oui. . . Oui. . . . 


Bonne 


20 00 


3 


20 






43 84 


Bon 

« 

Très bon. . . . 
Assez bon , . 
Très bon. . . . 
Assez bon . . 
Très bon. . . . 
Bon 

Assez bon . . 
Bon 


Oui.. . 

il 

1 1 
{( 
(( 
(( 
<( 
(( 
(( 

Oui . . 


Oui. . . . 

X 

l( 

" ::: 

Peu . . . 

Oui.... 
<t 

(( 
Oui . . . 


Très bonne . 
i( < « 

Bonne 

Très bonne . 

Bonne 

il 

II 

Très bonne . 
il ti 

Très bonne. 

Il 


26 33 


3 


3 


43 84 
a5 08 






26 33 






35 08 






35 08 






:î6 33 






35 08 






Bon 


35 08 


i'.'.ïé 


4 

S 

219 

10 




1,361 78 

49 20 
35 08 

131 W 


14 
10 


6 

10 
12 

6 

31 

22 

17 
18 
12 


14 
10 


il II 

Bien 

Très bien. 
Assez bien 

Très bien . 
ii (( 

Très bien. 

(( (( 


Médiocre . . . 
Trop petite. 

Bon 

Mauvais. . . . 

Bon 

li 

il 

Très bon. . . . 
Bon 


Médiocre . . . 

Bon 

Médiocre . . . 

Bon 

«< 


Oui . . 

(C 

(( 


Oui . . . 
>i 


Bonne 

il 

..... 

14 

Très bonne. 


26 33 
35 08 
20 OO 




5 


54 


Oui .. 


Peu . . . 
Oui ... 


26 33 


323 56 

90 97 
63 14 




.1 

Passable 


Oui. . . 
il 


Oui.... 
«{ 

il 


Très bonne . 
«< il 

Il << 


26 33 






26 83 






26 33 




22 
54 






242 10 

876 94 


5 


192 

127 
75 


2s 
13 


22 

> 


27 

H 
13 


22 


Excellent . 
Très bien. 


Excellent. , . 
Très bon 


Excellent. . . 








42 06 


il 
Trè's bon. . . . 


Oui. . . 
Il 


Oui. . . . 


Excellente. . 
Il 


35 08 






35 08 









•241) 



UÉSUM i. *.« - rapports ..< .. <..,.< ^» > chissiques, dos académies et « 



IT 

Mi'NinPAi.rri:s. 



lVgn« 

do 

riui^titution 



EstH^llo 80U8 

coutnMo tirs 
(•<unnii«s:\iit^a 



Jvr.vr 

FINAMMKK DK 
I.'IxSTlTrTION. 



F 5 



c 

o 



0) 



PKUSONN 1:1, KxNSKIGNAN' 



lU'ligioux 

on 
lN'li,iJ:i(Mis(»s. 



I.AtQUES 



L'ASSOMITION. 
Ijaun'iitides 



L'Ki>i|>iiniu<- 

Si -lien ri <lo MaHcoucho 

St lîofli 

LAVAL. 
St-Martin. 



Anul., garç.. Sons contnMe . 0,000 

,r I ^ SmIH t'ont, et ,0 nrw^ 

Mod..couv. I i„a,'.pcnd. 13.000 

•' . '• ir>,58(i 

'• .. r),(HK) 

uMrv- • Sons contrôle . 1,000 

/ indciH'nd, ' 



Mod., garv- . Stïue contiVde . 4,000 

^^"^'•,1 indéiH.nd. •♦''^ 

Stc-Ku.^' , •' " .. " , 12,500 

*' I '• parv . Sons contnMc . ' 2,r)(X) 

St-Vincent de l*anl ** oonv. . Indépendiinte. 18,000 

.... V-'M.l ijarr. " , 25,000 



1\-!- 



L». vi; 



Col. class . . IndriH-ndante. 240,000 

Il » 1 ' ( SoWSCOnt. et ,.n nrir» 

Acad.,couv. I indéi>end. ^'^'O^ 

Lanzon ' '• " . 

Mod . .garv . . 

Bien ville " couv . Sous contrôle 

St- David de l'Aube- 

ri viC*re mixte 

8t-Henri " " . 

St-.Toan-C'hrvsostôme. . ** ** 

St-Lanibert.! " " . 

o^ T..,. , . , ' ( Souscont. et 

St-^lcolas Acad . , couv.^ ) i„ j,,p,.„d . 

" Mod. , garç . Sous contrôle 

St-Romnald(Etchemin/Acad., " .{ 

o „„,,„ (Souscont. et 01 r^m 
^°"^" l indépend. ! ^^'^^ 

L'ISLET. 

-r ,T 1 ^ t ^ { Sons cont et » r^^^ 

^I«l«t ^^^- ^^Ç- ( indépend. i ^ '^ 

' " couv. •• 12,000 



r>4,ooo 

30,(;00 
1,800 

2,0f)0 
1,300 
1,000 
1,200 

8,000 

1,500 
9,000 



1,700 
1 ,(>SK 

:5.r>s(» 



485 

1,115 

1,023 

()00 

3,7<.l() 

l,:;50 



31 ,050 

5,000 

13,20( 
1,824 
580 

18N 

311 

188 
201 

1,348 

29:1 

1,987 

3,500 



6 Frs Sacré-C<rur. 

7SS.SS.NN.,.].-M. 

5 SS. 

4 SS. Providence. 

3 FrH Inst. Chrét. . 

(;SS.SS.NN.,J.-M, 



2 Frs St. -Gabriel 
OSS 8te.-Croix.. 

5 SS. 

3 Frs St.-(iabriel 

5 SS. Providence. 
5 Vv< Mariâtes . . 



33 Ecclésiantiques. 

15 SS. deUiC^harité 

24 SS. JcHUs-Marie. 
7 Clercs St-Viatenr 
2 SS.de la Charité 



3,282 
1,580 



3 SS.de la Charité, 



4 Frs Maristes. . . 
8 SS. Congréga'n. 



5 Frs Ecoles Chrét 
4 SS. Bon-Pasteur. 



247 



^f)l( s luoiièles catliolijjuos suhvcntioiHH'c.s. — Annéo lS97-f)S. — HuiU. 





FJJ- 


VK 


S. 








" li 


ai 


D'IPRES IF 


O'IPRES l[ 




IL/ 


mPPOAI D[ 


AtPPDRI Di 


e i. 


•1' = 

.S. z 


-3 


l'usmoî. 


imSPECT. 


Il 


U 

3 




«3 

U 

'2± 




«0 - 


> fcl 




_t_r 


-.r 


^-r 


— = 


'j^ 


o — 




f' i 


'/. ^ 


'/i * 






^1 


^, 


5 = 
5 









Note d'ap- 
])ivt'iatii>n 
bam'o niii- 
(incinciit 
>j»ir l'cxa- 

IIU'll (lu 

rapport 
anniM'l (!«• 
l'Institu- 
tion. 



IMsNSKKiNKMKNTS 
rms DUS bi;m>:tin'ji d'ixhi'Wtiox. 



Klat de 

la 
maison. 



i:tat 

du 

mobilier. 



«-» 


c- 






• 


X 


"ï î^. 


'y 


c ** 


tb 


^ s 


r 










s*i 






,^^ 










^ *■ 


♦^ 


*<-* ^ 


j^ 


** y 


" 


^ 


>* 



Note 

g^'iiérale 

de l7»cole. 



•^ "7" 






.. i:^8 

3187 

21 8115 
10 33 132 

,..' .., 8 



36 



1 

E 12 

4 

1 



3 103 



..|107 

8:111 

31145 
..jlôl 
60190 

lo: ih 



26497 

10:361 

20415 
..32:s 
17 127 

3! 39 
50 108 

48 
^9 

79 



1 
10 



44 

258 



23 23; 



140 
115 



47 

31 

14 
151 

361 

I 

18 



22 

22 

10 
17 
24 
24 



18 



49 37 

60 26 
21 



12 

9 

(i 
15 

18 

6 
14 

21 12 



35 
29 



18 
17 



47 

31 

1-; 
15 
36 

18 



21 

22 



18Tr:'sbon. 
Excellent 



Kxce lient. 



Très bien, 



49 

21 
11 

10 

11 

7 

15 

18 

() 
14 



35 
29 



Excel kmt 
Bien 



37 Excellent, 
. . Très bien . 



Bien. 



■ ■ Très bien , 

9 

"Excellent. 
. . Très bien , 
. . Bien 



18 
17 



Excellent. 



Bon 

Excellent. 



Excellent. 



Très bon. 
Bon 



Excellent , 



Excellent 



Médiocre 
Bon 



" ... Excellent. 
Médiocre.. . .Bon 



Oui. 



Oui 



Excellent* 



jTrès bonne 
Excellente. 



Oui. 



Très bien . . . Très bon 



Bon Bon... . 

Assez bon.. .' "... 



Oui.. . .Excellente. 



Trè.« bonne 



Oui. 



Oui. . . Très bonne 



Oui. 



Oui. . . . Bonne 



Bon. 



Froide Assez bon . 

Bon " •' 

" Bon 

Assez bon . .Assez bon . 
Bon Bon 



Excellent, 



Excellent. Excellent. . . Excellent.. .iOui.. .i Oui.. .Excellente? 



$ et:*. 


35 OS 


35 OS 


î:r, 33 
35 OS 
26 33 


35 08 


1,18- 14 


33 08 


20 00 



35 06 

2b 33 
26 33 
20 00 



162 82 

876 94 

74 53 

92 94 

16() 61 

26 33 

20 00 
26 33 
vi5 08 

45 61 

70 16 

:î5 08 

lv»«6 96 

124 52 

1,781 0» 

IC'3 47 
65 77 



248 



RÉSUMÉ des rapports des collèges classiques, dos académies et 



C'OMTKS 

i:t 
Mrxirii»\MTi:s. 



iH'grr 

do 

rin^titution. 



l>t-<'Ilt» Foiia 

contn»!»' drs 

ooniinissnirra 

DU ind«'')K>n- 

tlanlv? 



Ktat 


riNAXriKU DK 


l'Institition 


6 






'O 






penses 
'année 


o 


P 


u 




Cu 





rEIlSONNKL ENSKIGNAN' 



Kcligioux 

(Ul 

lîi'ligiouHos. 



LAÏQUtS 



L'ISLET. 

{Suitr.) 



8t-Aubert 

Ht .lc:ni-r.»rtJoli . . .. . 
St-Korli des Aidnaicî*. . 



I^TBINIEHE. 
Lotbiniore 



Mod. couv. 
Mod. niU'8, 



^ Sotis cont. et 

( ind<''p('nd.. 

Sons contrôle. 



jfirç. . . 1 1 n déixîndante 



St-Api])it 

{?t-Ant-.ino de Tilly.. 
bl-Apolliimirp 

Ste-Croix . 

8i-Flavien . . 

St-Sylve.^tre 



MASKINONGÉ. 



MafiUinongé 

Rivière-dii-Lonp 

(Louiseville). 

Dumontier (St-Léon). 

etrPaulin 

Ste-Ursule , 



MATANE. 

McNider 

Montjf>li 

Ste-Ançèle de Mérici. 

Ste- Félicité 

Ste-Flavie 

St- Jérôme de Matane. 
it (( 

St-Octave de Métis . . , 



A Cad. coiiv, 

Mtnl. pin,'... 

*' mixte. 



couv. 
mixte 

COUV.. 



Mod. mixte. 

Acad. gan;. . 

Mod. couv. 
" mixte. 

" conv.. 
" garç.. 



Mod. mixte. 



lAcad. couv.. 
iMod. mixte. 



,Indi piMidanlv 
iSous contrôle. 



( Sons cont. et 
\ indé]H»nd.. 
SoufcontnMe. . 
\ Sous citnt. et 
'( indépend.. 



.*x)U8 contn*)le. . 
( Sous cont. et 

( indépend. 

li I 

Sous contrôle.] 
( Sous cont. et 

( indopend. 

(( 

Sous contrôle. 



Sous contrôle. 



Indépendante. 
Sous contrôle . 



8,725 

30,640 
1,700 



45(1 



25<i 

375 

4(K) 

12,400 

3,000 

2,0(X) 



$ 


1 


3,800 


958 


5(X) 

200 

1,400 


141 
KM) 
275 


18,0^0 
80(1 
3(X) 
(iOO 
400 


2,399 
444 
4' «3 
204 
230 


10,000 


1,070 


0(X) 


308 


7,50() 


1,074 


1,200 


37.^ 


15,000 


l,0(iO 


19,300 
1,200 


3,53.s 

225 



4 SS. C<jngrégat'n 



4 SS. Bon-Panteur 



2SS.Perpét.Sec'rH 

2SS.Perpét.Sec'r8 
6 SS. Congrégat'n 



4 SS. Bon-Pasteur 



841 

7,420 
231 



4 Frs luKt. Chrét 
10 SS. l'Asgt.mpt'n 



6 SS. l'Assompt'n 
3 SS. Providence. 



265 2 SS.du St-Rosaire 



200 
250 
141 
1,7J1 
190 
190 



4 SS. Bon-Pasteur 



9 



24» 



oies modèles catholiques subventionnées. — Année 1897-98. — Suite. 



ÉLÏOVES. 


.Nott! d' ap- 
préciation 
basée uni- 
(pienx'nt 
Hur l'exa- 
men du 
rapport 
annuel de 
l'Institu- 
tion. 


KKXSEKJNKMKNTS 

l'KIS DK.S BLLLETIN'8 D' IN8rK<'M<>N. 




1 

— •-> 

•il 

« 




% 

o 

rt 
o 


D «PRES lE 

e.IFfUHI Di 
LINSIIiyi. 


D'IPRIS IL 

BIPPOKI DL 
LIIISPLCÎ. 


Etat de 

la 
mai.son. 


Etat 

du 

mobilier. 


•r 

il* 


r 

• 

c; 


Note 

générale 

de récole. 


X 

u 

c s 


s c 

si 


y- 

3 

il 




"^2. ^ 
^ tt 

i^'^ 



24 



78 

16 

3 



2 7 



2 
54 



91 

49 
49 
30 



112 
57 
83 
69 
86 

144 

79 

114 



75 

203 

244 

88 

93 

119 
66 



20 

9 
12 
14 



39 
6 
9 
8 

10 

42 
13 
35 



6 

35 

40 
9 

15 



25 



12 



130 



10 

iô 



63 
65 
24 
92 
45 
39 



6. 
22 



40 



10 
12 

7 
19 

8 
13 



9 
12 
14 



39 
6 
9 
8 

10 

42 
13 
31 



6 
35 



Très bien, 



25 Très bien 



..Bien 

..Très bien 

. .Excellent. 

. . Très bien. 

..Excellent. 



Très bien. 



Très bon , 



Très bon . 

Bon 

Passable . 
Médiocre 



Très bon 

Bon 

Très bon 



Passable , 
Très bon , 



9 



.. 22 



14 



.'Bien 

• Très bien. 



Bien. 



Bon 



Très l>on 
Passable 



10 
9 

7' 
20 

9 
11 



. . [Très bien . 
. . Médiocre . 

. . Bien 

13 Excellent. 

. .Bien 

, . . Très bien 



Bon 



Pa^îsable 
Bon .... 



Bon 

Très bon . 



Bon 

Médiocre . . 
Mauvais . . . 

Médiocre . . 

Bon 

Médiocre . . 
Bon 



Oui 



Oui 



Oui 



Oui 



Très bonne. 



Excellente. . 
Très bonne. 



Oui 



Passable 
Bon . . . . 



Bon 



Bon 

Passable . 



Bon 



Oui .. 



Oui 



Très bonne. 

I 

Excellent*?. . 



Oui 



Très bonne. 



Oui .. 



Oui 



Oui .. 



Médiocre . . 
Mauvais . . . 

Bon 

Excellent . 

Bon 

Médiocre . 



Oui 
Oui 



Oui 



Beaucp 



Très bonne. 



Vn i^eu 
Oui . . . 

Beaucp 
Oui . 
l^issble 



Excellente. . 
Assez b<->nne. 



Excellente. 



Bonne 



TrC'S bonne. 
Excellente. . 
TrC'S bonne. I 
Exi*ellento. .! 



9 de. 

7î>.92 

■> 

-2 . 2.S 
323.10 

r\ »^ 

-4 
■1- . 28 
:J.=>.08 
35.08 

63.14 

2»3.33 

77.16 



S46.75 

35.08 

35.08 

35.08 
26.33 

43.84 

:Vv06 

22 28 



43.84 
87.89 
35.08 
35.08 
22.28 
70.16 
2<i.33 
20.33 

346.79 



250 



RÉSUMÉ des rapports des collèges classiques, acftdt^nies des et cl 



COMTÉS 

ICT 

MUNICIPALITÉS. 



Degn'' 

do 

1 InHtitution. 



Kpt ollo sous 
contnMo «los 
coimnissairi'S 
ou iiuU'iH'ii- 
danto? 



Ktat 

FINANCIEIl DE 

l'Institi rmN. 



si . 

> a 

Ê 

a 






* c 



PERSONNEL ENSEIGNAN 



Hcli^ioux 



et 



Koligieuses. 



LaYquei 



iS 

a 

H 



MÉGANTIC. 
StFcniinand .... 



Mrad., gare. 

\t)d., couv. 

'* inixtf. 

gare 



Ste AnajJtiipie 

StCalixtr do Soniorset. 

St-Calixto do SiiinTM'i .\cad. oouv 

Sto-.Uilio do ik»nicrK?t .. Mini., mlxto 

MISSISQUOI. 

St-RoinualddoFarnh'miAcad . , gan;. 

" couv. 



MONTCALM. 
Riwdon 



St-K.>îprit 

St-.]ac(iuoH No. 1 



Ste-Julienno 
St-Liguori ... 



Mod . , couv 



gan;. . 
" mixte 

" couv . 



IndoïK'ndante. 
(« 

Sous contrôle. 

Indôpendantc. 
Sous contrôle. 



l SouH cont. et 
) IndojXînd. . 



( Sous cont. et 
\ Indô|)cnd.. 



StiuH ct)ntrôle. 



MONTMAfîNY. 
Montmiigny Acad., garv 



cuuv. . 



11 



)ii8C«>nt. et 
Indi'iKind 



St-Françoùî " 

Bertiiior 'Mod., mixte 

Cap St-Ignace 



I/e-aux-Grues. 
St-Pierre 



couv . . 
mixte, 
couv . . 



MONTMORENCY. 

St-Famille Acad., couv 

Ange-Gardien 'Mod., mixte 

Château-Richor " gare. 

. filles 
Ste-Anne 

gare . 



Sous contrôle 
( Sons cont. et 
/ In<l»'^x>nd. . 

Iiidipeiuiante. 

Sous contrôle. 

Indt'pendante. 
Sons contrôle. 
Indépendante. 



( Sous cont. et 
I Indépend. 
Sous contrôle. 



$ 

4,. ".(>(> 

40.(ï(M) 

S(K) 

5,()(X) 

2,000 



r>,oo( 

26,500 



2,08.5 

O.OOO 
1,800 
1,200 
1,000 

11,000' 



4,000 

12,000 

25,000 
1,500 
7,0(K) 
7,«iOO 

8,000 



4,00{ï 

1..500 
1.2«0 
l,.5(Xi 
7,01 K) 
7,000 



l,r>(^ 
4«.)5 

2«;o 

200 

2,:no 

30 



11,00 
6,l(i5 



î)()8 
800 

l,2:w 

40( 
274 

1,8C0 



1,619 
2,178 

1,004 
2.50 
300 

1,UK) 
305 

1,12> 



7 Frs Cliarifé. . 
5 SS. de la Charité 



1 SS.de la Cil arité 



16 Rel.de Ste-Croix 
12 SS. Présentation 



6 SS. Ste-Anne. 



4SS. 
9SS. 



4SS. Ste-Croix. 



11 Frs Sacré-Cœur 
8 SS. Congrégation 
6 SS. 



3 SS.de la Charité 



2 SS. Bon-Pasteur 



843 4 SS.Congrégation 

157 
318 

325^ 

120 1 Sœur St-Rosairc 
160 1 •• 



















0-: 


l 












écoles modèles catholiques subventionnées. 


— Année 1^ 


J97-98 
.....I 


. — Suite. 






ÉLÈVES. 


NoUî d'ap- 


UENSEKiM 


-S 




i. 


s *; 




pnciatioii 
l)aH('e uni- 


IRIS DES BL'LLETIN'fl 


i D'iN.srEcriox. 




t 


"T 2 


§« 


i> ^ 


vj 


DtPII[Sl[,D'tPII[Sl[ 






•T 1 ^ 






.2 2 


'- ? 


r 


RlPPyHf Dl 


RIPPDRf DL 


(lucinent 








-> 




s 


-r-^5 




.2 ^ 




■J4 


moi 


lIliPtCL 


Hur l'exa- 
iiu'ii du 


i:ial de 


Etat 


i, ^^ 




Note 


T 


— £j- 


m 


^ u 


'Ji 

-5 


3 

s s 




3 

te 

~ 2 
c = 


5 ç 

V, "- 


nipi)ort 

annuel d( 

rinstitii- 

lion. 


la 

iiiainon. 


du 
mobilier. 






générale 
de r^icole. 


> 


i s 


PS » 


-^i. 


H 


a 


et C 
1^ R 


^ 


^ë 








^ 


>* 




X 


X 






























% d». 


1 

8 


4 
13 


77 
88 
91» 
18 
52 


26 
15 
14 
18 
34 


11 

'i8 


18 
21 


18 


Bien 














87 69 


Excellent. 
Très bien. 

Excellent . 













.%T 08 


Bon 


Pa.^.sable 

Bon 


Oui . . 
« 


Peu . . . 
Oui.... 


Tr ' . . 
E. 


2tJ .33 






:i5 OH 


1 


3 


( i 


43 84 






122 


15 




15 




Très bien. 


i( 


(( 


(< 


<( 


u 




35 08 










2nn 10 


7 
10 


13 

20 


275 
403 


65 
42 


52 
17 






Très bien. 














loi .>4 
















87 6^ 




















219 23 


2 


2 


82 


22 




22 




Très bien . 


Excellent . . 


Bon 


Oui. . . 


Oui . . . 


Excellente. . 




43 ^ 


1 


4 


123 


9 




9 




« <( 


i< 


Excellent . . 


(( 


t( 


t ( 




:« 08 


1 


5 


113 


41 




41 




(( <t 


(( 


(t 


(( 


<( 


»i 




4'» 20 






110 
127 

82 


14 
10 

12 




14 

8 

12 




<( « 
Bien 


Bon 

Excellen . . 


Bon 

Très bon. . . . 

Excellent . . 


u 




Très bonne. 
Excellente. . 




2r. .s:i 






20 00 


2 


2 


43 ^' 


L 




218 29 


l.- 


... 


167 


34 


21 


29 


20 


Très bien. 


Très bon 


Bon 


Oui. . . 


Oui . . . 


Excellente. . 




52 67 


6 


41 

58 

"'s 


219 

115 

39 

112 


23 

37 
9 
6 


11 

11 


23 

9 
10 


11 




(< 


Très bon 


(. 


i< 


(( 




57 ^ 

(•»:> 14 




Bon 


INI édi ocre . . . 
Excellent. . . 


Oui.. . 


()iii 


Excellente.. 


2»; .s-; 




Excellent . . 


•_»•; ;:;; 


• • • > 


4 


55 


24 




25 


• • • 


Excellent . 


^i 


<i 


i( 


< 


(t 




22 L's 


• • • • 


• • • 


68 


8 




8 




Très bien. 


Médiocre.. . . 


Passable 


i < 


il 


Très bonne. 




26 :î3 


V ' 


3 


38 


16 




13 




Excellent . 


Très bon 


TrCs bon.. . . 


« 


<i 


Excellente . 




65 74 


1 




340 70 


L» 


10 


64 
37 


7 
12 


10 


14 




Excellent . 
Très bien . 




1 










()ii 1V4 


i.. 


Bon 


P;^«sable 


Oui. . . 




Oui. 


Excellente. . 


."w> OR 






84 
97 
30 
30 


12 
12 
10 

7 


> 


11 

12 

10 

7 




Bien 

Très bien. 

it (( 


4( 
« 
(( 
«( 


Médiocri'... . 




ti 

<< 
It 


(1 

• < 
1 1 




•J»; :; > 






;i"> ('"N 






:r> 08 






21 ï (K> 









252 



RÉSUMÉ des rapports des collèges classiques, des aead^miei et des 



COMTÉS 

i:t 

Ml'N'ICirALITKS. 



Degn' 

do 

riiiâtitution 



Kst-Ollo POU8 

rontnMi» îles 

comniissairos 

ou imii'iH'n- 

dantc V 



Ktat 
kin.vntiku 1)k 
i.'i.nstitition. 



PERSONNEL ENSEIGNANT. 



o 

? Ê 

^ r- . 

o 



I a 

fi 



Ki'ligit'ux 



ou 



lieligioupcfl. 



LAÏQUES 


t 




Z 
















^ 


-j— t 






*•» 




ai 


t/. 


C 




1—4 


t-^ 



MONTMOKENCY. 
St-.Iean 



Str,loarhiin 
St-I-ann*nt 



Ste-Polnniillc 



MONTUÉAL.Cit/ilr 

Collège SteMarie .... 

" I»y(.la 

Acadi'mie de 'lAn'lio- 

vrché 

AcadtMiiie ConinuTfiaN 
Éc«»K' lU'Iiinmt 

" Chainplain 

** Montcalm 

•• Olier 

" Sjinsfield 

** N.-D.. rue St ^ 
.Î-Hte.... 

** Visitation... 

" liourm'ovs. . 

" N.-I).du*Hon 

*' St-Catherine. 

*' St- Antoine.. . 
" St-.îoseph .... 

" Ste-Anne 

" N. I). de.s 

A ngoisi _ 

GDUvent St-Ignace, .... 
'* Ste-Brigide . . 
" St-Jean l'Evan 

gt'liste 

" du Sacn'-Cœur 

Écol. St-.Tacques 

" deMllel^ibelle. 
" de Mme Fournier 
*' de Mme Mackav- 

Wolff ". . 

•' de Mlle E. Viger 

" de Mme Désor 

meaux 



.M<xl 



gan;, 
niixt*', 

gJH\' 

couv , 
mixte, 



Sous contnMe. 



, I Sms eont. et 
\ indéix'nd. 
Sou.** c'iuitnMe 



Col., cla>«. . .'Indépendante 



2,000 

2,(M)() 

MK) 

5(K) 

9,700 

0(K) 



Acad., garç 
MiKl., •• 



Acad., filles, 



Mml., 



mixte 

filles 

mixte 



Sons contrùlc 



3r'î.o()f> 

! 20,000 
128.ÎH)2 
80,08.') 
40,071 
78,807 
58,124 
50,201 



( Sotis cont et 
) indc'iKMid. 
fndj'ix'ndante. 
Sous contrôle. 



Indépendante 



Sous contrôle. 
Indépendante 

Sous contrôle 



40,000 
00,000 

30,000 

60,0(X) 

17,000 
40,0(Hi 
15,000 

15,000 
20,000 

11,89:; 

30.300 
320 (X)0 
.50 000 
10,000 
10,000 

6,000 
6,000 

11,000 



300 






1 
•) 


1 85 


470 




1 


3i>5 


2."»0 




1(>0 


408 


2 SS. Bou-I*axteur 
3 




.300 


1,775 






20 


21.3 




1 


110 


27,225 


25 Religieux 

11 

8FrsEcoleHChrél 
1 Prêt H' 


•> 

? 

i4 

10 
15 
12 
12 
14 




J4,0.')7 

3,600 
12,8CH) 








11,400 


8,575 




8,125 

10,175 

9,4.^)0 

9,0.^)0 


10,. 525 




0,025 
0,.'.00 




10,475 

87() 


2 SS.Cougrégation 
11 " 
2() " " 

7 " 

13 " 

11 " 

14 *' 

8 " " 

6 *• " 

() SS. Ste-Croix . . 


10,025 
450 


4,425 

8,988 

2,3.'>1 




3 
2 


.3,. 375 
6,7.50 

1 575 


10,278 

1,778 




2 


4,050 


4,()02 






3 375 


3,20() 

2,2't( 
1,7(X^ 




2 
1 


2,250 
1,350 


1,821 

3,022 

8,232 


9 " " 

16 " 

28 Rel. Sacré-Cœur 

10 SS. Providence. 




1 
1 


3,825 


4,1(10 
1,480 




4 
8 
5 

4 
4 

6 


71.5 


1,027 






500 


1,012 






372 


1,01( 






470 


828 






446 

















ùlej 










2r 


tS 










écoles mod 


i catlioli(iues subvontionnoes.- 


-Année 1897-08.— ,S'«it'i 


'r 


ÉLÈVES. 


NoU' d'îip- 


RENSEIGNEMENTS 








])rrciuli(in 
basre uni- 


l'RIK DK.S BULLETI.N» D' INSPECTION. 




y '7' 


. 


ij c/J iOIPB[Sl[. 


B'tPRLS l[ 






~ 


c- 






■ -• L. 


3 1: 


o 


RIPPOHI 0[ 


RlPPOai DL 


quement 






♦J . 


'> 




"^ t. es 




11 


o 
en 


imsiiiui. 


IINSPLCI. 


Biir 1 exa- 
men du 
rapport 

anniicl de 


ICtat de 
la 


Etat 

du 


t\^ 


te 

1 


Note 
générale 


ïJS"^i 


3 

Si 


5 - 


3 1 
O • 


5 2 

4/ <- 


.» — ^ Si 

Z '^ o 


Receva 

et Tins 
tu 


> u 


Ci 

-M 
O 

H 


si 

es 

Q 


o s 
— ><^ 

3 es 


«2 

c = 


II 


l'Institu- 
tion. 


maison. 


mobilier. 


iî 

3 


c: 
>* 


de l'école. 




















1 










$ Ctâ. 






53 


7 




7 




Bien 


Bon 


Bon 


Oui . . 


Oui . . . 


Excellente. . 


2*.» "«■_' 






60 
67 
60 

69 

61 


7 

4 

16 

20 

10 




7 

4 

16 




Mal..!!'.*.*. 
Trùs bien . 

Excellent. 

Très bien. 


Passable ! ! . . 
Bon 


i i 

Pas.«able 

Assez bon. . . 


" *. .1 


Peu . . . 
Oui . . . 


Bonne 

Très bonne. 


'^i Wl 






20 UJ 






35 08 


1 




49 20 




10 




Bon 


Médiocre . . . 


Oui . . 


Oui ... 


Très bonne. 


43 84 










425 37 


o 

3 


50 :uo 

18178 

10198 
79 421) 






















876 94 






















492 00 


65 
59 


51 
45 


59 


45 


Très bien. 
Excellent. 












16<5 61 


1 


Excellent . . . 


Excellent . . . 


Oui . . 


Oui . . . 


Excellente . . 


387 50 


1 


()():î8() 


25 




28 




Très bien. 


(. 


i( 


(( 


(i 


li 




1 


20Ô 7G8 


21 




21 


. . 


(( (( 


il 


(( 


(< 


(( 


ti 






115471 


39 




39 




Excellent . 


« 


(( 


(< 


(( 


<< 


\ 782 13 




15(1500 


:î5 




35 


• . . 


Très bien. 


(( 


<( 


(( 


(( 


(( 






92 055 


44 




43 


• . . 


(( il 


i< 


i< 


(( 


(( 


<i 







4 72 


7 


1 


7 


. 1 


Excellent . 


il 


(( 


il 


II 


« 


87 69 




230 734 


3() 


8 


3() 


8 


(C 


(( 


<( 


II 


n 


K 


6.3 20 





6251447 


46 


8 


46 


7 


' l 


(( 


i< 


(( 


il 


(i 


108 63 


.... 


130 322 


22 


7 


22 


7 


<< 


t( 


C( 


<( 


(( 


(( 


26 33 


.... 


190907 


45 


14 


22 


3 


<( 


(( 


(( 


u 


(( 


(< 


57 88 




13180 
209 750 


33 
37 


12 






Très bien. 
Excellent. 












52 61 




•■>•> 


^ 


Excellent.. . 


Excellent . . . 


Oui . . 


Oui . . . 


Excellente. . 


77 16 




92 409 


17 




17 




(i 


(t 


i( 


({ 


t( 


<< 


77 16 




72 233 


16 




19 




<( 


(( 


K 


(( 


<( 


i( 


131 44 


1 


10 147 
3032( 


:'><) 








Bien 












87 66 




24 


















87 6(> 


2f 






















1 


462 82Ô 


81 


. . • 


80 


. 


Très bien. 


Excellent . . . 


Excellent . . . 


Oui . . 


Oui . . . 


Excellente. . 


(i3 20 


1 


13 16C 
160 71 ( 

14 22-1 


().l 
41 
4( 


• • f 






Assez bien 
Excellent. 












Vrl 95 


112 












350 70 




► . . . 


4( 


» . . . 


Bon 


Très bon . . . 


Oui . . 


Oui . . . 


Excellente. . 


137 76 





68 25;^ 


; 2t 


1. . . 


U 


. . . 


Très bien. 


Très bien . . . 


(i 


<i 


i( 


« 


137 76 




40185 


î 1/ 




\4 


.. 


(( i( 


Bon 


Bon 


«< 


i< 


li 


7S 74 





5î 


2141 


i u 


) . . 


11 




(( i( 


" 


i( 


c ( 


i< 


(i 


4;i 84 


... 


1' 


216: 


i : 


' . . . 


t 




<( (( 


il 


« 


" 


t< 


'* 


2t) 00 




4,487 55 



254 



"R1Î??UMÉ des rapports dos co^l^gcs classiques, des académies et des 



a)MTi:s 

ICT 
MrNICIlWLITr 



iVgn'' 

do 

'Iiistitnti«»ii 



c<»ntiV»U» (ios 
coiMiiiissairt's 

ou ilult'JM'll- 

danto ? 



Ktat 


FINANriKIl DK 


l.'IssrrrrTioN. 


ô 




X C 


« 




-^ 






tj-t 


C c 






," 'C ^ 


^ .^ 


*^ S 


**-■ ^^ 


c 


G 


JJ 




m^ 1 



PERSONNEL ENSEIGNANT. 



lù'li^iciix 
lJfli;riouso8. 



I-AÏQUKS 



NAPIERVILLE 
St-Cypiii'ii . 

St-Fxlouunl.. 

St-Miclu'l. 

St-Krmi 

Shi'rrinjçton 

NI(H»LET. 

NicoU't . 



BtVancour 

Gentilly 

Pt^-An«Me de I^val. 



' m . 
nido 



St-Gr<?goirf. 



Ste-Moniqno 

St Pierre U'H Becquets 
à^t-Wenct'shuJ 

OTTAWA. 



AyliiuT 

Buckinsrliain. 



Vî 



liage. 



Hull 'Ste Marie) .. 
" (St-AntoineV 



Maniwaki 

Monte bello 

Papineau ville. . . . 
Pointe Gatineau . 

Ripon 

St-André-Avellin 



Mo«|., gan;. 

conx. 

'* mixte 

" couv. 

<( (( 

" mixte 

Coll. clas.«». . 

MikI. couv. 

*' garç. 
" mixte 

*' couv. 



" mixte 
Acad. garç. 

Mod. couv. 
*' mixte 



Acad 


couv. . 


Mod. 


(< 


Acad 


garç.. 
couv. . 

<< 


Mod. 


garç. . 
mixte. 


(( 


(( 


t( 


(< 


t( 


(< 


«( 


garç.. 


(( 


couv . . 



Soue contrôle. 
\ SniH font, et 
) injlrjH'nd. 

Sotis contiVile. 
( Souf» cont, et 
1 indi''p<Mid. 

IndéiKMidante 

S»UH contrôle 



Ind<'*pendante. 
{ Sous cont. et 
/ indt'iwnd. 
Soua contrôle. 

( Sont» cont. et 
( ind<''ix*nd. 

(< 

Indépendante. 

Sous contrr)le. 
(( 

Sous cont. et 

indt'pend. 
« < 

Sous contrôle. . 



Indépendante 
( Sous cont. et 
/ indépend. 

Sous contrôle 



Sons cont. et 
indépend. 



4,000 

19,800 

1,250 

3,50o' 

20,00o' 
:î,00() 



180,000, 

84,850| 

40,000' 
000| 

6,600i 

0,200 
4,(X)0 
5,(KX) 

G, 000^ 
6,a50' 

37ô' 
425 



20,000 

8,000 

12,000 

20,000 

11,000 

21,000 

1,000 

5,00(1 

2,000 

3,500 

2,200 

1,500 

15,000 



COO 
2,700 

371 

1,284 

3,282 
412 



17,734 

8,500 

1,475 
325 

1,464 

3,010 
975 

718 
105 
000 

1,017 

899 
215 
182 



3,095 
l,3r)4 

1,00(1 
460 
201 

4,80f3 
220 
750 

l,4f)2 

1,200 
350 
475 



10 SS. Ste-Anne 



6 SS. Ste-Anne 

8 SS. 



24 Ecclénijifiliques, 

18 vSS. l'Assomptii. 

Fr3 F>coIes Chrél 



7 SS. l'Assomptn 



K t. 



3 Frs Ecoles Chrét 
7 SS. l'Assoniptu. 
5 " " 



7SS.G.de la Croix 

4 Frs Inst. Chrét. 
7SS.G.delaCroix 

13 Frs Ecoles Chrét 
4 SS.G.de la Croix 



5 SS.G.de la Croix 



1,G82 3 SS. Providence, 



Zi 


/ 


f« 


o 






V 


u 


























j. 


7. 






^ 


"- 



1 



255 



écoles modèles catholiques subventionnées. — Année 1897-98. — Suite, 



ÉLÈVES. 



c . 
O 4 



a w 

C3 r- "^ 



o w 

«« 



4* ^ 



^2 



3:î.9 



HPmii [[ 

ufm\ Qt 

r. 

c 2" 






DHORLS lE 

Aipoom Di 
LiiisyLi;]. 

- 3 £ 
o .' o - 

~" o »'!*; 



XoU' (l'ap- 


RENSEKîXFMENTS 




préciation 
ba.sée uni- 


PRIS DES lil.LLKTINH D' INSPECTION. 








"— 


e^ 




(liiernent 






*a _ 






Hur Texa- 


Etat de 


Etat 


O *i 


tû 


Note 


iiuMi du 






:-> 3 


^ 




rai)p()rt 


la 


du 


^ ^ 


—' 


générale 


annuel de 






s fl 


"7 




rinfîtitu- 


maison. 


mobilier. 




■^ 


de l'école. 


tion. 








>^ 





8- 

X X 



•£S 



^ * X ' 



X'-C 



1 * 



10 



15 
3 



13 12 

941 18 



50 



12 



90 

87 

211 
81 



285 

287 

225 

122 

175 

180 

<J4 

41 

100 

113 

121 

125 

73 

101 



74 

222 

201 
37-1 
498 
750 
201 
210 
153 
252 
25 
101 

140 



12 
16 

35 

8 



60 

24 
6 

41 

21 

2(5 

18 

8 

31 

34 

8 

11 

6 



15 

30 

25 

39 

37 

200 

47 

17 

5 

15 

8l 

8 

10 



12 



25 
4 



15 



18! 

8 

30 

33 

10 

11 

4 



17 
30! 

32 

391 

37 

143 

45 
17 

15 

t 



Bien 

Excellent. 
Très bien. 
Excellent. 
Très bien. 



Très bon 



Excellent. 
(( 

Très bien 

Excellent. 



Bien 

Très bien 

Excellent, 
(( 

Très bien 



15 
32 



Excellent . 



Bon 



Très bon 
Passable . 



Bon 



Bon lOui . . ijui 



Bon 



Bon 



Oui . .'Oui 



Uni . -Oui 



Bon 



Très bon. 

(< (( 

Bon 

Médiocre 
Bon 



Bien 

Très bien. 

Excellent. 
Très bien 



Bien 

Très bien 



Excellent. 



Très bon 

<( (< 

Bon ..... 
Médiocre 
Bon 



Excellent 



Excellent 



Bon 

Excellent 
Très bon 



Bon 



Très bon. 



Très bon 



B..n 



Excellent 

PaSv^able . . 
Très bon . 



Bon 

Très bon, 



Oui . .lOui 



Oui 



Oui 



Oui 



Oui 



Peu 
Oui 



Oui 



Oui 



Très bonne 



Excellente. 



Bonne 



Excellente 

Très bonne. 
Bonne 



Excellente . 

Bonne 

Très bonne 

Excellente. 

Très bonne 

Bonne 

Très bonne 



Excellente. 



TrC'S bonne 



Excellente . 



Très bonne 

Excellente. 
Très Ixmno 
Bonne 



■ et .H. 

26 :« 

43 84 

26 33 

2ô 08 

35 08 
35 08 



201 74 

876 »4 

83 32 

70 16 
;55 08 

a5 08 

35 OS 
37 70 
35 OS 
20 00 
43 84 

52 61 

35 08 
2o tX) 
26 33 



1,406 30 

166 62 
52 61 

25 00 
131 54 
171 00 
275 00 

4;^ 84 
87 69 
20 00 
65 74 

26 33 
43 84 

26 33 



1,135 54 



25(i 



BÉSUMÉ des rapports des coll6p^os cla«*sîq\ios. «les académies et de 



CX)MTES 

KT 

MUNICIPALITÉS. 



rint^titution 



Kst-i'llr KOllS 

onnmiissaiivs 
on indt'jK» ri- 
dante ? 



Ktat 

FINANCIKIl I)E7 
l/IXHTirilTloN. 



6 







3^ 


4^ 

C 


C 


c 


^ 


rt 



PEllSONNKI. ENSEIGNANT. 



a 



DU 

IJcligiouHOS. 



LAÏQUES 



1\>.\T1AC\ 

Portage du Fort 

TOUT N'EU F. 

Gftp SanU' 
l>ei»chatnl">ault 



Grondini'8 

Pointe aux Treinblcs. 

Portneuf 



Mod., mixU' 



M-AuiîUïslin . 



St- Basile, . 
StOusimir. 



Mod., inixto 

Acacl., couv. 

Mod., gan;. . 

** mixte. 

Acad., couv. 

Mod., garç. . 
<• «t 

" filles.! 

r<»uv. . 

j^an.'.. 
" mixte 



Sto Catherine 

St Jean Rte des- 

EcnnMiilH. . 
Ste Jeanne de-Neuville 
St-Ravmond, village. . .i 



QUÉBEC, Comté. 
Ancienne-Ijorette ... 



i< « t 



Beau port 



Bellevue. . . 
Cap-Rouge 



Charlesbourg 



Notre-Dame des Laur- 

entides 

Sillerv 



8t-Ambroi8e 



gan;. 
filles 
couv. 



Mod.,garç . 
" tilles.. 

" couv.. 

" garç. . 
Acad., couv. 
Mod., garç. . 

" couv. . 

Acad., couv. 
Mod., garç. . 

" mixte. 
Acad., couv 
Mod., mixte 

" garç. 

" filles 



Sous contrAU 



SotiR contnMe . 
Indépendante, 

SotiH contrAle . 
^ iSouH ccuit. et 
} indt'|K'nd 

Sous contrAle . 



{ Sous cont. et 

} in(l«'|M'iid 

Sous contn'jle . 

\ Sous cont. et 

} in<lé|M*nd. 

Sous contrôle . 



Indépi'ndante, 



Sous contrôle . 

{ Sous cont. et 
l indépend 
Sous contrôle 
Indépendante 
Sous contrôle 

Sous cont. et 
indépend. 
Sous contrôle . 



Indépendante 
Sous contrôle . 



$ 

1,000 



800 
18,0tK) 



5ô(' 

5,000 

800 

1,300 

8,000 

6(Mi 
700 

10,000 

400 

1.000 
15.()()() 
lô, ()()(» 
Ift.OOO 
18,000 



700 
700 

21,000 

2,000 
flS.00( 
lO.CXX) 
10,000 

3,500 

1,600 

700 

105,489 

8,000 

1.200 

1 -'00 



479 



453 
2,554 



175 

479 

21. S 
285 
152 

9('>S 

151 
210 

1,000 

140 

25« 
14: 

lAO 

140 

2,234 



25-1 

25.^ 

1,720 

35 
11,247 
214 
214 

3,420 

4W 

187 
25,200 
410 
150 
IGO 



8 SS, de la Char. 



4 SS. Congrégat. 



5 SS. Congrégat. 



C SS. Providence 



1 SS. de la Char. 

1 (( <( (( 

O (( (( (( 



8 SS. Congrégat. 



Ui SS. Congrégat. 
2 SS. de la Char. 

2SS. *• " . 

5 SS. Bon-Pasteur 



2 SS. Bon-Pasteur 
55 SS. Jésus-Marie 



257 



écoles modùlos catholitjuos subventionnées. — Année 1H07 -OS, —SuiU. 



lîT 



ÉLi:vi'>?. 






^t = 

4»- 

c — ' 



- •- y; 



o -• 



tPRLS IL 
BlPfUflI D[ 

L lilIlîUI. 






2 - 






Q (PRES LE 

mpiiiif yt 

L IliiPliil. 



3 = £ 



— "^ "— - 



P5 



NoU; (î'ap- 

pn'îciulion 

baH'''0 uiii- 

qiieincnt 

Hiir l'i'xa- 

iiicn (lu 

rai)])<irt 

ainmcl de 

rinstitu- 

tiun. 



RENSKKJXE.MKXTS 

PRIS I)i:S BtTLKTIVS D' INKI'WTIOV. 



Ktat iU- 

la 
luai.soii. 



Ktat 

du 

mobilier. 



si 



n 

"ci 

t£ 



Note 

générale 

de récole. 



■^ V 



r i - ô 



^,.2 2 







73 




• 


43 


< 


3 


lO: 
U 


. . . • 


1 


3() 


1 


13 


on 

4( 

3ô 

3 


8 


41) 


80 

54 
104 


20 


18 


268 

5! 

(58 

:j7 

37 
37 
()2 


















3 


3 


.... 




3<. 
34 

.'13 


2 


40 




1' 


58 


5 


10. 


0() 

5- 

63 


.... 


. . . 


10 




140 

7^ 

'9 






S 


8 


115 


. . . . 


20 


1.7 
33 
51 







6 
22 
ÎO 
1*J 

11 

fi 
U 

t. 



8 
15 
10 

9 

6 

11 

♦( 
16 



6 
14 

27 

12 

21 

9 

8 

12 

14 

11 
30 
14 
6 
14 



14 



3: 



14 



13 



6 
22 
10 
12 

11 

6 
11! 

6! 



8! 

81 

15' 
4 



10.. 

61.. 
llj.. 

9|.. 
17 



() 
14 

31! 

11 



Très bien, 



. . Très bien . 
HjExcellent 
, . .Médiocre.. 
Très bien. 

Bien 



Excellent 



Bon 

Très bon. 
Bon 



Très bien, 
Bien 



Très bien. 
Bien 



\ssez bon . 
T. mauvais 



Très bien 
Bien - 



Très bon. 
Bon 



9 

7 

12 
16 

11 

ié 

6 
14 



Assez bien 
Très bien. 

Excellent 



Bien. 



Très bien, 

'Bien 

Excellent 
Très bien . 



14 Exw^llent, 
. . . Très bien. 



Bien. 



Excellent 



Bon 

Médiocre.. 

u 

Excellent 



Très bon.. 
Excellent 



Excellent 



Oui... Oui... 



Médiocre.. 
Très bon. . 

Bon 

Très bon. . 

Excellent 

Passable . . 
T. mauvais 



Excellent . 



Mauvais , 
T. mauvais 

Très bon. 

Bon 



Très bon. 



Mauvais . , 
Très bien. 



Excellent 

IC 

Bon 

T. mauvais 



T. Mauvais 
Bon 



Oui. 



Passable . . 
Excellent 



Excellent 

t < 
Passable . . 
Médiocre.. 



Mauvais 
Bon 



Oui. 



Oui. 



Oui. 



Oui. 



Méd 
Oui 



10 



Excellente. 



Excellente . 



Très bonne 

I i( 

Excellente. 

I 

Très bonne 

I " 

I Excellente. 
Très bonne 

ce 

Bonne 



Oui iTrC'S bonne 

lîeaucp Excellente 



Beaucp 



Très bonne 



Oui. 



Oui. 



Excellente 



Très Ixmne 
Excellent^'. 



$ Ct8. 

1G6 62 

166 62 

22 28 
87 69 
20 «O 
26 33 

20 00 

ré 33 
26 33 

26 33 

65 73 

26 33 
43 84 

43 84 

20 00 

35 08 
20 00 
26 33 
26 33 

25 00 

587 77 

26 33 
20 00 

35 08 

:« 08 
92 93 
63 14 
63 14 

35 08 

:i5 08 

61 38 
H>7 94 
43 84 
a"> 08 
26 33 






RÉSUMÉ des rapports des collèges classiques, des acadëmies et d( 



a)MTES 

KT 

MIÎNICIPALITKS. 




(•ont n") le «K>.s 
t'oiiimissaiii's 

t>ll ilull'JH'M- 

dant*' ? * 



K'IAT 


FINANCIKII DK 


l'Institition. 


6 




■i- S 


^ 






w — ou 

.'* *û »— 




"§• 


s 


^ 




a 





PEIilSONNEL ENSEIGNANT 



lîcligitMix 

on 
Ki'ligieiisca. 



laïques! 


dj 


VJ 


u 


0) 




o 






i^ 


t. 


•^^ 


*-> 


















^^ 


-4^ 




(R 


s 




1-^ 


►-^ 



QrKnE(\ comté. 



>n I <>\f |M(k1, niixte,jSons contnMc . 

i^t-Kool» Noni i^Hfdlev-i 
ville) ' 



QVK BEC, Cité. 



Ecolo de Dcfvin et des 

Artrt ou Académie^ 

Coniiuen-iale ^ .Vcad. g«i%". 

fîociétéd'lCducation St-' 

Jean-H M(k1. garç. . 

Haim'-Viiie-St-Patrici'l ** ".. 

St-Koch î '' " ... 

St-Sauvour *' " ... 

L'Œuvre du l'atronage| " " . . 

Bon-Past<.Mir .\r:uî. ronv . 

I 

St-Roch 

St-Sauveur , " " . 

SœuradeluCluirité , " *' . . 

'• OrphelinatMod. mixte, 

" gïin,'.. 
•' tilles., 



Glacis. . .' 
Kl. Mt' de Notre-D. dej 

Lourdes j 

Ecole St-Jean-Baptiste.| 

" «lu Suer»? - Cxeur 

l'Palais) 

Ecole du Sacré-Cœur 

(Palais) 

Ecole N.-D. des Anges 
Cap-Diamant 



Notre-Dame de laGarde 
<< (< 

Ecole de M me V. Côté .. 

MlleE.Nevillel 

M. .J. Cloutier 

" Mme. Nap., 

Dussault 1 



garç. . 

filles., 
(( 

(< 
garç... 

filles.! 
mixte. 

garç.., 

mixte , 



Indépendante 
Stius contrôle 



f Sous cont. et 
\ indépend. 



Indépendante 
<« 

Sous contnjle . 
( Sons cont. et 
( indépend. 

Sous contrôle . 

( Souk cont. et 
l indépend. 
Sous contrôle.. 



Indépendante, 



1,L'0() 
4.00() 



Ô0,00() 

37,00() 
2.^,00(1 
Tô/KK) 
40.000 
0,000 

91,150 

05,00(1 

20,000 

1 3S,0,sO 

110,00(1 

:îo,(XK) 

30,000 

5,000 
7,800 

4,000 

4,000 

1,800 
3,000 
3,000 
4,500 
4,500 
2,000 



10,000 
2,000 



247j 2 SS. Hon-rastcnr 

I 
135 . 



10,157,15 Fr8Ec(»lesChrét 

3,(>50i 7 

2.025 H 

7,1.5018 

4 500 15 " ** 

2il75' 6 Frs St-Vincent . 



20,755125 SS. Bon-Pnstcnr 
8S. Congrégat'n 
SS. 
SS. de la Charité 

SS. " " 



<),8(i5.34 

4,073 23 

802 G 

200,13 

7,542 8 

318 3 



920 
1,110 

479 

404 



SS. 
8S. 

SS. 

SS. 

SS. 
SS. 



596 6SS. " 
467| 3 SS. " 
307 i 1 SS. " 
37 2j 2 SS. " 
422 2 SS. " 
550 

48); 

100 



145, 



259 



écoles modèles catlK)li(jues subventionnées. — Année 1897-08. — SuiU. 



k 



LÈVES. 



c . 
O ed 

9 r 



-: e - 



.. .DifilLSUiCiPIKSU 

^ HipruRi mmm dl 

'^ LKSIIiyi.luiISPECT 






m 
H 



C ^ 2 * 2 ç' 

© c o^ — = 

C «b F « 



Xoto d'ap- 
pn-ciatioii 
buM«''o uni- 
quement 
Hur l'exii- 
nicM du 
riii)port 
annuel de 
l'Institu- 
tion. 



37 
IG 



10 



11350 



23 
6 



.[526 
.,315 

25711097 
193 952 
265335 

60452 

117:1050 

...'1050 

4: 50 

38U386 

...'130 

10: 86 

49;233 

59|362 

122! 178 

122153 
22 195 



17 
16 
17 
27 
U) 



100 
64 
68 

117 
46 
50 
60 

55 



192 

72 
33 
130 
80 
72 

64 

108 
65 
17 
37 

2(1 
20 

47 

55 

12 

8 

2S 

29 
34 

9 
12 
2li 

7 
40 

II 



55 



9 
10 



40 

17 
12 
33 



72 



123 

79 
72 

45 

63 
40 



24 

29 

12 



17 

29 

34 

9 

12 



TrcH bien 



23 



Excellent 



Très bien. 

Excellent 

Très bien 
Excellent 



Bien . . . . 
Médiocre 
Bien 



KENSEKÎNKMENT.S 

l'RIS DKS BrLLKTINH D'INBP»TI0N. 



Etat d« 

la 
maison. 



Pa.s.sabltt 
Bon . . . . 



Trjsbon. 

(( (( 

(( « 

il a 

Bon 

Très bon. 

Très bon. 



Bon «. 

Très bon. 
Bon 



Très bon. 



Passable 



Etat 
du 

mobilier. 



An ■»» 



— 



2 



Note 

générale 

de récoîe. 



Assez Ixjn 
Très bon . 



Très bon 



Passable . 
Bon . . . . 



Très bon. 



Bon 



Oui. 



Oui 



Oui 



Très bon 



Bon 

« 
.Médiocre . . 



Oui 



Oui 



Oui 



Trè*» bonne 
Excellente 



Excellente 



Excellente 



Bonne 



-5£S 

_ mm 

— 2 

u*5 



^ CtS. 

20.00 
744.27 



815.M 

731.36 
377.00 
246.00 
166.ttl 

166.67 

83.31 
105.24 
262.87 

ia>.67 

78.02 

35. as 

20.00 
26.33 
26.33 

22.28 

22.28 

29.52 

35.08 
20.00 
77.17 
77.17 
70.16 
52.61 
52.61 

20.00 

3,786.81 



260 



RÉSUMÉ lies rapports des collèges classiques, dos acatlémies ot des 



OOMTKS 
MUNICIPALITÉS. 



I VgTV 

do 

^I^^*titlltil)n 



F.pt-ollo pou s 

(tn»lrôl«> lies 

l'oiiiiMiHHaiifS 

ou iml('«|KMi- 

ilante ? 



Ktat 
kinanvikii 
i.'Institi'ti 



1>K 

ON, 



o 



o 



o 

03 

c 
5^. 



PKKSONNKL KNSKIGNANT. 



Iloligieux 

ou 
lli'liiiiousos. 



LAÏQUES 


Ë 


8 


<v 


Ut 




«j 


p 


3 


■*^ 








« 












'"' 


•— ' 



lUCIIELIKU. 



Soi\'l . . . 
il 

8tAim<:' 



StOun* 



St RiK'll 

SU*- Victoire 



RICHMOND. 
Richmond 



RIMOUSKI. 
Rimoueki 



(Orphelinat) 



St-AnacU't 

Sto-O'cile du Bic. 

St- Fabien , 

St-<iabrii'l 

St-Simon 



ROUVILLE. 
Ste-Mariede Monnoir, 



St-Cépaire. 



St-Hilaire. 

u 



Ste-Angèle 

SAGUENAY. 

Pointeaux Esquimaux 



Aciid eouv. 

M«m1. pirç . 
• t <« 

** eouv . 

MchI. garç. 
" mixte 



MïkI. couv. . 
** garç... 



Col. claj* 

Acad. couv. 
Mod. 

" garç.. 

" mixte 



Col. c-las.... 
Acad. couv.. 

" garç. . 

" couv.. 

Mod. " 
■' garç.. 
' mixte 



Mod. couv. 



{ Soup cont. et 

} iiidr|H'inl . 

SoUH coiitnMe. 

( Soup ront. et 
( ind('i>end . 

Sous contrôle. 



Ind^IM'iulanto 
SoUH contmle. 



Ind<''pendante 

tt 

<t 
Sous contrôle 



Indépendante 

^ Soup cont. et 

? indépcnd . 

Indépendante 

Sous cont. et 

indépend . 

Sous contrôle. 



Sous cont. et 
indépend . 



4r>,(XX) 

2,000 

4,000 

20.000 
(i.OOO 
5,000 
2,500 



4,552 

i,roo 

I.ÎKK) 
l.«2<> 
2,l)l><i 

i,irj 
ao(i 

331 



8,000! 2,780 
10,000 2,244 



50,r>00! 11,351 
22,O00| 7,184 
■,1S4 
321 
250 
375 
2H7 
118 
120 



22,000 
400 
1,000 
800! 
1.100, 
250| 
700 



18 SS. Congregat'n 

11 Frs Ste-Croix 
8 '• •• , 



G SS. Pr(''sentation 

8 " •• 

4 Frp Inst. Chrét 

3 SS. St-Joseph . 



8SS. Congregat'n 
5 Frs Sacré-Cœur 



15 Ecclépiaptiquep. 
18 SS.de la Charité 

2 SS.du St-Rosaire 



50.700, 24,34: 



25,000; 

40,000| 

GO 000 

8 000| 
2 000 
1,800 



8,000 



4,725 

8,00( 

6,913 

1,793 
320 
437 



1,380 



2 SS.du St-Ropaire 



23 Ecclésia.«tiques. 
13SS. Prépcntation 
9 Frs St€-Croix . . 
1 1 SS. Présentation 
5SS.SS.NN.deJ-M 



4 SS.de la Charité 



201 



écoles modèles catholiques subventionnées. — Anii 



s. — Sa i f^. 



ÉLÈVES. 



o — 



IPflES U 

01 



Llililliyi, 
* 1 1 

oEi ;; tf. ... 

~ es C 



D'IPflES LE 

HIPPUia UL 
LUISPLIil. 






a l-« 



NoU; d'ap- 

pnciution 

IniHt'e uni- 

(liicment 

sur l'cxa- 

incii (lu 

rapport 

anmu'l de 

rinstitu- 

tioii. 



i:kn.sek;xi:mknt.s 

l'UI.H DF»S BrJLLKTIN.H D' ISHTECTION. 



i:iat de 



uiai.son. 



Etat 

du 

mobilier. 



^•m 


ï'- 






■ 


« 


7. •• 


''r» 
























• *^ 










«^ ** 




♦^ O 


o 


3 


>* 



Note 

générale 

de l'école. 



:: 7 X '^ 






eS 



3 

6 

28 



15 
4 



45 

5 

(> 



11 



33 



2 
1 
29 



29 
23 



64( 

5().S 
145 

175 

\A(\ 

\?A 

5(i 

93 



192 
161 



127 

290 
57 
67 

lO: 
40 

171 
70 
23 



252 

ic.v 

.'75 

233 

64 

41 

li:5 



4:: 



14 

12 

28 
32 
K 
10 



36 
25 



80 
14 
18 
10 
23 
39 
8 
12 



30 
70 
43 

12 

7 
16 



09 



9 
22 
15 



16J 12 



32 
10 
10 



25 



80 

16 

8 
23 

38 

12 



iTrès bien. 



9-:) 



30 

55 

52 

13 
9 

16 



9 



15 



Très bien 



Bien . 

Très bien 



Excellent 



Excellent 
Très bien. 



Bien 

Très bien 



Très bien. 

Bien 

Assez bien 

Bien 

Très bien. 



Excellent 



Bon 

Excellent . 
Trop petite. 



Bon .... 

u 

Mauvai> 



Bon 



Bon 



Bon 



Trop petite. 
Bon 



Mal. 



Excellent 



Très l)(Hi . , 
Excellent 



Bon 



Bon 



Bon 



Pa.«sable , 
Bon 



Médiocre 



Excellent 



Oui 



Oui . 



Oui 



Oui 



Oui 



Bonne 

Très bonne. 



Oui 



Oui .. 



Oni 
.( 

Beaucp 
II 

« 
Oui 



Oui . . Boauc] 
' ..;Oui ... 



Excellente 



Excellente . 



Très bonne 

i« (4 

il tt 

Excellente 



Bonne 



Excellente 



Mlle 
!ite 



$ CtM. 



175.39 

87.69 
35.08 

35.08 

73.80 
35.08 
a5.««8 
20. CD 

497.20 

87.69 
43.84 

131 .53 

1,403.10 
2(52.87 
43.84 
2tî.33 
52.61 
;>5.08 
35.08 
20.1 (P 
:îô.08 

1,913.99 



570.00 
74.53 

109. 6Î 

52.61 

59.01 
49.20 
35.08 

9">n.07 
175.39 
175,39 



262 



RÉSUMÉ des rapports des collèges classiques, des acadëmies et des 



a)MTES 

ET 

MUXICIPALITKS. 



iV'grc 
de 

IiL^titiition. 



contnMi' {{vu 

CMijiinissairoM 

«m iiuh''i)en- 

daiiU» ? 



Ktat 
kinantiku i>k 
i/Institi'tion. 



o 



c c 

es 



21 



rKUSONNKL ENSEIGNANT. 



Uolijçioux 

ou 
lîcligionsoH. 



LAlgUES 



t^ 



3 

a 

B 
H 



ST-HYACINTHE. 

St lïyacintlie 

" ' lAcmi. (iimimrd 
Acad. Prince). . 

•' ^^N. I). do Lorette; 

St Charles 

St-l)eni8 



Col. clai*. . . 
Acad. gar\'. 
MtKl. couv 



mixte, 
couv. 
gare . 



ST-JKAN 



St-Jean 



lAoolIe 

St- Valent iii 

iSte-Maiynorite de 
Ulairtindie 



Xcad. gîii\- 



'• couv. 
M<k1. mixte 



lnd«''iH'ndant4' 
St>UH contiVtli'. 

^ Sons cont. et 
\ indrjM'nd . . . 

Son» contnMe.. 
{ S>n8 cont. et 
} ind«i>4'nd... . 

SouH contnMf. 



SouH contnMt 
Sous cont. et 
indeix-nd.. . 

Sons contnMi 



ST-MAURICE. 
Yamachiche 

n 

Pointe-du-Lac No 1 . 



Shawinipin 
St^-BarnaU' . 



SHEFFORD. 

Roxton Falls 

Ely-Sud 

Granby, village. . 



i:»(),(X)() 

L':),(KH) 



Acad. couv, 



" garç.. 

Mod. couv. . 

'• mixte. 

" couv. . 



Waterloo 



Acad. garç. . 

Mod. mixte 

" couv. 

Acad. garç. 
Mod. couv. 



mixte. 



SHERBROOKE. 

Sherbrooke jCol. clas . . 

" Acad. couv 



Sous cont. et 
ind(''jK'nd.. . . 

Sons contrôle. 

Indé]K'ndant«*. 

Sons contrôle. 

Ind<f' lenconl. 



J Sous cont. et 
( indépend.. . 
Sous contrôle. 
{ Sons cont. et 
( indéjK'nd. . . 

Indépendante. 
Sous contrôle. 



Indépendante 
( Sons cont. et 
( mdépend.. 



12/.KK) 
12,()0(i 



i:i,0(X) 

:io,ooo 

l.()0() 
1,1(K) 

(KX) 



19,000 
7,000 

r),(iOO 

S0(» 
(>,0(X) 



5,000 
5,000 

8,845 

12,000 
20,000 

4,200 

î 60 ,000 
21,000 



25,S00 :'>(') l'>clésiaHti<ines. 
().5.'>() i:{ Krs Sa('ré-C\enr 
:J,275 

1 .922 

*KK) 

2,259 

448 



:i,ioi 

.'^55 



7 SS. Présentation 
11 " ♦' 



() SS. Congrégation 
GClcs. St-Viateur 



5.50 



025 



2,398 

1,211 

11,00<) 

140 

2:i9 



8 Frs Ecoles Chrét 
1 7 SS C< )ngrégation 



() SS Congrégation 

() Frs Ecoles Chrét 
4 SSG.de la Croix 



1 , 222 5 SS r Assomption 



1,450 

558 

1,899 

1,690 
3,860 

1,532 



5 Frs Maristes. 



9 SS Présentation 



8 Frs Maristes. . . 
6 SS SS NNdeJ-M. 
( 4 Frs Maristes. \ 
} 2 SS. J's-Marie / 



17,81618 Ecclésiastiques. 
4,661 21 SS Congrégation 



7,020 
1,050 

390 

400 

1()0 

400 



2,862 

400 

325 
500 

500 



100 
850 



137 
162 



400 
340 

385 

500 
350 



2G3 



)les modèles catholiques subventionnées. — Année 1897-98. — 8utU. 



^ ÉLKVES. 


Note d'ap- 

pn'*ciati<)ii 
baH«''e uiii- 
ciiuiiiciit 
aiir l'exa- 
inen du 
nii)poit 
anmu'l d<* 
l'Institu- 
tion. 


KENSEIGNKMENTS 


in 


Recevant la pension 

et l'instruction gra- 

tuiteuient. 


.3 ï- 

> fat 

^1 


en 

O 

H 


0'IPfl[S l[ 
Hlfl'uHI U[ 
LINÏIIIUÎ. 


O'IPRLS U 
HirfQiJl DL 
LINSPtCI. 


Etat de 

la 
maison. 


Etat 

du 

mobilier. 


5" 


• 


Note 

générale 

de l'école. 


V ▼ - é 


■fi 

14 

G a 


- t 
o c 
o£ 

— c 

« S 
S es 


3 

Si 

«2 

a = 

ea 

ri 


■j. 
Se 


c C 



10 

2 
() 



50 

5 

29 



2fl7| . . . 

672 70 

5G3 28 

278 33 

103 11 

120 20 

100 



59 



53 

139 
2 



319 

349 

78 
85 

125 



36 

20 

10 
11 

25 



235 

201 
02 



31 

38 
7 

11 
99 10 
53 7 



23127 



1 
10 



12 
111 



22 

115 

92 
04 

217 



216 

782 



19 



11 

22 
24 

16 



19 



14 

8 



70 

28 



II 
29 

8 



45 



10 
12 

20 



38 



6 
10 



19 Très bien. 



Excellent 



Excellent 



'Bien. 



13 Très bien. Excellent . 



'Bon 

'Excellent 

Très bon . 



Excellent 
8 Très bien . 



58 



16 



26 



33 



16 



Bien. 
Mal . 
Bien 



Bon 



Médiocre 



Excellent 



Oui... 



Bon 

Excellent 
TrC-H bon . . 



Excellent . . 



Bon 

Excellent . 

Très bon . . 



Très bon. 



Passable . 
Médiocre 



Très bon. 



Très bien. 
'Bien 

Très bion. 



Très bien. 



Très bon. . . 



Très bon 



Très bon. 



Oui. . . . 



Ou . 



Oui. 



Oui. 



Oui. 



Oui 



Oui 



Oui. 



Oui. 



Très bonne 



Oui. 



Oui . . . 
B'coup 



Oui. 



Oui. 



Ou 



Oui.. 



Excellente . 



Excellente 



Très bonne. 
«< «t 



Excellente 



Excellente . 



Bonne 

Satisfaisante 



TrC's bonne. 



Très bonne.. 



$ etfl. 

570 00 

262 R7 
87 6Ô 

S3 31 

50 00 

65 77 

39 H 



1 ,158 96 

87 69 

92 94 

20 00 
26 33 

26 33 



253 29 



52 61 

92 94 

4:i 84 

.V. :53 
26 3.3 



268 38 

43 Si 
20 00 
98 40 

ô.-) 74 

«^ t>4 

35 08 



329 70 

1.4a) 10 

2a) 00 

1,6(3 10 



t?(U 



KK:SL MK *]i^ rapports des collèges classiques, des académies et des 



CX^MTIÙS 
MUXICirAUTKS. 



r Institution. 



Ilsl-4'IW' HOU8 

rontiVtU» (U's 
ronmiissain'rt 

ou ilult'lK'M- 

daiiU» ? 



J'.T 


AT 1 


KINANCIKU DK 


l,'I\STrnTT10N. 


Ô 




x c 


0) 




TS 






w — 00 




.^ -û 3 




2 


s "■ 


a 





PERSONNEL ENSEIGNANT. 



1 Religieux 

ou 
KeliKieuses. 



LAÏQUKS 



»- T 



sori;ANGf:s. 

Coteau - du - I.ac (St- 
Ignaoe ) 



(\>t4'au Station 

Ix - ( V<ln's iSt-.Ioj*oph). 



Kiviôri' IV'audotto 
8t-I\>Iycari)o 



Mo<i 


. COUV. . 


it 


pn\' .. 


<< 


mixte. 


<• 


ffirv . 



«t-TtMcsphore 

STANSTEAI). 

Coaticook. . 

M:igo^' 

StanHtead 



TEMISCUUATA. 

Qacouna . 

«t 



Frase rville. 



Ile -Verte 



Notre-Dame du Portage 
flt-Eloi 



Trois- Pistoles 



TERREBONNE. 
Ske-Thérèae 



Terre bonne. 



COUV. 

mixte 

COUV. 

pirv . 
mixte 



Acad. COUV 

" pan.-. 
Mod. COUV. 
" pin,' . 

" COUV. 



Mod. grarg. 

" COUV. 

Acad. COUV. 

" garv. 

Mod. garv. 



filles . 

mixte, 
«( 

COUV. . 

garç. . 



Col. clas . . . 

Acad. COUV 

(( (< 

" garç . 



{ S»u.'j cont. et 
} in<léixMid. 
Sous coatWMo. 



{ S m.» rwiit. et 
1 indt'iH-nd. 

SouH contnMe. 
f Suis cont et 
l indé|>end. 

SouH «-«.ntnMe. 



^ Soup cont. et 
} iit(l('|M>nd. 
•SouH eonti"61e. 



( Soup cont. et 
( indépi'nd. 



S<ius contn'iU 
^ Sous cont. et 

l indépend. 

ii 

Sous contnMe. 
Indôix-ndante 
Sous contnMe. 



( Sous cont. et 
/ indépend. 
Sous contrôle. 



rndéi)endante . 
( Sous cont. et 
( indépend . 



24.000 

1.2fH) 
1,(KX) 
1,(KK) 

12,000 

1,000 

ujm 

2,000 
2,000 



20,000 

10,000 
3,200 
3,000 

40,000 



800 

8,700 

20,800 
17,000 
ll,fKK» 

2,r)a) 

4r)() 
300 

27,000 

700 



90,000 

5,500 

20,000 
34,400 



I 

4,ΫM) 
3«»." 



3 SS. IVovidence, 



4S7 
4(X) 

1,300 

410 

1,805 

747 
225 



7.8(X) 

2,(X)0 
1,045 
1,2:>7 

4.7(X) 



258 

1 ,425 

4,200 
2,823 
1,730 
155 
1()0 
125 
130 

1,878 

359 



19,006 

2,396 

2,343 
3,310 



5 SS.O>ngn'gat ion 



7 SS. Ste-Annc 



10 SS.Pn'sentation 

6 Frs Sîicn''-(\cur. 
4 SS. Ste-Croix. . 
4 Frs Sacré-C(eur. 

13 Rel. Ursulincs. 



5 SS. de laCliarité 

10 SS. Bon- Pasteur 
() Frs Ecoles Clirét 
2 SS. Bon-Pasteur 



5 SS. Jésus-Marie 



20 Ecclésiastiques 
8 SS.Congrégation 

7 SS. 

8 Clcs. St-Viateur 



265 



<5colc3 modèles catholiques subventionnées. — Année 1897-98. — Suite. 



ÉLÈVES. 



a . 

Ç> O 4. 

M. C s 



Z 4- 

sa 



-' i^ »- •- 



rt S 3 



â.2 






o 
H 



D HPHIS l( 

RlPPyi OL 

Linbiiiui. 












ilP°UliI DL 
IIUSPICI. 



M 



3 3 £ 
O • c - 



- o ■ 

1 s 



;5 



Note d'ap- 
pn'-ciation 
burtéc uni- 
quement 
Hur l'exa- 
men du 
rapport 
annuel de 
riuFtitu- 
tion. 



rp:nseioxkmknts 

PRIS DKS DVLLKTISH I)' IX8PKJ-riON. 



Etat de 

la 
maison. 



Etat 

du 

mobilier. 



^— 


c- 






1 


X 




't 


o *» 


tX) 


mm 




y i' 


^ 


~ '5' 


P. 


Jl i. 








^ . ** 


■«^ 


•** O 


es 


-^ o 


^ 


>^ 



Note 

générale 

de l'école. 



X -1. I 

- - o 



40 



20 



33 



18 



62 



'^o 



3 

43 

40 
150 



142 

101 

102 

b7 

113 

114 

101 

56 
73 



344 

20-1 
2lh 
25-1 

135 



6-J 

61 

168 
22; 
47 
37 
35 
44 
67 

142 

25 



232 

217 

205 



15 

15 
14 
10 

17 

14 

23 

9 

6 



30 

28 
19 
22 

49 



7 

25 

41 
7() 
10 
17 
17 
6 
6 

24 

10 



19 

21 
21 



13 
13 



12 
9 



15 

15 
12 
10 

17J 

6' 

23', 

9I, 
6. 



28 
19 
22 



13 



Bien 

Très bien. 

Bien 

Très bien 



25 



49] 14 

76 27 



8| 

17i 
61 
7[ 

=«; 

10, 



19 

21 
21 



12 
9 



Bien 

Très bien. 



Excellent. 



Très bien. 



Très bien, 
Excellent 



Très bien 

« (( 

Bien 

Très bien. 



Très bien. 
Bon 



Bon. 



Excellent 
Très bon- 



Excellent , 



Excellent 



Bon 

Très bon. 



Assez bon 



Très bon. 
Bon 



Ou 



Médiocre 

Excellent .... 



Assez bon. 

Très bon 

Assez bon.- 
Excellent ., 



Bon. 



Excellent ... Oui. 
Très bon.... 



Oui. 



Oui. 



Oui. 



Excellent. Excellent.... 



Très bon. 



Excellent 



Médiocre .. 



Bon 

Très bon . 



Bon 



Excellent 



Oui Assez 

" ....Oui 



Oui 

B'coup 
Oui 



Excellente ~ 

Très bonne. 
Excellente . 
Très bonne. 



Bonne 

Excellente . 

Très bonne. 



Excellente . 
Très bonne. 



Oui. 



Oui 



Oui 



Oui. 



Oui. 



Oui. 



Très bonne. 



Excellente ~ 



Très bonne. 



Très bonne. 



Oui Excellente 



$ cts. 

35 06 

.35 08 
2ii 33 
26 33 

35 08 

35 08 

87 69 

26 33 
26 ,33 



333 33 



306 91 

175 .39 
35 08 
29 52 

131 54 



678 44 



22 28 

66 64 

66 M 
87 69 
20 00 
35 08 
35 08 
35 06 
35 06 

109 61 

35 03 



548 26 

876 94 
35 08 

43 84 

87 69 



260 



RÉSUMÉ des rapjx^rts des coll^ges classiques, des académies et des 



OOMTKS 

KT 

MUNinrAI.ITKS. 



iVgn' 

de 

rinstitutinn 



l^St-olle 80U8 

conlnMc di'.s 

comiuissiiin'a 

ou iiuît'jx'n- 

daiit<' ? 



Ktat 

FlNANriKU DK 

l'Ixstitition. 





6 




oc 


a 




o 






'^ 


s 


a5 


u. 


m 


e 


ii 


'ii 


'4) 








rt 


'û 


^ 


r^ 


04 






PERSONNEL ENSEIGNANT. 






S 



Koligi(Mix 



ou 



KoligicusGS. 



LAÏQUES 



TKRREHONNE. 

Suite. 



Ste-Agathe-dos Monta.. iMixl. couv. . 
6t4?-Aiinodo8 riuines... " gîin... 
' . I " couv.. 
St Janvior '• mixte. 

St-Jéi\»nie Vcatl. garv-.. 

** 'M<h1. couv. . 

St-Jovite *• *' .. 



TROIS RIVIERES. 
Trois- Ri vièrep 



No 3. 

No 4 . 



VArOREUIL. 
Rigaud 



Coll. cla»»8 . 
Acad. couv, 
M.kI. nilfs. 



Indr'|x>ndente. 

SouscoiitnMo. . 
Iii(U''lxMj<hmto. 
SouH cont nMe. . 

{ S0U8 cont. et 
? ind(''ivtid 
Indi'iKMidante. 



Indépendante. 
Sous contrôle.. 



Vaudreuil . 
Ste Marthe. 



VERCHERES. 



Varennes 



Verchères 



Belœil 



Coll. class 
Mod. couv 



garç.. 
mixte. 



Acad. garç. 

Mod. couv. 

Acad. couv 
Mod. gary. 



12,50() 

20, (MX) 

1,10() 

25,000 

8,000 

8,000 



80,000 
170,075 



St-Antoine 
Ste-.Tulie . . 
St-Marc . . . 



WOLFE. 



Wotton 



couv. 
mixte. 



Mod. couv. 



Indi^'pendante. 
( Sou 8 cont. et 
\ indépend. 

Sous contrôle. 



Ind('»pendante 
( Sous cont. et 
( ind(^*pend. 

Sous contrôle 
( Sous cont. et 
\ indépend. 

Sous contrôle 



Indépendante. 



80,000 

22,800 

10,000 

3,000 

700 



25,000 

16,562 

15,000 

8,000 

10,000 
3,000 
1,800 
1,800 



8,100 



1,070 
4;?0 

1,582 
255 

4,555 

2,070 
555 



4 SS. de la Sagesse 



6 SS. Ste- Anne, 



9 Frs Ecoles Chrét 

15 SS. Ste- Anne... 

3 SS. de la Siigesse 



10,735|24 Ecclésiastiques 



2^<,772 



25 Relig. Ursulines 
6 " ♦' 



18,26031 Religieux 

4,431 10 SS. Ste-Anne, 

1,449 6 SS. 
572 
425 



3,215 

1,940 

1,739 
1,110 

1,236 

489 
273 
489 



7 Ecclésiastiques. 
6 SS. Ste-Croix. . . 

8 SS SS,NN.J-M 
3 Frsinst. Chrét. 

5 SS.SS.NN.J-M, 

5 SS. St-Joseph . . 



2,734 6 SS. l'Assomptn, 



..I 1 
Il 1 



267 



îcoles modèles catholiques subventionnées. — Année 1897-98. — Suite. 



ÉLÈN'ES. 


Note d'ap- 
préciation 
bas«'o urii- 
queineiit 
eur l'exa- 
men du 
rapport 
annuel de 
l'Institu- 
tion. 


KEX.SEI(iXI':.Mi:XT.S 

l'RI.S JJKS Br-LLETIVS D' 1 NSI'IVTION'. 


tir 


o cJ 
-• >-. 

î* 5 1: 

-? o s 

cî© 


^ 

■fi E 

w 

> u 

-. 

«1 


en 
'^ 

rt 

H 


DIPH 

um 

L'IN!) 

ce 

u 

3 

Xi Z. 

c s 

►5 


[SU 
HFDL 

m. 

L . 
3 t 

S 
a 

û es 


0«Pfi[SlE 
llPPOUf DL 
LIUSPLCÎ. 

2 |£ . 

3 3 e- 

0'^ _«f'3 
c s p es 


Etat de 

la 
maison. 


Etat 

du 
mobilier. 


2 


c- 

os 

te 

C 

« 

>- 


Note 

générale 

de l'école. 


« T. -J 1 


2 
.... 

'"9 
3 

• • • • 

5 

8 


3 
6 

10 
3 

27 

4 


50 
9S 
53 
6(i 
354 

372 

50 

238 
222 
255 
184 

272 

55 

91 
60 
98 

108 

117 

132 
104 

88 

146 
101 
111 

78 


13 
28 
19 
6 
65 

40 

8 


"7 


8 

25 
19 

6 
63 

40 


15 


Bien 

Très bien. 

(( a 
il il 

Bien 

Très bien. 


Très bon. . . . 
Trop petite. . 
Très bon .... 

Bon 

Excellent . . 

Très bon 


Très bon 

Passable 

Très bon 

Bon 

Excellent . . 
Il 


Oui .. 

(( 
<( 
(( 
<< 


Oui . . . 

'* ! 
Il 
• . . 

(C 


Très bonne. 

Bonne 

Très bonne. . 

Excellente. . 


$ cts. 

26.. 33 
.3.5.08 
35.08 
26.33 

124.52 

73.80 

35.08 






















1,399.77 
1,403.10 


82 

13 

6 


15 






Excellent . 












87.69 


13 
6 




Très bien. 


Bon 

Très bon . .'. 


Bon 

Très bon 


Oui . . 


Oui . . . 

1 1 


Excellente . . 


20.00 
20.00 


6 

2 

3 
• • • . 


10 
5 
9 




1,530.79 
984.00 


12 

11 
16 
25 

26 

6 

26 
24 

28 

17 

6 
18 

21 


.24 


14 

9 
16 
13 




Très bien. 

Bien 

Très bien. 
Bien 

Bien 


Excellent . . 
Très bon.... 

H il 

Assez bon. . . 


Excellent . . 








52.61 


Très bon .... 






Excellente. . 

u 

Très bonne. . 


35.08 


(( Il 
Bon ........ 


Oui . . 


Oui . . . 


35.08 
22.28 


3 
• • • . 

1 

• • • • 

• • • • 


18 
4 
5 

3 




1,129.05 
219.23 


6 

26 
23 

28 

17 

6 
18 




Très bien. 

Bien 

Très bien. 

Bion 

Bien 

Très bien. 

(( (( 

Excellent . 


Excellent . . 

a 
1 1 

II 

Bon 


Très bon 

li il 

(( il 

Il il 

Insuffisant . 
Mauvais . . . 


Oui . . 

(( 
il 
il 


Oui . . . 

Il 

il 

li 

n 

t « 
(i 


Excellente . . 
TrC's bonne. 

<( l< 
<( li 

i< (( 


57.88 

35.08 
35.08 

35.08 

35.08 


• • • • 

• • • • 

1 


1 


26.33 


Trop petite. 


Médiocre.. . . 


35.08 


47S.84 
87.69 




















1 




' 87.69 



2()S 



RESUME dos rapports des collègos classi(|nes, des académies et d 



<X)MTI^:s 
ET 



IVgré 
(il' 



MUNICIPALITÉS, rinstitiition. 



Ktm 
FIN A M IKK i)K l'KlIiSONNKL KNSICIGNAN'l 
i.'Inntititkin. , 



Est H' lu» P()U8 

contnMi' (U'H 

C(»inmissiun»s 

«m iiult'iH'n- 

iliinU.' ? 



2 5-2 ^ « 

0< M 



YAMASKA. 
Baie-dii-Fobvrc . . 



Picrrvvillo. . . 

St. rhivid 

St-Fninvois du ïj\c.... 
St-Guilliaiinieil'Upton 

St-Michol 

St-Zi'plnrin 



Grand total 



Acad. garç. . 
M«)d. c«)uv. . 
V " niixli'. 

couv 



pan.-, 
coiiv. . 
mixte. 



SonscontnMi'. . 
\ SniH cont. i'X 
l iiKU''i)end . 



Indi'iwndante 



Sous cont nMi«, 



Kt'ligioux 
n-ligiousos. 



liRlitlUC* 



10,000 
11,570 

9,860 
8,oro 

lO.S(K) 
5,800 

l.'S.lXK) 

6,475 

700 



1,000 5 Frs Ecoles Chrêl 
l,045j (iSS. l'AsHonipt'ii 

59510SS. 

411' 4 SS. Pn'scntiition 
1,20.-), a SS.{ ;.dola( 'roi X 
2,15:i' 7 SS. l'Assoiiipt'ii 

9151 4 l'rs Saciv-CtL'ur. 



1,113; 4 SS. l'Aesompt'ii 
1081 



2 

H r 



53 
12 

55 
20 



lOJ 



209 



coles modèles catlu>li(jues .suV)ventionnoes. — Année 1897-98. — Suite. 



ÉLKVKS. 


NoU; d'ap- 
préciatioi 
basée nni- 
(luenient 
sur l'exa- 
men du 
rapport 
annuel d( 
l'Institu- 
tion. 


REXSEIO X EM ENTS 

PRIS DES BULLETINS D' INSPECTION. 


1 


11 = 




> 

O 

H 


D «PRIS l[ 
HIIPPOR[ D 
l'iNlillIUI 


OHPR[S U 
lBIPPBRI Bl 
. L'INSPLCI. 

- ^. 

3 3 6; 

O • O - 

■ «_» « C 

, ^ o'Ë 
— 'O," - 

ë= ^1 


Etat de 

la 
maison. 


Etat 

du 

mobilier. 


Jji titulaire est-il 
compétent? 


OQ 

te 

2 


Note 

générale 

de l'école. 




il 

es 


3 4 

Se 

i 45 C 

rt e. 


Subvention 

sur le font 

cution sui 


1 

4 

1 
S 

1 


2 

5 

6 
14 
5 
3 
2 
5 


103 

148 

300 

100 
Cô 
74 

43 

48 
57 


20 
23 

30 

11 
18 
32 
20 
10 
10 




19 
23 




Bien 

Excellent . 

Très bien. 
Bien 


Très bon .... 

(( (( 


Très bon.... 

Il (( 


Oui . . 


Oui . . . 


Excellente. . 


^ ct«. 

39.36 

.37.70 

87.69 








35.08 


. . . 


11 
32 
20 




Très bien . 

Excellent. 

(( 

i( 
Très bien. 


Bon 

Très bon.... 


Bon 






Très bonne. . 

<; « 


35.08 


<( 






.35.08 


Très bon .... 






43.84 








35.08 




10 




Bon 


Bon 


Oui . . 


Oui ... 


Très bonne. . 


20.00 


368.91 


45 737.01 































V 








270 








ÉnUC'ATION SUPKRl KURE 



UNIVERSITÉS, COLLÈGES AFFILIÉS 



UnivcrHit*^8, ColligoH afVilioB et 
École Normale. 



g 

> 

a 
S) 

9 

a 

.g 



« 

s 
a 

s 
s 

I 



1 




00 


1 


i 

o 


et de 
res. 


1 x 


na 


uelle 


l des 


ifices 
onciè 


C 


S 




•• 


S 


ï! â 


Dépensa 


Montant 
tions . 


Valeur d 
propri 



Universiio McGill 



Université et Collège Bishop 



Collège Morrin 

Collège St-François 

" Stanstead Wesleyan Collège " 

École Normale McGill 



M.V) 216,635 



1,000 



1,075 4,879 
515 
500 
13,866 



232,850 



2,344,984 



13,122 ll,899i 145,881 



9,692 140,000 
2,030 2,171 
6501 700 
15,866; 15,866 



18,000 



1,825,159 



138,119 






G 

o 3 

> q* 
t3 o 

'A 



76,323 



9,650 



40,000 20,000 
15,000 236 
37,000 300 
80,000 3,500 



2! 

a 

'El 



a o 

o « 



198 



38 



135 



27 



J^llOTKS^r ANTE— ANN ÉE 1 897-98. 



ET ÉCOLE NORMALE. 



FACULTÉS. 



09 aj 

2 2 



S.? 
•-" '3 

S O 

là; " 

I != 

|g 






co I 
O 00 

ta 



i Oh «-• V 

I G '^*' , 



en 

/-< 

O 
125 



: ȉ3 

■ T3 

I 2 

; S 

i 12; 



o 



00 I 

1 



00 

00 

s 

o 

52; 






00 

o 
u 

es 









— fc. t. 



o r ^ ^ ^ ^ "5 



'^:;l^:;l'^ 



o 



3 



4 

•*d 00 






' 9 

"S . 
■/. a 

Sx 

S"® 



Arta 

Médecine 

Droit 

Sciences 

Science vétérinaire.. . 

Totaux 



Arts 



Médecine et art den- 
taire 



Théologie . 



Juniors " 



Totaux . 



Arts 
Arts 
Arts 



30 
36 
32 
30 
26 



27 
54 



286 
519 

8j 62 
17 254 
11: 23 



252 
427 

47 
225 

23 



121 
2 



373 
429 

47 
231 

23 



47 
72 
11 
38 
11 



34 

8 

6 

51 

16 



1171144 



974 



38 



38 



38 



38 



57 



122 



16 



129 



1103 



179 



8 1 



115 



53 



99 3 



16 



99 



53 



102 



16 



99 



13 



12 



19 



2 1 



25 



17 



2015 17 



200 



13 



22 31551 32 



28 



12 



34001 11 



90 



20 



441 195 267 



30 
26 
30 
36 



6 

3 

4 

11 



20 
8 
5 



17 
3 
3 



135 12 



56 

2 

2 

146 



270 

73 
5 
5 

158 



27 



3; 2 



2 5ll 43 3490 31 



W 



375 13 



10 



135 



105 



272 



h:i)UCATIO\ SUPERIEURE 



llKiil ^LllUUL^ Lï LLuLti- Ml.» 1AL1> 



NOMS DES LCXWLITKS. 





S 


i . 


'5 . 


3'.;^ 

x^ 


3: t 


5^ 




c "^^ 


E'^ 


■^- ^^ 


c an 


i fe 1 


w a 


-O 3 ' 


«o 


:5^ « : 


o 


"^"C , 


O 





lÙHVtlOH. 



g? 

il 

= f 



00 ou 

c C 

O a> 

.5 



g 



c 

I 



H'-peiisos. 




-4-< 
O 

H 



M..ntn'al 0.789j l,l«''>j 

Quôlx'C 1,285 

l-x'olf du Collrpt» Rishop ! | 

Fxx^lc du Collt jîf St-lYiuivoiB 1501 715| 



$ 

1,185 
1,285 

360 



••Hieh School" dos filles, Mcntn'nl 4.fiS0 

do do gui-lxc 1,579 200i 200 

" Coiuj)t(tn r-^<lios' (\>ll('p('Sch«>or' I 250 

" StauÉitead Wesle van Collège aiid ! 

School " '. ^'t^'r pour jdûtails 



17,646 
2,911 

1,040 

12,027 

1,249 

4,397 



3,011 
(V40 



418 
le rap port de Stan 



28,620 
7,207 
Voir 
2,545 

16 708 
3,0:8 
6,066 



25,441 

4,327 

pour ; 

i,(;9() 

14,555 
2,475 
1.30λ 

stead. 



3,179 

2,620 

dotailH 

481 
2,153 

553 
3,843 



Totaux 16,198 3,385 3,270 39,270 



4,069 63,173 49,797 



12,829 



28,()20 
6,947 

le rai) 
2,171 

1(),70H 
3,028 
6,152 



62.62(> 



ACADÉ 



Coatioook ! 3,074 

Rnlford ! 1 ,302 

A vliiK-r ! 625' 

liu'huto I 2,559 

Kn«»\vlt<»n (village) ; 1,043' 

Invoniess j 318! 

(îranhv I 2,4J9 

IhinvilV 1,972 

Shawville | 893' 

Watt>rl< M) 1 ,605 

Tn «is-Rivièree ' 1 , 1 79 

1,(M4 
l,308i 
2,924 
1,822 



Sutt<»n 

St-Jean , 

Sherbn>oke 

Huntingdon 

*' Dunham Ladies' Collège " 

Cookshire 

Cowansville 

Ornii^t(j\vn 

Stanstead 



937 

794I 

1,625, 



297 
225 
257 
402| 
2>2 
200; 

315î 
200 

:;44 

225; 
215 
200; 
396 
540 
200 
282i 
2i'5 
140 
296 



317 
225 
225 
366 
321 
291 
319 
334 
225 
356 
225 
291 
225 
369 
481 
200 
1.'25 
225 
320 
450 



7321 
164! 
3001 
984 
652 
273 
388 
587 
293! 
681' 
402 
200 
524i 
840, 
1,7M| 
5,111! 
431 i 
565 
527 



331 1 

89! 

311! 

'Ml\ 

9,763 



l,752| 
371! 
144 

147 

63' 

157 

201 

](K)' 

150 

449 

426! 

352, 

l,a32l 

3,969 



Totaux 27,455 5,506 5,989| 15,435, 20,948 



4,434 
1,7K)I 
1,493 
4,286 
11,740 
791 
4,874 
3,245 
1,530 
2,777i 
1,869 
1,()16 
2,233 
4,2()0i 
4,293, 
5,760 
2,076 
2,136 
4,124 
4,265 



2,885 
812 
1.075 
2,123 
1,530 
779 
1,900 
1,473 
1,012 
2,195 
],1(K) 
1,115 
1,350 
3,561 
3.180 
2,5 6 
1,164 
1,262 
1,114 
3,140 



1,549 

968 

333 

2,127 

9,036 

176 

2,974 

1,551 

518 

602 

769 

501 

931 

699 

1,187 

3,385 

929 

6^8 

2,825 

1,125 



69,582 35,266, 32,873 



4,434 
1,7H) 
1,40S 
4,250 
1(),5()6 
955 
4,874 
3,024 
1 ,530 
2,777 
1,869 
l,fil6 
2,281 
4,260 
4,367 
5,901 
2,093 
1 ,950 
3,9.39 
4,205 



68,139 



273 



PROTESTANTE ANNftE ^Hf}7-9H—(Su^fp.) 

•' IIKai HCUOOLS" l'Tr ÉCOLES SPÉCIALES. 



ProfesseurH. 


Elèves. 


• 1 

QQ 

a> 1 




Principaux. 


s 




a* 

a 
1 






1 


t 


• 










3 

G 
O 

B 

£ 
ô 


6 
o 

a 

ô 


n 

C 

1 
1 


S 

s 
cr 

1 


'd -î 


> 
o 


Q S ? «^ 

a i:^ ? 

55 




i2 
fl. 
o 

a 

(V 


00 

i 

O 

"El 


Bureau d'exa- 
minateurs. 


c 
*o 

a . 1 


s 

-À 

^ s 


27 


3,000 


Alst. 


McG. N.S. 


207 


180 


237 


592 


32 


88 


536 


6*4 


195 


5 


1,000 


Alst. 


McG.N.S. 


30 


37 


60 


113 


12 


92 


35 


1 127 


190 


port 


du 


Collège 


Bishop. 
















1 


i 

r 


6 


950 


A Ist. 


McG.NS. 




14 


46 


59 


1 


25 


35! 60| 180 


26 


900 


A Ist. 


Mc(t. N.S. 


249 


90 


' 161 


4^ 


1 1« 


452 


48 


500 


194 


6 


725 
500 


M Ist. 
A 2nd. 


McG. 
C.B. 






101 
18 


101 
34 


1 


70' 31 


! 101 
34 


199 


4 




16 


21 


1 13 


! 180 


74 


7,075 






486 

1 


337 


623 


1,383 


. 61 


748 


698 


1,446 


1,138 











MIES. 



5 


1,400 


A Ist. 


M.B. 


122, 


34 


19 


168 


7 


156 


19 


175 


200 


3 


450 


A Ist. 


McG. N. 


51! 


30 


16 


90 


7 


91 


6 


97 


181 


3 


600 


A Ist. 


McG. N. 


52 


42 


24 


lis. 


. . . . 


ia3. 


15 


118 


ll>9 


5 


1,000 


A Ist. 


C.B. 


180 


36 


58 


270 


4 


254 


20 


274 


200 


3 


765 


A Ist. 


IVIcG. N. 


55 


28 


35 


111 


7 


97] 


21 


118 


185 


3 


500 


A Ist. 


C.B.E. 


28| 


24 


21 


70 


3 


54t 


19 


73 


184 


4 


1,000 


A Ist. 


N.S. 


127 


27 


41 


41 . 




ihI 


23 


41 


188 


4 


700 


A2nd. 


C.B. 


77 


30 


31 


128Î 


10 


108' 


30 


138 


187 


4 


465 


A Ist. 


Mc(t. N.S. 


86 


30 


30 


146;. 




120 


26 


146 


194 


5 


950 


A Ist. 


N.S. 


55; 


65 


53 


im\ 


8 


149 


23 


172 


192 


3 


600 


A 2nd. 


C.B. 


26 


23 


12 


56 


5 


51 


10 


61 


1>6 


4 


550 


A 2nd. 


C.B. 


58 


27 


21 


101 


5 


103 


3 


106 


190 


3 


750 


A 2nd. 


C.B. 


74 


23 


11 


79 


29 


105 


3 


108 


195 


7 


1,200 


A Ist. 


C.B. 


161 


68 


43 


268l 


4 


239 


33 


272 


187 


7 


1,300 


A Ist. 


McG. N. 


81 


72 


140 


277 


16 


208 


85 


293 


200 


7 


500 


A Ist. 


C.B. 


10 


14 


29 


53. 





29 


13 


53 


IvS) 


4 


750 


A Ist. 


INIcC;. N. 


74 


24 


36 


130 


4 


110 


24 


134 


172 


3 


750 


A 2nd. 


C.B. 


tîO 


29 


32 


105 


16 


113 


8 


121 


193 


4 


500 


A Ist. 


^IcG. 


84 


26 


36 


' 169 


22 


KiO 


31 


191 


200 


6 


1,500 


A Ist. 


C.B. 


24 


23 


26 


71 

1 


2 


M 


19 


73 


196 


87 


1(>.230 


1 


1,485 


075 


714 


1 2,615 


149 


2 322 


431 


2,764 


3,809 








274 



EDUCATION SUPÉRIEURE PRO- 



•MTK^Ti scTiooLs" irr i^:roLKs sri^:riALKS. 



Elèves dos cours modc^lo ot aciid«'iiii(im' 



NOMS ni:s I.OCALITKS. 



Montréal 

Qiu'lx'c 

Fx*oh' «lu Collôjri» nisljop 

Et'olt' du Collijîi' St-Fnin<;oifl 

*-IIigh ScluK)l,"di-8lille8<li« Mnntn'al 

do do Qu»''U'C . 

"(\»mpt<>n Ijidit'H* Collcp' ScIwh)!" 

"StuuHU'ud Wc'Mk'van Collège and 

School" ". 



Totaux 





U cJ 


1 


% 










«1 


es 


ei 






^1 






tJD 

C 








a 




«S 


ai 


a 


, 


s 


Oi 




.ËS 


C 




v 


•j3 


iW 




O 


e 


M 


s 


e3 


1 '^ 

•- 


Grauinia 
et anal} 


Composit 




1 


Histoire 


1 



417 417 417 i 237 , 304 

87 U7 97 i 30 I 97 

PourdoUiilfl vioyez le rai>iK)rt du Collèg 



55 

251 

5ti 

34 



55 

251 

5(> 

28 



Pour d(f'tail8 v 



55 

261 

56 

34 



60 

161 

41 

18 



55 
229 

m 

28 



oyez le rapport de Stanstead. 



3W 
78 
e.Bishop 
54 

229 

34 



900 



904 



910 



553 



833 



815 



Académies. 



C'oatitMMtk I 53 

Bedfonl 43 

Avluîcr 64 

I^chuto I 94 

Knowlton (Village) 63 

luverne^s 44 

Granbv ; 68 

Danvifle 57 

Sluiwville 60 

Watorl* H^ 117 

Trois-Klvières 

Sutton , 106 

St-Jean i ^ 

Sherbrooke 89 

Huntingdon 212 



** Dunham Ladies' Collège" 

C<X)kshire 

Cowansville 

Ormsttown 

Stanstead 



36 
53 
61 
107 
46 



61 


63 


18 


53 


60 


43 


43 


46 


45 


43 


66 


66 


66 


66 


66 


94 


94 


94 


94 


94 


63 


63 


63 


63 


59 


42 


18 


19 


44 


42 


68 


68 


68 


68 


64 


57 


61 


61 


57 


57 


60 


(iO 


60 


60 


60 


117 


117 


117 


117 


117 


21 


21 


24 


21 


21 


l(X) 


106 


106 


106 


106 


34 


34 


34 


34 


20 


104 


104 


111 


111 


104 


191 


212 


135 


202 


170 


36 


43 


43 


43 


36 


60 


60 


60 


60 


53 


61 


61 


61 


60 


56 


103 


103 


107 


107 


92 


40 


46 


46 


46 


43 



Totaux 1,407 1,423 ' 1,433 I 1,339 I 1,457 i 1,365 



53 
13 



12 

(> 



84 



2 

21 

1 



36 



275 



TESTANTE.— ANNÉE \Hd7 -OH,— (Suite). 



"HIGH SCHOOLS" ITT ^^X'OLP^S SPKCIALES. 



étudiant les principiilcH niatiùres du cours d'études. 






2 



279 

84 

:î9 

17() 

56 

-S 



o 

QQ 

S 



.s" 
a 



tuo 



O 



•c 

•«A 

B 

o 



.5P 
H 



00 



îuo 



T 




1 






o 






.2 3^ 






t«s 






C'i/ 












c te 


Latin 


3 





S 



1 364 


364 


135 


53 1 


84 


97 


60 


00 ' 


81 


55 


60 


60 


229 


229 


22 


22 


6 


60 


45 


30 


16 


28 


18 


16 



417 1 


50 


417 i 


187 t 


62 


36 


97 


72 


55 


48 


58 1 




251 . 


251 11 


118 


30 . 




60 i 


45 


28 




34 1 


18 



16 
36 




73 


322 


13 




55 


9 


37 


214 


40 




30 


10 



642 I 730 I 833 340 241 1 7 1 843 i 134 i 917 | 11 i 440 1 59 j 248 j 555 



Académies. 



33 

28 
39 
94 
39 
29 
37 
44 
43 
63 
21 

106 
28 
79 

151 
15 
53 
42 
93 
23 



40 
12 
25 
88 
37 
20 
36 
24 
16 
66 
12 

10() 
17 
47 
77 

121 
32 
28 
48 



51 

45 

66 
94 
61 
44 
(>4 
58 
(iO 

117 
21 

106 
34 

111 

207 
36 
54 
61 

103 
46 



37 

42 
43 
94 
57 
31 
54 
44 
43 

106 
23 
17 
17 
43 

159 
38 
60 
46 
73 
39 



18 
4 
24 
58 
30 
21 
30 
29 
30 
44 
12 
11 
11 
43 
125 
12 
53 
32 
70 
16 



... 50 I 

... 43' 

...; 66 

1 ' 94 

...j 61 

... 44 1 

..., 64 I 

3 57 ' 

...' 58 i 

...! 117 I 

... 21 

... 10«i 
34 

... 103 

10 192 

;^ 

... 60 

... 61 

... 103 

... I 46 ! 



51 

35 
()4 
94 
61 
39 
60 
57 
58 

107 
21 

10() 
34 

103 

15() 
23 
43 
46 
99 
29 



52 

46 

m 

94 
63 
39 
67 
61 
()0 

107 
22 

KXi 
34 

111 

19S 
43 
(K) 
50 

107 
31 



..I 28 

..! 12 

24 

..i 86 

..I 15 

..* 20 

..| 43 

..! 31 

43 

44 

23 

16 

16 

60 

..1 120! 

2 ! 31 

2 30 

.M 

70 
29 



0:2 





46 




4 


t)6 




10 


94 
63 


•» 


1 


32 


4 




68 





4 


61 


61 




r»o 


4 


9 


117 


32 


•> 


21 

106 

34 




8 


111 


23 


20 


197 


55 




:^ 


7 




tiO 




10 


61 






107 


12 


3 


46 





1,060 ! 887 



1,439 1,066 673 i 14 1,416 1,286 1,417 4 776 71 1,438 



'Sio 



27(5 



KlMT(\.\TrON SUPKIUKURE 



fcCOLKS MODÈLKS. 



NOMS DKS LOCALITKS. 



Het»lx»-riaiii 
Boilliiorn'ii-IIaut 

Brysoii 

Biu'kinghnin . 

Bury 

(MariMuwiUc 

Claiviulon 

Chiomtiini 

Coiuo ... 

Cttinpton 

C<>t<'au-St-l*iorrp 

O.x ••rasix;l»iac"... 

Piirliain "l'Ivort*»!!" 

Fairmoiiiit 

Farnhaiii 

Fort -Cou loup 

Fri'li^lisliur^ 

HaMiinand 

II 




Ilcininingford 

IIull 

Kinnrar's-Mills 

I>'^Ml^ 

L('»vih 

Liiijîwick 

Maiîojç 

Mansonvirt' 

MarhK'toii 

Ncw-Kirlmioiul 

P«»rtaîîi'-(lu-F<»rt 

Ka\\(ion . . 

Kichinoiul 

Sawyenille 

ScotHtown 

Sorel 

Soiitli-Durham 

Stanbridf^i'-Kst 

St-A!l<ll 

St-Bcriiani-de-I^colle 

St-IIyacintlic 

St-Tgnact'Hlc-Stanbridge ' Mystic) 

St-liindx'rt 

St-Sylvestre 

Valleytield 

Westburv ( Ea.st-Angup ) 

WatiM-ville 

Windsor-Mills 

Baril «ton 

Totaux 



277 



PROTESTANTR— ANNÉE WJ7-i)H.— (Suite). 



tAuïA'.:> MtjDfeLES. 



l-K-penscH. 



0; ai 

a °° 



615 

2,000 
888 

1,200 
460 
445 
850 
431 
355 
925 
900 
475 
440 
980 
600 
241 
725 
275 
505 
828 

1,150 
297 

2,390 
890 
560 
353 

1,074 
766 
460 
408 
590 
420 
920 
785 
525 
300 

. 885 
176 
605 
475 
600 
290 

1,750 
228 

2,129 
405 
698 
450 
512 






X 

3 
B 



ProfeH«eiir8. 






y. 



Principaux. 



•3 



•A 



S o 2- > X 

c S 5 " ^ 

1 Cd 5 5< 






11 

o 4> 



Elève». _ =-^ 



•1 ^S -^cic-^^ 

o es s — r *i 



292 


907 


2 


430 


435 


2,435 


4 


1,500 


263 


64() 


2 


300 


612 


1.812 


3 


600 


111 


571 


2 


350 


58 


508 


3 


400 i 


54 


404 


2 


200 î 


25 


45(5 


2 


400 


114 


4«9 


2 


250 


165 


1,090 


2 


500 


1,217 


2,117 


3 


500 


193 


668 


2 


325 


70 


510 


2 


350 


2,142 


8,122 


4 


340 


165 


7«i5 


•> 
•> 


600 


67 


808 


1 


250 


32 


757 


2 


180 


24 


299 


1 


275 


85 


590 


2 


325 


169 


497 


2 


425 


1,2()() 


2,410 


4 


500 


47 


844 


2 


225 


3,()85 


(5,075 


6 


800 


57 


947 


2 


275 


210 


770 


2 


320 


10 


8(58 


2 


225 


is:', 


1,257 


4 


550 


592 


1,8.58 


8 


500 


68 


528 


2 


280 




40;] 


«> 


280 


378 


9(53 


2 


-150 


65 


485 


2 


300 


838 


1,758 


4 


800 


196 


981 


o 


4(X) 


518 


1,048 


3 


225 


187 


4S7 


l 


800 


67 


402 


2 


200 


46 


222 


2 


400 


182 


787 


2 


425 


87 


512 


2 


350 


156 


756 


») 


400 


61 


851 


o 


180 


1,906 


8,(556 


5 


800 


()8 


291 


2 


180 


978 


8,102 


6 


900 


281 


(536 


3 


250 


200 


893 


11 
•> 


815 


1,42-' 


1 ,872 


2 


270 


526 


U08.8 


2 


350 


20.452 


58,(51(5 


126 


19.450 



M iHt. 

M A 

M Ist. 
A Ist. 
M Ist. 
A Ist. 
A Ist. 
B A 
M Ist. 
A 2nd. 
A 2nd. 

M 
A Ist. 

M Ist. 
M Ist. 
E Ist. 
^I Ist. 
M Ist. 
M Ist. 
M2nd. 
M Ist. 
A 2nd. 
M 2iid. 
M Ist. 
M 2nd. 
A 2nd. 
M Ist. 
M 2iul. 
M Ist. 
A 2nd. 
M Ist. 
INI Ist. 
ÎM Ist. 
M Ist. 
I\I Ist. 
M Ist. 
M Ist. 
A 2iul. 
A 2nd. 
M Ist. 
ISI Ist. 
A Ist. 
M Ist. 
.\ 2nd. 
M Ist. 
Vi Ist. 
ISI l.^t. 
M Ist. 



McG.N. 

Camb., Eng. 
Mdi.N. 
Mc(;.N. 
Mc(i.N. 
McG.N. 
Mc(J.N. 
Toronto Un. 

McG. 

CB. 

(Mî. 

Mc(;. 

Mc(r. 

C.R 

C.P> 

Me'.. 

C.B. 

Mc(J. 

Mc(J. 

CB. 

CB. 

Mc(i. 

C.B. 

(VB. 

Mc(i. 

C.B. 

C.B. 
Mc.G. 

C.B. 
McCi.N. 

C.B. 
Mc(;.N. 
Mc(i.N. 
McCi.N. 
McG.N. 

CF.. 

McG. 
Mi(i.N. 

C.B. 

(\B. 
McG.N. 

Mc(;. 

(\B. 
Mc<;.N. 

CB. 

C\B. 
McG.N. 
Mcli.N 
McG.N. 



59 
30 
60 

129 
97 
60 
5() 
2(> 
56 
86 
97 
81 
52 

165 

131 
84 
71 
26 
67 
(50 

281 
48 

251 
51 
42 
29 

120 
69 
51 
58 
62 
41 

137 
ÎK) 
89 
17 
37 
86 
.8(5 
47 
64 
t),8 

170 
31 

20(5 
81 
SI 
72 
t58 



54 
30 

56 

135 

95 

58 

c9 

21 

38 

85 

97 

85 

35 

157 

129 

40 

64 

26 

76 

f52 

220 

46 

255 

44 

18 

8.8 

119 

76 

49 

r>o 

70 
48 
137 
38 
<»8 
17 
36 
♦H) 
25 
41 

(50 
172 
31 
201 
72 
75 
75 
52 



3.86b 3,714 



10 

4 

4 
7 



19 
.8 



10 

7 

2 

12 
•> 

4 

9 

i 

6 
2 
•> 

12 




14 

9 

10 



12 



61 
30 

58 

130 
92 
43 
47 
28 
57 
73 
97 
7^ 
42 

163 

130 
,84 
61 
26 
68 
57 

226 
36 

255 
42 
41 
19 

123 
65 
48 
54 
67 
36 

13.8 
48 

sy\ 

18 
32 
Sô 
2î) 
44 
68 
55 

165 
27 

1% 
81 
81 
69 
46 



3 



2 

9 
10 
17 
12 



15 



13 

12 
2 
6 



13 
2 

4 
7 
6 

12 
4 

10 
1 

15 
2 

13 
3 
8 
3 

12 
4 

18 
4 
2 
5 
8 
8 
4 



18« 
185 
186 
194 
196 
189 
180 
196 
180 
190 
170 
180 
180 
190_ 

217 13.652 341 I9.2U6 



8 
13 

4 
19 



4 
6 

18 



ISO 
240 
216 
196 
196 
193 
214 
202 
197 
195 
195 
200 
182 
198 
190 
121 
187 
200 
182 
201 
198 
169 
196 
201 
195 
180 
196 
185 
210 
200 
206 
186 
187 
200 



278 



ÉDUCATION SUPÉRIEURE 



ÉœLEs Moi)f:LEa 



Elùves des i^coles nicKlèles (''tudiant 



NOMS DK lAK'ALlTKS. 



lV?elx»-Plain 

Iktrthirr-iMi-IIaiit 

Hrvs»»n 

Bni'kinghain 

Jiury 

ClarLMiw»villo 

Clai\Mul«»n. . . 

Chiouitimi 

Con:o 

0»n»i)t<»n 

0»te:m Si-Piorn* 

<'ox '■ P:isiK'hiai' " 

DurluiMi *' riv(rt<>n " 

Fairnunint 

Farnliaui 

Fort-Couliuige 

Kri'liçlisbury 

HaMiniand 

Hatlcy 

Iloinniingfonl * 

llull 

Kinm»ar'fi-Mills 

Lacliine .... 

Leeds 

Lc''viH 

Lingwick " Cîould " 

Mîlgng. 

>!ans(>nville 

Marblrton 

Ne\v-l\iclirnon(l 

PortagCHlu-F(»rl 

Kawdon 

Richmond 

Sawyerville 

«•^cotstown 

Sorel 

Sontli Durham 

Stan bridge- Kst 

Si-Andr. 

.St-Iîornard-de-Lacollc 

St-Hyacinthe 

8t-Ig'nace-deStan bridge '* Mystic " 

St-Lîimlx^rt 

8t-Svlvestre 

Valfevfield 

Westburv " Eiist-Angus " 

Waterville 

AVindsor-Mills 

Barnston 









a 




.~ .• 


0) . 


o . 




■i.î 


3.Î 


;iti 
iee 


ce 


Granim 
angla 


2-2 


&i'bic 


Dict^ 


^ es 

3 





Totaux. 



04 
26 
47 
89 

102 
(H) 
59 
2G 
53 
69 
97 
72 
!»2 
Kiô 
1 2.') 
28 
64 
25 

65 

231 
37 

251 
46 
42 
32 

107 
69 
'M 
62 
54 
48 

137 
53 
30 
9 
37 
71 
37 
47 
52 
40 

178 
27 

171 
81 
58 
54 
64 



48 
26 
44 
80 

m) 

47 
34 
26 
28 
44 
97 
72 
\)2 
42 
83 
13 
36 
21 
51 
55 

152 
34 
51 
41 
25 
29 
42 
69 
42 
47 
54 
42 

137 
52 
30 
8 
31 
71 
31 
20 
41 
33 
85 
24 

117 
58 
46 
45 
64 



23 
15 
34 



10 
58 
22 
11 
23 
44 
24 
3 



39 
13 

8 
11 

61 
3<> 

231 
14 
11 
36 
18 
29 
'M 
42 
34 
()0 
54 
28 
53 
50 
30 
5 
31 
28 
31 
21 
20 
10 
f.6 
31 

117 
30 
37 
29 
64 



,548 I 1,559 1,688 



23 
26 
39 
89 
90 
48 
41 
20 
43 
88 
97 
72 
92 
42 
83 
28 
50 
21 
61 
43 

152 
26 

251 
36 
30 
29 
65 
58 
42 
54 
54 
35 

137 
56 
30 
10 
36 
71 
24 
30 
41 
40 

128 
27 

117 
58 
58 
45 
64 



48 
26 
49 

89 
90 
50 
41 
26 
34 
09 
97 
72 
(iO 
85 
99 
3 
74 
25 
51 
55 

231 
34 

101 
36 
25 
31 
65 
69 
42 
47 
54 
35 

137 
52 
30 
16 
34 
71 
31 
35 
41 
03 
99 
27 

127 
81 
56 
54 
04 



2,900 I 1,841 






4S 
2() 
30 

110 

102 
59 
34 
19 
18 
88 
97 
72 
00 

105 

130 
27 
74 
28 
72 
(53 

224 
48 

251 
30 
42 
34 

125 
69 
34 
47 
54 
48 

137 
52 
30 
15 
36 
93 
30 
28 
67 
63 

172 
31 

187 
81 
74 
75 
64 



2,431 



279 



PROTESTANTE.— ANNÉE 1897-98.— (5m<e). 

ÉCOLES MODÈLES. 



leH principales matières du cour» d'itudes. 



Histoire du 
Canada. 


1 

Histoire 
d'Angl. 


1/ 

il 
'E S 


9^ 

3 


.2 

■4.» 

1 


1 


X 

- X 

BU 
s > 


X 




.î*5c. 

X >. 


31 


10 


M 


17 


,. 


48 


23 


"28 




23 


26 


26 


26 


10 


10 


26 




26 


ià 


15 


12 


11 


64 


29 


4 


47 


.34 


:î4 


4 


M 


31 


18 


116 


18 




116 


41 


55 


18 


5.5 


59 


16 


102 


21 


iô 


102 


.50 , 


50 


21 


urj 


35 


11 


59 


26 


11 


58 


M ! 


.3.3 


10 


i'À) 


31 


5 


59 


7 




59 


34 


32 


5 


.59 


11 


5 


26 


5 


5 


26 


5 


26 


.5 


18 


6 


6 


23 


7 


1 


54 


20 


28 


, , 


20 


45 


15 


88 


35 


19 


88 


44 , 


88 




88 


29 


7 


97 


12 


5 


97 


24 


97 


5 


97 


45 


12 


85 


22 


3 


72 


42 1 


27 




39 


33 


14 


92 


16 


12 


92 


30 


:36 


15 


1>2 


37 


5 


165 


5 


, , 


165 


5 1 


16.5 


5 


85 


107 


10 


136 


19 


10 


99 


39 ' 


39 


19 


83 


9 


2 


40 


2 


1 


28 


13 


9 


, . 


7 


38 


12 


74 


17 


8 


74 


2») 


3() 


.3 


74 


12 


1 


28 


5 


4 


28 


10 


10 


11 


28 


41 


15 


72 


25 


15 


72 


35 


51 


5 


72 


32 


25 


64 


30 


10 


63 


42 


43 


12 


54 


73 


13 


231 


12 


3 


231 


33 


.34 


13 


231 


29 


5 


48 


11 


10 


48 


26 


22 


9 


.» 


60 


11 


251 


23 


11 


251 


51 


loi 


5 


191 


36 


3 


46 


15 


10 


41 


36 


20 


15 


41 


22 


3 


42 


6 


3 


42 


18 


18 


6 


IS 


23 


10 


34 


18 


5 


;u 


29 


21 


9 


31 


54 


8 


107 


22 


7 


122 


31 


:u 


() 


M 


31 


11 


m 


14 


•> 
.> 


69 


42 


:w 


14 


♦i9 


38 


4 


51 


9 


(> 


51 


24 


;w 


9 


;i3 


39 


12 


62 


19 


11 


()2 


32 


:i() 


4 


:î2 


39 


10 


66 


16 


12 


31 


31 


43 


12 


31 


35 


10 


48 


11 


t 


48 


30 


28 


11 


4S 


80 


40 


127 


24 


1) 


137 


S3 


5,3 


8 


137 


48 


21 


56 


41 


32 


5.5 


5.5 


.50 


9 


rài 


21 


18 


30 


30 


9 


30 


30 


.30 


9 


M) 


4 




17 






16 


3 


4 






18 


U 


37 


i5 


il) 


37 


21 


25 


6 


'M) 


46 


13 


93 


19 


9 


93 


28 


52 


4 


\K\ 


20 


21 


37 


9 


9 


37 


24 


31 


20 


31 


17 


7 


47 


9 


5 


47 


20 


2t) 


.5 


1(> 


23 


7 


(58 


11 


S 


(iS 


20 


:io 


10 


:u> 


35 


5 


()3 


15 


<> 


63 


32 


27 


10 


(« 


68 


22 


178 


33 


15 


i ^" 


73 


127 


29 


127 


19 


"8 


31 


14 


4 


! 31 


' 19 


19 


14 


IS 


80 


20 


171 


3(i 


7 


171 


! («) 


101 


25 


117 


49 


9 


1 81 


13 


4 


81 


:k) 


37 


13 


81 


31 


8 


85 


' 12 


7 


85 


18 


85 


3 


36 


49 


5 


75 


12 


4 


75 


45 


2^) 


9 


5t) 


26 


9 

> 


(U 


• 15 


t) 

1 


64 


28 


28 




64 


1,782 


551 


1 3,565 


822 


.>«4 


3,711 


' 1.4S5 


2.(KÎ 


440 


! 2,868 _ 



APPENDICE No VIII 



PETITS TABLEAUX. 



282 



O ^ V H 
^ 7. ci ^ ^ 



o 
L? T ^ 



o 

S| 
o toi! 



< 
I 

Eh 








G 


oè 


W 


Oi 




X 


v: 


l-H 


V: 






0) 


.j 




M 


fl 


û 


<î 


id 




P 




a 




-^ 




H 




C« 





^ 


u 


• f4 


> 


:^ 


w 


p 






^d 


a 


r^ 


•fH 


d 


bO 




VI, 


VO^ 


ffl 


CQ 



a 

w 
o 

o 




.». I 



K ~; ^ aj rj 




rt X' ^o; ^ 






o 



283 



■^ C y^ ^ bX) 

^ ^ ^ r-i ^<V 
^3 -t-» dj "i o 

a)T3 PiCCC 



SdG '-^■' Q 

- G 2J -w 

<-. « - o 

en E «J 
«g O» 1, D 

w — ^ — 

8 § cTts 

*-H C5 ^ 

Jf^ t; '^ ^ 



'2 



'C î, i ii -j 

I " 

00 .*» 



!n >. 

O ^ 



n3 



56 






^Ji 'y „ 



5 «^^ 






'"^ V-; "S _r 2. 

2 ?;. c rt > 



'&§ 



^ ^ 



o c 
^ o 
o 



0; s 
«-^ o 
-:; X w 

— "-3 * 
•^ n. S 

•ires 



1 "S^gi-^-^ 



- /. ^ J- — 

o - ^- - = 

o -5 5 r bc 
? i, -'- — t« 

5 'i ^c: - Ja; 




t. s >• 






?< X = i - 

T x = r X 




x^r;--£^- 



/^x 2 



w X.iî 



zr - X 



•^ X *v* 

X J: I •^ 



3 



co 



CO 



a 

> 

o 



3 



u 
X? 



l^ 







t^ 







00 


00 




1— 1 


^H 


05 


^ 


(V 


OC 


Ui 


1— 1 


a 

1) 


a 


2i 


0) 


Xî 


> 




H 





^ 






(M 





10 


—H 


co 


1—1 






A 






ce 
ou 




y^^s 


OJ 


^ 


Ph 





00 


OJ 


0) 


C3 




2 




■ — ■ 


^ 


3, CT" 

C 


c 


co 


•5 c3 


O) 


co 


CS»-5 


00 


^ 




cS 


^■^ 


«wl 


CQ 


C3 


i^ 


1 




fl 


04 


S 





C^ 





Ph 





^ 



00 



00 



1 

QQ 

S" 



S 

o 



S 

,0 

a 
I 

n 
co 



30 



2 

o 
o 






ao 

§ 

-a 

o 

> O 

CQ 
«o 



-2 

X 



CÛ 



<î =^ 



i 

es 

_o 

00 Oi 



X 

5 



eu 

o 

•-5 



s 



2 



S 

(S 



au 

«' 
e 

S 

es 

a 

2 



384 



- F 



;3 



o 

Q 
O 



H 
eu 
oc 
V5 



fi 
H 

Ë 

P 

«< 

H 
OQ 



< 

fà 



•tJ^uoiiio^nux 



5^ 




Xi 



4) 0*i^ 



' '^ E 






.^ K 



2J o o.' 






ç; ,-, fl , — . 






•>..?:ë 



6 



.^rî :: 



*<!J r^^' 






V 5 C . 

^ • ^ c 



C Ê ÛJ rt'^ 

« ^ ^ 'ï, ^' 
* Si a; Cii 

f^T; «^ t S 

'c ^ - 
o 



Bê^""- 



"■^ p O B a 



Cl 

5- 



1^ 
ce 



»o 



oo 



o 

c 

04 



,^3 






L 

c 
' c 

I 



o 

•«A 
c 
o 



o 

•-5 



o 






2 



5^ 



U 

J2 






a> 



S 
« 



o 



03 


tn 


Jt 




î3 


> 




a 


^ 


■'- — ^ 


" 


'O 






O 


>■ 


C 


es 




;:^ 


<1 


à 



I 

00 






73 

a 
o 

a 

o 

s 

o 



Q 
ce 

O 



s: 



c3 






P- 



soj^uin^ 



c3 

P3 






h3 

S 



c 



e^ 



o 
•7 

o 

t 

03 



285 



ce • * ^ _s o 

2i .-^ ^ "^ 



•et; « 

^ ^ g cT 

X ** C^ 

5-- a X 
«•^ = . 

C , V r' - 

«- ï. ^ -^ r 

"j w *< . . ■-' 

J5 



s 



(X) c* t; ::= ^ 

Û ~ .2 c/j H 

^ auCC O 'œ 
_ <P ^TJtJ es 
sj-" orr t;^ 

H a.— r^ ^o ^ 






X 



X 






2,^^- 



'^ x'-r 

Où ^ X 



Og 






c 

es 

C 

o 

M 

'C 

a 

c 
o 



X 



'O 

s 

O 

u 



2î £ 



7- 



1 = 
As 

X O 

c o 



^ 3 



o 



SI 



c z^ 
.s 



8 

ce 



05 



s 



o 



s X c — 






u = ^ 

i- — 'r af ^ 

^ H Y i^ ~ 

^ « i = 

o— :: ;: = I 

^ =: .^ - - 
J- "f -r ?=i ^ • 

i 



153 — 
!i 

X 'S 



T " ^ 

X iT^' 



r- /. 



"sli — 

y. 

s. «I c 






^ ii^ 



'5 



oc 



^ 

^ 



O 



es 

I 

C 
-♦^ 

O 






i. 

o 



oc 

00 



J2 



> 

o 



I— ( 

o 

Ni; 

-«^ 

a 
o 



c 






a» 
« 

oc" 



.xj^ 



CQ ce 

O 1—1 

^ a 

o C^ 



2 

C 

S 

& '^ 

« Il 
3 >^ 

jJ t=_ 

ce 

(M 



« 



ce 

OO 

ce 



•Si 
'S 

es 
O 
o 



C 

I 

ex, 



§^ 



c 



<M 



OC 

X 






00 



£i 


^^^ 


^ 


'•S 


s 


v;j 


^ 


c 


-tj 


& 


o 


5 


c 


X 


-r 


»«-^ 


0) 


es 




•-H 


es 


O 


^ 


■ ' 


"-^ 


^'^ 


C 


O 




Is 




^■^ 


O 


^t 


a 




1 




-*j 


»-• 


S. 

3 


C 


C3 


es 


o 


S 


ë 


s 


k»4 

•** 



S 

e4 



&U0 
Ci 



î^^ 



■S 

a 
1^ 



s 
.c 



c 
c 

»-5 



08 
.3 



ce 

OC 



o 

00 



;5 

O 



J3 



O 


7^ 


-£ 


X h. 


'^ 


"^ ■* 


^^ 


t-* 


i 


a^ 


5S 




tj 




^€ 




'■w 




:S5 




S ft. 




^ 




2? 




3 - 




a«e 




« •- 




l| 


Im 


â.i 


2 


• 


3 






* ^^ ** 


I* 


"S is^S 


^- 


3 < K 


If 


y; 


g" 


s:; 


§5 



2KG 



1 ^ 



S 






ii^ Mi'S 



0' X C 

X ç 5% 



2Q 



5 



o 

H 

O 

u 
y: 



u 

2" 

r. 



02 









1 



c ?• X . 

^ o s ♦* 



w pis •"* 
w f-. c 

«PX f» v^ 

"^ "? -i >^ 
2. - 

c 5*^~ 



5 s« c 

2 Cl. PS 

_S .» rr* 

s ^ 
rt'c ." 

-, c il 
*• ^-T • 

•r* ■♦* >*- e 

.E ^ c 






£9 



1.^ -^ <w 



E,^>-. 



■ # w 

g-- 



2 0) 



c-r. 



^(2 



^ 



v^ - c V 



o 



X ' 
à- 



> 
O) S 

^3 C 
X ^ 

Cu X 
CT3 






_ X CI 4-> 



o o 



-" X 

C o 

s c 
s '5 



X o 



Q -3 .-5 o 



•ttlUOUK>)ItUX 



c5 



§ 



- = i 

- es V 






c 

5 



o 



M — 



0/ 






O 



h5 



& 



<, 



J 



X 






X. 






•Boa^oinjiî 



c 

c; 

os 
es 



u 

eu 

o 






*^ oc 



X QO 

C cr. 



S Ç S 
^ t. w 



co 









73 

CM 

CO 



T3 




f^ 


vi. 




P^ 


C 


O* 


^ 






'■^^ 








-«^ 


-fj 


ai 



c/j 



o 

oo 

co 



P4 



1 



9 
_P^ 

co 



287 









Sg 



cS S 



,-M 


-!l 




o 


^V 






0) 






O 


j2 






rt 


•-^ 


f-^ 


o» 


o 


rt 


•-Î 




1> -»^ 


(1) 


^CO 



^ 


ç3 


/- 




M 


" 


»— 1 


,^^ 


^ 


7. 






n3 


y. 



O- -^ O 







X %« X 1. ^ 

U^ V - s ï- - ~ 

X c ? ~ - H "" - 



s:^ 









aS X 



^S3 
■y. S 5 

cj ^ c 

P X 

Soi 

3 


-^^ ^ ^ ii -^ ^,' 1 
sS C § "^ Ë^ 

P "5 o 2 ^ - ?i o" 


O 

o 


i 



3P 



o ^ 
■/. ~ 

X -^ 



^ X 
X ?^ 






- /• .5 '• 

ri .Si, 

^ X s 
X :, -- 

X 

.= c: t'y 



5 i /'i î 

"-^ ;i i, c 

« .=r^ .^ o 
■s 



i OD 



X i 

"3 5 



. • "■ • • 

V £ X X 

X '^ - 

— X > c: 






X - 

? ^ tic 




X 'S " 7 



.0— o 












OO 
rH 

fi 

40 



o 



-»3 

3 
O 

o 



oc 

I— I 

'S 

e 

o 

CM 



es 

Q 



03 
I 



03 



00 

ce 






(M 
(M 






03 



X 

O 



00 



s? 



(M 

00 



00 

? 

c 
)5 






o 
oc 



00 






X 



oc — 



C4 p^ 



5 :^ 



fiû »3 



u 
03 

3 
O 



03 

> 

g; 



eo 



si; 



Se 

c 

03 
co 



a 

« 

O 



û 

o3 



S 

s 
O 

A 

O 
1-9 



CO 



s 

e 

H 

o 



X 



s c 

o « 
H > 



2SS 



TABLEAU -B. 



iNHigiANT l.KS CONTUIIU TIONS Dl' (JOl' VKHNKMENT lU: LA PROVINCE DE 
Qri^:HEC\ CELLES DKS MUNICIPALITÉS ET CELLES DES INSTITUTIONS 

d'Éducations supékieire pock l'année ISÎ)7-1S{)S. 



C'oxTKinrTi«)XH ni' Goivkknkmknt : — 

EÀ.liicati«»ii Hii|x''rioun' 

Eoi)le.< piiLliqueH 

Fa*<»U*s «lans les iiiiinicipalitéH pauviVH 

Ka oies NoniialoH 

Iiis]M'rtion <ios écoles 

Fonds tl(» jK'nsion des inî-tituteui>, aiuieii 

do d«> il<» nouveau 

Livix's à ilonner en prix 

PÀ'oles des soiirds-nuietï» 

ConKi^il de riuntmction puhli(iue 

Publication des juurneuux sur rinstruction ])ubli(iue 

Musée se<»Iain^ 

Kai^iHUt du Surintendant 

Sueeuixale d«' l'univiTsité I^ival, Montn'al 

Traiiscripti«»n et publication «les arcbives canadiennes 

h>oJe de navipiti<ui, (^ut'U'C 

G-nsed des arts et inainifactures 

Kcole pour les aveuj;les, asile nazari'th ... 

Keoles du soir 

Allt>cation sj^écialo, en vertu de la loi concernant les écoles éléuientaires 

(»0 Vict., C\ïi\p. -^ montant payé en 1H97-1SUH 

Académie commerciale de la INiinte-Claire 



Contributions dks mixicipalités : — 

Taxe annuelle 

Taxe spiViale 

Contributions mensuelles 

Contributions des institutions subventionnées. 



Grand total des contributions 



Valeur de la propriété imposable. 



7S,41() 0() 

1(;(),(KK) (H) 

lO.CKK) 00 

4:{,0()() 00 

:U),o<)o (10 

«,()()() (X) 
l.tMM) 00 
(),0(M) 00 

i;i,(M)o 00 

2,000 00 

2,200 00 

(){H) 00 

AOO (M) 

4,0(H) 00 

i,r)(K) 00 

1,(XM) 00 
13,000 00 

i,:i<u) 00 

12,000 00 

53,000 00 
1,00(1 00 



$447,0.50 m 



$1,220,954 Où 

91,579 (X> 

199,032 00 

1,090,550 00 



$3,055,771 00 



$427,532,923 00 



289 



a 











'7} 




a> 




o 




a) 












73 ^ 










c-^ i 




d ^ 




i- i-t 




'/i o 




0) v^ 




'^ C 


d 


près 
(An 




53 


P 




<î 




w 


hj 


T" O 


PQ 


o 5 


H 






ce O 1 








-*-* 1 




0) u 




rr f3 




^ ^ i 




O 73 




=5 a 




Cr'hH 








7? — ' 




2 ^ 




O 




OT 




0) 




te 




'il 








^■^ 




O 




o 




73 




0) 








~k3 




C 




a 




a 




u 




OJ 




o 




G 




o 




O 




:/: 




W 




^ 




<y 




>— 1 




H 




^ 




>-H 




H 




<1 




H 




O) 



•oai3 o[ )inî||)ni^f 



'anb;KHt!i3 mnoo 
ill aiiniiJîn lUBAv 
|i:;.)a.)iiitii()D hUiuo 

•ouuoXoai 

•xniqox 



ce -^ o. X 1^ -r 1 1 r: Q — ^ ce ? I Cl I '. V 

•r '^ -r î; o «t c-i ic 5 ce î^ -r '^ c I iC c. 

f"^ ^H r"^ Cl ce ^"^ « I vi^ ^ 



C^l 



: » -r -r oc i^ lO >'? t^ c^ '— • '^o ic i» «ît • - oc »c — 9î Tô; 

»c c «c et o I- -^ "C o «.': c?; X ci «.i •': — -ce ».c ' ci 

«« — Cl-rClcC "M CI -, j X 

f^ r^ Ci f^ 



■ri • — 



$^oeoo«o«0"^cc I ^ •*• t^ !>. tt . I -^ ! 



•c o ce • n »c • oc X ■ 1 — 



o o -- o — ç o o •': Ç-. .c cr I - c ic o c X "C X 

lO C iT — --C ei o X — C — -^ C- -r — ce 5^ — I.C 

i-iccei-rr-ce-rei<!tci-^'?iei-rci7i— c» 



ce ic i?t r^ X o >c le o Cl t^ c: 1^ c: -M ei :s X ce : -r 
•c — I- c- 1 - -r -^ X ..e I- Cl --c r. le .e ce — ce ue< I i- 
— ceei-r— ce-rciieei^eici-r. eieieiei 



I -T tc ^- w X o »e) »o o et »o t— i"» o ce 'Cl -^ ce 00 
•f)nbjSî,tî|0 '"^ciciIIiUM^eîîe '"^ "*"- fi-'* ^l'^S'^ 

Bjnoj oj suv(2 I 



il 



•ytîiojnnimoo 

BJUOO 0[ SU'BQ 



•xnaiSiioj 8an9S38joiç£ 



Ot C X -H 

et o C^ X 

— ce 



•S9nb:îî[ sjnassapjj 



ce Cl oi • o o» • »«: »c 

o X »o • ce îo " " 
Cl — • ce — 



r^iO'ece— «lOci-r*-'— <iO X':c-rce'sx-**cê 
i-H ce ce ce «-" cj ce Cl ce ce ^ Cl ce Cl c^ Cl — cj r- 1 



i-l • .-t «C « C4 



•sniiiiuoiu.mq 

')0 SO(ITÎIJ[ 

1 Cl o o o .e o 
•sonbnidtîjSooS sa^JUQ "^ ^" ~ '-^ •" =^ 



ce ue c ifi 



S9i4saaja'^ saqojf) 

•8nb.;!q;oi[qiq iî| op 
sauiiqoA op ojquio^ 



ce »o ■f lO c^ co 



o o Q Q C o 
O »C w O :r O 
Tj* l-^X o (MCI 

lo" :o" I - :c" ^" ce" 

-i ce 



I o c^i :o o 1^ i.e 

I Cl X ce le >e Cl 

i^ ce --c r. 3 Cl 



•loqiqoai iq) jnvi[iî^\ 



^ ;_j Q^ ^ o o 
O »C := O O O 



o o 

_ »C :=; 

x*^ lo^ i.e^ cT ifiT c^r 

1^^ r-i — Cl C-1 



§00000 
c5 o c5 c5 o 

saouipa sop anoiu v .^^ t2 <>, ^ L? i* 

■^ I— 1 1— > c^ ce 



O 

O 
O 



"S a 



c 






— -^-^c^ji-t — -r«^©^ce 



00 



X 



»C'^;ct^o«0'T'*Of 



c^i o O o Cl o X -f te »c 

ce -f ce es — I- -f Cl Cl -^ 



:eiOO:ciC;c»ce»cc^ 



§ ^ 00 c 00 900 59 I o 

o_o -M_co_c o^oei le -r ce o ce 

TO^'i'Xieociic-rw-T o 

Cl CJ r^ Cl Cl 



X 



■9 



Siêx5xr^5 — cêo 
Cl ce o^x -^ -^ o X 1^ ..e 

X >— c ie"3C^-r^ct"i^":c'c^' 



?855aé8iSc^ 

o ■ ""^ '"^ '^ Z« ^ ^^ à? ~ 



i^ i^ o le X Cl Cl T. Cl o 



ce 



xî5iÔiêt^»é5; 5x0 



î3 

I 






o^H;h^?=: 



«-. — J-^J -j «J *3 ♦J *- .,- 

z', Cr;i, ^ X X X X X 



CG 

•'-2 

3. w 



i;T >. 



X 

3 
c 



X i 



2î)0 



TAHLKAU— D. 



K (^ OI i: s N () U M A 1. F s. 



(Anmv 18t)7-\W. ) 



Uiv:il, 
catholique. 



j.k'A aitu'i-, 
Montivjil, 
catholique 






Pn>ft»sî«i'urH ordinaires 

Pn»fi's>HMirs a»ljt»int*< 

KlèvoH dans la chiKs.» dVrolo luwic'Mnlquo 

EIcvop dans la cla^ni* d'école nuxlMe 

Elèves «lans la classe d'écnlc «''l/'inentain» 

Elèves dans la classi» pn-paratoin» 

Elèves cpii ont obU'iiu le diplAnic d'école élénien- 
tain» 

Elèves qui ont obtenu le diplAuie d'école mo- 
dèle 

ElèvcH qui ont obtenu le diplAnie d'école acadé- 
niifpie 

Total drs élèves qui ont obtt-nu des diph'tnies 

Elèves de la ville de Quélx»c ou de Montréal 

Elèves venant d'ailleurs 

Total des élèves 

Nouihn* de volumes d<uit se compose la hiblio- 
t luNpie 

Nombre de jours de classe durant l'année 

Nombre de jours consiu*n's aux examens 

Nombre de bourses accordées 

Nombre de niédailles distribuéi's 

Nombre de prix distribué'cs 



Subventions du Gouvernement . 



Ecoles modèles annexes : — 

Elèves dans le cours élémentaire 

Elèves dans le cours mr>dèle 

Elèves admis gratuitement 

Elèves catholiques 

Elèves protestants 

Total des élèves 

Assist^ince moyenne 

Elèves qui ont complété le cours de l'école 
modèle 



o 

H 

21 

18 



i:> 

19 

H 

42 

\) 

as 

47 

4,2(K) 

2(X) 

25 

24 

() 

212 

$14,000 



47 
28 
84 
75 



75 

58 

10 






'^ 



CD 

a 
o 

oi 



34 
'.\9 



2:\ 
:V2 



() 
(>0 




14«) 

m 

40 

180 

2 

182 
125 

3 



(i 
I 
12 
18 
17 
30 

14 

15 

10 
3t) 

28 
40 



12,500 

230 

20 

23 

2 

1.50 

$14,233 



170 
10 
10 

180 



180 
130 

10 



.Montréal, 
protes- 
tante. 

'oz . 

Q) ai Qj 

•35 = 



â 






4 

7 
14 
7() 

08 



()8 

10 
135 

70 

88 

158 

3,500 

170 

10 

105 

4 

4 

$13,867 



318 
219 
27 
49 
488 
537 
360 

43 



201 



TABLEAL'— .E 
Écoles spéciales. 

(Année 1897-98.) 



o 



8 

9 

10 

11 



Ecoles des Auts et maxufactlres : 

IMontrc'al 

Québec 

Lévis 

Sherbrooke 

St-Hyacintlic 

Sorel 

Trois-Rivières 



Institutions des soukds-muets et des aveugles: 
Institution des aourds-nuiets, Mile-End, Montréal, 
do des sourdes-muettes, rue St. Denis, Montréal 

do des aveugles de Nazareth, Montréal 

do jNIackay pour les sourds-muets, Montréal . . 

Totaux 



Profes- 
seurs. 



Élèves. 



17 


3G5 


fi 


150 


G 


les 


2 


53 


1 


13 


1 


:u 


1 


41 


30 


13l> 


47 


2(>«3 


11 


70 


5 


01 



Élè 



Profes- .-,, 
seurs. '•^'••^^• 

Total. Total 



34 S21 



99 
133 



ia56 



292 



TABLEAU— F. 

ln(li»|uant lo nonilnv (rt'lî'vos (|ui ont fr(^(|Uonto les ocolcs normales définis leur 
titillation vi les lnvvots qui ont été accordés par cos écoles. 





JucqiicH-Cart icr. 




McCJill 




Laval. 




Année scx»laikk. 


Kli^veH 
iiiHlituteurs. 


c 


il 

c 


i 

c 




.s 



H 




t 




isr>7 


18 
4(> 
.50 
53 
52 
41 
57 
5<) 
5<> 
43 
41 

:r> 

36 
46 

(;:{ 

51 
4<i 
43 
59 

m 
m 

62 
70 
63 
76 
78 
62 

(;7 

71 
(^4 
t)7 
58 
52 
84 
70 
(M) 
61 
53 
67 
73 
81 
77 


5 
7 
7 
9 
5 

10 
8 
7 
5 
2 
•) 

5 
4 

(> 

13 

8 

(> 

19 

14 

18 

29 

70 

12 

12 

14 

12 

(> 

10 

14 

5 

() 

5 

() 

9 

13 

7 

18 

21 

21 

27 

12 


25 
()3 
76 
72 
56 

58 

-') 

1 - 

()7 

m 

73 
73 
57 
70 

«;9 

70 

94 

108 

KM) 

99 

110 

107 

1(H> 

70 

130 

114 

123 

124 

102 

101 

70 

91 

1(X) 

97 

80 

95 

109 

104 

119 

170 

163 

148 

146 


30 
70 
83 
81 
4)1 
(\>^ 
80 
74 

4)5 

75 

75 

()2 

74 

76 

7(; 

107 

11(> 

112 

118 

124 

1 25 

1 35 

140 

142 

126 

137 

13() 

108 

m 

84 
96 
112 
102 
86 
1(>4 
1 22 
111 
137 
191 
184 
175 
158 


36 
34 
40 
41 
39 

:î9 

•M 
43 
39 
43 
49 
()4 
82 
54 
32 
3S 
43 

:'.8 

47 
50 
46 
51 
46 
52 
44 
37 
50 
49 
54 
5() 
58 
()0 
A(\ 
50 
48 
46 
48 
42 
49 
47 
47 


""""40 

52 
54 

5.3 
52 
52 
49 
55 
57 
55 
73 
73 
80 
59 
5() 
54 
5(> 
(K) 
63 
74 
63 
6() 
()3 
60 
64 
()2 
(il 
67 
()l 
()2 
68 
79 
()4 
()4 
()5 
()6 
61 
69 
71 
63 
66 


22 
7() 

815 

94 

94 

91 

91 

83 

98 

96 

98 

122 

137 

I()2 

113 

88 

92 

99 

98 

110 

124 

109 

117 

109 

112 

108 

99 

lU 

in; 

115 
118 
126 
139 
110 
114 
113 
112 
109 
111 
120 
110 
113 


7( 


lK.->7-IH.">« 


19L 


1- - •• 


2n 


1 - o .. 


22h 


lN»0-lN»l ... 

I.s4;i-is<i2 


207 
2(K 


1.si;i.'-is<kI 


')')}. 


lS(K>-iS<^ 

1S(»4-IS4^'> 

lS(;Vl.S<i<> 


21: 
2 h 
2H 


Is<;<;-1 ^;7 


20^ 


1 - s 


21! 


1- » 


24/ 


ls<>'.«-ls70 

1S70-1H71 


28-^ 
251 


1S71-1S72 


24( 


1S72-1S7:{ 


254 


1873-1 S74 


254 


1874-1875 


27r 


1 875-1 S7(i 


29-^ 


187()-1877. .. 

1877-1878 


3()< 
30( 


1878-1879 


32"; 


1879-18S0 


31^ 


1880-1881 


31-^ 


1881-1882 


32: 




29: 


1 — i 


28( 


] - ) 


29^ 


lNS.ViSNi. . . 

1,SS<'»-18.S7 


2(): 

281 


1SS7-18S8 


29( 


lSSS-1889 


29^ 


1889-18ÎX) 


28( 


18«>0-I891 


28^ 


1S91-1Sλ2 


30] 


1892-1893 

1893-18î»4 


28- 
29< 


18*^4-1895 


36< 


1S95-181H> 


37' 


ls'.t«)-1897 


37î 


l,s*»7-1898 


34 



Brevets pour académie 

" " école modèle 

" " école élémentaire 

Totaux 



169 
374 
306 

8.50 



134 

134 

76 


152 

932 

1589 


28() 
106() 
1665 


182 
471 
460 


"925' 
954 


182 
1,396 
1,414 


344 


2,673 


3,017 


1,113 


1,879 


2,992 



293 



TABLEAU— G. 



Jntli(niaiit les brevets de capacité accordés aux t'unctionnairos de ren«;«-icrnf-mr-nt 
primaire par les bureaux d'examinateurs, en 1807-98. 

(Seaaions de juillet, octobre et novembre 1«'.>7. 





OQ 

1^ 




No 


mbre de breveta 






BUKEAUX d'kXAMINATEUKS CATIIOLUilKS- 


T/angue. 


ClaHaeH du brevet. 


>< 


.2 

o 

1 


(S 


OQ 


.0 

s 






3 
C-» 


Beaiice 


104 

9 

30 
3 

JO 
5 

29 

302 

14 
'> 

13 

282 

23 
'> 

13 
15 

4 

72 
5 

7 


74 
4 
1 

17 
3 
4 

""28' 
164 
12 
...... 

128 

24 
•) 

lï 
13 

4 
34 

2 

G 


3 

2 

1 
3 


8 
4 

1 
1 




17 

7 


68 
3 



21 
3 
7 
4 

2s 

100 

8 

2 

y 

74 

8 

9 
11 

4 
39 

4 

6 


85 


West-Farnham 


10 


Cark't( )n 


3 


Cliarlevoix et Sagiienay 






21 


Chicoutiiui 






3 


Driimmoiid, Richmond et Wolfe 


'è' 


3 
2 






7 


Gaspé 

Kainouraska 






4 






28 


^lontréal 


14 

8 
18 

7 


2 


2 


82 
G 


184 
14 


Nicolet 


Ottawa 


2 


Poiitiac 


2 

14 




2 

8(i 

23 
2 

5 
3 


H 


Québec 


160 


lliniounki 


3( 


Pointe-aux-Esquimaux 






a 


St-II vacinthe 


3 






14 

14 

4 


Trois-Rivicres 


1 




Saguenay 


Salaberry-de-Valleyfield 


11 

1 


9 

1 




15 


1 


Papiueauvillo 


Ste-Aune-des-Monts 


















Totaux 


ÎM7 
3(i() 


532 




75 


54 


2 

8 


248 

79 


411 
245 


li61 

33è 


Bureau central d'examinateurs protest'ts 










Grands totaux 


1,313 


532 


75 


54 


10 


327 


ti5G 


99^ 







294 



TAr.LKAT -11. 



• 



Lisi'K tlos iiisiitutours et «les iiisLitutricos (jiii ont ih>(,'U une jionsiou «lu «^^ouvcr 
nrnicnt eu l.SÎ)7. sur l'jiucit'n fonds de jicjisions. 



Noms lit*." |XMiHioniU'S. 



M<»nlni»t 
i\v la 



iJ: 



\" • ' -U' 

' .. ;t 

Amirtir. Miiif .loan-Marii» 

.\nctil, Hriirit'ttt'. Mirn' .los. Savanl.. 
•An'IuuiihatiIt, L »ui.- 
Archaiiil'ault, Olivin 

}\nr\\, .\iK\r, Mme Vve N. iMrvrau. . 

l'.inil. Kulalie 

r. .liihU-n. Ki'ine 

lV-ain'ln'iuin. A. Hetlwidgi' 

l)(>an(l«)iii, rrHuU» 

r. • ' T/a.. 

I :. l'hnin» 



i I -Ilenrit'tto. 

liX'. M II 11» Ivouis. . . 

.1 .. . tU'an, Marie-Adèle 

Biais. Kînéiie 

lîoisvert. Adéline 

l^»isvi'rt. (Marisne 

lioiiiirvilh'. ( V'ilulie 

IVmclianl. l-'lroijoiv 

liiMiit't, Kl<''on<»n' 

IVmk't. Jnlirnno 

Bimtin. PhilfMiïi'iie 

lirouillaixl, Marie. . 



Caron, (Maiidia 

Caron, Hermine 

Carf»n, Ombi^line 

Carrier, Henriette 

Canchon, Mai-^uerite 

Champ* »ux, Kug., Mme J.-G. Brochu, 

Charhonneaii, F.-X. Martial 

Cliarbonneau, Marthe 

Cloutier, Eli.«alx'th 

Comtois, Geneviève 

Côté, Dina 

'Côté, ^Mélanie 



LM 


1 .> 


117 


4:. 


40 


(Kl 


00 


ÎK) 


121 


80 


117 


•».•> 


(iO 


•m 


*j(; 


10 


lô 


22 


7S 


:m) 


«;o 


5K) 


45 

■><l 


(N) 
1 -. 


7S 


1.» 
30 


13W 


20 


•_'<; 


10 


1».") 


70 


5(> 


55 


•M 


80 


82 


r>5 


r>(> 


55 


43 


50 


.';o 


45 


i\ô 


25 


«r> 


70 


117 


45 


47 


85 


:'A 


80 


47 85 


117 45 


30 45 


56 55 


126 


15 


130 


50 


65 25 


87 


00 


34 80 


65 25 



Nonïs des pensionnéH. 



1 >:ilziel, ( V'iina 

IH sliaies, Zilia 

lH'.>^panii.»i. Lucie 

lK't<tnnan(M»urt, ICmélie 

hevost. (Jein'viève, Mme Isaïe Carlos 

Dinn. Calixti- 

Honeoiirt, Mme Magd 

I )ttn', Aurélie 

Pntlet, Pierre 

1)uIm', Anna 

l)umaH, Adéline 

Pupanl, Ti<»ui.<e 

])npt»nt, lùlNvidtj;<' , 

Unpnis, Mar^Ui-rite 

|)un»eher,Mathilde 

1 )uval, M. Vve A. Laplantc 

Fmirnier, Mathilde 

( îagné, Emélie 

< iagné, Marie 

(iagnon, Anrélie 

Gai^con, Anrélie Lalonge 

( iandreanlt, Marie 

( Jirard, Knphémie 

(iravel, B 

(inay, P 

Guy, Caroline 

Ilarty, W.... 

Iléroux, Sophie 

Hughes, Catherine 

Jutras, Emilie 

Lagacé, Marie-Elise 

Labelle, Marguerite 

Labrie, Hermine 

Lacerthe, Dorotliée 

Ijafontaine, Cléophée 

Lafeunesse, î^d 



Montant 

de la 
pi'nHion 



1 et s 

4:; 5( 

87 (M 
1)5 7( 
121 8( 
2'; K 
82 (Jr 
43 5( 
17 4C 
87 (K, 
3i) 15 
30 45 
3i) 15 
3î) 15 
28 27 
()5 25 
78 30 

73 95 



65 


25 


47 


85 


30 45 


130 


50 


121 


80 


78 


30 


69 60 


21 


75 


91 


35 


152 25 


43 


50 


87 00 



78 30 

95 70 
43 50 
26 10 
82 65 
30 45 
91 35 



2î)5 



TABLKAU— H—Suite. 



Noms des pt-iiHioimés. 



Lamarre, Césarie 

Ijiingelier, Marie 

LangloJH, Magloire 

Langloi.s, Malvina 

Le( Jros, Rose de Lima 

L<nnay, Sarah , 

Lei)age, (iracieuse 

Lesieur, Luce Denaiilniers 

Lévesque Vitaline 

Lyndsay, J. -Charles 

Lisotte, JVIarie 

Languedoc, Angcle 

Lougiiran, Mary 

Malenfant, Hyp 

Marceau, Joséphine , 

McKeogh, Mary 

Michaud, Célina 

Michaud Mélanie 

Moreau, Domithilde Duplessis. . . , 
Morin Emma , 

Oatt, Frances 

O'Reilly, Mary-Ann 

Ouellet, Marie Franvoise 

Paré Omélie, Mme J. Courchesne 

I Patoine, Cécile 

[Pelletier, Antoinette , 

; Pelletier Avila 

'Pelletier, Elniire 

I Pelletier Eathel 



Montant 


de la 


pension. 


$ cts. 


100 05 


47 


85 


1<J 57 


39 


15 


82 05 


43 50 


y 


00 


56 


55 


30 45 


104 40 


47 


S5 


20 


10 


02 


25 


17 


40 


134 


85 


05 


25 


82 


05 


30 45 


150 ()0 


30 45 


108 


75 


113 


10 


47 


85 


39 15 


113 


10 


39 


15 


20 


10 


39 


15 


30 45 



f)ii!S de* p«'i:si( innés. 



Pémsse, Marie-Euphéifiie 

Picard, Délima 

Picard Wiliielmine 

Plamondon, T. P 

Poisscju Edile • 

Poisson, Marie 

Raymond, Démerisse 

Raymond, Ilenn. Mme N. I^mgelier. 

Reed, Marguerite, Mme Findlay 

Read, ]\Iary-Jane, Mme Mountain 

Rioux, Julie 

Rioux, Luce-Marie 

Rivard, Ironise 

Rivard, Marie-Louise 

Rouleau, Edesse 

Santerre, Georgina 

Sirois, Jovide 

8t-Laurent, Arthémise, Mme V. Ratté 

Talon, Adélaïde 

Tanguav, Clotilde 

Thibodèau. Phil.,Mme V. Z. Douville. 

Toussaint, Lucile 

Tremblay, Germain 

Valliéres. Adélaïde 

Vézina, ^I. -Délima 

Total 



Montant 

delà 
penHÏon. 



$ cts. 
87 00 



82 


65 


'M 


80 


50 


55 


95 


70 


30 45 


21 


75 


1 '> 


95 


:'A 


80 


95 


70 


34 80 


78 


:io 


39 


15 


143 


55 • 


60 90 * 

• 


09 GO • 


09 60 ' 


43 50 * 


17 


40 '• 


S2 


05 • 


143 


•"^5 


47 


85 ^ 


47 


^r> 


121 


so 


2'i 


10 ; 



8.301 10 



29G 



TAlîLKAU— I. 



IxhigrAXT K's poiisionnuins du nouvortii fonds do pension et Ir montant paye à 
chacun doux, pon(iant l'aiiiu^e scolaire terniinoo le 30 juin \H\)H. 



NOMS Dl'> 
PKNSIONNAIHKS. 



KKSIDEXCE. 



T 



2~ 

m • 

± a 














y:, 



5 "^ 

-a 

r- 

-=§ 



Ç O 

es u 

û5 



.? c 



c >% 

ces 









0, c 
o — 

'A, 



a 

â 

rt 



Ki'diictions. 


1 1 




♦- -«j 




ei 


a 
o 


-«-i 




- 03 


00 




e 








c« 


^M 




b 

r* 


OJ-C X 


£ 


utifc 


cJ 




? '^ î 


p< 




<N 


^ri 





0) 

u 

fi 



Allanl, IIiTinine 

Allarv, KiiH;ilH'tli KHho.. 

AIU'ii, Mari»' Iy«Miipc 

Ainvot, riiilitiiune 

Aiidersoii. Isalvlla 

Arcand, Mme H 

ArcliaiulKinlt. Ve Joh. .. 

An'hanil)ault, W K 

Arsonault. l'np'nie 

ArHt'nault. ( M-mvit-vo. . . . 
ArK'iiault. l'Iiilniiirii. 

Ar\'is;iis, Marie 

As8oliii. Mme K 

Aulx'', J.-lUe. P^tienne . . 

Auge, Julie 

liîirrptto. Ve A. V 

IV'auelu'min, Ve Nazaire. 
Ik'auchesne. M.-T>>iu.«e. . 
lii'aufht'siu', Vt* Jyiiii.s. . . 
IV'auehe.«ne, Mrlanie. . . . 

IVaudet, Adélaïde 

Iieau(l<ùn. Ana.«tîi«ie 

Bciiulé, Ve FraïK.ois 

Beaulieu, Aurore 

Beau lieu, Geor^ina 

Beauniier, A ri me 

Beck, Mme Allx'rt 

Bélantl, Ve P. F 

liélanger, Mme Adolphe. 

Bélanger, Eli;^abeth 

Bélanger, Marie-Anne. . . 

Bélcourt. C'alixte 

Bell, Hannah 

Belleau, Mme Pien-e 

Bellemare, Albina 

Bennett, Mme Lambert . 



Carleton ... 

Vamacliielu' 

St-Au.M'Imc 

Tliuixi 

Hineliinhr<M»ke 

Papineauvilh* 

Montn-al 

d.. 

St-(Vlestin. 

Kiv.-Bt»naventure. . 

' tinl<'-Hiviri\' 

^' 1 aiilin 

Plantag»'net 

.^t-SiniVfur, Que 

koxton-Falls 

St-Cuthbert 

( Jr.mhy 

St-Maurice 

Cap-de-la-Madeleine 

Sherbrooke 

Ste-S>phie 

Di.'^raéli 

Pi<»ix»li.s 

Chicoutimi 

Ste-Françoise 

Nicolet — 

Cap-d'Ef^poir 

Ste-.Iulie 

St-Alexandre 

8t-Vallier 

do 

Ste-Perpetue 

Montréal 

't-Lambert 

Yamachiche 

Irlande-Sud 



'M 
V<.\ 
M 
4 S 
51 

«« 

M) 

'>5 

;î 

()H 

.V) 

rUS 

5 

42 

53 

48 
50 
37 
ÎI 
47 
40 
37 
69 
49 
55 
49 
61 
55 
49 
43 
31 



15 
19 

•JH 

16 

22 

28 

32 

37 

H) 

29 

19 

17 

27 

23 

30 

40 

14 

14 

21 

16 

24 

22 

33 

10 

15 

13 

12 

35 

16 

25 

18 

18 

25 

26 

15 

11 



15 
19 
28 

6 
22 
22 
32 
35 

8 
29 
19 
16 
27 
23 
30 
35 

9 
14 
21 
10 
13 
22 
12 
10 
10 
10 

8 
35! 
16 
25; 
18 

8 
25 
17 
15 
11 



1 

7i 
7: 
1 
6 
11 
9 
6 
7 
4 
11 
1 

12 

12 



lll 
2 
8 
l| 
6 
5 
8 
1 
2 
3 
7 
3 
4 
10 
11, 
11] 
4 
6 
1 
3 
1 



6 

121 
12, 

ol 

6l 
121 

12| 
121 
12 
121 
12 
6 
12 
121 

12l 
12i 
11 

12 
12 
12 
6 
6 
12 
12 
12 
12 
12 
12 
12 
121 
12| 
lOj 
12 
6l 



$ (•t^^. $ eta. 



36 

39 

52 

« 

28 

76 

205 

1,0.50 

13 
69 
62 
11 
75 

107 
62 
48 
34 
43 
55 
15 
2() 
38 
9 
8 
24 
15 
22 

267 
21 
40 
34 
17 

171 
20 
21 
11 



45 

a\ 

04 
46, 
911 

()8 
00 
00 
04 
52 
7S 
97 
18 
(K) 
52 
()3 
16 
02 

n 

58 
81 
56 

21 ! 

16' 

f)4' 

42 

92 

00, 

20, 

00 

54L 

48!, 
76, 
881, 
32,. 
961 



$ cts. 

73 

80 
1 04 

1!> 
58 

1 54| 



10 07 



21 OOi 

26 



10 5() 1 



39 55 



39; 

26 
241 

51! 

14! 

25; 
ISj 

681 

m 
10; 

30 
54| 

771 
18 
16j 
50 

31 
46 



43 
80| 
69! 

35 
44! 
42 
43 
24 



297 



TAl'AAiAi:—J.~Suite. 



NOMS DES 
PENSIONNAIRES. 



KESEDENCE. 



Tcr 



ii 3 



'3:.È ' 



^T 

9 

r ® ^ . 
c - ce 



Si o 



lu»**- '^ - 5 

^ i « a . « < 

-2 o 






' oc; 



^ 



3 



5-? 

'3:2 

o 

"O a 
£.2 

C V 

o s> 
/5 



C 

i 



5- 

s 
o 



Réductionfl. 



ii 




'ia 


^ ! 


*- X 




^«^ . 


c 






s s X 


2L 






» rt;£ 


«s 


t2 ?^ 


u 


i-O » 


»* 


y*^i^ 


X 


t. s s 


, 


^ w '^ 


o 






—. — — 


^ 


— 


c. 



•s 

S 



Benoit, Vve Hilaire. . . . 

Benoit, Maria 

Benoit-Abel, Virginie.. 
Bergeron, r)el{)hine .... 
Bergeron, Herinéline. . . 
Bergeron, Marie-Anne. . 
Bernatchez, Vve J. Bte. 

Bernier, Adèle 

Berthiaume, Philomène. 

Bérubé, Démerise iRiv. -Quelle 

Bérubé, Georgiana ICacouna 



Montréal 56 

St-Jean- Baptiste .... 33 
St-.Tean-Deschai lions 47 

St-Wenceslas. . . 54 

St-Grégoire 46 

St-Dorainique 39 

St-Thomas Î49 

Gap-St-Ignace 140 

Lévis 56 

50 
40 



Bienvenu, Mme Azarie. .jBeloeil I62l 

Bilodeau, Mme Augustin w^te-Julie i48l 

Bilodeau, Mme Romuald'St-Joseph-de-Lévis. .!43' 



Bissonette, Hedwige. 

Black, Apolline 

Biais, Catherine 

Biais Elizu 

Biais, Mme F. X 

Biais George 

Blanchet, P. Nap 

Blondin, Mme Louis. , 

Bogue, Maria 

Bolduc Mme Edouard, 

Bond, W. P. J 

Boisvert, Rosalie 

Bordeleau, Foedora . . . 
Bouchard, Bernard. .. 
Bouchard, Eulalie. . . . 
Bouillon. Mme Alex. . 



oo 
48| 
56: 
6l| 
43! 
38l 



Valleyfield |61! 

Québec |58j 

St-Elzéar |55 

,..136 
Maddin^ton-Falls. . .'52' 

Leclercville 73i 

St-Pie 641 

Lévis 

Québec 

St-Victor 

^Montréal 

St-Zéphlrin 

Rt-S<'> vérin 

Lauzon J53i 

Ste-Claire '39 

St-Anaclet 56! 

Boulanger, Emélie IStanfold l30 

Boulay, Narcisse ÎActon-Vale J75 

Bonliane, Marie Ist-Fidèle '55 

Bourgeois, Dina ;St-Célestin J52! 

Boursier. Philomène . . . .|ste-Philomène 35l 

Bousquet, Prudent St-Thomas-d'Aquin .62 

Boutin, iNIarv iMontrénl |50 

Brabant, Mme J. Bte iRij^aud 42 

Brassard. Mme Ei)hrem.[R(>l)erval i43| 

Brassard, ]\Ime IIorraidasMasham-Mills l44i 

Brassard, Malvina jSt-Louis, Ghicoutimi'50 

Brochu, Marcel Ist-Jean 148 



19 
12 
13 
23 

12 

20 

23 

18i 

23^ 

13 

15 

31 

16 

15 

20 

27 

35 

16 

17 

27 

31 

25 

20 

20 

26! 

15| 

13 

20 

16 

12] 

ni 

35 
24 
23 
15 
33 
16 
19 
19 
20 
20 
25 



9 

12 
6 
23 
12 
20 
23 
13 
23 



27 
35 
14 
17 
14 
31 
25 

8 

20 
17 
15 
12 
20 
14 

8 
11 
35 
24 
23 
14 
31 
16 
15 
19 
11 
20 
25 



9[ 

1 

4 
12 
12 

2 
10 

5 
10 



13 12 

9 81 
31 12 

6 
10 
12 



1 
8 
6 

12 
1 
2 

11 
4 
8 
1 

10 
9 
1 
2 
2 

12 
4 
5 
1 

12 
7 
7 
4 

12 

10 
2 
7 
1 

10 
4 



12| 

12 
12! 
12j 
12i 
12! 
12! 
12 
12; 
12' 
10 
121 
12 
12 
6 
18 
12 
12| 
I2I 

6! 
12 

12j 

6' 
12] 
12 
12 

6 
12 
12 
12, 
12| 
12, 

6 
12 
12 
12 
12 

6 
12 

6 



$ Ct8. 


$ Ct8. 


27 44 




17 52 




7 68 




48 50 


. . 


18 62 




42 28 


4 28i 


43 20 





21 80 




55 84 




18 92 




11 34 




90 86 


1 


9 00 


1 


19 52 




30 34 




100 67 




29 28 


7 85 


43 00 




30 51 




9 32 




125 82 




34 68 


5 25 


48 57 




36 37 




l&i 25 




26 10 




21 81 




104 01 




9 29 




12 66 




17 28 




231 36 




53 35 




31 M 





19 61 





123 24 




41 92 




40 10 




37 12 






12 81 





$ Ct8 j $ Ctâ. 



76 83. 13 60 



55 


26 89 


35 


17 17 


16 


7 52 


97 


47 53 


37 


18 25 


85 


37 15 


87 


42 33 


44 


21 36 


12 


^ 72 


38 


18 54 


23 


11 11 


81 


89 05 


18 


8 82 


39 


19 13 


59 


29 75 


02 


98 65 


5Î^ 


20 84 


87 


42 13 


61 


29 90 


19 


9 13 


52 


123 30 


70 


28 73 


97 


47 60 


73 


35 64 


29 


ItîO 96 


52 


25 58 


44 


, 21 37 


as 


101 93 


19 


i 9 10 


26 


' 12 40 


."'>-> 


16 93 


tvi 


226 73 


07 


( 52 28 


6.3 


30 91 


40 


19 21 


47 


120 77 


84 


41 (»8 


80 


\ 39 30 


75 


36 37 


2tî 


12 55 


84 


40 82 


54 


61 69 



208 



TAHLEAU— L— 5fn/f. 



NOMS DKS 
PENSIONNAI UKS. 



lîi'sînr.vrF 



— l. _ 


IT — i" 


1 


.-3 




t> 


-• 


a« 






^ 


* « 

^ 3 


3 


S 




> 


àS 




u 




ïÉ 


72 


c^ 


9 
C 




i' rt 


o (g 


ou 




T3 C 


3^ 


fi 




•î-- 


i? 


î.§ 


o 2' 














2 ^ 


4;^ 










c u 




13 C 






11 


et 




-s n 


fe-i 


£- 


£v 


* , 


S '^ 


^ w 


^— 


si 

o 6. 

^4 


bù 

< 




B§ 


il 



.2 

C 






»«'< -H 



Ul'dlK'tioilH. 


1 1 

i'ii 




ei 


d 
o 


*- C/J 




D 5^ 


tti 




c 


u c ^ 


K 


^ rt ^ 


es 


■•- f/j ,_ 




C C/ '- 


1. 


i-"^ « 


S 


^*^ fe 


ou 


u g s 




l-H 


CI 






W 



Bixxleiir, Fitlelii' St-( 'luirlcs l'^ 

Rrùlo, Kliziilx*th Bniiuion 72 

Hrunct, Vvo î^. A Mont n'ai ^.î 

Hurnhain. Callista StanhridgL' "><) 

Huspiôn*. Kliiiina St-H«'nri 42 

lîutler, llohirt iRilfunl (i7 

('ainplH'II, .laiu' 'Moiitn'al OU 

Caniplx»!!. Marpiivi Qui'lx'c 73 

Caron, CU'iDcntint" Knij^orvilio '>5 

Canm, (îeoryiana N.-I>.-(iii-r<»rtage 45 

('an m, (t<»defn»i Maj^kiimngi' Tm 

Can>n, Vvo M. O FiUhburg «il 

('an m, Oinbt'-lino tju^'lx^c '.U\ 

t'halx>t, Artlu'initJe St-Hvacintlu' '.Mt 



(Mialif<»nr, Klist» 

Chalifoiir. riuloinrnc . . 
('Iianilx'rl:in<l, Marif . . . 
Chainlx'rv. K.-Tlioinai<. 
Chainî)apno, Ilenrii-tk' , 
Chaini>n}ziu', Ve Louis. . 
Chapiit, Marie. 



'L'IsK't ■l') 

lUaujMtii '>S 

KniM-rvilU' .'{7 

Mont n'ai 70 

Mile End 45 

do 5() 

L'Aspomption 55 



Charboniu'au, C'vlina Sudbiirv 48 

Cliarland. ( V'cile Marllx .n 50 

C'hatigny, Albert Monln'al V<i 

C'hauivtte. Anpélina St-lVnoit 49 

Ciiiioii, Marie-I>»ui.>*e Kivière-Ouelle 47 

Clark, Kuphemia Kingston 59 

rieland, Margaret Heniniingford 52 

Cloutier, Alphonsine St-George 35 

Cloutier, J.-Bte Québec (Ki 

Colford. Mme James.... Ste-Schola.stique 44 

Corbeil. Edouard Hull G9 

Côté, Clémentine Montréal 40 

Côté, Clé< *\ihQ Les-Eboulements 04 

(^té, JoR^phte St-Alphonse 61 

C3ôt^, Mélanie St-Charles 52; 

Ck>ulombe, Mme Clovis. .JBagotville 35 

Coumover, Mme F iSorel 55 

Courvaî, Aima Montréal 52: 

Couture, Bibiane St-Lazarre 62j 

0)Uture, Mme Delphis. . Buckland 40 

Couture, Sophie Lacolle 53, 



12 12 
25 25 
2(i 26i 
10 \)\ 

10 9 
35 35 
39 39 
.35 35; 
2(5 20 

13 10 
32| 32 
29. 29 
11, 11 
17 16 

14 14 
22i 22 
13 11 

23 23 
20 11 
32: 16 
30! 10 
22; 22 

11 11 
35| 19 

15 15 
18| 18 
30i 15 
261 10 

12 11 
31 i 31 
17: 9 
32! 32 
16| 11 

24 24 
18' 18 
18i 18 
16! 16 
30| 30 
30| 30 
30i 30 
16j 16 
181 8 



11 
4 
3 

11 
5 
3 
3 
9 
5 
4 
7 
2 
8 



9 
5 
12 
12 
3 
5 
6 



6 

lO; 12 

9| 12 

8 12 

2 12 

ll| 12 

2; 12 

6 12 



12 
12i 
12; 
12; 
12 

12; 

12; 

12! 
12 



9; 12: 



6, 

12 
12! 

12; 

12 



8 


12 


7 


6 


11 


12 


6 


12 


6 


12 


12 


12 


11 


12 


1 


7 


7 


12 


3 


12 



12! 12| 
7 12' 
3. 12 



$ cts.l $ cts. 



3 68 



59 95 



70 

18; 
5(5 



71 
3() 



26 00 



37 58 



$ CtB. 



12 50 

43 02 

150 50 

44 (H) 

11 56 
420 00 
215 19 
150 

54 

17 
1(U 04 
100 ()0 

28 50 

:;() 

14 

65 02: 

20 18; 
387 '30\ 

22 32! 

:V2 (K)| 

43 20 

02 07, 

10 601 
380 74 

35 45' 

34 m, 

04 00; 

15 141 

18 43 
542 00 

15 03 
181 52 

19 83: 
106 36' 

32 08; 
30 51 

12 49 
80 88: 

131 14; 27 93 
50 40 
30 31 
25 36 



$ CtF 



25 


8 57 


86 


42 10 




150 50 


88 


43 12 


23 


11 33 


8 40 


411 00 


4 30 


150 94 


3 20 


150 50 


1 08 


53 10 


35 


17 21 


2 10 


76 84 


2 56 


188 V.\ 


57 


28 OL' 


62 


30 09 


29 


14 07 


1 12 


54 50 


41 


19 77 


7 75 


341 97 


45 


21 87 


(>4 


31 30 


86 


42 34 


1 86 


91 11 


21 


10 :v.) 


7 02 


373 12 


71 


34 74 


70 


33 90 


1 28 


02 81 


31 


14 83 


37 


18 00 


10 84 


531 10 


30 


14 73 


3 63 


177 89 


40 


19 43 


2 12 


104 24 


64 


31 44 


79 


38 72 


25 


12 24 


1 62 


79 20 


2 62 


100 59 


1 01 


49 39 


61 


29 70 


61 


24 85 



299 



TABLKAU—l—Suite. 



NOMS DES 
TENSIONNAIRES. 



RESIDENCE. 










C3 

sy o 



- «c 

^ c- 



C2 

"S 

«> a 

c 5. 






O 

o I a 



U w fc.— 



3 00 
_ 4» 





-è 


<3 


•fci» 






"O c 


C3 


as 




o s. 


^ 


>c 





Rédactionâ. 



S s 



^ s «^ 

^ -^ ^ 



'âS 






8 



'raig, Eliza-Jane 

n'iieau, Vve. Chs Ida. . . 

rilly, ^Nlartha 

'roteau, Delphine 

)a!iîonais, Mme. B 

)ail'oii{l, Mme F.-X 

)alf()nd, Mme JoHopli. . . 
)alaire, Ve Abraham... 

^alpé, (k'orgeline 

)aly, Ve Michael 

Huicose, Emma 

)arey, P.-.I 

)avehiv, Ehse 

)ebien; F.-X 

)echesne, Ernestine 

)echesne, Malviya 

)ecourchène, Eloise 

)elaney, Zoé 

)elannay, Mme Paul. . . . 
)el»''gUse, M. Joseph .... 

)elisle, Delphine 

)elorme Mme J.-Bte . . . 
)emers. ]\ïme Olivier . . . 

)enonconrt, J.-.Tean 

)énomnu', Mme Jos 

)ericl<, Lucy H 

)esanlniers<, ( )ctavie .... 
)escôteaux, Mme Jos... 
^esgagné, Mme F.-X. . . . 

!)esjar(lins, Eloïse 

3esjardins, Enlalie 

3esjardins, L. Norbert. . . 

3esormaux, Mme F 

3estroismaisons, Catli . . . 
Destroismaisons, R.-de L 
Devault, i\Ime Joseph... 

Dickson, lliigh 

Dion, Rosalie 

iDionne, Emma 

Dionne, Sophie 

Doddridge, Ve Jane 

Doherty, Margaret 



Leeds 

Masconclie 

Dunham 

B cancour 

St-Martin 

St-Ambroise 

Ste-^Iélanie 

St-Henri, Montréal. . 
Ste-Marie-Salomée . . 

St-Jean 

St-Pascal 

Ottawa 

Pointe-du-Lac 

Montréal 

Batiscan 

Ste-Anastasie 

St-Ciit hbert 

Iles-de-la-Madeleine . 
St-Etienne-des-Grès . 

Louiseville 

Pointe-anx-Trembles 

St-llugues 

St-Nifolas 

St-Polycarpe 

St-Didace 

ÎNIontréal 

St-^Ianrice 

St-Zéphirin 

Québec . 



St-Damase 

Fraserville 

Montréal 

St-Agathe-des-!Monts 

St-Valérien 

St-Guillaume 

Deschaillons 

Standon 

St-(Ysaire 

Albertine 

Dx'rville 

New-Richmond 

St-Sylvestre 



30 

nos 

50i 
47- 

G3 

60| 

42 

371 

76! 

50j 

70| 

50 

62 

48 

46 

ô4 

41 

38 

63 

39 

M) 

48 

50 

36 

61 

29 

57 

51 

48| 

40 

62| 

47 

56 

51 

,33 

83 

48| 

3.S 

38 
60 
46 



10 

24 
25 
21 



37 
11 
10 

18 



15 
21 
14 
22 
13 
38 
10 



28 
24 
16 
25 



24 
13 
11 
27 
14 
18 
16 
14 
14 



10 
8 
9 



21| 21 
26, 26 
18 18 



35 

11 

6 

18 



34| 34 

20; 20 

22 j 22 

ïï! 14 

22! 22 

281 28 

11 8 

181 13 

241 24 



12 
21 
14 
11 
13 
38 
10 



24 24 



17 

6 

12 

14 



16; 10 



24 

9 

11 

27 

4 

15 

14 

9 

14 



1 

2 
10 
9 
10 
12 
10 
10 
4 

12 

11 

12 

12 

3 

12 

1 

5 

7 

1 

6 

6 

10 

12 



1 

1 

12 

1 
2 

1 
4 
1 
8 
7 
5 
12 
7 
1 
4 
9 
4 



6 
12 
12 
12 
12 
12 
12 
12 
12 
12 
12 
l2 
12 
12 
12 

6 
12 
12 

6 
12 
12 
12 
12 

6 
12 

5 

6 
12 

4 
12 

6 
21 
12 
12 
12 
12 
12 
12 

6 

6 
12 
30 



$ cts. 
6 17 


$ Ctfi. 


$ cts. 

12 
40 
23 
40 
1 23 
1 19 
63 


20 00 






11 14 






19 84 






61 42 






59 38 






31 18 






151 08 






21 64 






44 


31 75 






36 36 






73 
9 09 

1 18 

2 89 

1 36 
91 

2 02 
55 
22 

3 08 
50 

1 43 
51 
61 
49 

2 47 
17 

1 00 
25 
25 
46 
\Ki 
39 

1 16 
53 
53 

1 54 
23 
58 
26 
53 

1 35 


454 42 






58 87 






144 33 
67 66 


25 


25 


45 71 
100 8(> 


5 


78 


27 40 






10 87 






154 05 






24 82 






71 28 






25 58 
30 50 




24 48 




123 22 
8 41 


29 60 


50 ot; 






12 49 






12 3r 

2r. 

46 .... 
19 20 






57 9<> 






26 55 






26 47 






76 (>8 






11 30 






28 82 






12 88 




26 42 




67 50 


2 


10 



$ Ctfl. 

6 05 

19 60 
10 91 
19 44 
60 19 
58 19 
30 55 
151 08 



20 
75 



69 
19 



21 
31 
35 63 

445 33 
57 

116 
66 30 
39 02 
98 84 
26 85 

10 65 
150 97 

24 32 
69 85 

25 07 
29 89 
23 99 
91 15 

8 24 
49 06 
12 24 
12 11 
22 57 
45 43 
18 SI 
56 80 

26 02 
25 94 
75 14 

11 07 
28 24 

12 G2 
25 89 
64 05 



'MO 



T\\\].K\V-J.-SuUr. 



NOMS PIS 
PKNSIONXAIUKS. 



KKSIDEXCK. 



Se 



> — C 

■^ Ci il g^ 

"^i II 

^ X "^ 08 
rt " <c a» 

"^ • c'S 
1, - « c 

u — -O c 

a w I jo w 
o ^1 Bg 



c c 



iiâ 



B S, 

u 



va 

•o a ! 
^ I 



0^ 

C 

2 
c 
o 



1 


H 




2§ 


a 



♦- »1 




^ c^ 


«. 


JS^i, . 


c 


(- c Q 


a 


* «2 


es 


■*^ (K _. 




C 0'* 


^ 


ors ao 


S 


^*- 2i 


ôo 


»- c S 


, 


sis 


w 

À 


l-H 


c^ 



I>ollx'C, Mmo Anj^nstiii. . 
l>orion. Vr IV'iijainin . . . 

l>oiuvt. riiiloinC'iie 

Ihilv, (U-tavio . 

DuU'*, Vi(t<»rln 

I>ub4»is-(':»l>;nia. l'>tlu»r. . 

Dubois, Mm»" .loM-pli 

Dubois, M MU' Norbeit . . . 

Dub<»is, Sinbio 

Dubnilf. \V H. T 

Duclos, l'juil 

Dufn'siu', (':iiuli(U» 

DuftMir, (irnrgfanu 

Dup:»l, A/.ildn 

Dug:is, M II If Jjt'ou 

I>uç:uay, Kug»''ni(' 

Duiudc, Mme Auguste. . . 

DunnL«, Adclc 

Duina^i, Mme A(l«''lanl.. . . 

Dumas. Mme K. X 

IHimont. Ltia* 

DuiiMMit, Marie 

Dumoiit, ^'il•t«»ria 

Duplessis, Liza 

Duplessis, riK>ca.s M 

Dupuis, Mme Alexandre. 

Dupuis, Cécile 

Dupuis. Odile 

Duquet, Flon'uce 

Duivau. S''verine 

Da-^sault. Judith 

Dugsault. Ve J. T 

Ednionds. E.-Kllon 

îhiiard, Médard 

P^mond, Josépliine L 

P2mslie, Ve James 

Esnouf, Ve G. A If 

Ethier, Ve Louis 

Fahey, Mary-Ann 

Faneuf. Adeline 

Farnswf>rth, A. M 

Featherston, Ida-May... 



St-IIu^rhes :U\ 

MnntiVal 'V.\ 



St-(VU'stiii 

St-Alexandn» . 

Sto-Fla\ie 

St Hyaciiitiie . 
St-H:lrtlu'lemi. 



:^'2 



m 



St-CulldxTt (;4 



Villap-Méçantic. . . 
T^iwn'nce. 5lass. . . . 
Iles-di'-la-MadeUine 

St-Thoma.*» 

I!e-atix-('oudri»s. . . . 

Fraserville 

St-Jaiques 

Nicolft 

Cliand)lv 

St«'-Juliê 

St-Tln>maf5 

Tern»l>mne 

New-Port 

St-Arstne 

St-Kj>iplianf 

St-lîariialx' 

St-Stanislas 

Sr-Simon 

St-Pliilip]K' 

St-Lij^u<iri 

Stanbridge 

S'.e-Aufîèle 

iTrois-Kivière.s 

( Juélx'c 

Hedford 

St-IIulx;rt 

Fra.^enille 

Lachute 

Kamouraska 

St-Henri 

Beauport 

St-Jude 

C'ook.«hire 

LacoUe 



78 

T)l 

S'J 

70 
40 

a:\ 

48 

:i7 
47 
5<» 
51 
5(i 
4<) 
41 
38 
48 
()2 
<)2 

<n 

40 
57 

(>8 

m 

09 
41 
07 
53 
71 
55 
33 
52 
43 



14 
20 
19 
21 
13 
32 
22 
34 

:v» 

10 

20 

41 

11 

18 

18 

12 

23 

Ki 

20 

23 

24 

22 

19 

19 

35 

23 

38 

25 

34 

17 

33 

35 

35 

40 

13 

44 

23 

20 

21 

10 

27 

25 



14 
15 
19 
21 
12 
32 
22 
34 
34 
10 
20 
35 
11 
10 
17 
12 
23 
15 

9 
23 
24 
27 
19 
1 

35 
23 
35 

8 
34 
17 
33 
35 

9 
35 
13 
35 

6 
20 
21 
10 
27 
25 



2 

3 

8 

9 

() 

12 

9 

11 

12 

1 

12 

11 

7 

1 

1 

12 

8 

1 

12 

II 

9 

8 

10 

1 

5 

7 

7 

4 





7 

3 

9 

11 

10 

12 

12 

10 

12 

r» 
O 

2 
1 



12 
12 

18 
12 


12 
12 
12 
12 

() 
12 
12 
12 



(> 
12 
12 

() 
12 
12 
12 
12 
12 


12 
12 
12 
12 
12 
12 
12 
12 
12 
12 
12 
12 
12 
12 
12 
12 
18 





2<) 14| 
4(» m 
4() 35| 
33 46 
10 92Î 



127 
02 
70 



92| 
121 

12! 



115 8G 

25 51 1 
73 ()4| 
()35 22| 
11 02; 
24 34 
15 20, 
23 3G' 
80 28! 
13 75| 
44 47i 
82 m 

50 80 

41 94 

42 05 
11 74 

172 28 
0(> 84 

1S9 9^1 
10 02 
89 0(>' 
35 35 

114 09 

123 70 
20 0() 

277 5() 
20 20 

184 15 
20 15 
()() 53 

130 30 
22 34 
91 50 
39 29 



^ Ct8. 


$ CtH. 




59 




94 




93 




(57 




22 




2 50 




1 25 




1 52 




2 32 




51 




1 4f) 




12 71 




•)9 




49 




31 




1 37 




1 01 




27 




89 




1 ()() 




1 14 




84 




SS 





23 




3 45 




1 34 




3 80 




34 




1 78 




71 




2 28 


34 72 


2 48 




40 




5 55 




41 








1 21 




2 7'A 




45 


22 73 


1 83 


G 39 


79 



301 



T\BLKAV—I.—Suite. 



NOMS DES 
PENSIONNA IRP:S. 



RESIDENCE. 



tti 



5^.È 



c-4; 



9 



= 2 

a — 






4M *->.>• «^ 



-.1 



3-4» 



2 c 



1 :^ 



o t. = 



en ■• 

C k. 

C- 

't"z tl £| 
S2 SS 

55 l5^ 






"5 , ii 






>: 



Réductions. 



— X 

" il 

- - ÎO 



br-ySI Je. 



90 



^ 



Fc'C'teiUi, l'vtienne St-Ubalde 

Ferjiiison, Eli/abeth Inverness 

l'or^iisson, (Tilbort MancheHter, O 

Filiatniult, M. -Louise. . . Sto-Kose 

Filion, Sopliie St-Koch-de-Qiiébec. 

Finn, jNhirgîiret Montréal 

l'itzgorald, John Ottawa 

Fontaine, Prudent St-Pascal 

Forget, Julio O St-Colomban 

Fortier, M tue Z Québec 

l-'rawlev, Patrick Chapeau 

Frégeau, Ahna Cap-St-Ignace 

1^'régeau, Anianda St-Hugues 

Frégeau, Lucie Lawrenceville 

Gadbois, Aurélie Montréal 

(îagné, (Vlanire Kiniouski 

(îagné, ])enise [ do 

Gagné, llosanna | do 

vàagncni, AdC-le P St-Hubert 

(Jagnon, Mme. F^mile. . . St-Louis 

Gagnon, Perside St-Augustin 

Gagnon, Sophie ( Jirard 

Gallagher, Francis Sillery 

Gamble William Ottawa 

Gascon, ^larceline St-Anne des Plaines. 

Gaudet, l'"lodie St-Jaccpies 

Gandin, Adeliiie St-Siméon 

Gaumont, INI. -Louise .... St-Tliomas 

Gauthier, Aglaé Ste-Jnlienne 

Gav, Auguste 1 1 ull 

Geffrard, Elzire |St-IIyacinthe 

Généreux. Ulysse IVrthier 

Genest, Délia Trois- K'ivières 

Gervais, Noé St-Gharles 

(lillis, GatluM'ine Gaspé 

Gilman. .\hl>ie Kichmond 

Gingras, Mme Siméon. . . St-^'icolas 

Giroux, Gai-oline St-Zacharie 

Goudie, Isabella Toronto 

Goulet, Eugénie v^t-Ferréol 

Granger. norniisd:i.^-J> . . IIuU 

Grant, Alexander-G Montréal 



59! 
42 

<;.s 

57, 
Ô9) 
55; 

68' 
76 
441 
561 

72, 
39: 
341 
32i 
44 
32| 
35 
401 
37| 
39 

()3 
65; 
36 
34 
53 
62i 
53 
63| 
>8 
68 
57' 
48 
6F 
;î4! 


4^! 
>9 
61 
■)5 
49 

3 



30 
17 
21 
23 
39 
30 
29 
44 
20 
30 
29 
13 
13 
12 
10 
11 
12 
15 
12 
11 
10 
24 
34 
14 
12 
26 
21 
35 
34 
25 
34 
26 
18 
35 
VI 
35 
23 
35 
23 
22 
18 
30 



30 
121 
2ll 
23| 
39 
30 
29! 
35 
12 
30 
29 

8 
13 
12 

8 
11 
12 
12 
11 
11 
10 
14 
34 
14 
12 
13 
21 
33 
34 
25 
34 
26 

9 
35 
12 
10 



.2 
lli 



1 

3 
12 
12 

3 
12 
12 
10 

1 



1 
6 
5 
6 
11 
1 
4 



l 
11 

1 
11 

8 

3 



lOi 12, 



20 
12 



12; 12| 



6 
12 
12 
12 
12 
12 
12 
12 

6 



31 12 
10 12 



6 
12 

18 

6 

12 

6 

12] 

7| 12( 

Ul 16| 

1 

1 



61 

i 

12 

m 

12 
12 
12 
12| 
121 
7| 12 
2l 12 
3; 12 



23 


10 


12! 


35 


3 


12i 


23 


12 


12i 


22 


12 


12 


11 


5 


12 


30 


12 


6 



$ CtS. $ Ct8 $ Ct8 



258 46 
34 10 

310 77 
90 fi8 
50 23 
65 47 

239 30 
31 ^6 
33 95 
72 78 
97 46 

10 82 
15 37 
25 40 
14 22 

11 10 
38 26 
33 58 



15 59( 
17 95; 



H 


( / 


20 86 


14 


91 


19 


0/ 


282 


50 


284 


18 


18 h\ 


11 


3(> 


\Vi 


24 


TxJ 


70 


in) 44 


3tH) 60 


107 


42 


79 


98 


13 


84 


293 


74 


25 


72 


23 


•>> 


49 


24 



71 28 

49 2(> 

ôf» 36 

171 -H) 

126 00 



5 17 

68 

6 22 
1 82 
1 01 
1 31 

4 79 
1 64 

68 
1 46 
1 M' 

31 
51 
2<) 
23 
77 
67 
24 
42 
:^»o 
;'.!< 

5 (kS 



1 o- 

1 in)| 

7 82 

2 15 

1 «IJV 

'J> 
5 881 
52| 
47 
oo 

1 }:; 

1 11 

3 43 

2 52' 



% ctd. 

25.3 29 
33 42 

:î(M 55 
^> .S4i 
^>> 63 
46 21 

2;u 51 
80 22 
3.3 27 
71 32 



«»5 


51 


10 60 


15 


06 


24 89 


13 93 


10 87 


37 


49 


32 


91 


11 


-^ 


20 44 


14 


61 



19 18 
276 85 
278 50 

18 

11 



17 
13 



:^\ 49 

43 46 

97 45 

3*20 48 

10.5 27 

78 38 

13 56 

287 S6 

25 20 

22 81 

4S 25 



(jO 
>: 



-17 
4 S 

:a 

I<i8 07 
12:) 48 



25 



:i02 



TAHLKAIT— L— >Sf*n/r. 



NOMS DKS 
PENSIONNA TUES. 



liESIDENCE. 



^ lis 

*.Ë II 

■SE |j 



- — i,9 






3? 



"> al 

C u 

C 



I 



? « 



•o a 



ag 



o '^ 

?< 



oc: 

S5 



a 

g- 

5^. 



T3 B 

il 



C 

.2 

c 

es 



Urdiu 


•tioiiH. 




eg 


c 
o 


«-> 1/; 




-ï.î; . 


ë 


3 Cgg 


21 


=^ C3S 


es 


■»J ce ^ 




C a^'=« 


^ 


a>'d 93 


S 


«^^ t 


03 


3 ?> § 




f-H 


C^ 



(inivi'l, MiiicCharIc«, 
(travi'l. M. -Tamise. ... 

(învn. .îoH'ph 

(tn'pfun'. Alida 

(m''>:Min', Vo H.-D... 



St-IIilarion 
Mt>nln''al . . 
ValK'yru'ld 
St- Esprit . . 
do 



I.-V4I 

l-lOi 
j77 

Uo 

.5S 



( inmdin, Vc î/uiis Lapnnrie 

lîiu'rin, Alphonsiiic »lo 

(luornon. MiiM» E.-X Sto-Mt'lanie 

Guilhnult. Mim* ,Iulos. . .'NaimTvillc 

(îuilU'ttf, Mm*' Treille. '^'' ^Îarie-Monnoir . 

Hall, Mme John .uit 

Hamel, Mme Charles .^i-r ninvois 

Hamel, Enlalie <lo 

Haney, Thomas IM 

lïanly. IMiilomt-ne . . '^ 
HarjKT, M. Annie. . . , 
Harvey, Mme .lean . . 
Hélx^rt, Mme J<»î!ieph 

Hébt^, Uachel 

Hébert, 7/lia 

Hémnx. Ve Alplionse. 



UL'I 

m 
m'y 
5SI 
iôSi 



. . AnHH-.>t-Jean 

. . Malhaie 

. . Ste-Philomène 

. . Ste-Anne 

. . jCap-de-hi-Madeleine. 
. . St<»-Marthe 



Hicks, W. Hi'nry jMontn'al , . . 

Howe, Henry A |Hichm(ind .. 

Hnbbard. Henry iSherbntoke. . 

Kamoura^ka 
do 

Québec . 



Hudon, Arthémise. . . 

Hudon. Malvina 

Jacob, Ursule 

Jacques, Pulchérie ISt-Hugues , 

Jalbert, Emma |Anse-à-(irisfond 

Jall)ert, Philomène 'St-I/'on 

Jodoin, I)elphine iSt<*-Madeleine . . 



Kenneson. Mme L.-S Dixville 

Kydd, Rolx»rt-W Montréal 

Labelle, V^e Joseph Rigaud 

Labelle, Philomène ISt. Roch, Ass. 

Labonté, Mme Charles. .IDan ville 

Lachance, Emma St-Thomas 

Lachance, Séverin-P St-Zénon 

Lacombe, Philomène. . . . Montréal 

Lacroix, Henriette St-Charles 

Lacroix, Ve Louis Manville 



Laflamme, Aurélie Ste-Julie 



ô()i 

•)/ 

50! 
70| 

S2' 

!:« 

Î44 
46 
53 
45 
37 
57 
37 

m 

05 
>5 
57 
47 
37 
61 
ôO 
33 
64 
48 



P» 
10 
4-J 
18 
26 
45 
21 
21 
28 
15 
35 
IH 
11» 



'6i\ 
18 
13 
18 
27 
11» 
33 
59 
36 
12 
18 
20 
15 
10 
34 
18 
21 
17 
2:5 
19 
30 
12 
31 
22 
10 
33 
16 



19 
10 
35 
14 
26 

:i5 

21 
6 
16 
3 
14 
18 
10 
33 
25 
30 
10 
13 
9 
27 
19 
33 

:« 

:55 
12 
18 

7 
15 

7 
34 
15 

7 

10 
23 
17 
30 
12 
31 
22 
10 
33 
16 



11 


12 


6 


12 


11 


12 


3 


12 


8 


12 


8 


12 


7 


12 


1 





1 


12 


3 


12 


4 


12 


» 


12 


7 


12 


6 


12 


4 


12 


11 


12 


7 


12 


8 


12 


5 


12 


8 


12 


12 


12 


11 


12 


7 


12 


6 


12 


10 


12 


2 


12 


4 


12 


8 


12 


4 


12 


2 


12 


1 


6 


2 


12 


7 


12 


1 


6 


1 


6 


1 


6 


8 


12 


6 


12 


8 


12 


3 


12 


12 


12 


2 


12 



$ Ct8. 

21 94 
30 70 

371 98 
27 74 
49 00 

240 3(> 

55 40 

4 72 

48 08 



50 
88 
70 



7 
36 
31 

20 18 
139 41 

50 16 
75 (J4 
27 10 
30 ()2 
15 70 
50 00 
52 32 

94() 00 
10"'O 00 

5S6 00 

21 69 
33 61 
12 04 
40 92 
17 38 
54 61 
20 22 

7 4*_' 
67 62 

27 75 
15 00 

28 59 
20 92 

120 13 
62 08 

29 00 
94 16 
28 58 



$ cts. 



3 84 



$ cts. 





44 




62 




7 44 




5(i 








1 11 




10 




9() 




15 




74 




66 




41 




2 79 


6Ô7 


1 00 




1 52 




54 




()1 




•>. 




1 00 




18 92 




21 00 




11 72 




44 


3 22 


68 




24 




82 




35 


12 56 


1 10 




41 




15 




1 36 


3 75 


55 




30 


6 98 


57 




42 




2 40 




1 24 




58 



57 



30:3 



TABLEAU— L—^ai/€. 



NO-MS DES 
PKXSIOXXAIEES. 



KESIDENCE. 



tUD 



"30 ~4» 

Ci : — 



— ' .2 



•X S =" £ 

-j^, S- 






"C ^, C'Ç Svl, 









« ? ^ « 
O O q a 



-. "3 c 



=;.- r X 



>ri 



o 
rs 



Réductioiui. , 


ki 




c es 


o 


— • » 




^^ . 


X 


iii 


o 

»— < 
1^ 


- ?<s 


^" 


i.'T OD 


<-• 


r' -^ si 


X 


^ S'u 




•-H 


^' 



^8 



Laflauluie, Mme Phyd. . . 

Luïond, Edouard 

Lufortunt', Zi'])lK'rina-T. . 
Luluiye, Rosc-Josrpliine . 

Lalancette, Virginie 

Lalil)orté, Ve Godefroi . . 
Lan dit' rt, Ve xVugUHte . . . 
Landriau, Mme Antoine. 

Lane, Morgan 

Langlois, C. (Woline. . . . 
Eanglois, ]M.-L.-Brvèrc. . 
Lanthier, Ve Caniille. , . . 

Ijîipahne, Eulalie 

Laperrière, l'iVangeline. . 

Laplante, iNInie F 

Lapointe, DemcriHC 

LaprcH, Marie 

Larivière, Elise B 

Laroche, Jonéphine 

Larose, Mme I lerni 

Lasonde, AdMe-L 

Laventure, Nathalie 

Laverdicre, Adeline 

Laverrière, Emelie 

La voie Alodie 

Lavoie, Louise 

Lan/on, Mme Eugène. . . 

Lawlor, Ve J.-S 

Ijealiy, David C 

Lebei, Adèle 

Lebel, Georgina 

Ijcblane, Josépliine 

Leblond, E.-Cédulie 

Leclerc, Eloïse 

Leclerc, Hermine 

Lecours, Mme Dominique 

Lefebvre, David 

Lefebvre, Jessé 

Lefebvre. ^hilvina 

T-iefebvre, Nérée 

Lôgaré, Mme Isidore 

Legault, INIme Théophile. 



St-Thomas . . 
Stanbridge.. . 

St-Rocli 

Batiscan. . . . 
Chieoutimi. . 
Victoriaville 
St-Boniface.. 
Kipon 



Morrisburg 



St-Pierre de Malbaie. 

l'ortneuf 

jNh)ntréal 

St-l^phrem d'Upton. 

Shawinigan 

St-Gédéon 

Ste- Famille 

Montréal 

Xicolet 

Methot's Mills 

St-Marc 

Nieolet 

St-Ours 

Ste-Croix 

ÏVauport 

Ile-aux-Cirrues 

lîaie-St-Paul 

St-Didaœ 

Maxwell, Ont 

Gh.apeau 

N-D.du ]Mont-Carmel 
St-]'aeôme 



Ste-( îertrude 

Québec 

Tlintonburg, Ont. . 

St-Eugène 

Lévis 

Montréal 

Baie-du-Febvrt\. . . 

St-Joachim 

Lévis 

St-Faustin 

Ste-Marguerite 



47 

72 
41 
33 
3(i 
(10 
ôy 
69 
■-.8 
59 
47 
64 
54 

:î6 

47 

49 

45 

5( 

39 

51 

()2 

59 

57 

51 

36 

-10 

41 

73 

74 

35 

44 

38 

32 

48 

49 

3 

()6 

52 

56 

63 

46 

43 



13 

32 

10 

14 

16 

23 

27 

27 

17 

22 

18 

26 

24 

16 

12 

27 

18 

28 

17 

30 

34 

11 

20 

19 

10 

1 

18 

35 

33 

12 

19 

11 

10 

20 

21 

10 

37 

15 

27 

23 

12 

18 



13 
32 
10 
14 
15 
9 
27 
27 
17 
22 
18 
26 
24 
15 
12 
16 
18 
28 
16 
30 
34 
11 
20 
19 
10 
11 
13 
35 
33 
12 
19 
11 
10 
20 
21 
10 
37 
15 
27 
23 
12 
18 



6 

11 

11 

1 

3 

1 

9 

11 

12 

10 

10 

6 

7 

9 

11 

1 

8 

2 

î 
2 

2 
1 
10 
6 
5 
1 
5 

12 

10 

6 

6 

3 

3 

11 

10 



10 
8 
8 
3 
5 



12 
12 
12 

6 
18 

6 
12 
12 
12 
12 
12 
12 
12 
12 
12 

6 
12 
12 

6 
12 
12 
12 
12 

6 
12 
12 

6 
12 
12 
12 
12 
12 

6 
12 
12 

6 
2\ 

(i 
12 
12 
12 
12 



cts. 


$ cts. 


% cts. 


20 06 




40 


199 16 




3 98 


20 00 




40 


21 80 




43 


40 ()2 




81 


7 5() 




15 


78 62 




1 58 


78 72 




1 58 


161 10 




3 22 


63 78 




1 28 


33 87 




68 


67 36 




1 35 


64 08 




1 28 


36 92 




74 


24 72 




50 


12 22 




25 


45 h^y 




91 


110 36 


24 32 


2 21 


13 88 




28 


77 87 


19 78 


1 56 


52 89 





1 06 


25 (X) 




50 


30 15 




61 


20 38 




41 


18 90 




38 


10 50 




21 


16 67 




34 


54 27 






126 53 




2 53 


19 55 




39 


23 12 




46 


15 08 




30 


9 80 




19 


52 74 




1 m 


37 ()4 




76 


5 44 




11 


78 16 


12 81 


1 56 


17 27 




35 


74 00 




1 48 


61 46 




1 23 


17 11 




;U 


41 26 




83 



cts. 

19 66 

195 18 

19 60 

21 37 

39 81 
7 41 

77 (H 
77 14 
157 88 
62 50 
33 19 
66 01 

62 80 
36 18 
24 22 
11 97 
44 65 
83 83 

13 60 
56 53 
51 83 
24 50 
29 hk 
19 97 

18 52 
10 2î) 
16 33 
54 27 

124 00 

19 16 

22 66 

14 78 
9 61 

51 68 

36 88 

5 33 

63 79 
16 92 
72 52 
(ÎO 23 
16 77 

40 43 



'MU 



TAhLEW—L—Suife. 



NOMS DKS 
PKNSIONNAIKES. 



kksidï:nce. 



^ 



^ C 



— -i 1 ,2 









3i 

es 
a c 

o ^ 



■> es 
«.£ 

2 3 

•9 a 
i§ 



ea— , 

o a i 
V a 

^^ 

«s 

il 

5»; 



a 
I 

°i 

(C 

•©^ 

cS 

*« a 

£.2 

|s 

5ç 



^ 



C 

o 



K(.''diiction8. 



1% 



— "il ^• 

«- CQ 

^^ e 

t- c 3 

5 'i' î 



% 



P4 



IxMnain*. AnaiJtnHio 

IxMnoriN'. Vo TuTn^ 

Iipniin\ MiiH' .Ii»H'ph. . . . 
IxMuin'. Mnir .I«»K'ph. . , . 

Ix'inoiiu'. iH^'lliiia 

I/iiu)iiu\ Mnu' I>iuip. . . . 

Ix'|¥'tit, Olive 

IxTiclu'. Odilo 

Li'sirur, M w\v .Ti*an 

lii'tournoau. Mr Antoiiu*. 

LevuHst'ur, Kloïw» 

IjOviL'istMir. M. I>>uif»e . . . 

I/'\t*î^«liU', Vr 1 hu i(l 

iy*v»'s<iin*. Mme iX'iiiétr. 

Llny<i. ,1. K 

I»g;in, Sam. M 



Nin.lt't 

Nicolot 

Stoko Crntn» 



St-//'T)liirin K^*'» 

Sl-KoU'rt 



Sle-.Iulu' 

St«'-Aniu' , 

St-lV)!!! inique . 
Truis-Hivit^n-H . 
Montinafçny . . . 

St-Ix''<»nard 

AHt<»n-Stati«>n. , 
(ir.md-MétiH. . . 

Sl-l>nHMt 

Hi'i-j;erville 

Tln'nn'-Ceiitre 



Lyncli. M. Klleii Ist«'-Ajîa(l 



MaeMartiii, IVIia 

Maipn't, Mme Noé 

Majeau. Almésine 

Major. Mme T 

Maltais. Mme T>»ui8 

Marceau, l^iirénie 

Mareliaiul. Henriette. . . . 

Mare(»ux. Elmiiv 

Marion, Kmélie 

Martniis, I^M^Ktldine 

Marsan. Azéhne 

Martel. Mme Etienne . . . 

Marti'l. Marceline 

Martel, Mme Timothée. . 

Martin, Ve Klzéar 

Marti nea»i. H. Edouard. 

Martineau, Ve Roch 

Ma.«sé, Odile 

Maucf>tel, P.-V 

Mauffette, .T.-O 

Mayrand, 0\ ile 

McCaffrey, Mar^ret 

McDonald, Honorine 

McGibbon, Catherine. . . 
McGibbon, Elizabeth . . . 



Montr» al 

St-I>idaci- 

îoliette 

Montn'al 

I^it4*rrièrc 

Ste-Hénédine 

Nicolet 

St-Anselme 

St -Jacques 

Lvpter 

St- Esprit 

St-Luc 

Stoke-C'entre 

Marieville 

N.-D. :M(int-('armel 

Ste-Thérèse 

Montréal 

M<»nt-.Jolinson 

Blairfindie 

I le-Perrot 

Ste-Gertrude 

Nicolet 

St-Ctrégoire 

Induite 



47 

(u; 

47 
(Il 

:{.s 
r>i 

42 
45 
ôl 
(M) 
72 
()2 
45 

;«» 

-15 

45 

)0 

4(i 

■)1 

42 

3 

59 

5(i 

49 

42 

40 

40 

71 



iLachute 141 



10 
2a 
14 
2U 
2(> 
12 
4:1 
20 
24 
10 
14 
12 

la 

22 
27 
27 
27 
18 
15 
10 
14 
22 
21 
l(i 
22 
12 
25 
28 
19 
20 
12 
1(> 

:j5 

?A 

21 

23 

80 

1 

35 

17 

15 

15 



10 

8 
14 
2(i 
2f. 

6 
13 
13 
24 
10 
14 
12 
12 
22 
27 

9 
27 
18 
12 

9 
14 
22 
14 
1() 
22 
11 

(> 
28 
10 
15 
12 

7 
35 
34 
14 
23 
30 
17 
35 
14 
15 
15 



12 


12 


8 


12 


11 


12 


4 


12 


12 


12 


2 


12 


5 


12 


4 


12 


11 


12 


10 


12 


12 


12 


12 


12 


1 


KS 


1 


(> 


11 


12 


8 


12 


1(» 


12 


8 


12 


1 


{\ 


9 


12 


12 


12 


12 


12 


4 


12 


11 


12 


3 


12 





12 


4 


12 


10 


12 


6 


12 


3 


12 



10 

il 

10 
4 
7 
7 
5 

10 
1 

10 

12 



12 
2 

12 
12 
12 
12 
12 
12 
12 
6 
12 
12 



$ ctH. 

19 27 
14 4(i 
41 (M) 
4() 93 
(>2 92 

7 4(» 
3(> 30 
31 00 
40 03 

19 34 
:J4 51 
37 42 

9 52 

20 12 
182 :5S 

40 (K) 
(il 

105 SS 

10 49 

K) 40 

40 3(> 

82 ('►4 

20 08 

25 87 

39 40 

29 03 

8 80 
55 
38 



% CtH. 



29 28 

34 40 

1 35 

2()6 90 

95 70 

37 89 
99 03 

347 80 
34 37 
71 30 
12 29 

38 98 
33 60 



3 11 



3 49 



7 26 



% CtH. 

1)9 
29 
83 
94 

1 26 
15 
73 
()2 
93 
39 
()9 
75 
19 
41 

3 ()5 
80 

1 24 

2 12 
21 
33 
81 

1 66 
40 
52 
79 
58 
18 

1 12 

78 

59 

69 

3 

5 34 



7() 
1 98 
6 96 

6W 



43 
25 

78 
68 



305 



TABLEAU -l.—Saite. 









ao , « , j. 

•r — 2 o- 


8 




Rédactions. 


cj 










è2 


0» 


1 


.2 
'S 

fi 


■gi 


O 


^ 

î^ 

^ 


NOMS DES 
PENSIONNAIRES. 


RÉSIDENCE. 






o"3 


c 3 

& s 










5 










« e 




d 


■^^ 




2 










X5 S 


-3 C 




o o 


ç* 


u|g 


X 


1 






'ë. 


c 

o ^ 


a? 


u — • 

-a— ' 

3?? 


as 


O 


î - ^ 


-* 






< 


;^ 


0;2 


>'4 


o o. 
?5 


<< 


-^ Tl 


—* 



McGill, Mary 

McCiregor, Vve James. . 
McGregor, Mary ....... 

Mcintosh, Joliii 

Mciver, Bernard K. . . . 
McKenney, VveC.-M.. 

McMartin, Jane 

McSweeney, Daniel.... 

Ménard, Drlinia 

Merry, Elnia.-J 

Métivier, Vve Théodule 

Michaud, Florida 

Mineau, Eniélie 

Minier, M.-Tjéda . ^ 

Mitchell, Elizabeth 

Mitchell, Pvinelie 

Moffatt, A. M. A 

Moineau, Elie 

Moisan, Justine 

Molleur, Vve S 

Montminy, Mme (t. -F. . 
Montreuii, Mme H.-L.. 

Moore, Mary E 

Moreau, Vir«riiHo 

Morel, M. Krsilda 

Moreney, Eu<^énie 

Morin, AIuk'' 

Morin, Azilda 

Morin, Desanges 

Morin, Joseph-A 

Morissette, Adélaïde . . . 
Morissette, Célanire. . . . 
Morissette, Victorine . . . 

Muir, Philomène 

Mullin, P. -Cl 

Murray, (leorge 

Noël deTilly, Julie ... . 
Nornuindeau, (Vlanie. . . 

O'Brien, Eli/abeth 

O'Gradv, Annie 

O'Reilly, M.-Ilelen 

Otis, CÏéophée 



Hunitngdon . 
Victoria, B.C 

Lachute 

Ottawa 

Vinton 



Pigeon Ilill 



Montréal 

do 

St-Lin 

Sweetsburg 

Buckland 

('ac(juna 

Yamachiche 

St-Alplionse 

Québec 

Pointe-Claire 

Vaudreuil 

Montréal 

St-Jacques 

Bedford 

St-Gilles 

Montréal 

Coaticook 

Ste-Anne 

do 

Isle. Verte 

St-Eleuthère 

St-Raphaël 

do 

Ste-Julie 

St-Sylvère 

Québec 

Ste-Angèle 

Windsor 

Fort-Cou longe 

Montréal 

(Juébec 

St-Anne de Belle vue. 

Frampton 

do 

St-Patrice 

Matane 



59 
41 
71 
68 
57 
61 
66 
77 
54 
47 
41 
:.9 
49 
32 
61 
61 
72 
64 
54 
59 
40 
74 
49 
85 
34 
33 
42 
48 
4- 
47 
34 
51 
38 
40 
3 
(57 
39 
48 
39 
43 
45 
45 



21 
32 
43 
21 
27 
23 
19 
42 
20 
26 
10 
13 
20 
12 
21 
3() 
38 
25 
25 
33 
18 
16 
24 
13 
14 
10 
17 
16 
15 
21 
13 
18 
11 
is 
15 
33 
14 
28 
16 
11 
l(i 
20 



21 
32 
35 
21 
27 
9 
19 
35 
20 
12 
10 
10 
20 
12 
21 
35 
35 
10 

o: 

33 
13 
16 
11 
13 
14 
10 
12 
16 
15 
14 
13 
18 
II 
12 

6 
12 
11 
28 
13 

8 
11 
10 



12 

10 

11 

9 

1 

3 

11 

11 

12 

4 

10 

5 

11 

3 

11 

6 

12 

5 

11 

5 

5 

12 

6 

3 

1 

4 

4 

6 

(> 

4 

4 

9 

8 
•) 

12 

4 

3 

3 
•> 

o 

4 



12 
12 
12 
12 

6 
12 
12 
12 
12 

6 
12 
12 
12 
12 
12 
12 
12 
12 
12 
12 
12 
12 

6 
12 

() 

(> 
12 
12 
12 
12 

6 
12 
12 
12 
12 
12 
12 
12 

() 
12 
12 

6 



$ cts. 

65 54 

449 66 

124 50 

293 50 

81 38 

21 94 

55 m' 

611 40| 

38 94! 

9 97! 

18 37 

16 (Ml 

31 83| 

18 62 
84 6S\ 
77 04I 

258 (kS| 
69 93 
51 66 
99 98 

19 62 
59 82 

14 63 

23 02 
13 81 

11 23 

15 31 
25 48 
27 84 
79 34 

12 83 

34 76 
18 62 

24 20 

25 (X) 
201 91 

47 46 
126 7 
12 35 

20 15 

35 17 
9 54 



$ cts, 



13 r 



24 29 



$ cts. 
1 31 



2 49 

5 8 

1 6.3 

44 

1 11 

12 23 

78 

20 

37 

32 

&4 

37 

1 70 

1 .54 

5 18 

1 40 

1 04 

2 00 
40 

1 20 
30 
46 
28 
23 
31 
51 
5() 

1 59 
2t> 
70 
37 
49 
50 

4 04 
îVS 

2 54 
25 
40 
70 
19 



$ cts. 



&i 23 


449 m 


122 


01 


287 63 


66 


.58 


21 


.50 


M 


.55 


599 


17 


38 


16 


9 


77 


18 00 


15 


72 


31 


19 


18 


25 


82 98 


75 


50 


253 50 


68 


.53 


50 62 


97 


98 


19 


22 


58 62 


14 


33 


22 


.=-6 


13 53 


11 


00 


15 


00 


24 


97 


27 


28 


é i 


iO 


12 


57 


:î4 


06 


is 


25 


23 


71 


24 


50 


197 


87 


46 


51 


99 95 


12 


10 


19 


75 


34 47 


9 35 



nOG 



NOMS DES 
PENSIONNAI UKS. 



Oudlot, VAitu' 

OiU'llrt. Klzrar 

Oui'llrt, Mino Joseph... 

(hu'llt't. l'hil..iiU'iio 

Pap'ot. Charles 

l*jijjt'nt. .î:im«U'S-Pki .... 

Papinoati. >It''Iiii:i 

l*Siquin, Miiu» NarcisK.». 

I*!iratlis. CliarU-s 

Panulis, iHlvina 

l*ara(lis, Miiu* Stanislas. 

Pannt. Dina 

l^avftto, y\. Annv 

PolU'tior, \> Arthur ... 

Pelletier, Clara 

Pelletier, IVinerise Iste-HélAne 

Pelletier. Ve H.-H ist-Tjuin«nt 

Pemm, Mme Aiplionse. .iChainbl 

Pe.Hîint. Charlotte Ottawa . 

Piclu-, Mine Modeste iMontn'al 49 

Pichet, Allé! i ne |St-Pienv lôT 

Pilon, Mme Amiens St-Placide |45 

Mlote. Eiuélie !St-Sini('on lôO 

Pinard, (ailles St-Cîuillaunîe l43 

PH»n, Marie Marieville I4( 

Plante, ( eJente St-I I ilaia' lôt) 




KESIDENCE 



Tn»is-Pist<>les. 
Ih'K'rt ville.. . 

St-lM'lieien 

Ste-Ltiee 

St-Hayinond . . 

Iv<»r»'tte 

.\i)ire-( Gardien. 
St-l'halde .... 
Sto-.\n};èle , . , 

Sl-AulH'rt 

St-HuRues 

St-Isidore 

St-<iabriel 



10, 1() 
201 20 
151 14 



|TiT)is-Pistoles |4() 

|Rivièn»-Hlanche . 



Plante, Croule do 

Plouffe, Mathilde Roxtr>n Faïls! 

Plounle, Anianda St-\Vencesla.s. 

Plonnle. Mme Wilfrid, . . St-Mathieii... 

Poirier, Philomène Ist-Timothée . 

Poitra,«, Mme Alfred. .... ;St-Gabriel . . . 

Poitra.*, Eiilalie {Québec |()0 

Poliquin, Luména-G plontréal jôo 

Pothier, ?:imire |Kinjî.«ev Falls 35 

Pot vin, Ve Alfred Hélx^rtville 48 



Potvin. Mme Joseph Lac-Bouchette, 

Poulin, Ve Félix iSt-Hvacinthe.. 

Poulin, Rosalie St-Jo'seph 



Proctor, John-J.. 
Proulx, Emma . . . 
Proulx, Marie-Zoé 



Québec 

Montmagny 

Adamsville.. 



32 

3:î 

12 
34 
30 
21 
14 
13 
12 
11 
12 
13 
34 
13 
17 
20 
17 
24 
27 
20 
20 
19 
22 
33 
12 
10 
20 
17 
27 
17 
12 
18 
10 
13 
15 
36 
18 



10 
32 
33 
11 
16 
35 
12 
12 
13 
11 
11 
12 
13 
34 
13 
17 
20 
17 
16 
27 
10 
20 
19 
22 
33 
12 
10 
20 
10 

8 
17 
12 
18 

9 
11 

8 
13 
14 
251 13 



6 

11 

4 

1 

12 

11 



1 

1 

5 

3 

12 

1 

7 

2 

10 
() 
7 

12 

12 

2 

1 

12 

5 

10 

12 

12 

6 

1 

4 

11 

1 

8 

12 

2 

8 

3 

5 

2 

5 

4 

2 



12 

12 

12 



12 

12 

12 



6 

6 



12i 
6, 


12: 
12 
12 

ê 


12 
12 
12 

12i 

6 

12 

'^ 
12 
12 
6 
12 
12 
12 
12 
12 
12 
12 



23 42 
111 92 

24 94 
12 99 

lOS 40 

i:;() if) 

23 5(; 
15 18 
102 (>S 
12 90 
20 S8 

23 44 

11 17 
10 75 

9 53 
10 44 
95 88 

29 00 
03 4() 

24 97 

30 2() 
10 18 
(iO 'A2 

12 02 
44 78 
43 72 
00 48 
64 58 

9 11 
15 34 
47 90 
12 06 
10 40 
55 90 
10 03 
40 48 
23 94 
28 64 
9 92 
106 61 
26 10, 
32 29 



18 71 



6 92 



47 

2 24 
50 
2() 

2 17 

2 61 
47 
31 

2 0.5 
2(; 
54 
47 
22 
33 
19 
21 

"59 

1 27 

50 

73 

33 

1 21 

2' 

90 

8.- 

1 21 

1 29 

18 

31 

96 

24 

21 

1 12 
20 
81 
48 
58 
20 

2 14 
52 
65 



109 ( 

24 4 

12 
1()«) 
127 

23 

14 

81 

12 

2(; 

22 9 
10 9 
10 4 

9 3 

10 2 
95 8 
29 
()2 1 

24 4 
28 6 
15 8 
59 1 

11 7. 
43 8< 
42 8- 
59 2' 
63 2\ 

8 9: 
15 0: 
4{> 9^ 
U 8'. 
10 U 
54 7> 

9 8: 
39 6^ 

23 4( 
28 0( 

9 72 
104 47 

25 58 
31 64 



.307 



TABLEAU— I.—aS'uî^^. 



NOMS DES 
PENSIONNAIRES. 



KEStDENCE. 



"5-~TJr 



9 

o* _ 

Kl ZS 

u a; 



Cl S o 

- » 3 

^ — a 

'X E -2 

il Î3 41 ^ — — ^ 

TS S 7:- «-s -=: 

-'w — E .2 

— G 1 4* 



c e 



^ a» 

si 3 
o <^ 



>Ci o 

«c 
T3 a 
01.2 

as 

Î2; 



« a 

«:2 



-« a 
® 2 



c— 



« I gÇ 



, O s. 

I?5 



Réductions. 



i-i 



iil 

»« w " 






Cl 



Vovt'iK/al Prospor 

*iir(lie, .John 

•iucL'tto, .Mme Odiloii. . . 
vaiiivillc, Mme Louis.. 

viincoiirt, Adeline 

xatté, (V'iina 

icbc'tez, Mme Justin-P. 

leid, S. -Jane 

xichard, Symphorose. . 

linijjland, Joscpli 

liordaii, M.-Piitrick 



.iober*çe, Philomène .... 

iobeiib, Elmire 

.^obichaud, (îiiillaume. . 

iobitaille, G.-Ferd 

lochon, AdrieiHie-J 

clochon, Mme Alfred. . . . 

rlodrigue, Dé lima 

bouleau, Adéline 

Rousseau, Ve Adolphe . . 

Roy, Amanda 

^oy, Jos .-Edmond 

Eiov, Malvina 

lioy, Tiiéophile 

loy, Vital i ne 

Iluiter, Louisa 

^auvagean, Adéline 

Sauvé, Jérémie 

■îavard, Ve Désiré 

■5Cott., :\rartha-M 

^ers, Alphonsine 

5herby, Mme Joseph 

5imard, Aristide 

Simard, Eléonon» 

Simard, Eulalie 

'^imard, Mme Ferdinand. 

*>iuiard. Olive 

■^kinner, Janet-II 

5mith, (^atherine 

Soruborger, ]Mme Elias. . 

Stenson, M. -Thomas 

St-Ililaire, l\-IIilaire. . .(st-J.-Chrysostôme. . . (J4 



Beauport 

Québec 

St-Emélie 

St-Félix-de- Valois . 

St-Bernard 

Ste-Catherine 

Ilolyoke 

Sutton 

St-I>arnabé 

Montréal 

do 

St-Anselme 

Varennes 

Cacouna 

Québec 

St-Augustin 

St-Kavmond 

8t-PlaVide 

St-Lambert 

St-Marcel 

St-('harles 

St-Raphaël 

St-Anselme 

Xicolet 

St- Isidore 

Cowansville 

Montréal 

Ste- Agathe 

Chicoutimi 

Montréal 

Ste-Dorothée 

( Jananoque 

Lacolle 

Baie-St-Paul 

St- Alphonse 

Québec 

St-Joachim 

Melbourne 

lied ley ville 

U])])er Bedford . . . 
Wotton 



58 
70 
48 
42 
()5 
57 
581 

;;4 

50 
61 
76 
42 
51] 
58 
59 
:U) 
5(; 

}l 
')7 

y.) 

()4 
48 
64 
)I 
)5 
61 
74 
()5 
39 
'>7 
()7 
7(tl 
46 
54 
57 
38 



36 
30 
17 
21 
28 
27 
26 
13 
21 
19 
25 
16 
12 
20 
2 

10 
28 
15 
35 
18 
13 

:î2 

24 

25 

12 

29 

34 

32 

25 

10 

1() 

2( 

3)(; 

13 

24 

25 

18 

2() 
•>•■> 

•10 
34 



36 
30 
17 
16 
28 
27 
2() 
12 
21 
13 
25 
11 
12 
20 
23 
10 

8 
12 
35 

9 
12 
32 
14 
25 
12 
12 
34 
32 

7 

10 
16 

9 
35 
13 
24 
10 
15 

7 
33 
10 
16 
32 



1 
11 

7 
1 

11 

11 

8 

1 

12 

4 

5 

4 

12 

12 

7 

1 

1 

1 
2 

2 

î 

11 

o 

11 

10 
1 
6 

12 

4 

5 
2 

9 
12 
12 

6 

7 

3 

6 

6 



6 

12 

12 

6 

12( 

12 

12 

6 

12 

12 

12 

12 

12 

12 

12 

() 

() 

6 

12 

12 

() 

12 

12 

12 

12 
6 

12 

12 

12 

12 

12 

12 
() 

12 

12 

12 
(> 

12 

12 

12 

12 

12; 



B cts. 


$ cts. 


6.5 8O; 18 05 


362 98 




32 88 





20 07 




46 36 





71 50| 


(M 38 


24 861 


55 23 




132 18 




366 58 




14 78 




40 (K) 




127 52 




99 24 




13 83 




12 18 




13 85 




50 21 


14 44 


14 12 




14 96 




19() 26 




17 88 




133 15 




22 96 




16 17 




75 94 




116 22 




13 5(i 




57 29 




35 2î) 




31 68 




72 85 




19 92 




45 2() 




15 92 




8 94 




16 72 




95 74 




24 lU 




309 22 




Î24 981 





$ cts. 



cts. 



1 32 


46 43 


7 2fi 


355 72 


Cfi 


32 22 


4€ 


19 67 


93 


45 43 


1 43 


70 07 


1 29 


()3 09 


50 


24 36 


1 n 


.>i 12 


2 64 


129 54 


7 'M 


359 24 


30 


14 48 


81 


39 79 


2 5ô 


124 97 


1 99 


97 25 


28 


13 55 


25 


11 93 


2S 


13 57 


1 01 


34 76 


'>q 


13 83 


3i) 


14 66 


3 94 


192 32 


^^ 


17 52 


2 67 


130 48 


-ifi 


22 50 


3? 


15 85 


1 50 


74 42 


2 33 


113 89 


27 


13 29 


1 15 


56 14 


7l 


34 58 


64 


31 04 


1 -16 


71 39 


40 


19 52 


91 


44 35 


32 


15 60 


18 


S 76 


:u 


16 38 


1 \» 


93 82 


48 


23 56 


6 19 


:î03 03 


6 50 


:us 4^ 



308 



TAlVLKAr— 1.— N/M/r. 



Illl 










Réductions. 


6 
















j3 








.2 
'3j 


t 1 

11 


d 

o 


,5^ 


NOMS DES 


KÉSIDENCE. 






s pend 
sionna 

pour 
payée. 


C 

a. 


j- c s 


'ta 

a 


u 
ci 

eu 


PENSIONNAIRES. 








va a, 

o^l E^ 




ent fc 
des a 
sàL 








è> 


•^ s 

£ o 
o w 


"T3 a 

£•1 




0) 

•o c 


C 

C 
O 


pour c 
ment 
rieure 




8 








-»-, 


'A 


o£ 


c — 


o a 


<i 


i-H 


Cl 


PQ 










ï5 i;^. 


>5 











St-llilain». \ italine 

Svivcstn*. Vic(4»rine 

TiiilloM. iH'Iphino 

Tallxtl, Alj)hnnaine 

Tan><»t. (V'Iina 

TaUxl, ri<»re 

Tanenav. (îoi^reo 

TanTif, lyniis-lTanvois. . . 

Taniif. Olivino 

TessiiT. Calhorino 

Tes.'iicr, riiilomène 

Tt'tniult. Mm»' .Vlnlon . . . 

Tétrault, .\nibn»ise 

Tétrault. Ve Atipustin . . . 

Tétrault, A un' lie 

Tétrault. Ve W.-H 

Thériault. .Tmlith 

Therricii. Ti.-M«tniquo. . . 
Thibault. >!:uii'-l>*»uise. . 
Tliilxuhau IMiélnniK'. . . . 

Thiffault. M.-A^laé 

Tourigny. Héléni 



Toutant. Mme F/louard. . iSt-Luc 



Ikiie St-Paul 

Ste-Héléjie 

L'.\ venir 

rptnn 

St«'-nélrne 

Mont n'ai 

St-( Jervais 

St-Piern» 

St-Ej)linMn-de-Tring, 

St-Ktienne 

Sti'-Anne 

St«'-.\ngèle 

liouisevillle 

Montclx'llo 

A et on 

Mnntn'al 

St-.\(lrien 

1>runini(>ndville 

St-l'rbain , 

St-IIenri 

St-S<' vérin 

Ste-reri)étue 



Tremblay, .\n»r'ne 

Tremblav, (Ylanire... 

Tremblay Clara 

Tremblay, Philomène, 

Tremblay, Thomas 

Trépanier, AnKu^^t<? 

Trudel, Delphine 

Tmdel, Des Neiges 

Turcotte, Arthémise. . 

Turcotte, Cécile 

Turcotte. Cécile 

Turner, Mme Xaura. . 
Vaillancoui-t, Henri.. 
Vaillancourt, MmeL. 
Veilleux, AfK)lline . . . 

Ver\-ille, Emma 

Vézina, Anna 

Vignault, Fanney 

Yignault, Hortense . . . 



L(^s-Kboulement8. . . , 

St-l'rbain 

St-Martin 

St-l'rbain 

Grande-Rivière 

Métaix''dia , 

Malbaie 

Nicolet 

Québec 

St-Donat 

St-Cnnir-de-Marie . . . 

Crossbury 

Montréal 

Ste-Hélène 

St-Ephrem-de-Tring 
St-François-du-Lac . 

Trois-Rivières , 

Baie-du-Febvre 

St-Bonaventure . 



• 

21 


21 


7 


12 


12 


12 


12 


12 


10 


10 


2 


12 


:{0 


30 


9 


12 


20 


20 


5 


12 


22 


22 


2 


12 


:u) 


30 


12 


12 


ao 


liô 


10 


12 


H) 


13 


4 


6 


'M\ 


35 


4 


12 


27 


27 


6 


12 


:i2 


32 


7 


12 


38 


35 


3 


12 


15 


7 


5 


12 


20 


20 


5 


12 


2^» 


2îl 


•> 


\ 12 


13 


13 


9 


18 


13 


13 


2 


18 


15 


15 


3 


12 


•M 


13 


5 


12 


11 


10 


1 


() 


17 


10 


4 


() 


.'W 


33 


12 


12 


11 


11 


4 


12 


10 


10 


11 


12 


18 


18 


8 


12 


15 


15 


8 


12 


44 


44 


1 


12 


11 


11 


11 


12 


14 


8 


6 


12 


11 


11 


3 


12 


26 


26 


12 


12 


21 


9 


8 


12 


25 


25 


2 


12 


3 


31 


1 


11 


35 


35 


3 


12 


22 


22 


11 


6 


22 


11 


7 


12 


11 


8 


10 


12 


12 


12 


1 


h 


17 


13 


3 


12 


10 


10 


3 


12 



? cts. 

37 65 
28 5() 
21 8.' 
74 64 
()3 72 
47 04 

537 50 
135 42 

14 29 
82 89 
50 25 
91 M) 

32() (X) 

18 20 

44 31 

208 (X) 

38 25 
40 02 

16 SHi 
56 50 
13 29 
n 22 
77 20 
'14 .",() 
10 (i() 
37 95 
26 26 

403 95 
35 40 

15 80 
18 46 
53 20 
12 88 
42 23 
VA 99 

228 79 

17 73 
20 38 
20 0.^ 
12 40 
25 73 

16 65 



$ cts. 


$ cts. 




74 





57 




44 




1 50 




1 28 


8 10 


94 




10 75 




2 71 




29 


12 28 


1 ()6 




1 (M) 




1 S4 


41 00 


() 52 




37 




89 


29 00 






77 




80 




34 




1 13 




2() 




23 




1 55 




89 




22 




7() 




53 


14 i 60 


8 08 




71 




32 




37 




1 07 




2() 


8 18 


85 


14 19 


1 30 


66 46 


4 58 




35 




41 




40 





25 




52 




34 



309 



TABLEWJ^L— Suite. 






NOMS DES 
PENSIONNAIRES. 



KESIDENCE. 






1* r* -= - *" 



3 - -5 

— O 

X ~ 3 7 



s ** 



-^«^ Ci- 5 



C S 

3 






o ^ S = S 
i^ I sa , z. 



=.'■5:2 

© 2 



«> I 



O S. 

>5 



O 



liéductions. 


îâ 












c ej 


O 


— 73 




m 


es 


^ T'^ 








i/ "^ 00 


K 


'"' *^ si 


X 


t- — 2 




— î il 


w 


.-M "^ " 


^-« 


i-H 


CI 






-8 



''illiurd, Elise 

iVa<;ner, Mme Modeste. 

IViilsh, Ve T avid 

Vebb, (J.-W.-S 

Vhalen, Sophie-Gravel. 

Vhitty, Thomas 

/Vilhelmy, Albina 

Vilkins, Ida 

Vinchester, Rachel. . . . 



>t-Michel 

"^t-Charles Borromée 

riietford-Mines 

Montréal 

Betlîléhem 

Maskinongé 

Montréal 

Toronto 

Sutton-Junetion 



Moyennes totales et totaux . 



4;î 


12 


9 


(: 


12 


41 


18 


18 


f> 


12 


")4 


15 


15 


ç 


18 


<)1 


32 


6 


6 


12 


()() 


16 


1() 


12 


12 


7Ô 


30 


30 


11 


12 


:58 


18 


16 


2 


12 


41 


15 


11 


7 


12 


44 


11 


11 


7 


12 


ô'> 


22 


19 


6 








$ cts. 

14 n\ 

24 44 

35 91 

36 00 
43 40| 

281 oo: 

45 40' 
84 45' 
27 77 



$ cts. $ cts. 



30 

49 

72 
■o 



87 
62 

91 
69 

5<) 



39,296 17,1.023 70737 98 



$ cta. 

14 56 
23 95 
a5 19 
3.5 28 
42 53 
275 38 
44 49 
82 76 
27 21 



37,534 49 



:uo 



TAHLKAU— J. 



ETAT intli(|vmiit les recettes et les dispenses du fonds de pension des fonction- 
ntiiros do l'enseignement primaire, pour l'aunt^e scolaire 1897-98. 



UBeETTEB : 

Hetenus do 2 pruir ctMit : — 

Sur la subvention aux écoles iinhlic^nes 

*' •* ** Kii])< rn'un'H 

Sur les traitoinentH (lo8 prof. «U's l'A-nK's lujnnali'H 

*■* *' Ins|K'rkMirs d'éc'oluH 

'• *• Fonctionnaires des écoles sous 

conlnMe 

Sur les ]K»nsions ixiyées durant l'année 

litunues jmvt'i's au Dépaiiement i>ar les fniictioininires 

Int'n't juMiu'au .SO juin 1Sλ7. sur le tnontant eapitalisé 

i^ubvenlion aniiut'llc du gouvernement 

Subvention sjxViale du gouverneinfiit 

Montant du déficit 

DÉrENSEs : 

Pour les pensions 

Remise» <ie vers^Mnrnt 

^ . l*our l'administrati»»! 



I cts. 



:;.L'(H) 


(K) 


1,(KK) 


00 


A'A 


ôô 


710 


2r) 


10,540 


10 


737 


os 


142 


98 


S),]\7 


()2 


],{)(){) (M) 


(1,()(K) (K) 


G55 


29 


;»),2'.M> 


17 




40 


208 


20 



$ cts. 



39,504 77 



39,504 77 



La bîilanco déix)st''e en fidéi-com mis, entre les mains du Trésorier 
de la Province, provenant de surplus accumulés de 1880 A 
ISOl.étaitau 1er juilUt 1S97 de 

A déduire le déficit de l'année 



3,0î)0 20 
055 29 



Balance entre les mains du Trésorier de la Province, au lerl 
juillet 180S |. 



2,440 91 



Revenu capitalisk. 



1897 juillet 1er : — 



Montant du capital 

Revenu de l'année 1897-98 appartenant au capital : — 

Retenues faites sur les pensions 

A déduire une remise faite à même le capital 



Balance ajoutée au capital. 
1898 juillet 1er :— 

Montant du capital à cette date 



1,023 70 
1 00 



183,207 39 



1,022 70 



184,230 09 



312 



TABLEA 



Livres de r(''Coni penses adressés ai 



MVKiN i)i>TKi r>rf: iwu 



I 



T 






QD 






Slioç 






J c 






bc» 






'^ o 






&;? 






«ï 






O .' 














C'J 


00 


c 


C 








c ^ 


o 


a> 


^ H 


u. 


•n 


s 


:h 


^c^ 



<>1 



'S 

I 

"^ . 

X 'w 

II 






CM 0^ C^ 



3 

-H 



® c 
ffl \A 



« ^ 



o 



». 

»j 



c 
S 



7J 

U 

O 



1 

2 

5 
6 
7 
8 
9 
10 
11 
12 
13 
M 
15 
16 
17 
18 
19 
20 
21 
22 
23 
24 
25 
26 
27 
28 
29 
30 
31 
32 
33 
34 



liP Siirintviulajit 

M. riiisïK'cU'ur Itenuliuu 



\V'\x\\n\ 

IW'lcnurt 

lU'r.iTos*» 

Uniicliard 

lir.uilt . 

('h:il3<.t 

Clt'nmx 

('unit 

IKMuore 

IK'stroimnairtona. . 

DuU'au 

l)iij)nis 

Foiitaiiio 

Genest-Labarre . . . 

Guay 

I/vesquc 

Lip]x»na 

Lncier 

McCiown 

Nantcl 

Page 

Paquet 

Prt'inont 

Prud'homme 

Rov 

Ru'el 

Savard 

Simard 

Tanguav 

Thibault 

Tremblay 

Vien 



Totaux 



40H 


25() 


17 




15 


9 


'.VI 


120 


(>0 


1.30 


12 


1 


'M) 


120 


(>0 


140 


12 


1 


;j:i 


115 


i'A 


125 


12 


1 


4(> 


0,3 


50 


84 


12 


2 


4S 


70 


40 


72 


10 


1 


:i5 


ri.'s 


(>0 


130 


12 


1 


42 


(>S 


1(N) 


1(K) 


10 


1 


25 


70 


30 


125 


8 





'X\ 


i:u) 


45 


130 


10 


1 


40 


100 


(>0 


120 


12 


1 


47 


(H) 


KM) 


1(K) 


12 


2 


52 


70 


KM» 


125 


13 


2 


S2 


120 


3S 


1.55 


12 


2 


42 


\m 


m 


130 


12 


1 


42 


82 


44 


l'>9 


12 





\V1 


110 


'M\ 


1.50 


12 


2 


48 


100 


(»0 


125 


12 


1 


5<) 


05 


100 


125 


12 


2 


40 


1(X) 


8.5 


100 


12 


1 


IS 


m 


.30 


100 


8 


1 


'M 


70 


3(i 


KM) 


12 


2 


'M 


115 


04 


125 


12 


1 


14 
17 








4 
4 





40 


12 


70 


45 


1.50 


4' 


1.50 


15 


2 


43 


64 


100 


100 


12 


1 


3() 


95 


55 


1.50 


10 


> • • . 


39 


U 


60 


75 


8 


1 


32 


125 


50 


150 


13 


2 


20 


30 


30 


30 





• • • ■ 


.54 


90 


00 


125 


12 


1 


3.5 


120 


OC 


125 


12 


1 


30 


00 


50 


120 


10 


1 


42 
1,6J2 


100 


80 


100 


13 


3 


3,259 


1,930 


3.755 


385 


48 



8 
8 
8 
8 
9 
8 
8 
8 
5 
8 
8 
8 
9 

10 

12 
7 

10 
8 

10 

10 
5 
7 
8 
4 


10 
8 
6 
5 
8 
5 

12 
8 
8 
7 



2 
1 
1 
2 

69 



36 



2 
2 
1 
2 

54 



24 
11 
11 
10 
10 
10 
12 
8 
8 

10 

8 

10 

12 

12 

10 

10 

10 

() 

10 

6 

5 

8 

10 



14 
8 
9 
6 

12 
6 

10 

11 
8 

12 

327 



313 



K. 



inspoct(^urs d'écoles on l(S97-88 



1 

o 
1. 

'M 

â 

CD 

1^ 


1 

ci 

c3 

a 


L)ur servir à l'his- 
-F. de St-Maurice. 
re et à 1 épreuve. — 
Coiian. 


% 

O 

t 

1 


OQ 

2 

XI 

O 

r- 

II 


a 
o 
•-< 

C 

XI 


§ 

*x 

"0 
/-« 
C 


1 

8 

ce 


1 

=5 

Ci 


r de retraite. — Mgr 
lav. 


-^ 1 


1. 

^» 

u 



^ C 
lA 


OD 

(-M 


1^ 


1> 




X 

*2 

c 
g 

> 

OQ 


X 

•3 

^ 


"3 




'o 

5 


1^ ^ 


1 

>■ 
Q 


3 


s O 

3" 






si 

.M ^ 
1—1 




II 




X 

1 




X 

> 

5 


>• 


1/ 




H 


g 


14 




3 


1 
5 10 


9 


16 


5 


6 10 


10 


6 




8 


6 


6 




350 


1,237 


100 


1,.337 


4 




2 


1 1 


1 


6 


1 


4; 2 


3 


12 




6 


3 


4 


3.S 


146 


610 




610 


4 




2 


1 1 


2 


5 


1 


4; 2 


3 


12 




5 


3 


3 


43 


127 


mi 




(i07 


4 




1 


1 1 


2 


5 


2 


3î 2 


4 


10 




5 


3 


3 


33 


143 


597 


25 


622 


4 




2 


1! 3 


3 


5 


2 


4 2 


3 


7 




6 


4 


2 


50 


199 


577 


25 


fV02 


4 




] 


Il 2 


3 


4 


2 


3' 1 


3 


6 





5 


3 


3 


55 


174 


5.36 


36 


572 


4 




1 


1 I 





4 


1 


4 2 


2 


10 




6 


3 


4 


25 


137 


6a'> 




♦)05 


5 




1 


1 





5 


1 


5 2 


3 


8 




4 


3 


3 


50 


111 


.542 


às 


Oi-l 


8 






1 




5 
5 
5 


.... 


3:.... 

41 3 
3l 2 


1 
3 
3 


5 
6 

8 




4 
5 
6 






25 
25 
37 


69 

83 

123 


386 
523 
5<il 


65 

100 

31 


451 


4 




1 
1 


' 


2 
2 


3 
4 


4 
3 


623 


4 


1 1 


.592 


5 




2 


Il 2 


3 


5 


2 


4 2 


3 


8 




6 


5 


3 


50 


140 


588 


48 


.5iX> 


5 




2 


1 2 


4 


6 


2 


4 2 


3 


8 




6 


4 


4 


50 


141 


637 


21 


658 


4 




1 


Il 1 




6 


1 


4; 3 


2 


8 




6 


3 


2 


25 


184 


614 




414 


4 




1 


li 1 


2 


4 


1 


4: 2 


3 


7 




() 


4 



•> 


35 


117 


570 


i5 


585 


5 




2 


1, 2 


2 


4 


2 


3 2 


3 


5 




4 


4 


9 


35 


182 


532 


20 


552 


4 




2 


...J 1 


1 


5 


2 


4I 3 


2 


7 




1 


3 


3 


2*^ 


102 


557 


60 


617 


4 




] 


1 1 2 


5 


1 


3 2 


3 


10 




6 


4 


3 


37 


148 


.595 


26 


621 


5 




1 


1 1 


2 


5 


2 


4 2 


3 


8 




6 


4 


3 


45 


130 


t)OS 


36 


(V44 


4 




1 


1 1 


2 


5 


1 


3 2 


3 


S 




6 


4 


3 


37 


i:;2 


57(5 




576 


2 




1 
3 


1 .... 


4 
5 


"*2 


2.... 
4' 3 


1 
3 


4 
5 




2 
5 






25 


65 
135 


3:4 
50:5 


40 

14() 


374 


3 


1 3 


3 


5 


»> 


(>49 


4 




1 


1 1 


2 


5 


1 


3 2 


4 


10 




5 


3 


3 


o3 


139 


590 


15 


605 






1 

1 
2 








1 
2 


1 .... 
2, . . 
3" 3 


2 
2 

3 


4 

3 

8 






2 
î 
4 


1 
1 
5 


7 
21 
25 


73 
69 

15S 


119 
2()0 
t)72 


37 
20 


206 








3 
6 





3 
5 


280 





i 2 


2 


762 


4 




9 


1 




5 


2 
3 


4 2 
4 2 


3 
3 


7 

7 


2 


4 
6 


4 
3 


4 
2 


50 
45 


127 
I20 


577 
58 1 


32 
44 


609 




3 


■'2'à 


3 


625 


3 




1 


1 


3 


2 


4 


2 


3 1 


3 


5 




4 


3 


2 


40 


161 


525 


28 


5.53 


4 




1 


1 


1 
2 






1 
'"'2 


4' 3 
2 

4r"2 


2 
2 
3 


6 
5 

7 




4 
3 

7 


3 


3 


25 

40 
40 


laî 

8ti 
132 


622 
272 
59ti 


"23 


622 




1 


2 
5 


272 


4 




1 


1 


1 2 


4 


3 


619 


4 




1 


112 


5 


1 


4i 2 


•> 


() 




6 


3 


3 


25 


14.S 


589 




589 


3 




1 

2 


1 


2 
4 


4 
6 


1 
3 


3 . . . . 

4 2 


3 
3 


4 


2 


5 
6 


3 



3 
2 


40 
50 


70 
144 


614 


"'"36 


4:a 


6 


2 3 


twO 


13() 




49 


31 


54 


65 


64 


51 


123; 


70 


112 


24(i 


28 


172 


110 


05 


1,218 


4,727 


19,324 


1,202 


20,526 



'MA- 



TABLEAU— L. 



Iv \ V ' , , . ■ I . . . I ' \ MhM.h-i I •> i;oM \i N.s DK LA t'i I I m, M(iM Kl \i., 

IHUriî L'ANXfcK8CX)LAIUK 1897-98. 

Ihuis 11» cours «h> l'jiniu'o «l«'rnirn\ tmis rcoK»> ont l'it'' frrunVs et snpj)rini('i>s, savoir : 

L'tVoli' tU' MIK> Slu'ppanl. S76, nu» SaintvLauri'nt ; TtroU' do Mlle iKirvul, 16"), rue Saiiilc- 
KlizaU'th. l't IV'ooIo tirs Italiens. 14îU, nir Ontario. 

CVs <nff(*'ivntos »Voles no SiTont ikis ixMuphuvos, parotMiuo les oiifanls qui les frrcincntaiciit 
pouvont faoiloinont tnuivor i)hu*o dans los autri's iVolos s»nitoinu»s jîar la l'oiuinission. 

Jjpti iVoIrs ouvi'rlos poiulaiit l'ainu'c sont : 

LWolo Sjiint -l'atriio, 7îi, nu' S;iint-Aloxantlro ot l'écolo (\v la nouvcili' iiaroisso do Saint - 
Eust'lx', (V47. rno Kniluni. 

Kn i»n'M'ntant M»n r.ipjKirt fînanciorau jHiblio, il ost du dovoir du Hiiroau do faire n-manpior 
uno diminution a^!soz notaolo qui a ou liou dans lo produit do la taxo scolairo, hupiollo a donné 

on l.s«Hi-'»7 $1()S,()90 50 

Kt iH»ur l'anut'i» dorniôn' 165,973 59 

Soit uno diminution pour 1897-08 do $ 2.1 16 91 

Mal^îH' ootto diminution, (pii ost \v nMiiiat «io l'annoxion dune partie do la munifii)alit.ô 
Hoolain' di' Montn'al A collo i\r S:iinto-('unrptndo, lo lUiri'au a pu faire face aux besoins les ]»lus 
urjfonts, et los rovoims «)rdinairos montrent un p«'tit oxc<''<lent sur les df'pensi's onlinaires. 

C\' n'sultat n'a pu être obti-nu (pi'à force d'économies ot de n-trancbemeiiis dans los dif- 
fén'Uts si'rvicos do l'administration, ainsi (pio sur los tniitements i\v ^KM) et au-dessus (pii n'(nit 
n.H;u aucune augmentation depuis deux ans ; do plus, certaines écoles comme colles tic la paroisse 
< le Saint -KusCbo, n'ont pu obtenir uno allocation projK)rlionnéo au nombre des élùves qui le» 
fréquentent . 

Pour l'année proebaino, IWiuilibro entre les rocett*'S ot les dépenseH sera ceHainoinonl 
romitu si dos niovofis oiruaces ne sont j)ris iMtur augmenter les revenus, car il ne fatit ])as ])onser 
A dimintuT les deiH'nsos, (pii augmentent forcément tous les ans par lo fait de raccroissemont de 
la {X'pulation. 

Il faut espérer que den jours meilleurs iKTinettront au bureau de faire droit aiix justes do- 
nian<Ios i\vfi niait n»s dévouén qui s'usent A son MTvice et se dévouent si généreusement pour la 
cause tle l'éducatitin. 

Le montant dos arivrajfos de la taxe scolaire de la nnmicipalité de St-(îabriel. remboursé 
par la Corporation, ainsi que les arn'njpos collectés par lo wcrétain'-trésorior de la dite munici- 
pnlito, a été placé au compte «le ca|»ital. comme fonds dr réserve, à la disposition du bureau. A 
niêiniMV fonds, un montant de vin^-cin(| mille ])iastros, dû aux révétendos Sieurs (îrisoH de 
l'asile IV'tbléom, a été romlniursi''. diminuant d'autant la dette ll<ittanleet décbargeant lo bureau 
d'un intén't annuel de douze (vnt cin<pianto ])iastros. 

r<»ur plus de clarté, los déjK'UîH's pour le s<tution dos écoles sont divisées en quatre tableaux, 
montrant ce que cbariue école a C4»ûté |x»ndant l'année. 

Connue les années pn'cédontes, les montants jxirtés dans la colonne autres d/pcmies des 
écoles subventionnées inai(pient la n'tribution mensuelle des élèves de ces écoles. 

Cet argent ne tondK' pas directt'mont dans la caisst» do la Commission ; il est laissé A la dis- 
position des dinn-teurs et ih-^ directrices dos écoles subventionnées pour pourvoir aux dépenses 
ne cbauffage, d'éclairage et d'entretien. Voilà jxtunpioi ces dépenses égalent le montant porté 
aux R'cottes iK)ur los dites écoles, plus certains UKintants 2)ayés pour taxes spéciales, etc. 



COMPTE DE CAPITAL. 


$15,879 69 
711 25 




Ce compte de capital, ou fondis de réserve, est composé comme suit : 

Balance des bons ou di'henfv,res, émissir>n de 1896 




Intérêt sur cette balance au 31 décembre lb97 








Ensemble 


$16,590 94 
15,314 92 




Taxes scolaires de la municipalité de St-Gabriel, de 1892 à 1896. . . 


$31,905 86 


DÉB0URSÉ.S. 

Remboursement d'emprunt aux Sœurs Grises, asile Bethléem 


$25,000 00 

318 50 

500 00 

9 00 




Intérêt dû A l'époque du paiement 




Allocation pavée A l'école St-Eusèbe 




Mobilier des écoles 


25,827 50 




Balance en mains 




$ 6,078 36 



315 



Recettes et Dépenses ordinaires du 1er juillet 1897, au 30 juin 1898. 



RPXETTES. 



$ CtH. 



Bîilance en caisse Içler juillet 1807. 
De la Corporation <!(? Montival : 

Tax(î scolaire de 1S97 

Du Gouvernement : 

F(H1(Ih (le l'éducation supérieure .... 

Fonds des écoles publiques 



MoiuH rcteiuu^ de 2 et 57, 

De la rétribution mensuelle : 

Ecoles sous contrôle 

Ecoles subventionnées .... 



Ensemble 



Fonds de pensions, excédent 

Inscription dans les écoles pour achats de livres de prix. 

Bibliothèque et chapelle 

Prix de fondation 

Loyers de maisons 

Intérêt sur dépôts en banque 



1,188 fW) 
lb,im G8 



16,280 .>4 
1,056 42 



10,807 61 
21,862 02 



$ Ct8. 

1,015 71 
165,973 59 



15,224 12 



.32,669 63 
12 36 

1,005 00 
166 92 
190 00 
7 1:5 .39 
128 33 



217,099 05 



DEPENSES ORDINAIRES. 



$ cts. 



$ cts. 



Soutien des écoles, cédules A, B, C, D 165,712 67 

Réparations des écoles 3,510 23 



Réparations, maisons rue St-Urbain 

Réparations, résidence du directeur général 

Concours de 1S97 

Indemnité de lotçement, école St-Joseph 

Distribution de prix 

Bibliothèque et chapelle 

Prix de foundation 

Dépenses, école St-Gabriel 

Dépenses, école Plessis 

Dépenses, école St-Alphonse 

Taxe de l'eau, école des Italiens (arrérages) 

Taxes, terrain rue des Manufactures 

Taxes, maisons rue St-Urbain, pour 1890 et 1897 

Bureau des Commissaires 

Impressions et papeterie du bureau 

Traitement des employés . 

Dépenses du bureau du directeur général 

Intérêt sur obligations hypothécaires 

Intérêt sur obligations (débentures) 

Fonds d'amortissement 

Taxe d'école remboursée à M. Jos. Bernier 



169,222 90 

58 45 

6 06 

.38 55 

950 00 

955 23 

289 65 

160 00 

6 00 

18 00 

6 00 

8 00 

6t> 69 

1S4 68 



74 
75 



Balance en mains le 30 juin 1898. 



101 

4,265 00 

lœ 00 

5,645 48 

24,4(X) 00 

8.689 14 

31 00 



215,92^) 32 
1,169 73 

217,099 05 



310 



Recettes et Dépenses ^énéniles du 1er juillet IS97 au 30 juin 189S. 



KKCirrTKS. 



l^ilaiic<' en caissi> \v Irr jullot 1SU7 

IX» la l\»riH)r.iti«»n tlo Montn al : 

Taxr srolain' ilr ISD? 

Arn''rap.*s <U' la tuxiMÏo St-Cîabriel, cowjtte de capital. 
Du StH'ivtaiiv-tn'sorior de St-(îal>riol : 

Arn'Tîigi's tic Uixtm, coinplc de capital 

Du gouvonuMuont : 

Komis tlo rrducation sujH'rioun» 

FoiuIm lU's iVoK's publiiiui'}» 



|1 vin. $ cls. 



KiiHonibU 

Moins n'tonuo «le 27„ pour lo fonds do iM'nsions d«'S instiltitt'urs 

ot de r> /„ en faveur des inHtitutions des sourds-niuetw et des 

aveugles 



De 1h rétribution menpuelle, Cédule E : 

Académie commerciale 

Fx'oU» Montcalm 

Ecole (Miampiain 

Px'ole Sarstield 

Ecole IV'lmont 

Ecole Olier 

Ecole St-Josepb 



Ecoles subventionnées, cAiules B, C, D, colonne autres dî-perifci*. 

Fonds de ])cnsions, excédent 

Inscription dans les éc<»les p(»ur achats de livri'S de prix 

Hibli<itlièqn«' et chaixdle 

Prix de fondation 

Loyers de maisons 

InténH sur déixHs en banque 

Du compte de cîipital : 

Intérêt au :\\ décenibn- 1.S97 

Des écoles du soir : cédule II. 

Dj gouvernement 

Des élèves, in»criptit»n 



1,1 8S S() 

\:>,m\ ()8 

1().280 54 



1,056 42 



3,S;W 8() 

2,4">S ;u) 

\Y1\) S4 

4S7 70 

1,178 

1,412 09 

502 55 



U),sy5 40 

l(i5,07:î 50 
15,012 34 

:K)2 58 



15,224 12 



DÉPENSES GÉNÉRALES. 



Soutien des écoles, cédule A 
" D 



Réparations des écoles 

Réparations, maisons rue St-Urbain 

Réparations, résidence du directeur général 

Cbncours de 1807 

Indemnité de logement, école St-Joseph 



A reporter 169,275 96 



7,339 00 

488 50 



$ cts. 



70,573 99 

37,8')2 09 
46,528 14 
10,758 45 



10,807 61 

21,862 02 
12 36 
1,005 00 
16<) 92 
190 00 
713 39 
128 33 

711 25 



7,827 50 



256,832 41 
$ cts. 



165,712 67 

3,510 23 

58 45 

6 06 

38 55 

950 00 



317 



DÉPENSES GÉNÉRALES.— «m<«. 



de. 



Ile port... 

Di^trihution de i»rix 

Bibliothr-ciiic et cliapelle 

Prix de fondation 

Drpcn.scH, l'cole >t-( iabriel — 

DépcnHcs, école Plcssin 

I h' I M- lises, école St-Alp!i()ijse 

Taxe de l'eau, école des Italiens farréragcs) 

Taxes, terrain rue dv^ Manufactures 

Taxes, maisons n\v. St-Urbain pour IfcD!) et 1SU7 

Bureau des coninnssaires 

Impressions (;t papeterie du bureau 

Traitement des employés 

Dépenses du bureau du directeur général 

Intérêt sur obligations bypotbécaircs 

Intérêt sur obligations (cîébentures) 

Fonds d'amortissement 

Taxe d'école remboursée X M. Jos. Bernier 



Du compte du capital : — 

Ecole 8t-Eusèbe, allocation de 1897-08 

Remboursement d'emprunt aux Sœurs Grises et intérêt. 
Mobilier des écoles 



Des écoles du soir : — 

Traitements du directeur général, des principaux, des professeurs et des 
gardiens 

Remise d'inscription aux élèves qui ont fréquenté les cours les deux 
tiers du temps 

Achat et distribution de prix 

Dépenses pour frais d'administration 



Balance en caisse le 30 juin 1898. 



et g. 



109,275 96 


i^ô 23 


289 65 


160 00 


6 00 


18 00 


6 00 


8 (JO 


m^.i 


1.S4 «W 


72:i 74 


101 7ô 


4,26.5 00 


100 00 


5,(H8 48 


24,40o 00 


8,689 14 


31 00 


500 00 


25,318 50 


9«) 



7,339 00 

180 50 

IbM 15 

11 65 



249.477 12 
7,355 29 

256,832 41 



318 



CÉDULE A. — Ecolr .sous idutrolo 



N iMii s ùcH Ecoles. Où situées. 



Acad. coiunierviale, 
Ecole Mttntcalm . . . 



Ecolo ('hani])l:iin. 
Ecole Sai>liold. .. 

Ecole llelmont — 

Ecole Olier 

Ecole St -Joseph.. 



Avenue du Plateau 
imo. rue IXîMon- 

I tigny 

224, rue Fulluin . . . 
!1)7. rue <lu (Jaind 

j Tmnc 

245, rue <îuy 

2U), rue Hiiv 

141, rue St-Slartin. 



5 

c 

a 



te 
n 

« 
O 



0447 02 

101 S4 HTy. 
I 

i(X)7r> o;V 
si2:> (X) 

iKVJô 07, 
4450 50, 



441 02 
310 87 

270 30 
210 25 
215 12 

473 41 



ù< 



$ et H. $ et 8.1 $ CtS. 

11408 32i 435 OO' 200 09 



172 48 
50 88 

00 00 
70 02 

108 8()| 
07 04 



$ cts. 

78 GO 

183 17 
8,3 81 



^ c 

C en 
08 



$ Ois. 

1254 53 

447 8() 
355 02 



2 

(R 

a 



$ cts. 
13380 14 

10001 55 

10002 33 



1-17 77 448 45 11038 21 



03 ()8 450 (X) 

145 30 488 75 

5.3 15, 474 12 



02715 20 2302 03 701 47 



785 57I .3010 03 



80(14 85 
00S3 10 
5517 72 



(0573 00 



CÉDULE B. — Ecoles subventionnées. 



Noms des Ecoles. 


Où eitué'es. ! 


Religieux. 


c 

c 




Indemnité 

de 
logement. 


Autres 
dépenses. 


El 

»o 








$ cte. 


$ cts. 


$ cts. 


$ cts. 


Ecole Plessis 


383, rue Plessis 


Frères des Ecoles 














Chrétiennes 


5050 00 




1554 75 


7204 75 


Ecole St-Gabriel . . . 


350, rue Centre . . . 


do do 


4750 00 


4(J0 60 


637 00 


5853 66 


Ecole Ste-Brigide. . . 


50, rue Ste-Kose. . . 


do do 


5()50 CK) 


2(XK) (X) 


1625 68 


0275 68 


Ecole {^te-Anne 


113, rue Young ... 


do do 


3850 00 


0.54 00 


625 00 


,5420 00 


Ecole Ste-Marie .... 


184, rue Craig ' 


M. le curé T. F. 








-A 






O'Donnell 


1782 00 


504 00 


600 70 


2976 70 


Maîtrise »St-Pierre... 


158, rue Panet 


Frères Maristes. . . 


3850 00 


884 00 


1878 30 


6612 30 


Ecole St-Grégoire-le- 




/Frères de l'Inst. 
Chrétienne 
et 
1 Sœurs des SS. 










Thaumaturge 


Paroisse de l'Im- 












maculée; Concept. 














Noms de Jésus 












_ 


^ et Marie 


500 00 






500 00 












20030 00 


4808 66 


6921 43 


37852 09 



319 



CÉDULE C. — Écoles aubventionées. 



Noms des Ecoles 



l'ifolc Xotro-Dainr . . 
Jm'oIc N-1). (les Aiij<(!.s 
J'^colc Stc-Catlicrino.. 

Ecole Hour^eoya 

Ecole Visitation . , . . 

Ecole St-.Ioseph 

Ecole Ste-Anne . . . . . 

lOcole St-Louis 

lOcole Ste-IMarie 

Ecole St-Al])h(>nse. . . 

l']cole St-Cliarles 

J'^cok^ Sto-Agiiès 

l^cole St-Patrice 

Ecole vSt-Jeanl'Evan- 

g{''liHte 

Instit. des Jeunes 

Aveiifïles 

()r])helinat St-Alexis. 
Jardin de T Enfance .. 



Où situées. 



Religieuses. 



40, rue Î^t-Jean-Bapt 
lô, nie Mullins . .. 
754, rue Ste-Catli.. 
.')(>(), rue Plessis. . . 

ISl, rue ('raig 

2;>r)l,Tue N-I)aine. 
102, rueMcCord.. 

275, rue Koy 

1()H, rue Craig 

120, rue Conway. . 
740, rue Wellingtoi 
oOO, rue St-Antoine 
79, rue St-Alexandn 



C'ongrég. N.-D. 



.3o7, rue Centre Srs.de S. -Croix 



2000. rue Ste Cath. 
247, rueSt-Denis. . 
4G, rue Visitation. 



ISrs Grises 

Srs de laProv. 






$ cts. 
450 (K) 

1:^)0 (M) 

4050 00 
()750 tX); 
3«.(K) 00 
WMh 00 
2250 0(1 
2250 00 
1575 00 
750 00 
ir-5 00 
13.50 00 
2250 (X) 



$ cts. 



1000 



$ et«. 
318 00 
2ÎX) 7«; 

807 '.Ml 
1474 
730 
859 70 
425 10 
368 25 
:i48 5(J 
108 25 
392 5<J 
721 25 
986 15 



I S 



X z 






300 00 

3œ 00 

900 00 



452 50 



$ rr>. 

1610 76 
:^--7 90 

42:u 70 
2»i75 10 
?rA^ 25 



1517 5<J 
2071 25 
3236 15 



3825 00 ' 785 03 4610 03 



300 00 

.300 00 

1352 50 



$36450 00 



$1000 |$9078 14^16528 14 



CÉDULE D.— Dames et Demoiselles. 



Ecole de Mme Mar-' 
chaud 62, rue St-Hubert. 



Ecole de Mlle Cronin. 257, rue St-Antoine. 



Mme M. Mar- 
chand 

MlleA.-L. Cro- 

I nin 

Ecole de IVIlleDorval. lG5,rueSte-Elisabeth'Mlle Jos. Dor- 

Ecole de Mme Désor- | val 

meau 1 270, rue Ontario . . . Mme PI Désor- 

j ' meau 

Ecole de Mme Richer312, rueLogan Mme A. Kicher 

Ecole de ]\Ime Mac- 

kay-Wolff 490, rue Dorchestcr.jMme M. - M. 

I M a c k a V - 
Ecole de Mlle La-' ! Wolff. ....'. . 
belle 1583, rue Ste-Cath . . Mlle Ida La- 
Ecole de Mlle Cam-I belle 

pion 022, rue Cadieux . . . Mlle M. - E. 

Ecole de Mlle Me-' Campion. .. 

Donnell 675, rue Lagauchet. . Mlle M.-.I. Mc- 

I t Donnell.. .. 

Ecole de Mlle Viger.. 170, rue St-Hubert . .^MUe ElodieVi 

Ecole de Mme Four-| j gi»r 

û nier 234, rue Amherst. . . Mme M. - L, 

Fournier... , 



$ CtS.I $ CtS.! $ Ct8. $ CtS. 

1204 00 ! 2356 OO' 3560 00 

I 

338 00 ! 351 20: 679 20 

180 00; ' 207 00 387 00 

; I I 

448 00| ! 370 75' 818 75 

248 00 ' 197 15 445 15 



392 00 1 561 00, 953 00 

716 00' j 833 50 1549 50 

156 00 1 159 001 415 00 

360 00' 136 00, 496 00 

276 00 393 lO* 669 10 



588 00' 



297 75 885 75 



$4vS9(> œ $5«^'>2 45 >10758 45 



320 



CEDULK E. 
Etat indiquant Iji dt^ponso uotiv pour le sdution i]o v]\ni\no vco\{\ 



Noini di\>* l"A'oK'8. 



- î . "C 

'ce H I 






S 



Moiuî^. 



c . 

sa 



l)l''IHMlM'8 



c s 
S 



-M 
•3 

6 



Acmli'niio (^>In^u'^ciale I 14 



Kcoli' M<Mitr:tlin . 
Kcolt' ( lin 
hIcoK' > 1 . . . 
Kc<»lo lU'Iiuonl . . . 
Kcolo OliiT 



12'. 

15. 

M . 

.!! 1-' . 

Ec«»K' St-Jnsi'ph 1 131 . 

Fx-ole ricHsis ; 17 . 

tx-oK" St-< Jabriol 14 

Kam)I«' Sti'-Hri^idc 17 

Fx"»»!»' Stf-AniK' 11 

FiCoK* Sto-Maril» 6 

Ecole î?t-Cîrvgoire le Thuuina- 

tunçe 2 

Ma;t'iso St-Piorrt' 11 

Ecole NMtn'-I>aine 

Ecole Notre-] >aine des Ange». . . . 

Ecole Sto-CatluTine 

Ecole l^mrjrroVH 

Ecole Visitation 

E<*ole Sl-.li>s<'i)h . . 

Ecole Ste-Anne 

Ekx>le St-Louin 

Ecole Ste-Marie 

Ecole St-AIphonne 

Ecole St-( 'harlen 

Eîcole Sti'-Apnès 

ïx'ole St-l'atiice 

Ecole St-Jeaii-l'Evang^-list^? 

Institution des Jeunes Aveugles. 

Orplielinat St-Alexis 

Janlin de l' P^nfanee 

Ecole de Mme Marchand 

Ecole de Mlle (Yonin 

Ecole de Mlle I )« (rval 

Ecole de Mme Désormeau 

Ecole de Mme Kiclier 

Ecole de Mme Mackav-Wolff... . 

Ecole de Mlle Labellê 

Ecole de Mlle Campion 

Ecole de Mlle McDonnell 

Ecole de Mlle Viger 

Ecole de Mme Fuurnier 



$ i;i386 H$ .393 91.5:58.38 



2 

6 

18 

90 

16 

15 

10 

10 

7 

3 

6 

6 

10 

17 

6 

3 

4 

11 

4 

2 

5 

2 

4 

9 

1 

3 

3 

6 



10691 55 

109<>2 :13 

110:;8 21 

S'.(>4 85 

998,3 19; 



158 99 
158 99 
158 W 
158 î«», 
158 99 



2458 

929 

487 

1178 

1412 



80$ 

30 

84i 

70| 

:i3 

09 



5.517 72 
7204 75 





502 55 


5853 a] 






9275 (»8 
5429 (K) 
2y7(i 70 

500 (X) 










6()12 'M) 
768 00 






KMO 76 
4857 90 
8224 30 
4:139 95 
4234 70 
2675 10 
3<)18 25 
1923 50 






















1 


j 


858 25 


1 


1517 50 


1 

; 


2071 25 


1 


3236 15 


1 


4()10 03 




300 (M) 




:)00 (K) 




13.52 .50 

35()0 00 

679 20 

,387 (K) 
818 75 
445 15 
953 (X) 
1549 hi) 
,315 00 
496 00 
669 10 
885 75 











] 








1 





91.53 43 



8074 
990.3 

i(>;;9i 

7627 
8412 
.^)015 
7204 
5853 
9275 
.5429 



2() 

.')() 

5-_'! 

5.3 

11 

17 

75 

(M>l 

68 

(K). 



76 
90 
.3(1 



2970 70 

.500 00; 

(Mil 2 30 

7(>s (X)| 

1(>40 

4S.')7 

8224 

4339 95 

4234 70 

2()75 10, 

3()18 25[ 

192.3 .50 

858 25; 

1517 .')0; 

2071 25i 

32:{() 15 

4610 03 

300 00 

300 00 

13.52 .50 

35(J0 00 

679 20 

387 00 

818 75 

445 15 

953 00 

1.549 50; 

.315 00 

496 00 

669 10 

885 75 



.376^24 .34 

401 20 1.3 

664 14 91 

5(;(; 18 .35 

317, 24 06 

4.3() 19 29 

().38 7 8() 

901 j 7 99 

59(5 9 82 

804: 11 .53 

515 10 .54 

3431 8 67 



100 
513 

56 
201 
.5861 
1189, 
.^)94i 
()07 
34() 
375 
2611 

82' 
273 
208 
373 
6()8' 

73 

99i 
195' 
370i 
122 

()1 
128 

92 
124i 
197; 

46 
112' 
1121 
184 



5 OC 

12 88 

13 71 
8 16 

8 29 
() 91 
7 .30 
() 97 
7 73 

9 65 

7 37 
10 46 

5 .5() 
9 9() 

8 67 

6 90 

4 11 

3 03 

6 93 

9 62 

5 56 
() ,34 
() .39 

4 83 

7 68 
7 86 
() 84 

4 43 

5 97 
4 81 



171i 218 16.5712 67 1188 8610807 61i 15.3716 20, 14904 



10 31 



321 



CEDULE F. 

Etat in<ll(jimiit 1 inscription, la frocpiontation, la inoy^-nno de i'uis.sistance et de 
l'absence et le sexe des élèves dans chaque école. 



.NOMS DES ECOLES. 











^ 


O 


o 


■^-t 




c3 




-•-' 






u 


O 


o 




ce 


^ 


t-H 


^'i. 




t. 



, <j 


• 


?i 












5^ ^ 








i ^ — < 




•"^ ^ 




^•^ ^* 


Tî -^ 


-^1 

0' — 


"^ "S 


— ts 




_î ^ 


^ «3 


o — 


o 5 








O S 


c :S 


^ *^?; 


o 5S 


ë? 




c s 


jr*-» 


X - 






c 



SEXE. 



■< .X ï! C îî - - 



Aciidéinie ( oninu^rciale 

Ecole Montcaliii 

" Chainplain 

" SarHlÎL'ld 

" Ik'lmont 

" Olier 

" St-.Ioseph 

** Plessis , 

" St-Gabriel 

" Ste-Brigide 

* ' Ste-Anne 

" Ste-Marie 

** St-Grt'goire le Thaumaturge . . 

" Maîtrise St-Pierre 

" St-Euscbe 

" Notre-Dame 

" Notre-Dame des Anges 

*' Ste-Catherine 

" Bourgeoys 

" Visitation 

" St-Joseph 

" Ste-Anne 

" St-Louis 

" Ste-Marie du Bon-Conseil 

*' St-Alphonse 

" St-Cha l'S 

' ' Ste-A ngnos 

" St-Patrice 

** St-Jean-i'Evangéliste 

Institution des Jeunes Aveugles . . . . 

Orphelinat St-Alexis 

Jardin de l' Enfance 

Ecole de Mme March.and 

" de Mlle A. L. Oonin 

" de Mlle Jos^'phine Dorval.... 

*' de Mme E. Desormeaux 

** de Mme A. Richer 

" de Mme M. M. McKav-Wolff. 

*' de Mlle îdaLabclle..: 

" de Mlle M. E. Campion 

" de Mlle M. J. McDonnell .... 

" de Mlle Elodie Viger 

'* de Mme M. L. lunirnier 



420 


376 


471 


401 


70.S 


6(54 


655 


566 


380 


317 


500 


436 


(iG7 


638 


1041 


901 


695 


59t) 


918 


804 


588 


515 


402 


343 


110 


100 


612 


513 


364 


265 


72 


56 


233 


201 


738 


586 


1447 


1189, 


7IW 


594 


750 


607 


409 


346 


446 


375 


322 


261 


99 


82 


333 


273 


25.5 


208 


433 


373 


835 


6()8 


79 


73 


115 


99 


228 


1951 


439 


370 


151 


122 


77 


61 


163 


128 


118 


92 


182 


124 


224 


197 


()6 


4(; 


14( 


112 


142 


1 112 


253 


184 



1807415169 



323 
362 
612 
503 
271 
399 
580 
839 
548 
750. 
480 
317 

90 
469 
208 

52 
191 
549 
1113 
54 
538 
320 
342 
242 

7 
24 
180 
321 
602 

73 

99 
165 
325 
KXi 

51 
120 

79 
105 
170 

3(i 

87 

99 
160 



13738 



39 
52 
()3 
46 
37 
60 
62 
53 
54 
34 
26 
10 
44 
58 

4 

10 
3 
t 

47 
69 
26 
32 
19 

9 
2( 
28 
52 
6() 
00 
00 
30 
45 
16 
10 

8 
13 
19 
27 
10 
25 
13 
24 



.S<J.o2| 

85.13 

86.44 

86.41 

83.42 

87.20 

95.65 

8t;.55 

85.75 

87.58 

87.58 

S5.3i 

90.90 

83.82 

72.80 

77.77 

86. 21 i 

79.40 

82.17 

80.92 

80.93 

84.59 

84.08 

81. o; 

82.82 

81 .98 

81.56 

86.14 

80.0(î 

92.41 

86. 6S 

85.52 

vS4.28 

80.79 

79.22 

78.52 

77. W 

()8.13 

87. m 

69.69 

80.00 

78.87 

70 7'> 



1431 



85. IH) 

90.27 

92.17 

88.8" 

^5.42 

91.52 

90.60 

93.11 

91.11 

93.25 

93.40 

92.42 

90. (X) 

91 .42 

78.49 

92.85 

95.02 

••'3.68 

93.60 

92.08 

88. ()3 

92.48 

91.20 

92 . 72 

S9.02 

90.47 

^6.53 

86.06 

^H).12 

ICX).00 

l(X).lXî 

84. (il 

87.84 

86 88 

83.61 

93.7ri 

85.87 

84. (M • 

86.29 

78.2(5 

77.6 

88.39 

86.96 



14. 

9. 

7. 
Il . 
14. 

8. 

9. 

6. 

8. 

6. 

6. 

7. 
10. 

8. 
31. 

7 . 

4. 

6. 

6. 

7 . 
11. 



10 Gar .1 

73 

83 

14 

58 

48 " 

40 " 

89 

89 " 

75| 

60 " 

58^ 

00 Garçons & Filles 

58| Garçons 

51 Garçons & Filles 



15* Filles 

98 

32 

40 

si 

37 

7.52 

8.80 

7.28 
10.98 Garçons & Filles 

9.53i Filles 

13.47 
13. VH " 

9.88 

0.00 Garçons & Filles 

o.œ, Filles 

I5.39i " 

12.16* 

13.12 Garçons & Filles 
16.39 

6 25i Filles 

14.13Gai\ons ^ Filles 
15.401 

13.7l| Filles 

-1 .74 Garçons & Filles 
22.331 
11.61 
13.05 



83.93! 90.57 



9.43 



:î22 



CédiiU» G. — Bilan des Coinmissaires J'ëcolos catholiiiuos romains, 

nu :K) juin 1808. 



A (TIF. 



Arpint on caiss*'. . . . 
BAtimeiiti* t't ti'rniin? 
lV)uii(jtu', effet ^^ . . 

]M<>biIier 

RibliothC^quc 



1»ASSÎF. 



Oblipit ioiiH ((h'U^nt lires) . 

Moins fondrt d'amortissiMnent et intén'l-» accruH au ;il deceinbii' 1897. 



Oblipit ions byiM>tb«'c«i n's , 

HnilK'urs de f<»nds 

l*ri iida(i<»ii 

IVi 1 civtlit des <'»coles du 8oir , 

HahtiK'can ervdit de bibbotb^-q^ue et cba])»'lle 
Kxet'tient dt- l'aelif sur Ir passif 



I ctfl. 

7,:irM 20 

G(>(),(MJ:) \)H 

77 79 

51.440 ^2 

7,: H).') ;{2 



$ 



cts. 



732,193 70 



5()().(X)0 (H), 
114,072 55| 



3H.'),027 45; 
7(),(KK) (K) 
2:).7(>4 2(V 

},4:»i m\ 

107 20' 

251 08: 

24(),501 15! 



732,193 70 



Ctklulc li. — Kcule.s du soir, recettes et dépenses pour l'exercise de 1897-98. 



uKCKrrKs. 



Du gouvernement jxMir 1807-08 
IX's éic'ves, inscription 



DÉPENSES. 



Tniit«'inents. dincti'ur gi''nt'ral, principaux. professtMirs et gardiens .. 
Keniisi' d'inscription aux élèves qui ont fréquenté les deux tiers du 

teni]>s 

Acliat et di.«<tribution de prix 

Déix»nses i>our frais d'administration 



Balance en mains. 



7,330 00 
488 50 



7,339 00 

180 50 

180 15 

11 G5 



7,827 50 



7,720 30 



107 20 



Je certifie (jue l'état financier qui précode est exact et en tout conforme aux 
livres de la commission scolaire. 



N. RHEAULT, 

Auditeur. 



Montréal, le 1er septembre 189S. 



.S23 



TABLEAU— M. 

Etat des recettes et dép-iiM^ du liureau des Commissaires dV*coleH catholiqacs 
romains de la cité de Quëbec, pour l'année 1897-1898. 



181)7 
Juillet 1. 



189S 
Juin 30. 



RECETTES. 



Balanœ vu caisHi* 

Reçu de la cité de Québiic 

" du (fOUveriiLMiient 

** l)ar taxes d'eau remboursées 

** par loyer 

" du fond.s d'amortissement 

" par coutributions monsuelles 

' ' par divers 

DÉPENSES. 

Par salaires 

" distribution de prix 

" réparations 

" rentes de terrains et intérêts d'argent 

'* cotisations 

" primes d'assurance 

** loyers 

* * bois de chauffage 

** gardiens 

" fonds d'amortissement 

" à comptes sur dettes 

" fournitures de classes 

" divers 

" secrétaire-trésorier 

Par balance en caisse 



Ctfi. 



2,815 


66 


2<>,SL>3 


.>4 


6,1W) 


51 


'267 


50 


Ifw» 


<-» 


50- 




34 


1') 


57 


43 



$30.775 80 



f cts. 

27,220 91 

1,375 00 

1,575 20 

789 00 

507 07 

129 35 

1,650 00 

45 00 

136 00 

500 00 

2.000 00 

67 20 

23 75 

400 00 

3,327 41 

$39,775 89 



C. N. HAMEL, 

Sec-Tris. 



Québec, iTnie Janvier 1899. 



324 



TABLEAU— N 



Etat des ivct'tlr> «l «los <li'|MU>t>. du huivau (K's (.'Miiiiiussaiits d'i'^cok'.s protcs- 
tixnts de Monbn^al. du Ut juillet 1N!)7. au :îO juiu 1SÎ)8. 



RECETTES. 

(1) Sur le Comptk de Revenus. 

Taxe des cVoloa de la oit/' \yo\\r l'année 1807 . . 

Am'rngeH de» Uixes du quartier St-Cîabriel, aumrs l8«.K)-0.'> 



Subventions du gimvcrnement Hur le fontls des ('rôles i>ubli<pii's 

" " '* " de rédiiciitittii siiprrieun 



Rétributions ordinaires du "lligh Seliool " de Montréal 

deslilles.... 



Contributions des élèves deb iooLis publiques. 



École "Abenlivn" 

" de la rue Ste-Anne 

" de la rue lk»rthelet 

" " Hritanuia" 

•• "DufferiM" 

•' •* Hc.chela^jîi" 

'* " I^nsdowne" .. . . 

•• ••ly.rne" 

" "Mount Royal".. 

" ''Riverside'"' 

•' "Roval Arthur".. 

" "Senior" 

" "Victoria" 



Montants versés par ks élèves des écoles du soir. 
Moins soninu's remboursées , 



Part, de la taxe neutre pour l'année échue le 30 juin 1898 : 

Des commissaires d'écoles de St-Jean-Baptiste 

" d'Hochelaga 

de St-Grégoire-le- Thaumaturge 
Intérêts de : 

^Ime Duperreault 

Mme M. -(t. l^lson 

M. Joseph Ste-Marie 

M. Paul-E. Martineau 

M. Théophile Deguire 



Total des revenus ordinaires . 



et s. 



ir)4,302 01 
481 08 



5,(M() 3() 
1,185 00 



17,04(5 
12,027 0-1 



2,721 75 
1,250 00 
2,252 5< 

219 75 
1,081 50 

302 01 
1,970 50 
2,075 25 
2,140 05 
2,180 75 
1,4M 75 
3,032 50 
2,058 00 



173 50 
110 00 



24 8(J 

425 84 

15 -il 



18 08 
346 00 
126 50 

40 50 
233 76 



ets. 



164,783 09 

6,831 36 

29,673 69 



23,351 31 



57^50 



466 05 



764 84 
215,927 84 



325 



TABLEAU— N.—;SVi/e. 



Etat des recettes (;t des dépenses du bureau des commissaires dVcoles protes- 
tants de Montréal, du 1er juillet 1897, au .30 juin 1898. 



(2) Sur le Compte dk Capital. 

(o) Actif Réalisé. 

Immeuble de l'école " Aberdeen ": 

Vente à Mme Duperrcault 

Mme Diiixirreault bailleur de fonda 



(6) Montants empruntés. 



Fonds de Pensions 



Montants déduits sur les traitements des professeurs 

Du 1er juillet 1897, au 31 décembre 1897 

Du 1er janvier 1898, au 30 juin 1898 



Tx^gs IMurray ( intérêt en fidéicommis) 

Emprunts temporaires 

Banque Molson (avances faites jusqu'au 30 juin 18y8) 



DÉPENSES. 

(1) Sur le Compte de Revenus 

Pour le maintien des écoles d'après l'état annexé 

Allocations aux écoles modèles " McGill " 

** à l'école (lu jour du " lîaron de Ilirsch " 

Traitement du rév. M. DeSola, professeur d' Hébreu 

" de H. -II . Curtis, directeurde l'enseignement du français 

'• de W .-H . Smith, directeur de solfège 

" de Mlle E.-B. Lovel, directrice des Jardins d'Enfance. . 

Ecoles du soir 

Livres de récompenses, médailles, etc 

Impressions 

A u nonces 

I )é penses légales 

Dépenses au sujet de la célébration du jubilé de la Keine 

Intérêts sur obligations : 

$1 20,001) à () pour cent 

$380,000 a 4 " " 



ct.s. 



0,171 48 
2,00<J 00 



022 59 
1,372 97 



149.243 32 
3,2()2 ()3 
2,795 20 
800 00 
107 50 
842 50 
229 50 
57G 17 
(585 98 



889 95 

140 55 

74 70 

4 50 



7,200 00 
15,200 00 



Ctrf. 



8,171 4S 



2,295 56 

15 24 

072 65 

12,678 81 

15,662 26 



158,541 80 



1,100 70 



22400 00 



;î20 



TABLEAU— N.—N»rj7f. 

Etat des ivcfttos et d^s «lôponscs du Imroavi dos conunissaircH d't'co 
Uxuis do Montrônl, du lor juillot lNÎ)7, au .SO juin, LSDS. 



i 

lo protea; 



I^mqtir Mulson 

Mllo K.-C\ Orknoy 

Maison pn)t<'stantV do refuge de Montr<5al 

Instilntion lvo>alo 

Mlir(\-K. niniuon' >t al 

r<um>:»|fni»' d'a>?ninuuv "Canada T^ifo" . . 
Suooession Clirrrior 

T.-C. Aylwin 

EniprnntH trniiM^rniri'h 

I>'j;s Mnrray (vi\ fid«''ic«unnuH) 



Liiyor dos r»'sidonco« dos f^rdii-nn 

IViM • 'lu coiicfrl si*(»Iairo 

IV; 



i adiuinintr.iti«ui du wcn'tain»-8urint<'ndnnt 



Tnt<«»ruT 

l)i'I)onîH'S do bnrvau 
lViK'nw.'8 diverm'j». 



(2) SiR LE Comité dk Capital. 
i^a) Fondn d'aniortÎHSoinonts Hur obligation!- 

(6) 7irrrttni», ttlificcê cl nmeuldemfnts. 



Anioui»loniont du bun*au 

Anioubi«'nn'nt8 du " Iligh School " et du " Hi}?b Scliool " dos lillos. . 
Taxop sur Pinuiiouble dt- la nu- Marllx»rough jM»ur les annocs IHUO et 

1 Sî»7 

Taxes sur riiiiu»<^ubU' do la rue Fullum pour les années 18U(>-î)7 

Taxes fMMir ('•jçoiits sur riiinuouble de l'école " Alx^rdeon " 

Ainoublenicnt do réc<»le " I)uffi*rin " 

'* a (t Victoria '* 

Edifice do l'écolo " Abordoon " 

Ameubloniont do l'école *' Aberdeon '' 

difico du " High Schr»ol " 

AinoubkMuont do l'école de cuisine 

Edifice lo l'école " Victoria " 

Ameublement de l'école d'IIocholaga 

** de la rue &rthelet 

" "Riverside" 



Édifice 
Ameublement 



"Lorne" 

"Lansdowne " 
*' Senior" 



Edifice •' " 

Maison du gardien du " High School " , 

BibliotliC-quo des professeurs , 

Édifice de l'école de la rue Ste-Anne 

""Royal Arthur".... 
Ameublement de l'école "Royal Arthur. 



$ cts. 

420 7-^ 

Kiô (K) 

i:U) (K> 

I.OIK) (10 

4:;5 L'7 

1,S.S7 (M) 

l.',-itX) (H> 



1 



$ Ct8. 



3ô() (M) 

512 (K) 

15 24 



3,()(K) (H) 
2,(KK) 00 
1,1 ;JS î»î> 
1,\W.) 64 



1S2,0.M :.n 



7,3ir) ;J7 

72«) 00 

75 03 



8,108 »..i 



25 (K) 
lil8 50 

51 72 
197 00 
518 OS 

50 Vu] 
IrA 35 

53 00 

104 30 

353 ()0 

9 2] 

21 2() 

133 00 

1 50 

215 20 

14 8.* 

11 00 
5 70 

09 00 
24 50 

2,900 25 
82 52 
32 00 

10 50 
31 60 



198,277 J3 
8,244 09 



5,359 02 



n'27 



TABLE A U—'K.— Suite. 



Ivi'AT des recettes et des dépenses du bureau des coniinissaires d écoles protes- 
tants de Montréal, du 1er juillet 1897, au lîO juin 1898. 



(c) Emprunta payh. 



Fond.s de pensions : 

Montant déduit de la subvention du gouvernement: 

J)u 1er janvier 1897, au 30 juin 1897 

Du 1er juillet 1.S97, au 31 d'''eeuibre 1S97 

Montant remboursé il un professeur 

Kmprunts temporaires remboursés 

Mlle (y.-E. Binmore et al, acompte bailleur de fond. . . 

Legs Murray 

Mlle E.-C. Orkney, acompte bailleur de fonds 

Banque Molson (avances au 30 juin 1S97 remboursées) 

Fonds de la bibliothèque du '' liigh School " 



{d) Avances fciHea . 

F(mds de la bibliothèque du " Iligh School " 
Conunissaires d'écoles d'Hoclielaga : 

Montant dû au 30 juin et non per(;u. 



RECAPITULATION. 

Recettes. 



Total des recettes ordinaires 

Actif réalisé 

Emprunts 



Dépenses. 

Total des dépenses ordinaires pour le maintien des écoles. 

Fonds d'amortissements sur obligations 

Terrains, édifices 



$ CtH. 



1,323 43 


\ri() 39 


L' 2(1 


0,878 99 


1,000 00 


13 50 


6,000 00 


11,231 04 


80 31 



4 14 
425 84 



Total des dépenses ordinaires. 

Emprunts remboursés 

Avances faites 



27,450 7t> 



429 98 



210,927 84 

8,171 48 

10,002 26 



239,761 58 



19S.277 13 
8,244 Oï> 
5,359 02 



211,880 84 

27,450 70 

429 98 

239,761 58 







« 












328 


























1 


s 




â 


co 


S 


5 


X 


■-?*■ 

■^ 


« 
"^ 








s 


os 


0^ 

1-^ 


iî 


P. 


gT" 






5 


«O 

•*• 




i 


i 




§ 


v4 

s 


S 




O 


o 


i 


i 




co 




^ 


«» 




r»" 


cT 


1-^ 


ocT 




8 


frf 


o 

1^ 


oo" 


oT 


1-4 


QCT 


co 


oo" 


. 


cT 

»-4 

CI 




Mj 




s 

8 




00 

^^ 

Ci 


es 


C5 

-r 




co 






§5 


oô 
'4 


d>4 

QO 
1^ 
Cl 










•» 


































1-4 




, 1 


x 

t 


Cl 


co 


^ 


3 


îî 


?; 


é 


^ 


co 

C^4 




:5 


o 


«o 




^ 




lO ' 

co 




g « 1 


k 


1^ 


éo 


^ 


g 


3 




8 




g 


(M 


o 
co 


X 


o 

OO 


3 




Cl 

co 




S- 


•» 


































V 


i 


1 


s 


$ 


^ 




S 


OO 


f5 




S; 


?§ 


S 






co 


a 


8 


s 


t^ 


^ ji 

££ 


f^ 


OC 


*»" 


ÇO 


•^ 


Q 


X 


r» 


Q 


t» 


C^ 


lO 


»o 


l^ 




£2 


t^ 


00 






ce 


Cl 

-r 


•O 


1? 


8 


:ç 


co 


îS 


^? 


"^ 


!■» 


;? 


1^ 


eo 


1^ 

eo^ 


fF"* 




«» 












'^' 


-^ 




















«" 


G 










































5 X 


i 


^ 


s 




- 6j 


co 


û 


06 




co 


S; 


iO» 




"^ 

'T 




gi 




Ci 


d 1 


§ 


s 




S 


s 


1^ 


i 


^ 


s 


1^ 


c- 


OC 


co 


S 




I-H 

Ci 




1 




«» 












^" 






^^ 










»-4 




1-4 


1-4 


SR 


Cï-a 








































.S 


i^ 


S 


d» 

1* 


?î 


S 


s 




êô 


« 


5 


Ci 


t>. 


l«> 


s 


8 






00 


S 


'u 


w 


ri 


i 


o 


!>• 


w 




ti? 


?; 


^ 


co 

71 


Cl 

Cl 


^ 


s 


lO 


v-4 

O 




8 


^ 




fi 




i^ 




CJ 


C^l 


"* 




C4 


C^ 


c^ 


Cl 


»— < 


'—' 


Cl 




1-H 


^ 






































ce 


2i ! 

•«A 1 


;C 


4» 




































S ! 


1 


ce 


8 


-r 
1^ 


3 


8 


8 


Cl 


ÎS 


8 


X 


8 


•^ 


1-4 


00 
t— 1 


s 


^ 




3 


^^ 1 
.«a 


If 




Ci 


-r 


oô 


co 


5 

co 




CI 




05 

QC 
lO 

OO 




Cl 

X 


o 

X 


1- 


i. 

1 ~ 


8 
1-.' 


C 
LO 


Ci 

o 


^ 






































f-^ 




O 






. 




































a 






j 




































<i^ 




















































































•««-> 










































;i 










































1 










































1 

5zi 










































t> 










































< 


V- 








































^ 


5 








































1-^ 


o 








































PQ 


o 








































<3 










































H 


O 

12; 






: c 

< 
1 


' t 






l 














J- 




















c 


> ? 








^- 


r 






c; 




















e 

i 


; a 




c; 
/ r— 




'c 

XI. 

[S 

h— 


c 

1 


c 

a: 


c 

a 


c 


C 

J 


c 
> 


5 t 

< 

: > 

r 


c 


c 

t 


• a 

a 


) 

5 








C 
















































































'c 


) "" 


■• 


- 


*• 


>- 


*- 


- 


- 


^ 


- 


^ 


^ 


^ 


;; 


^ 










c. 


1 '* 


** 


"* 


** 


** 


^ 


^ 


** 
























&: 





































329 



TABLEAU 1^.— Suite. 



Bilan des commissaires d'écoles protestants de la cité de Montréal, au 30 

juin 1898. 



ACTIF. 



(«) 



Terrains, (édifices et ameublement scolaires d'après la feuille de ba- 
lance 



(M 

ble : 

Propriété de la rue Fullum 

Marlborough 

Commissaires d'écoles d'Hoclielaga 

Fonds de la bibliothèque du " High School " 

Jos. Ste-Marie, bailleur de fonds 

Paul-G. Martineau " " 

Théophile Deguire " " 



PASSIF. 



Obligations : 



(«) 



6 pour cent. 
4 pour cent, 



Moins le fonds d'amortissement entre les mains du trésorier de la 
cité, le 31 déc. 1897 



(6) 
Dettes hypothécaires : 

Institution Royale pour Tavancement des sciences. 

Mlles C.-E. et F. -A. Bininore 

Canada Life Assurance Co , 

Succession Cherrier 

Thomas-C. Ayhvin 

Maison protestante d'industrie et de refuge 



$ cte. 



Dette flottante : 

Banque Molson 

Emprunts temporaires 

Fonds de pensions 

LegsMurray , 



(d) 
Dotation Frothingham représentée par: — 

15 parts de la Banque des Marchands 703 00 

Dépôt à la Banque d'Epargnes 43 15 

Bibliothèque de l'école "|Dufferin " 700 50 



I cta. 



1,016,185 67 



6,769 25 
l,fj51 <i5 

425 84| 

4 14i 

4,600 001 

675 001 
4,2.50 00, 



18,375 88 
1,0.34, .561 55 



120,000 00 
380,000 00 



500,000 00 
95,777 80 



20,000 00 

8,<'00 00 

44,400 00 

60,000 (X) 

7.000 (X) 

2,tî00 00 



404,222 20 



142,000 00 



12,678 81 1 
4,671 88' 

1,372 971 
255 86 



18,979 52 



2,506 65 



2,506 65 



Total du passif. 
Surplus 



565,201 72 
469,359 83 

1,034.561 55 



IVM 



TABLEAU— O. 



Biiroau des Comnîis.si\iros dVcoles prolestants «le la cito do Quc^bec. — Etat des 
recettes et des dispenses pour l'année 1ÎS97-98. 



$ et* 



Rfcicttr». 

Balance en ciiiBso, le 1er 
juillet li^iJT 

Inu'nH 

IV' la corporation de (Jnrlx'c 

Arn'T.iffi's de iV-tributioiis 
nin " - 

Ancit ;ajci»a du "Iligh 

S'ilooi 

MiHJaillr (lu .îubiKV 

Lover 



Sulvnitioiii du gouvcrmmcnt: 

Du fonds de Tlvlucalion su- 

jW^riiMire 

Du fond»» defl Ecoles publi- 

quen 410 36 

MoiuH n*U'nue.*< pour le fond 

de jxMiHion- . . ., 118 22 



Rt'trifnttioii 



f>if,St f'-TV .<f 



♦'lîiph Srh.K)!" des filleH. . . .1,240 00 
Ecole de la rue Klgin — IK'- 

jïartt'inent drs {rarronn. . . . 272 SO 
EcoK' de la ruv Kljrin— IK'- 

partonient des lille.« 240 75 



$ et H 

451 70 



DÉl'ENSiy. 



Maintien des écolen, d'après 

la (vilulc H 

5 1( l>«'|Hi)srs p'iM'niles 
6,625 Va.)' Di'iK'nHcs du Bureau et Se- 

! eivtairi' 

62 00| Loyer aux Seurstle Tllotel 

! I)ieu 

20 r»<) Annonces 

10 4.". i>élH'ntures et intérêts 
2 00 

Sur II' compte (hi nijnlal : 



200 00 



298 14 



Ecole de la rue Kl^in 

Ameublement <le l'école de 

la rue Elj.;in 

Anu'ublenient du " Iligb 

Scliool " dcH filles 

Ameublement du bureau. . . 

Argi'ut A la Bancpie Union. . 



1,762 55! 



9,438 73, 



$ ets 



55 33 

61 42 

23 17 
6 97 



$ ctu 



7,012 m 
44 'J4 

350 02 

3 70 

11 00 

1,400 00 



140 80 
450 00 



0,438 73 



CÉDULE B. — Maintien des écoles en 1897-98. 



Ecole. 


Traite- 
ments. 


Papeterie 

et 

prix. 


Com- 
bustible. 


Répara- 
tions. 

$ cts. 

72 10 
147 30 


Taxe 
pour 
l'eau. 


Assu- 
rances 
3 ans. 


Divers 

et 
gardiens 


Totaux. 


" High School " des 
filles 


$ cts. 

2,475 00 
3,020 00 


$ cts. 

37 07 
75 33 


$ cts. 

174 00 
270 05 


$ cts. 

75 00 
00 00 


$ cts. 
'58 '50 


$ cts. 

193 70 
352 02 


$ cts. 
3,028 50 


Ecole de la rue Elgin. 


3,084 40 


Totaux 


5,405 00 


113 30 


445 32 


210 40 


135 00 


58 50 


540 32 


7,012 00 



331 



TAhLKAll—0.— Suite. 

Codule C. — État de l'actif ot «lu passif. 



ACTIF. 


$ CtH. 


PASSIF. 


% cta 


Argent à la lîanque Tj iiion 


4Ô0 99 
Gl 00 
23 15 


Débentures ' 


7,000 00 


Arrérages du "Iligh School" des filles 
de l'Ecole ''î:igin"— filles. . 


Surplus . 


13,780 03 






" <' ii — gar(;on>^ 


20 50 


/ 




Edifice de l'école de la rue Elgiii 


7,031 <S() 


/ 




Ameublement " ** " 


1,207 52 


/ 




Edifice du "Iligh School" des filk's. . 


10,310 10 


/ 




Ameublement " " 


1,4-U 45 


/ 




Ameublement du bureau 


110 42 
20 81 


/ 




5^^ tonnes de charbon 




Primes d'assurances non expirées. . . 


72 23 


/ 






20,780 03 




20,7>^n o:i 



X\2 



T\n\.KXV—0.— Suite. 



Ctkiule D. — Etat île la fmiiu'utatiou et ilu coilt de chaque (^cole. Cet état ne 
compreml i\\\v les dépenses toi (|u'iii(li(|uées par la Cédule B. 



ë 



O 



"Iligh School" des filles 6 

1 

Ekx>le de la rue Elgin 8 



«•^ • 

c P S 
c fe "^ 



82.8 
239.3 



2 
•C 

c 



M 



101 
325 



^ c 

II 



00 



g 



I cts. 
3,028 50 
3,984 40 



$ cts, 
1,249 00 
613 55 



"S 
c 

c3 


$ CtH. 

1,879 50 
3,470 35 



11 



Cv 



O 
O 



$ cts. 
22 70 
14 50 



Cédule R — EUvt des dépenses faites sur le fonds de revenus, tel ({u'indiqué par 

la Cédule A. 







c 




T. 




9 






.2 

0^ 


c ci 


1*1 

t C n 


"3 
-5 


> 

S. 






1 




a^^ 

c;^'^ 


H 


-*3 

o 






b 




p. " 




o 








$ cts. 


$ cts. 


$ cts. 


$ cts. 


"HighSchool 
Ekx>le de la rue 


* des filles 


82.8 


1,879 50 
3,470 5.3 


413 93 


2,293 43 
4,022 76 


27 70 


Elgin 


239.3 


.3.31 91 


16 81 









Cédule F. — Statistique de la fréquentation. 



a 



"HighSchool" des filles.... 

Ecole de la rue Elgin, filles 

" ** ** garçons 



101 
183 
142 



'^ es 
O 



199 
198 
199 






82.8 
119-6 
119 7 



^-3 
o «S 



14,.355 
18,541 
19,997 



eu ë? 

0^ œ ^ 
t> S 3 



87 
78 
84 



APPENDICE No IX. 



Conseil de l'Instruction publique. 



PROCÈS-VERBAUX DES COMITÉS CATHOLIQUE ET PROTESTANT. 



CONSEIL DE L'INSTRUCTION PUBLIQUE. 



COMITÉ CATHOLIQUE. 



SESSION D'AUTOMNE 1897. 

Séance du 8 septembre 1897. 

Présents : — M. le Surintendant, président ; Morr l'archevêque de Cyrène» 
représentant Son Eminence le cardinal Taschereau ; Mgr l'arclievéque d'Ottawa' 
Mgr l'archeveciue de Montréal, NN. SS. les évêques de Rimouski, de Chicoutimi, 
de Valleyfield, de Sherbrooke, de Druzipara, représentant Mgr de St-Hyacinthe ; 
M. le grand vicaire L.-V. Thibaudier, représentant Mgr l'évtMiue de Nicolet ; les 
honorables L.-F.-R. Masson, juge L.-A. Jette, Frs Langelier, H. Archanibault, 
Th. Chapais, G. Ouimet; MM.'lVS. Murphy, Eugène Çrépault. H.-R. Gray et le 
Dr J.-L. Leprohon. 




Ni 

Mgr ae uruzipj 

gramme de Mgr N.-Z. Lorrain, informant le comité qu'il est dans l'impossibilité 

d'assister à cette session. 

Le sous-comité chargé de l'examen des livres de classe fait le rapport qui 

SEANCE DU 7 SEPTEMBRE 1897. 

Présents : — Mgr l'évêque de Rimouski, président ; Mgr l'archevêque de 
Cyrène, l'honorable Gédéon Ouimet, M. P.-S. Murphy, le Dr Leprohon et M. le 
Surintendant. 

Le sous-comité fait rapport : 

I^' Qu'il n'a pas d'objections à recommander au comité l'approbation de la 
série des " Livres de lecture français-anglais ", édition de 189(i, par The Copp, 
Clark Co., do Toronto, pourvu qu'elle soit imprimée dans la province do Québec, 
aux prix marqués de cinq centins pour la première partie du " Premier livre de 
lecture", dix centins pour la seconde partie du "Premier livre de lecture", 
et quinze centins pour le "Second livre de lecture". Mais il croit devoir 
faire observer qu'il est à craindre que l'enseignement simultané de deux langues, 
pour les commençants, ne présente de graves inconvénients ; 



330 



2''' Qu'il iviiu't à la prochaine session lu prise vu considération: 1*^ d'une 
sôrie de quatorze tjibleaux de leeturc ; 2® d'un syllabaire ; 3*^ d'un livre de lec- 
ture courante (cours élémentaire); 4** d'un livre <le lecture courante (cours 
moyen), soiunis ]»ar les Frères du Sacré-Co'ur. vu (jue la lettre par Inijuelle les 
éditeurs acceptent de j^arantir les frais de l'examen de ces livres est venue trop 
tanl pour permettre au Surintendant de les faire examiner avant la réunion de 
ce sous-comité ; 

3*^ Qu'après avoir de nouveau examiné les livres, intitulés : " Practical 
Lessons in the use of Enc^lish " et " Practical Kn<i^lish (îrammar", par Mary Hyde, 
et pris connaissance du rap]iort de l'expert charij^é' ])ar M. le Surinti^ndant d'en 
faire l'examen, il crt)it ne |)as i^onvoir les approuver pour notre province, tels 
qu'ils ont été soumis ; 

4*^ Qu'il croit no pas devoir approuver les livres de lecture intitulés " Mé- 
tho<le de lecture ** et "L'écolier modèle", par les Frères de l'Instruction chré- 
tienne. 

L'examen d'ime carte publiée par *' The Comparative Synoptical Charts 
Co." est re»nis à la prochaine session, vu que cette carte n'est pas arrivée à temps 
pour être examinée par ce sous-comité. 

(Signe), f ANDufc Albekt, 

Ev. de 8aint-Germain-de-Rimouski, 

Président. 

L'honorable M. Archambault, secondé par l'honorable M. Chapais, propose 
la motion suivante, qui est adoptée : 

" Que le rapport du sous-comité des livres soit adopté et que, vu que le dit 
rapport ne recommande pas expressément que les livres intitulés " Livres de 
lecture français-an«jjlais ", par The Copp, Clark Co., de Toronto, soient approuvés,, 
ce comité est d'opinion que ces livres ne doivent pas être approuvés." 

L'honorable juge Jette propose, et il est résolu : 

" Que ce comité recommande qu'un bureau central d'examinateurs catholicjues 
des candidats à l'enseignement soit composé comme suit : — Examinateurs : Mgr 
J.-C.-K. Latlamme, recteur de l'Université Laval ; M. le vicaire général C.-A. 
Santoire, de Valleytield ; M. l'abbé Gaspard Dauth, de l'archevêché de Montréal ; 
M. l'abbé J.-H. Roy, professeur au collège de Sherbrooke ; M. F.-X.-P. Deniers, 
principal de l'académie commerciale catholique de Montréal ; M, Calixte Brault, 
inspecteur d'écoles ; M. John Tompkins, professeur d'anglais au collège de Mont- 
réal ; MM. John Ahern, C.-J. Magnan et C.-A. Lefèvre, professeurs à l'Ecole 
normale Laval. Secrétaire : M. J.-N. Miller, officier spécial du département de 
l'Instruction publique." 



337 

SÉANCE DU 8 SEITEMBHE 1897. 

(Après-midi.) 

Présents : Los inôines. 

Le rapport qui suit d<is candidats chargés d'examiner les candidats à la 
cliarg(; «J'iiispecteur des écoles catholi(iues est lu et adopté : 

" Quinzième session du comité charité d'examiner les candidats à la cha^i" 
d'inspecteur des écoles cathoiiîjues, teinnî à l'Ecole normale Laval, à Québec, . - 
25, 2G et 27 août 1<S97. 

" Présents :— M. P.-S. Murpliy, président ; MM. l'abbé Rouleau, F.-X. Drouin, 
John Ahern, Paul de Gazes, secrétaire. 

" Le procès-verbal de la dernière session est lu et adopté. 

"MM. Joseph-Edouard Lefebvre, Joseph Hébert, André Lapierre, Joseph 
Bénard, J.-N. Emile Gélinas et François-Xavier Guay, sont admis à subir leur 
examen et obtiennent les notes qui suiv^ent : 



Noms 

des 

candidats. 


"co 
O 

/-• 

c 


te 

'S 


2 
Te 

x 

o 




4 ■* 


.2 

'S 

g 
o 

O 


2 
3 


.2 

rt 

t. 

O 


'0 

-4.3 

02 


.2 

c 
tù 

r^ 

VU 




OQ 
OC 


2 


b 

.2 


X 


2 




Notes. 


Joseph Bénard 


2 


4 5 


e^ 


4 ^ 








6 


6 


4 5 


5 


4 


1 

6 4 


5 


492 


Bien. 


André Lapierre 


2 


3 


5 


1 





1 


6 


4 


4 « 


3 


4 


3 


6 3 


1 


310 


Passable. 


Jos.-Ed. Lefebvre 


2 


3 


4 


4 


3 


6 


4 


5 





45 


3 


4 


5 3* 


4 


4O6 


Bien. 


Joseph Hébert 


? 


3 5 


f> 


r> 


r> 


T) 


5 


5 7 


6 


n^ 


6 


4 


6 


5 


2 


409 


Bien. 


Jos.-N.-Emile Gélinas.. . 


3 


3 5 


5 





4 ^ 


4 


6 


5' 


6 


6 


4 


4 


6 


4 « 





405 


Bien. 


F.-X. Guay 


3 


3 


4 


4 


4 


4 5 


5 


52 


4 ' 


4 


5 


4 


6 4 « 


3 


417 


Bien. 











" MM. Joseph Bénard, Joseph-Edouard Lefebvre, Joseph Hébert, J.-X.-Emile 
Gélinas et F.-X. Guay sont, en conséquence, admis, ayant une note moyenne 
supérieure à la note quatre. 

" Il est résolu (pie les mots qui suivent soient substitués au dernier alinéa 
de l'article 11 des règlements du comité catholique- "Que, pour être admis, il 
" faudra avoir obtenu au moins la note quatre sur la somme des matières, et la 
" note cinq pour la composition littéraire, la. pédagogie et V arithmétique." 

(Signé,) P.-S. MuRPHY, 

Président." 



3;}8 



Sur propiisition de l'iuniorable M. Miisst)n, il est n^solu : " Qu'à l'avenir les 
t^pivuvi's tlexauien des camlitlats inspecteurs suient conservées et soumises h co 
comité." 

Lecture de lettres de MM. les inspecti'urs d'écoles David Lefeljvre, L.-Gaspard 
Robillaixl et Daniel Paquet, otirant leur démission. 

M. le Surintendant ayant lu le rapport vsur l'eiuiuêtc (pie le comité l'avait 
chargé de faire sur l'inspecteur Onésime Thibault, l'honorable M. Thomas 
Chajmis propose : " Que, vu le rapport de M. le Surintendant sur rencpiête ipi'il 
a faite relativement à une plainte portée contre l'inspiTteur Tliibault, cet inspec- 
teur soit transféré de S(m district d'inspection actuel au district inspecté jus(pi'ici 
par M. l'inspecteur Lcfehvre, démissionnaire, avec un traitement réduit de huit 
cents à sept cents piastres." 

Cette motion est adoptée, MM. le Dr Leprohon et II. -U. CJray étant dissi- 

Lhonoraide M. Krs Langciier propose : 

" Que l'article 73 des renflements de ce comité est amendé, en y ajoutant ce 
qui suit: " Les jeunes ;]jens des deux sexes sont admis à suivre, à titre d'externes, 
les écoles normales, aux conditions (pii précèdent, moins celle de Vîiga, lequel 
devnv être de quatorze ans au moins, et celle de si«rner l'enixafjement ci-dessus 
mentionné. 

" Mais ils ne peuvent être ainsi admis k titre d'externes (jue s'ils résident 
soit chez leurs ]iarents ou tuteurs, .soit chez une autre persoinie approuvée par le 
princii»al de 1 Eco h- n(>rmal»' dont ils veuh-nt suivra les coui's, dans la ville où se 
tient la dite école. " 

Cette motion est rejetée sur divi.sion. 

L'hononxble M. Géd. Ouimet donne avis qu'à la prochaine session il proposera : 

" Qu'il soit étiibli une école normale de tilles, à Montréal, sous la direction 
des S(f urs de la Congrégation." 

L'honorable M. Masson propose la motion qui suit : 

" Que toute académie, école modèle ou élémentaire acceptant une subvention 
de l'Etat ou du comité catholique du Con.seil de l'Instruction publique, sera 
sujette à l'inspection de M. le Surintendant de l'Instruction publique et de tout 
officier que ce comité voudra bien dé:5igner." 

Cette motion a été rejetée sur la division suivante : 

Pour : — L'honorable M. Masson, l'honorable M. Jette, l'honorable M. F. 
Langelier, l'honorable M. Archambault et M. le Dr Leprohon — 5. 

Contre : — Mgr l'archevêque d'Ottawa, Mgr l'archevêque de Cyrène, Mgr 
l'archevêque de Montréal, Mgr l'évêque de Trois-Rivières, Mgr l'évêque de 
Rimouski, Mgr l'évêque de Chicoutimi, Mgr l'évêque de Valleyfield, Mgr l'évêque 
de Sherbrooke, Mgr l'évêque de Druzipara, M. le grand vicaire Thibaudier, 
l'honorable M. Chapais, l'honorable M. Ouimet, M. Crépeau et M. H.-R. Gray. — 14. 



339 

SÉANCK DU 9 SKFTKMIiKK 1897. 

CAvant-inifli). 
Prc^scnts : — Les iiiêines. 

L'honorable M. F. Langelier propose : 

" Qu'an sous-comité soit noiinn»' pour étudier et suggérer un autre mode de 
distribution de l'octroi de l'éducation supérieure." 

A l'appui de cette motion, l'honorable M. F. Langelier propose : " Que Mgr 
Bégin, Mgr Emard, l'honorable M. Masson, l'honcjrable juge Jette, l'honorable 
M. Chapais et le moteur forment un sous-comité chargé d'étudier la question et 
de faire rapport." 

Cette motion relative à la formation du sous-comité est adoptée, et il est 
entendu que ce sous- comité doit se réunir la veille de la session du mois de mai. 

La prise en considération de la motion qui suit, proposée par l'honorable 
M. Masson, est remise à la prochaine session du comité : 

" Qu'en vue d'améliorer le service de l'inspection des écoles, il serait à propos 
de changer les inspecteurs de districts d'inspection, pour une période de temps 
déterminée," 

M. le Surintendant ayant fait remarquer que M. l'inspecteur d'écoles Deniers 
ne lui avait pas transmis de bulletins d'inspection pendant le cours de l'année 
dernière, et n'avait pas exécuté certaines instructions (pi'il lui avait données, le 
comité donne ordre de mander M. l'inspecteur il'écoles Demers, par télégramme, 
pour comparaître devant lui à la séance du lendemain matin. 



SÉANCE DU 9 SEPTEMBRE 1897. 

(Après-midi.) 

Présents : — Les mêmes. 

Il est résolu, sur proposition de l'honorable M. Masson, secondé par Sa 
Grandeur Mgr l'archevêque de Cyrène : 

" Qu'un sous-comité composé de M. le Surintendant, de Mgr l'archevêque de 
Cyrène, de Mgr l'archevêque de Montréal, de Mgr l'évêque de Valleytield. de 
l'honorable M. Ouimet, de l'honorable M. Langeli»-r et du moteur, soit formé pour 
considérer s'il ne serait pas opportun que les subventions accordées aux nannoi- 
palités sur le fonds des écoles publi(|ues fussent basées sur la présence moyenne 
des élèves au lieu de l'être sur le chitfre total de la population. Ce sous-comité 
ayant aussi le pouvoir d'étudier et de suggérer toute autre mode de distribution 
des deniers qui lui paraîtrait plus convenable." 



340 



S»\ Gramloiir M^jr rarchovtMjuo do Cy^^ne, secondé par Sa Grandeur Mgri 
rarchoviHiue de Montroal, propose, et il est rt^solu : 

" Que ce comité reconnaît l'opportunité de former une petite bihliotliiMpie 
scolaire <lans cha<iue ('rôle dirijj^ée par des nistitutenrs et institutrices laïcs, <»t il 
reconunande (jue \v ^ouveinement mette k sa dispctsition, pour être employé h\ 
cet eriet, le montant ivctuellement voté pour l'achat des livres de prix." 

M. le Dr Leprohon propose, et il est résolu : 

" Que le Sm'intendant sera teiui tle transmettre. cha<jue année, au conseil 
d'hygiène de la province de Qut'bec, la partie lUs rapports des inspecteurs 
d'écoles (pli a trait à l'éUit sanitiire des écoles." 

M. le Dr Leprohon donne avis (juVi la })r(jchaine session de ce comité, il pro- 
posera : ** Que tous les enfants qui fn''(pientent les écoles ou collèges classicpiesl 
sous le contrôle de ce comité soient tenus d'être munis d'un certificat de vaccina- 
tion avant leur admission." 

I^i consid«*ration de la motion (pii suit, proposée par M. le Surintendant de^ 
l'Instruction puhlitiue, est remise à la prochaine session. 

" Que le Surintendant soit autorisé à dépenser sur le fonds du comité catho- 
lique une gonHiie n'excédant p»is cin(j cents pitustn^s, dans le cours de la présente 
année, pour faire donner des le<;ons de dessin d'après les méthodes les plus 
récentes, et des conférences sur le dessin dans les maisons d'éducation qui prépa- 
rent les candidats au brevet d'instituteur ou d'institutrice et à faire avec ces 
institutions les ai'rangements convenables pour atteindre le but désiré." 

Le comité ne croit pas devoir accéder à la demande qui lui est faite par 
MM. Cordeau et autres contribuables de St-Charles, comté de St-Hyacinthe, à 
l'effet d'être remboui*sés de certain.^ frais qu'ils ont eu à payer dans une cause 
contre les commissaires d'écoles de la municipalité. 

Sur proposition de Mp^r l'archevêque d'Ottawa, secondé par Mgr l'archevê- 
que de Montréal, ce comité recommande : 

•' lo Que M. Joseph-Albini Cléroux remplace M. Joseph-Onésime Thibault, 
comme inspecteur d'écoles pour le comté d'Argenteuil, la partie est du comté 
d'Ottawa, jusqu'à la vallée de la rivière du Lièvre inclusivement, et les munici- 
palités de 8t-Faustin et de St-Jovite, dans le comté de Terre bonne ; 

" 2o Que M. Louis-Omer Page remplace M. L.-P. Robillard comme inspec- 
teur d'écoles pour le comté de Pontiac et la partie ouest du comté d'Ottawa jus- 
qu'à la vallée de la rivière au Lièvre exclusivement. 

" Ces deux inspecteurs d'écoles devant recevoir les mêmes appointements 
que leurs prédécesseurs." 

Le comité croit ne pas devoir recommander l'augmentation de traitement 
qui lui est demandée par M. l'inspecteur Savard. 



341 



M^ rove(|ue de Driizipara propose, et il e.st résolu : 

" Que M. hi Surint(.'ii»lant intonne les inspecteurs (piil leur est stricteiiit-nt 
défendu d'avoir (piehjue intérêt direct ou indirect dans la vente des livres ou 
autres fournitures d'écoles dans leurs districts d'inspection respectifs." 

La considération des communications faite au comité par M. l'inspecteur 
Lippens relativement : 

" lo Au cours d'études suivi dans les conununautés religieuses ; 2o à la 
rétribution mensuelle imposée dans certaines écoles, est remise à la prochaine 

session." 

Le comité accorde l'autorisation de prendre le titre d'académie aux écoles 
modèles (jui suivent : Ecole modèle des garçons de 8t-8tanislas, comté de Cham- 
plain ; écoles modèles des Frères et des Scieurs de Hull, comté d'Ottawa ; cou- 
vent de Ste-Anne-de-la-Pocatière, comté de Kamouraska ; école modèle des 
Frères d'Yamachiche, comté de Saint- Maurice ; et celui d'école modèle, aux 
écoles élémentaires Nos 3 et 4 de la ville de Trois-Rivières. 

Le comité recommande, sur proposition de Mgr l'archevêque de Cyrène, 
secondé par Mgr l'évêcjue de Rimouski : 

" Qu'une session du bureau des examinateurs de Nicolet soit fixée pour le 
premier mardi du mois d'octobre prochain." 



SÉANCE DU 10 SEPTEMBRE 1897. 
(Avant-midi). 

Présents : — M. le Surintendant, président ; NN. SS. les arcbevét|ues de 
Cyrène, d'Ottawa, de Montréal ; NN. SS. les évêques de Rimouski. de Chicou- 
timi, de Valleyfield, de Sherbrooke, de Druzipara ; M. le grand vicaire Thibau- 
dier, les honorables L-F.-R. Masson, F. Langelier, Th. Chapais, Géd. Ouimet, 
MM. P.-S. Murphy, Eugène Crépeau et le Dr Leprohon. 

Il est résolu, sur proposition de l'honorable M. Masson : 

" Qu'un sous-comité composé de Mgr l'arehovéque de Cyrène, de Mgr l'arche- 
vêque de Montréal de Mgr l'évêque d' Valley tied, de l'iumorable M. I^mgelier, de 
l'honorable M. Ouimet, de l'honorable M. Chapais et du Surintendant, soit nommé 
pour reviser le programme d'études officiel pour les écoles primaires et académi- 
ques de la pi'ovince, ainsi que les progrannnes d'examens pour l'obtention des 
brevets de capacité pour les instituteurs et les institutrices, avec le pouvoir de 
quérir les personnes et les documents nécessaires. 

Il est convenu que ce sous-comité devra se réunir dans la première semaine 
du mois de mars prochain. 



342 



M. l'inspectour d écoles Deuiors avant comparu devant le comité, suivant 
l'inviuilion «jui lui avait (''t«'' faitt\ rh()n»)rahle ju«;i' Jette propose, et il est résolu : 

" Qu'après les explications donné' .'s par M. l inspecteur d'écoles Demers, le 
comité eatliolinue du ("onseil de l'instruetion ])ul>luiue passe à l'ordre du jour." 

Li comité commence la distribution «lu fonds de l'Education supérieure. 



8ÊANCE DU 10 SKin^KMBKK ISÎ)7. 
(Après-midiy 

Présents : — M. le Surintendant. ])résident ; NX. SS. les arehevê(iues 
d'Ottawa, de Montréal : NX. SS. Ks é'vê(jues de Valley tield, dv. Sherbrooke, de 
Druzipara ; M^'r Marois. représentant Son Kminonce le cardinal Taschereau ; les 
lionorables L-F.-R. Masson, (Jéd. Ouimet, Th. Chapais, M. F.-S. Murphy et le Dr 
J.-L Leprohon. 

Le comité continue la distribution du fonds «le l'Ivlucation supérieure et 
fait celle du fonds des municipalités ])auvres. 

Le comité s'ajourne au second mercredi du mois de mai prochain. 



SESSION Dr IMilNTKMPS. 

Séance du 11 mai 1898. 
(A vaut- midi). 

Présents : — Le Surintendant, président ; NN. SS. les archevêques d'Ottawa, 
de Montréal, de Québec, XX". SS. les évê(|ues de Trois-Rivières, de Cythère, 
vicaire apostoli(iue de Pontiac, de Nicolet, de Rimouski, de Sherbrooke, de Dru- 
zipara, remplaçant M^^r l'évéque de Saint-Hyacinthe, les honorables L.-F.-R. 
Ma.s.son, Th. Chapais, Gédécm Ouimet, MM. P.-S. Murphy, H.-R. Gray, le Dr J.-L. 
Leprohon, M. -T. Stenson et Lomer Gouin. 

Lecture des arrêtés en conseil nommant MM. M. -T. Stenson et Lomer Gouin, 
membres du Conseil de l'Instruction publiciue. 

Lecture d'une lettre de Mgr l'évéque de Saint-Hyacinthe informant le 
comité qu'il délègue Mgr l'évéque de Druzipara, son coadjuteur, pour le rem- 
placer à cette session. 



31:^ 



Sur proposition de Mt^r iarclicvêque d*; Montn'ial, secondé par M. le Or 

Leprohon, il est lésolu : 

" Que les Tnembres catholii|Ut's du ('ousi-il d»,* 1 Iiistructio!» puMirpi»*. r«Miins 
pour la première fois depuis la mort de rErniiieiitissiiiie cardinal Tji.scli«Teau, 
archevê([ue de Québec, déplorant la jurande perte que l'Etal ise et le Pays vieh- 
neiit de faire en la personne de cet illustre pontife, regardent en même temps 
connue un devoir de rendre honnnaj^e à st's hautes vertus, à sa science, à son 
zèle apostoli([ue et expriment leur vive recoiuiaissance pour les nombreux ser- 
vices rendus à la cause de l'éducation par Son Eminence pendant tout le temps 
qu'Elle a été membre ex-ojficio de ce Conseil." 

Sur proposition de Mgr larchevéque de Montréal, secondé par l'honorable 
M. Chapais, il est résolu : 

" Que l'honorable L.-A. Jette, pendant plusieurs années membre du Cons<*il 
de l'Instruction publicjue, ayant été éh.'vc» à la haute di;^nito de lieutenant-gou- 
verneur de la province, ce comité est heureux <le lui offrir ses félicitations l«*s 
plus cordiales, et de lui exprimer son appréciation des services (ju'il a rendus à 
la cause de l'éducation pendant ({u'il siégeait dans le Conseil." 

Sous-comité chargé de l'examen des livres de classe. 



SEANCE DU 11 MAI 1897. 

" Présents: — Mgr Biais, président, Mgr Emard, l'honorable M. Ouimet, M. îe 
Dr Leprohon, M. P.-S. Murphy, et M. le Suiintendant. 

" Le sous-comité fait le rapport qui suit ; 

" I. — " Syllabaire," " Livre de lecture courante, cours élémentaire," " Livre 
de lecture courante, cours moyen " et 14 tableaux, par les Frères du Sacré- 
Cœur. 

" Le sous-comité est d'nvis que ces livres sont très bien faits et sont très 
recommandables. Quant aux tableau.x qui accompagnent ces livres, le sous- 
comité ne croit pas devoir les reconnnander. 

" II. — "Traité du système métrique," par J.-E. Vincent. 

" Le système métrique ne faisant pas partie du programme d'études adopté 
pour nos écoles, le s)us-comité ne peut pas r3Co:umander ce livre. 

" III. — ' Manuel d'agriculture , par Ed.- A. Barnard. 

" L'édition de ce livre, telle (pie présentée à ce sous-comité, n'étant pas faite 
pour l'usage des classes, le sous-comité ne peut pas le recommander. 

" IV. — " Chart of Canadian History ", par The Comparative Synopticà 
Chart Co., de Toronto." 



:U4. 



*• Le sous-coiiiito ne recommande pas cette carte. 

*• V. — " Kni^lish Cîrammar" et " Eni^lisli Composition ". par D.-.l. Sadlier. 

" L'ëtmle lie ce livre l'st remisi» à la prochiiine assemblée du comité catlio- 
i(|ue, en septL"mhre prochain. 

" VI. — " Practical Kn^^lish (Jrammar ", par Mary Hyde. 

" Le comiti^ s'^tant déjà |)n)noneé' sur ce livre, ee s«>ns-comité n'a plus à s'en 
occuper. 

*• (Si«]^né) t André Alhert, 

" Ev. de Saint-Germain-de-Riniouski, 

" Président ". 

Le sous-comité cliar»^** de reviser le prof]jramme d'études des écoles et le 
proi^ramme du l)Ur»'au d'e.Kaininateurs pour les candidats eatholicpies à l'ensei- 
gnement, présente le rapport de son travail à ses séances des .*J et 4- mars dernier. 

L'honorable M. Chapais propose : 

" Que, conformément au dé'sir exprinu* par les membres du sous-comité 
charité «le reviser le pro^rannue d'éttides des écoles et le j)ro<^rannne du bureau 
d'examinateurs pour les instituteurs, l'adoption de leur raj)port soit suspendue 
pour permettre à ce sous-comité de sié^^er de nouveau, afin de prendre en consi- 
dération les modifications soumises par des personnes compétentes ". 

Cette motion est adoptée et il est entendu (|Ue le sous-comité char<^é de la 
revision <les pro;j;rannMes susmentionnés se réunira au commencement du mois 
de .septembre prochain. 

Sous-comité charcfé' de l'c'tude d'un mode de distribution du fonds des 
écoles publi<iues. 



SESSION DU 10 MAI 1898. 

Présents : — Mgr Bégin, président, Mgr Emard, l'honorable M. Masson, l'ho- 
norable M. Ouimet et M. le Surintendant. 

Le .sous-comité fait rapport : 

" Qu'après avoir discuté la question et vu les difficultés sérieuses qu'entraî- 
nerait tout autre mode de distribution f[ue celui actuellement employé, il ne 
croit pas devoir proposer de changement ". 

M. le Surintendant propose et il est résolu : 

" Que l'article 124 des règlements de ce comité soit amendé en y ajoutant 
ce qui suit : Mais les commissaires et les .syndics d'écoles devront prendre les 
mesures nécessaires pour que les élèves soient surveillés pendant ces différentes 
récréations ". 



345 



Il est aussi rësolu : 

" Que le Surintendant soit autorisé à faire préparer un programme détaillé 
do renstîitrneiiicnt du dessin dans la province, pour chacun^; des ann»V*s des 
cours élémentaire, modèle et acadt'mi(iue ; lefjuel prof^rannnf? serait accompagné 
de directions pédagogiques rexpli(iuant et le commentant, précisant le but à 
poursuivre et la gradation des exercices à exécuter pour l'atteindre". 



SÉANCE DU 11 MAI 1898. 
(Après-midi.) 

Présents : — M. le Surintendant, président ; NN. SS. les archevêques d'Ottawa, 
de Montréal, de Québec, NN. SS. les évêques de Trois-Rivières, de Cythère, 
vicaire apostolique de Pontiac, de Nicolet, de Rimouski, de Valleytield, de Sher- 
brooke, de Druzipara, remplaçant Mgr l'éveque de Saint- Hyacinthe, les hono- 
rables L.-F.-R. Masson, Th. Chapais, G. Ouimet, H. Archambault, MM. P.-S. 
Murphy, H.-R. Gray, le Dr Leprohon, M. -T. Stenson et Lomer Gouin. 

L'honorable M. Masson propose et il est résolu : 

" Que ce comité recommande de fixer un minimum de traitement pour les 
instituteurs et les institutrices et (jue la subvention scolaire soit retranchée à 
toute municipalité qui ne se conformera pas au règlement (jui sera adopté à ce 
sujet. 

" Que ce minimum soit fixé à cent piastres (>100.00), en sus de toutes 
charges et avantages attachés à leurs écoles ". 

" Que ce règlement ne sera pas appliciué aux écoles pauvres et réputées 
telles par ce comité ". 

Il est résolu, sur proposition du Surintendant : 

" Que l'article 107 des règlements du comité catholique du Conseil de l'Ins- 
truction publi(iue soit amendé en ajoutant les mots : *' et seront acceptés par 
l'inspecteur d'écoles ". 

Il est proposé par Mgr l'éveque de Di;izipara, secondé par l'honorable M. 
Chapais, et résolu : 

"Que l'article 118 des règlements du comité catholique soit amendé en 
ajoutant après les mots " tous les deux mois ", ceux (pii suivent : '* fournir l'eau 
et le combustible ", et remplacer les mots : " pendant la saison froi<le ". par ceux: 
" dans les tenq)s froids ". 

Les amendements suivants aux règlements du Conseil de l'Instruction 
publi(iue adoptés à la dernière session de ce comité concernant le bureau centiiil 
des examinateurs catholiijues, ont été adoptés : 



:Ui] 



Article 4. Kt'tranclu'r los mots: " <|uo le comité catholiciue fixera", à la fin 
de l'article 4, et les remplacer par ceux (|ui suivent : " suivantes : Baie-Saint- 
" Paul, Carleton. DaiivilK'. FrastTville, Huvre-aux Maisons, Montf'bello, Nevr- 
" Carlisle, Percé, Pointe-aux-Kst|uiuiaii\', Port.i«;e-(lu-Fort, Koherval, Sainte- 
" Aiuie-des-Monts, Saint-FiTtlinand-vlIlalitax, Saint-Jovite, Sainte-Marie-de- 
" Heauee, Tadoussac et West-Farnham ". 

Article 10. Remplacer les (piatre prenuers mots de l'article 10 par les sui- 
vants : " Il sera accordé au moins deux jours ". 

Article 12. Après K» mot " comité ", à la eimiuième li<;ne, ajouter ceux: 
"ou, en cas d'urj^ence, le Surintendant ". 

Article 22. Remplacer les mots "simple lecture " à la deuxième ligne, par 
le mot " ponctuation '. et ajouUM* ce (jui suit à la tin de cet article : " L'usage du 
dictionnaire est interdit ". 

Article 23. Rem])lacer l'article 2.*} par le suivant; " (/Iukjuc candidat écrit 
ses réponses sur le papier dont il a été pourvu par le bureau, à l'exclusion de 
tout autre, et inscrit sur clia(|ue feuillet ses nom et prénoms, et le numéro 
d'ordre qui lui a été assigné par le secrétaire lors de sa demande d'admission 
à l'examen ". 

" Ja^ secrétaire conservera, j^cndant deux ans au moins, les épreuves écrites 
des candidats ". 

Article 24. Retrancher les mots: "L'ordre et", au commencement de 
l'article 24. 

Article 26. Retrancher les mots suivants, à la troisième et à la quatrième 
ligne de l'article 26: "et aussi celles cjui contiennent les noms et pseudonymes j 
de chaque candidat ". 

Article 27. Ajouter l'alinéa suivant à l'article 27: "Si le bureau le juge] 
néces.saire, il pourra s'adjoindre, avec l'autoi'isation du Surintendant, quelques 
personnes compétentes pour l'aider à corriger les épreuves des aspirants aux 
diplômes ". 

Artiiîle 32. Retrancher les mots suivants, à la sixième et à la septième 
ligne de l'article 32 : " mais non toutefois sur la dictée, la grammaire, l'arithmé- 
tique et la pé«lagogie". 

Article 33. Remplacer les mots: "un examen ", à la deuxième ligne de! 
l'article 33, par " l'examen ". 

Article 34. Remplacer l'article 34 par le suivant : " Les élèves porteurs du 
diplôme de bachelier es arts, es lettres ou es sciences d'une université de la 
province de Québec seront exemptés de subir l'examen sur toute matière, 
excepté l'agriculture, la pédagogie et le dessin ". 

Article 35. Retrancher les mots : " et leurs pseudonymes ", à la quatrième 
et à la cinquième ligne de l'article 35. 



347 



Artielo 36. RcmplaccT les inots : "sous trente jours <Ut , a la s<'Con«le 
ligne de l'article 3(), vX les remplacer par les suivants " soixante joui*s apn^s ", et 
retrancher les mots: "En recevant ce rapport ", au comm<;ncement du second 
alinëa. 

Article 39. Remplacer le mot " septembre " par le mot " octobre ", à la 
roisième ligne de l'article 39. 

Le bureau central recommande, de plus, d'inclure dans les nouveaux règle- 
ments le programme détailli' (jui se trouve aux pages 18 et 29 des Règlements 
du comité catholique du Conseil de l'Instruction publique, après l'avoir moditté : 

Sous-comité chargé d'étudier un mode de distribution du fonds de l'éduea- 
tion supérieure. 



SESSION DU 10 MAI 1898. 

Présents : — Mgi* Bégin, président, Mgr Emard, l'honorable L-R-R. Masson 
et l'honorable Th. Chapais. 

Le sous-comité fait le rapport (\\ù suit, lecjuel est adopté : 

" Qu'il soit tenu compte rigoureux : 

" 1. De l'observation complète du programme d'études ; 

" 2. Du nombre d'élèves ayant suivi régulièrement le cours modèle ou le 
cours académique, le nombre strictement recjuis étant de six pour avoir une 
allocation minimum de vingt-cin(j piastres ; 

'* 3. Du degré de succès obtenu, tel qu'établi par les rapports officiels des 
inspecteurs pour les établissements sous contrôle et indépendants laù^ues, et 
par les rapports des inspecteurs diocésains présentés au comité catholique par 
l'ordinaire respectif de chaque institution ; 

" 4. Des besoins spéciaux de l'institution ou des sacrifices faits par elle ". 

(Signé) L.-N., Archevêque de Québec, Président". 

A la demande de l'honorable M. Masson, la considération de la proposition 
qui suit est remise à la prochaine session : 

" Qu'en vue d'améliorer le service d'inspection des écoles, il serait à propos 
de changer les inspecteurs de districts d'inspection pour une période de temps 
déterminée." 

Le comité ne croit pas devoir recommander la proposition qui suit île M. le 
Dr Leprohon : 

" Que tous les enfants qui fréquentent les écoles ou les autres institutions 
sous le contrôle de ce comité, soient tenus d'être numis d'un certiticat lie vacci- 
nation avant leur admission ". 



:U8 



Le coinitt» recoinmaiule (pio M. lo principal «k* l'Ecole normale Jacques- 
Cartier soit auti»risi^ k en«jager un assistant. 

Vu (pi'il n'y a pas de place d'inspecteur vacante, le comité ne prend pas en 
considération la deinundi^ de M. TrctH»' MoUeur. 

Vu la connnuiiication de M. Delanay au sujet de la nomination d'un ifispec- 
teur tlécoles pour les lies de la Madeleine, il est ])roposé par M. L. (louin, 
secondé par l'honorable Th. Campais, et résolu : 

" Que ce comité recomnuimle au gouvernement de faire passer, à la pro- 
chaine session de la léi^islature, une loi spéciale pour l'inspection des écoles 
dans les Iles de la Madeleine ". 

Le comité recommande que la demande d'une p-atification de (juatre cents 
piastres faite par l'ex-inspecteur Lefehvre lui soit accordée. 



SÉANCE Dr 12 MAI 18<)H. 
(Avant-niidiV 

Pn'sents : — Le Surintendant, président; NN. S8. les archevêques d'Ottawa, 
de Montri'al. de Qué'hec, NN. SS. les é'vétjues de Trois-Rivières, de Cythère, de 
Nicolet, de Himouski, de Sherbrooke, «le Druzipara, l'eniplaeant M^i^r <le Saint- 
Hyacinthe, M. le pran<l vicaire Leclerc. remplaçant M<jjr l'évécjue de Chicoatimi, 
les honorables L-F.-R. Mass(m. Th. Cha])ais, Géd. Ouimet, MM. P.-S. Murphy, 
H.-R. (îray, le Dr .l.-L. Leprohon, M. -T. Stenson et Lomer Gouin. 

Lecture «l'une lettre de Mgr l'évéque de Chicoutimi par la(iu<dle il <lélègue 
ses pouvoirs pour le représenter à la présente session rhi comité au très révérend 
B.-K. Leclerc, vicaire-gt'uéral. 

Sur propo.sition de l'honorable M. Ouimet, le comité décide : '' qu'une somme 
de soixante piastres par année sera donnée à M. Antoine Dessane pour faire les 
index des livres de déli'oérations du Conseil de l'Instruction publique et du 
comité catholique." 

L honorable M. Ouimet propose : 

** Attendu qu'il est important d'établir une école normale de filles à Mont- 
réa pour l'enseignement de la pédagogie, ce comité recommande qu'une école 
normale de filles soit établie à Montréal, en conformité de la loi et des rèofle- 
ments scolaires, et mise sous la direction des Sœurs de la Congrégation de 
cette ville ". 

A la demande de l'honorable M. Ouimet, la prise en considération de cette 
motion est remise à la prochaine session. 



349 



Li; comité ayant pris on considération la coininunicaticjn de M. !♦.• professeur 
Napoléon Laçasse et celle de M. le principal de l'Ecole normale I^val sur le 
même sujet, Sa Grandeur M;j;r rarchevê(|ue de Québec, secondé par M. Stensfjn, 
propose, et il est résolu ; 

" Qu'advenant le retraite d«3 M. Napoléon Laçasse, comme professeur à 
l'Ecole normale Laval, ce comité recomujande au gouvernement la nomination 
de M. Nérée Tremblay comme professeur de la dite éc(^le ". 

Ce comit('' ne jufje pas opportun de recommander l'auf^nentation de traite- 
ment demandée par MM. les inspecteurs d'écohîs Savard, Lippens et Tanguay. 

Mgr l'archevêtiue de Québec, secondé par l'honorable M. Ouinàet, propose, et 
il est résolu : 

" Que ce comité recommande au gouvernement de prendre les mesures 
nécessaires pour que chaque instituteur et institutrice de nos écoles publi(|ues 
reçoive gratuitement VEnseigyiemmt primuArc, revue pédagogi(jue d'une haute 
valeur, (pii, dans l'opinion de ce comité, peut produire les plus heureux résultats 
pour le progrès de l'éducation dans cette province ". 

Le comité autorise le Surintendant à payer à M. C.-J. Magnan, propriétaire- 
directeur de y Enseignement primare, une somme de cinq cents piastres pour 
l'aider à défrayer les dépenses qu'il a encourues, cette année, pour l'agrandisse- 
ment et l'amélioration de cette revue pédagogique. 

M. H.-R. Gray, secondé par M. Lomer Gouin, propose, et il est résolu : 

" Que M. Stenson soit ajouté au sous-comité chargé de préparer un pro- 
gramme d'études pour les écoles et un programme d'examen poui' les candidats 
à l'enseignement ". 

L'honorable M. Archambault, secondé par M. le Dr Leprohon, propose : 

" Que les montants retenus à la municipalité de Saint- Eustache, «lepuis 
l'année 1893 à l'année 1897, vu l'absence de lapports annuels, soient remis à 
cette municipalité, vu que les rapports ont maintenant été transmis, moins tou- 
tefois dix pour cent qui seront retenus sur ces montants ". 

Cette proposition est adoptée sur division. 

Le Surintendant est chargé de s'enquérir des causes pour lesquelles les rap- 
ports semestriels de la miuHci])alité de Saint- Eustache n'ont pas été transmis 
pendant la période plus haut uuMitionnée. 



SÉANCE DIM2 MAI 1808. 
(Après-midi). 

Présents : — Le Surintendant, pi'ésident ; NN. SS. les archevêques «l'Ott^iwa, 
de Montréal, de Québec, NN. SS. les évéques de Cythère,de Nicolet, de Rimouski 



.S50 



M. lo pmiul vicaire Leclorc, rtMnplrt(,'ant M^r IVH'rHjue de Clnr«)utiiui. les hono- 
raM«*< L-F.-lv. Masson. Thomas C^hapais. (i«'Mléi)ii Ouiinct, MM. P.-S. IMurphy, 
ll.-l\. Ciray, le Dr Lopn»lu»n, M. -T. Sti'iisoii ot Lomcr (îouiii 

Sur une doinamic de subvention faite par l'institut des Franciscaines de 
Québec pour rétablissement «l'une école niéna«jjère, M^r l'archevêque de Québec 
pi\)pose : 

'* Que ce comité, convaincu du jj^rand avantafje (]ui ri'sulterait pour toutes les 
clixsses de la soeit't»» à Québec, de la fondation en ei'tte ville dune école mena- 
père sous la direction des llévdes Sd'urs Franciscaines de Marie, et du carac- 
tère utilitaire et j)rati(|ue d'une telle institution dont le projj^ramme, tout en 
pourvoyant à l'enseij^nemcnt élémentaire des élèves, embrasserait la tenue 
dune maison tlans tous ses dé'tails, recommamle (pie sur les fonds afi'ectés au 
développement de Pinstruction publii^ue par la loi (iO Vict , chap. 8, il plaise à 
Son Honneur le lieutenant-j^ouverneur en conseil de payer annuellement aux 
révérendes su'urs une somme de S pour favoriser cette école et contribuer 

à son maintien." 

Le comité remet à la prochaine session la considération de cette demande, 
ainsi que celle des Scmirs de la Charité de Sainte-Ursule, comté de Maskinon^^é. 

Le comité renvoie au sous-comité chargé de l'examen des livres de classe 
une résolution qui lui a été transmise par la société "Saint Patrick's League ", de 
Montréal, recommandant pour nos écoles les livres classiipies en usaf^e dans la 
province d'Ontario. 

I^ comité, après avoir pris communication d'iiiu' lettre du révérend M. 
C.-A. CarbonncAU au sujet des certificats de moralité donnés aux candidats au 
brevet d'enseignement, ne juge pas à propos de modifier le règlement adopté à 
ce sujet. 

Le Surintendant est autor -•• à régler avec M. l'inspecteur d'écoles Chabot 
une réclamation (pli lui est adressée par celui-ci. 

Le comité prend en considération des communications qu u ont été 
adressées par M. l'inspecteur Lippens sur différents sujets. 

Après avoir pris communication d'une lettre de M. Vaillancourt, demandant 
si l'article 29 des règlem-^nts du comité catholique amendé, (hifendant aux insti- 
tutrices d'enseigner avant l'âge de dix-huit ans accomplis, s'applique aux diphV 
més de l'école normale, le comité déclare que ce règlement s'applique à toutes les 
institutrices indistinctement. 

Le comité croit ne pas devoir prendre en considération un mémoire qui lui a 
été adressé par l'ex-inspectear d'écoles Ths Tremblay, vu (pi'il n'a pas juridiction 
dans l'espèce. 

Le comité, pour certaines considérations qui lui ont été exposées, remet à la 
prochaine session l'examen d'une plainte ({ui lui a été adressée contre une 
institutrice. 

Et 5 comité s'ajourne. 

(Signé) Paul de Cazes, 

Secrétaire du comité catholique. 



351 

coMiTK protï:stant. 

{Traduction.) 



SESSION DU 27 SEI*TKMBKI<: 1897. 

Phi^:sent.s :— m. R.-W. Hciieker, D. C. L.. L.L.D., pn-sident ; le vénérable 
archidiacre Lindsay, M. A., D.C.L. ; M. Oeorge-L. Masten ; le n'vérend principal 
8haw, D.I)., L.L.]J. ; le docteur A. Caineron ; le professeur A.-\V. Kneeland, M. A., 
D.C.L. ; le révérend A. -T. Love, B.A. ; le trè.s révérend A.- H. Dunn, D.D., lord 
éveque de Québec ; M. H.-B. Ames, B.A. ; le très révérend doyen Norman, D.D., 
D.C.L. ; le révérend E.-L Kexford, B.A. ; le principal Robins, LL.D. : >[. N.-T. 
Truell et M. John Whyte. 

Lecture de lettres de l'honorable juge Lynch et de M. S. Finlay, exprimant 
leurs regrets de ne pouvoir assister à cette réunion du comité. 

Lecture et adoption du procès-verbal de la dernière session. 

Le révérend M. Rexford présente le rapport du sous-comité chargé de la 
distribution des subventions, lequel est adopté. 

Lecture d'une lettre du révérend M. Flanders par laquelle il demande que la 
subvention ordinaire soit faite encore cette année au collège de Stanstead, bien 
qu'il admette que les conditions prescrites pour y avoir droit n'aient pas été 
toutes remplies. A l'appui de sa demande, M. Flanders allègue le fait (jue toute 
la question se rapportant aux collèges affiliés sera mise à l'étude l'année 
prochaine. 

Il est proposé par le révérend doyen Norman, secondé par le vénérable 
archidiacre Lindsay : " Que la demande du révérend docteur Flanders soit 
accordée et qu'en conséquence l'allocation ordinaire soit faite pour cette année 
au collège de Stanstead, mais qu'il soit entendu que ce comité prendra en consi- 
dération, d'ici à un an, la question de subventionner le collège de Stanstead et les 
autres collèges h même le fonds de l'Education supérieure, mais que ces institu- 
tions doivent bien comprendre que la décision actuelle ne devra pas être consi- 
dérée comme un précédent qu'elles pourront invoquer." 

Cette motion est perdue sur division. 

Le comité accorde une demande d'augmentation de la gratification pour 
ameublement scolaire qui lui est faite par les commissaires de (îranby, parce que 
ceux-ci ont été privés par erreur de leur subvention de l'an dernier. 

Il est proposé par le révérend M. Rexford, secondé par M. N.-T. Truell : 
" Que, comme il paraît exister quel(|ue malent(^ndu au sujet îles subventions 
revenant au collège Morrin sur les fonds mis à la disposition de ce comité, les 
autorités du collège Morrin soient informées qu'à cause du petit nombre de sous 
gradués qui, pendant les deux dernières années, ont subi avec succès les divers 



:î52 



exiinens sossioiuiols, oUes doivent s'attiMidro à une diniiinition considérable do 
leur subvention »u*tuello. à moins (pie le nombre des sous-i|fradués n'au<;uiente de | 
beaucoup pendant l'annt'e courante." — A<|{)j)té. 

Pro|x)sé par le révérend M. Shiiw. secondé par M. Ames, et résolu : " Qu'il 
soit nonniit' un sou^-comité» cbar;;é d'»'tudier la (juestion des «iroits <|ue possèdent 
le collè«^e Morrin. le collètro de Stanstead et celui de St-Fran(,'()is, de recevoir de» 
subventions sur le fonds de l'Htlucation supériein*e, et que ce sous-comité soit 
composé du Dr Heneker. du révérend Dr Shaw (convocateur), du révérend A. -T. 
Love, du révt'rend K.-I. Hexford et du délépié de la conférence des instituteurs 
protrvfnnt^/' 

Proposé' ])ar M. 11.-11 Ames, secondt» \mr M. le docteur Cameron : "Que, 
pour avoir «Iroit à une allocation après l'année courante, le ' Hi<^h School " des 
tilles de Québi»c soit soumis aux m'**mes règlements (jue K's autres écoles spéciales 
subventionnées, en ce qui regarde les examens que doivent subir les élèves et la 
visite par l'inspecteur." — Adopté. 

Répondant à l'invitation du co